Vivre au mouillage 365j/an

Bonjour à tous,
Des années que je me prépare à sauter le pas, je n'ai jamais été aussi prêt du but même si c'est pas pour demain.
Une partie du sujet a été débattu de nombreuses fois dans la rubrique vie à bord (encore un sujet en ce moment) j'ai bien pris note des différentes complications que cela implique, des concessions, etc..

Je souhaitais juste discuter et avoir votre opinion à propos de vivre AU MOUILLAGE 365j/an, pensez vous que que vivre à l'année dans la rade de Villefranche-sur-mer (valable ailleurs) soit raisonnable, tenable ? quelqu'un l'aurait t'il déjà fait, vécu ou le vivrait ? quel conseils me donneriez vous ? aucun marin dans la famille, et les seuls que j'ai rencontrés qui vivaient à bord vivaient au port d'où mon post ...

Avant que vous ne me répondiez "tout dépend du mouss" sachez que je suis motivé, jeune et en bonne santé, décidé et au fait des contraintes de la vie à bord, et que j'envisage cela sur un 35/42 pieds que j'aurais équipé d'un chauffage diesel ( à eau pour douche et radiateur), d'un groupe 1500tr/min pour l'autonomie énergétique et que je l'équiperai d'une belle annexe grande stable et avec une protection pour la pluie

L'équipage
04 nov. 2016
04 nov. 2016

Une bonne annexe, fiable capable d'un peu de charge, et si possible bon marcheur, au moteur, a la rame/pagaie et voile.
Un peu d'autonomie électrique.

04 nov. 2016

Pour l'annexe j'envisageai de la faire moi même en CP epoxy, mais tout dépendra du temps dont je dispose, peut être qu'un semi rigide de 5m me reviendrais moin cher et ferait l'affaire... (par contre le semi rigide à la rame, joublie ^^ )
pour l'autonomie, j'envisageais petit parc de 600ah minimum et un groupe électrogène costaud couplé à un(deux) bon chargeurs...

Mais je ne veux pas faire de doublon tout ceci je l'ai lu dans les précédents fils, c'était surtout pour avoir l'opinion de marins avisés sur le fait d'être en mer à l'année

04 nov. 2016

Il faut être attentif a la météo, surveillance du mouillage, moteur en parfait état de marche ou les voiles, au choix.
Un peu comme le paysan avec des bêtes, tu ne pars pas en vacances, je dis ça, j'ai laissé mon boat au mouillage, seul, dix mois!!!

04 nov. 2016

Effectivement faire en sorte que le voilier soit toujours manœuvrable sera ma priorité, dans mon cahier des charges dans les première ligne j'ai moteur neuf (ou presque) ;)
Pour la météo c'est noté, ça ne me changera pas trop de d'habitude... 10mois sans surveillance par contre je ne m'y risquerai pas :mdr: puis le bateau me manquerait trop :P

04 nov. 2016

Sur troll, on fait 98% de mouillages 10 mois par an, depuis 10 ans... et on est toujours vivants et heureux.

04 nov. 2016

Ca rassure =D
Je suis avec attention toutes tes interventions sur le forum à propos de la vie à bord ;)
Et je n'ai pas oublié tout tes bons conseils et aide apportés lorsque je cherchais un evasion 37 pour vivre au port avec ma copine de l'époque ;)

04 nov. 2016

Hello,
363j au mouillage la saison dernière...mais aux Antilles!!!
:mdr:

04 nov. 2016

Certes gretlick, mais tu ne réponds pas a la question, côté technique.

04 nov. 2016

Tu y as parfaitement répondu juste avant moi ! Je n'ai rien à y ajouter. Ah si. Bien sûr, veiller soigneusement à l'autonomie en terme d'électricité et d'eau mais cela va de soi.

04 nov. 201604 nov. 2016

Bonjour,
La rade de Villefranche est un bon abri, les gros paquebots de croisière viennent y mouiller toute l'année je crois bien, en escale, ils débarquent les touristes avec leurs chaloupes.
J'ai eu l'occasion d'y passer quelques jours en hiver au mouillage côté Est, anse de l'Espalmador. Il y avait plusieurs bateaux habités, dont un Endurance 40... On traversait avec l'annexe pour aller à terre en la laissant au quai devant les restaus de Villefranche, no problem.
Mais il y a parfois des gros coups de sud qui obligent à déménager, je pense ? pour aller où, that is the question !
A propos de la vie au mouillage à l'année, c'est génial quand il fait beau, moins drôle sous la pluie ou quand il fait froid ! c'est évident... personnellement, j'ai passé des années au mouillage sous les tropiques, je ne sais pas si j'aimerais ça en France, même en méditerranée ! Il faudrait en tout cas un minimum de confort, chauffage et eau chaude et pas trop de contraintes d'horaires !

