Vie en Guyane française

Bonjour,
j'ai la possibilité de muter en Guyane française et quelqu'un pourrait me renseigner sur les ports, le mouillage, quel voilier pour la Guyane la vie en Guyane, les difficultés du climat, des habitants bref, je prends tout renseignement (les post sur le sujet sont un peu anciens)
merci francis

L'équipage
27 août 2019
27 août 201927 août 2019

Superbe pays d aventure .aucun port digne de se nom .tout moisi à l interieur en qq jours vie à bord difficile .peu de mouillage eau grise

28 août 2019

Eau marron...

28 août 2019

oui plutot marron , pas engagent ... l ile Madame et les iles du Salut seulement comme mouillage

27 août 2019

Bonjour,

on trouve quelques blogs de navigateurs qui y sont passés...

www.mersetmerveilles.com[...]isance/

et aussi celui là avec une belle photo de voiliers à Degrad de Cannes (clic sur la photo pour agrandir)...

ratafia.over-blog.com[...]23.html

27 août 2019

Hello,
Pas mal de copains y ont séjourné, quelques uns jusqu'à 3 ans...beaucoup ont apprécié, surtout ceux qui avaient réussi à avoir une place(gratuite)aux pontons de Desgrad.
Hormis Desgrad(voiture obligatoire si on prévoit d'y rester), peu de possibilités...mouillage possible à Kourou(avec une bonne ancre car beaucoup de courant et 4 renverses/jour) avec possibilité d'aller mouiller aux Iles du Salut juste en face.
Et bien sûr désormais la possibilité d'aller chez mon "pote"(mode humour) David prendre un corps mort à St Laurent du Maroni...ce n'était pas donné, et il n'y avait pratiquement aucun service(2015) hormis la possibilité de boire une bière à 1E dans son petit local... :heu:

27 août 2019

en gros trois endroits: Cayenne (Dégrad), Kourou, St Laurent du Maroni. Entre les trois c'est assez sens unique, le courant côtier est assez dissuasif pour faire des aller retours tous les jours.
Cayenne je ne connais pas, j'ai évité après conseils d'autres, je ne sais pas si justifiés ou pas.
Kourou passé un mois en essayant de faire des réparations (étai avant cassé) mais bon ils envoient des fusées mais pour un câble acier heureusement j'ai trouvé un soudeur brésilien. Mouillage en rivière très "tidal", un petit ponton reservé pêcheurs et un petit ponton du Club Centre spatial. En face les Iles du Salut, très jolies.
St Laurent marina gérée par Davide, places sur bouées, très sûr, idem on a adoré, surtout se perdre dans les méandres du fleuve, avançant en sondant au plomb avec l'annexe.
Petits resto asiatiques en gros gérés par chinois ou Hmong.
Atmosphère de "frontière" avec tout de qui va avec, generalement on aime ou on déteste, perso j'adore, famille aussi.

vidéos très maison
mouillage Kourou avec fusée Ariane

dans le Maroni

27 août 2019

Bonsoir,
Il y en a un 4e que j'ai pratiqué :
devant le village de Stoupan, sur la rivière Mahury, quelques kms en amont de Degrad des Cannes.
Mouillage libre en eau douce, coin très tranquille, juste avant un pont. Il y a un débarcadère pour les annexes, il faut une voiture pour accéder à Cayenne, à quelques kms.

Je viens de voir qu'il y a maintenant une ligne de bus.
Sur goo... maps, on voit plusieurs voiliers au mouillage.

Il faut être en autonomie, aucun service, mais c'est gratuit.
Le soir, on entend les singes hurleurs... la première fois ça impressionne.
Des amis y sont restés deux ans, alors qu'ils bossaient à Cayenne. Comme il pleut souvent, il faut prévoir un système de recup pour remplir ses réservoirs. Pour se laver, on peut utiliser l'eau de la rivière.

J'ai pratiqué les 3 autres aussi, maximum un mois. Si je devais vivre quelque temps en Guyane, c'est à Stoupan que je m'installerais...

Au risque de répéter, il y a beaucoup de moustiques en Guyane, avec des risques de palu.

