Vogavecmoi en 2020 quoi de neuf ?

Que pensez-de Vogavecmoi en 2020, mon retour d’expérience n’est pas concluante du tout . La première chose à constater est la différence sensible entre le niveau que l’équipier prétend avoir et ses capacités réelles une fois en mer . Le deuxième constat est qu’une fois en mer, tout lui est dû, et trop souvent, pas exclusivement, il se comporte comme un passager d’une compagnie de croisière quelconque, un simple touriste . Trop souvent donc, mais pas exclusivement, l’équipier manque de compétence et de respect le plus élémentaire . Enfin et c’est certainement la raison majeure pour laquelle j’écrits, certains équipiers se comportent comme de véritables brigands de grand chemin et jouent un scénario bien rodé d’avance, j’en suis convaincu (témoin à l’appui) ; à ce sujet, méfiez-vous, amis skippers, des couples et des super amis expérimentés de candidats équipiers, cela doit être un sérieux signal d’alerte pour vous . Je ne vise pas tous les couples, bien entendu, mais il en existe formés pour la circonstance parfois bien rôdés à un scénario qui vous mettra en danger et dans de gros embarras dès qu’ils le peuvent . Au début, vous ne voyez rien, vous êtes convaincus que vous avez les meilleurs équipiers à votre bord avant que ne commence le show qui ira jusqu’au vol, petits dégâts au bateau et en vous laissant seul avec les autorités policières, consulaires, votre compagnie d’assurances, la police de votre pays et beaucoup, beaucoup de problèmes à gérer . Le peu d’équipement et le peu de baguage qu’ils emportent sur votre bateau est un signal qui n’explique pas tout, mais qui doit attirer votre attention . En amont avant le jour j, Il y a bien d’autres signes, comportements que je ne détaillerai pas ici pour beaucoup de raisons mais qui doivent vous mettre la puce à l’oreille .

Lorsque vous prenez contact avec Vogavecmoi pour leur faire part de vos problèmes, ils répondent aux abonnés absents, ce qui est un manque flagrant de respect et de professionnalisme de leur part . Car contrairement à ce que Vogavecmoi prétend dans un petit coin de leur site, selon ma compagnie d’assurance et les autorités de mon pays, le premier responsable c’est eux ; donc si vous devez vous retourner contre quelqu’un, c’est vogavecmoi que vous devez assigner en justice . J’aurais pu décrire de manière plus détaillée cette malencontreuse aventure, mais je pense que cela ne servirait à rien, il faut pouvoir en tirer les leçons et essayer de faire comprendre ce qui peut arriver au skipper . J’ai d’ailleurs des documents officiels en suffisance pour prouver ce que j’affirme (autorités portuaires, police, ambassades ….. ce n’est pas ce qui manque) et témoin équipier de vogavecmoi aussi contre qui, je n’ai rien à dire (ils ne sont pas tous aussi dangereux sur Vogavecmoi) .
Je reviens au site de Voguaveccmoi, lorsque vous lisez bien, vous avez d’un côté le skipper qui est responsable, redevable de tout et de l’autre, le gentil équipier que ne trouve pas ou peu de bateaux pour embarquer . Que propose avant tout ce site Vogavecmoi des séjours de locations sur catamarans bien souvent pas uniquement, mais c’est un loueur avant tout, CQFD cher amis skippers .
Donc Vogavecmoi mille fois non avec moi .
Aux skippers, je dirais ceci, en ce qui me concerne, je ne ferme pas totalement la porte aux équipiers éventuels, mais cela se fera sur base d’un contrat écrit systématiquement, frais et caisse de bord payés à l’avance et caution dissuasive de circonstance, inventaire du matériel présent à bord signé par les parties (attention aux life jackets et autres équipements sensibles) . Ceci afin de voir arriver les problèmes bien en amont et ne plus être pris au piège où vous ne pouvez que subir tout en essayant de limiter les dégâts car les frais non prévus vont vite arriver . Vous me direz, tu n’auras personne, pas grave parce que entre le fait d’être confronté à des gens qui ne vous apportent rien d’une part, si, seulement des ennuis et de gros ennuis d’ailleurs et le fait d’être seul, mon choix est vite fait, c’est clairement non . Comme on dit, il vaut mieux marcher pieds nus que d’avoir de mauvaises chaussures à son pied.

L'équipage
19 avr. 2020
19 avr. 202019 avr. 2020

“ comportements que je ne détaillerai pas ici”

ce serait bien que tu détailles ici au contraire, afin d’éviter aux autres des mésaventures similaires. Dans l’état ton témoignage est vraiment trop sybillin.

19 avr. 2020

Combien d'expériences malheureuses pour jeter tout le système mis en place par Vogavecmoi?

Les expériences que j'en ai, en tant qu'équipier ont été sympas.
Il est vrai que des petits gestes aident, tels que:
- Ne pas arriver en terrain conquis.
- Rester à sa place.
- Une place pour chaque chose, chaque chose à sa place.
- Ne pas arriver les mains vides.
- Préciser les tâches dans lesquelles on n'excelle pas (perso, la cuisine; mais par contre j'aime bien la vaisselle).
- Trouver les petits rien qui permettent de quitter un bord avec une cosmétique plus avenante qu'en embarquant, exemple surliures en extrémité de bout's.
- ...
Je serais surpris d'être le seul co-navigateur à penser comme cela.

Enfin, les malandrins, il y en a partout. Et décider de partir pour une navigation un peu longue sans essai préalable me paraît peu sérieux pour un chef de bord.
Il ne faut pas beaucoup de temps pour se rendre compte si les atomes sont crochus, ou pas!

On trouve aussi des propriétaires avec des annonces loin d'être à la hauteur du rêve "vendu".
Ce qui dédouane absolument pas les équipiers inacceptables.