04 nov. 2016

Bonjour Flora :) ,
Merci pour ton aide ;) La rade n'a pas changé c'est toujours un super abris toute l'année même pour les plus gros mais je ne connais personne qui y vit à l'année (il doit en rester mais ceux que je connais ne naviguent pas et n'y vivent plus vraiment) il y a eu comme à Cannes un gros acharnement contre les mouillages forains, c'est la seule chose que je crains là bas être un peu seul/isolé contrairement au port..
Pour ma part je serais plus à l'ouest (ca me va bien tien) un peu plus ouvert au sud mais bien tenu, j'avais en tête comme plan de repli pour les gros coups de sud Le port de la darse à Villefranche ou Nice (en s'y prenant pas trop tard)
Par contre pour l'annexe je me demandais si la laisser tout les jours 8h devant les restos pendant que je suis au boulot était possible... that is the question...

Pour ce qui est de vivre au mouillage à l'année, j'ai un peu testé en essayant de passer le plus de temps possible sur mon 8m en hiver et j'ai vite compris à quel point c'était fatiguant froid et humide, donc dans mon projet en tête de liste j'ai rajouté un poele diesel pour chauffer radiateur à eau dans chaque cabine et l'eau chaude (si quelqu'un s'y connait la dedans j'ai d'ailleurs pas tout compris à comment faire circuler l'eau entre tout ces circuits)
pour le reste du confort (électricité) après calcul de ce qui me plairait d'avoir et ce qu'il faudrait en panneau solaire pour étaler, j'aurai ressemblé à un avion... j'ai donc décider de prévoir un bon groupe électrogène (1500t si possible) dans le budget.
Par contre ça fait plusieurs fois qu'on me dit de ne pas trop avoir de contraintes horaires pour vivre au mouillage, peux tu m'expliquer ? parcqu'en parallèle je compte bien continuer à travailler etc...

04 nov. 2016

Si tu te prépares comme tu le dis, tu seras en effet paré.

Un problème possible est celui des horaires si tu travailles à terre. Il y a des jours ou tu ne pourras pas débarquer, trop dangereux. Il te faudra rester à bord.

Ou alors pour trois jours il te faudra changer de place. Ou tu passeras une nuit blanche à surveiller le mouillage...

04 nov. 2016

Ou à midi le vent se lève et il te faut filer au bateau...

Ce ne sera pas tous les jours, mais cela arrivera quand même!

04 nov. 201604 nov. 2016

Merci pour la réponse ! je comprend enfin pourquoi on me dit toujours qu'avoir des horaires flexible est mieu..
Effectivement la mauvaise météo sera un problème, j'envisage pour les jours comme ceux là de rentrer au port en prévoyant à l'avance quitte des fois à faire ça pour rien... c'est effectivement une contrainte de plus à réfléchir même si il est vrai que des jours comme ceux la sur un an il y en a 2 grands max...

Après je suis à 5-10min de mon bateau, en cas de "dérapage" je peu intervenir rapidement et j'utilise une webcam qui prend des photos toute les 10min pour surveiller... (j'ai un projet d'alarme, surveillance avec arduino.. mais bon c'est pas pour demain)

04 nov. 2016

Micmarin a répondu pour moi... concernant les contraintes d'horaires, je n'aurais pas dit autrement !
Pour l'annexe, c'est un souci c'est sûr ! Je n'ai pas noté d'interdiction, il faut la cadenasser, moteur et annexe, et peut-être sympathiser avec le resto le plus proche ? C'est un risque à prendre. Il vaut mieux qu'elle soit pas trop tentante, pas trop neuve, faire en sorte que le moteur ne puisse pas démarrer facilement et prendre le bidon d'essence et les rames avec toi... ?
Moi je l'ai "perdue" 3 fois et chaque fois retrouvée... à des endroits et pour des raisons différentes, je dois avoir du bol.
Pour le chauffage et l'eau chaude, tu devrais ouvrir un nouveau fil en technique, y a des experts sur le forum !

