Remonter la Gironde vers le canal du midi : quand et comment ?

Bonjour à tous.
Pour amener un Gib Sea 242 en provenance de La Rochelle, par la Gironde, pour embouquer le canal vers la méditerranée, que me conseillez vous, amis voileux du coin ?

Je peux attendre la météo favorable quelques jours, rien ne pressera. Le vent portant si possible. Ce serait entre avril et juin 2019.

Mon interrogation tient en plusieurs points :
- équipé d'un moteur de 9cv en puits, la remontée à contre courant doit se faire à marée montante si j'ai bien compris, peut-être à la voile si le vent est portant. À quelle heure partir par rapport à BM ? en quel lieu serait le "départ" de cette remontée ?
- est-il envisageable de longer une rive ou l'autre pour que le courant soit moins puissant, sachant que la dérive peut être remontée tout ou partie ?
- faudrait il envisager une ou des étapes avant les premières écluses, si oui où est-ce le plus évident ?
- que faut il éviter à tout prix (ne me dites pas "un tronc d'arbre" !)

Je sais que certains ont déjà fait plusieurs fois le trajet avec un bateau comparable (C'est Emma ?), vous pouvez aussi me dire combien de temps entre Royan et Agde ?

Merci pour vos retours d'expérience et conseils avisés.

Pierre

L'équipage
05 fév. 2019
06 fév. 2019
2

J'ai fait ce chemin il y a maintenant une bonne dizaine d'années :
Partir de Royan où on peut démâter; concevoir des tréteaux à l'avance pour supporter le mât et autres espars.
Il n'est pas question de remonter la Gironde à contre courant !

celui-ci peut atteindre plus de 7 nds ,impossible de faire demi tour;

On arrive à Bordeaux avant l'inversion du courant. On doit avoir démâté avant le Pont de Pierre...
Escale possible à Bordeaux (pour moi le long d'une péniche mais je n'ai pas d'info récente sur les possibilités récentes).

L'étape suivante, toujours avec le courant est moins stressante et permet d'entrer dans le canal : et là c'est le bonheur dans un autre monde !
Vérifier auparavant la profondeur actuelle du canal tout au long du trajet.

06 fév. 2019
0

le souci dans le canal hors saison touristique ce sont les zones d'étiage et les herbiers qui bouchent les arrivées d'eau moteur et en saison ce sont les touristes qui ont souvent 1/4h de navigation

06 fév. 201906 fév. 2019
0

@spi33 : J'ai la pratique du canal du midi, merci.
C'est la partie "avant" pour laquelle je m'informe.

06 fév. 2019
0

En se moment pas mal de bois sur l’eau. Et effectivement impossible de remonter avec un 9 cv.
Bien regarder la carte pour Les bancs de sable. Sinon il y a du jus, par endroit. Essaye de passer le pont de pierre à l’étale de marée basse, tu seras plus à ton aise.
Et profite du paysage, c’est vraiment sympa.

06 fév. 2019
1

Avant le pont de pierre tu peux faire une escale sur ponton.

06 fév. 201906 fév. 2019
0

Merci pour vos réponses ;

@begood : "Il n'est pas question de remonter la Gironde à contre courant ! "
est-ce qu'avec la marée montante, le courant s'inverse sur le fleuve ? jusqu'où ?

@Flotant : "Et effectivement impossible de remonter avec un 9 cv. "
tu entends "remonter le courant si c'est marée descendante" n'est-ce pas ? Ou bien "'remonter de Royan vers Bordeaux", quelque soit l'heure et le flux des marées ?

