Voiles & Voiliers, touché, coulé

Bonjour aux HEOnautes,

j'ai vu cette semaine les nombreux autocollants "Voiles & Voiliers, rédaction torpillée" à l'entrée du salon nautique, qui renvoient vers ce blog :
voilesetvoilierstorpille-snj.blogspot.fr[...]/
80 % des journalistes licenciés... Pas mal, non ?

L'équipage
12 déc. 2014

Et la faute à qui?? Qui a fait un journal papier/glacé, rempli de pub aux articles très moyens.

12 déc. 2014

Ce n'est pas du "papier glacé"!
Le papier utilisé dans ces magazines contient des charges qui améliorent son aspect et le rendu des photos. Il est en outre plus économique que du "papier papier". La pub considérée comme un repoussoir par certains est un moyen de subsistance essentiel dans la presse. Pour le lecteur, la parcourir est aussi un moyen de s'informer sur les nouveaux produits notamment.
Quant aux articles "très moyens", ce n'est jamais qu'une appréciation très personnelle. Je trouve, quant à moi (appréciation également personnelle!) que V&V est une publication intéressante avec des articles variés.

14 déc. 201414 déc. 2014

@ travaileur : Tu ferais mieux de lire l'article en PJ...Plutôt que d'exprimer une opinion sans fondement (je ne parle pas de ton intérêt pour le journal lui même)

12 déc. 2014

Chiffres tirés du lien :
"A ce jour, on s’achemine à un total de 22 licenciements, sur un effectif de 29 personnes, tous services confondus…"
.
Si tel est le cas, c'est très violent, et me demande comment le journal pourra continuer à être édité.

12 déc. 2014

Mauvaise nouvelle. J'aime bien V&V. C'est un peu facile de tirer sur l'ambulance. C'est une revue bien faite, un magazine avec des articles plutôt de qualité il me semble, même si c'est pas une encyclopédie, et les pubs ben pour le prix d'un paquet de clopes, j'imagine que c'est une question de survie. Et même pas, la preuve... Quant au papier glacé c'est probablement plus vendeur que du pq, plus écolo certes mais bon...
Je leur souhaite de se relever de cette épreuve.

12 déc. 2014

Il sera bientôt distribué gratos dans nos boites à lettres comme toutes les brochures de pubs.

12 déc. 201412 déc. 2014

A part "Le Canard", tous les journaux ont de la pub. HeO aussi, d'ailleurs...

12 déc. 2014

Facile de tirer à vue sur les perdants...
:-(
Dommage pour cette revue et pour les employés.
J'ai bien peur qu'il ne reste plus grand chose à l'avenir des bons articles et Hors séries...
C'est triste.

12 déc. 2014

A lire ça, c'est du brutal ! (comme dirait...)
Et plus encore que ce qui était annoncé au départ.

J'attendais de voir pour me réabonner, car je ne veux pas d'une feuille de choux nautique creuse dans ma boite aux lettres.

Mais au vu de l'importance du ménage fait à la rédaction, je me refus à cautionner ce genre de pratiques et je ne m'abonne plus à V&V.

Je verrai bien en kiosque ce que Ouest-France a fait de V&V...

12 déc. 2014

Grâce à ce genre de réaction des lecteurs ...autant virer tout le monde dès maintenant :mdr: :oups:

Je ne suis plus qu'un lecteur épisodique :à l'étranger et avec un bateau à moteur :langue2:

12 déc. 2014

Pourquoi ces 22 personnes ne font pas une offre de rachat du magazine? Pas cher étant donné qu'il fait des pertes.
Une bonne affaire non? :heu:

12 déc. 2014

La question ne se pose pas, le groupe Ouest France n'est pas vendeur

12 déc. 201412 déc. 2014

@Frederic Augendre
"La question ne se pose pas, le groupe Ouest France n'est pas vendeur"
C'est lamentable que les salariés ne puissent pas faire de rachat.
Il faut encourager les salariés vers un projet de création en scoop, les annonceurs ne peuvent que suivre, la voile est tellement vaste et large qu'une revue est vraiment justifiée.
Les colisisons de la route du rhum, bateau en toile de jute, raid côtier, tout cela mérite et démontre la nécessité d'une approche professionnelle : c'est un métier. Il serait intéressant d'en connaitre les couts complets et la validité d'un projet hors distribution kiosque, on serait nombreux à rêver mensuellement devant les sempiternelles découvertes et récits divers de nos passions.
Bref, du neuf ? du rewriting ? de la revue de presse internationale ?
A creuser ?
Je pesne que l'on serait nombreux à soutenir, un recensement par (avec les outils Google gratuit c est très facile de recenser les intentions de chacun, je n'ai pas FaceBook)
Un bimestriel pour commencer ?

13 déc. 2014

exactement, si les mecs trouvent que ce n'est pas merité et qu'il ont une bonne idee du magazine , qu'il se mouillent, marre des salariés qui pleurnichent de perdre leur emploi...zon qu'a etre leur employeur ca les fera moins rigoler.ou accepter de vraies diminutions de salaire
.
il faut de nos jours savoir travailler plus pour gagner peu. (pastiche de la phrase ridicule d'un certain petit dirigeant)
.
mais si ce n'est pas possible c'est encore pire, encore un acte a mettre au passif de la jolie societé liberale mais pas trop....
Mais ils peuvent aussi saborder le navire et recréer sous un autre nom..ca c'est une vraie action liberale, a moins que la liberté soit trop lourde a porter

OK, alors vous pouvez m'expliquer pourquoi un journal, cité plus haut, est le seul a BIEN vivre et sans pub, ni papier glacé.

12 déc. 201412 déc. 2014

@Frederic Augendre
Ok et de se lancer dans une aventure et de créer un autre magazine?

12 déc. 2014

Je vous découvre plein de projets et d'ambitions ! Si vous avez des pistes de financement et des investisseurs sous la main, on va pouvoir se rencontrer. Pour le reste, je ne crois pas que les salariés licenciés de Voiles et Voiliers envisagent de consacrer leurs indemnités de licenciement (qui n'y suffiraient probablement pas) à monter une nouvelle structure.
Il faut aussi être bien conscient que Voiles et Voiliers était (est encore…) un très beau journal, avec une surface considérable (tant par son audience et son nombre de lecteurs que par l'ensemble de ses produits, hors séries, livres, etc, qui dépassent de très loin le magazine mensuel), qui justifiait et réclamait l'implication d'une équipe fournie - sans équivalent dans le secteur de la presse nautique. Le lancement d'un nouveau titre n'impliquerait de toutes façons qu'une toute petite partie d'entre nous. Et n'épongerait absolument pas le gâchis social et éditorial auquel nous assistons.

13 déc. 2014

et pourquoi ,ne pas utiliser les indemnités de licenciement a un projet..les indemnité de licenciement c'est uniquement pour les perdant salariés , ils faudrait peut etre renvoyer l'ascensseur parfois, que ce soit pas toujours les memes qui se noient

12 déc. 2014

Je profite de ce fil pour poser une question à ceux qui connaissent bien le fonctionnement de la presse écrite.
En effet, au delà du problème de V&V, que je regretterai s’il venait à disparaître, pourquoi certains journaux comme le canard puisqu’il a été cité, mais aussi l’excellentissime revue mensuelle intitulé tout simplement « La Revue », revue d’infos et d ‘analyse sur l’actualité nationale et internationale, n’a pas la moindre publicité, et est de surcroit vendue au prix très compétitif de 5.90€, alors que des magazine comparable comme l’express par exemple, mais aussi bien d’autres, regorgent de pub et ne sont pas pour autant vendus moins cher ?
Aucune arrière pensée dans ma question, simplement une simple curiosité.

12 déc. 2014

Bonjour boatlover
Le paysage de la presse est vaste et varié, et les modèles sont différents, depuis les journaux sans publicité que vous citez à ceux qui sont exclusivement financés par la publicité (les gratuits). Idéalement, l'indépendance éditoriale d'un journal est totalement assurée lorsqu'il ne tire ses revenus que de ses lecteurs. Mais ceci n'est pas applicable à tous. J'imagine (simple supposition) que le Canard enchaîné n'a aucun coût de reportage, et nous savons aussi qu'ils ne publient pas d'images. Ces deux postes de dépense, reportage et iconographie, pour ne citer qu'eux, pèsent lourd dans le budget d'un magazine, et c'est alors que la vente de pages de publicité devient nécessaire pour contribuer à financer le traitement de l'information. On considère généralement qu'un journal dont les recettes sont grosso modo réparties équitablement entre ces deux sources de recette (lectorat et publicité) est assis sur un modèle sain. C'est bien le modèle de Voiles et Voiliers.
Il serait possible de faire un magazine de voile sans publicité, mais les journalistes sortiraient bien peu de leur bureau, et il n'y aurait guère d'illustrations (ou il serait vendu bien plus cher). Les lecteurs y trouveraient-ils leur compte ?

12 déc. 2014

Merci pour cette réponse qui satisfait, en partie seulement, ma curiosité. Effectivement le coût de fonctionnement d’un journal qui a peu d’iconographie et peu de reportage est certainement moins élevé, mais tout de même un mensuel comme « La Revue », qui est un magazine d’infos de grande qualité, avec des reportages, des photos, des analyses, des signatures, et tout et tout, n’a quasiment pas de pub, par rapport à des magazines comparables tel l’Express, que j’ai cité parce que j’ai résilié mon abonnement chez eux pour m’abonner à « La Revue », magazine qui, selon le modèle que vous décrivez, ne devrait pas pouvoir fonctionner, surtout au prix auquel il est vendu. Alors c’est vrai que je m’interroge, et même si on s’éloigne du problème spécifique de V&V et de la presse nautique en général, il y a d’après l’exemple que j’ai cité matière à interrogation. Toujours est-il qu’on ne peut que compatir à vos difficultés et vous souhaiter de pouvoir continuer à proposer un magazine de qualité, même s’il n’est pas exempt de tout reproche.

