VHF: Tour de Babel

À lire certains de vos commentaires, je constate que certains d'entre vous ne maitrisent pas la langue anglais (ou la maitrisent peu).

La situation se comprend puisque, contrairement à nous, vos voisins ne sont pas anglophones et "vos anglos" sont à l'écart sur leur île.

Vous naviguez dans plusieurs pays qui ont tous une langue différente.

Comment ça se passe au niveau des communication VHF?

L'équipage
05 août 2014
05 août 2014

en français en France (avec notre accent si typique ;-) ), en anglais ou en espagnol ailleurs.

05 août 201405 août 2014

Bonjour. En Français relayé par une anglaise causant français( merci à elle)(vécu en juin, PAN, PAN) sinon, en baragouinant comme je peux. Pourquoi faire des efforts puisqu'ils ne veulent pas en faire EUX.

06 août 2014

"...Pourquoi faire des efforts puisqu'ils ne veulent pas en faire EUX..."

La première fois que j'ai entendu un anglophone parlé français c'était en Angleterre, en 1972. Il le parlait avec beaucoup de fierté et il m'a raconté que ses enfants fréquentaient un lycée français.

J'ai été agréablement surpris. À l'époque, chez moi, aucun anglophone se serait abaissé à parler français. Imaginez une réunion avec une trentaine de personnes, 29 francophones et 1 anglophone, c'était en anglais que ça se passait.

La situation n'a pas changé dans le ROC (Rest of Canada) mais au Québec de très nombreux anglophones parlent très bien français.

05 août 2014

pas d'accord au sujet des efforts des Anglais
Je connais bon nombre d'Anglais qui parlent français, et j'en rencontre beaucoup qui font des efforts (d'accord c'est un peu nouveau ... mais la tendance est bien là)
En ce qui me concerne, je trouve tellement confortable de pouvoir communiquer que j'ai REAPPRIS l'anglais... et pour bonne mesure j'ai appris tout seul l'espagnol en plus et commencé le portugais (pas facile !)
J'aime bien pouvoir communiquer quand je voyage
A+ JM

05 août 201405 août 2014

Un peu trop tard pour un" vieux c..n" comme moi. Ce n'était pas au programme à l'école et le peu que je sais, me viens de la programmation ou il a bien fallu tenter de comprendre pour écrire les codes.

Ecrire c'est une chose mais parler c'est bien différent!.

05 août 2014

encore une fois pas d'accord, j'ai 67 ans et je continue l'apprentissage des langues (télé étrangères sur ma box et Babbel sur mon portable pour le vocabulaire )
d'ailleurs c'est excellent pour la mémoire et ça change des programmes calibrés pur le public français moyen
Bon d'accord, il faut s'accrocher ... voire s'acharner mais quel plaisir quand parfois on commence à ... enfin comprendre un peu.
A+ JM

05 août 2014

Lire et écrire sans fautes, çà peut aller mais entendre et parler, çà ne passe pas.

06 août 2014

Dans mon cas je parle, je lis et j'écris assez bien en espagnol tandis qu'en anglais je parle et je comprend mais je suis incapable d'écrire et je lis lentement.

Pour être honnête, mon accent crée parfois des situations cocasses. L'automne dernier, en Inde, un gars m'a demandé si je savais à quoi servait les bouses de vache séchées. Je lui ai répondu que c'était pour cuire ou pour chauffer. Mon accent a fait qu'il a entendu "eat" (manger) plutôt que "heat" (chauffer). J'ai fait rire de moi un tipeu. :heu:

06 août 2014

Moi je suis le plus polyglotte de vous tous: Je sais fermer ma gueule dans toutes les langues!
:mdr:
(bon ok... pas assez souvent, d'accord!)
:acheval:

06 août 2014

Est-ce que vous arrivez à comprendre l'anglais parlé avec les différents accents de tous vos voisins (Italien, Grec, Portugais, Suédois...)?

L'image qui me vient à l'esprit c'est que vous écoutez des films ou télé-séries québécois avec sous-titres français ou doublés en français (avec votre accent).