C'est un peu vague, la marée pour moi, si j'ose dire !
Remonter un fleuve en Méditerranée est tellement différent...
:-)

06 fév. 2019
0

bonjour poisson rouge, j'ai fait ce trajet une fois en 2000, je suis remonté jusqu'a bordeaux en 1 seule marée mais diesel inbord 18 cv
et avec un coeff assez gros donc courant qui pousse fort,mon conseil pour ne pas stresser avec un 9 cv
démater a Royan, remonter a Pauillac et attendre le lendemain la marée pour finir ton périple .
ensuite le canal avec ton faible tirant d'eau tu ne devais pas avoir de problemes .
pour les troncs sur la gironde c'est vrai qu'en ce moment il y en a pas mal, on peut les éviter avec une veille constante, pour ce qui est des courants suit le chenal des gros bateaux et surtout respecte les horaires de marée montante au départ du banc de la mauvaise c'est 2 heures après la basse mer pour avoir la poussée du courant avec toi
ensuite 2 heures pour ROYAN de quoi attendre tranquillement, si tu veux démater là,tel a la capitainerie pour prendre rendez vous c'est plus sur.
cordialement jf sur damien 3 basé a ROYAN.

06 fév. 201916 juin 2020
3

Pour la Rochelle à Royan voir le document ci dessous qui est très utile si on ne connait pas le secteur.


06 fév. 2019
0

Bonjour, si vous souhaitez des informations, je navigue une à deux fois par mois sur la Gironde, je suis du port de Pauillac.

06 fév. 2019
1

Plutôt qu'à Royan, le démâtage peut se faire à Pauillac, il me semble. C'est plus tranquille ensuite.

www.pauillac-medoc.com[...]uillac/

:-)

06 fév. 2019
1

autant pour moi FLORA ,c'est vrai qu'il vaut mieux démater a pauillac pour le prix et en plus une bouteille ça ne gache rien!!!! :pouce: :alavotre:

06 fév. 201906 fév. 2019
0

Merci pour vos infos ;

@matelot37587 jf : ça ne te semble pas possible de monter à la voile, quitte à appuyer au moteur, plus haut que Royan ? edit : réponse entre temps, merci

@janyc : parfait ce doc, merci !

@Romadeleya : j'enregistre, si ce voyage se précise, je n'y manquerais pas. Merci

@Flora :) : je penche effectivement pour progresser le plus haut possible à la voile, mais je suis "en collecte". Tu es passée par là toi ?

[i] je ne connais que l'Amazone, et encore, entre Iquitos et Manaus : pas de marée ![/i]

06 fév. 2019
0

Hello,
Non, je ne l'ai pas fait, mais à une époque où on était en long arrêt à Toulouse, la profondeur du canal du Midi commençait à être critique pour le TE du Flot 40 et on avait envisagé de faire le grand tour par Bordeaux-Galice-Portugal-Gibraltar pour revenir en méditerranée et j'avais étudié le trajet... mais c'est loin (1990-91). Faute de temps, on avait mis le bateau sur un camion et direct à Port-Leucate.
:-(

06 fév. 2019
1

Attention Pauliac c’est un port avec courant.
La première fois cela surprend !!!

06 fév. 2019
0

oh oui ca surprend !!!!! attention au tirant d'eau....

06 fév. 2019
0

Bonjour , je te conseille de démater à Bordeaux, tu as le choix, bassin à flot, port du point du Jour à coté du pont suspendu (Pont d'Aquitaine). Quant au courant, partir de Royan juste un peu avant l'étal de marée basse, et tu disposeras de 8 heures de marée pour remonter en veillant à rester dans le chenal , car c'est là où le courant est le plus fort, et dans le bon sens. Au niveau de Pauillac il peut dépasser facilement 2 noeuds en fonction du coeff. Si tu as un vent de Nord Ouest ça ne sera que mieux, c'est tellement plus agréable de faire ça à la voile, et il n'y a aucune difficultés, avoir la carte de l'estuaire quand même, il y a des bancs, mais si tu es dans le chenal, no problem. Laisser la place aux cargos qui remontent à Bassens, et attention au Bac Blaye Lamarque qui traverse. Le courant se fait sentir quasiment jusqu'à Langon, bien en amont de Bordeaux. Et là tu seras pas loin de Castets-en-Dorthe. Le marnage se fait bien sentir jusqu'à l'embranchement du canal Latéral.

