Navik, jusqu'a combien de tonnes?

Bonjour, j'envisage d'installer un navik sur mon vieux pépère en acier, j'ai vu qu'un chatam en avait un. Un chatam étant lourd, je ne sais pas jusqu'à combien de tonnes le Navik peut fonctionner, est-ce qu'une bonne âme pourrait m'indiquer la réponse? merci d'avance, j'en cherche un d'occasion si quelqu'un veut s'en débarrasser...

L'équipage
14 jan. 2017
14 jan. 2017
3

Je dirais que cela dépends de la stabilité de route du voilier avant de parler poids.

14 jan. 2017
0

Pour le moins, il faut privilégier un Navik à pale longue pour plus de puissance.

j'ai un voilier de 10m, 6 tonnes en déplacement non chargé.
Le Navik y est dans ses limites, dans des mers et vents difficiles. Par exemple, le tube, qui soutient les deux poulies de renvois, était tordu à la fin d'une traversée.
je compte bien renforcer mon Navik (au niveau du bâti)

14 jan. 2017
0

il y a une solution intermédiaire, vue sur un ferro-ciment de 13 mètres (genre 13mètres / 13 tonnes) adaptable sur un chatam :
installation d'un gouvernail secondaire sur le tableau arrière (c'est facile sur le chatam) c'est sur ce gouvernail qu'agira le Navik. Le deuxième gouvernail étant de taille modeste, le Navik agira dessus sans fournir d'effort démesuré.

14 jan. 2017
0

Bonsoir,
comme dit plus haut par Trimaran, la notion de stabilité de route passe bien avant celle du déplacement.
Certains bateaux légers sont très dur à la barre, et fatiguent les régulateurs ou pilotes, alors que des déplacements lourds se barrent de deux doigts.
Si ton bateau est facile à barrer, un Navik le barrera sans problème quel que soit son poids.
Si ton bateau est dur à barrer, tu peux essayer d' autres réglages de tes voiles pour commencer, et éventuellement de la quête de ton mat si il a systématiquement tendance à être mou ou ardent.
Gorlann

14 jan. 201714 jan. 2017
0

Ok, merci à tous, j'ai sur

qui possède un rêve d'Antille que celui ci a un navik, c'est au tout début. Je ne sais pas combien de tonnes fait un rêve d'antilles mais je ne dois pas être loin de ça. Pour info le bateau fait 8 tonnes et 10 mêtres hors tout.

14 jan. 2017
0

perso je priviligerais plutôt un atoms ,plus rustique et robuste
mais tout dépend du système de barre et de sa sensibilité
alain

14 jan. 2017
0

J ai fait France Tahiti avec un Navik sur un 9 m en CP , le coté fragile ce sont les petite biele , sinon RAS . faire un aérien plus grand et très léger pour le petit temps

14 jan. 2017
0

Je ne suis pas vraiment d’accord sur le fait que le niveau de facilité de barre serait l’élément prépondérant
Avec un voilier lourd, plus "stable", un régulateur subit plus, de part les efforts plus importants que la pale encaisse vis à vis de la mer.
Cela a été pour moi tout a fait évident lorsque j'ai vu mon Navik passer d'un voilier de 25 pieds à un 33 pieds.

14 jan. 2017
0

surtout s avoir si ton safran est compensé ou pas

15 jan. 201716 juin 2020
1

Bonjour
mon voilier fait environ la meme taille que le tien. C'est un Vulcain 5 qui au depart d'une croisiere au long cours doit faire dans les 9 tonnes de deplacement . Il est equipe d'une Navik qui donne parfaitement satisfaction . Je me souviens par exemple d'un retour Lerwick (Shetland)-
Dunkerque par 40 noeuds de vent NO ( donc portant) et mer assez confuse , ou la Navik a barre tout le temps . Ma Navik presente quelques particularites : la colonne qui supporte la tourelle a ete allongee de facon a ce que l'aerien soit plus degage en hauteur . La longue bielle a donc ete egalement changee , remplacee par un tube en alu tres leger sur llequel on a colle les embouts d'origine a l'Araldite . Les drosses agissent sur une barre franche auxiliaire toujours en place qui double la roue du cockpit.
Contrairement au montage classique ou les drosses partent vers le plat-bord puis reviennent sur la barre , sur mon bateau elles viennent sur des poulies fixees de part et d'autre de la barre franche puis sur des bloqueurs solidaires du bateau . De cette facon on double la puissance d'action sur la barre ( effet de palan) et on divise par deux l'amplitude d'action sur la barre ce qui corrige la tendance a sur-reagir de ce type de regulateur ( ainsi que des barrreurs debutants). Contrairement aux apparences la Navik n'est pas fragile . Le plus gros reproche concerne les pieces en plastique de la tourelle qui deviennent plus cassants a la longue a cause des UV. Mais ma Navik a ete achetee d'occasion par le proprio precedent lors de son montage sur le bateau en 2001 ' donc question longevite , c'est pas mal.
J'ai un copain qui navigue depuis 36 ans sur un bateau de 13,5 m, de type Rorqual ( Auzepi Brenneur) , qui doit deplacer dans les 10 tonnes . Son regulateur est une Navik , qui a priori donne satisfaction .

Amicalement
Joel

15 jan. 2017
0

Merci à vous tous, je crois que je vais voir pour un navik dans un premier temps, j'ai aussi pourquoi pas, dans l'idée de créer une communauté open source pour un régulateur d'allure à tête pendulaire style beaufort sur le modèle de développement de l'éolienne de Hugh piggott, supporté en france par l'association tripalium qui donne d'excellent résultat tant par le modèle économique que par son rendement. Qu'en pensez vous?

15 jan. 2017
0

Qu'un Rêve d'Antilles fait 11,80M et pèse pas loin de 10 tonnes! Même celui en alu. (S'il est conforme aux plans e l'architecte Groupe FINOT)

15 jan. 2017
0

A mon avis tous les regulateurs du marche ont un defaut : ils n'ont pas le fletner de la Navik . Puisque ce brevet est maintenant tombe dans le domaine public , pourquoi n'est-il repris par personne? C'est pourtant ce fletner qui est pour beaucoup dans l'incroyable precision de la Navik , a l'aise par gros temps aussi bien que par petite brise .
Ceci dit , je ne connais pas tous les regulateurs . Il parait que le Windpilot est tres bon . Un ami anglais me disait le plus grand bien de son Hydrovanne. Au cours d'une sortie en Manche sur son bateau (Moody 37) j'ai pu constater que ca marche pas mal , mais que l'on etait loin de la finesse de reaction de ma Navik qui continue a me fasciner apres 9 ans , comme si elle etait ensorcelee .
Sur un bateau precedent j'avais une Aries . Quelle robustesse ... en apparence . Mais les pignons avaient pris du jeu et ca c'est irreparable . Elle se laissait souvent surprendre et le bateau partait au tas . Tres desagreable !
A une epoque je revais de me faire un regulateur custom en copiant la Navik piece par piece , mais tout en metal . J'ai vite compris que cela n'a rien d'evident . C'est de l'ajustage de precision , je n'ai pas le niveau .
Je me suis donc contente d'acheter toutes les pieces de rechange que je pouvais trouver , qui n'ont jamais servi jusqu'a present .

Joel

15 jan. 2017
0

J'en au vu une avec toutes les pièces immergées en inox

15 jan. 2017
0

@Ommage : J'ai eu les deux... entre autres, et celles dont tu parles. La Navik est remarquable grâce à son système de fletner. J'ai actuellement une Hydrovane (qui entre autre peut servir de barre de secours) mais sa sensibilité s'obtient en faisant varier, selon le vent, l'inclinaison de l'aérien.

15 jan. 2017
0

Bonjour à tous, sur un 8,25 de 3 tonnes, à partir de 10 nds de vent, je "branche" le régulateur. La Navik barre mieux que quiconque dès 15 noeuds de vent. Même au grand largue par 35nds avec de beaux creux en allant en Corse, rattrapage impressionnant, aucun empannage intempestif. Je ne le revendrai pour rien au monde!
A mon avis ce dispositif reste intéressant pour les unités de moins de 8 tonnes à quille courte.

15 jan. 201715 jan. 2017
0

Oui, en fait ce qui fait l'intérêt et surtout la force du régulateur Navik est la présence d'un fletner sur la pale immergée. Dommage que les biellettes plastiques soient le point faible avec des "trous" qui s'ovalisent. Je ne sais vraiment pas pourquoi aucun régulateur du commerce à ma connaissance, n'a adopté ce principe de fletner.

15 jan. 2017
0

Je crois que le british qui a développé son petit régulateur s'est inspiré de ce concept

15 jan. 2017
0

Erreur de ma part : il. N'y a pas de fletner sur le Mr Vee

Par contre des pièces de navik en métal

15 jan. 2017
0

Mr Vee n'est pas British mais Hollandais...

15 jan. 2017
0

Oui
Je me suis rendu compte en retournant sur leur site
????

16 jan. 201716 jan. 2017
0

Voici ce que dit Peter Christian Forthmann, créateur du Windpilot, au sujet du Navik :
"Ce système à safran pendulaire assisté français, qui pèse à peine 18.5 kg et est destiné à des bateaux de petite taille, est surtout populaire dans son pays d’origine. Ce système est relativement délicat, structurellement parlant, et est doté d’organes d’accouplement en plastique qui le rendent impropre à toute utilisation sur des bateaux de plus grande taille. À un certain moment, la société a lancé le Super Navik, un régulateur d’allure pour bateaux de grande taille, mais dont la production a été suspendue peu de temps après. Le safran pendulaire relevable du Navik n’est pas très convivial en cas d’utilisation au quotidien car le désassemblage du bras s’avère très compliqué. La girouette est accouplée au safran par un joint à rotules en plastique qui est relativement fragile. Le système n’existe qu’en une seule version.
La société Navik ne participe à aucun salon européen. Le système est commercialisé par le constructeur et une série de distributeurs."
j'aime bien le "surtout populaire dans son pays d’origine"
Source : windpilot.com[...]fra.pdf (page 153)
Peter force sans doute un peu le trait, c'est aussi un commercial…mais il pointe à juste titre les limites du Navik.
Il suffit d'avoir vu de près un Hydrovane, par exemple, pour voir ce qu'est un régulateur de circumnavigation conçu pour des voiliers de taille plus conséquente. Certes le prix n'est pas du tout le même.
L'énorme avantage du Navik, c'est qu'on peut l'acheter pour 500 euros.
Pour moi, la pièce la plus fragile du Navik, c'est celle en fonte d'alu qui soutient la pale. Il semble que bons nombres se fissurent en vieillissant (elle est sous échantillonnée). En dehors de la mienne qui s'est cassée lors d'une traversée (c'est totalement irréparable et le Navik devient inopérant) j'en ai vu au moins deux autres de cassés en surfant sur la toile.

16 jan. 2017
0

Si je me trompe pas, le Navik est un des premiers régulateurs d'allure "grand public" mis sur le marché dans les années 70 par la Société Plastimo. Il était destiné à de "petits" voiliers. A cette époque quatre marques dominaient le marché. Navik, Atoms pour voiliers "moyens" comme le Mélody, Aries pour les plus gros. Un cinquième "Sailomat" était considéré comme la "Rolls", mais on en voyait peu en raison du prix, d'où une diffusion plus confidentielle. Windpilot, Cap Horn, Monitor (Scanmar) n'existaient pas encore. Hydrovane balbutiait et d'une technologie différente puisque c'était la seule marque à proposer un régulateur totalement indépendant du système de barre du voilier. Dans le temps d'ailleurs cette marque a modifié plusieurs fois la pale immergée les premières étant trop fragiles. Il faut dire aussi que la taille des voiliers a bien évolué, et qu'à l'époque un 10/11m était déjà un gros bateau!...que beaucoup regardaient avec envie... Le régulateur Navik, malgré ses défauts et ses faiblesses a un peu traversé le temps, mais ne peut véritablement donner satisfaction que pour les voiliers pour lequel il a été conçu. Les poids des voiliers se sont allégés à longueur égale et donc le Navik peut être installé sur des voiliers plus grands que ceux pour lesquels ce régulateur avait été conçu. Amha.

16 jan. 201716 juin 2020
0

@ Le bricoleur du Dimanche
Je n'ai pas constate de faiblesse a ce niveau sur la mienne ( je touche du bois rond de la main gauche). Par contre j'ai aussi tordu la barre d'inox
qui porte les poulies de renvoi de drisses comme tu le signalais dans un post precedent ce qui temoigne des forces enormes en jeu par gros temps
Sur Ommage j'ai deja casse une drosse qui etait donnee pour 1250 Kg de charge de rupture ( surement un peu usee) . et j'ai aussi explose une poulie Hye dont la charge de rupture est de 1180 Kg.
Disons pour repondre a la question d'origine que la limite pour une Navik est un deplacement de 10 tonnes environ , avec un bateau assez placide genre deplacement lourd .
Mais il est clair qu' avec un aerien agissant sur un fletner , les forces necessaires pour orienter la pale immergee sont enormement plus faibles que lorsque l'aerien doit faire tourner tout le bazar a l'aide de bielles et de pignons . C'est tout le secret de la sensibilite de la Navik , et de sa solidite malgre un aspect fluet .
A quand un regulateur a fletner tout en metal pour remplacer nos Navik qui commencent a se faire vieilles .

Joel

16 jan. 201716 juin 2020
0

La liste, ci jointe, des régulateurs apparus dans les années 60/70.

16 jan. 2017
0

Franchement il y a bien mieux à imiter que le Navik et son fletner jamais reproduit, pour rêver d'un nouveau régulateur d'allure français.
Je suis très content d'avoir un Navik, il m'avait couté 400 euros, je n'allais surtout pas me plaindre…
Lorsque je l'aurais renforcé/amélioré, il pourra poursuivre encore longtemps son œuvre devenu indispensable.

16 jan. 2017
0

Je m'interesse aussi à ce regulateur d'allure. Ca vous semble jouable acheter un navik sans le safran immerge et la longue bielle ou c'est trop compliqué?
Merci

16 jan. 2017
0

Arnakia

je e comprends pas bien ta question : sans la longue bielle , pas de liaison entre la tourelle et le pendulum . Sans le pendulum , pas d'action sur la barre . Si tu veux dire acheter juste la tourelle et le bati et fabriquer toi meme le pendulum , cela me parait complique . C;est de la mecanique simple a priori mais il y a plein de details de fabrication qui tous sont importants pour le fonctionnement final . La Navik est clairement un produit industriel difficile a reproduire pour un bricoleur. Quand a la longue bielle . elle est facile a reproduire , sauf les embouts qui certes sont en plastique ( avec ressorts inox) mais assez subtilement etudies . Ceci-dit , je me souviens du recit d quelqu'un qui avait remplace un embout casse par du fil de fer , et cela marchait.

Joel

16 jan. 2017
0

Sans la pale immergée, trois solutions :
- attendre une annonce de cette pièce détachée sur le boncoin.
Patience. j'en ai déjà vue.
- La fabriquer : bon courage !
- Reprendre l'idée évoquée par Mickeymouse en début de topic : assigner le Navik à un safran extérieur supplémentaire doté d'un flectner. Là aussi c'est du taf et encore faut il que cela soit possible sur le tableau arrière.

17 jan. 2017
0

Merci pour vos conseils. Comme je suis pas le bricoleur du siècle, je vais plutôt chercher un navik complet.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Le beau temps !

Après la pluie...

  • 4.5 (189)

Le beau temps !

mars 2021