Voir une baleine de près.

Les touristes Français aiment bien venir voir nos baleines, parfois ils en voient de très près. :lavache: m.youtube.com[...]/watch

L'équipage
04 août 2016
04 août 2016

Mieux vaut un touriste français qu'un "chercheur" japonais ... :heu:

04 août 2016

1000000000000 etoiles ...!
:pouce: Roy

04 août 2016

J'en ai croisé une le 29 juillet dernier en route vers Gijon. De longueur double à celle de mon voilier elle m'a coupé la route en biais. Invisible sur l’AIS bien sûr mais quel régal pour les yeux ! C’est d’abord le souffle qui me fait sursauter et me retourner, le geyser est là tout proche sur l’avant. Et voici l’animal qui se montre. Naviguant à fleur d’eau une fois dessus une fois dessous, elle fait sa route à sa vitesse de croisière en respirant doucement, puisque chaque fois qu’elle émerge elle souffle un puissant et sonore geyser. Elle est à quinze mètres de moi. Je contemple essoufflé ce grand dos noir luisant et immaculé qui n’en finit pas de passer, l’aileron pas très grand à proportion et la queue qu’on devine. Car ce cétacé n’est pas du modèle « plongeant » que l’on voit dans tous les documentaires télévisés ; en tous cas pas pour l’instant. Peu à peu je la vois de dos et je peux estimer d’après la courbure transversale du dos le considérable tour de poitrine de la demoiselle. Placide force tranquille elle disparaît vers son rendez-vous ; heureusement que ces animaux sont moins belliqueux que les humains qui ont failli les exterminer…

04 août 2016

Moi j'en ai vu quelques une au large de la Guadeloupe, c'est magnifique mais impressionnant .... :langue2:
Par contre il y a des moment c'est pas toujours rassurant :lavache: :lavache:


Pascal :alavotre: :alavotre: :alavotre:

04 août 2016

Le cétacé aurait dû s'inquiéter du gisement constant avec le rafiot.
Quant au défaut de veille, ils ne valent pas mieux que les pêcheurs.

Je suis donc favorable à l'extermination des cétacés et des pêcheurs.

04 août 2016

Bien dit !
:pecheur:

04 août 2016

Elle est jolie c'elle là

04 août 2016

:pouce:

04 août 2016

Moi je ne suis pas tranquille quand j'en vois une. Il faut éviter par exemple d'être entre une mère et son petit, mais il est ou le petit ? De nombreux bateaux ont eu des problèmes avec ce genre d'animal. Safran tordu, voie d'eau, etc..suite à coup de queue.

04 août 2016

Vit de mulet
De nombreux bateaux ont eu des problèmes avec ce genre d'animal

Pourrais-tu nous donner des exemples? A part des histoires d'il y a 50 ans quand on les chassait encore et que des animaux blessés se défendaient?

Merci d'avance car moi je ne connais que des histoires de baleines sans catastrophes de ce genre!

04 août 2016

Merci, mais cela me conforte dans mes idées. Tu connais deux bateaux. Cela ne se qualifie pas de nombreux!

04 août 201604 août 2016

Je connais deux bateaux qui ont eu tous les deux des avaries de safran du côté des Açores pour l'un, des Bermudes pour l'autre, suite à coup de queue de cétacé. Deux mèches de safran tordus...sans voie d'eau car il s'agissait de bateaux anciens. Les deux n'ont pas vu le bestiau. L'un a formellement identifié qu'il s'agissait d'une baleine en examinant les traces sur son safran après l'avoir sorti de l'eau.
Les scientifiques indiquent comme je le disais qu'il ne faut surtout pas séparer la mère du petit. Sauf que ça c'est vite dit, mais en mer parfois on ne voit même pas la baleine ! Les mêmes indiquent que d'une manière générale il ne faut pas avoir une attitude agressive. Donc éviter de faire route de collision. Elles n'attaquent pas sans raison.
D'autres ont écrit qu'ils avaient percuté une baleine.
J'en vois régulièrement notamment du côté de St Martin/Anguilla ou je ne sais pourquoi il y en a beaucoup.

04 août 2016

Je parle là de gens que je connais mais ayant dans ma jeunesse beaucoup lu d'ouvrages de récits de voyages j'ai constaté qu'il y avait un certain nombre d'incidents, dont des voies d'eau nécessitant l'abandon du bateau, alors après on peu dire que c'est pas beaucoup en valeur relative.
Il y a une trentaine d'année en allant en Corse je me suis retrouvé avec deux
baleines de part et d'autre de mon bateau. Compte tenu de tout les incidents que j'avais lu, je n'en revenais pas large.
Sinon cet hiver j'en ai vu au moins une dizaine, souvent prévenu par le bruit de leur souffle. Malgré tout je n'ai pas cherché le contact !...et je suis encore vivant.

04 août 2016

Bonjour,
lorsque l' on voit une baleine,penser à éteindre les appareils genre sondeur, qui peuvent les gêner voire leur faire mal.
Gorlann

04 août 2016

Nous avons croisé pas mal de baleines et même navigué au milieu de groupes de quelques dizaines de baleines (baleine à bosses,rorqual commun) lors de nos navigations sur Terre-Neuve Labrador et Groenland. En dehors du fait que ces animaux sont très impressionnants et beaux à observer nous n'avons jamais eu de sentiments d'inquiétudes, mais il est vrai qu'à la voile le bruit ne doit pas être dérangeant. De plus ce ne sont pas des animaux agressifs. Nous gardons un souvenirs émus de ces rencontres.

04 août 2016

Lundi dernier, dans le golfe :

Superbe rencontre...

04 août 201616 juin 2020

Vit de mulet : " Deux mèches de safran tordus...sans voie d'eau car il s'agissait de bateaux anciens."
- Intéressant.
Rencontré quelque part en Atlantique Nord il y a qqs années. Quelqu'un peut reconnaitre?

04 août 2016

Je vote pour un petit rorqual ou un rorqual commun.

05 août 2016

Dans le Video c'était un rorqual commun.

05 août 2016

Il s'agissait de safrans suspendus mais dont la mêche était solidement implantée et retenue sur toute la hauteur de la coque au pont. Le bras de levier était assez faible, l'effort avait été bien réparti et cela n'avait rien arraché. Les deux bateaux avaient continué de faire route avec des safrans tordus. L'un avait réparé aux Açores en détordant la mêche l'autre je ne sais pas.

04 août 2016

Il y a beaucoup ,beaucoup de sous familles, chacune avec leur nom suivant les habitats .Cela ressemble a la famille des rorquals .

04 août 2016

En fait pas tellement. Sauf dans le nom commun qui est différent ici et là. Mais si on se réfère au classement (nom latin) il y a pour les baleines quatre sous-familles et 11 espèces différentes.

04 août 2016

Merci pour ta précision . ;-)

04 août 201616 juin 2020

Merci, Micmarin, Dofin. Bravo pour vos connaissances!
Rorqual, donc, tres probablement, en me souvenant de cet épisode.
Le rorqual etait ... trois. Ils se sont pointés un matin vers 9 heures, et ne m'ont pas quitté avant 16 heures. Deux d'entres eux flirtaient carrement avec ma carene. L'aileron de quille en forme de trapeze leur plaisait manifestement. Ils avaient la meme longueur que la bateau (35ft), et tout ca nageait de concert. Le troisieme ne s'est jamais approché. J'ai supposé deux femelles, calines - n'est ce pas -, et un male distant et jaloux -, bref l'ordre des choses.
A un moment, j'ai pris 20 degrés au cap pour voir si ils allaient suivre ou bien rester sur leur route. Ils ont suivi.
En fin d'apres midi, le supposé male s'est mis a faire une sorte de danse de guerre(?) avec multiples splash, environ un par minute. Une demi heure de splash.. Ce fut le signal du départ.
Il y a des moments, j'ai bien envie d'aller voir si ils trainent toujours dans les parages.
Merci.

05 août 2016

Chaque rencontre est unique :)
Pour ma part, j'ai eu la chance de croiser la route et la partager pendant de bonnes minutes avec un cachalot lors d'un convoyage pour le Tour de Corse à la voile 2012 ...Cet instant de grâce et de partage restera à jamais gravé dans ma mémoire!

J'ai vu beaucoup de cétacés mais celui là m'aura marqué!

Vidéo de notre ancien blog ou l'on voit bien le monstre majestueux. Le reste de la vidéo vous plaira je pense :mdr:

05 août 2016

nous en avons vu deux au large de Monaco il y a quelques années, nous avons été les voir de près puis dès que nous sommes repartis la plus grosse à sauté un grand coup, exactement où nous étions une minute avant... Je déconseille de s'approcher de trop près

05 août 2016

Elle a sauté pour dire au revoir!

De mon côté, plusieurs fois, si je ne m'approchais pas, ce sont les baleines qui venaient! Dans le désordre, la baleine qui joue dans l'étrave comme un dauphin, qui nage sur le dos devant le bateau, qui vient respirer juste à côté du maître bau plusieurs fois, où encalminé au millieu de baleines...

Je ne sais pas pourquoi mais je n'ai jamais eu peur de ces animaux. Les contacts proches je les ai connu en Arctique et en Antarctique.

07 août 2016

Perso, c'est plutôt le dimanche midi que j'en vois une, quand on invite la belle-mère à déjeuner ...
:lavache: :jelaferme:
:acheval:

07 août 2016

Pas besoin d'aller très loin. Un cachalot a croisé ma route alos que je rentrais de Porquerolles en direction de Sicié . Il a plongé à quelques mètres de la poupe et est passé sous le bateau !

Entre la France et la Corse on en voit souvent , et vers l 'Italie vu un troupeau de globicephales

07 août 2016

il y a quatre ans en remontant de Sardaigne ,vers Pot Cros il y avait une réunion de chantier . Des Dauphins par dizaines ,nageant dans un nuage de baleines ,des grosses ,des je sais pas trop quoi , quelques globi et cela a duré quelques heures le temps que j'arrive .IL devait y avoir de la sardine ,et c'est un méga souvenir . Parmi d'autres .

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Coque de bateau

Souvenir d'été

  • 4.5 (6)

Coque de bateau

novembre 2021