voyages et vaccins

bonjour ,
savez vous s'il y a des vaccins a faire ou des medicaments qu'il faut avoir avec soi ,si on part sur un voilier ,dans n'importe qu'elle region de la planète ? (y compris d'ailleurs pour des voyages sans voilier )
et donc si pour les gens qui vivent autour du monde sur leur voilier ,il y a des vaccins ou des securités medicales obligatoires ,concernant les possibles maladies presentes dans certains pays ou climats ?
si vous les connaissez ,merci d'avance

L'équipage
25 juin 2003
25 juin 2003

Site institut de veille sanitaire

Un site complet:

www.invs.sante.fr[...]/

26 juin 2003

HB

Mon toubib (vu hier soir à ce sujet), ne me préconise que le vaccin contre l'hépatite B, mais aussi, selon les régions fréquentées, contre le palud et la fièvre jaune.
On s'est aussi inscrit à un stage de secourisme, ça nous semblait plutot utile, vu la liste de médoc et de trucs à faire peur qu'on va embarquer.
J'en rajoute sur ce thread, iridium, ça sert aussi à appeler son toubib si ça se passe mal.
Alex Horus

27 juin 2003

vaccins etc...

Il y a aussi un site du ministère des affaires étrangères qui indique avec des cartes en couleurs les épidémies et les problèmes sanitaires en cours dans les différentes parties du globe, ainsi que les risques de pirates et autres inconvénients :
www.france.diplomatie.fr[...]lst.asp

le stage de secourisme, c'est indispensable, et d'avoir à bord au moins le bouquin du Dr.Chauve ("Soigner avant le médecin"), editions les dossiers des éditions du Pen Duick : complet , clair et pas encombrant, et, si possible l'Instruction médicale de la marine marchande (le "médecin de papier" ) qui traite pour des non-médecins de tous les cas de figure, jusqu'à l'accouchement ou la mise en bière!

Mieux vaut faire définir la liste des médicaments par un médecin: les microbes évoluent, donc les antibiotiques aussi. Si c'est un médecin de la marine, c'est encore mieux, car je présume qu'ils doivent avoir une formation spéciale aux maladies tropicales.

Prévoir un bon stock de médicaments , surtout si l'on compte passer du temps dans des îles isolées : pouvoir soigner des gens dans certains cas signifie plus que leur apporter de l'or, parce qu'il y a encore des endroits où les antibiotiques manquent ,où les petites lésions s'infectent vite, et où il y a des saloperies d'insectes qui n'arrangent pas les choses.

l'ethnologue Thor Heyerdal avait à une époque choisi de vivre un an dans une île isolée qui ressemblait à une succursale du Paradis, la goëlette qui était le seul lien avec le monde extérieur passait une fois par an. Elle l'a récupéré de justesse, en fort mauvais étatde santé.

27 juin 2003

Aïe !

Alex, quelles régions vas-tu fréquenter ?

Les vaccins recommandés dans les pays dits en voie de dévellopement :
Hépatite A (suivant ton âge, les plus vieux moins soumis à l'hyper hygiénisme qui nous entourent l'ont souvent eu) ce n'est une maladie grave (sauf quand même quelque cas +) mais, c'est ... chiant.
Hépatite B : évidemment et partout.
Typhoïde (1 seule injection qui ne fait pas mal pas comme quand c'était le bon temps de l'armée !)
Méningocoque A et C et éventuellemnt la souche dite de la mecque suivant la région (par exemple obligatoire pour la mecque)

Obligatoire pour beaucoup de pays :
Fièvre jaune : se fait dans un dispensaire aggréé.
DT Polio (penser aux rappels tous les dix ans)

Quasi inutile
Choléra : vaccin conférant peu d'immunité. En plus le choléra s'attrape dans des conditions sanitaires déplorables.

Le paludisme : il n'y a pas de vaccin ! Malheureusement !
Par contre le parasite qui donne cette saloperie devient résistant à beaucoup de médicaments. On a donc classé le monde en différentes zones en fonction de la présence ou absence des plasmodium (le joli nom du méchant microbe) et de leur résistante à la chloroquine (c'est le joli nom d'un des médicaments pour prévenir le palu).

Donc, il faut savoir où tu vas et quelle protection il faut prendre (ton médecin peut se renseigner au CHU le plus proche ou par internet). Et attention !
Ce n'est pas une blague, il y a 1 million de morts par an sur la terre à cause du palu.

Le plus dur, ce n'est pas de se soigner mais de savoir quand on est "vraiment" très malade !!! Et là, d'aller à "l'hospice de charité" le plus proche !

Un conseil pour les voyageurs en Afrique : trouvez du matériel de perfusion stérile à emporter avec vous au cas où vous vous fassiez hospitaliser à Zinguichore ! Et des seringues, des aiguilles, des compresses stériles et de la bétadine et même des bistouris.
Apprenez à : faire une anesthésie locale, désinfecter, désinfecter, désinfecter et à recoudre. Ce n'est pas du tout compliqué et c'et plutôt utile. Dans le même temps prenez donc chez votre doc préféré 2-3 fils à sutures.

Et ne vous stressez pas, ne stressez pas ceux qui sont malades à votre bord, chaleur générosité et confiance en soi, c'est déjà beaucoup.
Il y a plein de bobos qui sont quand même bénins même si ça fait mal et qu'on ne comprend pas tout.

bon courage.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Météo idéale pour un mouillage à l'île de Sein

Souvenir d'été

  • 4.5 (40)

Météo idéale pour un mouillage à l'île de Sein

novembre 2021