Voilier pour les balades et moteur pour les vacances ?

En juillet, 50 heures de moteur et 2 heures de voile...

Alors, lorsqu'on est pas à la retraite et qu'on a que 2 ou 3 semaines de vacances, probablement qu'un bateau à moteur est préférable, tant qu'à faire du moteur autant le faire sur un bateau conçu pour; ça doit être plus agréable ? Et aussi plus rapide.

Le voilier pour le grand voyage et les belles sorties sans contrainte, ou on va où le vent nous porte.

Départ des vacances contre le vent pile poil dans les dents, et toutes les étapes "aller" idem.

Retour, le vent a changé, et re dans la tronche non stop.

Sans compter une bonne "branlée" de quelques heures avec 35 nœuds pleine face, vent SSE et la mer qui va avec.

Alors à part tirer des bords de malade, ou ne pas aller où on veut, ou s'emmerder à une vitesse d'escargot, que faire ? J'ai eu beau "calculer" au mieux, à part renoncer aux destinations prévues, j'ai pas trouvé la solution.

Bref, quasiment aucun plaisir à naviguer pour ces vacances, même si les vacances ont été agréables en dehors des nav...

Vous l'avez compris, Kako pas content ! :non:

L'équipage
13 août 2014
13 août 2014

kako aime pas la voile alors ; la med l'ete c'est comme ca le reste de l'année le vent est plus regulier.
mais quelque soit l'ocean la voile c'est lent le vent est rarement dans le bon sens sauf sur les routes des alizés...35 nds au_ pres c'est tout de meme assez joli si ca ne dure que 2 ou 3 jours.; et un bateau a moteur ca passe pas mieux dans le gros temps de face en c'est encore moins confortable et tres bruyant.
.
:jelaferme: :-/

13 août 2014

Kako aime la voile sauf que pendant ses vacances il en a pas fait et ça l'a énervé.

C'était mieux les années précédentes ! Vraiment cet été temps de m.rde ! :mdr:

15 août 2014

Kako aurait du commencer ses vacances par la fin !!
Pour faire de la voile en vacances, je pense que le mieux serait d'avoir :
- le temps
- pas de destination fixées de manière définitive
- aimer tiré des bords et être douché
- faire de petits trajets
Ou passer comme nous au bateau à moteur (certes lent!) mais toujours capable dans du 30/35 de naviguer contre le vent (et la mer qui va bien avec) à 8,5/9 nds quitte une vague sur X à vouloir allez voir les dessous de la belle ...
Et garder les plaisirs de la voile pour une annexe à voile et tranquillement tirer des bords avec ton ax au mouillage
:langue2: :langue2:
Sinon je compati , nous avons trop souvent par le passé (il y a longtemps à une époque ou j'avais encore des cheveux...) tenu par un circuit, des clients, des delais etc pas toujours fait ce qui nous aurait permis de mieux apprécier ...

03 sept. 2014

Pas faux.
Après quelques vacances passés à aller contre le vent pas aussi loin qu'on aurait voulu pour finir par décider de rentrer lorsque le vent repart aussi dans l'autre sens, j'ai fini par :
- ne plus fixer de dates hyper-fixes pour mes vacances (c'est l'avantage d'être son propre chef) et regarder que la tendance météo n'est pas catastrophique pour les 15 jours à venir.
- partir avec le vent (surtout si on annonce une renverse au mileu des vacances
- Avoir tout ce qu'il faut faut pour aller où on veut à 3-400 miles à la ronde.
Résultat, on a certes l'envie d'aller quelque part de précis mais après c'est la glorieuse incertitude de où on ira vraiment.
C'est cela aussi le charme du bateau et des surprises qu'il peut générer

13 août 2014

J'ai arrêté de me faire des noeuds au cerveau pour ça.

C'est vrai que l'année dernière, on avait eu des conditions idéales avec brise thermique se levant dans la matinée jusqu'en fin d'aprèm, ni trop douce, ni trop forte et quasi tout le temps au portant (ça c'est juste le coup de pot d'être dans le bon sens) donc très peu de moteur et le calme absolu le soir au mouillage :bravo: ... mais bon, faut pas rêver, ça ne peut pas être tout le temps comme ça, et cette année en est la preuve... :-(

Donc, quand je navigue en vacances en famille, je ne regarde plus trop les heures de moteur et j'adapte le programme à la météo. L'essentiel étant que tout le monde y trouve son compte. (et ça n'empêche pas d'être à la voile dés que possible et même de faire du près dans de bonnes conditions)

Pour faire plus de voile, il y a les 11 autres mois de l'année ... mais la c'est la disponibilité qui est critique ... on en sort pas... rien n'est parfait en ce bas monde :reflechi:

De la à songer à passer au moteur ... :non: pas pour le moment en tous cas. (et c'est pas du racisme, j'ai rien contre les bateaux moteur, mais chacun son truc)

14 août 2014

de toutes façons faut être maso pour aller sur la mer, au moteur ça coûte un prix fou, c'est inconfortable, puant et bruyant et à la voile c'est pareil mais en pire.
-moi je crois qu'il faut abandonner la mer pour rester bien au frais ou au chaud dans la maison à se passer des vidéos de régates sur grand écran. -c'est ça le progrès ! et en plus tu as le plaisir de ruiner les ports, les ships et tous ces voleurs qui nous prennent pour des demeurés et qui nous enc..ent en rigolant.

14 août 2014

Je suis allé une fois en Méditerranée, Gibraltar Corse et retour, et j'en ai tiré la conclusion qu'il valait mieux y naviguer avec un bateau à moteur.
:acheval: :acheval: :acheval:

15 août 2014

Je trouve qu'en Atlantique aussi je fais plus de moteur que je ne le voudrais. Et comme il y a presque toujours de la houle il est difficile de se passer du moteur pour stabiliser le bateau dans la pétole !

15 août 201415 août 2014

Curieux d'aller sur l'eau et s'étonner d'être tributaire des conditions météo … kako a du louper une étape ou perd la mémoire . :-D

De nombreuses voies vont surement le lui rappeler au cours de ce fil .

Toujours difficile - impossible devrais-je écrire - de respecter, à la lettre, un programme établi tranquillement, l'hiver au salon .

Et comme le rappelle, fort justement Now, pour qui navigue quelques semaines, il y a des années avec - comme 2013 - et des années sans - cet été …

Effectivement la Méditerranée connait d'autres contraintes que l'Atlantique … il doit être possible de s'y faire … je le sens … bien sûr, à la voile ! ;-)

16 août 2014

Il ne faudrait pas prevoir de programme et faire en fonction du vent au moment du depart.

16 août 2014
  • Tourmentin et 3 ris : On peut tout de même naviguer presque 1jour/2 sous Tram. C'est vrai que c'est un peu chaud quelquefois . . Une portion elastique de 20cm sur mes écoutes, qui fait rigoler tout le monde, a reglé pas mal de soucis de stabilité , donc de frayeurs. Presque plus de fasseyement dans les bouffes, ça ouvre en auto, un peu comme une voile de planche avec la souplesse du mat. Ainsi je sors tram jusquà 70km/h sur le bulletin télé A2, ou hors avis grand frais ou de coup de vent sur celui de MF ( hors avis fortes rafales ). Ceci sur une coque noix de 6m. Ce qui inquiete bizarrement c d'etre tout seul sur l'eau..... . Pour le Mistral ça doit être plus facile puisque, de mon experience, il est generalement plus stable. C'est vrai des zones sont à éviter quand c'est fort. donc mon programme : C'est la meteo qui decide. Bon vent ! et bonnes vacances !
17 août 2014

Évidement, mais il y a une différence entre faire des ronds dans l'eau seul ou avec un équipage de potes, tout le monde fait ça jusqu'à f7 sans PB, et partir en vacances en famille ... Je crois que ce fil fait référence à la deuxième catégorie.

17 août 2014

15 jours de croisiere Sete Baléares, et 75 heures de moteur
:heu: :heu:
Didier

02 sept. 2014

quand je partais en vacances avec un temps limité ,je partais toujours au portant ,limite au travers jamais au près
et comme ça pendant toutes la durée des congés .
comme ça j'ai fait les baléares , la corse ,la sicile exct
evidement pas la même année mais toujours sur un mois .
quand j'étais en corse pour rentrer j'étais dans les starting blocks 4 a 5 jours avant dès que c'était bon j'y allais .
maintenant c'est différent je navique de septembre à mai /juin
je ne sors que quand la météo me convient .
mais je n'ai jamais envisagé l'achat d'un bato à moteur .
alain :oups:

02 sept. 2014

Le voilier d'aujourd'hui est utilisé comme un fifty.

02 sept. 2014

je comprends kako
pour cette raison j ai achetö un moteur alors que j adore la voile.
moi j ai jamais plus de 3-4 jours de libre, boulot oblige, alors la voile...

du coup achat d un moteur et je loue le voilier si j ai vraiment le temps, a dire max une semaine an
des que j aurrai le retraite, dans un tas d annees :( je vends le moteur et j achete un voilier

02 sept. 2014

Personnellement ou que je décide d'aller , je me retrouve très vite le nez au vent et donc à tirer des bords et cela fait des années que ça dure , surement une sorte de malédiction , tant et si bien que les rares fois ou je suis au grand largue ou vent arrière , j'ai la sensation de ne pas avancer et je tombe vite dans une sorte de torpeur (bizarrement c'est l'inverse pour madame et les filles ) bref je vais finir par avoir la sensation de ne pas faire du bateau si je ne tire pas une vingtaine de bords à l'heure et l'idée ne m'est pas encore venu de passer au bateau à moteur mais qui sait ....

02 sept. 201402 sept. 2014

Pour avoir soleil, chaleur et vent, rien de tel que l'Espagne côté atlantique. Quatre fois que j'y vais, quatre fois que je fais de la voile : force 4 à 6 pratiquement tous les jours. En Galice, pour passer d'une ria à la suivante (il y en a un paquet), vous passez par toutes les allures.
Vous rajoutez à cela l'accueil formidable des locaux, la gentillesse des capitaines de port et surtout l'impression de naviguer comme dans les années 50/60 : on croise 2/3 voiliers par jour pas plus. Des îles de rêve, des mouillages bien abrités à foison, de charmants petits ports, de belles villes à visiter (Santander, Gijon, La Corogne, Vigo).
Oui je sais c'est loin de chez vous... :litjournal:

03 sept. 2014

Bon, mon post était juste un petit coup de nerf après des vacances sans voile.
N'empêche que si on était raisonnable, en Méditerranée, lorsqu'on a peu de temps, on partirait en vacances avec un bateau à moteur.
Bien évidement que rien ne vaut le plaisir et le silence de la voile, mais cet été j'en ai été privé. Frustration ? Oui !
Pour autant, je n'envisage pas de passer au bateau à moteur. C'était juste une petite réflexion pour le cas où j'aurai été "raisonnable".

03 sept. 2014

Pour remettre les choses a leur place combien de personnes sortent ou navigues par gros vent arrieres ou de travers avec 20 a 25 noeuds pas beaucoup les bateaux restent au port et pourtant c'est a ce momment la qu'il faut partir et adapter ca nav au large ou en bord de cote ensuite on va de preference la ou le vent nous porte bien sur ceci afin de faire le plus souvent de la voile apres combien prennent le temps de voyager a la voile car nous sommes tous plus ou moins presses arriver avant les autres aux mouillages de facon a etre sur la plage " le bateau je precise" ! c'est devenu comme faire les courses et stationner son vehicule devant la porte cet ete aux baleares nous sommes le plus souvent partis dans les meilleures conditions avec vents favorables de plus on a souvent changer de destination mais que recherche t'on etre sur l'eau ou faire le touriste a visiter sans cesse les boutiques des villages de nos mouillages mais bien sur chacun trouve son plaisir comme il souhaite quand a changer pour un moteur oui a 80 ans pour un peche promenades et sans moquerie c'est ce que je ferai pour profiter de l'eau et des petits mouillages allentour

Mon bassin de navigation le roussillon avec la tram et le sud et dieu sait si ca peux souffler tres fort avec la mer qui va avec mais je suis persuade que le passionne de voile ne se posent pas autant de questions
Amitiees marines Thierry

03 sept. 2014

Le problème est très mal posé. Il faudrait plutôt définir:
Un bateau pour faire quoi faire, pour aller où, sur quel type de mer, dans quelles conditions météo, avec quel niveau d'autonomie, avec quel niveau de sécurité. Un banal BON voilier de haute mer permet de naviguer pratiquement n'importe ou, avec une grande autonomie et vraiment le maximum de sécurité. Hors sa vitesse, les possibilités d'un bateau à moteur équivalent sont beaucoup plus limitées. Et par définition, en Vacances on a le temps, ou alors on n'est pas en vacances dans sa tète! De toute façon, l'immense majorité des bateaux de plaisance que l'on voient restent au port (navigation moyenne nationale 3 jours par an, dit-on)

03 sept. 2014

Je ne conserve pas les livres de bord...j ai passé en cumule 74 mois d été en med...entre Djerba /Malte/Sicile/Sardaigne/baléares/corse/éoliennes/Grèce ioniennes....croatieil me semble que ds les années 80/90...les brises thermiques étaient plus présentes...?

A part la Tunisie bien ventée j estime pour quelqu un qui "voyage"(et donc qui met le moteur en route par tout petit temps..sinon ou va t on a 2/3 nœuds de moyenne...??!) 60/voire 70 pour cent de moteur
C est en tout cas les chiffres exacts calcules les 3 mois d été Marseille/baléares et retour

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (188)

novembre 2021