06 fév. 2019
0

@poisson rouge, a mon avis au départ de la rochelle il vaut mieux faire une escale a Royan suivant l'heure de ton départ , c'est env 10 h de nav et en ce moment ça doit pas être de tout repos .
donc pour plus de tranquillité.
la Rochelle Royan, repos une nuit et le lendemain départ avec la marée montante arrivée a paullac a l'étale, pas de courant pour se mettre en place et démâtage suivant les possibilité du port,
le tout cool sans stress amha
:alavotre: :mdr:

06 fév. 2019
0

Tu as 2 fils récents qui en parle.

0

J'en ai lu 8, mais pas de récents.
Des liens peut-être ?

06 fév. 2019
3

EVOE je ne partage ton conseil pour le depart de Royan un peux avant l'etal de basse mer au contraire 1heure aprés la renverse de basse mer surtout avec un petit moteur,dans le cas ou tu veux renter a Pauillac pour une premiére il faut arriver a l'etale dans le cas contraire, c'est le carton obligatoire

06 fév. 2019
1

Si vraiment c'est un problème, je peux vous accompagner de LR à Castet ! Cordialement

06 fév. 2019
1

J'y suis passé en 2003. Donc mes conseils datent peut-être un peu.J'avais dématé à Pauillac. Pour la maneuvre de ponton,en solo,j'avais attendu l'étale. En me mettant sur coffre d'attente devant le port.
Et ma petite famille m'avait rejoint à Pauillac.

A Bordeaux, le port de Bègles n'est (ou n'était) pas mal mais loin de le ville. La aussi attention au courant.
Par contre, l'employé du port nous avait conseillé de partir dès la renverse. On a suivi son conseil et on est arrivés à Castet devant l'écluse du canal avec le courant qui commençait à être contraire. Donc ne pas trainer en route.
sur la garonne fluviale, le passage sous les ponts avec du courant est un peu délicat. Faut mettre de la vitesse pour rester maneuvrant.

Benoit

06 fév. 2019
1

Bonjour
Il avait un guide du canal chez Vagnon
J'ai trouvé ça www.carte-fluviale.com[...]du-midi avec un hb il faudra prévoir
Si tu demate sans grue tu peux aller au point du jour
Il faut partir à l'etale de BM attention aux tourbillons près des piles du pont de Pierre
Rester bien dans le chenal et eviter les bords il peut y avoir des troncs d'arbres
Bien veiller à l'avant pour éviter les bois dérivants
Ne pas trainer en chemin c'est long jusqu'à Castet
Bien proteger le bateau : une bâche des des défenses ou des pneus et par dessus tout une planche qui servira de martyr
J'ai fait il y a bien longtemps 5 ou 6fois le canal
Bonne journée

06 fév. 201906 fév. 2019
0

Pour la remontée jusqu'à Bx tu vas être obligé de faire ça en 2 fois
Tu ne fera pas Royan Bx avec un petit boat because ça va tourner avant que tu arrives
Tu peux aller jusqu'à Bx avec ton mat
J'ai écrit arbre précédemment car c'est une réalité
Une année je suis même monté sur une épave de péniche dont le marquage avait bougé

www.ebay.fr[...]1599248

fr.shopping.rakuten.com[...]on.html

06 fév. 2019
0

je suis passé par là il y a 18 mois, j avais beaucoup lu sur le sujet et me suis pris 2 fois le mascaret accroché à un ponton sans pouvoir en bouger
c etait pas drole et personne ne m avait averti, pas meme les vnf que j avais pourtant vu qqs heures avant à l endroit meme
donc achtung aux coeffs de marées et ne pas tenter si sup à 90

06 fév. 2019
0

Nous avons dématé à Pauillac il y a un an et demi.

