Une vente indigne d'un professionnel ! - 07-01-2008 17:34(4294967295)

Suite:
Jeudi, le bateau a été vu par 2 experts pour une visite contradictoire. Le premier auteur des expertises dont j'ai parlé auparavant et celui de mon assurance protection juridique.
La conclusion est que bien sûr l'osmose est installée: (j'ai entre les mains un courrier du chantier qui dit que la reprise du bateau au précédent propriétaire ne peut plus se faire à 40.000 E, mais à 36.500 E compte-tenu de l'humidité dans la carène)!Il est constaté par l'expert que le travail sur la coque n'a pas été faite dans les règles de l'art, qu'un curatif s'impose.
Proposition du chantier: que je prenne en charge la moitié du traitement osmose évalué à 6.700 E, ou reprise du bateau par ses soins,avec 2000 à 2500 de moins value, compte tenu de mon utilisation pendant 4 mois.
Votre avis ?

L'équipage
09 fév. 2008
09 fév. 2008

Un remake de

www.hisse-et-oh.com[...]dex.php ? :-(

[color=blue]_/)[/color]

09 fév. 2008

?

heuuuu ... difficile de se mettre à ta place !

2000 euros de moins value pour 4 mois d'utilisation semble correct, cela correspond à 2 semaines de location, non ?

Pour ce qui est de payer la moitié de la préparation, c'est pas logique : il a estimé à 3500€ la moins value pour le précédent proprio. Donc c'est qu'il estime que le traitement coutera 3500 euros et pas 6700€ ;-) donc la moitié, cela ferait 1700€ ...

09 fév. 2008

N'hésite pas,

rends le bateau au brok..

AMHA

RV

09 fév. 2008

Pareil que coin-coin

Si tu as une nouvelle embrouille avec ce bateau, même si c'est un détail, tu te diras que tu aurais du t'en séparer.

Comme dit Robert, 2000€ de moins, ça reste raisonnable.

09 fév. 2008

vi , comme dit hervé rends le

:tesur: de toutes façons, ta barque tu ne là verrat jamais avec l oeil de l amour , il n y a que les blessures qui arrivent lorsque l on en est déja le proprio qui sont acceptables, ou pour le moinss en connaissance de cause !

09 fév. 2008

Oui et non, Robert

Actuellement, "l'osmose" ne peut plus être considéré comme un vice caché.
Quand tu épouses une femme de 50 ou 60 ans et qu'elle se démaquille le soir de la nuit de noce, tu ne peux pas dire en voyant ses rides qu'il y avait un vice caché. :cheri:

Aie !!! Pas sur la tête.
Les tribunaux estiment parfois (souvent) que les torts sont partagés et "coupent le coup (le coût) en deux". C'est le cas ici : vendeur et chantier y sont chacun de 3500€ sur une coui... de +ou- 7000€

pourquoi 50 ou 60 ans

y'en a qui sont osmosées avant ;-)

10 fév. 2008

Le vendeur propose 2000 EUROS ...........

Que pense globalement ROGUEDAS de cette situation ?
Un chantier avec pignon sur rue ( il doit conseil et équité a ses clients ) lui a refourgué un voilier totalement osmosé.

L' éthique de ce commerçant serait de reprendre le bateau sans décote et en présentant des excuses.

Nota : Le traitement de l' osmose entraînera de longs mois d' immobilisation du voilier !!!!

Quel est la position de la protection juridique de Roguedas ?

Sugestion : Contacter une association de consommateur .....
Pour le prix d' une cotisation les 2 000 Euros semblent récupérables....

De plus cette démarche incitera cete enseigne vers des relations commerciales saines et normales .

10 fév. 2008

ne pas reculer

accepté la reprise sans moins value en sachant que le chantier ne pourra plus le refiler à un pigeon facilement ils devront refaire les travaux.

En faisant cette proposition le chantier reconnait ses tords il faut donc allé jusqu'au bout .