12 déc. 201412 déc. 2014

@Frederic Augendre
"J'imagine (simple supposition) que le Canard enchaîné n'a aucun coût de reportage",
?!? ce n est pas une supposition, ils le déclarent eux memes, les dossiers leurs sont envoyés tout faits y compris par des collègues qui dans leurs journaux ne peuvent pas publier certaines informations.

"Il serait possible de faire un magazine de voile sans publicité"
ce n'est pas la question : la pub informe et finance.

On peut imaginer tout de meme que d'abandonner la coûteuse vente kiosque, la coûteuse vente internet, le développement du rewriting, la revue de presse, permettraient de lancer un nouveau V&V qui en tout été de cause n'a pas besoin de coller à l'actualité avec les couts inhérents.
Un numéro spécial en vente annuelle en kiosque doit être possible et moins couteux.
Le titre serait Voile & Coque,
VC en cas de besoin, c'est commode !!
:-)

13 déc. 201413 déc. 2014

C'est discutable ! Je le dis en tant que créateur de deux magazines, un newsmag gratuit qui a fonctionné 100% par la pub pendant 8 ans, un magazine enfant qui à l'inverse fonctionne avec 0% de pub depuis 5 ans.
Pub ou pas : ca dépend si on fait un choix économique ou éthique, et note bien que je n'oppose pas les deux, car les deux sont nécessaires. Mais on peut choisir la position du curseur. Pour info le Canard a des énormes frais de personnel, c'est le seul journal où les journalistes sont payés sur 17 mois, l'éditeur ayant fait un choix (ethique et economique) de rendre ses journalistes difficiles à acheter. Ils ont aussi fait le choix d'un papier pas cher et d'un hebdo 8 pages, considérant que le fond prime sur la forme. Bref, tout ça n'est qu'une question de choix.

Le lien qui a été donné sur les autocollants présents au Salon résume d'ailleurs très bien la situation. La nécessité economique ? Elle a bon dos : ca ressemble quand meme beaucoup à une économie de rentiers digne du XIXe siècle. Quel gâchis humain ! C'est déplorable.

12 déc. 2014

tu parles................la distribution est le problème.

12 déc. 201412 déc. 2014

Désolé d'avoir posé une question naïve. Plein de projets. Oui depuis toujours. "Si vous avez des pistes de financement et des investisseurs sous la main" non et j'ai ce problème depuis 30 ans. Ambitions? Non plus.
Envie d'un magazine différent des magazines actuels? Certainement.

12 déc. 201412 déc. 2014

Ca me rappelle mon ex boite, passée en 1 ans de 20 à 1 salarié, moi... comment croire que le magazine puisse continuer sans humains, sans compétences, ça va devenir un copier-colle AFP du type 20Minutes ?!?
Autant plier tout de suite, ça n'a aucun sens, comment croire que les lecteurs vont renouveler leur abonnement ?

12 déc. 2014

Autre exemple de belle revue (mais plus chère) "Chasse Marée"...

N'étant pas complètement en phase avec leurs sujets, je le prends épisodiquement, mais j'admire la qualité de la revue et la densité de leurs articles.

12 déc. 2014

Il faut peut-être relativiser quelque peu.
22 licenciements sur 29 ne veut pas dire que le futur v&v se fera avec seulement 7 personnes.
le groupe ouest France embauchera peut être un peu sur place?
ils vont probablement utiliser les moyens techniques et humains du groupe
les pigistes peuvent très bien être toujours utilisés pour des articles.
...

12 déc. 2014

80% de virés, c'est quand même un chiffre rarement atteint lors d'un plan social. Même si OF garde les pigistes et recrute sur place, ils auront quand même réussi à détruire une équipe qui fonctionnait. Et si ce qui est dit sur leur blog est vrai, il y a quand même un réel pb de management...

12 déc. 2014

Ca va nous faire du boulot en Province

12 déc. 2014

Si Voiles et Voiliers était viable tel qu'il était , c'est vrai que l'on pourrait se demander ,comme fait plus haut , pourquoi pas de reprise ou de revue similaire faite par...es licenciés ?

Pas si viable que cela ?
Peur de risquer ses propres billes?

12 déc. 2014

Je viens de lire le spécial salon, charité du bosco.

Franchement, c'est V&V, pour Vogue Voiles.

Mon rêve, une version française du Practical Boat Owner.

12 déc. 2014

une des solutions passe par l'achat d'article.
Ceci m'intéresse , j'achète, ceci ne me conserne pas, je ne prend pas, alors voilà, le support papier n'est pas adapté, la télé est à la carte, la presse devra s'y mettre aussi ou elle va déperir.

Bon un copier collé d'une pub pour un boat, j'achête pas.
Une étude expertise approfondie , d'un autre , je paie puisqu'il y a eu un travail si cela m'intéresse.

Tien un bon article sur les survie, non pas qu'avec le gonflement, mais avec la vérité sur le coût des révisions, la vrai solidité des peaux et coutures......on entend de tout dans ce domaine de la part des vendeurs, ilsemblerai mêlme que les nouvelles piles ont fait bondir les coût, pourquoi ces nouvelles piles puisqu'avant cela le faisait....allez les journalistes, soyer exhaustifs, détortiquez les produits, et faite votre boulot d'INFORMATION, mais peut être êtes vous trop jeune et votre formation a un peu dérivée sur faite votre travail de PROMOTION.
Revers de la médaille, vous avez perdu votre crédit, et du coup votre job.
Ne jamais perdre de vue que la dérive, quelque soit le
sujet est mortelle.

18 déc. 2014

@AICA
"une des solutions passe par l'achat d'article.
Ceci m'intéresse , j'achète, ceci ne me conserne pas, je ne prend pas"
Auquel cas on ne découvre l’intérêt d'un article qu’après coup !!
Qu'après avoir touché du doigt un pb que l’expérience nous faisait ignorer jusque là.
L'idée de l'abonnement, c'est forcément un pari sur la pertinence des sujets choisis et traités : on espère mal un article proposé de bas niveau.

20 déc. 2014

c'est pas faux !!!
principe de la curiosité : on ne sait pas tout et on a plaisir à découvrir et à apprendre.
Ne généralisons pas non plus, pas tous.
:bravo: :bravo:

12 déc. 201412 déc. 2014

bonsoir ils n'auront pas besoin de délocaliser ....

www.hisse-et-oh.com[...]oiliers

Gilles

12 déc. 2014

LO,
et bien, moi, j'aime bien V&V malgré tous les défauts que l'on pourrait lui reprocher.
Et je serai fort déçu que l'aventure s'arrête, mais il faut reconnaitre que la situation n'est plus celle des années qui ont vu se développer le nautisme, malheureusement, bien malheureusement...
J'apporte mon hommage aux journalistes qui font un travail difficile pour des lecteurs de plus en plus informés et, donc, exigeants (moi le premier).
J'emets le souhait que cette revue poursuive son activité et continue à nourrir mes rêves nautiques: courage, les gars!
Eric

12 déc. 2014

Je viens de retrouver les premiers numéros que j'ai acheté (il y a longtemps...). Je tombe sur le n°4.
Tout en N&B, que la 1ère et la 4ème en couleur, 48 pages, reportage sur le triplé français sur la transat 72 : Colas, Terlain, Vidal !
Ça ne nous rajeunit pas !
G.

12 déc. 2014

@ matel@t
"Pour faire parler un peu de nous dans la presse locale, on était prêt à inviter un "journaleux" pour un week-end "en mer"
si tu t'engages dans une voie vénale ne soit pas étonné de ramasser la monnaie de ta pièce !!!
et au juste prix !!!

T'as voulu ramasser la pub ET la CAUTION du journaliste (publi rédactionnel) ne soit pas étonné !!!

"Alors pour moins cher on a passé une petite annonce, plusieurs fois, dans un autre canard."
efficacité ?????

Tu lui as imposé TON prix, il sait mieux que toi LE prix, t'as pas conclu, point barre !!!

"La mondialisation et internet vont faire que certains journaleux vont un peu moins "se la péter" et devoir réagir, mais dans le bon sens."
Google t'as entendu et fait payer 20000 euros par an une visibilité sur leur moteur à une petite entreprise de 60 personnes !!!
Va falloir se la péter ?
:-D

13 déc. 2014

"Google t'as entendu et fait payer 20000 euros par an une visibilité sur leur moteur à une petite entreprise de 60 personnes !!!

il a imposé SON prix, il sait mieux que toi LE prix, t'as conclu, point barre !!! :-p

12 déc. 2014

cycle logique d'un produit.... qui se périme !
avec le web, le V&V du mois, c'est une relecture de ce qu'on a déjà lu on the toile... donc pas étonnant que les ventes s'étiolent.... on achète qu'on veut devenir proprio, mais ensuite??? j'avoue que depuis mon acquisition, je ne lis plus les revues mais surfe à donf...

c'est internet qui a tué les revues !avant j'etais passioné j'achetais toutes les revues meme une americaine et une allemande! ,maintenant avec internet je sais tout et meme en mieux ,c'est dommage car j'aime lire et j'aime les livres mais c'est devenu trop cher pour le maigre contenu de ces revues :-)
ps:il y a de bons journalistes a v et v mais il y a aussi des boulets :-D

J'ai réduit fortement mes achats de revues nautiques bien avant l'arrivée d'Internet.
Il est difficile pour une revue de faire toujours du nouveau, les premiers acheteurs se lassent en quelques dizaines d'années et il n'y a pas assez de nouveaux lecteurs.

