Voilier en panne moteur entrée port de marseille

Bonjour,
Le 22/09/13 16h30 avec une mer calme, il faut s'imaginer le nombre de plaisanciers rentrant au port, avec en plus tous les voiliers de la Juri's cup rentrant de régate.
Un voilier était en panne de moteur entre la digue des Catalans et l'entrée du port.
Eh bien oui, j'ai apercu ce voilier dérivant avec 2 personnes à bord (pas de danger humain) depuis environ 1,5M et personne, je dis personne, que ce soit des plaisanciers lambda et encore moins des juristes de la Juri's cup ne s'est arrêté pour porter assistance.
Quand on pense que des gens qui pratiquent le Droit et en profitent pour faire des régates, en dissertant sur le Droit des plaisanciers ; ne trouvez-vous pas que c'est assez inquiétant sur les capacités à aider les gens en mer ?
De plus, aucune réponse de la capitainerie, que ce soit sur la VHF ou au téléphone.
J'ai ramené ce voilier sur un ponton à coté de la capitainerie où un "brave plaisancier" n'a pas coupé sa conversation téléphonique et a même laissé tombé le bout à l'eau, en disant qu'il entendait le moteur du voilier tourner...
Finalement, il a daigné faire un noeud, mais toujours en téléphonant...
C'est dommage et surtout, cet état d'esprit démontre combien le Privé et le Public font preuve d'égoïsme et ne sont pas à la hauteur de leurs prérogatives.
Heureusement, la propriétaire du voilier a fait preuve de savoir-vivre en m'appelant pour me remercier et finalement, je retiendrai ce jour, le plaisir d'avoir aidé quelqu'un.
Mais tout se perd... jusqu'au moment où l'on est concerné, mais cela est une autre histoire...
Cordialement.

L'équipage
25 sept. 2013
25 sept. 2013

faut pas s'en etonner a l'epoque ou la panne est "publier sur les ondes" le plus souvent: si tu dis pas pan pan pan pan pan pan, personne ne veut songer que tu y est, c'est pas de l'egoisme c'est du conditionnement
philippe

25 sept. 2013

Il ne s'appelait pas "la sardine" des fois ?
:-p

25 sept. 2013

Dans le même genre : prés de Carro (à 10 milles à l'ouest de Marseille) vent f4/f/5 portant au large à un quart de mille du port je vois un 505 en difficulté une des personnes faisait de grands signes (quasi plein d'eau); 2 personnes à bord le père et sa fille (un peu paniquée) quand même avec des gilets, je leur propose de tenter un remorquage jusqu'au port et propose à la gamine de monter à bord; en amorçant tout doucement le remorquage je parviens à vider une partie du dériveur par les vides-vite parallèlement le pére écope avec un seau.
La SNSM prévenue par VHF me demande de les tenir au informé du remorquage (il y a un canot tout temps à Carro).

Je parviens à ramener le bateau dans le port à proximité de la cale de mise à l'eau à la limite de mon tirant d'eau (2m).
Le 505 est tiré à sec, gros remerciements, proposition de venir prendre l'apéro avec ma femme dans leur villa qui est à proximité.
On les attend toujours...
Je regrette pas de les avoir aidés et je le referais mais c'est particulièrement minable et désespérant en plus rien de les obligeait à faire cette proposition je ne leur demandais rien.

25 sept. 2013

Alors encore une fois ne généralisons pas, pour Marseille, a quoi reconnaitre qu'ils étaient en panne (précise le).

Motu, le coté tt fous le camp, fais gaffe tu vieillis.

@Domde, tu ne sais pas, ils ont peu-être perdu ton tel, crise cardiaque etc...(ne rigoles pas, dans le même style c arrivé à une copine).

En arrivant cet été à Roscoff, faible vent, avec ma femme et ma dernière fille, tranquilou on rentre vers l'avant-port à la voile, 3 voiliers passant par là nous ont proposé de nous remorquez pensant qu'on été en panne de moteur, alors ???

oui, mais Roscoff c'est en Manche ...

25 sept. 2013

Certes mais j'étais amarré au port à proximité de la cale; et on s'était donné rdv sur la cale! Pas trés sympa c'est tout.

25 sept. 201325 sept. 2013

Pas de généralisation effectivement, les malotrus existent, mais les plaisanciers serviables aussi.

Il y a quelques année, quand j'avais mon ancien moteur qui ne marchais jamais ou très peu, (un RC16D pour les connaisseurs) je me suis retrouvé un soir en panne de moteur, dans la baie de la Ciotat.

Bien sur, pas de vent pour rentrer. Comme je n'était pas pressé, je patiente tranquillement pour q'une petite brise veuille bien me pousser jusqu'au port, je suis seul à bord, je ne demande rien à personne.

Un petit bateau à moteur qui rentrait à la Ciotat, me voyant toutes voiles dehors et sans vent, se déroute pour me proposer une remorque. Comme le vent était vraiment absent, j’accepte volontiers.

Me voila donc 1/4 d'heure plus tard, tranquillement amarré au vieux quai.

Bien sur je propose à mes remorqueurs de venir boire un coup à bord,, ce qu'il refusent gentillement car on les attends chez eux.

Evidemment, maintenant que j'ai un moteur qui démarre au quart de tour, je ne manque pas de proposer mes services si je vois un autre bateau en difficulté ou simplement en panne même par beau temps ...

Voila, ça se passe souvent comme ça sur l'eau. de simples échanges de bons procédé ...

Evidemment, ça peu aussi arriver de passer à coté d'un bateau en difficulté sans s'en apercevoir, et ce, surtout par beau temps...

25 sept. 2013

Panne moteur en Corse en 2009. Pas de moteur du tout. On naviguera tranquillement à la voile, mettant parfois des jours à faire ce que l'on aurait fait en une demi journée.

Trois anecdotes :

Plage de Genibareta. Je mouille un peu trop près de la ligne de bouée des 300 m. Le vent tourne, et me voila dans les 300m. Un mec en scoot marqué "sécurité" vient immédiatement, m'ordonne de dégager. Je lui dit que je suis en panne moteur, et il n'y a plus un souffle de vent. Le gars rehurle sur le thème que je suis inconscient de naviguer sans moteur, me refuse toute aide et m'ordonne de dégager. Je le ferais en tirant sur le mouillage, le lancant plus loin et recommencant.

Ile Rousse. Un autre gars en scoot marqué sécurité vient me voir, et me dit trés gentiment que je suis un peu en bordure de mouillage, que ce n'est pas grave mais qu'il craint que d'autres bateaux ne viennent se mettre encore derrière moi et alors empiètent hors de la zone de mouillage. Je lui dit que je suis en panne moteur, il passera une demi heure à trouver la solution pour me remorquer au milieu de la zone avec son scoot.

Escampo. Cela fait deux jours que l'on est parti de Corse, et de risée en risée on atterit collé contre Escampo. Il est deux heures. Pétole totale, on attend qu'une nouvelle risée nous pousse à Bandol. Un petit courant me pousse un peu trop contre la falaise, et j'ai peur d'être emmerdé quand la risée viendra. Je met mon kayak à l'eau et tente le remorquage à la pagaie. Quasi inutile, j'ai beau forcer comme un ours, rien ne bouge vraiment. Cela durera une bonne demi heure. Je ne sais combien de dizaines de bateaux à moteur et quelques voiliers me passeront à quelques mètres, sans que cela ne vienne à l'idée d'un seul de me demander ce que j'étais en train de faire. J'étais juste au pied d'une falaise, dans du courant et pas de vent, en train de remorquer un bateau de trois tonnes avec un kayak...

Jacques

25 sept. 2013

@ erendil : "Le gars rehurle sur le thème que je suis inconscient de naviguer sans moteur "
tu lui as sûrement rétorqué que lui était totalement inconscient de naviguer sans aucun moyen de propulsion alternatif...

26 sept. 2013

J'aurais du, mais le mec me gonflait tellement que j'ai laissé filé. Je crois lui avoir juste répondu un truc comme quoi les romains et les grecs faisaient comme moi il y a 2 millénaires.

Jacques

25 sept. 2013

Conclusion le kayak ça ne vaut pas un youyou à rames en bois comme Tabarly se servait pour tirer son PenDuick !

25 sept. 2013

Jacques
une question concernant la zone des 300 m dont on t'a fait partir : la loi ne dit pas que le mouillage est interdit, mais que la vitesse, elle, est limitée a 5 nds, balisée ou pas balisée.De plus la personne a t elle reellement autorité pour intervenir?
Il ya tellement d'abus d'autorité sur l'eau par méconnaissance ou mepris que cela devient difficile de mouiller tranquillement de part chez nous.
Amicalement

26 sept. 2013

salut Bernard,

Je crois bien que cette zone était en mouillage interdit. Je sais bien que les deux règles ne sont pas les mêmes, mais il me semble qu'il y avait la marque sur les bouées.

Après, va discuter avec ce genre de gars qui est persuadé que son rôle, c'est de créer des problèmes.

Jacques

25 sept. 2013

@Domde, tu as raison.

Errendil, tu aurais dû demander de l'aide, moi si on me demande pas je peux passer à coté de quelqu'un qui peu être dans la panade sans que je m'en aperçoive!!

Sinon j'ai souvent fait de l'axe stop, j'ai jamais eu un refus.

26 sept. 2013

Je précise que je n'ai pas demandé de l'aide. Il n'y avait pas de réel problème, et je faisais aussi ça pour passer le temps.

Mais j'ai été quand même étonné, vu le trafic, que pas un gars ne pense à me demander ce qui se passait.

Je vois un bateau en galère, je vais lui demander si je peux faire quelque chose.

Jacques

25 sept. 2013

Le problème qui peut se poser, est que s'il y a le moindre pépin, réel ou simulé, sur le bateau remorqué; c'est le remorqueur qui est mis en cause; et les assurances ne le louperont pas.

D'autre part, les autres plaisanciers ne se rendent pas forcément compte, qu'il y a une opération de remorquage, ou ils s'en fichent et passent souvent à plein pot au ras du remorqueur, qui par définition ne va pas très vite.

25 sept. 2013

Jamais connu ce genre de situation, au contraire : Je navigue souvent en solo et, alors que je peux me débrouiller seul, il y a toujours quelqu'un pour me prendre mon aussière. En panne de moteur (pompe à eau), je hèle un petit bateau. Le gars me débarque, m'emmène dans sa voiture chez un mécano, et me ramène à bord. C'est pas beau ça ? C'était à Roscoff. J'ai souvent remorqué des voiliers en panne de moteur ou remouillé d'autres qui dérapaient sur leur ancre... Rien à faire que les assurances en cas de pépin... Un bateau est en difficulté, je fonce, je réfléchirai après. C'est ça l'entraide, la solidarité des gens de mer.
:alavotre:

25 sept. 2013

Moi aussi, voiliers et/ou bateaux à moteur.
Il ne s'agit que d'une remarque, qu'il faut connaitre.

26 sept. 2013

il y a tout de m^me de droles de regions en France !!!

oui, mais Roscoff c'est en MAnche ! (bis repetita)

26 sept. 2013

Faut croire que les "Manchots" sont plus solidaire qu'ailleurs ?
:bravo: :alavotre:

26 sept. 201316 juin 2020

Retour de Minorque août 2012,
presque plus de jus, presque plus de vent entre PLN et Gruissan. Puis plus de vent du tout, moteur au ralenti... un quart d'heure, et devant l'entrée de Braberousse, pof pof pet... plus de jus...
Un équipier à l'avant babord avec une pagaie, l'autre à tribord avec la seconde pagaie, moi derrière à la godille, dame de nage et aviron sur le tableau arrière. Le gps nous donnera deux nœuds un court instant, un nœud pendant les vingt minutes qui nous rapprochent de la digue d'entrée.
Et vient un fier vaisseau blanc qui se rapproche, nous tend une amarre, et nous remonte sur l'étang de Grazel, au soleil couchant :)
L'ai je assez remercié ?..
Pierre

26 sept. 2013

Il y a des années j'avais loué un star7 pour faire la côte entre Toulon et Camargue. Le premier jour j'ai perdu le moteur dans un coup de mistral. J'ai toujours été bien reçu, les autres bateaux voilier ou moteur me donnaient parfois un coup de main et cerise sur le gâteau, je n'ai jamais payé une place de port et ce pendant 1 mois.

29 sept. 2013

Bonjour,
Tout ayant une fin, je remercie les memebres ayant manifesté de l'intérêt pour cet avatar marin.
J'ajouterai qu'un voilier arrêté en travers d'une entrée de port, devant laquelle passent plusieurs dizaines de bateaux en même temps, dont ceux rentrant d'une régate (Jury's cup), pouvait laisser penser à un problème sur ce voilier...
Ceci étant, la sagesse commande de voir et demander si de l'aide est nécessaire, même aux bateaux qui rentrent "tranquilou" car si cela nous arrive, nous serons contents...
Mais le plus révélateur et le plus navrant est de constater, que ce soit la Capitainerie ou les plaisanciers ; tous étaient aux abonnés "absents"...
Heureusement que tous les ports ne font pas silence à la VHF ou au téléphone et que tous les plaisanciers n'ont pas ce comportement mais là, ils étaient trés nombreux...assoupis, pensant à une seule chose, rentrer au plus vite sans regarder et écouter autour...
Bonnes navigations à toutes et tous.

29 sept. 2013

Lorsque cet été, j'ai remorqué pendant 5 heures un bateau à moteur en panne entre Les saintes Marie de la Mer et Port Camargue, arrivés à hauteur de l'entrée du port, c'est un canot de la capitainerie, prévenue pa VHF, qui est venu chercher le bateau en question.

29 sept. 2013

Marseille, capitale européenne de la culture?
En tous cas, après 9 mois, on aurait bien quelques doutes de l'influence de cette manifestation sur les meurs de nos chers phocéens...
:tesur:

29 sept. 2013

@ Bigornot.
Il n'a pas fallu longtemps pour qu'on s'en prenne aux marseillais!
Pas très original mais tellement à la mode....
Le pôôôôôvre .

29 sept. 2013

moralité: si vous tombez en rade vaut mieux etre en bretagne qu'en med.....

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Les enfants de la mer

Souvenir d'été

  • 4.5 (112)

Les enfants de la mer

novembre 2021