vu à Cherboug.....

qui connait la différence entre un bato "accidenté" et un bato "ouvert" ???

;-) ;-) ;-)

L'équipage
01 août 2005
01 août 200516 juin 2020

bato en acier "accidenté"

;-)

01 août 200516 juin 2020

bato en plastique "ouvert"

et en plus, ils sont cote à cote :-p :-p

01 août 2005

reparation

celui en plastique assez facile , en acier big big boulot

01 août 2005

La vache...

... Vous rigolez pas trop en Normandie quand vous avez un différent...

Bon beh je ferais attention la prochaine que je passerais par là haut ;-) ;-) ;-) ;-)

01 août 2005

En plus a Cherbourg....

...en cas d'accident tout le monde sort le parapluie!
:mdr:
Pas sur la téte y reste des marques de la derniere fois.....

02 août 2005

effectivement, l'acier est avantageux

car une meuleuse, 3 toles et 4 soudures et hop c'est fait

sauf que

c'est pas encore fait

il faudra enlever tout l'isolation et le vaigrage pour refaire tout ça

il faudra sabler et traiter anticorrosion dedans et dehors et bonjours le nettoyage à l'intérieur après tout ça

franchement entre les 2 j'aimerai mieux refaire celui en plastoc et j'enverrai bien celui en acier vers pattagong où ils savent traiter ce genre de pb

amicalement

05 août 2005

de pas loin ..

et de passage pour les "tall ships" !!

à mon avis

le voilier en plastoc sera plus facile à réparer, surtout s'il est en monolythique.

il suffira de faire un bon scarf, puis un bon moule, et on stratifie à l'identique. le pont n'a pas l'air déformé. il faudra bien sur raffraichir tout l'intérieur vu qu'il a sans doute coulé, mais pas profond car la voile ne semble pas sale.

celui en acier par contre est complètement tordu, il faudra découper beaucoup plus loin pour réparer. sans compter l'étendue des dégats aux aménagements.

le sable etc peut être entré quand le bateau était au fond (où il est probablement allé vu l'emplacement du trou.)

en bref, (sans les avoir vu de près), à choisir, je prendrais le plastoque

02 août 2005

sauf que les chocs n'étant certainement pas exactement les memes

il me parait hasardeux et moyennement honnete de prétendre que l'acier est + solide que le plastoc uniquement sur cet exemple

amicalement

effectivement

dans ce cas-ci, le bateau acier à encaissé le choc avec le pont, et la tôle a été déformée vers le bas par une étrave. le polyester aurait sans doute cassé, mais pas forcément plus loin.

par contren c'est vrai que si le polyester est allé au plein sur des cailloux et que tout son étanbot est à refaire, il y aura du boulot, mais en ve cas, le boulor serait le même pour l'acier (à ce détail près que l'acier ne se serais sans doute pas troué. Jai expertisé un bateau en acier qui avait escaladé un rocher, et toute la carène était ravagée, la structure et les cloisons explosées, un des arbres tordus et le safran aux oubliettes, mais la seule voie d'eau avait été par le tube d'étambot)

avec juste une petite modulation:

la réparation plastoque sera plus simple pour un amateur, même si plus longue.
l'acier ne sera accessible qu'à qqn qui sait souder. et dans ce cas ci, il aura encore la chance que c'est une coque à bouchains, sinon, il faudrait chaudronner en plus... travail de pro.

d'ailleurs, si vous voulez

voir comment c'est facile, allez visiter les moules (à gaufres?) au reptile.
je suis impatient d'aller voir le résultat.

dis, tu me mets un petit avec deux fricadelles et de la sauce riche siouplé

02 août 200516 juin 2020

Construisez donc

une coque identique en monolytique qui aura les meme spécificité "POIDS" que la coque en acier et on reparlera de solididé... ;-)

pfffzzzz

PS: attention au portefeuille

02 août 200516 juin 2020

L'est

pas mal mon système hein...
dit, tu veux de la crème fraîche sur tes gaufres ?

Mais aujourd'hui c'est relache...

pfffzzzz

05 août 2005

Qelqu'un sait il

ce qui est arrivé au shellfish (le boat plastique)?

06 août 2005

juste comme çà

les deux causes semblent différentes. Le plastoc à la côte et l'acier en pleine eau.

Vu les dégats constatés sur le canote en acier, je pense que dans les mêmes conditions, celui en plastoc serait par le fond et peut-être coupé en deux.

Côté réparation, tout dépend de la technicité du proprio. Prendre un bateau en acier ne se conçoit de mon point de vue que si l'on y tate un peu ou si l'on a des potes qui seront capables de donner un bon coup de main à l'occasion. N'oublions pas que chez nous, l'acier relève majoritairement de la construction amateur.

La soudure bien faite remet à neuf tandis que la stratification du plastoc ne redonnera jamais la continuité du rowing ou du bibiais sans surépaisseur notoire. A épaisseur constante, on ne fera que boucher le trou assez facilement.

06 août 2005

Gros bobos les deux

Réparables l'un par quelqu'un qui touche la ferraille, l'autre par quelqu'un qui touche le plastique.
On peut éviter de sabler en se servant de toles galva. Il faut dérocher avec de l'acide chloridrique diluée, rincer avec de l'eau et du savon et peindre. J'ai une jupe faite comme ça il y a 10 ans, ça marche.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Les Cabanes de Fleury : l'orage est à terre

Après la pluie...

  • 4.5 (155)

Les Cabanes de Fleury : l'orage est à terre

mars 2021