Vol - tregor

Bonjour à tous, je me suis fait voler dans mon bateau dans un hangar chez moi entre Lannion et Tréguier une bonne quantité de matériel (c'est arrivé il y a moins de deux mois). Donc si vous avez fait les puces, les petites annonces peut être avez vous croisé mon matériel...il y avait entre autre :

un seau rempli de poulies, bloqueurs, clamcleat, palan, poulies plat pont double (4), poulies ouvrantes (2), et divers accastillage inox.
Un compas de cloison plastimo, un miroir en laiton, un indicateur de gite en laiton, une paire de jumelles...

J'ai peu de chances de retrouver tout ça, mais on ne sait jamais...

L'équipage
30 juil. 2013
30 juil. 2013

En général, dans les puces nautiques (et autres) il y a des policiers qui passent incognito pour voir si il n'y a pas du matériel volé. As-tu fait une déclaration à la gendarmerie ?

30 juil. 2013

Encore faut-il que les éléments en question soient identifiable, des poulies, un compas etc.. ça reste malheureusement très commun :-(

J'espère que ton assurance te remboursera convenablement...

30 juil. 2013

Effectivement, c'est difficile d'identifier une poulie, mais je reconnaitrais facilement un lot avec un miroir, une pince à dénuder, une casquette (le/s voleur/s sont vraiment étranges...), un miroir...mais je sais bien que c'est inespéré!

J'étais assuré au tiers donc je ne peux rien demander...

30 juil. 2013

Un vol dans un hangar, c'est le hangar qui est assuré non ?

30 juil. 2013

Le marquage peut-être efficace, au moins si on retrouve un truc semblable dans des puces ou en "second hand shop", on ne peut pas commettre d'erreur, ni confondre avec un objet d'origine honnête (en droit français "la possession vaut titre", jusqu'à preuve du contraire).
Ca occupe bien les jours de pluie, ou d'ennui à quai.
- pour les pièces métalliques un poinçon, ou une marque emboutie
- pour le plastique, une gravure à l'acétone avec vieux feutre sec rechargé ou au fer à souder
- pour les textiles, un coup de mercure au chrome, vers le milieu c'est indélébile et persistant
- pour le bois, poinçon également
La marque à un endroit discret connu de soi seul.
On prendra une photo, ça ne coute rien avec un numérique et on stockera dans un répertoire dédié, ou sur une clé USB.
On peut profiter de l'occasion pour ouvrir un carnet d'inventaire des trucs pour bateau qu'on possède, ou qu'on achète "à la sauvette" (genre tableau MS-Excel ou autre tableur), ça évite d'acheter des binious en double, qui ne vont pas ! :-)
C'est également très utile, si on perd un truc ou qu'on a une mémoire qui baigne dans de la "sauce blanche".
Ceci dit, on vit une triste époque, et je compatis sincèrement à vos déboires pour les avoir vécus moi-même :
on m'a volé, un jour, une caisse à outils dont on ne pouvait rien faire, ce n'était que des outils fabriqués sur cotes données par la RTA, pour la réparation et l'entretien de très vieilles autos.
Le pire c'est quand c'est des trucs sans valeur marchande, mais introuvables.
Ca rend bien aigri. :-(

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Mouillage en med, on se croiserai en Polynésie

Souvenir d'été

  • 4.5 (39)

Mouillage en med, on se croiserai en Polynésie

novembre 2021