12 déc. 2014

Ben oui, mon brave Monsieur, l'apparition du pneumatique à fait disparaitre les charrons qui n'ont pas su s'adapter...
.
C'est la vie.... une constante évolution !

(avec mes parents, 45 ans d'abonnement à toutes les revues de voile et depuis 4 ans.....plus aucune, même au N°)

12 déc. 2014

PROJET MAGAZINE : il serait comment?
Laissez vos réponses ici :

docs.google.com[...]iewform

A nous la parole !

13 déc. 2014

C'est fait.

13 déc. 2014

dommage.....j'ai commencé puis très vite on m'oblige à m'abonné.....non, non , perdu, plus d'abonnement.
Chien échaudé craint l'eau froide.
Soit bon et vends toi, la rente c'est fini. Oubli le mot magazine ou alors magazine internet, (telephone et autre support)cela pour t'éviter toute la distribution, donc réduction des coûts.
Regarde autour de toi dans la rue, le nombre de personnes qui lisent une revue......et celle qui lisent sur autre chose.

13 déc. 2014

j'ai répondu au sondage, mais imp de voir les résultats...

13 déc. 2014

OK. Peut être faudrait il créer un fil de discussion spécial sur ce sondage ? Amicalement

13 déc. 2014

Dans qqs jours si il y a assez de reponses‚ la présentation des résultats par Google n'est pas facile.
A bientôt

14 déc. 2014

C'est fait.
Pas mal de réponses.

12 déc. 2014

je veux bien répondre mais sans donner mon email svp

13 déc. 2014

Je viens de répondre au sondage et visiblement tu peux laisser une adresse email erroné si tu veux.

13 déc. 2014

J'ai été abonné à voiles et voiliers.
Quand je ne l'ai plus été, j'ai reçu des coups de fil pour savoir pourquoi je me désabonnais?
Et bien le fait même de notre présence sur ce forum et le nombre de sujet techniques est une bonne illustration de la réponse que j'ai pu leur fournir.
Parce que concrètement, on y trouve quoi dans voiles et voiliers?
Il y a en général un ou deux articles intéressants de gens qui naviguent comme nous et le reste, c'est de la pub.
Les essais, vu l'impartialité de la rédaction, je considère ça comme de la pub.
Par contre j'ai bien galéré a trouver les loisirs nautiques d'occaz, vous savez, ceux qui nous apprennent à entretenir notre bateau.
Alors si il y a une revue qui peut se vendre, c'est bien une revue dont les sujets concernent la plus grande partie des plaisanciers, et pas ceux qui ne touchent que les multimillionnaires. Quand je vois les bateaux présentés dans la revue, ça ne m’intéresse pas et donc, je ne lis pas.
De plus, pour les articles intéressants, trop peu à lire et les photos tiennent trop de place dans la page.
Je préférerai nettement un article bien ficelé en papier et les photos et vidéos sur le site internet, que du coup j'irai consulter.

En discutant avec les copains, il est clair que V&V ne nous concerne pas et manifestement, nous ne sommes pas les seuls.

14 déc. 2014

"En discutant avec les copains, il est clair que V&V ne nous concerne pas"
au point de le dire ?
Stéphanie de monaco ne me concerne pas, dois je le dire ?
:-p
Si vous débordez d'énergie (constructive ?), répondez au sondage.

16 déc. 2014

Euh :reflechi: ben tu l'as dit :oups: :jelaferme:

13 déc. 2014

Dans un autre domaine (moto) il y a une revue qui parlent des nouveautés (fond de commerce de toute la presse "technique"), puis des produits nouveaux (remarque identique à ci-dessus) et ensuite des tests produits en conditions réelles (genre essai sur 3 mois de combinaisons de pluie, essai de résistance de cuirs sur bitume, destruction d'anti-vols pour en faire un bilan) des conseils d'entretien, puis des témoignages "vécus", des voyages, des nouvelles des clubs...
Et très peu de course, et de la pub bien sur. Et ce mois ci, c'est le flicage/suivi par les données que l'on laisse sur les serveurs (gps, tel portable, vidéos) et qui amènent parfois a l'amende ou au retrait de permis ! C'est Motomag. Bref dans d'autres domaines que la voile ce genre de magazine existe et est réellement intéressant.

Par ailleurs je préfère lire de la presse papier, ça fait moins mal aux yeux et on l'enmène partout, sans source d'énergie autre que la lumière solaire.
Le radinisme galopant qui veut que l'on ait l'info sans payer est assez ridicule.
Voyez le niveau moyen des forums, et les "infos" sont la plupart du temps de la désinformation.

Ok, il existe quelques forums plus intéressants, dont hisse et ho fait partie
:-)

13 déc. 201416 juin 2020

Ci-joint un journal d'assoc. Rien que l'article sur Bisschop mérite le détour dans le style "fouillé"
Quand je vois les trésors de votre musée de la marine a Paris je me dis qu'il y a de la matière. Quand je croise des gens simples avec des bateau simples et qui font de véritables exploits je me dis encore qu'il y a de la matière.
Ras le bol des articles de complaisances à la limite du publireportage.


13 déc. 201413 déc. 2014

indemnités de licenciement , sans doute de l'ordre de 10000 par personne , enfin j'en sais rien en fait:
mais 30 personnes a 10000 ca fait 300000 et meme avec 200000, on peut pas faire quelque chose : une redaction a bas cout en mobil home en cambrousse, des ordis des appareils photo, pas d'eau chaude chauffage a 15C° avec le bois de la nature, pas de frais de complaisance, sous traiter l'impression, 2 ou 3 ans salaire RSA , ca le fait pas ca...y'en a plein qui le font et se pete la gueule de bon coeur dont on ne parle pas, meme avec competence et un bon produit.
.
je suis sur qu'ici il y en a qui peuvent leur offrir le toit, et nous dans ce cas on s'abonne :litjournal:
mais ca c'est peut etre trop brutal et anarcho, un peu comme la nav quoi

14 déc. 2014

Avec l'ancienneté les indemnités seraient bien entre 50 000 et 100 000 que ça ne m'étonnerait pas. Le salaire annuel moyen sur 13 mois doit pas être loin de 50 k sur Paris pour un journaliste expérimenté. L'indemnité c'est 1 mois de salaire brut par année d'ancienneté, plafonnée a 15 mois.

Il est assez courant d'obtenir 10 a 15000 € en plus de l'indemnité légale lorsqu'il y a négociation sur le plan social( ce qui n'est pas le cas lors d'un redressement ou d'une liquidation)

Donc un plan comme ça c'est minimum 2 millions. Ca peut permettre de monter une scoop pour refaire quelque chose.

14 déc. 2014

:lavache: Chez nous c'est deux mois de salaire et tcho. Pire! Pour des grosses boites qui ont 30% de temporaires c'est le jour même. 2009, 800 personnes sur 3000 virées sans rien.

15 déc. 2014

ben putain ca vaut le coup d'etre licencié!!!!!y'en a qui sont vraiment les dindon de la force sociale...dieu reconnaitra les siens

15 déc. 2014

Tout qui lit les postes de motu sur divers sujets sait qu'en tant qu'écolo vert foncé, il n'en a rien à cirer de choses telles que croissance économique, prospérité, consommation, etc.

Dans le poste ci-dessus, on peut voir à quoi cela ressemblerait en pratique. On pourrait croire que ce genre d'opinion ne concerne que lui. Mais ce poste révèle aussi que ce genre d'idées, il les appliquerait bien à la première opportunité à toute personne assez vulnérable pour ne pas avoir le choix.

Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais en ce qui me concerne, ce genre d'idées me font gerber de A à Z.

pas besoin d'etre ecolo vert fonçé ou de gauche antiliberale pour penser que la decroissance soit une bonne chose :-)

16 déc. 2014

Il n'y avait pas eu il y a environ ...40 ans un truc intitulé : croissance Zero ?

15 déc. 2014

Pas de quoi vomir où alors pas sur mon clavier stp.
.
La décroissance, une idée qui chemine sous la récession
Avec la crise écologique s’impose peu à peu la nécessité de définir le progrès humain autrement que par le productivisme et la confiance aveugle dans l’avancée des sciences et des techniques. En France, les penseurs et militants de la décroissance, qui prônent un mode de vie plus simple et plus riche de sens, voient ainsi croître leur audience, tant auprès des partis de la gauche antilibérale que parmi le grand public. Ils représentent pourtant des sensibilités politiques et philosophiques très diverses.
La France rebelle, sous la direction de Xavier Crettiez et Isabelle Sommier, 2002, Ed. Michalon, 570 pages.
Le Temps de l'anti-pub, Sébastien Darsy, 2005, Ed. Actes Sud, 236 p.
Références idéologiques :­ No logo, la tyrannie des marques, Naomi Klein, 2000, Ed. Actes Sud, 574 p.
Démarque-toi ! Petit manuel anti-pub, Paul Ariès, 2004, Ed. Golias, 192 pages.
Putain de ta marque !, Paul Ariès, 2003, Ed. Golias, 526 pages.
Casseurs de pub, Raoul Anvélant, Paul Ariès, François Brune, Denis Cheynet, 2004,

15 déc. 2014

a la premiere oportunité l'opportiniste procroissance sans morale ni morale se rempli les poche en se servant dans celles du faible idealiste honnete, nul en assistanat et n'ayant pour obs=cession que le bonheur du banc de dauphinsb et de celui qui leur parle doucement entre deux vagues.
.
la croissance c'est avant tout la croissance de la societe financiere une hydre impalpable qui ne vit que pour elle.
les ecolos vert foncés sont extremistes, mais quand tu sais que tu vas mourir bientot tu voudrais te defendre contre les agresseurs, meme si le combat semble perdu d'avance

13 déc. 2014

Merci "tup" pour l'article !