Un livre avec deux nouvelles assez proches du sujet: André Gentil, La tueuse du 20 heures, suivi de La troisième victime. Edition Polar.
Ma femme en a cauchemardé. ;-)

22 avr. 2020

Je te remercie pour ton intervention Polmar, tu mentionnes des points importants qui allalent de soi il y a 30 ans, mais actuellement dans la jungle actuelle c'est autre chose

20 avr. 2020

Décris de la sorte ça donne envie....
Heureusement depuis longtemps j’ai compris que la navigation solo était la meilleure manière pour naviguer en assumant seul ses envies ses choix ses destinations....certes un peu égotiste mais je ne suis fâché avec personne! Et sur mon boat viens qui j'aime ou qui j'apprécie !

20 avr. 2020

Pareil.

03 mai 2020

Pareil x2.

20 avr. 2020

Ce genre de mésaventure (dont on n'a pas vraiment les détails ni tous les sons de cloche...) peut arriver à partir de n'importe quelle bourse aux équipiers, et même avec des amis d'amis chaudement recommandés.
J'ai utilisé Vogavecmoi en tant qu'équipier, donc bien sûr j'étais parfait (!) mais le bateau et ses propriétaires étaient du meilleur niveau et la croisière s'est très bien passée en tous points. Le site offre des critères multiples de sélection et des revues et commentaires déposés après navigation, un peu comme un Trip Advisor du cobaturage. Ce n'est pas infaillible mais c'est un effort louable.
Quant à la sortie d'essai avant traversée, c'est une vue de l'esprit quand on part d'une contrée lointaine : comment faire faire plusieurs heures d'avion à des équipiers pour leur dire que finalement non merci après quelques ronds dans l'eau ! Je ne l'ai jamais fait et ma confiance a rarement été déçue. Idem pour les contrats écrits, les cautions et frais payés d'avance... bonjour l'ambiance !

22 avr. 2020

demandez un extrait récent du casier judiciaire vierge à chaque candidature me parait judicieux .
à moins de vouloir naviguer sur le rana2 .
alain

22 avr. 2020

demandez un extrait récent du casier judiciaire vierge à chaque candidature me parait judicieux .
Je ne sais pas si c'est une blague, mais ça augure d'une bonne croisière ;-)
Par ailleurs, je doute que ce soit légal!

22 avr. 2020

lis le post jusqu'au bout
à moins de vouloir naviguer sur le rana2
alain;-)

22 avr. 202022 avr. 2020

J'ai lu jusqu'au bout, mais c'est interprétable de différentes manières!
je suis rassuré ;-)
d'autres ont l'air sérieux sans leurs posts... Mais je n'en dirai pas plus ici ;-)) )

22 avr. 2020

"J'ai eu un probleme qui m'a bien mis dans la merde, mais je vous en parlerai pas ici. Il y avait des signes avant-coureurs et des indices qui laissent à penser que le scenario est bien rodé, mais je ne détaillerai pas"
D'accord, mais du coup il sert à quoi ton post ? Tu écris 20 lignes, et les seules informations qui pourraient etre interessantes, tu choisis de ne pas les livrer.

22 avr. 2020

Nous sommes sur un forum publique, le problème est délicat . J'ai dû gérer ce problème, les solutions proposées, elles sont ce qu'elles sont donc pas optimales "bonjour l'ambiance" a écrit un intervenant effectivement bonjour l'ambiance donc le but de ce poste, il est double :

1°) informer les skippers et les mettre en garde ;
2°) affiner la solution, détecter bien en amont les signes avant-coureurs pour éviter de perdre son temps . Pour se faire, c'est très simple un message perso et on en discute sur skype .

23 avr. 2020

"1°) informer les skippers et les mettre en garde ;"

Ce que tu n'as pas fait. Je n'ai absolument rien compris de ce qui t'es arrivé.

"2°) affiner la solution"

Encore faut il comprendre le problème

22 avr. 202022 avr. 2020

Par contre la première partie est bien révélatrice :
"La première chose à constater est la différence sensible entre le niveau que l’équipier prétend avoir et ses capacités réelles une fois en mer "
Et ben oui, comme il n'existe aucun système de validation fiable des compétences de plaisanciers pour ceux qui seraient demandeurs, on a une situation à risques multiples avec des gars qui pensent savoir et d'autres qui savent mais pensent que c'est simple et qu'il suffit de le dire en une phrase et puis c'est bon, on est paré à tout..
La dernière partie est la morale fondamentale :
"Vous me direz, tu n’auras personne,..." Et ben oui c'est le fondement du statut marin, (homme libre tu chériras la mer) et pour être libre il faut d'abord ne pas dépendre des autres. D’où l'importance d'avoir des compétences complètes de skipper solo sur son bateau.

22 avr. 202022 avr. 2020

"Et ben oui c'est le fondement du statut marin, (homme libre tu chériras la mer) et pour être libre il faut d'abord ne pas dépendre des autres. D’où l'importance d'avoir des compétences complètes de skipper solo sur son bateau."

Tu as raison Chemistrebor et pour cela il faut complèter le bateau :

1° un foc sur emmagasineur en plus du genois sur enrouleur, j'ai terminé les deux epissures double tresse sur âme dyneema, j'ai fait les tests c'est ok avec du matériel d'occasion ;
2° placer un jet thruster avant et arrière mais là c'est un peu plus compliqué et c'est 10 mille euros ;

car actuellement de grand port à grand port sur des distances de 50 voire 60 mille pas de problème, je peux le faire, mais quand on arrive seul dans un tout petit port que l'on ne connaît pas avec un vent à 20, 25 noeuds et qui va encore monter, il faut être un champion que je ne suis pas, de plus le voyage au total faisait plus de 3000 milles nautiques ;

3° en fonction du dernier point (longueur du voyage) réduire mes ambitions et me contenter des déplacements en flottile, ronds dans l'eau de 30 mille avec madame qui ne demande que cela dîner en amoureux au coucher du soleil et ne pètera plus un plomb la prochaine fois car quand on a madme en plus sur le dos cela complique ....

