Vivre sur un bateau, milles questions (en vrai j'ai pas compté)

Salutation à tous et toutes ! :D

ALORS ! Je vais commencer par un passage chiant à raconter un peu mon contexte avant de vous demandez des questions, recommandations etc etc.
Depuis que je suis gamine j'ai souvent voulu vivre en mer, sur un bateau. Puis la vie en société veut qu'on fasse des études et qu'on devienne bien routinier avec le métro boulot dodo.

J'ai 25 ans, et après avoir suivi un parcours normal pour travailler j'ai envie de faire ce rêve avant d'être freinée par la routine, la peur de quitter un confort, un CDI, qu'on me dissuade "c'est pas raisonnable".

Du coup, mon projet ; faire le tour du monde en bateau, en s'arrêtant quelques jours pour visiter un pays. Enfin, le rêve.

Je sais qu'il faut se préparer, déjà j'ai pas pu pratiquer de la voile, ou navigation par manque de moyen financier quand j'étais enfant. J'ai donc que très peu de connaissances et de toute façon je partirais jamais sans avoir de l'expérience.

Je vous explique donc ce qui m'a semblé bon de faire ;
- Suivre des formations de navigation, prendre des cours, permis bateau le temps nécessaire maintenant que j'ai économisé pour.
- Commencer par un tour des côtes de France en méditerranée, puis de l'autre côté.

Puis, en tant que néophyte je me pose des questions. Je sais que ça se fait, j'ai connu un gars né en eaux internationales donc c'est pas impossible.

Je suppose qu'un bateau peut avoir un minimum de confort, c'est à dire de quoi s'isoler, de quoi se chauffer, conserver des aliments etc.
Mais dans les faits, les personnes vivants sur un bateau non amarré (j'ai pas le terme exacte pardon) ne vivent pas tels des reclus ermites de la société ?
Car je sens que j'ai une passion qui serait contradictoire avec ce rêve ; j'aime beaucoup les jeux vidéos. Je suis pas obligée de jouer des heures ni tous les jours, mais cela représente un de mes loisirs et une partie de ma vie sociale.

Tout n'est pas forcément incompatible, même les inuits du Groenland ont internet, même les habitants des steps mongols ont de l'électricité dans leur yourte. Mais pour les bateaux pas la moindre idée ! :o

Et je me demande
- Comment ça se passe la vie en nomade sur un bateau si on ne travaille plus, avoir énormément de sous de côté ? Avoir une rente quelque part ?
- Comment on se pose dans un port dans d'autres pays ? Y'a des frontières maritimes en plus !
- Est-ce qu'il existe un guide expliquant ce qu'il faut savoir pour aller dans tel ou tel pays, car les lois sont différentes de la France
- Est-ce que faire le tour du monde seule, en étant une fille, est risqué.
- Et surtout, naviguer seul, ça se fait mais à quel prix ? Privation de sommeil ? Il faut surveiller ses instruments quand on navigue j'imagine et les océans se traversent pas en une journée.
- D'ailleurs, pour ça il faut un bateau à voile ? A moteur ça coûterait énormément en essence ?
- Administrativement parlant, comment ça se passe ? Je parle pas retraite ni sécurité sociale. Mais pour le "domicile" et autres formalités..
- Niveau santé je n'ai aucun problème, et je n'ai même pas une angine par an. Une fois j'ai eu la grippe, c'est passé en 2 jours... Mais je pense que les vaccinations sont de mises. Mais si réel problème, comment ça se passe ?

Vous l'aurez compris, je veux voyager, un peu un rêve d'aventure etc etc, mais je veux pas faire ça dans l’inconscience la plus totale.
Si vous avez des lectures, vidéos, films à me recommander ! J'épluche déjà les discussions :)

Dans tous les cas je vais suivre, comme dit plus haut, des formations etc. Mais je veux savoir assez tôt si je pourrais réaliser le rêve. S'il me faut plus de 50k € par exemple, bah j'ai pas...

VOILA !
Merci à ceux qui ont tout lu ! J'espère que c'est lisible ! :)

L'équipage
16 juin 2019
16 juin 2019

aller je me lance brièvement
si pas beaucoup de rond et tu veux voyager !!! J ai envie de te dire
essaie de faire de la bonne cuisine car c est tres important en navigation
et tu te fais embarquer en bateau stop !!! tu vas voyager pour pas trop cher, sens contrainte d avoir un bateau !!! fait ton expérience comme ça!!
Sinon ton rêve va rester a quai quand on a pas les moyen !!! ET avoir un boulot qui exporte facilement !!! ON OUBLIE les métier comme conservateur de musé ou sociologie démographique :mdr:
et j irai même plus loin essai déja de partir faire du bateau été comme hiver pour voir vraiment si cela te plais!!!!