04 nov. 2016

Une vieille annexe c'est pas bête, moin cher à l'achat et moin de regret si on me la vole, je vais regarder ce qu'il y a dans mon coin ... et une bonne grosse chaine cadenas evidemment ça m'évitera de devoir avoir du "bol" =D
Pour le chauffage je ne veux pas embêter les experts tant que je n'ai pas le bateau sur lequel le monter ^^

05 nov. 2016

Bonjour, je viens de relire le fil.
Sur ta photo, le Nord est en bas.
Tu dis que tu préfères être côté Ouest, j'avais vu en effet qu'il y avait plusieurs bateaux sur corps-morts sans personne à bord, qui bougeaient pas mal, juste au sud du port de plaisance.
Il me semble que dans ce coin, c'est le vent d'Est ou SE qui souffle le plus souvent assez fort : l'anse de l'Espalmador à l'abri du cap Ferrat me paraît un bien meilleur abri en hiver, non ? Peu de profondeur, 4 m, et l'environnement est très sympa. La traversée en annexe jusqu'à Villefranche au nord de la citadelle, au quai devant le port de pêche, doit être facile presque par tous les temps, un demi-mille environ.

:reflechi:

04 nov. 2016

J'ai lancé le sujet donc non ce n'est pas trop indiscret et merci de ton aide ;)
Par soucis économique en premier lieu, dans la région les prix sont exhorbitants...
Le budget bateau est par contre assuré pour ce qui est de l'entretient courant (sortie annuel, révision moteur, etc..) Je devrais par contre prévoir un peu à l'avance un changement de voilure mais pour le reste pas de problème, mon profil est privé mais j'en suis à mon 4eme bateau, j'ai vite compris qu'on ne fait pas un placement ou des bénéfices avec un bateau mais ce n'est pas mon but. Mon objectif est d'être à la fin de mon crédit propriétaire de mon bateau que j'aurais entretenu durant ce temps et que j'espère ne jamais revendre (ça m'amuse plus de chercher le mètre de plus ^^ )

Sinon je suis très sociable donc non je ne suis pas à la recherche d'isolement en particulier, mais je dois dire que hormis les à coté (sécu, confort) la vie au mouillage m'attire plus que dans un port de la côte d'azur (sauf celui d'antibes qui est super vivant) c'est plus pour le voisinage direct que je m'inquiétais c'est un peu désert l'hiver c'est vrai...
et pour les potes si ont fait l'apéro chez eux en hiver ça m'évitera d'avoir à nettoyer le bordel ;)

Pour le chauffage je pensais qu'un diesel bien installé avec cheminée ne posait aucun problème à rester allumé avec personne à bord... mais si ce n'est pas le cas effectivement c'est à prendre en compte

04 nov. 2016

Bonsoir,
j' ai vécu trois ans en Bretagne sud sur mon Armagnac, en autonomie d' énergie totale(j' étais à quai mais ne me branchais jamais sur la borne).
J' avais installé un poêle Réfleks 66M pour être autonome en chauffage.
J' ai toujours utilisé ce poêle au ralenti, sauf lors de mon voyage au Groënland.
Il n' était nul besoin de le laisser en marche quand je n' étais pas à bord.
Lorsque les températures étaient négatives (rare en sud BZH), en moins d' un quart d'heure de chauffage, le carré était à plus de 20°.
Gorlann

05 nov. 2016

Merci pour l'info ! effectivement je ne suis pas à 1/4h prêt...
Et puis on est à Nice, loin du groenland :P (un peu le même climat que la bretagne sud soleil en plus ^^ )

04 nov. 2016

Hérésie que de cramer du go, avec une borne a forfait EDF a côté de chez soi!!!!

04 nov. 2016

Bon j' explique:
Dans ces années, taxe portuaire de 360fr annuel pour les usagers n'HABITANT pas sur leur bateau.
Pour les résidents sur leur canot, rajout de 1500fr annuel pour l' électricité(en 90-93).
Je préférais de loin mettre quelques gouttes de FIOUL que de raquer 1500 fr pour avoir un chauffage électrique!
T'aurais fais quoi à ma place?
Sans compter qu' au Groënland, y'a pas beaucoup de bornes pour avoir du chauffage!
Gorlann

04 nov. 2016

Groeland , c'est une chose, pour la surtaxe, je te comprends.