La question qui me vient à l'esprit... Comment faites-vous pour comprendre une langue que vous maîtrisez mal (l'anglais), parlée avec différents accents, si vous n'arrivez pas à comprendre le français parlé avec notre accent (au point de devoir doubler ou sous-titrer les films)?

06 août 2014

Pour répondre sérieusement, il y a des québécois que je comprends mieux en anglais qu'avec leur accent en français... Mais c'est comme tout ça dépend des gens! et ça dépend du temps que j'ai devant moi aussi. après quelques temps je prend l'accent de mon interlocuteur et je ne m'en rend pas compte sauf que je le comprends mieux aussi. et alors quand j'en rencontre un autre il se fout de mon accent...
Après le problème se place partout: Imagine la discussion entre un picard et un marseillais du cru.... même en français ils souffrent tout les deux! pour rire je prenais mon accent bas-breton quand je parlais avec des hauts-strasbourgeois à la prononciation prononcée... épique.
l'anglais c'est pareil. un écossais parle anglais, un texan aussi... pas sur qu'ils se comprennent!
Là tu pars du principe que la proximité fait que vous autres baignez dans l'anglais et donc maîtrisez mieux cette langue que nous. Cependant vous maîtrisez l'accent d'à côté de chez vous et non l'anglais en général -qui n'existe pas- et au vu de votre considération des échelles de distance, la manche c'est juste une rivière et nos voisins sont proches aussi! :reflechi:
Après ça me rappelle la supérette du coin où la caissière peinait a discuter avec des anglais qui ne parlaient pas un mot de français et une fois les touristes d'outre-manche partis, le monsieur devant moi avec son accent parisien qui accoste la caissière d'un "ha ça vient chez nous et c'est même pas capable d'apprendre la langue!" appuyé d'un clin d'oeil... je lui ai tapoté sur l'épaule et lui ai sorti dans mon mauvais breton phonétique un " Ser dar eno" (qui je crois correspond à un "tais-toi donc") l'autre me regarde consterné et je lui sers dans un français parfait cette fois: "quoi? vous venez ici et vous ne parlez pas la langue du coin?"...
:mdr:
sinon moi j'aime bien laisser tourner NHK en anglais, eux je les comprends super bien! :heu:

06 août 2014

pour ma part, aucune difficulté avec les Anglais ou les Australiens, pas de difficultés avec les Arabes s'exprimant en anglais, beaucoup plus avec les Américains ..et les Écossais,
...
Pas de mystère, pour se mettre une langue dans l'oreille, il faut écouter et réecouter les radios et télés dans la langue ou apprendre avec les natifs de la langue comme les enfants (comme font les immigrés.)
on gagne ainsi le bon accent et l'oreille mais on perd la façon d'écrire cette langue

je comprend beaucoup mieux l'anglais quand ce n'est pas un anglais qui le parle !
Aux Féroé on arrivait assez bien à se comprendre mais revenu en Ecosse ici en Irlande (Ballycastle) c'est une autre paire de manches ! ça va trop vite et eux sont très sensibles aux fautes de ma prononciation.

06 août 2014

Bonjour Hubert, bientôt de retour alors!
A Quebec, j'ai fait l'effort il y a quelques années d'écouter et lire une histoire d'astérix sur cd avec les traductions mais çà n'a pas été suffisant.
Il me faudrait de préférence une gentille anglaise en permanence à mes côtés et peut être que là?! ;-)

06 août 2014

Pas de problème avec les irlandais et les écossais .plus de difficulté avec les Gallois et autres Anglais l’Américains m’est tous a fait incompréhensif sans faire répéter. Par contre côté espagnol (que je n’ai jamais appris) l’occitan favorise l’échange énormément de racine ou mots rapprochant donc traduction mot à mot. Notre équipage étant souvent de poly nationalité on arrive toujours à se débrouiller.
Une petite anecdote en arrivant dans un port Basque j’appelle le gérant (capitainerie serait un grand mot).N’arrivant pas à traduire (liaison de mauvaise qualité) mon interlocuteur passe dans le mode Shakespearien donc j’appelle mon pote anglais et lui passe la VHF .après un échange incompréhensible certainement des deux côtés. La petite voix me demande dans un Français parfait si je pouvais reprendre le micro vu qu’elle ne comprenait rien à cette Olybrius Anglophone avait raconté !
Conclusion quand on veut on peu !
:topla:

06 août 2014

quelqu'un ne parle pas anglais ??? ;-)

06 août 2014

" Les Français m'agacent prodigieusement, mais comme je ne connais aucune langue étrangère, je suis bien obligé de parler avec eux. "
Michel Audiard.