Reprise ou tribunal.

josé

10 fév. 2008

d'accord mais....

oui josé je suis d'accord avec ton raisonnement,

mais je serais plus d'avis (si j'étais concerné) d'accepter, considérant qu'un mauvais compromis vaut mieux qu'un bon procès.

en effet, d'après les éléments on peut se permettre de penser qu'il aura gain de cause au final (encore que).

mais, combien de temps de procédure? combien d'argent investit dans la procédure ? le chantier s'en fout surement un peu, son assurance prendra en charge la procédure avec sa protection juridique d'assurance,

alors que le particulier, récupéra peut être tout y compris les frais d'avocat, si il a aussi une protection juridique admettons, mais au final, bateau immobilisé durant tout ce temps , donc pas de bateau :-(

c'est une situation pourrie c'est clair... mais perdre une peu, et redonner le bateau, amha

10 fév. 2008

annulation pure et simple de la vente

c'est ce que j'exigerais personnelement. je rend le bateau et le vendeur rme rend le prix de vente sans decote.
d'accord j' ai utilisé le bateau 4 mois, mais je suis victime d'une tentative d'escroquerie de la part du chantier que reconnait la derniere expertise. je n'ai pas eu une jouissance seraine du bateau etant donné les soucis découverts ect. tout ceci represente un dommage et il est normal que le vendeur qui en est responsable m'indemnise pour ce dommage. alors je suis magnanime et j'accepte de considerer que ce dommage peut etre evalué au niveau de la decote que propose le chantier etant entendu qu'en cas de proces ce sont des dommages nettement plus elevé qui me seront accordés à ma demande par le tribunal sans compter les amendes et peines divers auquelles serait condamnée la societe et peut etre ses dirigeants sans parler de degats en terme d'image qu'un tel proces peut avoir sur le vendeur.
j'ai vu une fois un encazrt pleine page dans une revue nautique qui affichait la condamnation d'un vendeur pour une arnaque de ce genre, la victime avait demandé la publication desattendus du proces en guise de dommage, les degats sur la societe ont ete immediats...
bref y rend tout le pognon et je lui rend le bateau sinon cela fini par lui couter beaucoup plus cher car je suis teigneux et mes avocats aussi.
jpierre

10 fév. 2008

Tout ça est une question de tempérament

Chacun ses choix, on ne peut se mettre à ta place.

Tu peux essayer en utilisant les arguments de diaulig qui font sens, mais, personnellement, si je sentais le chantier prêt à aller au clash, je laisserais tomber.

Même si 2.000€ sont une somme, que d'emmerd. en perspective.
Là, tu prends tes sous et tu repars tout de suite sur un nouveau bateau, donc de nouveaux projets.

Il semblerait par ailleurs que l'avis est unanime, débarrasse-toi de ce boat au + vite.

Tu le sais, les conseilleurs ne sont pas les payeurs..

RV

10 fév. 2008

accepter l'inacceptable ?

Les solutions proposées sembleraient les meilleures pour clore le sujet. Mais ce bateau me convient bien son seul défaut est celui largement décrit, situation anormale sortant d'un chantier qui l'a obtenu dans de meilleures conditions compte-tenu de son état osmotique.
Je sais que l'osmose n'est pas un vice caché, mais le savoir et le cacher à l'acheteur ça c'est un vice!
Je pense proposer une solution intermédiaire. Reprise du bateau avec une moins value de 1.000 E maxi, où traitement curatif, dans un autre chantier en qui j'ai confiance, avec une participation de ma part de 1.500 E.
Ces solutions ne sont que la démonstration de mon désir de clore un dossier, même si la participation que je propose est indue.

10 fév. 2008

Rapport de force ?

La grande différence dans le rapport de force entre le chantier et le client, c'est que le client est pressé, et le chantier ne l'est pas du tout.

En cas de judiciarisation, j'ai vu le cas se produire pour une peinture alu mal faite (200-300 k€ tout de même) , il y a d'abord pendant une petite année une bataille d'experts et de contre expert. Puis une autre petite année un procès, avec des renvois, et des appels.

Pendant tout ce temps, le bateau est immobilisé, donc aussi le capital du client, ainsi que ses projets de mer. Le chantier n'a ni capital immobilisé, ni lien affectif avec le bateau, ni urgence, au contraire, étant en tort, plus ça dure mieux il se porte ...

On ne peut pas se mettre à la place de roguedas pour savoir s'il a la volonté de tenir le coup tout ce temps ... ainsi que son éventuelle famille :heu:

Dans le marchandage du compromis, le point critique est de savoir quand lâcher prise avant de se retrouver dans une impasse due à sa propre personalité qui ne tient plus le coup.