Dans des rédactions pro, ils font appel a un graphiste pour que l'ensemble soit plus digeste et facile a lire pour les paresseux (moi j'aime autant la belle mise en page que les longs textes indigestes :-) là c'est amateur donc on est plus tolérants.

@Motutunga:
t'es sympa pour les autres mais tu oublies que toi tu vis ta passion, juste ta passion, pas ton boulot sous pression d'une direction.

Les salariés d'une revue, mêmes passionnés par le sujet, sont des salariés, ont une vie, une famille, etc...
(et aussi une direction qui ne "travaille" pas forcément dans le sens de la passion)

Alors vouloir faire de tous les contributeurs salariés des revues des moines dans une brousse inaccessible pour réduire les couts de loyers, est-ce vraiment une solution pour sortir une revue viable crée par des gens au courant de tout dans le domaine, et connectée a ses lecteurs ?
:-)

Remarque: je ne travaille pour aucune revue, et ne suis pas non plus salarié.
Cela ne m'empêche pas de comprendre leurs soucis et de m'attrister pour leur sort.

13 déc. 2014

En accord :-) C'était plus sur le fond que sur la forme.

15 déc. 2014

une vie de famille c'est quand tu en as les moyens, je vais pas plaindre les mec qui on la femme les enfant la barraque le chien et les nain s de jardin

15 déc. 2014

Si tu veux je peux t’offrir un nain de jardin pour Noël :-)

14 déc. 2014

Qu'est ce qui reste comme revue maintenant : Voile Mag ?

Je dis renouveler mon abonnement mais je pense que V&V c'est fini...Malheureusement

14 déc. 2014

On a été pris a témoin sur le sort de salariés de V&V mais personne n'est allé voir quelle est la situation économique du titre.

www.societe.com[...]11.html

En gros quand V&V faisait 7,5 millions d'euros de Chiffres d'affaires jusqu'en 2007 la situation était plutôt rentable avec 250 k de résultat net mais déjà moins bien qu'en 2004 avec 500 k de résultat net.

Depuis 2009 le Chiffre d'affaires est autour de 6 millions et la société perd 500k chaque année. Et les chiffres 2013 ne sont pas publiés. C'est même surprenant qu'ils aient attendus 5 ans pour se dire qu'il fallait un remède de cheval.

C'est sûr que ça ne peut pas durer très longtemps comme ça. Pour 100 € vendus ils en perdent 8.

C'est l'opération de la dernière chance, beaucoup d'entreprises seraient mortes depuis longtemps a ce rythme là.

Plus que la crise de 2009 qui a été un accélérateur, c'est bien la mutation profonde des habitudes de consommation qui est en train de tuer la presse. Toute la presse, l'édition et les imprimeurs. Le groupe SIPA Ouest France était jusqu'à peu un des seuls groupe de presse rentable en France et pour la première fois en 2012 il a commencé a perdre de l'argent.

14 déc. 201414 déc. 2014

Bonjour Yaterf,
La lecture hâtive des données brutes que vous évoquez (un demi-million de pertes annuelles) laisserait à penser que Voiles et Voiliers est un magazine au modèle totalement dépassé, vivant très largement au-dessus de ses moyens.
Il me faut donc préciser les notions suivantes :
- ce montant de déficit annuel correspond aux pertes de l'activité numérique (site internet lancé fin 2008).
- l'activité papier, c'est à dire le magazine mensuel, ses hors séries et les éditions (livres techniques et pédagogiques) étaient à l'équilibre ces dernières années.
Les journalistes de Voiles et Voiliers ne sont ni fous ni passéistes, et savent bien que la presse écrite ne peut faire l'impasse sur le numérique. Mais la voie qui a été choisie, délirante et grandiloquente, a dramatiquement plombé un journal doté d'une très belle audience, d'un lectorat très fidèle et d'une diffusion que pourraient nous envier nombre de magazines de presse spécialisée.
Le virage du numérique a été très mal engagé, et rien n'a été fait pour corriger le tir et faire machine arrière alors qu'année après année la voie choisie s'est révélée être un gouffre.
Vous avez raison de dire que la crise de la presse est profonde, mais bien au-delà des facteurs généraux de cette crise, c'est l'impéritie et l'aveuglement qui mène notre journal où il en est aujourd'hui.
Il est effectivement permis de se demander pourquoi pendant ces années rien n'a été entrepris non pour appliquer comme vous le dites "un remède de cheval", mais simplement redresser la barre.
Il est aussi permis de se demander en quoi un plan mettant à la porte 80% des effectifs d'une rédaction s'apparente de près ou de loin à un remède.
J'espère vous avoir utilement éclairé,
Bien à vous,
Frédéric Augendre, rédacteur en chef adjoint à Voiles et Voiliers, représentant du personnel

14 déc. 2014

Vous avez perdus 1,5 millions d'euros de CA soit 20% du CA entre 2006 et 2012 et vous me dites que les pertes sont justes dues au numérique ? Mais alors vous auriez du avoir beaucoup de plus de résultats avant 2008. Plus d'un million par an.

Je veux bien entendre que ce site a été un gros investissement mais en tant qu'abonné, je ne pense pas que ce soit le contenu de votre site qui ait cannibalisé les ventes papiers, et c'est encore moins lui qui vous a fait perdre 20% de votre CA. Et ça c'est un problème de fond, numérique ou pas.

14 déc. 2014

Le monsieur de V&V ne dit pas que c'est la baisse de la pub qui a plombé le mag mais le développement du site internet.

15 déc. 2014

@FA
Baisse de la pub de combien ?
Je partage votre fâcheux, on ne doit pas être les seuls !!!

15 déc. 2014

@F.Augendre
"les pertes de ttes ces années correspondent au montant des pertes de l activité numérique...mais cela n'a jamais emu les gestionaires"
_______________________________________________________ssoit...mais
1/qui sont ces gestionnaires?ceux a la tète du "groupe"(dont V et V fait partie)
2/pourquoi "tous les salariés" de V et V n 'ont ils "rien fait"...ou n'ont ils pu rien faire,constatant annéé après annéé que le numérique bouffait tout équilibre?
3/pourquoi n'avoir pas réduit la voilure de la partie numérique,vu que c'était elle la responsable?
4/curieux ...les "gestionnaires" ne devaient pas ignorer l origine de ces pertes...et donc si c'est eux qui avaient et ont le pouvoir de décision pourquoi n'ont ils rien........décidé,?

14 déc. 2014

@Yater
La crise de 2008 dure depuis 5 ans dans le nautisme et Beneteau ne s'en sort que grâce au motonautisme cette année. (vas voir leurs chiffres)
A quoi bon faire de la pub pour une cleintele qui n'est pas là ?
La baisse de la pub a du être très très importante.

14 déc. 2014

@Lodge
"Le monsieur de V&V ne dit pas que c'est la baisse de la pub qui a plombé le mag mais le développement du site internet."
voui voui, voui voui !!!
mais moi je cherche à comprendre comment un canard coule
comment et ou passe l investissment logiciel IMPORTANT en web
et donc je m'étonne des silences assourdissants sur la baisse de pub dont personne ne parle !!!!
;-) ;-)

15 déc. 2014

Re bonjour Yaterf
Oui, le chiffre d affaires a baissé de manière preoccupante en 2008. Non, les années suivantes la baisse de chiffre d affaire n était pas si dramatique (je vous renvoie aux chiffres qje vous lisez tres bien :-). Évidemment voiles et voiliers n est pas épargné par la crise. Évidemment personne ne prétend qu il faut ou qu il fallait rester les bras croisés, ni qu il ne fallait pas savoir évoluer. Je signale seulement que dans cette période difficile pour tous les journaux voiles et voiliers avait largement les moyens de résister et d évoluer. Que ce qui arrive aujourd hui à notre journal n était pas une fatalité. Et que nous n avions aucunement besoin de "remède de cheval".
Et ce qui nous permet, à la redaction, d affirmer cela, c est ce constat aussi simple qu il peut paraître ahurissant : sur toutes ces années dont vous avez consulté les comptes, les pertes de la société correspondent au montant des pertes de l activité numérique. Mais cela n a jamais ému les gestionnaires. Nous, ca nous désole. Ca nous fâche, même.

14 déc. 2014

Vous proposez quoi?

14 déc. 2014

En temps que créateur de site web, 500 000 € de perte par an pour un site web, comprenant la création des contenus, les vidéos etc..., c'est énorme !
A comparaison le simple, efficace, et modique blog de VoileMag me semble la solution.
Bon courage en tout cas, étant passé par là c'est pas agréable une boite qui se cherche en lourdant tout le monde.

14 déc. 2014

Une baisse de lectorat de 6% ? y a pire
Une distribution kiosque compliquée et plus coûteuse ? un peu pareil pour tous
baisse de la pub ? forcément importante : pourquoi ne pas donner les chiffres ?
le web, couteux ? pas perdu pour tout le monde, l'investissement soft est perene et peut servir pour d'autres, non ? étonnant, non ?
pourquoi la gestion a attendu aussi longtemps avant de corriger le tir au lieu de brader et d'appliquer un remède de cheval ?
y a-t-il eu un changement dans les aides de l'état : téléphone, fiscal et surtout poste/routage ?

14 déc. 2014

L'opinion exprimée ci-dessus :

" la voie qui a été choisie, délirante et grandiloquente, a dramatiquement plombé un journal doté d'une très belle audience, d'un lectorat très fidèle et d'une diffusion que pourraient nous envier nombre de magazines de presse spécialisée.
Le virage du numérique a été très mal engagé, et rien n'a été fait pour corriger le tir et faire machine arrière alors qu'année après année la voie choisie s'est révélée être un gouffre"

est probablement dramatiquement exacte.

La suffisance apparente de certains aussi (opinion perso de ma part déjà exprimée par ailleurs).

Je renouvellerai mon abonnement ; par fidélité ; on peut être fidèle sans être dupe. Et on peut aussi espérer, à terme, un beau rebondissement.

Cdlt
JM

15 déc. 2014

Bonjour,
de lucile :" mais moi je cherche à comprendre comment un canard coule "
Ils avaient la réponse : Loisirs Nautiques.
Jacques

15 déc. 2014

@bato
et canard wc aussi

15 déc. 2014

dommage pour ce magazine que j'aimais bien mais que je n'achetais plus trop du fait de la mine d'infos internet... dommage surtout pour ces 80% de salariés qui vont se retrouver chez pole emploi...

15 déc. 2014

Le web est incontournable mais est chronophage complet.
Que ce soit pour l'achat d'une PLB, d'un appareil photo numérique sous marin, d'un transpondeur AIS, le web m'a servi incomplètement et dans les trois cas je suis un peu beaucoup décu !!
J'en suis réduit à user de moyens "inavouables" pour quérir des infos réelles sur ce que je veux acheter : et c'est pas facile !!

15 déc. 201415 déc. 2014

pour l'instant le web n'organise pas de test de matériel lié la plaisance. On peut juste avoir au travers d'un forum des retours d'avis sur tel ou telle technique ou matériel. Mais ce n'est pas une démarche scientifique comparative.

Moi j'aimerai bien avoir un test des antifouling par port comme en 2001 ou 2003 dans V&V je crois. Ou des comparatifs sur les derniers pilotes auto, les panneaux solaires...

Pour faire des tests il faut un minimum d'organisation et une structure. Je suis prêt a payer un abonnement a un magazine qui fasse des tests approfondis avec des conclusions plus étayées que celles que l'on a aujourd'hui. Car entre 2 pages de brèves et les pages régates, je reste un peu sur ma fin avec ces tests.

J'ai l'impression que tous les comparatifs se terminent par tous le monde est très bien, pour ne pas froisser.

C'est sur que ça doit être un jeu d'équilibriste avec l'enjeu de la pub et la pression des fabricants.

16 déc. 2014

enfin il ne faut pas etre naîf ,les tests ne sont qu'une forme de pub et rien d'autre ..d'ailleurs je voudrai savoir quel accord il y a entre le chantier et le magazine pour avoir deux pages d'essai ...

Je me suis ré-abonné lors du salon, comme d'autres d'ailleurs... J'en ai profité pour poser la question à une dame visiblement compétente sur le stand.. Il y a eu des licenciement et aussi des journalistes qui n'ont pas voulu quitter Paris pour Rennes.

Je trouve que pour un Mag de voile, au plus on se rapproche de l'eau au mieux c'est et que l'inspiration viendra aussi de la proximité.

Le marché du journalisme n'est pas des plus florissant et je suis certain que ce ne sera pas un problème pour le journal de remplacer les "anciens" par des jeunes qui en veulent... Je parle ici de ceux qui ont décidés de ne pas suivre (je ne prône pas l'eugénisme..).

Le journal réduit sa main d'oeuvre propre pour sous traiter des services comme la mise en page ou le web, cela peut être une bonne idée pour garantir la survie du titre..

En tout cas, moi je paie pour voir... et ma nature me fait parier sur la réussite plutôt que d'attendre pour asséner un "je vous l'avais dit..." J'espère que V&V ira aussi rechercher l'inspiration auprès des britons, car en effet ils sont un sérieux cran au dessus..

Donc bonne chance à V&V et... étonnez nous !

16 déc. 2014

Bof... Je ne vois pas en quoi déménager ce genre de boîte réduite à une 12aine de postes de travail va redresser les comptes... Ils couvrent aussi bien la Bretagne que la Méditerranée, ou d'autres destinations lointaines. Ce n'est donc pas idiot d'être basé à Paris. D'ailleurs, Voile Mag est basé à Paris et fonctionne très bien comme ça. Visiblement, Ouest France a imposé ce déménagement pour se débarrasser d'un max de gens et dissoudre les restes de VV au sein de sa grosse structure nauséabonde. Je pense que le futur VV va nous étonner, mais pas forcément dans le bon sens...

16 déc. 2014

En province la vie est moins chère......donc des salaires plus bas.....redonner du travail aux journalistes et photographes de la maison mère....c'est très difficile de dire en quoi une délocalisation peut être gagante.
La grosse structure nauséabonde.....t'inquiète pas chez nous avec les cochons par exemple, le travail peut sentir mauvais, mais nous les culs terreux cela ne nous gènes pas, il nous faut du travail.

15 déc. 2014

@First Class 12
"Je trouve que pour un Mag de voile, au plus on se rapproche de l'eau au mieux c'est"
pour la Bretagne, pour la Méditerranée?

"remplacer les "anciens" par des jeunes qui en veulent"
et qui auront quoi à nous raconter, leur courte expérience ? pour amuser des vieux routards ?

"Le journal réduit sa main d'oeuvre propre pour sous traiter des services comme la mise en page ou le web"
et cela créé des postes : gestion des sous traitants,
plus des soustraitants qui doivent payer salaires, bureaux ET bénéfices.

"En tout cas, moi je paie pour voir... et ma nature me fait parier sur la réussite plutôt que d'attendre pour asséner un "je vous l'avais dit..." J'espère que V&V ira aussi rechercher l'inspiration auprès des britons"
?!?
Paris? Rennes ou Londres ?
;-)

16 déc. 201416 déc. 2014

Bretagne ou Méditerranée, là c'est Bretagne mais c'est mieux que Paris, me semble t-il...

Les vieux routards qui savent tout n'achètent plus de magazine, non ? Entre un jeune, disons François Gabart et un vieux, disons.... moi mon choix est vite fait ;+)

Tout le monde s'accorde à dire que V&V tourne un peu en rond... si ils peuvent s'offrir plus de collaborateurs, ne fût ce que pour quelques numéros par an, on est tous gagnants.. maintenant cela peut choquer les adeptes de l'emploi à vie et du "on a toujours fait comme cela" mais je crains que ce soit une époque révolue depuis longtemps...

Britons ? UK, of course... what else ?

Bon allez, sur ce je m'en vais lire mon... Course au Large, tout frais arrivé dans ma boite au lettre et demain ce sera le tour du PBO...

Peace !

B.

16 déc. 2014

Personnellement magazine de voile ou pas ne change rien à ma vie. Je préfère aller chercher l'info sur le web ou auprès de personnes qui peuvent me renseigner.
Et j'ai plus de plaisir avec le net, où on trouve de très beaux blogs avec photos, vidéos, reportage, etc.
Mais je comprends très bien que d'autres voit la chose différemment.

Ce qui me désole, c'est de constater qu'une fois de plus: Lorsqu'une entreprise a des problèmes, c'est la faute de la direction, et quand elle tourne bien, c'est grâce aux employés.

Ma fille est comptable dans une boîte qui bat violemment de l'aile, et dans laquelle 99% des employés critiquent la direction. Pourtant quand elle voit passer les frais de ces même critiqueurs, elles s'arrachent les cheveux. Tout le monde "profite" à qui mieux mieux, use et abuse, et lorsque quelqu'un est viré pour trop d'abus, en plus le patron doit payer des sommes pas possible après une condamnation systématique devant les prud'hommes. D'une boite florissante, ils en ont fait une boite bancale noyée sous des frais bidons.

A force de déresponsabiliser les gens, de ne vouloir rien réformer, de faire en sorte que tout reste figé par des règles désuètes qui empêchent toute réactivité et adaptabilité, tout part en cou.lle.

Alors le journal, les employés, les lecteurs, rien à cirer ! Et par avance, rien à cirer de ceux qui ne manqueront pas de casser.

16 déc. 2014

@kako
"Je préfère aller chercher l'info sur le web ou auprès de personnes qui peuvent me renseigner. "
donnes nous 3 exemples et 3 réponses

16 déc. 201416 déc. 2014

Pedro, pour satisfaire ta curiosité, exemples: lorsque j'ai voulu acheter un Océanis 411, j'ai trouvé toutes les infos sur le web et auprès d'un ami, pareil pour un déssalinisateur, pareil pour le téléphone satellite, pareil pour la pêche, pareil pour les ampoules leds, pareil pour l'annexe, pareil pour le moteur hors bord. Bref, je choisi les info que je veux quand je veux.

16 déc. 2014

Si, mais j'en avais tellement envie et je m'étais engagé ! :mdr:

19 déc. 201419 déc. 2014

@ywk,
Auprès d'un ami seulement pour mon 411.
Quand au reste: "SOUVENT il m'arrive en lisant un article de découvrir des points auxquels je n'aurais pas pensé !!
On ne peut pas aborder la question d'un journal avec un apriori d'inutilité que tu postules..." Je fais ce que je veux et quand je veux.

Et surtout je précise "Mais je comprends très bien que d'autres voit la chose différemment. " pas toi apparemment, c'est ce qui fait la différence entre nous. C'est incroyable toutes ces personnes qui veulent avoir raison et pensent que le monde est tel qu'ils le pensent.

22 déc. 2014

"zalors pourquoi intervenir sur ce fil si t'en as RIEN à cirer ? "
Parce que je fais ce que je veux quand je veux ! :litjournal:

16 déc. 2014

Kako t'as pas eu des infos pour une traversée avec un petit bateau. :langue2: :-)

18 déc. 2014

@kako
"lorsque j'ai voulu acheter un Océanis 411, j'ai trouvé toutes les infos sur le web et auprès d'un AMI,
PAREIL pour un déssalinisateur,
PAREIL pour le téléphone satellite,
PAREIL pour la pêche,
PAREIL pour les ampoules leds,
PAREIL pour l'annexe,
PAREIL pour le moteur hors bord."
toujours par un AMI donc ? s'il est toujours bien renseigné, tant mieux !

