Choix Hélice Mise en drapeau/Pas Variables

Bonjour,
J'ai lu pas mal de post sur le sujet et vu qu'un test VMag avait été fait en 2009. Savez vous si un test plus récent a été fait depuis ?

Je pense m'orienter vers une AUTOPROP Pas Variable de 19" mais il semble qu'il soit nécessaire d'y faire une maintenance régulière (changement des roulements).

Quelqu'un a t'il un retour d'expérience à me faire ?

Merci et bon nav'

Xavier

L'équipage
17 nov. 2017
17 nov. 2017
0

C'est du costaud, la seule vraie maintenance régulière c'est le graissage à la pompe à graisse une fois par an. La notre avait 10 ans et les pales pivotaient impeccablement, et sans le moindre jeu.

17 nov. 2017
0

Bonjour Julien,
Merci pour ta réponse. Qu'en est il du pas en marche arrière ?
Xavier

17 nov. 201717 nov. 2017
0

L'autoprop me démange un coin du cerveau depuis quelques temps...
J'aimerais bien voir une vidéo / photo en provenance d'un particulier d'une autoprop filmée pendant que le bateau se déplace, histoire de BIEN voir si les pales s'orientent BIEN
D'un autre coté, quand je vois que l'hélice coute le prix d'un jeu de voiles ...

17 nov. 2017
0

Je pense qu'il vaut mieux une hélice au bon pas qu'une hélice réglable.
Tout simplement parce qu'une hélice réglable peut se dérégler. J'en connais a qui c'est arrivé

17 nov. 2017
0

Déjà, si j'avais l'hélice adaptée ...

17 nov. 2017
0

Une hélice réglable est différente d'un hélice à pas variable.
Maxprop -> Réglable
Autoprop -> Variable
;-)

17 nov. 2017
0

Merci, je n'avais pas saisi la nuance

17 nov. 2017
2

Bzh74: Pas de pas, ni en avant, ni en arrière, ni entre la position arrêtée et le moment ou le bateau commence à prendre de la vitesse. Sur Dufour 385 (une bipale H20), je reculais arrière tribord pour sortir de la place (j'avais moins d'une longueur dans la largueur de la panne...), et avant même que je repasse en marche avant, j'étais déjà parfaitement dans l'axe de la panne...
Bmayer et Oceanis321: Il n'y a pas de réglage d'orientation à faire, les pales pivotent librement à 360° dans les 2 sens sur leur axe vertical: au moteur elles se "balancent" automatiquement avec le bon "angle d'attaque" (je ne suis pas physicien...), tenant compte de l'impulsion donnée sur le moteur et du flux d'eau qui passe dans l'hélice: courant, vitesse, régime moteur...c'est impressionnant d'efficacité à tous les régimes, vitesse, conso...mais j'ai déjà posté sur le sujet. Ne pas oublier de laisser le moteur embrayé en marche avant au moment ou l'on coupe le contact, c'est ce qui garantit la mise en drapeau...Nous avions sur le D385 un Volvo MD2030, tout comme des amis faisant route avec nous, même moteur sur un Dufour 36 Classic, les 2 bateaux sortant de carénage. Estuaire Tamise, 5BF dans le nez, contre courant, on pouvait maintenir 1,5knt en plus (soit un bon 8knts sur l'eau) malgré une mère très hachée dans le coin. Arrivés à Londres, la première remarque de mon ami: "on voit que vous avez le 40ch et pas le 30!"...et bien non...même moteur...(ok il ya aussi une différence de déplacement, de longueur flottaison...)
Il faut garder en tête de ne pas changer de régime tout le temps, car les pales mettent 1-2 sec pour prendre leur bonne position et on ne sent pas instantanément le résultat de son action sur la commande. Aussi, elle doit rester propre pour rester bien balancée et efficace. En tout cas si j'ai le budget, c'est ce que je mettrai sur mon actuel.

0

Un avantage subsidiaire de ces hélices, c'est leur efficacité étonnante en navigation avec un appui moteur, moteur au ralenti.

Grâce à la variation automatique du pas d'hélice, la poussée reste efficace quelque soit la vitesse du navire sans qu'il soit nécessaire d'augmenter le régime moteur.

Confortable et efficace :pouce:

17 nov. 2017
0

Bien vu mémo, j'oubliais cet avantage non négligeable, encore une caractéristique assez bluffante...

17 nov. 2017
0

les seuls défaut pour moi c'est le prix et le poids .
il faut passer de m/av en m/ar avec un stop au pm
les pignons de l'inverseur n'aiment pas les changement de marche brutaux
perso j'ai une bdc radice et j'en suis satisfait ,il faut dire que je fais 50h de moteur par an et le maximum à la traine à 2nds
autrement c'est voile ,voile ,voile et comme j'ai le temps j'attends qu'il y ai du vent
alain

1

Cette utilisation de l'"appui moteur" a d'autres utilités que de remplacer le vent :
Il permet d'améliorer dans des proportions importantes la stabilité du bateau sur une mer formée ainsi que l'angle de remontée au vent.

17 nov. 2017
0

J'ai aussi une Radice BdC, mais 1" trop petite en diamètre, et 1" trop petite en pas... Bénéteau avait monté l'hélice correcte sur le bateau vendu en dehors de la classe sportive, et la classe avait imposé une hélice inadaptée ! Alors que cette classe est un temple de la monotypie.

17 nov. 2017
0

bjr a tous , u n sujet interessant mais je m'y perd un peu dans toutes ces marque et différent système ,
faisons simple ,
je desir changer mon hélice fixe 3 pales pour une repliable 3 pales
quel système est le plus éfficace
pale mise en drapeau ou pale repliable façon bec de canard ?
enfin pour l'achat , doit on (comme pour une hélice fixe ) fournir les caractéristiques de carène, moteur ect..?

merci
cdlt

17 nov. 2017
0

Sujet déjà abordé ici :
www.hisse-et-oh.com[...]tamaran

1

La meilleure : l'autoprop ,la deuxieme :la flexofold tripale bec de canard
Essai yachting monthly :-)

17 nov. 2017
0

merci pierre2 pour cette répose rapide , c'est effectivement ce qui semble ressortir du test V mag de 2009 (quoiquun peu daté), la gori semble elle aussi monter sur le podium,
j'ai maintenant une idée précise de mon choix ,merci

cdlt

0

Avant que tu commettes une décision et si cette décision s'avérait être de choisir une Autoprop, il faut te signaler un effet pervers déroutant avec ces hélices :

Le pas étant variable et déterminé par la résistance offerte par l'eau au mouvement des pales, il faut exagérer le régime lors des manœuvres pour obtenir un effet puissant.

Si le régime moteur reste faible et lorsque le bateau est arrêté ou, pire, en marche "dans l'autre sens", le pas d'hélice sera ridiculement faible et, par conséquent, la motricité miniature.

Au début : ça surprend, d'autant plus que, du coup, pour inverser la marche, le délai d'attente est plus long du fait d'une rotation plus rapide qu'avec une hélice à pas constant. On s'y fait rapidement et au final, c'est un bon produit.

0

Et surprenant la troisieme est la flexofold bipale bdc :-)

17 nov. 2017
0

1ère saison avec mon Auto-prop cet été, très satisfait.
En plus des avantages cités plus haut et malgré son prix élevé, le fait que cette hélice soit entièrement réparable (pièces d'usure, roulements, joints....) est à mon avis un gros + par rapport à ses concurrentes dont les axes usés et le jeu qui en découle au bout de quelques années obligent souvent à les remplacer.
Autre avantage: on ne se pose pas la question de bien choisir le pas au niveau du réglage initial, puisqu'il s' adapte automatiquement en fonction de la charge (vent, mer, régime...).
J'ai été impressionné par la vitesse de croisière sur mer plate dan la pétole à faible régime moteur (6,5 Knts mesurés cet été à 1200 tr/mn, Dufour 40, Volvo D2-55).
Seul bémol, comme le dit le chat, c'est son poids et le risque de fatiguer un peu plus la transmission: faut y aller molo lors de l'inversion!

17 nov. 201717 nov. 2017
0

C'est une super hélice: bateau de 10t, moteur 4108 40chx, 6,3nds a 1800 rpm et 2,1l/h. 7,1nds a 2300 rpm.
Concernant le couple en marche arrière c'est tout bon aussi.
En manœuvre, mettre un peu plus de régime qu'une tripale fixe, mais moins qu'une bipale fixe et en tout cas aucun soucis pour nous. La distance d'arrêt à 6nds est dans la bonne moyenne dans les tests, rien à voir avec une bdc bipale par exemple.
Enfin pour la maintenance: graisse et c'est tout. 4 ans et 500h, aucun jeu.

18 nov. 2017
0

Et la Kiwiprop?
J'aime bien, surtout en marche arrière (sur un centurion 32 à arbre désaxé).
Mais je ne connais pas les autres :oups:

18 nov. 2017
0

oui la kiwiprop???
elle me fait aussi de l'oeil....

18 nov. 2017
0

Bonjour
Pour moi c’est Autoprop, entretien tous les 2ans lors du carenage, j’en sors, aucun regret d’autant plus que j’ai acheté la mienne d’occase comme neuve sur le net à bon prix.
Le coup de chance car c’est rare aux bonnes caractéristiques, dimensions et sens de rotation .
Gerard sur Capricornes.

18 nov. 2017
0

Et la Kiwiprop?
J'aime bien, surtout en marche arrière (sur un centurion 32 à arbre désaxé).
Mais je ne connais pas les autres :oups:

21 nov. 2017
1

Bjr
Suite a vos différents post et conseils avisés et souhaitant changer mon hélice, j ai repris le test v mag de 2009 en étudiant preciser chaque caractéristiques de chaque hélice.
2 sortent du lot
l autoprop dont tous le monde parle
Et la flexofold
hors il me semble un point important bien different de l une a l autre
c est la force de poussé ou de traction (en Newton )
et là on peut constater que la flexofold est bien supérieur a sa concurente
a titre d exemple
a 2000 tours vitesse et autonomie des 2 sont sensiblement egale mais et c est la la grande difference ,la flexofold affiche 185 newton alors que l autoprop n en affiche que 80
On peut donc en déduire que face a un courant puissant ou une mer formée
la flexofold sera bien plus eficace pour la manoeuvrabilité du bateau et sa progession
Ceci n est il pas la fonction principale d une hélice ?

cdlt

21 nov. 201721 nov. 2017
0

Oui, mais non ou pas que.

Comme le pas de l'autoprop est variable, sa poussée est elle aussi variable pour un régime donné.

Bateau arrêté, pour un régime donné, l'autoprop présente son pas le plus faible et, effectivement, sa poussée la plus faible alors qu'une hélice à pas fixe aura, au contraire, sa poussée la plus forte.

Dès que le bateau avance, toujours à régime constant, le pas de l'autoprop augmente et donc sa poussée alors que, au contraire, le pas constant de l'autre hélice entraine une perte de poussée qui va donc diminuer.

A la limite, lorsque le bateau aura atteint la vitesse "qui va bien" l'hélice à pas fixe tournera dans l'eau sans induire de poussée : le mouvement de l'eau créé par le déplacement du bateau sera le même que celui induit par le pas alors que l'autoprop aura adapté son pas pour que la poussée persiste.

C'est TRES déroutant au départ pour les manœuvres parce que, aux basses vitesses, il faut battre plus de tours avec une autoprop qu'avec une autre hélice et réduire ensuite lorsque la vitesse est atteinte.

21 nov. 2017
0

Je confirme le message de nemo, et comme dit plus haut, à 2300rpm, je dépasse les 7nds avec un 40chx sur un bateau de 10t... pas si mal comme rendement.
Au port aucun pb de manœuvre même si je suis pas sur motorisé...

21 nov. 2017
0

Bonjour,
Flex-o-fold tripale sur mon précédent bateau
Autoprop sur mon nouveau bateau
Les deux fonctionnent bien en marche avant au moteur.
Aucune vibration avec la F. et très bonne poussée.
Probablement moins de traînée sous voiles également.
La grande différence est la marche arrière, faible sur la Flex-o-fold, très bonne sur l'Autoprop, il faut en tenir compte et vraiment anticiper pour les manœuvres avec la F-o-F.

0

Pour moi ce qui compte c'est la marche avant ! Vous naviguez souvent en marche arriere ? Et dans les ports je ne fais pas le fangio ,je manoeuvre en douceur :-)

25 nov. 2017
1

Je suis bien d'accord.
C'est pourquoi j'avais acheté une Flex-o-fold dont j'étais très satisfait. (20x13).
Excellentes performances au moteur en marche avant (mieux que la tripale fixe d'origine de même taille et beaucoup mieux que la Jprop 20 que j'avais mis précédemment)
J'avais installé la F-o-F en remplacement d'une Jprop qui ne me convenait pas.
Mon nouveau bateau, acheté d'occasion, est, lui,équipé d'une Autoprop. Cette dernière me convient également.

21 nov. 2017
0

et l'hélice gori,quelqu'un a des infos?

21 nov. 2017
0

j'ai une radice depuis 5ans équivalente et moitié prix que la gori
elle est en mibral .
alain

22 nov. 2017
0

J'en ai monté une début 2016 - tripale - et en suis très satisfait.

21 nov. 2017
0

rien sur la kiwi??

21 nov. 2017
2

il ya des afficionados de la kiwi ,rapport qualité prix imbattable .et bonne m/ar ainsi qu'un sav réactif
mais malheureusement à mon point de vue ce sont ses seules qualités .
alain

21 nov. 2017
0

Bonjour tout le monde, j'ai une hélice GORI a vendre suite au changement de mon moteur, c'est une tripale diamètre 16.5 et un pas de 11 au prix de 1000€, elle a seulement 4 ans et dans état neuf, c'est la même hélice que celle du test V.M.

21 nov. 2017
1

perso j'ai une radice 2 pales bdc
à 1600t/mn je suis à 5nds par mer plate et je n'entends presque pas le moteur ,ni de vibrations non plus .conso 1.2l/h
si je monte à 2000 6.5nds ,j'entends le moteur ronfler ,le turbo charger et les remous sous la coque ..conso 2l/h
à 3600 je déjauge presque à l'avant et j'ai le tableau arrière à moitié immergé et c'est l'enfer ..
donc 1600t/mn me conviennent très bien ,et s'il y a un tout petit peu de vent je passe à la voile ..
donc les performances sous voiles avec une hélice repliée qui n'accroche rien pour moi sont l plus importantes ..
alain

21 nov. 201721 nov. 2017
0

Alain, tu as quoi comme moteur sur ton bateau de 9,20m? 40, 50 cv?
Il me semble que le fait que tu tourne à très faible régime viens plus du moteur (rapport puissance/longueur/carène) que de l'hélice non?

Avec mon 28 cv pour 10m60, il est normal que le régime soit plus élevé même avec une hélice adaptée non?

21 nov. 2017
0

le moteur de la smart bridé a 40cv rapport de réduction 2.1
hélice 16x14 2 pales bdc
alain

21 nov. 2017
2

Il faut faire attention avec le fameux test de 2009. ça fait quand même 8 ans, les choses ont bien évoluées depuis notamment pour la Kiwi dont les pales ont été modifiée.

Le rapport qualité prix de la Kiwi n'est pas son seul avantage.
Le fait d'avoir de l'inox et du composite est un grand avantage. Pas de phénomène de corrosion, antifooling classique qui adhère très bien et du coup l'hélice reste propre, ce qui est très bon pour le rendement.

Je pense que le relatif mauvais rendement des Kiwi est une légende et je suis persuadé que comparé à d'autres hélices à mise en drapeau, le rendement est comparable.

Je connais quelqu'un aussi qui à acheté une Jprop, (double de prix par rapport à la Kiwi) et qui a des phénomènes de corosion à peine 2 ans après l'installation. ça n'engage pas à payer son hélice hors de prix, ce qui n'est justifié par rien du tout, à part le fait que des clients sont d'accord pour payer ce prix exorbitant.

Autre point, ces hélices sont faites pour améliorer le rendement à la voile sur des bateau qui marche principalement à la voile. Donc les pouillèmes de différences de rendement entre deux hélices, on s'en moque un peu.

Cela dis, malheureusement, je n'ai aucune action chez Kiwi, juste une hélice de chez eux qui me donne entière satisfaction pour le moment ... ;-)

22 nov. 201722 nov. 2017
0

J'ai une J-Prop bipale depuis 3 ans, absolument ZERO corrosion!
Une anode noix sur l'arbre et l'anode de la marque en bout sont remplacées chaque printemps un trimestre avant disparition totale, polissage et graissage interne+externe, aucun autre antifouling.
Aucun jeu.
Gain de vitesse de 10% à la voile, moteur pareil que l'ancienne tripale fixe.

25 nov. 2017
0

Bonjour, j’ai aussi une J-Prop bipale depuis 5 ans sans aucun soucis de corrosion. Tous les ans, nettoyage, primaire et deux couches d’antifouling, graissage et c’est reparti. J’ai changé une seule fois l’anode qui était légèrement attaquée. L’hélice est parfaite pour mon bateau, marche avant ou arrière ... La construction semble très solide et mécaniquement élégante !

21 nov. 201721 nov. 2017
0

J'ai une kiwi également. Rendement bien meilleur que ma bipale fixe d'origine (pas difficile vu la chose), une marche arrière incomparable, un bon tiers de noeud gagné à la voile et surtout plus de vibrations dans la barre.
Elle est peut être moins performantes que les autres en marche avant, mais pour deux à trois fois moins cher, ça me va bien.
.
On peut acheter les nouvelles pales imperdables et mieux profilées (pour une coquette somme) puisque le moyeu n'a pas changé.

0

Et quand tu prends un bout dans la kiwi ?

21 nov. 2017
0

Bin, ça m'est arrivé deux fois, dans ce cas la je plonge et j'enlève le bout!

Blague à part, c'est vrai que la première fois ça avait abîmé un ressort à l'intérieur, mais rien de grave, j'ai pu attendre le carénage suivant pour réparer.

Autre avantage, j'avais appelé le gars qui s'occupe du SAV et il m'avait tout de suite indiqué les tests à faire pour voir si il y avait lieu de faire vite ou pas. Je ne suis pas sur que les autres distributeurs soient aussi disponibles.

La deuxième fois, il n'y a pas eu de conséquences, j'ai juste enlever le bout.

21 nov. 2017
0

Aucune idée, Pierre.
Peut être que les pales "plastique" cassent et servent de fusible pour ne pas tout arracher.
.
Pour la petite histoire, c'est justement après avoir eu une grosse avarie (morceau de filet dans ma bipale fixe qui a tout cassé, de la chaise d'arbre aux silent blocks) que j'ai acheté la Kiwi.

21 nov. 2017
-1

Ce que j'ai apprécié sur la Kiwi, c'est justement de pouvoir réglé le pas en quelques instants. Opération facilitée par mon biquille que j'échoue tous les jours ou presque en croisière.
En deux semaines de tâtonnements, je suis arrivé un réglage très satisfaisant.

22 nov. 2017
0

on a une kiwi depuis quatre ans sans problème (et pas mal d'heures moteur) jusqu'ici. Juste besoin d'un graissage tous les ans pas très chère et efficace, c'est tout ce qu'on lui demandait et on en est satisfait. Les autres sont peut-être mieux je ne sais pas.

22 nov. 2017
1

J'ai une kiwi aussi sur mon Sun Odyssey 31 et Yanmar 2Gm20.
Il arrive parfois que le moteur cale quand je passe la marche arrière, surtout s'il est froid ou que l'alternateur tire trop dessus.
Il faudrait que j'augmente le régime de ralenti, mais en marche avant, au ralenti, le bateau va déjà bien vite et que le réglage du pas est au minimum.
Il faudrait que je fasse des tests.
Pour le reste, pas de problème, la marche arrière est vraiment puissante.

22 nov. 201716 juin 2020
25 nov. 201725 nov. 2017
0

j'ai une flexofold tripale de 20x11 pour 43pieds, 12tonnes et Yannar 4jh (56 ch ) 7 nœuds avant, marche AR correcte, pas de soucis d'entretien . fiable.....

25 nov. 2017
0

kiwi mon amour
peut-être mon cadeau de noël 2017 ? :bravo: :bravo: :bravo:

13 déc. 2017
0

Salut tout le monde,
Pour ceux ayant une Autoprop depuis quelques années... avec un certain nombre d'heures moteur.

Avez vous constaté une modification du comportement de l'hélice, vibration à certains régimes, nécessité de changer les 2 ou 3 paliers ou carrément la renvoyer chez Autoprop pour contrôle ? souci particulier ?

Merci pour vos réponses

Xavier

14 déc. 2017
0

bonjour
autoprop, très performante, un bémol: pièces et anodes seulement chez wenex, 66 euros l'anode ç'est un peu éxagéré

14 déc. 2017
0

Bonjour, j'ai acheté une anode au salon nautique 41 euros chez Windex

14 déc. 2017
14 déc. 2017
0

merci
rapé pour ce coup ci mais pour l 'an prochain je me le note

14 déc. 2017
0

Même à 41 euros, c'est du vol pour une anode... c'est quoi? un morceau de zinc ?

Idem pour les anodes des embases volvo, c'est du racket! il faudrait pouvoir les mouler, il doit y en avoir pour 1 euro de matière ...

Sur la Kiwi, pas d'anode (inox et composite) encore un truc en sa faveur...

14 déc. 2017
0

Tout à fait d’accord, c’est bien cher pour ce que c’est.

14 déc. 201716 juin 2020
0

Pour BZH74, pas de souci particulier avec l'Auto-prop, mais comme toutes les autres hélices "mobiles" , il arrive un moment ou le jeu s'installe à cause de l'usure. Il vaut mieux les graisser régulièrement pour limiter au mieux cette usure, ce qui est valable pour tous ces types
d'hélices.
Comme je l'ai dit plus haut, l'avantage de l'Autoprop est sa facilité de remplacement des pièces d'usure.(Brunton vend d'ailleurs des kits de réparation)
Le montage étant réalisé sur roulements coniques, lorsque le jeu devient un peu alarmant, il est tout à fait possible de resserrer l'écrou à créneau de réglage. C'est ce que j'ai fait sur la mienne, achetée d'occasion et dont les pales bougeaient un peu.
Si tu es un peu bricoleur, pas besoin de passer par la case réparateur !
L'opération est simple, mais il faut juste se fabriquer un peu d'outillage spécial pour démonter les capuchons.
Eric

14 déc. 2017
0

Bonjour Eric,
Merci pour tes infos. Concernant la fabrication de l'outillage, c'est de quel style ?
Bonne soirée

14 déc. 201716 juin 2020
0

Jprop
Seul défaut le prix
Baisse de la conso
Réglage pil poil possible
Presque aussi vite en arrière qu'en avant.
Passage de point mort à marche arrière = coup de frein sur un voiture

14 déc. 201716 juin 2020
0

Essais Jprop

14 déc. 2017
0

Les capuchons filetés en bout de pales sont percés de 4 trous borgnes(visibles su la photo n° 1, c'est la pièce tout en bas de la photo)
Il faut confectionner une clé avec 2 ergots pour pouvoir entrainer en rotation ces capuchons. J'ai utilisé un fer plat en acier avec 2 vis du bon diamètre (de mémoire M4) + écrous et contre-écrous, fixé suivant l'entraxe requis des trous borgnes. Pour que la clé soit bien plaquée sans riper du capuchon, j'ai percé un trou sur le fer-plat entre les 2 "vis/ergots", et une vis supplémentaire rentrant dans le trou taraudé au centre des capuchons maintient le tout de manière efficace. Il faut parfois forcer un peu pour le dévissage de ces capuchons, donc il est important que tout tienne bien sans riper, au risque d'abimer les trous borgnes...
Lors du démontage de l'écrou à créneau, il faut savoir que la vis "arrêtoir" (avec les ailettes de blocage), est filetée avec un pas à gauche. L'écrou de maintien du roulement est fileté avec un pas normal à droite.
J'espère que mes explications seront suffisamment claires !
A+
Eric

14 déc. 2017
0

Oui c'est tout bon ! Tout est clair. Merci pour les explications !
Bye Xavier

15 déc. 2017
0

bjr
en allant sur le site pronautique , il semble qu'il y ai une nouvelle Jprop encore mieux que l'ancienne .
ce qui complique mon choix qui n'est pas encore arrêté:
nouvelle Jprop ?; autoprop?; flexofold ?
vais-je etres obligé de tirer au sort ?

cdlt

15 déc. 2017
0

Bonjour, sur mon précédent bateau j'avais installé une J-Prop de 20 pouces. Elle ne convenait pas à mon bateau, après 3 ans d'utilisation et tous les essais de réglage de pas sans succès, je l'ai changée pour une Flex-o-fold 20x13 qui convient parfaitement.

15 déc. 201715 déc. 2017
0

Selon un essai allemand (page 3) la trainée de l'autoprop à 6kn serait de 20N alors que la trainée de la flexofold serait de 3,1N. Mais c'est à relativiser. Une hélice fixe c'est 100N à 200N. Et puis 20N, c'est 2kg.

15 déc. 2017
1

Cet essai a l'air très intéressant et super bien documenté... Dommage que je ne comprenne pas un mot d'allemand !
Pour la trainée sous voile, il est vrai que l'Autoprop n'est certainement pas la meilleure, mais il faut la considérer je pense comme une hélice plus adaptée à la croisière rapide qu'à la régate. L'écart doit se chiffrer à quelques pouillèmes de Knts face aux plus performantes à ce niveau.

0

J'ai choisi une EWOL, toute inox, par rapport à ma tripale fixe, gain sous voile +0,7 nds, gain au moteur 1 nds
Le plus surprenant et lors du passage de la marche arrière, la puissance du freinage !! Ca m'a terriblement simplifier les manœuvres de port.
Elle est belle, indestructible et pas trop chère si on l’achète en direct à l'usine. De plus, le réglage de pas est d'une simplicité enfantine.
Non, je n'ai pas d'action dans la boite :-p

0

Pourquoi l’hélice EWOL est en acier inoxydable? Quels avantages que donnent les matériaux choisis?
Les hélices traditionnelles sont fabriquées en bronze, il ya plusieurs qualité de bronze, mais tous sont soumis à un degré plus ou moins important de corrosion galvanique s'il ne sont pas correctement protégé par des anodes sacrificielles.
L'acier inoxydable utilisé dans la fabrication de l’hélice EWOL ne sont pas des standards commerciales (par exemple AISI 304 ou AISI 316), ils sont des super-alliages d’aciers à haute résistance mécanique et haute résistance à la corrosion.
Le choix de ces matériaux a été déterminée par le désir d'obtenir un produit ayant une résistance mécanique très élevée capable de résister à de lourdes charges tout en conservant des dimensions réduite et une faible résistance à la pénétration dans l'eau avec un poids faible. Par exemple l’hélice EWOL pour des bateaux de plus de 16m et 150 ch du moteur ne pèse que 12 kg contre le poids des produits concurrents entre 18 et 22 kg ou plus.
La résistance à la corrosion de ces matériaux rendent particulièrement adapté même dans des conditions extrêmes et en cas d'amarrages dans des domaines qui sont particulièrement sensibles à la corrosion, par exemple dans le cas de près de caténaires ou matériel métalliques ou en cas de courants résiduels des coques etc.
Les hélices en acier inoxydable sont aussi particulièrement adapté dans le cas d'une installation sur des bateaux à coque en aluminium ou en carbone, car elle réduit le risque de corrosion de la coque

15 déc. 2017
0

et tu l'achetes ou ??

15 déc. 2017
0

merci

15 déc. 2017
0

Une autre particularité dont on n'a pas parlé au sujet de l'Autoprop, c'est à ma connaissance la seule hélice qui n'a pas de butées mécaniques (les pales tournent sur 360°).
Donc absence de chocs à l'inversion entrainant souvent l'usure des amortisseurs ou le matage du métal sur ses concurrentes.

15 déc. 2017
0

si ce n'a pas été dis, je le dis, une jp prop , j'en suis totalement satisfait

0

Je viens de relire ce fil.

Je ne sais pas si il peut être d'une aide quelconque pour choisir une hélice mais, en revanche, je constate que chacun des témoignages exprime la satisfaction du choix réalisé par celui qui le rapporte.

On peut donc peut être conclure que les différentes hélices ont toutes leurs points forts et leurs points faibles mais qu'ils sont suffisamment détaillés pour que, au final, elles soient à l'usage conformes à ce qui était annoncé et quelle satisfassent leurs propriétaires.

17 déc. 2017
1

Je pense que tu as raison, avec en plus une certaine difficulté pour s'avouer avoir claquer 3000 euros ou plus de façon quelque peu irrationnel, et donc il est humain de tenter de justifier son achat... C'est un peu la même chose dans pleins de domaines.

17 déc. 2017
0

un paramètre est négligé, c'est la durée du couple moteur-hélice.

Ma bi-pale fixe, j'en suis pas vraiment content, mais elle m'est fidèle depuis 30 ans, et j'ai appris à me contenter de ses services réduits au minimum syndical, une fois par semaine.

Mais que dire de la durée du mariage entre un moteur lourdaud et rustre, avec une belle coûteuse et sophistiquée, qui demande à être entretenue, qui risque de se tirer toute seule (ça arrive souvent), voir d'être piquée par un autre, encore plus souvent ?

:mdr:

17 déc. 2017
0

Irrationnel, pas toujours.
J'avais le choix entre garder ma bipale fixe avec de grosses difficultés à remonter face au vent avec mon Westerly biquille, et une marche arrière nulle.
Garder la tripale fixe, perdre 1/3 de noeud à la voile et supporter des vibrations permanentes dans la barre.
Payer 1000 euros une Kiwi tripales (20 % négociés au salon il a 6 ans) et régler tous les problèmes, ce qui est le cas, avec un gros bonus sur la marche arrière.

17 déc. 2017
0

Oui mais dans ton cas payer 1000 euros une kiwi c'est rationnel.
Ce qui aurait été irrationnel, c'est de payer 3000 pour le même service.
Cqfd :mdr:

17 déc. 2017
1

J'avoue être rarement rationnel concernant le bateau :-D
Avec les 2.000 euros qui restaient, j'ai acheté des trucs parfaitement inutiles !

17 déc. 2017
0

On est tous pareil, une fois rationnel pour neuf fois irrationnels... :mdr:

17 déc. 2017
0

par exemple le manque d'objectivité flagrant de beaucoup de propriétaires au sujet de leur bateau actuel :mdr:

17 déc. 2017
1

C'est vrai que vous manquez tous d'objectivité vu que le meilleur bateau, c'est le miens !
:mdr:

17 déc. 2017
0

Ca ,Némo , c'est le coté optimiste ! Parce que d'un autre coté , il n'est pas très facile d'avouer avoir craqué 2 ou 3000 euros pour une hélice qui va se révéler être un poil moins parfaite qu'on ne se l'imaginait à l'achat

17 déc. 2017
0

Désolé du doublon car j'ai mis très longtemps pour finir mon post et il se trouve à un poil près identique à celui de Now

0

Comme Now, tu as raison.
Tu es donc pardonné.
Tu peux donc aller en pet (une odeur de sainteté) :mdr:

17 déc. 2017
0

Je te remercie pour ta mansuétude bien que , si tu ne m'avais pas pardonné j'aurai pensé que tu ne manquais pas d'air ! :heu:

0

La mansuétude ne fait pas partie de mes penchants.
Au contraire : je ne vois aucune utilité à être doux, patient et indulgent.

La justice, en revanche oui.

C'est donc tout simplement, comme je l'ai écrit, parce que tu as raison que je t'ai pardonné l'erreur que tu as commise. :litjournal:

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

un éléphant ça trombe

Après la pluie...

  • 4.5 (92)

un éléphant ça trombe

mars 2021