05 nov. 2016

Disons que de villefranches, tu n es pas loin de nice vieux port, ça aide surtout poursortir le soir et la capitainerie est adhorable
Pour l energie, entre panneaux solaires et heolienne, ça devrait le faire
pour le chauffage, au choix entre poele, radiateur ou air pulsé (pas fait en principe pour une longue utilisation en continue)
par contre, le groupe electrogene, ça me parrait illusoire
beaucoupde bruits, de vibration et de corrosion
sans parler de l essence à stocker

05 nov. 2016

Je ne connais pas la capitainerie de Nice, ravi de savoir qu'ils sont sympa c'est important.
Pour l'énergie et le groupe, ce qui me gêne avec les panneaux, c'est la place et au final l'investissement, je pensais plus à un groupe diesel et 1500t/min, me permettrai une autonomie totale à peu de frais (quelques litres) et sans trop de bruit/vibration/odeur (je ne dis pas que ce sera silencieux)

05 nov. 2016

a Villefranche certains se son amarrer a des épaves au fond , pour bien tenir en cas de coups de vent , il faut trouver un plongeur qui connais les fonds
pour la vie sociale la gare n'est pas loin pour aller a Antibes Cannes Marseille Madrid ?

05 nov. 2016

pas de problème technique de ce côté là, tout est prévu et en règle.
Etant véhiculé la vie sociale a proprement parlé n'est pas un problème c'était plus pour le voisinage direct, la vie "marine" (pas la blonde) du coin, les gens qui vivraient à bord etc...

05 nov. 201605 nov. 2016

au mouillage toujours une personne a bord ... sa limite les déplacements

05 nov. 2016

Les animaux de compagnie étant légalement reconnu comme être vivant, mon chat tiendra la barre et les amarres :P

05 nov. 2016

C'est un beau projet, il faudra nous raconter, pour ton annexe, il me semble qu'il y a des pécheurs à côté de la capitainerie, s'ils bossent là toute l'année, peut être pourront-ils te renseigner

12 mar. 2018

des nouvelles ??

13 mar. 2018

Comment faire pour les eaux noires?
Quoique avec un travail à terre cette question n'est plus aussi aiguë de par la possibilité de s'y délester .:jelaferme:
Des toilettes sèches peuvent être une solution.

13 mar. 2018

les gens pensent au froid, moi je pense au chaud. à Nouméa, les gens qui vivent au port ont souvent la clim. au mouillage, comment dire? je n'envisage pas autre chose que la possibilité de dormir dehors, abrité de la pluie mais à l'air quand même. cela réclame une configuration de cockpit qui le permette, et une bonne protection latérale en sus du bimini.
l'été au mouillage, ça peut être très pénible.

14 mar. 2018

j'en connaissais un qui a fait ça à Belle-île du côté des grands sables, il faut quand même être prêt à changer de côté de l'île quand le vent se met à souffler fort; c'est parfois très inconfortable et il y a toujours une "légère" inquiétude quand ça hurle dans le gréement: On a souvent l'impression que l'ancre dérape même si ce n'est qu'une impression et au bout d'un certain temps ça a moins de charme.

15 mar. 2018

J’y ai vécu à peu près 2 ans dans la rade, sans corps mort tu ne seras jamais tranquille, tu devrais te rapprocher de l asso AARV si tu es du genre solidaire prêt à aider les autres, style jeter un oeil aux autres bateaux donner un coup de main pour nettoyer la rade ils pourront surement te conseiller, t aider.. je précise ils ne louent pas ni ne vendent rien c est une asso bénévole.
Perso j avais pas de chauffage et ça le fait même si c est surement mieux avec ! Je préfère aussi les panneaux à quelque chose qui tombera un jour en panne. pour l annexe essai de la mettre au port en t arrengeant avec la capitainerie. pour les gros coup de sud le corps mort suffit sinon tu peux rentrer au port il trouve tjr dee la place dans ces cas la pour 24,48h meme a couple, enjoy.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Un souvenir d'un mouillage aux Grenadines il y a déjà longtemps

Souvenir d'été

  • 4.5 (159)

Un souvenir d'un mouillage aux Grenadines il y a déjà longtemps

novembre 2021