Lors de notre premier séjour, on arrivait d'Afrique où on avait suivi le traitement prophylactique, on était couvert.
Les autres fois, j'ai fait ce qu'il fallait au départ de France.
Il faut se renseigner au moment, parce que les traitements ont évolué. Le paludisme est une maladie grave...

J'ai souvenir de campagne de démoustication dans les rues de Kourou... les gens qui vivent à terre dans des maisons climatisées ne risquent pas grand chose. Mais nous en voilier, si !

27 août 2019

Oui désolé, en plus de celui de Flora, l'Oyapoque aussi est navigable (frontière Est avec le Brésil), je n'y suis pas allé mais c'est faisable même en quillard.
Après, si "s'installer" en Guyane signifie devoir aller travailler dans un endroit précis à terre, les choix pour tenir un bateau se concentrent très vite à ce qu'on a de plus proche.
Je crois que techniquement la plus belle route de France (mieux entretenue, mieux... tout) soit celle entre l'embarcadère de Kourou où arrivent les segments d'Ariane et le Centre Spatial, aucun défaut ou caillou hors place n'est toléré :-d)

27 août 2019

"j'ai la possibilité de muter en Guyane française"
sous entendu j'ai d'autres choix ?

ben à mon avis climat, qualité de vie, risques sanitaires, relations sociales, naviguer à la voile en Guyane, même combat : c'est hard ! la seule motivation pouvant être le salaire ou ... de fortes origines guyanaises avec le mal du pays.

quels sont tes autres choix de mutation ?

28 août 2019

Bonsoir,

Relativisons quand même. J'ai quelques collègues là-bas qui y sont depuis pas mal de temps et ne cherche pas à bouger. C'est que ce ne doit pas être si terrible que ça, non ?

Maintenant qui parle de mutation par souvent de fonction publique et il faut savoir que la Guyane est territoire d'expérimentation pour le gouvernement avec un regroupement en cours de l'ensemble des services déconcentrés de l’État sous les ordres directs du Préfet (il n'y aura plus de "Directions" mais des "Services") avec donc une main mise du Ministère de l'Intérieur sur les budgets de fonctionnement des autres ministères :non:

Mais, je suis HS si ce n'est HC :acheval:

Philippe

28 août 2019

merci de vos renseignements.
Quizas, je peux muter sur les DOM TOM (je ne suis pas attiré par Mayotte)
Phill_972 je suis de le fonction publique territoriale et ne pense pas être impacter par ce regroupement. d'ailleurs, les gouvernements font tout pour se débarrasser de la fonction d'état en les reversant à la territoriale.

Bref, si mutation, je pense que je laisserai, pour le moment, l'idée du voilier et prendrai le temps de tout découvrir.
francis

28 août 201928 août 2019

J'y ai vécu comme toi pour le boulot...
C'est pas confortable !
J'ai beaucoup aimé, j'habitais Kourou (pas terrible) le bateau n'est pas, à mon avis une vie sympa.
Il n'y a pas grand chose à faire avec un voilier dans le coin...un Trawler climatisé pourquoi pas ?
J'avais choisi l'option location + petit Boston whaler sur remorque (que j'ai renendu le même prix en partant) avec ça tu explore tous les fleuves (le carbet le WE, occupation traditionnelle ! ) et tu vas même aux îles par beau temps et tu peux faire des super parties de pêche.
Comme dit plus haut : pas de marinas ni d'infrastructures hors le port de pêche du Larivot.
Beaucoup de "petits" désagréments et quelques "gros" soucis : délinquance omniprésente, je sais qu’il est de bon ton sur les forum de voileux d'être un peu "bisounours" mais ne nous voilons quand même pas la face....
C'est un département "roots", coup de coeur, tu aimes tout de suite ou tu deteste. C'est facile à savoir : va y passer 15 jours d'abord (loc de voiture, air bnb...)
Quand je retrouve des textiles que j'avais là-bas (hamac, short, chemisettes...)en depit des nombreux lavages, ils sentent toujours la même odeur de moisi caractéristique, ca fait des souvenirs.
Ps : j'avais laisser mon bateau en Bretagne et il me servait de maison secondaire en vacances !