22 avr. 2020

Je m'interroge sur ce témoignage. De quel pays est tu ?.A titre personnel je suis inscrit comme équipier sur ce site depuis 5 mois. Ce que je constate c'est l'énorme quantité d'inscrits par rapport au nombre d'embarquement proposés.Un exemple un propriétaire sur un 30 pieds propose une sortie à la journée au départ du port des minimes à la Rochelle. Malgré que je sois en Bretagne je le contacte. Hélas il est tellement submergé de demande qu'il faut réagir dans l'heure de la parution de l'annonce, surréaliste !Il y sûrement des gens pas net mais je pense que c est marginal. Perso chez moi en cotes armor deux proprio seulement, et pour des 40 pieds et la recherche d équipiers s'apparente plus à la recherche de bras pour jouer du winch. Perso si je dois embarquer quelqu'un c'est pour faire des relations sympas, éventuellement un petit coup de main, attendre la venue d'un pro de la voile faut pas rêver. Bilan ce site me déçoit à cause du ratio équipiers/proprio et la recherche de bras plus que de partage .Je ne blâme pas cette start up chacun essaye de gagner sa croute.

22 avr. 2020

Peut-être demander au candidat équipier sur quel bord il a déjà posé son sac, et s'il accepte de donner les coordonnées du patron pour prendre contact.
S'il refuse, chercher un autre candidat.

La démarche réciproque est aussi possible!
Un patron correct devrait accepter la transparence et donner les coordonnées de quelques équipiers.

22 avr. 202016 juin 2020

Texte de G Borg, "Neptune Nautisme années 60., comment essayer un équipier".


22 avr. 2020

Merci ED850 pour cet article de très haute volée scientifique que tout skipper se doit de mettre en pratique
🤣

22 avr. 2020

@EDB :

Merde... ...je suis cet équipier ... 😒.

Très chouette texte, merci. 😉

22 avr. 2020

Bof, des expériences désastreuses d'embarquement, il y en a des tas et dans les deux sens : des skippers qui se sont révélés être des guignols ou des sous-officier de la légion étrangère passant leur journée à beugler...

De là à en arriver à des mesures complètement disproportionner de réclamer des extraits de casier judiciaire... On croit rêver.

Un témoignage sans intérêt, vu que les informations essentiels du "retour d'expérience" n'y figurent pas pour d'obscures raisons (c'est donc si compliqué d'anonymiser les informations pouvant permettre d'identifier les personnes concernées)

22 avr. 2020

Cette mise en cause de Vogavecmoi est assez choquante.
Comme l'a remarqué ATC, tu ne donnes aucune information sur la nature du problème.
Je navigue beaucoup, tant en petites sorties qu'en croisière. Pour moi, la navigation est une occasion de partager. Aussi j'utilise souvent le site Vogavecmoi pour compléter mon équipage, ou même le constituer complètement.
J'ai eu de nombreuses surprises, mais la plupart étaient de très bonnes surprises.
J'ai eu quelques déceptions aussi. Il est vrai que certains équipiers surévaluent leurs capacités, ou confondent avec un bateau de croisière, mais moins que sur d'autres sites, car Vogavecmoi fait remplir une fiche assez détaillée.
Parmi les équipiers que j'ai connus par Vogavecmoi depuis bientôt 10 ans, beaucoup sont devenus des équipiers habituels et des amis.
Quant à dire que Vogavecmoi est aux abonnés absents en cas de problème, c'est à l'opposé de ce que j'ai pu constater.
Il est exact que Vogavecmoi a une activité de loueur, mais seulement depuis deux ou trois ans, et ça ne nuit en rien à la bourse aux équipiers.
Alors pour reprendre ta conclusion,tu peux marcher pieds nus. Moi, je continuerai de trouver "chaussure à mon pied" chez Vogavecmoi.

22 avr. 2020

La question de fond, pourquoi faire appel à la bourse aux équipiers?
J'ai besoin d'un(e) équipier(e) parce que je ne suis pas sur de moi ou je ne veux pas faire une grande traversée en solo
J'ai besoin d'amortir les frais de mon bateau
Je suis généreux je fais partager mon plaisir
A mes yeux, seule la générosité peut amener à faire appel à ce type de site et on peut être "exigeant" sur le profil sans en arriver à la paranoïa aiguë.
Si on est pas capable de de se débrouiller seul ou si on a pas le budget le mieux est de revoir à la baisse ses prétentions voir de changer d'activité !!!

22 avr. 2020

Une autre raison possible: tout seul je me fais ch...
(ce qui n'est pas mon cas)

22 avr. 2020

Pour moi, si tu as besoin d'amortir les frais du bateau, alors tu sors du cadre de Vogavecmoi (et peut-être que tu n'as pas les moyens d'avoir ton bateau).
C'est tellement vrai que la définition du cobaturage est légalisée, surtout pour les revenus.

N'est du cobaturage que les navigations qu'auraient entreprises le chef de bord, même sans conavigateur.
Ne peuvent être partagés, y compris par le chef de bord, que les frais directement liés à la navigation partagée: nourriture, carburant, frais d'escales. Tout le reste : amortissement du bateau, assurance, entretien, ... rentre dans les revenus, imposables au 1er euro!

