Urgence dentaire en mer - Thèse de doctorat - Enquête

Une enquête pour donner du grain à moudre à un futur toubib:
docs.google.com[...]iewform

L'équipage
27 sept. 2020
Cette discussion est en mode Débat. Les règles principales de participation :
  • Seules les réponses au sujet principal sont autorisées. Interdisant ainsi les échanges entre intervenant et favorisant les contributions.
  • Vous ne pouvez publier que 3 contributions (3 réponses au sujet principal).
  • Vous pouvez corriger et compléter vos réponse et contributions.
  • Un nouvel utilisateur ne peut participer au débat (Ceci afin d'éviter les Trolls).
L'objectif étant de favoriser l'argumentations de fond, la synthèse des idées et éviter les dérives. Bon débat a tous !
27 sept. 2020
1

Vu et renseigné le questionnaire.
Au moins une question révélatrice de la mentalité de l'époque "connaissez vous les moyens d'appeler les secours"... Avec ça on va pas relever le niveau ;-)

27 sept. 2020
1

Il y a après la "sous-question" de vérification: comment faites vous (pour appeler les secours). En une ligne... il y aurait de quoi remplir des pages :(

28 sept. 2020
0

Il me semble que rien limite la longueur du texte.
De plus, le doctorant donne son adresse courriel pour ceux qui veulent le contacter.

28 sept. 2020
0

Intéressant comme sujet, j'ai répondu car j'ai eu un pb lors de mon tour de l'Atlantique cette année et quand cela arrive, c'est très gênant.

28 sept. 2020
1

Les dents de la mer ? C'est bien ça...? ? ? ! ! !

28 sept. 2020
1

Ce serait déjà bien d'avoir accès à un dentistologue en urgence â terre...

Durant mon internat en médecine c'était moi qui assurait ce type de problème

Antibiotiques et anti-inflammatoires. De toute façon les dentistes n'intervenons pas à chaud c'est ce qu'ils préconisent.

Alors...

28 sept. 2020
0

je suis sur que tu as un plan...

28 sept. 2020
0

concernant la non-intervention à chaud c'est faux:
-débridement abces si infection (transmuqueux ou trepanation dentaire)
-si uniquement inflammatoire (pulpite): antalgiques ++ si decompression impossible (qui reste la solution de choix)
-si abces non accessible (sous dent) alors la oui ab + ai (cortico) et aa2 (codéinés)
oui, j'avoue, je fais dans le chicot...

28 sept. 202028 sept. 2020
0

Le mieux c'est la prévention... Check-up complet avant le départ... Pas un simple contrôle-setartrage... N'hésitez pas de parler de votre projet à votre dentiste... Son examen en sera plus poussé..
Une fois en mer la pharmacie adéquat, coup de fil à un médecin ou son dentiste... Pour confirmer les posologies... Dans une escale étrangère contacter le consulat il pourra vous donner de bonnes adresses..
Les problèmes c'est avant le départ qu'on les gère après le départ c'est de l'adaptation

28 sept. 2020
0

Ben si c'est vraiment urgent, sans vouloir polémiquer ce serait mieux que ce soit un vrai dentiste qui prenne en charge plutôt que l'interne de garde en médecine...

Alors vouloir faire en pratique mieux au large que dans les CHR de métropole...