"Bref, je choisi les infos que JE VEUX quand je veux."
SOUVENT il m'arrive en lisant un article de découvrir des points auxquels je n'aurais pas pensé !!

On ne peut pas aborder la question d'un journal avec un apriori d'inutilité que tu postules, les faits sont têtus, les journaux se vendent, perdre 6% de lecteurs en temps de crise n'est pas significatif.

19 déc. 2014

@ kako
"Alors le JOURNAL, les employés, les lecteurs, RIEN à cirer !"
le fil était
"Voiles & Voiliers, touché, coulé, rédaction torpillée
80 % des journalistes licenciés"
alors pourquoi intervenir sur ce fil si t'en as RIEN à cirer ?
:doc: :doc: :doc: :doc: :doc: :doc:

16 déc. 2014

Ouais...moi aussi je regarde sur le web, que ce soit pour une cafetiere, des pneus ou des accessoires...
Mais en général les avis sont très peu pertinents, les gens ont peu de compétences pour étudier/jauger les trucs... Et il y a les services commerciaux des sites vendeurs qui soupoudrent régulièrement leurs avis completement bidons/écrits en 2 secondes (faciles a repérer) et les services plus intelligents qui donnent des avis "pseudos consommateurs" qui paraissent crédibles aux crédules...

Franchement je préfère payer une revue qui est indépendante, teste en réel les trucs en sachant quelles questions se poser, et qui triture le matos dans tous les sens pour donner un vrai retour, chiffres a l'apui, plutot que des avis de quidams qui disent "cest cool ce truc" ou "j'suis content" ou "satisfait"
:-)

Bref les conneries qu'on voit habituellement sur internet...

Simple, même sur Hisse et Ho qui est un forum spécialisé (donc plus précis, plus de compétences concentrées) lorsqu'il y a un questionnement sur du matériel dans un fil, il y a comme réponses des avis très différents, des conneries (normal, c'est un forum) et d'autres disgressions... Parfois dur dur de s'y retrouver et de savoir réellement ce que vaut le matos en question, d'autant que les intervenant qui parlent de ce qu'ils connaissent (sur le net ils sont une minorité) ne précisent pas forcément leurs domaines d'utilisation, la fréquence d'utilisation, leur bassin de nav' (antilles et mer du nord c'est pas pareil) etc...

Après, chacun fait ce qu'il veut !

:scie:

"Mais en général les avis sont très peu pertinents, les gens ont peu de compétences pour étudier/jauger les trucs... "

ben non ,parce que moi quand je parle d'ancres j'ai 44 ans d'experience de mouillage derriere moi et c'etait mon metier avant ,alors je suppose qu'il y en a plein comme ça sur ce site dans beaucoup de domaine :-)

16 déc. 2014

"j'ai 44 ans d'experience de mouillage derriere moi et c'etait mon metier avant ,alors je suppose qu'il y en a plein comme ça sur ce site dans beaucoup de domaine "
certainement mais pas dans tous les domaines forcément
Il n'y pas que l'ancre mais la chaine, son diamètre sa longueur, la patte d'oie pour le cata, la longueur, les blessures et pièges à con (déchirer un trampo ?) le guindeau, le rincage, déblocage, l'usure du davier, oxydation, ...

16 déc. 2014

Super ywk : tu as l'air de maîtriser l'affaire, dons pas de problèmes et j'attends avec impatience ta bible sur l'art de mouiller :bravo:
Jacques

16 déc. 2014

@bato770
"Super ywk : tu as l'air de maîtriser l'affaire"
j'expose une étendue des questions concernant le mouillage, manière de dire (mais ce n'était pas clair) que le mouillage ce n'est pas que l'ancre !!!
Une bible ?
Tu écrivais ceci à Lucile :
www.hisse-et-oh.com[...]comment

@ lucile. Bonsoir : un nouveau magazine voile ?
J'ai ouvert le lien et à la PREMIERE question j'ai TOUT refermé. J'ai eu l'impression d'être chez un VENDEUR de CUISINE qui n'est intéressé qu'à mon BUDGET.

On attend avec impatience TA lecture de la 2eme question !!!

ah bon le mouillage ce n'est pas que l'ancre ! :-D

18 déc. 2014

@pierre 2
"ah bon le mouillage ce n'est pas que l'ancre !"
ancre sans chaine, ça donne quoi ?

19 déc. 201419 déc. 2014

Tu as raison, parce que la dent bleue, ça risque d'être un peu trop court, même avec ton dériveur près de la plage.
Ceci dit, fait tout de même attention aux perturbations électromagnétiques dues aux taches solaires ! :pecheur:

sur mon bateau je suis relié en wifi avec l'ancre :-D

19 déc. 201419 déc. 2014

D'un autre côté la tâche solaire c'est une attache solide. :-D :litjournal:

Yan amarre de raconter des conneries :alavotre:

16 déc. 201416 déc. 2014

@ ywk, avec lucile vous faites vraiment un beau couple. Comme déjà dit, je ne suis pas le journaliste moi et comme vous avez l'air d'être très fort voir même au dessus du lot et bien prouvez le notamment en nous proposant un super article sur les encres, je voulais bien sûr dire les ancres.
A défaut je vois que vous avez des idées bien ancrées.
:mdr: :mdr:
Jacques

18 déc. 2014

Oui, c'est comme dans la chanson :

"Marions les marions les, je crois qu'ils se ressemblent" :-D

18 déc. 2014

@bato 007
bis repetita !!
" ywk

@bato770
"Super ywk : tu as l'air de maîtriser l'affaire"
**** 1/ j'expose une étendue des questions concernant le mouillage, manière de dire (mais ce n'était pas clair) que le mouillage ce n'est PAS QUE l'ancre !!!
Une bible ?
**** 2/ Tu écrivais ceci à Lucile :
www.hisse-et-oh.com[...]comment

@ lucile. Bonsoir : un nouveau magazine voile ?
J'ai ouvert le lien et à la PREMIERE question j'ai TOUT refermé. J'ai eu l'impression d'être chez un VENDEUR de CUISINE qui n'est intéressé qu'à mon BUDGET.

**** 3/ On attend TOUJOURS avec impatience TA lecture de la 2eme question !!!"

16 déc. 2014

Et Bien souvent dans les revues le niveau de compétences ...
J'avais cité ici quelques extrait de la présentation du Garcia GT54 c'était tordant :langue2: (bon vous allez me répondre : c'est normal il s'agissait d'une revue de bateaux à ...moteurs)
Du genre :
-"avec ses deux propulseurs d'étraves, un à l'avant et un à l'arrière"
-" un véritable travail d'orfèvre au chalumeau "
-" la coque épaisse tôle de 8mm dans les fonds et 6 mm en hauteur" :langue2:

La on voit tout de suite que c'est du sérieux :heu:

16 déc. 2014

Bon, c'est une revue bateau moteur...
Mais c'était le numéro de début avril ou bien?
:mdr:

Et en plus des betises de ce genre, il y a en plus les fautes de frappes et de relectures, genre dimensions x2 etc...

Mais il y a aussi des journalistes et rédactions sérieuses...

18 déc. 2014
18 déc. 2014

Ah ouais. Finalement, PBO c'est environ 20€ de plus, pas énorme.

19 déc. 2014

Bato770 et ywk, la récréation est finie, merci de régler vos comptes en MP et de laisser les fils se dérouler correctement.

19 déc. 2014

touché, coulé...
et c'est ici qu'on touche le fond.
P@#{#*, on a réussi à talonner en naviguant sur le web !!!

trop fort les gars !!

Je ne sais d'où cela vient mais j'ai un spam sur mon mail privé m'envoyant sur ce sondage.
Je suis assez grand pour suivre le fil ici.merci de ne pas utiliser mon mail privé.

19 déc. 2014

Puisque nous avons des journalistes de voiles et voilier qui interviennent , peut on savoir pourquoi le site web est autant déficitaire .

Il y a pourtant des vidéos sur ce site qui sont très bien faites et très intéressantes.
je pense , c'est un exemple aux vidéos liées au numéro spécial "bien manoeuvrer au moteur".

Ces numéro spéciaux sont en général très bien fait , n'ont pratiquement pas de pub, et ne sont pas chers du tout.

19 déc. 2014

@bernard68
Très bonne question que j'avais déjà posée.
500 000 roros c est 10 000 roros par semaine, c est too much.

19 déc. 2014

Il y a quand même surement des contenus qui sont payés a leurs auteurs ?
mais ce sont des chiffres "lancés" par une personne travaillant sur la revue papier, il y a peut être aussi une "concurrence" malsaine entre les deux supports ?

J'apprécie aussi le site voiles et voiliers, assez riche.

Je suis assez fan des numéros spéciaux ou de leurs bouquins , j'en ai pas mal a la maison, toujours content de les relire ou de les parcourir.

Encore un grand gachis, cette rédaction faisait du bon boulot globalement, malgré ce que l'on pouvait reprocher à la ligne éditoriale qui s'apauvrissait au fil du temps pour les plaisanciers lambda.

Mais réaliser une revue généraliste n'est jamais facile car les publics sont très divers, quels que soient les domaines abordés.

19 déc. 2014

@ misurarca
"Il y a quand même surement des contenus qui sont payés a leurs auteurs ?"
ce doit être les mêmes que ceux du papier, non ?
"J'apprécie aussi le site voiles et voiliers, assez riche."
tu y es abonné ?