28 août 2019

Bonjour Rigil
merci pour ces renseignement
cela fait longtemps que tu es parti car je recherche le max de témoignages avant de prendre une décision
j'ai jusque la fin d'année pour me décider, alors tout ce qui concerne la Guyane et la ville de Mana m'intéresse.

28 août 2019

Hello,
Mon ex a vécu là bas un an et n'en garde pas de très bons souvenirs...
Bon pas trop organisée à l'époque elle faisait des petits boulots,garde de maison ou nounou pour les expat...
Pas mal de délinquance en effet et les populations ne se mélangent pas trop, un bon racisme ambiant plus une immigration non maitrisée de brésiliens, de surinamais...plus des indiens qui ont les petits commerces.
Chaque ethnie reste un peu dans son coin, mon amie avait vécu des deux côtés, riche et pauvre et en était un peu dégoûtée...
Après je connais des martiniquais qui vivent là-bas une partie de l'année, comme les terrains ne sont pas chers ils ont construit une super baraque et le jardin regorge de fruits et légumes monstrueux, tout pousse, le sol est riche et il pleut souvent...
À chaque chambre et fenêtre par contre ils ont des moustiquaires et font souvent la chasse aux serpents, scolopendres,migales et autres charmantes bébêtes qu'il ne faut jamais oublier...
Mais ils adorent cette vie sauvage près de la nature !

28 août 2019

Aux fenêtres : moustiquaires ...et barreaux, comme au bagne !

28 août 201928 août 2019

La ville de Mana ??? Mais c'est pas une ville ! C'est le trou du cul du monde !
Tres sympa. J'y ai vu se faire tabasser à mort sur la plage un garde forestier (enfin à côté sur la plage des hattes)...
Il a finalement reussi à survivre après une evasan en métrolopole.
J'espère que tu as une formidable vie intérieure et un ou deux bouquins à écrire...
Mon seul conseil : prends un billet d'avion et vas voir par toi-même. ...loue 1 semaine à Mana et visite une semaine la Guyane, c'est la bonne période, après le 25 octobre il commence à pleuvoir.
A Mana te ne vivras pas sur un voilier, et se taper les 50 bornes depuis st Laurent tous les jours....

28 août 2019

3 séjours en Guyane. Je n'y vivrais pas. C'est sympa pour la découverte de la nature, des séjours dans les lodges ou camps au milieu de la forêt, sympa si vous êtes un "bon chasseur", mais pour moi, ce serait le bagne.

28 août 2019

Personne n'en parle, ça ne concerne pas l'initiateur de ce fil qui est fonctionnaire, mais ça peut servir à d'autres :

La Guyane, c'est aussi le seul département français où on peut arriver fauché avec son bateau, refaire sa caisse de bord substantiellement à coup sûr et repartir pour de nouvelles aventures...
Je connais plein de gens de bateau qui l'ont fait et je sais que c'est encore possible.
Il suffit d'avoir un diplôme, on manque de cadres, de profs, de techniciens, y compris au CSG de Kourou (qui emploie couramment des intérimaires pour encadrer).
Il faut être opportuniste et adaptable...
Les métiers du médical offrent des possibilités aussi : infirmier(ère), kiné, par exemple.

Ne pas se mettre en concurrence avec les locaux, bien évidemment, faut pas chercher dans le ménage, la garde d'enfants ou la restauration.

;-)

29 août 201929 août 2019

La Guyane ? très mauvais souvenir !
J'y ai habité quelques années, expédié là bas contre mon gré.
J'ai réussi à m'en évader en sautant à la mer sur un sac de noix de coco.
Ah oui, pour me reconnaître, j'ai un papillon de tatoué sur la poitrine :mdr:
Mais c'est vieux tout ça !

29 août 201929 août 2019

Avis subjectifs en quelques points dont certains ont déjà été abordés.

  • Moustiques : sur les villes du littoral, il y en a de moins en mois en raison de l’urbanisation et des campagnes de démoustications, le paludisme est ABSENT sur tout le littoral.
  • Racisme : peu élevé en Guyane en raison de son brassage ethnique très important et de son histoire liée au bagne.
  • Centre d’intérêt : le fleuve et son envoûtante forêt.
  • Climat : sec de mi-août à fin octobre, forte saison des pluies d'avril à juin, petit saison sèche dit « petit été de mars » en mars mais qui peut se tenir en février, climat humide dans l’ensemble mettant à rude épreuve les hommes et le matériel.
  • Le travail : la Guyane manque de qualifications dans beaucoup de secteurs ce qui peut permettre de refaire la caisse de bord.
  • La mer elle est certes marron – elle s’éclaircit aux abords des îles du salut - mais elle est très poissonneuse.
  • la Guyane évolue sans cesse avec une démographie galopante due à une forte natalité et une immigration en provenant du brésil, de Haiti, de la chine, etc. La grande distribution et les hypers sont à l'assaut de ces nouveaux consommateurs, on trouve même un multiplexe cinématographique en Guyane !

  • Pour relâcher :

  • 1) Saint-Laurent-du-Maroni, mouillage au cœur de la ville historique au pied du camp de la transportation, très bel endroit, commerces et restos à proximité, petit appontement pour annexes, une dizaine de voiliers en permanence y mouillent, l’endroit semble sûr, marina dynamique et sympathique, point de départ d’excursions en forêt et sur le fleuve, SLM est une ville en pleine expansion avec un très forte démographie.

  • 2) Kourou, mouillage possible au pied du vieux bourg, appontement appartenant au CSG (quasi impossible d’y avoir une place), délinquance élevée, risque de vols élevés au mouillage.

  • 3) Cayenne, fleuve très envasé absence de mouillage, accès réservé aux tapouilles vénézuéliennes.

  • 4 ) Dégrad-des-Cannes (sur l’île de Cayenne à Rémire-Montjoly), Marina ( ?) en sursis en amont du port de commerce sur la rivière du Mahury, appontement délabré, sous le vent de la cimenterie et de ses poussières, absence de tout commerce à proximité, véhicule nécessaire, mélange de plaisanciers et de pêcheurs, très fort courent, absence d’avitaillement en carburant, quelques bateaux en mauvais état, mouillage possible, mais vols très fréquents…

  • 5) Stoupan, en amont du Mahury, au pied du pont menant à Roura, l’un des endroits les plus pluvieux de la Guyane, quelques voiliers au mouillage au pied du dégrad (cale de mise à l’eau), loin de tout commerce, véhicule nécessaire.

  • 6) saint Georges de l’Oyapock, mouillage dans le fleuve devant la petite ville frontalière de Saint-Gerorge, ville un peu endormie et désuète sans grande activité (il y a un peu plus de 10 ans accessible uniquement en avion), point de départ de très belles excusions sur le fleuve ou en forêt.

  • D’une manière générale la Guyane est très mal adaptée à la plaisance et il est très difficile d’y mettre un voilier à sec.

29 août 201929 août 2019

Ben, y'a le Larivot...mais c'est sans doute cher.
www.google.com[...]464.amp

30 août 2019

Je n'ai pas mentionné le Larivot, car c'est un port réservé exclusivement aux crevettiers.

30 août 2019

Hello,
Il y a un autre aspect fort sympathique en Guyane, c'est le nombre important de jolies filles qu'on peut y rencontrer...bien plus finalement qu'au Brésil!
A savoir si ça peut ou non motiver ta décision...? :mdr:

31 août 2019

J'y ai bossé quelques mois en 98 ou 99 ( on a sondé dans le Maroni, un souvenir assez cocasse, ce sont les gendarmes qui nous ont dépanné)
J'en garde un bon souvenir, malgré le climat et les grosses bébettes.
Par contre, pour la plaisance, bof.
Et j'aime pas la turbidité de l'eau, c'est flippant :)

02 sept. 2019

Merci à vous pour tous ces renseignements.

comme dit plus haut, je vais prendre le temps de voir, découvrir et je déciderai si voilier ou pas.

francis

02 sept. 2019

Une machette et un hamac !
:-D

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (68)

novembre 2021