10 fév. 2008

2-300k€

c'est le prix d'un 40 pieds neuf en alu ... et 20-30k€ c'est le prix de la peinture complète de l'objet.

10 fév. 2008

Euh, 200-300 K€ ?

:lavache:
Cela fait quand même cher pour une coque, Robert...
C'était un porte-avions ?
:jelaferme:

10 fév. 2008

capacité à attendre et choix de contrepartie

il est certain que la capacité d'attente due notre ami est une des variables dont il faut qu'il tienne compte.
ceci di dans l'attente du procès il peut aussi louer un bateau correspondant au sien et faire inclure ces frais dans sa demande de dommages. en general la justice donne fois à ces frais pourvu qu'il corre^ponde à l'utilisattion qu'il aurait fait normalement de son bateau si celui-ci n'avait pas ete immobilisé par la faute du chantier et sa mauvaise volonté à reparer le dommage.
par contre si le choix se porte vers une reparation du bateau plutot qu'une annulation de la vente le chantier ne peux refuser que celle-ci se passe ailleur que chez lui.
pour ce qui est du partage des frais, le chantier doit prendre à sa charge au minimum ce qu'il a deuit du prix auquel il a acheté le bateau vu que c'est le prix auquel il a estimé à l'epoque le cout des reparations.
ensuite pour le solde je suggereai de proposer de partager entre les deux parties les sommes restante, la part supplémentaire du chantier venant en compensation des dommages.
on peut evidement decider de faire tout prendrre en charge mais c'est s'engager dans une procedure longue et on retombe sur le emem probleme, alors que cette solution permet en cas de besoin de passer par un mediateur puis en referer si besoin.
enfin tout ceci c'en'est que mon avis et n'engage que moi, c'est simplement ce que je ferais à titre personnel
amicalement
jpierre

10 fév. 2008

precision

j'ai l'impression de ne pas avoir ete clair dans mes propos au sujet de la reparation du bateau, je precise donc chiffres à l'appuis.
1° faire faire un devis pour un traitement par un chantier de confiance (ne pas tenir compte de l'estimation du chantier incriminé, on ne peut etre juge et partie)
2° retirer du montant de ce devis la somme de 3500 euros (decote appliquée par le chantier au rachat du bateau)
3° diviser la somme restante entre les deux partie ou mieux, la diviser par 3, une part pour le chantier, une part pour le proprio et une part pour le precium doloris au titre de dédomagement pour les ennuis.
voili voilou
jpierre

10 fév. 2008

le raisonable

bonjour
pour moi c .claire ..(je te rend ton bateau tu me rend mes sous ...!!!!
mais mal'heureusement ....il impose une decotes !ok 2000.e..
questions ..il serait normale de refuser et de reprendre entierement c billes ..un proces peux duree plus de 2ans (avec le risque meme de voire disparaitre ce commercant) liquidation ou autre ! auquel cas tu es bon..pour un bateau en cale seches des que tu attaque duree mini 2ans ..plus travaux au moin 6 a 9 mois !(car von pas sautee decue!....si ya pas ce crontreinte financiere!
annalyses !! tu fait un proces en gros 3 ans sans bateaux...ca ces la solutions honneur et verite!!
solution raisonable et de bonne fortune...
tu leur rends le bb ..recupere t'aie 38000e perd 2000e de suite !!tu na plue de regret!dans trois ans ton bateau il aura d'ecoter !!peut etre plus et sera invendable sur le coin car reperre par tous depuis 3 ans de stationement !(que tu auras paye!
alors avocats+STATIONEMENTS+DECOTES+TRAVAUX+=2a 3annee d'attente !sans savoire le resultats de la sortie!
.............. -2000e c"" pas juste pas normal!!mais le plus RAISONABLE!!
..wag....35

10 fév. 2008

Où est la raison ?

Merci pour vos avis. L'intervention ci-dessus est sans doute la plus raisonnable, mais j'ai du mal à me faire dicter ma conduite par un vendeur peu scrupuleux pour ne pas dire plus. Lui donner en remerciements 2.000 E = un peu plus de 13.000 F, cela me reste vraiment en travers de la gorge. De plus j'ai payé une sortie d'eau, le gardiennage, une remise à l'eau pour rendre bateau que je ne peux utiliser dur, dur...