22 avr. 2020

nous avions un spécialiste un dénomé lejay qui ne sachant pas naviguer voulait un équipage et un skipper payants ,il a disparu ,mais il avait tout compris ,je crois que son dernier post était pour ramener un voilier d'amérique en med .
je lui souhaite bon courage .
alain

23 avr. 2020

@Fritz: on voit le Lejay de temps en temps sur facebook sur les groupes de vente de bateau, rien n'a changé ;)

29 avr. 2020

Le succès de la formule de co baturage mis en place par VAM plaide en leur faveur.
Utilisateur averti depuis plus de 5 ans je n'ai que des bons retours. Ce site m'a permis de me faire aujourd'hui de nombreux amis avec qui on navigue régulièrement.
Alors sans revenir sur toute les critiques exposées ici il est bon de donner un autre son de cloche.
S'il y a des déçus ce dont je ne doute pas, il y a aussi beaucoup de gens enchantés. Mais ce sont souvent ceux qui s'expriment le moins.

29 avr. 2020

Ouep...

Covoiturage... ...On faisait du stop...

Le bon coin... ...On donnait ses vieux trucs à qui en voulait...

vogavec moi... ...on embarquait gratuitement d autres passionnés...

Ou comment la start up nation financiarise les espaces de gratuités, transformant tout en marchandise, et m'invite à transformé mes amis, mes frères, en clients.

...Sans oublier de prendre une commission sur ce qui était gratuit avant elle.

Je fais du stop, et ramasse les auto stoppeurs.

Je donne les affaires dont je n ai plus l'utilité.

Et je ne paierai pas vogavecmoi pour pouvoir a mon tour faire payer des inconnus. Car quoi que l'on raconte, c est bien la finalité de ce site.

On a le monde que l'on mérite 😉.

29 avr. 2020

+1 Ratafia a tout dit
Cdlt
JM

02 mai 2020

Tout à fait d'accord !

29 avr. 2020

+1 Ratafia1

29 avr. 2020

Pour co naviguer... ...ya LA BOURSE AUX EQUIPIERS HISSE ET OH!!!

😉😁😉😁😉

29 avr. 2020

-1 Ratafia et tdm2023
Vogavecmoi facilite la mise en relation de gens qui souhaitent naviguer. C'est un service. Ce service a un coût. Il a aussi une valeur.

Le coût, il faut le financer. La valeur, qui dépend de chacun, permet de financer ce coût, de faire vivre les employés du service, et - peut-être - de mettre un peu de beurre dans les épinards des quelques passionnés qui ont pris le risque d'investir dans le temps, l'effort, et l'argent nécessaires à mettre en place ce service. Une entreprise de niche qui ne fera jamais d'eux des milliardaires!

Je dis bravo et leur souhaite le succès. Je n'ai pas payé parce que je n'ai pas besoin de leurs services, mais quand je regarde ce qu'ils font, cela me semble plutôt pas mal.

Au niveau méta, je regrette cette maladie si française (et dont les symptômes sont si visibles ici) de dénigrer toute entreprise commerciale à but lucratif, ou pire encore (oh anathème) le succès entrepreneurial. En France, si on a réussi, on est forcément coupable, ou tout au moins, suspect. C'est triste, je trouve.

29 avr. 2020

Jdmuys, il y a aussi en France, parmi les personnes à succès entrepreneurial (je reprends ta formulation), un gros problème d'exemplarité du comportement et des mentalités. Même si bien sur ce n'est pas la majorité, les histoires des Gohn et Dassault et... (vous compléterez la liste )ne font rien pour arranger l'image idyllique de entrepreneur récompensé de son énorme travail honnête..

Est-ce que c'est mieux ailleurs ? Pas aux US de mon point de vue, pour les autres pays certains héossiens pourront mieux répondre.

C'est effectivement une situation bien triste, pourquoi la moralité, l’honnêteté, et le travail ne payent pas ?

30 avr. 2020

Gohn ne fait pas partie des entrepreneurs auxquels je pensais. C'est un grand patron, ce qui n'est pas tout à fait pareil.

Si tu veux un exemple en France, ce pourrait être Xavier Niel.

Mais c'est surtout beaucoup de gens qui ne sont pas connus parce qu'ils ne sont pas devenus milliardaires, tout en ayant réussi.

Je connais assez bien les USA. Y est-ce mieux? Il y a beaucoup à redire bien sûr, mais il y a une différence culturelle flagrante: la réussite y est admirée, pas méprisée. Autre différence: de fortes incitations à redistribuer sa fortune. Ainsi par exemple je n'admirais pas beaucoup Bill Gate à cause de la façon dont il a construit sa fortune, mais je lui tire mon chapeau pour ce qu'il fait avec sa fondation.

pourquoi la moralité, l’honnêteté, et le travail ne payent pas?

Avant de demander pourquoi, demander si...

Je ne suis pas d'accord avec la prémisse. On peut réussir en étant moral, honnête, travailleur. Je pense même que c'est le cas de la grande majorité des fondateurs d'entreprises qui ont réussi, et dont on n'entend que rarement parler.

30 avr. 2020

Et bien au moins c'est logique et effectivement nous ne regardons pas le même axe de valeur. Xavier Niel n'est absolument pas un modèle de comportement social et citoyen alliée à une réussite entrepreneuriale, mais je peux effectivement te citer un "vrais" exemple :
www.latribune.fr[...]50.html
Quand à Bill Gates , selon le proverbe "les loups ne font pas de moutons" , il a monté sa fondation suite aux graves ennuis judiciaire qu'il a eu aux US pour non-respect des règles de libre concurrence, mais certainement pas par humanisme et idéalisme :


C'est justement aux US que cette énorme contradiction du comportement est mise en évidence, et les premiers à le constater sont certains américains eux-mêmes, il suffit de relire l'excellente littérature américaine.
Mais une autre partie des américains pensent contrairement, si on doit encore bosser à 70-80 ans, c'est uniquement de notre responsabilité d'avoir mal géré sa vie et il faut s'estimer heureux si on arrive encore à trouver un job. Toute autres considération n'existe pas.
pandorak.net[...]e-love/
Je peux dire qu'avec ceux-là, nous n'avons pas les mêmes valeurs ..
Enfin, si chacun est heureux avec ses illusions...

