Vive la technologie

Vu ce matin sur un blog libé :

sciences.blogs.liberation.fr[...]14.html

Le dernier paragraphe est intéressant (sauf pour mayko qui va bondir au plafond et grimper au mat en hurlant : j'emm**de les touristes)...

"[b]C'est d'ailleurs en 2016 que le système va opérer une transition progressive vers une infrastructure orbitale basée sur des satellites en orbite moyenne, les charges utiles SAR seront embarquées sur des satellites de navigation des constellations Galileo (Union Européenne), GPS (USA) et Glonass (Russie). Jusqu'à présent, les dispositifs satellitaires sont embarqués sur des satellites météo en orbite polaire à près de 800 km d'altitude pour capter les signaux des balises, puis les signaux sont envoyé vers des satellites géostationnaires de télecoms qui les ré-émettaient vers les stations au sol. La nouvelle organisation, utilisant des satellites en orbite moyenne (environ 20.000 km d'altitude) apportera une amélioration sensible car la précision de localisation passera de cinq kilomètres à 20 mètres seulement et il sera possible d'envoyer un signal retour indiquant à la balise que son alerte a été reçue. [/b]"

L'équipage
23 déc. 2015
23 déc. 2015

bravo, tous les nuls pourront aller se noyer en toute confiance

23 déc. 2015

Donc, à terme, plus besoin de GPS dans les EPIRB et les PLB.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Perdu à Paris

Après la pluie...

  • 4.5 (111)

Perdu à Paris

mars 2021