"Encore un grand gâchis, cette rédaction faisait du bon boulot globalement"
c'est ben mon avis aussi
"malgré ce que l'on pouvait reprocher à la ligne éditoriale qui s’appauvrissait au fil du temps"
c’est a dire ?

"Mais réaliser une revue généraliste n'est jamais facile car les publics sont très divers, quels que soient les domaines abordés."
de là a faire 6 titres comme les anglais ??

19 déc. 2014

"de là a faire 6 titres comme les anglais ??"
Je n'y connais rien au monde de la presse et aux coûts à considérer.
Cependant, je verrai bien les mêmes journalistes bosser sur des mag différents, du même format (éventuellement plus compact), mais dédiés par exemple: l'un aux multi, l'autre aux petits moteurs, aux yachts, à la régate / sport, à la grande croisière, aux petits habitables, aux grands habitables... La mode est à l'offre individualisée.

En effet, personnellement, je n'achète aucun magazine car TOUS traitent de sujets qui me dépassent (course autour du monde... pour ça, il y a les sites de sports voir les sites officiels type VOR) et de modèles que je ne pourrai sans doute jamais m'offrir.

20 déc. 2014

Et oui, ils vendent moins car ils ne s'adressent plus au plaisancier lambda.
On nous répond à chaque fois que c'est le rêve qui s'affiche dans ces revues mais ce rêve n'est qu'un rêve de grandeur, de luxe et en gros d'inabordable.
La majorité d'entre nous rêve bien plus en lisant des articles dans lesquels il peut se projeter que dans le fait de posséder un bateau à x millions d'euros.
La mer nous apprend logiquement à rester humble, ce qui est à mon avis en contradiction avec le toujours plus.
Pourquoi on ne voit pas d'article sur nos vieux voiliers? je pense que beaucoup d'entre nous seraient content de voir des articles détaillés sur la remise en état, l'entretien et la mise au gout du jour de ces bateaux qui peuplent en majorité les ports et les plans d'eau.
Une rubrique de trucs et astuces pour entretenir les moteurs (même et surtout les anciens), les boiseries, faire de la strat, choisir des voiles parmi les anciens et nouveaux tissus, etc etc...
Tout cela non pas en faisant un copié collé des brochures commerciales mais en s'appuyant sur l'analyse de vrais pros du domaine concerné.
Un truc qui était vraiment bien, c'est les articles sur les manœuvres du bateau. C'était détaillé, plein de trucs et astuces et ça apporte vraiment quelque chose au lecteur.
Il faudrait traiter les sujets avec cet angle d'attaque pour qu'on fasse la démarche d'acheter ces papiers.
bref, se tourner vers le lecteur plutôt que vers l'annonceur.
Je serai le premier à m'abonner à une revue dans laquelle j'apprends à optimiser mon matériel et ma nav, plutôt qu'à m'apprendre qu'il faut sans cesse tout remplacer.
ça mon ship sait très bien le faire...

21 déc. 2014

johann
"ils ne s'adressent plus au plaisancier lambda.
On nous répond à chaque fois que c'est le rêve de luxe inabordable."

"La majorité d'entre nous rêve bien plus en lisant des articles dans lesquels il peut se projeter que dans le fait de posséder un bateau à x millions d'euros."
Tu rves de tout de l abordable comme de l inabordable

"Pourquoi on ne voit pas d'article sur nos vieux voiliers? je pense que beaucoup d'entre nous seraient content de voir des articles détaillés sur la remise en état, l'entretien et la mise au gout du jour de ces bateaux qui peuplent en majorité les ports.
Une rubrique de trucs et astuces pour entretenir les moteurs (même et surtout les anciens), les boiseries, faire de la strat, choisir des voiles parmi les anciens et nouveaux tissus, etc etc...
en s'appuyant sur l'analyse de vrais pros du domaine concerné.
articles sur les manœuvres du bateau.
trucs et astuces
se tourner vers le lecteur plutôt que vers l'annonceur.
Je serai le premier à m'abonner à une revue dans laquelle j'apprends à optimiser mon matériel et ma nav"
connaissais tu Loisris nautiques?
connais tu PBO?
avais tu répondu au questionnaire ?
quel pseudo ?
Il y a un grand choix de rubriques.

20 déc. 2014

@Johann;
dans voile magazine ils font depuis des années un essai d'un voilier d'occasion que je lis toujours avec intérêt.

"plutôt qu'à m'apprendre qu'il faut sans cesse tout remplacer.
ça mon ship sait très bien le faire..."
:mdr:

Il y a quelques temps il y avait encore des articles concernant l'entretien, la peinture ou le changement d'un hublot et autres dans l'une ou l'autres des deux revues (V&V et VoileMag) mais désormais... :-(

20 déc. 2014

Et une étoile pour Johann
Et je rajoute qu'après l'avoir feuilleté la revue, elle reste dans le présentoir.
Il ne reste plus que les N° hors-série qui présentent un intérêt car pointus et généralement bien faits et les sites Internet pour se tenir au courant des nouveautés et avoir un avis de vrais d'utilisateurs désintéressés et libres de leur parole au travers de forums comme Héo.
Jacques

20 déc. 2014

Bonjour,

Dans V&V de ce moi -ci, un article pratique sur l'entretiens du bateau, première partie, l'intérieur.

Pas encore lu, mais ça va dans le bon sens non ?

A+

20 déc. 2014

Bonjour,

Je note aussi toujours dans V&V de janvier, un changement de ton très sensible, notamment sur la communication des organisateurs de la VOR suite à l'accident de l'équipe Vestas.

Peut-être que quand on a plus rien à perdre, il est permis de prendre enfin position ...

A+

20 déc. 2014

hagard
tu dis : Je note aussi toujours dans V&V de janvier, un changement de ton très sensible, notamment sur la communication des organisateurs de la VOR suite à l'accident de l'équipe Vestas.
Peut-être que quand on a plus rien à perdre, il est permis de prendre enfin position ...

Tu parles de quoi ? je pige pas

20 déc. 2014

HagarDSUD
à l occasion, je regarderais.
V&V est de loin le leader du marché tout de même, faut pas l'oublier.

20 déc. 201420 déc. 2014

Ben, je dirais que mort pour mort, autant reprendre une liberté éditoriale qui avait peut-être manquée par le passé ?
C'est le sentiment que me laisse la lecture des premières pages, notamment l'édito et le texte d'Olivier Chapuis sur le sujet Vestas ...

Je dis ça, c'est plutôt positif en fait.

20 déc. 2014

Il est d'usage de tirer sur l'ambulance sur un forum mais que V&V se rassure, ce seront les mêmes qui regretteront la diminution de sa qualité... Car j'ai du mal à imaginer que la qualité rédactionnelle sera la même avec 80 % du personnel licencié.
Pour ma part, j'apprécie V&V, et Voiles Magazine pour la variété de leurs articles. J'apprécie aussi Yachting Monthly et Course au Large aussi.

20 déc. 2014

Il est certain que la diminution de l'équipe éditoriale nuira a la qualité de la revue.
Cette revue est très bien faite en elle meme, c'est très pro et bien monté mais le contenu ne correspond plus a l'attente qu'on a et donc on n'achète plus.
Si cette mort peut faire naitre une revue qui enfin s'intéresse aux petits, alors pour moi c'est plutôt une bonne nouvelle.
Et j'insiste sur l'importance de traiter un sujet a fond plutôt que de survoler plein de sujets.

20 déc. 2014

A mon avis, il n'y aura pas de diminution de la qualité éditoriale.
Le groupe ouest-france sait faire des publications, ils continueront certainement à faire appel aux pigistes qui font déjà des articles et utiliseront leurs moyens internes. (80% du personnel ne veut pas dire 80% des moyens éditoriaux).

20 déc. 2014

Lodge
"il n'y aura pas de diminution de la qualité éditoriale."
le redac chef se barre.

"ils continueront certainement à faire appel aux pigistes"
les pigiste en font aps el canard, tous els canards ont des pigiste, el choix EST important, c est pas les pigistes qui le font.
Prend els mags, regardent les differ,ecs enytre eux et essaie de deviner le nombre d abonnés.
Du simple au triple ? nooooooooon, mais si !!

20 déc. 2014

bil
désolé

Lodge
"il n'y aura pas de diminution de la qualité éditoriale."
le redac chef se barre.
"ils continueront certainement à faire appel aux pigistes"
les pigiste nz font pas le canard, tous les canards ont des pigistes, le choix EST important, c'est pas les pigistes qui le font mais le choix des articles.
Prend les mags, regardent les differences entre eux et essaie de deviner le nombre d abonnés.
Du simple au triple ? nooooooooon, mais si !!
Et ça tient a pas grand chose, le pigiste vend a qui il veut et ne vas pas rater une vente, c'est pas lui l'enjeu.

20 déc. 2014

ça serait possible d'écrire en français ... :litjournal:

20 déc. 2014

Entièrement en phase avec tes propos Johann, les sujets de fond sont essentiels, d'autant que pour le "survol" le contenu des sites internets est champion :-)

Il est certain que le groupe ouest-france connait son boulot techniquement, mais V&V s'adresse a des passionnés, et là, il vaut mieux être particulièrement pointu, quel que soit le domaine !

Je ne sais pas si vous visitez les gros kiosques en détail, mais il y a de très nombreuses publications dans tous les domaines (archi, déco, moto, brico, etc...) techniquement bien imprimés, bonne pagination, de nombreuses pubs... mais absolument sans contenu réel !

Quant au site internet V&V, il y a de bonnes choses qui paraissent uniquement sur le site et non dans la revue.
Pour tout voir il suffit d'être abonné à la version papier.

20 déc. 201420 déc. 2014

misurarca :Le chasse Marée pointu ou pas ? quel groupe ?

Perso je répond : pointu et ouest-France, et toi ?

22 déc. 2014

Bonsoir,

Si je peux me permettre, je crois avoir un début de SOLUTION...:lavache:

Il suffirait de passer un accord avec Practical Boat Owner (PBO), puis - si besoin - former à l'anglais les journalistes restants et investir dans quelques dicos pour sortir la version française de PBO...:bravo:
PBO est la seule revue à laquelle je suis encore abonné. En kiosque, à chaque fois, je repose V&V sur son présentoir...:tesur:
Mais tout a déjà été dit... :scie:

22 déc. 201422 déc. 2014

Yes.
Connaissais tu Loisirs nautiques ?
As tu répondu au sondage ?

22 déc. 2014

@ Lucile

Essaie de comprendre une chose : si un nouveau magazine de voile apparaît, quel qu'il soit, ceux qui auront découvert sur ce forum ton exquis caractère exigeront, avant tout achat, la certitude que tu n'y es pour rien. :goodbye:

22 déc. 201422 déc. 2014

fanchino
tu as du mal à suivre.
Il a été dit que j'étais le roi du copier coller.
"Copier quoi ?
coller ou ?"
Ca y est, tu suis meilleur ?
un dessin ?
:litjournal:

22 déc. 2014

C'est ywk, le roi du copié/collé...

23 déc. 2014

Première et dernière fois sur un forum, et la lecture des différents interventions confirme la réputation globale des forums et de celui-ci en particulier. Foire d'empoigne permanente, avis aussi variés que le nombre d'intervenants, spécialistes auto-proclamés (du trawler par exemple), chantres du «c'était mieux avant». Pour V&V, il se confirme la méconnaissance totale et absolue du monde de la presse et de l'édition et surtout une suffisance, une arrogance et un mépris sidéral pour ceux qui font ce magazine. Croyez vous une seconde que l'industrie de la plaisance, pourrait vivre en ayant comme clients des personnes propriétaires de bateaux hors d'âge, n'utilisant que des services et du matériel gratuit, d'occasion ou à bas prix...?

23 déc. 201423 déc. 2014

"Croyez vous une seconde que l'industrie de la plaisance, pourrait vivre en ayant comme clients des personnes propriétaires de bateaux hors d'âge, n'utilisant que des services et du matériel gratuit, d'occasion ou à bas prix...?"

Si vous n'êtes pas un co..ard de troll, je dirais

La plaisance ne vit que par l'exportation (guère plus 1000 voiliers de 6 à 24 m vendus en France en 2013-2014)
Alors faites votre magazine en arabe, anglais US, russe, turc, ou chinois... pour les millionnaires ayant des comptes dans les paradis fiscaux. Il en existe déjà, le saviez-vous ?
Je vais regretter Vibart et quelques autres bons journalistes (plutôt pigistes d'ailleurs)
J'ai travaillé toute ma vie, et je ne vais pas m'excuser d'avoir un bateau de 30 ans, et d'acheter du matos d'occase...
Il a 11m, une barre franche, une vraie barre d'écoute de GV, un vraie table à cartes pour une carte en A0, il cale 1,95 m et j'ai fait 8 000 M en solo avec ce solide et rapide voilier...C'est pas une caravane !
Mon admiration va à Janichon et Poncet, à Nicole van de Kerchove, à Harry Pidgeon et à beaucoup de plaisanciers (comme Coyotte ici ;-)) qui ont navigué dans toutes les mers du monde, plus qu'aux héros médiatiques...
Vous ne nous manquerez pas sur ce forum, celui des amoureux de la mer, et pas du pognon mal gagné
:aurevoirdame: :aurevoirdame: :aurevoirdame:

PS Et puis lisez cette partie d'un MP que j'ai reçu aujourd'hui... Le bonheur et l'enthousiasme
"Tu as raison, les Açores sont superbes, accueillantes et...bon marché; j'y suis passé un peu trop vite en 2013 car j'ai pris mon temps pour rejoindre l'archipel; comme c'était ma première expérience en solo (comme quoi même bien après 60 ans on peut encore s'offrir "une première fois") j'ai fait plusieurs haltes intermédiaires pour m'assurer que le couple bateau/skip fonctionnait bien et que les habituelles interrogations sur le sommeil, la gestion de la météo et des bastons, les arrivées nocturnes, étaient correctement gérés. Et donc, Camarinas, Lisbonne, Porto Santo avant de rejoindre la si belle Santa Maria mais..il ne me restait plus beaucoup de temps pour visiter les autres sauf à rester englué dans une énorme pétole; et donc, sur le chemin du retour, alors que j'étais orphelin des rencontres avec les cachalots, rorqual et autres grands pélagiques, je m'étais dit qu'il fallait revenir pour compléter cette première cueillette de sensations enthousiasmantes"

29 déc. 2014

Je ne faisais que répondre à un quasi-troll...

29 déc. 201429 déc. 2014

Pytheas,
grand, grand applaudissement.
C'est vraiment quelque chose ce qu'on peut lire dans ces fils.

r
.
Bien sûr sans vouloir offenser qui que ce soit, mais bon il y a des propos tellement péremptoires et sectaires... quand il y a deux cent types de bateaux différents dans un port ça signifie quelque chose, non?

29 déc. 2014

A te lire on pourrait penser que seuls ceux qui partent en grand voyage éventuellement sur des bateaux plutôt anciens seraient respectables.

Les autres, ceux qui font des ronds dans l'eau, ou qui naviguent sur des bateaux un peu modernes donc chers, donc payés avec des gains douteux....(pognon mal gagné, comme tu le dis), n'auraient rien à faire parmi les amoureux de la mer sur ce forum?????

J'espère avoir mal compris.

29 déc. 2014

Ah! Pas tout suivi

23 déc. 2014

Dernière fois ? Promis ?

Attention !

Croix de bois, croix de fer

Celui qui ment va en enfer !

23 déc. 2014

pasdepseudo: tu entres dans une taverne, tu dis , elle est pas bien cette taverne.
Bien ,c'est ton avis, alors comme t'es une grande personne, tu pars.
Ne pense surtout pas que tu peux changer quelque chose, t'es qu'un clavier, tu n'est que de l'écrit, tu n'es que du virtuel.
Pour construire quelque chose, il faut autre chose que de la bave, il faut de la sueur.
Et puis l'industrie de la plaisance ne nous intéresse peut être pas, peut être que seul la plaisance nous intéresse......il en va de même avec l'industrie du sexe....ou d'autre chose.
Les bateau hors d'age ont besoin, d'entretien, alors les ships honnêtes, les bon voiliers, ont des beaux jours devant eux.

23 déc. 2014

Bonsoir, pasdespeudo :
on croirait lire du lucile. Manque l'humour, donneur de leçon, connais mieux que tout le monde V&V, la plaisance, les trawlers .....
Excellente remarque sur l'industrie de la plaisance et là c'est vaiment c'est à se tordre de rire sauf d'avoir compris que ce loisir ne peut s'adresser qu'aux classes privilégiées.
Aujourd'hui tu défends une industrie (les gros) qui a fait le choix de construire pour l'élite, mais pas sûr que cela puisse durer, et je ne parle pas des Chinois qui arrivent.
Dans d'autres domaines comme l'automobile certains industriels l'ont compris comme Renault avec Dacia et bientôt Volkswagen qui a annoncé un véhicule accessible ( 8500 €) pour 2016.
Il te reste donc du travail à faire ce qui sera facile pour toi comme tu ne perdras plus ton temps sur Héo.
Jacques

23 déc. 2014

A titre personnel, l'industrie de la plaisance m’indiffère passablement je suis constructeur amateur, et ça fait plus de 20 ans que je n'ai mis les pieds au salon nautique, et plus aucune revue nautique depuis quelques années.

28 déc. 2014

Non un magazine n'a pas à être le porte-parole de l'industrie de la plaisance, c'est très bien de construite et d'exporter des bénéjeau mais moi avec mon navire en cp et mes projets en bois d'arbres j'exclu les matériaux modernes et l'accastillage rutilant par nécessité.
Ce qui m'intéresse c'est de naviguer, pas de faire du 'tuning" avec les derniers gadgets.
Alors désolé d'être fauché mais les magazines qui se cantonne au "petit" 35' pied neuf à 100 000 roros sans les options ça m’indiffère.
Je rêve mais je voudrais un magazine pour les bricolos, genre LN en pire, comment tailler ses voiles, faire sa peinture pour presque rien, les bon plans pour faire escale gratis etc... un truc anti consommation.

28 déc. 2014

oui mais ... pas de "marché " pour ça !

28 déc. 2014

"Pas de marché pour ça" (sic) !?!?
Et pourtant, c'est plus ou moins ( plutôt plus) le sommaire de PBO... :heu:

28 déc. 2014

"pas de marché" ?

Mais un public de passionnés ;-)

28 déc. 2014

Dans le Voile mag de ce mois, ils continuent l'aventure du Petit voilier Lili 6.10 en kit. Peu de pagination sur le sujet et je ne sais s'ils iront jusqu'au bout, mais c'est de bon augure !

29 déc. 2014

En aparté : Je vais faire un peu de vide et me séparer de qq centaines de n° de "Bateaux", avec des trous dans les années antérieures à 90, mais peu d'absents ces vingt dernières années. Si ça intéresse qqu'un, c'est cadeau ...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Morbihan, Semaine du Golfe 2007, Recouvrance (Brest)

Souvenir d'été

  • 4.5 (121)

Morbihan, Semaine du Golfe 2007, Recouvrance (Brest)

novembre 2021