Bien emballer tête et pied de mât (plastique à bulles, chiffons etc) car dans certaines écluse profondes il y a du mouvement...

Attention au fort courants sur la Garonne dans les rétrécissements, en particulier en fin d'hiver et au printemps (plus d'eau)

06 fév. 2019
0

On mettait un seau aux deux extrémités du mat
Pour le mascaret ça n'est pas une vague monstrueuse et il vaut mieux etre libre de naviguer que amarré c'est sûr

06 fév. 2019
0

Bonjour je n'avigue sur l'estuaire et je sais de quoi je parler il est parfaitement possible de faire pauillac / bordeaux en une seule marée !
Faut bien sûr choisir un bon coef de marrée !
Il est aussi parfaitement faisable de faire L R /pauillac!
Puis pauillac /port de Begle

0

Merci à tous, je n'arrive plus à citer tous les participants !

Je redis que mes questions ne concernent PAS le canal du midi, que j'ai déjà pratiqué, mais bien Gironde et Garonne jusqu'au canal. Les ouvrages sont bien sympas, mais ne concernent pas non plus cette zone :-)

Merci aussi pour les mises en garde.

A ce propos, il me semblait judicieux de viser un [b]fort[/b] coefficient de marée pour être porté plus longtemps.
Est ce une erreur ?
Est-ce qu'un coefficient [b]faible[/b] est plus praticable, encore une fois, pour remonter le fleuve ?

:oups:

06 fév. 2019
0

Plus le coef sera fort plus il y aura de courant et donc de vitesse fond.

06 fév. 201906 fév. 2019
0

@ janyc : "...vitesse de fond" pour remonter vers Bordeaux, c'est bien ce que tu dis ? Il vaut donc mieux que je vise une période où le coefficient est fort, pour que la marée lutte (?) ou contre le flux du fleuve qui est descendant, c'est bien ça ?

07 fév. 2019
1

Oui bien sur il faut prendre le sens de la marée avec toi.
Plus le coef est important plus il y aura de courant.
La Gironde c'est comme toutes les rivières ou les fleuves toujours remonter avec le courant dans le bon sens.
Et pour le retour prendre le courant descendant.

06 fév. 2019
0

Re
Je ne vois vraiment pas où est la difficulté de remonter la Gironde !!?
Avec une bonne météo favorable le trajet LR/BX est très abordable en tenant compte de bien atterrir sur le chenal et de le suivre jusqu'à Bordeaux ! Choisir un coef VE qui est un vrai turbo !

0

@ caromari : merci encore pour tous les tuyaux.
Si difficulté il y a, c'est par méconnaissance. D'où la prudence et le questionnement, maintenant me v'la au jus, c'est top !

06 fév. 2019
0

Ce serait judicieux de faire une recherche sur le forum concernant la pratique de la Gironde. Il y a largement de quoi se documenter par ceux qui la pratique ici. Un peu d'effort...
Accessoirement ça évitera les réponses aléatoires sinon exotiques contenues dans ce fil.

Néanmoins (pour être constructif à minima) : PAS DE NAVIGATION à CONTRE-COURANT, que ce soit dans les passes ou même à Bordeaux, avec un bateau de cette taille.
On le fait en 3 fois avec une entrée à la N°2 ou 2A, à l'étal ou 1h avant la renverse selon coefficient.
Stop à Pauillac (ou Port Médoc si trop court).
Démâtage à Pauillac.
Arrêt à BX sur les pontons entre le pont levant et le pont de Pierre.
Et ensuite avec le flot jusqu'à Castet.

1

@ Eliot : merci du conseil "judicieux" quant à la recherche, je pratique le forum depuis douze ans. J'ai lu une bonne trentaine de posts avec "Gironde" en mot clé, beaucoup de fort intéressants, deux seulement sur la remontée du Nord jusqu'au canal, aucun pour un petit bateau avec un moteur HB, d'où mes questions. J'apprécie ton "effort" très tendance actuelle !
Merci pour tes conseils, par ailleurs. :-)

0

@misurarca : oui j'ai vu ce fil, merci.
Tu n'étais pas "avec la marée", si j'ai bien compris ?