29 avr. 2020

Oui jdmuys, tu as entièrement raison. C est un doigt.

Mais c est sur la lune que je souhaitais attirer ton attention.

29 avr. 2020

exact. Mais je peux décliner la même chose sur d'autres doigts, jusqu'à la lune.

29 avr. 2020

Laisse tomber, c est pas grave.

29 avr. 202029 avr. 2020

J'embarque régulièrement depuis 4 ans, via un club de voile, des équipiers de tout niveaux : 0 à Tabarly

Pas pour gagner des sous mais pour partager ma drogue

Ils veulent tous (presque) le vent du large, les étoiles, des contacts avec le monde, continuer leur apprentissage, s'acheter un bateau pour partir etc
Il veulent tous faire la vaisselle, les courses, nettoyer le pont; chouette

C"est marrant tout ces poncifs dans les mails qu'ils envoient

J'ai dû embarquer entre 50 et 60 personnes en 4 ans

Certains ne reviendront plus: j'ai un caractère de m
Certains ne doivent plus me contacter, même à 1000€ par jour
L'un m'a emprunté 500 Frf sans mon autorisation à Papeete

Plusieurs reviennent; des bizarres ou des masos ;-)

Mais dans la grande majorité, j'avoue que c'est une expérience plus que sympa

Je n'ai jamais estimé que le club de voile était responsable de mes mésaventures avec les équipiers. Même quand j'ai dû faire un constat d'accident

Ce qui m'arrive est de ma faute

Si on ne veut pas d'emm, on navigue seul. Même pas avec sa femme ;-)

Par contre, ce que je retiens: des soirées superbes, des apéros interminables, des journées de nav avec 25Kn - 5° et de la pluie avec un équipage qui se marre, des pétoles à nager autour du bateau en pleine mer, des visites de pays/bars/musées sympas et des repas délicieux que j'ai n'ai pas préparé

J'attends impatiemment de pouvoir retourner voir M'Enfin et de passer du temps avec ces équipiers

Si je m'étais arrêté sur une mauvaise expérience, si mauvaise soit elle; j'en aurais raté des dizaines qui me les font oublier

29 avr. 2020

Oui Camille, cela m'est arrivé également d'embarquer des équipiers de différents clubs proches du mien pas autant que toi et j'ai aussi dans ce cadre précis vécu de très chouettes expériences et de moins bonnes, çà c'est la vie, les affinités et non affinités entre individus, pourquoi sans doute parce que tout le monde se connaît ou si pas, très vite cela va se savoir à la cambuse on va en parler comme j'ai aussi eu deux bons équipiers sur vogavecmoi, un très bien, je n'ai rien à lui reprocher (c'est le témoin de ma sombre histoire) et un génial que je regrette mais pour raisons de santé et de celle de son épouse il a arrêté toute navigation . Mon problème n'est pas celui-là (les affinités ou pas entre individus, les bonnes et moins bonnes expérience, c'est la vie et je ne suis certainement pas le meilleur skipper) , ce que je mets en garde ce sont les clowns manipulateurs qui causent des dommages à bord lors de longues navigations comment les repérer en amont et ne pas les embarquer, c'est la question principale . Pour cette question précise, il est entendu que ce problème n'est pas propre à vogavecmoi, mais peut se rencontrer sur d'autres sites du genre .

Concernant Vogavecmoi, mes reproches ont eux aussi été très clairement formulés, mais je ne blâme absolument pas le fait qu'une société marche, gagne de l'argent, réussisse, nous en avons tous besoins et nous avons tous à y gagner . Une idée complémentaire que j'ai ajouté aux autres est le fait de limiter les séjours à 7 jours max mais cela a aussi ses avantages et inconvénients ..... Non, je préfère naviguer avec madame ou la copine de madame qui n'est pas mal (je parle comme équipière).....mais c'est sans doute de nouveaux problèmes d'une autre nature à gérer et plus conséquents in fine ....

29 avr. 202029 avr. 2020

Juste pour préciser ma "position" parce que sinon on me fait dire des choses que je n'ai pas dites.

Je regrette simplement comme ratafia la disparition (ou du moins l'amenuisement) de certains espaces de gratuité et de confiance.

Sur l'exemple routier,que je connais mieux : avant il y avait le stop (c'est toujours possible d'ailleurs). Ensuite, vers les années 2000, il y avait covoiturage.fr (ou un truc du genre) qui était un service gratuit qui marchait bien - ça marchait beaucoup à la confiance et dans le dialogue parce que la relation n'était pas réglée par une entité tierce (notamment la transaction financière se faisait de la main à la main). Puis le site a été racheté (ou je ne sais quelle manoeuvre) puis c'est devenu payant. Un des arguments mis en avant alors pour ce passage au payant, c'est que ça permettrait de "sécuriser" la transaction (ce qui n'est pas totalement faux, il y avait parfois quelques aléas sur la plateforme gratuite). Que l'on facture des services, je le comprends. Ce que je regrette, c'est que le passage du mode "amateur" au mode "professionnel payant" change la relation entre les acteurs. Maintenant il n'y a plus vraiment besoin d'avoir confiance entre passagers et conducteurs : passagers et conducteurs font confiance à la plateforme qui régit la transaction et toute la relation, grâce à des assurances, des systèmes de notation, de signalement, etc.

Il me semble que les problèmes d'Arthur007 se situent précisément à cet endroit : il faisait confiance à la plateforme, alors qu'il aurait été nécessaire d'établir une relation de confiance avec les équipiers en tout premier lieu.

La "plateformisation" fait cela : elle centralise vers elle les relations de confiance qui sans elle devaient s'établir directement entre les acteurs.

Je n'ai rien contre le "succès entrepreneurial" (du moins il ne m'a pas semblé défendre une telle position ici), et tant mieux si Vogavecmoi sait rester une entreprise éthique. Merci de ne pas me faire dire ce que je n'ai pas dit (je n'ai pas dénigré toutes les entreprises commerciales par exemple).

Personnellement j'ai arrêté Blablacar (conducteur) parceque petit à petit mes passagers étaient devenus des clients - qui se plaignent, et se trouvent en droit d'exiger une qualité de service - au lieu d'être des "partageurs" de ressource. Mes dernières expériences m'ont fait mal au coeur, quand on s'adressait à moi comme si j'étais la SNCF.. alors même que je cassais les prix, conscient que mon véhicule n'était pas vraiment premium. Bref..

Quand les plateformes permettent à des gens de se rencontrer et de faire affaire : je dis oui.
Quand les plateformes constituent un risque de court-circuiter les relations de confiance entre les gens : je dis attention.

Que les gens fassent du blé, tant mieux pour eux. Si c'est pas au détriment d'autrui et de la société, ça me va.

Je dis ça, je dis rien. Je suis pas spécialiste.

29 avr. 2020

dont acte. Je t'avais cité parce que tu avais +1 un post de Ratafia.

Je suis d'accord avec toi sur les effets pervers des plateformes. Ils existent. On peut en partie les anticiper.

30 avr. 2020

eh oui c'est ce qu'on appelle "le syndrome du libanais", tout le monde a fini par comprendre que la meilleure place est celle d'intermédiaire, les coûts, les risques et les responsabilités sont minimales, les gains maximum. Une banque par exemple ne produit rien, elle prête l'argent de A à B en prenant une marge au passage, ce qui permet au secteur d'absorber environ 30% des dividendes mondiaux. Des pays entiers comme UK, Luxembourg et les Pays-bas l'ont bien compris. Vive les plateformes !

29 avr. 2020

"Il me semble que les problèmes d'Arthur007 se situent précisément à cet endroit : il faisait confiance à la plateforme, alors qu'il aurait été nécessaire d'établir une relation de confiance avec les équipiers en tout premier lieu" merci Tdm 2023, c'est effectivement mon principal reproche pas le seul d'ailleurs envers vogavecmoi, je suis d'accord avec toi également lorsque tu écrits : "dans l'absolu il est nécessaire au préalable d'établir une relation de confiance avec les équipiers en tout premier lieu" oui très certainement, mais comme l'a écrit un autre intervenant en tout début, les circonstances font qu'en général pour un long voyage, tes équipiers viendront de loin et prendre l'avion uniquement pour un essai, j'ai des doutes . Et j'avais confiance en cette platforme plutôt qu'une autre parce que j'estimais que pour le prix payé, la quantité de conseils, d'explications très complètes, détaillées, rassurantes.... et juridiques (hum je tousse, mais je n'ai pas le covid, je vous rassure), la TV avait même fait un reportage ouaaahhhh, il me semblait avoir fait le bon choix d'être à la bonne place (the place to be), hélas patatra quelle déception, quelle catastrophe

29 avr. 2020

Les espaces de gratuité et confiance on se les crée ou on se les paie, chacun son truc, et on tombe sur de bons équipiers ou non mais je ne vois pas trop l’intérêt de rendre responsable vogavecmoi de ce mauvais choix ni l’interet de ce fil

30 avr. 202030 avr. 2020

Mon centime.

Ceux qui n'aiment pas les offres existantes peuvent essayer de créer une solution alternative! Combien de temps seront-ils capables de tenir sur fonds propres? et sauront-ils résister aux sirènes des publicitaires dans le cas où leur service émergerait?

Sur le présent site, il y a une option payante.
En veulent-il aux fondateurs de les faire payer?
Ceux qui y adhèrent doivent en estimer le bilan positif!

01 mai 2020

Bonjour à tous,
J'aime naviguer seul, en famille entre amis mais aussi avec des équipiers(es).
VaM offre la possibilité de mettre en situation un panel important d'équipiers(es) et ensuite de privilégier ceux(les) qui cadrent avec ta philosophie de la voile.
Avant l'existence de ce type de plateforme la recherche d'équipiers(es) était difficile et hasardeuse, avec VaM tout est plus simple pour tout le monde et ouvre notre domaine à des personnes qui n'auraient jamais mis les pieds sur un bateau.
Bon vent et à très bientôt sur l'eau en solo dans un premier temps......

01 mai 2020

Je lisais récemment,que le site Allibert pour marche trekking,regroupe des marcheurs pour des treks plus ou moins physiques,et dans les commentaires les personnes se plaignaient que dans leur groupe il y avait des marcheurs qui n'avaient pas les conditions requises...mal testées par Allibert ? Et qui rendaient la progression lente...et au final pourrissaient le trek des autres...c'est pas réservé à la voile.

02 mai 202002 mai 2020

Maintenant pour dire qu'ils n'y a pas que les équipiers qui sont parfois pas géniaux

En 2013 je trouve une petite annonce via la bourse des équipiers: Amel 54 en parfait état, skipper ayant fait 2 tour de l'atlantique, propose embarquement de 2 semaines en août depuis Cannes vers la Corse
Participation 60€ pp p jour + nourriture, frais de port et diesel
Lui ne participe pas car il est le skipper

Personnellement je trouvais ça cher, mais le but était de faire faire une belle nav à ma moitié sur un beau bateau avant d'en acheter un tout petit (9m); donc why not

Je contacte le proprio qui se la pète pas mal. Mais je suppose que ça doit être le bateau qui fait ça. Au passage il me vente sa propriété de X hectares près de Nîmes et son appart dans le 16è

Je demande des photos, la garantie que nous ne serons pas 10 à bord et que je pourrai avoir la cabine arrière: OK, de toute il dort dans la couchette de quart et il ne fait pas du charter

Il exige un acompte de 30% que je paye immédiatement; solde sur place en cash le jour du départ

Les photos se font attendre. Quand elles arrivent .... bof. Le bateau a bien bien servi. Il est franchement pas terrible

Trop tard, si j'avais su j'aurais pas venu

Avec le temps, il a visiblement beaucoup de demande (trop); il désire que je paye un supplément car dans la cabine arrière il y a 3 couchettes.

Ensuite, il me dit que que le bateau sera complet, toutes les couchettes et les banquettes seront utilisées. 10 personnes. Il y aura même un jeune qui dormira dans le cockpit
Je veux annuler car il ne respecte pas trop ce qui était prévu; mais tant pis pour mon acompte

3 jours avant le départ je me retrouve aux urgences à l'hosto. Vacances foutues

Ma moitié le prévient le soir même; il l'eng et exige un certificat médical ou le paiement du solde (que je n'ai pas payé)

Je suis heureux de ne jamais être monté sur ce voilier

Au total il se sera fait
60€ X 14j X 10p = 8400€

Par après un père qui avait fait la nav avec son fils de 10 ans m'a dit que la cabine arrière était louée et me l'a décrit comme psycho-rigide tyrannique

Donc, s'il y a des équipiers pas toujours géniaux sur ces sites de rencontres; il y aussi des propriétaires de bateaux pas géniaux

02 mai 2020

Comme skipper et propriétaire de voilier, je déplore et condamne très fermement ce comportement, je le trouve inadmissible mais il y a ce genre de comportement chez les équipiers même si je ne suis pas rentré dans les détails de mon aventure et je ne le ferai pas vu que le forum "taverne" est publique, votre récit me conforte dans la nécessité de préparer un contrat clair, précis et équilibré entre les droits et devoirs des parties, c'est le minimum bien qu'en ce qui me concerne c'est terminé . Les frais de 60 euros sont démesurés (sauf bateau exceptionnel et très grand), quoiqu'il en soit, les frais sont des frais et doivent le rester donc doivent être justifiables et justifiés à la demande suivant les règles étabies en la matière. Ils ne peuvent en aucun cas être un salaire déguisé .

03 mai 2020

La demande de frais est totalement illégale. Vogue avec moi est complice. Ce site encourage la demande de frais illégale en la prévoyant! Un propriétaire ne peut demander que le partage de la caisse de bord. Ors, VAG prévoit une rubrique "partage des frais" en plus de la rubrique "caisse de bord". Que fait la police!

03 mai 202003 mai 2020

Ça c'est une véritable arnaque. Demander 60 €, n'a aucune autre justification qu'une commercialisation de l'embarquement.
Et pour cela il y a des règles lourdes auxquelles s'astreignent les professionnels de l'activité.
Si en plus c'est pour tomber sur un gars pas sympa, c'est double peine.
Question, dans un exemple comme celui ci, contrat, accompte etc, le seul prisme de l'assurance. Vu que ce monsieur ou un autre ne pratique pas le charter dans les règles de l'art, diplôme, matériel embarqué, etc, si par hasard, il y naufrage accident décès ou noyade, je ne vois aucune raison qu'il n'en soit pas tenu premier responsable et sans couverture. Auquel cas les 60 € demandés seront ils suffisant pour indemniser chaque clients qui aura embarqué et ensuite porté plainte, seule manière d'obtenir un dédommagement ?
Ce qui est dommage c'est que l' idée du partage sur le papier de frais est louable, mais qu'elle est dévoyée par nombre de personnes par du faux charter, du business, avec quand même un prix moindre, expliqué en partie par l'absence de prestation. Il ne me viendrait jamais à l'idée de demander autre chose qu'un peu de courses et son pack de bière à quelqu'un avec qui je ferais quelques sorties.
Même pour une semaine, on rajouterai un petit peu de gas oil si utilisé, et éventuellement une contrib pour le port après discussion selon le contexte.
Si pour un long parcours, même Principe, mais comme avec un début et une fin, établissement d'un prévisionnel selon la route à emprunter. En aucun cas usure du bateau. La ou débute le commerce. Injustifié. Et porte ouverte aux abus car inquantifiable.

03 mai 202003 mai 2020

(Suite au post de Camille)
Il y a de tte façon quelque chose qui cloche, pourquoi un type avec un caractère à la con, genre comme ton gars, aurait_il besoin d'équipiers ? Quand on ne supporte pas les autres on se la joue solo, ou alors c'est qu'en réalité on le fait pour faire du business caché. Par contre comment le savoir avant de s'embarquer dans cette galère ?

02 mai 2020

Certains skippers sur VAM demandent caisse de bord plus une participation "à l'entretien" du bateau, partants du principe qu'ils n'ont pas à justifier quoi que ce soit.
VAM est un peu de fait une porte ouverte au charter au black...

02 mai 202002 mai 2020

C'est le cas de toutes ces plateformes de co-machin.

Blablatruc : est-tu bien sûr que le type qui te fait payer le trajet ne te facture que le surplus de carburant et d'usure des pneus que tu engendres par ton surpoids dans sa voiture ?
Non, il se fait du black, un peu.

AirBiAnBi : es-tu sûr que celui qui te loue ne te facture que la consommation d'eau et l'électricité que tu vas faire pendant ton séjour chez lui ?
Non. Il se fait loueur au black, un peu (voire beaucoup).

LeBonAngle ou LaBaie : j'achète des trucs et je te les revends (voire je me vend moi-même). Faut pas croire, ça génère des revenus. Black ? White ? Quelles nuances de grey ?

C'est toujours la même chose : l'idée de mettre des gens en contact pour un service est bonne. Le problème c'est que le service est toujours facturé, et que certains en font un revenu. Même si c'est un revenu complémentaire (mais ce n'est pas toujours le cas, parfois c'est le revenu principal), c'est du black.

02 mai 2020

C'est bien la problématique :
on commence par une mise en relation, et insensiblement cela évolue vers la financiarisation de ce qui était gratuit...

03 mai 2020

Un autre temps, pour sceller un contrat une poignée de main suffisait!
Cela doit encore exister; sauf chez ceux, propriétaire et équipiers, qui ne sont pas nets.

03 mai 2020

Mes 2 centimes.
Je considère qu'à partir du moment où il y a un prix annoncé, c'est du commerce. Ce n'est pas gênant au demeurant, mais dans ce cas là, cela s'appelle une prestation, avec les règles qui vont avec et les inconvénients comme le fait que ceux qui payent sont du coup des clients.
Vogavecmoi est venu plusieurs fois ici nous expliquer que tout ce qu'ils faisaient était réglo, qu'ils n'incitent à rien....du bla-bla pour défendre sa boutique, rien de plus. Je ne peux qu'être 100% en accord avec holoturie et dahut.
Perso, les rares fois où j'ai mis des annonces pour des équipiers (pas sur vogavecmoi ni sur des plateformes), c'était sur des forums. Et sans donner de prix. Quand les gens demandaient combien ça coûte, je répondais toujours de la même manière :
-je ne suis pas voyagiste, je n'ai rien à vendre.
-on partage tous ensemble les frais de la nav, pas du bateau.
-tout le monde participe, moi compris.
-etant donné que je ne prévois pas le cours du kilo de patates, ni la marque du pinard que l'on décidera ensemble d'acheter, si on va faire des restos, je ne peux pas donner de réponse.
Si j'accueille des gens sur mon bateau, c'est pour partager.

03 mai 2020

Sinon on va sur ..boat et l'on choisit l'option "avec capitaine", et on loue une cabine.
là c'est peut-être plus clair?

03 mai 2020

Tout aussi illégal…..Les sites de co-location font encore pire que ceux de co-baturage. C'est assez incroyable. On y tombe sur une ribambelle de loueurs "avec capitaine", non déclarés, non diplomés, qui proposent du charter en toute impunité.

03 mai 2020

Deux de mes enfants ont pas mal co-voituré avec blabla. Comme tous.
J'ai trouvé l'idée géniale, car j'ai eu fait pas mal d'auto stop. Et pour eux à part certains récits rigolo des rencontres avec des gens chaque fois en mode surprise, pas de problémes. Prix en fonction du trajet et remplissage, pouvant évoluer, deux trois heures de cohabitation, veiller un peu au véhicule . Trés simple et efficace dans leur cas. Et pas cher.

03 mai 2020

Il me semble avoir lu sur HEO que l'année dernière les afmar avaient commencer à faire le ménage et que quelques charteristes au black (sur Concarneau ?) avaient pris cher... C'était juste un coup isolé ?

04 mai 2020

Comme réponse je ne peux que faire part de mon expérience en tant qu’utilisateur de VAM depuis 1 an.
En Juin dernier je montais pour la première fois sur un voilier habitable à la Rochelle pour une sortie à la journée. Je ne vais pas faire l’historique, mais une bonne douzaine de sorties plus ou moins longue depuis, j’ai descidé d’acheter mon propre bateau ( des que je me serais enfin décidé sur le modèle ).

Donc c’est clairement grâce à VAM, que j’en suis là. J’utilise aussi La bourse aux équipiers ( 50/50 )

1/ Niveau des équipiers: J’ai démarré de rien, et le propriétaire ne dépendait aucun niveau. En revanche il a répondu à toute mes questions et m’a rapidement installé à la barre. Tous les autres ( 6 au total )ensuite fonctionnait de la même manière, ils n’avaient pas besoin de nous pour faire fonctionner leur bateau.

2/ Mauvaises rencontres : En tant qu’équipier je me pose question : Sur quel bonhomme je vais tomber ? L’avantage de VAM c’est qu’il y a des avis, mêmes si ceux ci sont modérés, on lit entre les lignes et on voit rapidement à qui on a à faire. En discutant avec eux, ils ont très peu de mauvaises expériences. Si j’étais propriétaire ( très bientôt j’espère )j’irais lire les avis laissés par les autres propriétaires sur
tel ou tel équipier.

3/ Quantité d’offre : Y’en a pas assez ! On en trouve surtout au départ de La Rochelle, Arzal, Crouesty. ( je suis dans l’ouest ). En ce moment je suis en sud finistère et il n’y a que très peu d’offres. Je ne sais pas à quoi est du . De plus il peut y avoir une dizaine d’annonce pour un meme propriétaire ce qui gifle les chiffres.

4/ Tarifs cobaturage, c’est comme partout ça augmente... Jusqu’à présent j’ai payé 40 € /jour maximum. J’ai également eu , 20 € et 30€. A chacun de se faire son idée. Mais n’ayant pas de copain propriétaire,comment faire pour découvrir cette activité. Passer un WE à naviguer vers Houat ou Hoedic, nuit et nourriture comprise , débarquer pour se promener pour 60
€ les calculs sont vites fait pour moi.
La ou ça me plait moins c’est de tomber sur le voilier charter, genre un 32 pieds ou ont se retrouve à 6 dessus pour une sortie journée.Y a pas où se tourner, faible participation aux manœuvres , sentiment que la , il faut vraiment amortir beaucoup le bateau. J’ai appris à les éviter.

Voilà ce que je peux dire de VAM. Sincèrement je ne peux que encourager les propriétaires à embarquer du monde, vous vous découvrirez des qualité de pédagogue, amortirez quelque peu les coûts d’entretien et ferez certainement de belles rencontres ( les gens qui viennent faire du bateau, ne viennent pas que pour faire du bateau ... )

Et si vous tombez sur moi, je n’arrive jamais les mains vides ...

À bientôt sur l’eau.

04 mai 2020

Personnellement, je zappe toutes les annonces des propriétaires qui demandent une participation aux frais (de possession) car cela ne correspond pas à la définition fiscale de la conavigation.
Je ne veux pas participer à une truanderie :-)

05 mai 2020

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer