Y’a pas que les pêcheurs de Houat qui sont sur les nerfs !

Voilà mon petit témoignage pour vous faire part d’une altercation avec un moniteur de kayak de mer encadrant un groupe dans le golfe du Morbihan.

Nous sommes mi-août, grand beau, vent de SW force 3/4, coef supérieur à 100, la balade de la journée consiste à sortir du golfe pour aller faire un tour avec mes petits filleuls en baie de quiberon et espérer pêcher quelques maquereaux à la traîne.

Toute la descente depuis conleau se passe à merveille, ça se complique un peu arrivée au sud de la baie de creizic, passé la verte « jument », le chenal se rétrécit et le vent contre courant lève un peu de clapot, je fais rentrer les petits dans le carré et commence à tirer des bords pour sortir...jusque là tout va bien. Passé Garvinis, je constate qu’un groupe de kayaks (une quinzaine) pour la plupart débutants est répandu sur toute la largeur du chenal. Le chassé croisé commence entre les bateaux commerciaux, les autres voiliers et le groupe de kayak...

Je fais le nécessaire pour couper le groupe au mieux, ça ne passe pas loin, mais ça passe, avec des saluts courtois aux stagiaires un peu perdus dans ses remous..

Passé l’île longue, le formateur vient à ma hauteur et me lance avc un air méprisant au possible « qu’est ce que tu fou là !! Si tu ne sais pas tirer des bords retourne à l’ecole !! » ... je suis resté sans voix, je n’ai pas pu lui répondre tellement ça m’a paru grotesque ...

Au dernier croisement j’ai tout de même dis à un des stagiaire qu’il fallait qu’il se calme le mono ou qu’il n’emmène pas des débutant dans des coins comme ça par forts coefs..

Bref, pour faire suite au fil sur les pèchous bougons de Houat, il fallait que ça sorte !

Bonne navigation à tous, à pagaie ou à voile ;)

Alors ... à qui la priorité ?

L'équipage
22 août 2018
22 août 2018

Il fallait répondre, "si tu connaissais un temps soit peu la mer tu aurai su que ça ne s'apprend pas à l'école ! Retournes donc enfiler des jupes et tassoir sur ta pagaie"

22 août 2018

Rétrospectivement : c’était exactement ça ! Grrr

24 août 2018

Le effluves de Sika n'ont pas entamé ton sens de l'humour et de la répartie !
:pouce: :-D :-D

24 août 2018

jamais :mdr:

22 août 2018

Il y a souvent des kayaks qui traversent le chenal à ce niveau, ils doivent s'y amuser comme dans un torrent...
Les kayakistes sont souvent inconscients de ne pas être bien visibles, les plus prudents s'équipent d'un mâtereau avec une petite voile jaune.

22 août 2018

Va voir le mono a son club et tout s'arrangera autour d'une bière !

22 août 2018

C’est plus mon style ;)

22 août 2018

Un voilier est privilégié car il est à capacité de manœuvre restreinte, il me semble. Mais de tte façon il doit quand même tout faire pour éviter une collision avec quoi que ce soit..

22 août 2018

s'il est a capacité restreinte il rentre son genois et met son moteur en route ...

on n'a pas idée de tirer des bords au milieu de kayackiste debutants semble-t-il ...

22 août 201822 août 2018

maintenant c'est chacun pour soit

desolé mais je voie une quinzaine de kayackistes dans cette situation en sortant du golfe par coef 100 et bien je fais tout nom possible pour eviter un accident donc je ne tire pas des bords m^me si cela m'amuse beaucoup ...

en cas d'accident t"as l'air malin ..

et perso dans cette passe mon moteur est toujours en route car moi je suis un grand navigateur mais pas forcement les autres ..

22 août 2018

Question de point de vue... ça peut aussi être les kzyakiste qui viennent pagayer au milieu des voiliers qui tirent des bords

22 août 201822 août 2018

Calypso, je suis bien d’accord avec toi, si j’avais été sur un 30 pieds avec un in-bord, le moteur aurait été un appuis confortable et rassurant. Là j’etais A bord d’un serpentaire, petit voilier de 6m50 plus manœuvrant à la voile qu’au moteur (j’en ai fait l’expérience). Je suis resté maître du bateau à chaque instant, j’ai choisi de couper le groupe plutôt que de me mettre vent arrière face au courant qui nous sortait. De plus j’ai vu les kayaks une fois engagé (courants), je préférais garder ma vitesse pour être manœuvrant.

(Mon moteur est toujours à poste dans ces situations et démare au quart de tour)

23 août 2018

Je passe très souvent dans le coin et même si je m'amuse à tirer ds bords quand c'est possible, par grande circulation, je mets le moteur. Seul à manœuvrer sur un 12m de 10T, tu as vite fait de prendre des risques dans le chenal entre Berder et les Grands Moutons. On est là pour se faire plaisir avant tout.
Moi aussi les kayak me font parfois peur dans le golfe et pas seulement par grand coef vers la sortie...

22 août 2018

on a surtout pas idée d envoyer un groupe de Kayaks) ( fussent ils débutants ou pas ) traverser le courant entre la pointe du Monteno et l ile longue un jour de grande marée vent contre courant en plein mois d Aout , cette passe dans ces conditions peut déjà être dangereuse en période creuse pour des petites embarcations ( effet de fetch ) vagues désordonnées en tout sens , veine de courant principal étroite et effet de croche pied entre les zones de courant et de contre courants importants à cet endroit

mais en plein mois d aout avec ce coef avec ces conditions et le trafic des vedettes à passagers ( leur passage dans cette zone contre courant dans ces conditions est capable de couler une petite embarcation ) et le reste c'est proprement irresponsable

de plus avec un tel coefficient difficile d anticiper si un obstacle survient et je confirme que pour un petit voilier dans ces conditions il est certainement plus manoeuvrant sous voiles , le moteur sur tableau aura tendance a déjauger , et la petite puissance sera bien vaine par rapport à l entrainement du courant , dans ce cas tirer des bords permet au bateau d être manoeuvrant en appui sur le courant même si la dérive latérale est importante

je me demande comment il n y a pas plus d accident dans cette zone

encore vu à la dernière semaine du Golfe des irresponsables se mettre avec une grosse vedette à moteurs en "stationnaire" contre le courant devant la pointe de Berder en plein contre la remontée de la grande parade , inconscience criminelle !!!

22 août 2018

La faute ne serait elle pas du coté du mono???
Si ses kayakistes sont vraiment débutants et ne sont pas à l'aise pour traverser,il ne fallait pas les amener là épicétou.Un des endroits ou le courant est le plus fort (par gros coeff encore plus).C'est ce que j'aurais répondu à ce mono.
Bien d'accord de plus sur le coté plus maneuvrant à la voile qu'au moteur sur un petit bateau comme celui là.
Tu aurais été au moteur,il aurait déjaugé sans arret dans le clapot.

22 août 2018

etaient-ils debutants , étaient-ils à l'aise ? on n'en sait rien

par contre ils etaient là et donc on fait avec ...et quelque soit la situation on prends des mesures approprié pour eviter l'accident ..

si le mono a reagit il a dû se passé quelque chose ,enfin je suppose

mais bon ..c'est pas bien méchant

22 août 2018

un hors bord ne peut étaler le courant dans ces coin là.

Les voiliers sont privilégiés sur les embarcations à rames.

Bref le moniteur était mal placé pour venir te critiquer...
Il lui appartenait d'organiser sa séance pédagogique d'une autre façon

Enfin, il suffit de ne plus y penser

22 août 2018

on peut penser qu'il sortait avec le courant

22 août 201822 août 2018

La faute c’est’surtout le manque de sang froid, ici c’est le mono qui l’exprime, sa réaction montre qu’il n.est pas serein, il a certainement un peu peur pour son équipe, il faut le comprendre il a voulu maladroitement montrer qu’il veillait sur eux mais tout le monde a le droit’de S’essayer dans ces conditions, à la voile, en kayak et même à la nage si on se sent assez fort...la mer’est a tout le monde non....Vijk..tu es resté calme et c’est tout à ton honneur...

calypso...quand tu dis que tu es un grand navigateur tu es serieux’ou C’est pour deconner...
Moi je suis même pas un marin...j’essaie encore de comprendre comment tout cela fonctionne...