16 juin 2019

une école de voile pour commencer ,d'abord en côtier puis en hauturier ,voir la macif ,c'est pas mal .
quand tu auras vômi tout ton 4 heures tu penseras peut être autrement .
si tu en veux encore ,continue par les BDA comme équipière .
après il faudra trouver un moyen de te mettre sur orbite c'est à dire avoir les moyens financiers ,physiques et moraux d'assumer ta future passion
alain

16 juin 2019

Si ton niveau d'anglais n'est pas un obstacle :
pardeytime.blogspot.com[...]/
www.keepturningleft.co.uk[...]/
www.keepturningleft.co.uk[...]budget/


Ça donne une idée de la vie sur un bateau avec des moyens modestes, en fait c'est pour beaucoup une question de choix et d'adaptation. Le gros points commun de tous ces exemples c'est la "force de caractère" et la personnalité des navigateurs(trices).
Comme je l’interprète, il y a dans leurs histoires une part de renoncement qui n'est pas toujours exprimée mais qui ressort, c'est souvent un renoncement temporaire en s'écartant de la voie conventionnelle de mode de vie (salarié, marié avec enfants, contribuable avec maison etc....).
Mais l'émotion est bien là dans le récit de ces "atypiques" alors qu'il n'y a pas de vidéos ni de romans qui racontent la vie passionnante du consommateur moderne , travaillant pour vivre et s'offrir un peu de loisir...

16 juin 2019

Pour découvrir la vie à bord et en mer et la navigation en croisière, s'inscrire à un club nautique de croisière et faire plusieurs expériences

un bon début serait de faire des stages avec les Glénans (tout le monde n'est pas d'accord, mais je propose c que j'ai testé de mieux)

En stage, on acquiert beaucoup par l'observation des manoeuvres, de l'environnement (mer, météo, ciel), les réactions et commentaires de l'équipage et le questionnement permanent de l'encadrement et la pratique de l'activité

Les stages de météo, navigation, cartes, compas, marées, courants,navigation astronomique, entretien moteur existent .

l'utilisation des instruments d'aid à la navigation ne doit pas être le print principal

et il y a de nombreux bouquins, a commencer par l'annuaire du marin breton de l'année ou le livre de bord atlantique ou méditerranée qui donnent un aperçu des domaines ou une expérience sera nécessaire.

Sur un bateau, il faut avoir des sensations , ne pas attendre passivement, réfléchir et prendre de plus en plus d'initiatives (en équipage, il faut solliciter auprès du chef de bord)

Pour le choix du bateau, il faudra attendre d'avoir préciser un programme de navigation, et lister les caractéristiques d'espace, de confort, d'autonomie, d'aide à la navigation, cela viendra après avoir découvert un peu plus ce qu'est un voilier , ce que l'on peut en attendre à partir des diverses expériences vécues pendant l'apprentissage sur différents types de bateaux

(il y a aussi des bourses des équipiers qui permettent d'acquérir de l'expérience )

Il y a de bons bateaux anciens, simples et fiables d'occasions, correctement équipés , mais il faut faire l'entretien soi-même pour bien connaitre son bateau

bateau occasion: 30 à 40 000€ pour 10 mètres
vie à bord avec entretiendu bateau : de 800€ à 1200€ mois

l'assurance: 600 à 1000€ /an

Frais de port (période de préparation) 250€ mois

Carénage:
peinture 200€, grutage 300 à 400 €

Quand on part, avoir un correspondant en France ne serait-ce que pour la sécurité, il peut servir de boite postale.

Sur Internet, il y a de nombreux sites qui permettent d'acquérir de l'expérience par la lecture des évènements, navigations, escales, avaries, sauvetages, bilan de navigation.

Ils remplaceront avantageusement les jeux vidéos

Participer à une grande traversée en croisière est aussi envisageable.

la vie en équipage n'est pas aussi simple que la navigation en solo

en solo on fait tout, en équipage on partage

Ne pas attendre pour réaliser ses rêves mais il faut s'en donner les moyens personnels, techniques, financiers (ordre à respecter)

La technique est le plus facile, Le financier permet de se donner les moyens matériels, mais souvent, ce sont la motivation défectueuse et/ ou l'expérience de base incomplète qui feront que le rêve ne deviendra pas réalité et pourra tourner au cauchemard

Rester simple, réaliste, en connaissance de cause pour entreprendre au mieux

Bonne lecture

16 juin 2019

:coucou: à écouter avec attention...

16 juin 2019

tu sais eldunari !!!! on est bien aussi quand on travail du lundi au vendredi et le vendredi soir prendre son bateau ou embarquer avec une association avec des gens super sympas et partir quelques miles du ponton et partager des moments forts et raconter les bons et les mauvais moments de sa nave avec une petit apéro et tu verras cela sera plus réalisables que ce dire faire un tour du monde !!! ;-)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...

  • 4.5 (0)

mars 2021