07 août 201407 août 2014

Jamais eu de problèmes avec les langues. J'ai toujours réussi à commander une bière. :heu:

07 août 2014

Passé récemment sur les côtes espagnoles, les bulletins météo en anglais avaient un tel accent que je comprenais mieux en espagnol (que je ne parle pas !). En France il y a de louables efforts pour éditer les bulletins du CROSS en anglais ce qui est bien, mais alors, l'accent français du CrossMed...!! Ils n'ont pas des cours ??

07 août 2014

Et si c'est un chinois qui parle anglais. T'as plus vite fais d'apprendre le chinois. (Je déconne un peu mais pas trop)

07 août 2014

c'est ben vrai ça
ma voisine m'a dit qu'elle aussi elle préférait les langues vivantes aux mortes style latin ou grec ancien .
alain :cheri:

07 août 2014

Je suis comme vous mais... à l'envers. Je comprend très bien les américains et les anglais du ROC et assez bien les étrangers qui parlent anglais mais j'ai plus de difficulté avec l'anglais de l'UK ou de l'Australie.

Ceci dit, ma question s'adressait davantage à ceux qui ne parle pas anglais ou qui le parle très peu, peu importe l'accent.
Comment faites-vous pour vous démerder avec la VHF, recevoir la météo, annoncer votre arrivée dans un port...?

07 août 2014

Bah il reste le CODE INTERNATIONAL DE SIGNAUX
ÉLABORÉ PAR LE SOUS-COMITÉ DÉSIGNÉ AU SEIN DE L’ORGANISATION INTERGOUVERNEMENTALE CONSULTATIVE DE LA NAVIGATION MARITIME !
Ouf !

bon il faut beaucoup plus de tissus

KT
KX4
LR
LZ2
.....

MLB
MRY
et le fameux MDR qui ne veut pas dire comme 99% des internaute le croivent Mort de Rire .La veritable signification etant "La douleur est accrue par la défécation" !

:-D :-D :-D :-D

07 août 2014

Il faudra finir par se rendre à l'évidence: en France, nous ne sommes pas doués pour les langues.
Par contre, on a la langue bien pendue, et ça, on ne nous enlèvera pas cette médaille !

07 août 2014

@ Gamik: Pas si bien pendue que ça.

Les anglos sont à l'écart sur leurs îles, le français est parlé au nord (Belgique), à l'est (Suisse) et au sud (Afrique du nord) et malgré celà c'est l'anglais qui s'impose comme langue commune chez vos voisins pour qui la langue est autre que l'anglais ou le français. :heu:

07 août 2014

Hello,

Je travaille dans une entreprise ou il y a plus de 100 nationalités différentes (150 je crois bien).

Notre langue de travail est donc l'anglais.

Il y a un nombre assez impressionnant d'accents différents et il faut bien parler, lire et écrire avec tout le monde.

Ceux qui me posent le plus de problèmes sont .... les anglais et les américains. Certainement à cause de leur accent, du fait qu'il parlent vite et aussi du fait qu'il ont un vocabulaire bien plus riche que les autres vu que c'est leur langue maternelle.

Je navigue souvent en Italie, mais j'ai du mal avec l'Italien (plus que du mal même) à la VHF, en général si on s'exprime en anglais, ça passe. En Français ça passe pas souvent...

07 août 2014

Le commerce (et l'industrie) mondial, utilisent l'anglais pour sa suprématie sur la planète.
L'argent et les bourses. Tout le reste, est littérature.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Calme Norvège

Souvenir d'été

  • 4.5 (140)

Calme Norvège

novembre 2021