debut de petite croisiere

Bonjour à tous,
Après 30 ans sans voile je m'y remet ( et oui, j'ai 54 ans ) et suis en train d'acheter un bavaria 36. je me suis remis à la voile il y a 2 ans avec un dériveur 445, c'est très amusant mais assez retreint et aussi en faisant quelques stages en habitable. je voudrais maintenant faire de la croisiere; Cet été je parts pour la corse en partant de marseille je suis donc preneur de tout conseil: matériel indispensable, période la plus facile ( je pense partir fin juillet ), que faut-il prévoir et surtout ne pas faire ...
C'est pour moi très palpitant, mais ne voudrais pas prendre de risques inutiles.
J'attends avec impatience vos conseils et si certain, qui n'ont pas de voilier, cherche à naviguer, faite moi signe
A bientôt et merci d'avance.

L'équipage
25 mar. 2013
26 mar. 201326 mar. 2013
1

Salut

Au delà, bien sûr, du matos de sécurité (obligatoire et plus...). Et partant du principe que l'état général du bateau est convenable (voiles, moteur...)

Les indispensables sont, à mon (humble) avis :

  • VHF (surtout pour la météo)
  • GPS lecteur de carte (positionnement et route), et même un 2ème à piles de secours.
  • Cartes "papier" couvrant des zones bien plus larges que ne le prévoit le programme.
  • Au moins deux mouillages très sérieux (grosses chaînes longues et bonnes ancres). En Corse, quand ça souffle, ça souffle ! et c'est très souvent le cas...
  • De quoi réduire la voilure "à outrance" !

Bon après...
Non, indispensable avant d'en avoir eu un, mais qui le devient après... : Un pilote automatique. Il évite la fatigue, et permet de se détendre, de ne pas se geler 24h/24 sous la pluie et au vent... Mais il faut continuer à veiller !!!

Donc, prévoir de quoi recharger "LES" batteries.

Certains diront : "Ouais mais, un vrai marin doit savoir naviguer sans GPS, et sans pilote..."
C'est absolument vrai ! Mais tous les "vrais marins" d'aujourd'hui (surtout les pros) l'utilisent, et en sont fort contents, même si ils savent s'en passer. Alors si, en plus, on n'est pas soi-même "un vrai marin"...

Le frigo, la douche etc... c'est bien, mais pas indispensable. En fait, pour moi, l'indispensable concerne surtout les éléments de sécurité. Après, c'est du luxe... mais ça n'engage que moi... À chacun de voir...

Et pour la question : "qu'est-ce qu'il ne faut pas faire ?"
Je dirais : "Partir sans regarder de très près la météo". En fait, il faut l'écouter 3 fois par jour, tous les jours, pour être sûr de passer la nuit où il faut !

26 mar. 2013
0

la metéo !! je regarde plus le lendemain que la veille

la veille on y est
plutôt prévoir le jour suivant

26 mar. 2013
0

trouver un pseudo plus sympa qu'une adresse mail,a part ça dans qu'elle région êtes vous,moi je suis a hyeres,si vous êtes dans le coin on pourrait se voir.

26 mar. 2013
1

L'année dernière, un matelot super sympa avait fait une compil de tous les fils et infos sur le thème, ca devrait te plaire :
www.hisse-et-oh.com[...]9e).pdf

26 mar. 2013
0

Pour info :
L'été dernier on était sur corps mort à Calvi, quand on annonce un coup de vent force 8 de nord pour le soir, devant durer 3 jours et 3 nuits. La baie étant ouverte au nord, nous décidons, ma femme et moi, de partir nous abriter à Girolata.
Partis le matin de Calvi, nous avons passé la nuit à Girolata, bien abrités du vent hurlant venant de terre.
Eh bien, nous avons appris, le lendemain que les gens qui louent les corps morts à Calvi, vu les conditions météo annoncées, ont obligé les bateaux à quitter les corps morts, ceux-ci ne garantissant pas de tenir !!!

Vous avouerez que c'est bon à savoir...

26 mar. 2013
0

Ce qu'il faut faire ? Surtout ne pas partir fin juillet pour la Corse. C'est plein de monde et des qui ne savent pas trop naviguer en plus.

26 mar. 201316 juin 2020
2

et pour compléter l'info de vasko, voici la dernière version de synthèse sur le fil "mouillages en Corse"


26 mar. 2013
2

Pour ne pas prendre de risque il suffit de rester au port!
Ne pas prendre la Med à la légère (sujet très largement traité sur HeO).
On peut passer de bonne vacances mais il faut rester très vigilant et bien savoir anticiper (cf réductions de voilure).
En MED la METEO est capitale car cette mer peut-ètre rapidement très très dure. Mais se méfier car il peut y avoir un décalage par rapport aux prévisions (moins maintenant parait-il).
Quand il n'y a pas de vent, ce qui est hélas courant, il faut vraiment compter sur son moteur pour au moins plus d'une grande traversée et quand le temps trop mauvais interdit absolument un mouillage ou une entrée de port dangereuse il faut savoir tenir en haute mer à distance de la côte alors vraiment dangereuse, liée aux reliefs et donc avoir l'équipement et le ravitaillement pour le temps que cela passe.
En mouillage douteux il faut absolument avoir le courage de partir au large si la situation se dégrade.

26 mar. 2013
1

Cela fait vraiment plaisir de recevoir autant d'avis, qui me seront très utiles, merci à tous et continuez vos conseils, pour ma part je suis sur Martigues et espère commencer ma navigation sur le bavaria d'ici une quinzaine de jours. Je me fais un book de vos conseils que j'emmènerais avec moi en livre de chevet.
Outremer, quand je dis ne pas prendre trop de risque, c'est bien évidement en navigant, en tout cas " ne pas prendre la MED à la légère " est ancrée dans ma tête maintenant.
Salut à tous et merci encore. A très bientôt.

27 mar. 2013
0

Bonjour,
Pour l avoir dit déjà mais bon .....l'aller est toujours plus facile queue de mistral houle dans le bon sens tout va bien.Par exemple une variation de pression entre La Garoupe et Bear engendre un vent bien maniable.
Le retour se prépare bien avant la date fatidique.Un coup de mistral violent déboule très vite avec la houle qui va avec.Une semaine avant le retour il est IMPERATIF de préparer son retour par l'est ou l'ouest et de s"avancer Maccinaggio Ajaccio Cargése. Il faut savoir que même avec un vent calmé de la veille ou avant veille la traversée ne sera pas rigolote le bateau pourra être sérieusement malmené par la houle résiduelle traîtresse.Prendre attentivement la météo chaque jour x 3 à la VHF est indispensable pour comprendre le système météo qui se met en place pour rentrer.
Enfin pour Marseille il n'est pas forcément nécessaire de partir de Calvi car souvent le port est plein de bateaux en attente C'est pour cela que j'ai évoqué Cargése Ajaccio Propriano peut être une base de départ à la rigueur mais le golfe est LLLLLLooongggg
Maccinaggio n'est favorable que si on remonte la cote Est pour se protéger du mistral et attendre le bon créneau pour retraverser.Il ne faut pas attendre à Porto Vecchio ou à Solenzara pour remonter quand la fenêtre est étroite car la remontée coté Est est longue et fastidieuse.
Bonne navigation.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (24)

novembre 2021