22 août 2018

pour dire ce que je pense de ce genre de sujet ,ça me fait penser un peu a une histoire de gamin :Madame il m'embête !!!

mais en plus gros pour que tout le monde le sache et évidement on n'a que la version de la victime ..

je trouve ça bien triste cet usage des forums qui consiste à étaler sur la place public ou dénoncer la moindre de nos contrariétés

22 août 201822 août 2018

Calypso, mon intention n’est pas d’etaller Quoi que ce soit, et a vrai dire, tout c’est bien passé, il n’y a pas eu de victime ... justement. (Pour moi une des vocations (nombreuse) d’un forum est de discuter d’evenement pour partager avis et expériences. Je ne voulais pas t’ennuyer ;)

22 août 2018

Pour rester sur les kayaks,je dirais perso que des kayaks débutants n'ont rien à faire à cet endroit.Seuls les bons et très bons qui savent esquimotter ou se sortir de leur jupe rapidement devraient y aller.
Si l'on se retourne dans ces courants et que l'on ne sait quoi faire ça peut vite devenir critique.
Le fait d'etre en groupe est un plus mais il vaut mieux etre tout seul et savoir faire du kayak.

22 août 2018

le post de vijk a le mérite de souligner la dangerosité de ce secteur particulier du Golfe ( le plus dangereux ) et les plus inconscients ne sont pas forcément les débutants ( d 'ailleurs ils hésitent à pratiquer ce coin ) mais ceux trop sûrs d eux qui se croient meilleurs que les autres , je le sais j en ai été victime au même endroit à l avant dernière semaine du Golfe

là aussi un moniteur de Kayak sans doute un peu trop sur de lui , mais il n a pas appréhendé la notion du groupe des compétences de chacun et des circonstances accidentogènes , c'est peut être ce qui l a fait réagir de la sorte avec le retour , une expérience espérons qui lui servira de leçon

mais pas de bobos et c'est cela l'essentiel ;)

23 août 2018

Tiens c'est amusant la mème chose hier, mais la c'était un bateau à moteur, long comme un paquebot, haut comme un immeuble, puissant comme un remorqueur, coque noire et flambant neuf... le petit personnage en polo Lacoste n'était pas content que je tire des bords dans ces parages...
Petit coeff, pas grand monde et il lui suffisait de pousser la manette ou les manettes....
Bref la connerie est universelle

23 août 2018

Tirer des bords c’est bien sans gêner les autres c’est mieux. Il allait doucement sans te faire de vagues.
Je connais beaucoup de personne bien ou pas qui portent un petit crocodile....quel jugement de valeur.

24 août 2018

Bien sur je n'est rien contre les bateaux à moteur, les pécheurs et autres porteurs de crocos !!! Mais j'ai trouvé la scène très caricaturale et la plupart du temps ça se passe bien ! Mais lui était très particulier ! Quand je m'amuse à la voile la dedans c'est moteur prêt à démarrer et je ne tiens pas compte de mon hypothétique "priorité" ...Je m'adapte c'est tout! Bon vent !

23 août 2018

Certains bateaux à moteur (pas tous) ne comprennent rien à la voile.
A cet endroit le vent est souvent de face donc pas le choix....
De plus,c'est un goulet assez étroit donc les croisements sont comme ils sont.Il faudrait que les voiliers se laissent faire et se mettent au moteur à chaque fois?
Il y a de plus en plus de bateaux à moteur donc le golfe pourrait devenir un long chenal....juste pour éviter les croisements!

:lavache:

23 août 2018

Peut être que le moniteur de kayak s'est vu refourguer un groupe. C'est un travail saisonnier et son "chef" lui a mis des clients (qui payent), au planning.

Ce sont des activités lucratives et beaucoups de personnes s'inscrivent longtemps à l'avance pour sortir.

Il faut partager notre terrain de jeux.

J'espère que mes enfants pourrons encore encadrer dans dix ans.

Sinon effectivement certains aurons bien gagné... Plus personne sur leur route!!

24 août 201824 août 2018

bimak

oui , la mer est à tout le monde , oui il y a des gens qui payent pour faire un tour de Kayak dans le Golfe

d'autant ils ont payé et sont sous la responsabilité du moniteur , celui ci doit donc en premier lieu ne pas les mettre en danger et au vu des paramètres évoqués , lieu, conditions , période de l 'année , un groupe de kayak égayés dans cette passe relève pour moi de l'inconscience , même si ce ne sont pas des débutants , il y a bien d autres endroits dans le Golfe pour se faire plaisir en Kayak sans qu il y ait danger

faisons que notre terrain de jeu ne devienne pas un cimetière , comme le dit judicieusement Skylwak plus loin , un peu de bon sens ...

23 août 2018

Oui c'est sur que cette partie pleine de courants est aussi très belle donc elle est tentante pour tout le monde.
J'ai perso aussi fait l'erreur d'avoir été en kayak de mer dans ce passage il y a longtemps alors que j'étais nul,que je savais à peine me sortir du kayak apres un chavirage.J'ai entendu depuis des choses sur des accidents de kayak dans le golfe et notamment un à cet endroit (le kayak aurait coulé à pic pris dans un tourbillon/la personne s'en serait sortie de justesse en s'évacuant juste avant).

24 août 2018

« qu’est ce que tu fous là !! Si tu ne sais pas tirer des bords retourne à l’ecole !! »

....Je connais un paquet d'heonautes qui balance ce genre de phrase à longueur de forum... :mdr:

24 août 2018

c'est marrant, le post de l'initiateur de ce sujet me rappelle ce (très drôle ) article de blog :
cdelasteyrie.typepad.com[...]_m.html

Bref, la métaphore cycliste étant filée, je ne connais pas la zone évoquée par le posteur initial, mais ce que je comprends c'est qu'il me semble pertinent d'éviter de prendre l'autoroute avec une mobylette (voire avec une meute de mobylettes) et a fortiori par mauvais temps...au delà de la maitrise de la voile et de ses "privilèges", un peu de bon sens ne nuit pas...

24 août 2018

Pour répondre à la question initiale "a qui la priorité".

Au kayakistes, tout simplement.

il est évident que chacun des kayak est considéré comme une embarcation.

Dans le cas présent, on peux considérer que le voilier était plus manœuvrant. Je cite: "Je fais le nécessaire pour couper le groupe au mieux, ça ne passe pas loin, mais ça passe, avec des saluts courtois aux stagiaires un peu perdus dans ses remous.."

On peut facilement considérer que le skipper, s'il avait jugé la situation trop dangereuse, aurait facilement pu, par sa manœuvre (demi tour pour quelques minutes au besoin) laissé le temps au "groupe" de passer ou se réorganiser.

Quand aux stagiaires "un peu perdus dans ses remous..." Je pense qu'il l'étaient au moins autant par le fait d'avoir été croisés par un voilier dont ils ignorent la compétence à bord et qui s'offre le luxe d'un "ca ne passe pas loin mais ça passe

Pour info un kayak homologué et équipé peut naviguer, au même titre que beaucoup d'entre nous, jusque 6 milles d'un abri.

Quand à la réaction du moniteur, c'est sur que si quelqu'un pour gagner trois minutes, passe en me frôlant....

Jusque ici c'est pas lui qui a mis ses stagiaires en danger, c'est un voilier qui est passé tout près pour pas perdre de temps.

Par contre 15 stagiaires c'est trop, limité à 12 par la loi, et à 8 c'est les vacances.

J'espère que mon propos est compréhensible.

Bien cordialement
Benjamin

24 août 201824 août 2018

Compréhensible mais personne n'a la priorité en mer !

Impressionnant cette confusion des mots qui influe alors sur le sens. Un navire peut être PRIVILÉGIÉ certes mais c'est à chacun de veiller à éviter les collisions. Personne n'a à passer en force, sûr de son bon droit !

Enfin, amha, les kayaks sont beaucoup plus réactifs qu'un voilier...

Pourquoi n'as tu pas cité le passage où notre ami dit qu'ils sont étalés sur tout le passage ? c'est compréhensible mais cela ressemble à une attaque à charge... D'autant plus que toi même, tu soulignes qu'ils étaient hors la loi car trop nombreux...

Modif : une visite ici
www.legifrance.gouv.fr[...]icle.do
permet de voir que le nombre d'embarcations doit être limité à 10... Toujours des défenseurs de ce brave moniteur ? Je ne sais pas, Vijk n'en parle pas, le comportement du formateur. Mais un kayak, ça peut tracer, il aurait du voir le voilier qui arrivait vers son groupe, se porter vers cette zone et gérer ses troupes ou signifier plus tôt au voilier une direction à prendre... Pas très sérieux...

26 août 2018

A une époque, je me baladais régulièrement dans la Seudre et tous ses affluents en kayak avec un copain (chacun son kayak). Il me semble me souvenir que tu t'arrêtes et que tu redémarres plus vite qu'un voilier, fut-il au moteur... Pour tourner, c'est pas forcément plus simple, ok.

24 août 2018

Le nombre d'embarcation limité à 10 c'est sur, tu prend 10 biplaces tu a 20 stagiaires! En même temps c'est peut être légal??! Personnellement je prenais maxi 12 personnes (en 6 monoplaces et 3 biplaces) ça me paraissait déjà beaucoup.

25 août 201816 juin 2020

"Enfin, amha, les kayaks sont beaucoup plus réactifs qu'un voilier... "

je ne partage pas cette avis, es tu déjà monté sur un kayak? moi oui, j'ai deux kayaks homologués mer (de pêche, pas des pontés, voir mon profil), hé bien je ne me considère vraiment pas comme plus manœuvrant qu'un voilier ou autre embarcation munie d'un moteur, on a vite fait de se retrouver dans des situations ou le contrôle est plus compliqué sur une petite embarcation.

mais perso j'irais pas dans la zone citée avec mon kayak. (une petite photo en pièce jointe prise à Pont Aven)

26 août 2018

Un voilier peut ne pas avoir de moteur, un kayak est plus manoeuvrant

24 août 2018

je cites bimak "On peut facilement considérer que le skipper, s'il avait jugé la situation trop dangereuse, aurait facilement pu, par sa manœuvre (demi tour pour quelques minutes au besoin) laissé le temps au "groupe" de passer ou se réorganiser."

demi tour par marée de 100 , ba oui pourquoi pas avec un 50 cv et encore la vague provoquée risque justement de renverser les kayaks ! , pas avec un voilier avec un moteur de 6cv voire 8 au mieux , Vijk a fait ce qui était le plus raisonnable , garder un bateau manoeuvrant , même pour des bateaux à moteur , cela peut être délicat a cet endroit de se faufiler entre les kayaks

Bimak , connais tu bien le lieu et as tu bien lu les circonstances , plein mois d Aout marée de 100 vent contre courant

je t invite à pratiquer le lieu dans ces circonstances , et tu pourras constater par toi même s il est bien raisonnable d emmener un groupe de Kayakistes dont on ne connait pas le niveau dans un tel lieu avec les paramètres évoqués

le plus des circonstances accidentogènes dans ce cas , c'est justement le groupe de Kayak disséminés dans cette passe , peu visibles ( cachés par les iles ( Er Lanic ) pour les bateaux qui sortent du Golfe et constituent donc de multiples obstacles , pour rappel c'est la passe quasi incontournable pour la sortie du Golfe , donc tout le trafic passe par là

en mer il faut toujours rester humble , et la réglementation , à savoir si je suis prioritaire ou pas , n'est pas ce qu il faut considérer en premier , mais plutôt me mets j'en danger ou mets je en danger les autres

c'est par ces comportements justement que nos libertés s'étiolent , un accident mortel dans cette zone impliquant un Kayak et un voilier , on verra bien a qui le législateur diminuera la liberté de circulation

dans le Golfe suite à de multiples accidents , la pêche en dérive est interdite dans ce secteur ..... et entre un pêche promenade en dérive dans le courant et un kayak qu'el est le plus visible ?

bis repetita .... un peu de bon sens

26 août 2018

Mon bateau a été basé dans le golfe pendant 15 ans. J'aimais bien sortir du golfe à la voile ( je précise en semaine et en avril ou mai). Et cela m'est arrivé plus d'une fois de devoir remettre le moteur en vitesse à cause des pecheurs à la dérive comme le précise Sterwen.
Ils étaient tellement serrés que même au moteur fallait faire très attention. ce qui ne les empechait pas de m'engueuler copieusement.
Par contre je ne connaissais pas l'interdiction de pêche à la dérive. Si j'avais su..

24 août 2018

Valeureux yamaha 2T 4CV dame de nage et aviron ;)

26 août 2018

A propos de pêcheurs à la dérive il en a souvent malgré l'interdiction et je trouve qu'ils sont plus gênants que les kayaks car immobiles et concentrés sur leur pêche. Et eux aussi n'hésitent pas à vous engueuler si vous passer trop près.
Petite revanche => Au mois de juin, j'ai vu pour la première fois les affaires maritimes faire dégager tous les pêcheurs entre le passage de la jument et la point de l'île longue

24 août 201824 août 2018

Bimak, merci pour ton retour qui part du postulat que les kayaks sont "prioritaires" car le voilier serait plus manoeuvrant. (a priori pas de priorité en mer, il faut tout faire pour éviter l'accident)

Si je me fais l'avocat du diable : le voilier est contraint pas la force vélique pour se mouvoir, contrainte que n'a pas le kayakiste.

Faire demi-tour et me retrouver vent arrière en reculant dans le courant, la pour le coup, je n'aurait vraiment pas été plus manœuvrant qu'eux .. et il n'y avait pas qu'eux ..

Faire traversé tout un groupe d'un seul coup ce passage a cette saison me semble tout de même un peu osé. Sur mon petit canot, j'ai une bonne visibilité et j'ai pu anticiper comme il faut, ça aurait été le guedel3 (fret vannes-Belle ile), ça leur aurait fait autrement plus "bizar" - Pour avoir été sonné par ce dernier dans le même coin, ca fait drôle, j'imagine pas en kayak !

24 août 2018

Bimak

je penses que tu viens de t'enfoncer dans une "marmite" du courant ....... manifestement tu n'as pas du pratiquer beaucoup le Golfe

24 août 2018

Ne te fais pas l'avocat du diable c'est inutile et pas dans mon propos.

Tu est face à un groupe de kayakiste, tu les pense débutant. Ils sont encadrés visiblement.

Tu trouve qu'ils sont en difficulté (pas en danger non plus sinon tu leur porterai secours), tu réalise un super passage entre tous, c'est parfait. Rien de grave. Le moniteur (on en sait rien autant c'est un groupe de potes en location) t'insulte. Tu le prend mal et tu as raison.

Tu lance un post sur HEO pour relater ton aventure et demander "a qui la priorité".

Je répond "au kayaks" même si ce n'est pas le meilleur moment pour eux d'être la... vous êtes bien la avec vos voile (qui nécessite du vent), et un 2ch + une godille qui n'étalent pas.

je ne connais plus les lieux parce que ça fait 15 ans que je ne navigue plus la bas, mais si j'était législateur j'interdirai l'accès à tout pratiquant ne pouvant se mouvoir dans les 2 sens dans ce chenal!

Au moins pas de jaloux!

26 août 2018

Bonjour
Je navigue Beaucoup Dans le golfe .Je cautionne tout ce que tu dis Mais.....
Au mois d'août Quand Tu navigues bâbord amure ou meme Au moteur tu te retrouves avec des groupes de cata de sport qui vont Beaucoup plus vite que toi ,des groupes de kayakistes,des pêcheurs en dérive ,des bateaux au cul,d'autres en face.des vedettes du golfe qui vont te secouer en passant.Tu peux être vigilant et respectueux mais parfois Tu ne sais plus où aller .
Bon la solution serait de ne plus rentrer dans le golfe Entre le 14 juillet Et le 15 août !!!!

26 août 2018

Fin juin ce n'est pas mieux. Un beau dimanche et il a des milliers de bateaux dans le golfe.

26 août 2018

Bimak, as-tu déjà navigué dans le coin? Par coef 100, il n' a rien de facile si en plus il a un peu de vent cela peut être franchement compliqué de manœuvrer, voir impossible sans u gros moteur. En fait tu es sur un tapis roulant à 9 nœuds et tu dois maintenir une vitesse surface suffisante pour rester manœuvrant. Vrijk le fait à la voile car il il a un petit bateau et un petit moteur et qu'il n'a pas le choix. Il faut aussi noter que le vent apparent devient très bizarre avec des sautes très rapides. Considérer que Vrijk pouvait faire autrement et qu'il a fait cela pour gagner du temps est une phrase gratuite si tu ne connais pas la zone de navigation.

26 août 2018

Bonjour, vu que mon CV vous intéresse oui, j'ai déjà navigué dans le coin (je vous laisse sur votre faim!) Et pour l'anecdote un de nos bateau à très facilement parcouru Kerners - baie de Quiberon suite à une rupture d'amarrage et ce : sans moteur, sans voiles, sans rames et surtout sans personne a bord. Et mon cas n'est pas isolé. C'est un pêcheur (peut être de houat d'ailleurs ;-)) qui l'avait ramené, l'assurance avait payer pour sa bravoure ;-))
Un tapis roulant comme vous aimez bien le dire. Et c'est ça.

26 août 2018

2 miles, tu veux dire...

24 août 2018

Bonjour,

Le moniteur devrait sans doute relire le RIPAM et en particulier la règle 9 point d :
[quote]d) Un navire ne doit pas traverser un chenal étroit ou une voie d'accès si, ce faisant,
il gêne le passage des navires qui ne peuvent naviguer en toute sécurité qu'à l'inté-
rieur de ce chenal ou de cette voie d’accès; ces derniers navires peuvent utiliser le
signal sonore prescrit par la règle 34 d) s'ils doutent des intentions du navire qui
traverse le chenal ou la voie d'accès.[/quote]

ce qui, dit entre nous n'exonère pas le voilier du a de la même règle :
[quote]a) Les navires faisant route dans un chenal étroit ou une voie d’accès doivent, lors-
que cela peut se faire sans danger, naviguer aussi près que possible de la limite
extérieure droite du chenal ou de la voie d'accès.[/quote]

Mais va-t-en prendre un chenal contre le vent sans louvoyer :reflechi:

Philippe

24 août 2018

Effectivement, il y a bien une question de tirant d'eau que je n'ai pas relevé ci-dessus ..

Pour le chenal face au vent sans louvoyer c'est très simple, on affale tout et on se laisse aller .. hihaaa ..

24 août 2018

Je suis bien d'accord avec Vous. C'est une attaque à charge. J'apprécie d'ailleurs les explications de Vijk en complément de son fil initial.

J'aimerai juste, que tout le monde soit attentif à ces pratiquants, parce que leurs droits (et leurs devoirs) sont les mêmes. Et dans ce cas présent en cas de collision c'était pour la pomme du voilier.
Tu ne verra jamais un kayak te rentrer dedans rassure toi, mais l'inverse ??

Le kayaks, qu'on le veuille ou non, font partie du paysage, c'est comme cela. Il faut juste avoir ça en tête quand on est sur l'eau, et surveiller en conséquence.

Je suis d'accord avec toi il est très facile pour un kayak de pagayer perpendiculairement à la route d'un navire sous pilote (qui va droit). Mais ici c'est pas cela.

PS Je ne souligne pas l'illégalité de la sortie, c'est l'auteur qui dit "une quinzaine". En fait il a pas pu les compter et c'est bien normal.
Quand au fait qu'il soient étalés sur tout le passage ça n'a rien à voir.

Vijk n'est pas venu chercher du soutien ici, il n'en a pas besoin. il raconte sa frayeur, cite le comportement d'un moniteur malpoli, et demande "a qui la priorité?"
Je lui répond : pas lui! Et vous?

24 août 2018

Bonjour,

D'accord sur le fond à une exception près : des kayaks n'ont rien à faire dans un chenal et si par contrainte extraordinaire ils doivent s'y aventurer ils ne doivent pas gêner la route de ceux qui ne peuvent faire autrement que d'emprunter le chenal.

Philippe - qui s'est retrouver un jour avec un véliplanchiste sur sa route alors qu'il avait un trimaran de 60' en remorque dans le chenal d'accès au Moulin Blanc par 40 noeuds établis. Moment stressant :non:

24 août 2018

La mer est, parait il, le dernier espace de liberté...
Mais pour certains, cet espace leur est réservé : les autres (les jeunes, les vieux, les débutants, les kayaks, les optimists, etc.) n'ayant rien à faire là !

24 août 2018

Restrictif la remarque ! Même dans cet espace de liberté il y a des règles qui s'appliquent à toutes et tous et là, nous parlons d'un chenal étroit (beaucoup plus que mon esprit) -> RIPAM, règle 9

24 août 2018

persil pas fané

as tu bien lu les interventions , il s agit justement qu'elle reste le dernier espace de liberté en faisant que chacun suivant sa pratique soit responsable et ne crée pas des circonstances accidentogènes

mais tu as raison laissons faire tout et n importe quoi , le législateur veillera a y mettre bon ordre , et qui pleurera en premier ???

26 août 2018

Je te répond pas à eux non plus, voir : www.pagayeursmarins.org[...]635.pdf

Donc en final le bon sens marin doit être privilégié......

24 août 2018

Bimak

Il n est nul question ici de considérer que les Kayakistes ont moins de droits que les autres usagers de la mer , mais simplement de souligner qu'on ne peut pas faire n importe quoi sur l'eau , en toute circonstance il faut s'adapter quelque soit le type d embarcation que l on emploie

il y a des moments , ou il faut se dire non , cette passe n est pas praticable aujourd hui ou tout au moins à cette heure vu le trafic et surtout la force du courant

les bateaux qui sortent du Golfe sont sur un tapis roulant , étroit , avec des retours de batons violents sur les côtés ( contre courant ) et la roche du mouton qui les attend à la sortie , même au moteur , pour un voilier les possibilités de manœuvres sont réduites

je te cites
"Quand au fait qu'il soient étalés sur tout le passage ça n'a rien à voir. "
et bien si cela rajoute grandement au problème , cela multiplie les obstacles
à cet endroit par ce coef le courant atteint 9 nœuds sans parler de la barre par effet de vent contre courant
et je ne parle pas des embarcations à moteur qui remontent elle le courant , la vague qu elles engendrent peut renverser un bateau de 4 mètres alors un Kayak !!!

c'est pour cela que la pêche en dérive a été interdite en ce secteur

alors la priorité ,,,, ???? au bon sens

encore une fois connais tu bien ce secteur ???

24 août 2018

Comme tu dis, la priorité au bon sens, c'est ce que voulait savoir Vijk. Après si ca passe de près ne pas s'étonner que le ton monte c'est normal!

24 août 2018

C'est vrai, excuse moi.

25 août 2018

J'ai une maxime: "il faut que ça passe bien près pour que ça touche"

Et je l'ai souvent vérifiée :heu: :tesur: :tesur:

24 août 2018

Non, tant que ça passe il n'y a rien à dire...

24 août 2018

La taverne ?

24 août 2018

Oui d'accord pour la taverne!

24 août 201824 août 2018

je ne sais pas comment faire ca ..

25 août 2018

Il me semble évident que la réglementation ne peut être invoquée pour justifier un incident ou un accident.
Vous êtes d’ailleurs dans le cadre légal quand vous justifiez d’une infraction pour motif de sécurité.
Anticipation et bon sens.

26 août 2018

Sur cette page il y a quelques textes réglementaires spécifiques sur la pratique du kayak de mer : www.pagayeursmarins.org[...]/7/show

26 août 2018

Pour compléter , les kayaks ne sont nullement prioritaire, contrairement aux idées reçues, voir : www.pagayeursmarins.org[...]635.pdf
Le RIPAM explique bien l'ordre des navires "PRIVILEGIERS" et selon leurs conception les Kayaks ne font partis d'aucune classe particulière, et sont donc assimilé aux navires motorisés et donc soumis aux règles de barre normale, priorité à droite (ou arrivant sur Tribord...).

Il peuvent si besoin utiliser leurs signaux sonores ou lumineux, voir VHF pour certains pour se signaler et tout faire pour éviter l'abordage comme n'importe quel navire normal......

En gros le bon sens marin........

26 août 201816 juin 2020

ah !!les courants de Golfe

26 août 2018

et bien là c'est calme car pas de vent et marée montante bien moins dangereuse que la descendante contre vent soutenu , pour l anecdote en 1976 Tabarly rentrant dans le Golfe avec Pen duick 6 a fait un tour sur lui même a cet endroit ( entre le monteno et l Ile Longue ) cela donne une idée de la puissance des "marmites" non, n en déplaise à certains ,ce n'est pas un gentil toboggan ;) ou il suffit de lacher la barre et se laisser aller , cela demande toujours une bonne dose d anticipation et de garder le bateau manoeuvrant si il y a du trafic

26 août 201816 juin 2020

Mais, par moment, c'est plus tranquille :heu:

26 août 2018

margotte oui pendant 1/4 h

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Oh fil de l'Oh

Souvenir d'été

  • 4.5 (7)

Oh fil de l'Oh

novembre 2021