10 fév. 2008

faut pondérer !

Si tu as utilisé le bateau tout l'été (de mai à novembre si j'ai bien compris) 2000€ c'est bien moins qu'une location équivalente, sans parler de la décote du bateau pendant cette année.

Ce n'est pas pour défendre le chantier, c'est pour t'aider à avaler ça sans aigreur d'estomac :heu:

Faut savoir pourquoi on vit: pour avoir raison et montrer qu'on est le plus fort ? ou pour réaliser les objectifs positifs qu'on s'est fixé ?

11 fév. 2008

idem...

l'attente du procès et l'avocat couteront plus cher, tant en roros qu'en "qualité de vie"...

2000 euros, c'est un peu plus d'un paquet de clopes/j pendant un an... :heu:

je te mets une etoile

pour les deux dernieres lignes de ton post

12 fév. 2008

Robert a tout resume dans son immense sagesse

Si tu peux rendre le bateau, tu n'as perdu que 2000 euros, tu repars sur de bonnes bases et tu auras vite oublié cet episode dur mais formateur.

Ce n' est pas un bateau d'un modele rare et en plus tu l'avais acheté au max de la cote !!!

Tu peux meme en racheter un moins cher et peut etre mieux surtout en achat direct avec un autre plaisancier
:-D

15 fév. 2008

Bien d'accord

J'ai suivi le fil depuis son origine, sans vouloir volontairement y intervenir.

Mais Robert a eu raison dans son conseil : on dit souvent qu'il vaut mieux une bonne transaction qu'un mauvais procès (ou c'est le contraire ? je ne sais plus tient...).

La décote proposée me parait juste au regard des éléments du dossier. Il faut toujours faire un bilan coûts - avantages avant d'initier une procédure.
Et là, si l'enjeu se limite à 2000 euros, je dis stop : acceptes, la procédure te coûtera plus cher en frais et en temps.
Mais fais gaffe aux termes de la transaction qui te sera proposée. Lis la correctement, à tête reposée, et ne signe pas dans la précipitation.
Au besoin, tu me l'envoies (contact en MP pour mail) et j'y jetterai un oeil. Ca, c'est facultatif, mais si cela peut t'aider, n'hésite pas.

13 fév. 2008

sagesse

Je pense que je vais me diriger vers cette voie.
Il me faut vite oublier cet achat foireux, je trouve qu'il reste inadmissible de la part d'un professionnel, mais il faut se rendre à l'évidence. Je n'ai pas envie de traîner cette affaire pendant des lustres, dans le mot Plaisance, il y a plaisir (disait Jean Merrien)...

15 fév. 2008

Merci Axel

Je ne manquerai pas de soumettre la proposition finale quand elle me parviendra par écrit et que le l'aurai lu sereinement...
Merci encore

07 avr. 2008

Une vente indigne d'un professionnel ! Epilogue

L'affaire est désormais terminée.
Finalement le chantier ADN du Crouesty a accepté de prendre en charge 80% du coût du traitement curatif de l'osmose, qui sera effectué, dans un autre chantier qui a toute ma confiance.
On peut penser que je m'en tire bien, mais à la base tout de même, il reste inadmissible qu'un professionnel vende un bateau dans cet état qu'il connaissait parfaitement.
L'excuse est de dire que le "traitement préventif" qu'il avait effectué n'a pas été suffisant, mais fait-on un préventif sur une carène dont l'osmose est avérée...
L'expert que j'ai interrogé qui avait visité le bateau deux fois, lors de l'achat par le chantier et lors de mon achat, a trouvé pour seule réponse, qu'il n'avait pas été missionné pour vérifier de nouveau la carène, quand le bateau m'a été vendu!
Je trouve cela très édifiant, et conclue en recommandant la prudence quand on achète chez un professionnel, ou quelqu'un qui se prétent comme tel!

07 avr. 2008

Merci

de nous avoir tenus informés !

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

dans le port de Pollenca aux Baléares

Après la pluie...

  • 4.5 (9)

dans le port de Pollenca aux Baléares

mars 2021