Ce qui paraît général dans les avis donnés ici :
C'est qu'on ne peut remonter la Gironde qu'avec la marée montante pour un petit bateau/petit moteur en tous cas ;
Qu'au minimum une étape, sinon deux, sont à prévoir entre la mer et le canal du midi, sur deux à trois jours. Trois jours intégrant mieux le temps de démâtage ;
Que remonter avec un fort coefficient permet d'aller plus vite et plus loin ;
Qu'arriver à l'étape à l'étale est plus confortable et moins risqué ;
Qu'il y a plein de gens dans le coin qui sont prêt à aider !

Merci à tous, je vous tiendrai au jus, promis.

Pierre

07 fév. 2019
0

On a traité la navigation sur la Gironde des centaines de fois, avec pour constante, l'application d'une règle que les éléments imposent : ne jamais lutter contre le courant de marée (dans un sens ou dans l'autre), que ce soit à Royan, à Pauillac ou à Bègles.
Je m'étonne de tes questionnements concernant la vitesse fond : le problème n'est pas là. Selon le coef, ce sera 7 ou 10 noeuds, mais ça ne change rien concernant le sens de la marée.

07 fév. 2019
0

On en avait déja discuté, concernant un petit bateau (6m) avec petit moteur (6cv).
Justement, remonter la Garonne au printemps (beaucoup d'eau) a par moments été très difficile pour nous, il y avait 6 noeuds de courant.
Moteur à fond nous avons failli reculer.
Et nous avons touché une ou deux fois, quille relevée.

06 fév. 2019
0

A titre dexemple, au moteur avec un coef de vive eau on n'avigue entre 7l9 noeuds
Mais bien souvent le vent est au portant du moins jusqu'à pauillac ! Et de nuit le chenal est une vrai piste d'atterrissage !

06 fév. 2019
1

bonjour,
Avant de t'embarquer sur le canal de Garonne puis sur le canal du Midi, demandes à VNF si c'est praticable, car depuis les graves inondations dans la région de Trebes, le canal est fermé (voir les infos sur la revue Fluvial de janvier). sinon entre Castets et Toulouse c'est magnifique, après ce me semble un peu surfait. Bonne nav.

06 fév. 201906 fév. 2019
0

@ mordrouz : Oui, je confirme pour le canal vers Trebbes, il est encore fermé pour travaux. J'habite tout près ; ce devrait être terminé pour avril. Merci pour la précaution.

À tous, je vais apprendre le "mode d'emploi des marées", les termes PM, jusant, estran, étale, et touti quanti surtout ! J'ai trouvé de bonnes pistes pour ces vocabulaires peu familier du côté Med !

Merci à tous pour vos contributions, je vous dirais si d'aventure ce voyage doit se faire, un retour d'expérience personnelle.

07 fév. 2019
1

Pour te rassurer poisson rouge, j’ai naviguer pendant deux trois ans sur l’estuai de la Gironde avec un micro challenger 5,5 tout c’est bien passé.
Bonne journée

07 fév. 201907 fév. 2019
2

Entre naviguer et remonter de l'embouchure de l'estuaire, jusqu'à la première écluse, il y a une nette différence.

www.hisse-et-oh.com[...]ordeaux

0

Merci beaucoup, skipperTramex pour le lien, j'étais passé à côté de ce fil bien intéressant et très actuel. Comme quoi, la fonction recherche ne suffit pas toujours.
Les avis et expériences rencontrés y sont de premier ordre.
:pouce:

07 fév. 2019
0

Te fais pas de bile, avec une bonne météo, en suivant les marées, en restant dans le chenal balisé, et en regardant devant toi pour les billes de bois et derrière toi, pour d'éventuels cargos, il n'y a pas de soucis particulier.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer