Choisir son spi, symétrique ou asymétrique ?

Quels sont vos retours d’expérience ? Que choisir pour une utilisation polyvalente (tour de méditerranée, transatlantique et navigation aux Antilles) sur un mono de 48 pieds ?

L'équipage
27 août 2011
27 août 2011
0

Quelques pensées - alors que je ne suis de loin pas un expert :

L'asymétrique est inutile vent arrière, sauf si on le tangonne ou si on affale la GV. Dans ce cas, pourquoi pas un symétrique ? Mais pour des bateaux qui génèrent beaucoup de vent apparent (multis ultra légers), le spi asymétrique est de rigueur. Ils font beaucoup plus de VMG en tirant des bords qu'en vent arrière.

Lors d'une transat et aux Antilles je m'imagine que l'on fait beaucoup de vent arrière.

Ceci dit, je pense que l'asymétrique est plus facile à gérer en équipage réduit.

Nous avons un asymétrique avec un tissu plus lourd qu'un spi habituel pour naviguer en méditerranée, essentiellement parce que c'est plus facile à gérer (on est deux avec ma femme assez novice, et on n'est plus trop jeune, ni sportif.)

Personnellement, je n'aime pas les sensations de pure vent arrière, donc j'ai tendance à tirer des bords à 120° - 130° avec l'asymétrique, alors que ce n'est pas très efficace. On fait plus de chemin, mais les sensations sont meilleures.

28 août 2011
0

Pareil, on a un spi asymétrique pour des raisons d'équipage (couple + jeunes enfants à bord). Et pareil, on privilégie les allures à 120° du vent. Il m'arrive de temps en temps de border la GV presque dans l'axe quand on est au vent arrière par petit temps pour laisser le spi prendre. Des fois ça marche.

27 août 2011
0

Ce sont 2 voiles différentes ... Pas parfaitement le même programme... Si tu aimes changer de voiles selon ton allure, tu apprécieras les 2. Si tu as bcp d'argent, je te conseille même la solution: spi asy, bout dehors et emmagasineur... Tu n'auraz plus qu'a gérer ton spi comme tu gères ton genois... mais ce sont bien 2 voiles differentes pour deux usages différents ...

27 août 201116 juin 2020
1

Ayant exactement ce programme, je me satisfais de mon asy. Aux Antilles on est plutôt vent travers ou largue et sur mes parcours de transat j'ai eu de tout mais souvent largue - grand largue. Ayant eu beaucoup de petit temps, je n’ai pas arrêté de changer de voiles et avec un symétrique cela aurait été un peu pénible. Alors que je n'ai jamais hésité à envoyer et larguer la chaussette pour tirer le meilleur parti du vent.
Aux moments de réel vent arrière, je tirais des bords à 150° du vent vrai et je pense que le VMG était aussi bon, voire meilleur qu'en vent arrière pur et avec moins de roulis.

27 août 201116 juin 2020
0

Et pourquoi pas un solution moderne : le Code D de Delta Voiles, polyvalente, facile à mettre en oeuvre .....;
:bravo:

27 août 2011
0

Code D ? Certainement un budget + élevé et un doute sur le vent arrière ...

27 août 201116 juin 2020
0

MJO, non, pas plus élevé le budget car pas de bout dehors, de tangon mais ok pour le vent arrière; il préconise de ne pas dépasser 140°.
Il y a un comparatif Spi symétrique, asymétrique, Gennaker, Parasailor et Code D dans la revue Bateaux de août 2011.
Le code D reçoit de très bonnes notes!


27 août 201127 août 2011
0

Moi perso j'ai opté pour un gennaker sur emmagasineur et un spi symetrique avec chaussette, par contre j'ai adopté la solution 2 tangons pour le spi en transat, vachement pratique!!! je precise que je navigue en solo.

Bonnes navs a tous

Au fait j'oubliais, aux Antilles on ne fait quasi jamais de vent arrière mais plutôt du prés bon plein ou du largue et là le gennak c'est le pied!!!

20 juil. 2017
0

en plus on attends souvent du vent du sud pour remonter des Tobago cays vers la Martinique

29 août 2011
0

dans ton programme, si je devais n'en prendre qu'un, ce serait un assymétrique pour le confort.
Maintenant, j'ai été étonné en visualisant des vidéos de la S du Figaro, l'utilisation générale de symétriques.
JJ

10 sept. 2012
1

C'est les règles de classe qui veulent que tous les spis soient symétriques et de même taille : )

10 sept. 2012
2

Ce ne sont pas les mêmes voiles.

Un asy est trés performant de 90° à 140° du vent réel. Il est impossible de le porter en dessous de 155° du vent réel.

Un sym est trés bon de 140 ° à 180 ° de vent réel. C'est chaud de le tenir au dessus de 110°.

Si ton bateau est capable d'aller vite, cela peut payer de tirer des bords sous asy. Mais généralement tu le paie cher.

Alors qu'il est assez facile d'être performant au reaching sous GV et génois.

Donc oui, si tu ne veux qu'une voile, prend un symétrique. Si tu en veux deux, prend un symétrique et un génnaker. Et si tu veux la totale (que tu peux étaler dans le temps, genre un par an), prend d'abord un symétrique, puis le génnaker, puis l'asy :

  • Sym pour aller de 140° à 180°
  • Asy pour aller de 145° à 105 °
  • Gén pour aller de 110° à 80 °

Jacques

10 sept. 201210 sept. 2012
0

La même qu'Erendil si je suis avec un équipage, je prefère le symétrique à l'asym. Par contre à 2 ou seul, je prefère de loin l'asym car beaucoup plus simple.
Après ça dépend aussi de la carène du bateau, tu as quoi?

10 sept. 2012
7

Sur un 48 pieds tu dois avoir un tangon conséquent, et pour peu que tu n'ais pas l'équipage, tu ne mettras jamais le spi.

Pour la taille de ton bateau et ton programme avec un spi unique, je n'hésiterais pas une seconde à prendre un grand asy bien épaulé.

Facile à mettre en oeuvre, facile a affaler, pas de multiples bouts partout, pas de stress...

10 sept. 2012
0

Sur un gros canote si on est pas nombreux, avec la chaussette et un peu de méthode c'est plus facile, mais c'est vrai que le poids du tangon pfiou :p
là tu apprécie le carbone :p

et pour les empannages si tu tombe pas la chaussette, montage avec double bras, double écoute.

10 sept. 2012
0

ou alors avec 2 tangons, double bras et double écoute
:reflechi: :reflechi:

10 sept. 2012
0

ouep, j'ai aussi vu sur certain bateau anglais un genre de système comme ça toujours a poste.

Sur le mat tu as des espèce de très grosse barre de flèche basse dont le bout a partir des hauban est articulé et prolongé par le tangon, puis montage double bras double écoute sur le spi.

avec ce système les empannages doivent se gérer pénard en solo.

10 sept. 2012
0

avez vous pensé au parasailor à la fois sym et asym et sans tangon

10 sept. 2012
0

Je vois le para saloir comme concurrent du code D me trompe-je ?

10 sept. 2012
0

Un asymétrique sur emmagasiner et tangon tu peux gèrerez tout seul avec un peu d entrainement. Pour l emmagasiner voit du cote de chez Karver il semble y avoir un système anti retour. C est mieux que la chaussette, juste v 3 fois plus cher mais si facile a mettre en oeuvre que tu l utile constamment, mais prévoit quand même une marge de sécurité car a 9 nds, les rochers arriventvbeaucoup plus vite qu on ne le pense.

11 sept. 2012
0

initialement la demande est pour une navigation sur un 48 donc pas en solitaire et promenade
pas de régate près des rochers
donc pour moi le parasailor est la voile la plus polyvalente avec une utilisation de 70 à 180
j'ai testé cette voile elle parait probante

23 juin 201716 juin 2020
0

Vu que ce fil est déjà instructif, je ne vais pas en créer un nouveau.
Ma question n'est pas lequel choisir, vu que j'ai les deux dans mes coffres mais lequel utiliser.
Hier on a sorti l'assy, les conditions étaient calmes, autour de 8nds de vent et 15 nds en fin d'AM. Mais l'angle de vent n'était pas idéal puisqu'on flirtait avec les 150° pour ne pas trop nous éloigner de la cala visée.

Donc voilà la question :
Est-ce qu'on aurait eu intérêt à sortir le symétrique sachant qu'on a gagné 2 à 3 nds avec l'assy ?
Mais surtout est-ce que le symétrique est gérable à deux sachant que je n'en ai jamais utilisé et que ça me semble un peu plus compliqué à envoyer ?
Je précise que l'asy a une chaussette et l'autre non.
Une petite photo parce que c'est bô.

23 juin 2017
0

Bonjour,
Avec le même programme que toi, voilà le choix que j'ai fait (je navigue sur un Catana 42):
- un Genaker sur enrouleur avec un bout dehors
- Un parasailor
Pour des bords "courts" ou d'un durée incertaine, j'utilise le Genaker et pour un bord plus long, une matinée par exemple, je grée le Parasailor et marche Marie
Les avantages du Parasailor sont bien connus: pas de tangon se tient bien sous pilote auto, utilisable de 90° à 180° et gère parfaitement les rafales.
Le genaker, c'est la solution de feignant, mais bon, aux Antilles, on ne régate pas.
Ces 2 solutions fonctionnent également très bien en équipage réduit. Je reconnais que le catamaran facilite l'usage d'un symétrique

23 juin 2017
1

Le Parasailor a l'air génial mais je vais déjà utiliser le jeu de voile que j'ai eu avec le bateau.
Je n'ai jamais sorti le symétrique et l'asy est quasi neuf.
C'est pas les frais qui manquent.

23 juin 201723 juin 2017
1

arrêté d'avoir peur du spi,
un peu de méthode et ça va tout seul
:-p

24 juin 2017
0

gérer un symétrique à 2 sur un 34 pieds, c'est bien sûr possible, mais ça demande un peu d'entrainement, il faut déjà savoir le gréer (c'est le plus compliqué), et savoir l'affaler en sécurité, ceci en fonction du vent et de l'état de la mer
avec entre 8 et 15nds réels c'est très facile et pas très risqué, conditions idéales pour pratiquer !
si vous descendiez à 150° ça ne devait pas être facile de garder l'asy bien gonflé et propulsif
le symétrique est théoriquement plus adapté à cette allure

24 juin 2017
0

A deux le spi asymétrique c'est quand même beaucoup plus facile... ça navigue entre le grand largue et le travers

Le spi symétrique normalement il faut qualqu'un au piano pour le régler dans le plan vertical...
et puis les empannage sous symétrique à deux....c'est bien sur faisable puisque certains le font seul ...

S'il faut choisir une seule des deux voile comme je pratique pour le plaisir je choisi sans hésiter le spi asymétrique.

25 juin 2017
0

L'Asy se tenait pas trop mal avec un léger fasseyement de la chute et avec la chaussette l'envoi et l'affalage est facile d'où mon choix malgré l'allure.
Merci pour vos avis, j'attendrai d'avoir un ou deux costauds à bord pour sortir l'autre ;-)

24 juin 2017
0

Asymétrique ou azymétrique, c'est à peut près la même chose. je suppose que vous parlez d'assymétriques.

25 juin 2017
0

Oui bizarrerie de la langue française.
Sinon à peu (de choses) près c'est sans t ;-)

24 juin 2017
0

Et non Gribou, on parle français, donc d'asymétrique.

20 juil. 2017
0

Avec toutes mes excuses, c'est un A sec.

20 juil. 2017
0

Hello,
Quelle type de manille utilisez vous pour la drisse de spi ?
Ou pas de manille et un simple noeud de chaise ?

20 juil. 2017
0

un truc ouvrant banal, surtout pas un nœud ou une manille !

20 juil. 2017
0

J'ai une manille à ouverture centrale qui a la fâcheuse habitude de s'ouvrir toute seule.
Je vais la changer.

20 juil. 2017
0

Un mousqueton avec emerillon, indispensable à mon sens....

20 juil. 2017
0

Salut perso, pour croiser sur les Antilles, l'asymétrique ne te sera pas très utile suivant la saison tu aura les alizés qui te pousseront sur Sainte Lucie (depuis le cap Vert), ensuite sur place tu ne fera plus de vent arrière, saut pour passer le Diamant depuis le Marin et encore 3 fois par année, la l'asymétrique est plus utiles, surtout pour descendre dans le sud qui se fait 3/4 vent arrière et remonter avec du vend secteur sud est...

21 juil. 2017
0

Même si notre programme et notre bateau n'ont rien de comparables, nous avons un gennaker et un spi symétrique et c'est une excellente configuration.
Nous en sommes très satisfait.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bientôt fini ?

Après la pluie...

  • 4.5 (23)

Bientôt fini ?

mars 2021