Dis, dessine moi une longitude...

Bonjour,

Permission de monter à bord ?

Je ne serai réellement et pratiquement parmi vous que lorsque j'aurai acheté mon bateau, ce qui ne devrait pas trop tarder je l'espère.
En attendant, je m'informe, me renseigne, et tente d'apprendre le plus possible.
Et j'ai une grande interrogation sur la méthode de calcul de la longitude (de façon ancienne ou traditionnelle, donc sans gps).

Cela fait plusieurs jours que je cherche sur le Net et en effet, il y a tout sur la latitude (sextant) mais strictement rien sur la manière de calculer réellement sa longitude.

C'est pour cette raison que je fais appel à vous...
Comment faites-vous, pratiquement, pour pointer votre longitude sur la carte ?

Merci et cordialement

L'équipage
02 août 2020
02 août 2020
0

Un sextant ne te donne pas seulement ta latitude, mais ta position, donc latitude ET longitude, soit par deux droites de hauteur du même astre décalées dans le temps, soit par des droites de hauteur de deux astres différents. Tu peux aussi avoir ta longitude par calcul de la culmination du soleil avec 2 visées au même angle. Tu as alors le moment exact de la culmination comparée à la culmination à Greenwich, ça te donne ta longitude.


02 août 202002 août 2020
0

Je me posais également cette question, et j'ai trouvé une réponse théorique (j'ai pas pu tester) aux pages 177 à 183 de "Voile, Mers lointaines, Iles et Lagons" de B. Moitessier. Cette section est intitulée "Calcul de la longitude par deux hauteurs égales avant et après midi". Le principe est relativement simple (en espérant que je ne vais pas l'écorcher).

Pour connaître la longitude, il faut savoir qu'elle heure il est (en temps international) quand le soleil est au zénith. Si le soleil est au zénith quand il est midi pile en temps international, c'est que je suis sur le méridien de Greenwish. Si le soleil est à son zénith quand il est 2pm en temps international c'est que je suis parti vers l'ouest (de deux ving-quatrième du tour complet).
Il faut donc chercher à connaître le plus précisément possible cette heure de zénith. Or il est pas forcément facile de mesurer directement à quelle heure le soleil est au zénith, parce que sa trajectoire est un peu en cloche et on pourrait facilement faire une erreur. Donc Moitessier explique, qu'il prend une première mesure par exemple un quart d'heure environ avant l'heure présumée du zénith (il mesure strictement la hauteur grâce au sextant), puis il attend que le soleil redescende après être passé au zénith pour enregistrer l'heure exacte à laquelle le soleil va repasser à la même hauteur que lors de la première mesure. L'heure du zénith est ensuite déduite : c'est l'heure "médiane" entre les deux horaires des mesures. De l'heure du zénith on déduit la longitude.

Voilà j'espère n'avoir pas trop écorché la méthode, c'est de mémoire, et sans expérience pratique.


02 août 2020
0

Sous nos latitudes, 1 seconde correspond à 330 m environ, et 1 mn à 10 milles nautiques.
Il est donc essentiel d'avoir l'heure exacte à bord.
Faute de chronomètre de marine, on pourra se contenter de l'horloge reçue par un récepteur GPS...


02 août 2020
0

Un grand merci à vous tous pour vos très promptes réponses.

J'ai, je pense, bien compris la méthode consistant à trouver le "midi local" avec le soleil.
Ensuite, comparaison avec l'heure Greenwich nous donne de ce fait notre longitude.

Bon, pour l'autre méthode avec les deux droites de hauteur va me nécessiter un peu plus de temps/réflexion...

Et encore merci !


02 août 2020
0

L'avantage de notre époque c'est que nous avons l'heure exacte à la seconde près où que nous nous trouvions. MM


Spisea:Exact, le secret de la longitude c'est le temps! Un beau documentaire sur le sujet ici: www.youtube.com[...]/watch Olivier·le 02 août 11:59
02 août 202002 août 2020
0

Avant de disposer de garde-temps suffisamment stables, on utilisait les distances lunaires pour avoir une référence de temps permettant de calculer la longitude.


02 août 2020
0

Très intéressant et instructif.
Et John Harrison (je m'intéresse à lui depuis de nombreuses années) a véritablement révolutionné la marine, la navigation.
Il y a des légions d'honneur qui se perdent...
Et dire que dans toutes les formations de marins (je suis un ancien marin de carrière - marine nationale) on ne parle JAMAIS de Harrison alors que sur d'autres sujets on n'hésite pas à parler de Lavoisier, Pasteur et beaucoup d'autres...

Une toute petite question pratique :

Tout bâtiment qui se respecte se doit de posséder à bord un chronomètre marine calé sur l'heure de Greenwich. C'est la référence.

Mais... nos montres actuelles sont très précises, celle que nous avons en ce moment à nos poignets entre autres.

Alors, est-ce le chrono marine, relativement cher, ne pourrait-il pas être remplacé par une montre actuelle à quartz, hyper précise ?
Ce n'est pas pour faire des économies de bout de chandelle mais si oui, cela me permettrai de libérer un budget pour vous inviter à l'apéro au hasard de nos rencontres...

Donc, en d'autres termes, est-ce que l'un d'entre vous utilise une montre à quartz actuelle en lieu et place du chrono de marine officiel ?


ED850:Oui, G shock de Casio; Toujours à l'heure. En même temps, t'as des top horaires sur toutes les radios du monde.·le 02 août 14:19
02 août 2020
0

Ok ED850, tu réponds à ma question, le "chrono marine officiel" n'est donc pas forcément indispensable à bord.
Alors dès que j'aurai acheté mon bateau... la ou les apéros sont pour moi...


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer