Voilier et filets ...

Devant Collioure un voilier s'est pris dans des filets pas de dégats sauf pour les filets!

www.lindependant.fr[...]844.php

L'équipage
27 oct. 2013
27 oct. 201327 oct. 2013

J'ai rien contre les pêcheurs, mais ils donneront des leçons de sécurité et feront la morale aux autres quand ils commenceront a retirer leur marque de pêche quand ils sont au port, et respecterons les limitations de vitesse ... Ce sera un peu plus crédible :-(

27 oct. 2013

Pour être sur zone, les filets sont souvent très très mal balisés, parfois on a un bidon d'huile de 5l avec un morceau de tissu sur un bout de bois de récup...

C'est aussi la crise pour les pêcheurs mais ils pourraient mettre des trucs qui se voient.

Collioure reste le site touristique par excellence tout comme l'anse de Paulilles, donc beaucoup de trafic plaisance et embouteillages l'été.

27 oct. 2013

4 km de filets ?

Des petits pêcheurs ???

27 oct. 201327 oct. 2013

Même chose pour les bateaux de plongeurs du secteur, qui naviguent à toute vitesse, au rasant les voiliers, en arborant un pavillon Alpha, fait d'une tôle peinte, fixé à demeure sur un mâtereau.

30 oct. 2013

normalement le pavillon doit être hissé quand il y a des plongeurs à l'eau , mais il y en a qui nagent très vite sous le bateau quand il rentre au port ,c'est pour ça qu'il ne l'enlèvent pas
alain

27 oct. 2013

Idem en atlantique, cet été au sud des Sables, un filet de plus de 300m perpendiculaire a 1/2 mile de la cote, signalé par 2 fanions de couleurs différentes, 3 mini flotteurs 5 cm de diamètre entre deux eaux au milieu le haut du filet a hauteur de quille. Je me suis pris l'orin du premier flotteur, le bateau a embardé heureusement du bon coté bout au vent, j'ai coupé l'orin nylon de 2 a 3 mm qui lui meme était relié au deuxième puis le filet puis au troisième flotteur, du coup j'ai du couper tous les trois pour pouvoir me dégager et faire route.

Signalé le fait aux Aff maritimes, mais signalement resté sans réponse.

Honteux dans un passage fréquenté meme de nuit.
Et nombre de chalutiers qui rentrent aux Sables d'Olonne a fond de cale avec les cônes de pèche en cours dans la mature, et qui rentrent aux sables a fond la caisse a plus de 5 kts en collant le bateau devant a quelques mètres de la poupe pour qu'il s'écarte.

Mais nous les voileux on ne bosse pas !!!
@+ Alain

27 oct. 2013

Beaucoup d'erreurs dans l'article: ce n'est pas un Yacht, c'est un navire pour transport de passagers.
Et puis l'article fait la part belle aux pêcheurs, et juste quelques lignes en fin d'article donnant le point de vue des non professionnels.
allons donc.
Collioure ressemble a Amalfi, ou lorsque vous avez mouillé dans la baie, les pécheurs viennent la nuit jeter des vieux filets sur votre mouillage. Le lendemain ils sont la en attendant que vous releviez votre mouillage et s'engage alors une discussion assez violente mêlant Police, Prison etc,... si vous ne payez pas leur outil de travail.
Il est certainement plus lucratif de procéder de cette manière que d'aller travailler à la pêche.
Et à force de prendre des libertés avec les règlements, il leur arrive souvent des accidents:
Installation de gyrophare jaune sur leurs bateaux de pêche. ce n'est pas dans le RIPAM-
non respect des zones de séparation
non respect des chenaux de navigation
maintien des feux indiquant une action de chalutage, alors qu'ils rentrent au port
pas de signalisation nocturne pour ne pas signaler a leurs collègues leur lieu de pêche = conclusion collision avec des voiliers, (au radar on les voient et on s'en écarte, un voilier n'a peut être pas toute la nuit son radar allumé)
doublement de la résistance des cables de chalut, = quand ca croche le bateau coule
j'en passe et des meilleurs

c'est pour cela qu'ils réclament 4000 euros par pêcheur....

Ah

27 oct. 2013

"Les petits métiers" dit l'article.

C'est mignon, ça fait petite victime sans défense.

Sur la photo, le petit fait au moins quinze mètres....

30 oct. 2013

sauf erreur et depuis 2/3 ans?....la "baie de collioure" est interdite sur ancre..on doit s'amarrer aux 8/10 bouéés installéés

27 oct. 2013

Les pêcheurs font davantage courir de risques aux voileux que l'inverse. Là il ne s'agit que de pertes matérielles. La mauvaise signalisation des filets, l'absence de signalisation des bateaux de pêche par l'AIS sont bien plus criminels que les dommages que nous pouvons causer à leurs apparaux de pêche.

27 oct. 2013

Sic ''Tous les filets sont balisés avec des bouées munies de flashes'' J'ai eu peur que ce soit les même que j'ai sortie du safran mais non les miens n'avaient que des bidons d'huiles et n'étaient pas visible en plein jour ( sauf en arrivant dessus).

27 oct. 2013

Trois semaines en Manche Ouest cet été, des flotteurs on en a vu quelques centaines mais pas un seul avec flash, et même rarement la perche avec un bout de torchon pour faire pavillon.

Le jour où tout ce qui flotte aura ses diodes, ce sera Broadway sur Manche !

28 oct. 2013

Curieuses relations entre pêcheurs et plaisanciers en France. c'est à celui qui fera chier l'autre!!
En Irlande, Iles britanniques, Shetlands, Norvège, rien de semblable.
Il est inadmissible de poser des filets (petits ou pas), des casiers, des lignes de type bao, trop près des voies et chenaux d'accès aux ports.
Les affaires maritimes ne font pas leur travail, c'est extrêmement choquant.

Les risques sont décuplés la nuit, mais rien ne semble limiter l'irresponsabilité de ceux qui posent ces entraves à la navigation.

Il n'y a certainement pas assez d'accidents pour éveiller les consciences, pour ceux qui en ont une, bien entendu.

:non: :non:

28 oct. 2013

bonjour, en bretagne les tramails ou casiers mouillès par les pros posent rarement des problemes par contre les multiples bouèes bidons etc mouillès n'importe comment, sans immatriculations! par les touristes ou pecheurs amateurs en saison sont une vrai calamitè!! les bouts frappès sans tenir compte du marnage se baladent entre deux eaux et ne demandent qu'à se prendre dans les heliçes, et bien entendu tout ça est" mouillè" dans les chenaux d'acces!! entrer de nuit à port joinville ou à port la foret entre autre en saison est toujours jouer à la roulette russe avec son heliçe! les affaires maritimes font ce qu'elle peuvent en sectionant bouèes et bidons sans n. d'immatriculation mais le travail est immense! une bouèe mouillèe correctement avec perche et fagnon se voie de loin et est tres reperable de nuit au radar mais c'est un peu plus cher qu'un bidon mal gaullè au bout d'un casier derivant au grè des courants

29 oct. 201329 oct. 2013

Je vais y aller de mon petit commentaire...

Clairement, les pêcheurs français me gonflent.

Professionnels ou pas, ils semblent ne se préoccuper en aucune façon de l'endroit où ils posent filets et casiers et du danger que ça peut représenter pour les voiliers ou les bateaux à moteur. On trouve même parfois carrément des filets dans les chenaux balisés, et les abords de certains ports (je pense à La Turballe par exemple) se transforment souvent en un vrai champ de mines.
Et bien sûr, comme dit plus haut, aucun respect des limites de vitesse dans les ports. Qui n'a pas été réveillé à 3 heures du matin par un pêcheur qui passe plein pot à 15 mètres de son bateau ?
Pas non plus de signalisation visuelle pour informer qu'ils sont en train de pêcher, on ne sait donc jamais si on peut les passer par l'arrière ou pas...
Quant à l'utilisation de l'AIS, vaste plaisanterie.

Bon, c'est vrai qu'ils travaillent et ne prennent jamais de vacances alors que nous sommes en vacances et ne travaillons jamais...

Sur toute la côte sud de la Bretagne, c'est une vraie galère. Quand je suis en solo en côtier et que je vais pisser, je fais un contrôle visuel aux jumelles et je me grouille.
Il faut être en veille en permanence et, pour ma part, pas question de faire des navigations de nuit aux abords immédiat des côtes. Une arrivée de nuit dans un port au moteur et il suffit qu'un filet se prenne dans l'hélice pour transformer une simple ballade en drame.

Le seul truc que j'ai trouvé : je m'efforce de faire des routes par plus de 10 m de fond. Ca élimine 80% des filets et casiers qui sont a priori posés sur des basses, mais pas 100%...

Je ne comprends pas qu'il n'y ait pas une réglementation sur le sujet qui soit plus efficace. Pourquoi ne pas définir des zones de pêche reportées sur les cartes pour les filets et les casiers ? Ca simplifierait la vie de tout le monde et éviterait cette animosité sourde entre pêcheurs et plaisanciers. Ce serait en plus très facile à contrôler : tout filet hors d'une zone de pêche est purement et simplement confisqué.

Mais bon... Je ne crois pas que les choses changeront un jour. Pas assez de drames pour intéresser la presse autre que locale, qui n'en fera qu'un entrefilet en page 40.
Et puis si l'on pouvait compter sur l'intelligence de notre ministère de tutelle, de son administration, des ports, de la douane et des capitaineries, ça se saurait... Et soyons même plus provocateurs : de là à penser qu'il y a collusion, dans certains ports en tout cas, entre pêcheurs, autorités portuaires et politiques, il n'y a qu'un pas.

Un peu amer mon post, j'en conviens, mais franchement, cette situation n'est pas normale et traduit pour le moins un laxisme certain.
C'est un collectif de plaisancier qu'il faudrait créer, pour au moins faire entendre notre voix sur le sujet. Encore que : nous sommes supposés être riches, privilégiés et en vacances... On est mal barrés.

29 oct. 2013

Bonjour, je vais en rajouter une couche:
quelle est la région ou les pêcheurs sont les plus riches?
le Sud Est,
est ce qu'ils sortent souvent avec de gros bateaux? font ils des peches miraculeuses?
non, ils reçoivent des subventions France et CE, indemnisés car c'est l'été et ils ne peuvent pas travailler, etc...
ce sont eux les plus vieux dans les Prud'homies locales, car ainsi ils reçoivent ces subventions sans travailler et c'est supérieur a la retraite qu'ils devraient toucher.
c'est eux qui vendent en direct leur poisson aux restaurants.
Promenez vous à St Tropez en été, vous verrez les billets de 500 qui circulent entre les mains des pêcheurs.
ailleurs, Oui, ils travaillent.

29 oct. 2013

"C'est un collectif de plaisancier qu'il faudrait créer, "

Vas-y, t'es bien parti.

31 oct. 2013

Trop facile, tu te dégonfles, tu attends que les autres te porte. Pas glorieux :goodbye:

31 oct. 2013

Surtout ne t'arrêtes pas. Tu vas perdre la main. On compte sur toi.

30 oct. 201330 oct. 2013

Pfff... Je me suis battu pour bien des choses dans ma vie. Je suis un peu fatigué. Faudrait vraiment qu'il y ait un gros soutien ici pour que je me lance dans un délire pareil.

31 oct. 2013

Ben ouais :-D
J'ai déjà créé trois associations et une fédération. Place aux jeunes. En revanche, si un truc se met en place, vous pourrez compter sur moi pour donner du temps.

30 oct. 2013

LE PROBLEME DES FILETS a lieu surtout l'été quand les vacanciers ne mettent que des bidons sans perches, il faut prendre l'habitude de naviguer dans les fond de 100M la il n'y a plus les vacanciers!,

et du coté de la Corse quand on tombe sur un filet dérivant la nuit (Interdit) ce qui m'est arrivé plus de 5 milles de long avec un pécheur planqué toutes les lumières éteintent!!

30 oct. 2013

Contrairement au reste de la cote littorale je n'ai eu aucun problème en corse cette année où je n'ai vu que des filets balisés avec lampe la nuit. Dans le golfe du Lion je te mets au défit d'en trouver un seul même hors saison qui soit visible et équipe flash (j'elimine d'office bidons et autres bout de tissus noir sur morceau de bois de 80cm avec angle quasi parallèle a la surface). Les caseyeurs particuliers ont bon dos d'ailleurs je n'en vois pas souvent ... Mais ce n'est qu'un constat perso. Le seul filet qui m'a pose un gros soucis était celui d'un pro.
.
Après je suis contre la gueguerre plaisance pêcheurs et autres. Ça ne mène nulle part. Quant à une reglementation vu qu'aujourd'hui on ne sait plus que pondre des textes réglementaires plus vite que les moyens de les faire appliquer...

30 oct. 2013

dans le sud est il y a des pêcheurs malins qui ne génent personne avec les filets ..
on les voit le matin de bonne heure acheter du poisson à l'arrivée du train pour le mettre dans des boites en kegecel
avec de la glace .
après ils tournent entre les yatchs au mouillage avec leur pointu pour vendre le poisson "frais" avec le tas de filet bien sec sur l'avant et le ciré jaune réglementaire .
alain

31 oct. 2013

Ce problème met l'accent sur les paradoxes de la mer à la française.
On a peu d'énarques skipper...

Le fond du problème est structurel, les AFFMAT se servent des professionnels comme des vecteurs de renseignement. Les bateaux de pêche sont les yeux et les oreilles de la France car on a pas les moyens d'entretenir autant de navires et d'équipages pour surveiller nos eaux territoriales.
Donc voir les AFFMAT sanctionner des pêcheurs se fait vraiment si le contrevenant dépasse les bornes et après 10 avertissements et 3 blâmes.

Ce n'est pas la faute des AFFMAT, c'est simplement l'Etat qui s'est fixé d'autres priorités.
On retrouve les mêmes soucis dans la police, la gendarmerie, la pénitentiaire et l'armée.

31 oct. 2013

C'est surtout que l'état craint la violence : 55 millions d'€ pour refaire le palais du parlement de Bretagne incendié par les pêcheurs, dont la responsabilité n'a jamais été mise en cause.

31 oct. 2013

Mon pessimisme naturel me ferait plutôt pencher pour cette interprétation, voire pire d'ailleurs. Ce n'est pas le premier lobby qui nous tient par les coucougnettes.

31 oct. 2013

Un voilier pris dans des filets, je suppose que c'est surtout mauvais pour l'hélice ou le safran entre autre, ralentissement conséquent ou arret, et découpe au couteau etc;
Ca reste quand même de moindre conséquence comparé au sort réservé aux dauphins, et autres animaux marins, qui se prennent dedans (même quand ces filets visent des "proies" plus petites,petits poissons, thons etc;

De toute façon la mer est "surpéchée", et les poissons se font rares, dans pas mal de zones, surement polluée, plus ou moins sérieusement, alors à quoi bon vouloir nourrir les gens avec des poissons au mercure ou irradiés ? (j'exagère peut-être, mais dans certaines zones c'est possible)

Les pêcheurs devraient plutot poser leurs filets à l"élysée, chez les gros industriels (y compris de la surpêche), ou des politiques, je suis sur qu'ils feraient de très belles prises, et bien meilleures, entre les maquereaux, les requins de la finance, et les serpents de mer du "f-haine" et j'en passe, et ça leur rapporterait bien plus surement !

01 nov. 2013

Je ne connais pas "l'indépendant de Perpignan" mais l'article me parait d'un parti-pris " pauvre petit pécheur et vilain yacht de riches" assez ecoeurant..

01 nov. 2013

Pauvre petit pêcheur / Grau du Roi 1972, 15 petits chalutiers : à la criée, 600 kg de soles/jour. 1976: 25 gros chalutiers : à la criée, 100kg soles/jour.
Le chalutage dans les 3 miles, dès la sortie du port, tous feux éteints a porté ses fruits!!!!

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

lever  du  soleil  à la  Cala  Mongo Costa  Brava

Après la pluie...

  • 4.5 (124)

lever du soleil à la Cala Mongo Costa Brava

mars 2021