Une bonne formation de base : des suggestions ?

Bonjour à tous.

Nouveau ici, j’ai un peu cherché sur cet agréable forum pour affiner les réponses à la question que je me pose, j'imagine que ce sera une nième resucée d'une éternelle question. Vu la foultitude de rubriques, je ne suis pas bien sûr de poster dans la plus adaptée :-)

Voili donc : j’ai 54 ans, je vis dans l’Indre (36) et je cherche une formation de base la plus complète possible, étalée sur deux ou trois ans. Le but est d’être assez vite un honnête équipier capable de prendre sa part du boulot et à terme plus lointain de naviguer à deux et de mener seul un bateau.

J’ai fait il y a une petite dizaine d’années 3 stages d’habitable dont je garde un très bon souvenir : soit 4 semaines en tout de stages Glénans en partant du début, et quelques week-ends de navigation (je m’étais inscrit à un club). Entre-temps, plus de bateau pour raisons professionnelles. Dix ans, c’est un peu lointain, je pense donc qu’il serait bon de prendre le temps de repartir d’un bon pied, c'est-à-dire des fondamentaux, même si ça ne m’amuse pas forcément.

Je peux de temps en temps prendre une semaine, très rarement deux, je peux aussi régulièrement prendre un week-end. Le plus proche de chez moi est La Rochelle, à 4 heures de voiture. J’allais autrefois à Pornichet, Concarneau ou Paimpol, mais c’est tout de suite plus loin lorsqu’il faut rentrer de nuit, fatigué, et le trajet revient également plus cher.
Qui dit la Rochelle dit bien sûr Macif. Rien à redire je pense du côté du sérieux. Dans mon idée, une formation progressive et bien pensée à l’école de la Macif plus une bonne quinzaine de week-ends par an - formules à voir, club, amis, locations… - devraient bien convenir.

Je serais intéressé par vos remarques et suggestions sur cette manière d'approcher la chose. Autres voies de formation possibles, progression, etc… Merci d’avance.

Jimmy

L'équipage
26 nov. 2008
26 nov. 2008

les fondamentaux

biensur il y a la pratique en mer ,rien ne remplacera celà .

Mais avant tout avoir des fondations saines pour construire dessus.

Simplement passé les permis (cotier puis hauturier) ils ne sont pas une fin en soit mais il me semble etre la base. Passé l'examen pour la VHF obligatoire.

Et une chose negligée suivre des cours de secourisme , en mer on est seul face à l'accident connaitre quelques gestes me semble etre une bonne chose.

josé

26 nov. 2008

mais non José

monsieur ne te demande pas si il faut avoir un permis ou pas..il veut simplement savoir si il a raison , ou pas , d'avoir envie de faire du bateau a voile... :tesur:

26 nov. 2008

naviguer

bien sur les permis.........
mais surtout naviguer tout azimut,s'incrire dans un club nautique et suivre la bourse aux equipiers,croisiere,regate,convoyage..etc
Si Lorient n'est pas trop loin,pourquoi pas envisager quelques balades diurnes et nocturnes...
Je serais ravi de vous recevoir,et je pense que beaucoup d'autres passionnés s'ajouteront a la liste...

26 nov. 2008

voila

une belle et bonne proposition à saisir :-)

26 nov. 2008

Lorient

&gt une belle et bonne proposition à saisir

Tout à fait, merci Phil, Lorient n'est pas le bout du monde ! Je compte m'y mettre vers le début de l'année s'il y a des stages de débutants en hiver :-) Le temps ensuite de se constituer un petit réseau de'amis...

Je compte bien suivre ce forum d'ici là.

Jimmy

26 nov. 2008

heu.....................

4 semaines de stage aux glenans...........les fondamentaux tu les as ou alors...........c'est comme le vélo... :-)

26 nov. 2008

Juste un tout petit peu plus compliqué...

... que le vélo :-)

Non, à mon sens, 4 semaines puis dix ans sans rien quand on n'est pas né dans la marmite, les fondamentaux sont loin. Il y a des choses qui reviendront vite, mais je me vois mal en poids mort durant les premières sorties. Infliger ça aux copains, être le seul à bord à la remorque serait inhumain pour les autres :-) Ce n'est pas particulier à la voile : un stage où il y a un ou deux traînards agace souvent un peu tout le monde et empêche certains de bien profiter. J'aime bien prendre ma part du travail. C'est pour ça qu'il me semblerait mieux, même si c'est chiant, de reprendre du début, tant pis pour ma pomme.

Mais peut-être que ça ne se perd pas tant que ça, je n'en sais rien, c'est aussi ce qu'un ami me disait.

Un mot sur les sorties nocturnes dont parlait Phil : certaines navigations de nuit restent de merveilleux souvenirs pour le débutant. Je me souviens d'une nuit dans les chenaux de Bréhat, c'était la première fois, une nuit magique...

Jimmy

26 nov. 2008

Les permis ne sont pas la réponse....

à une demande de perfectionnement, finalement.
Pas plus qu'ils ne sont une réponse à une demande d'apprentissage de base.

Je me répète sans doute, mais à mon avis, la meilleure formation est un stage d'école de croisière où on apprendra "en situation", qu'il s'agisse de la manœuvre du voilier (inexistant avec les permis), de la nav. (c'est un peu différent sur une table stable et à bord!), des règles (balisage,RIPAM).

Au travers de ce que je vois régulièrement, la possession d'un permis est inefficace et donne une fausse impression de savoir quelque chose alors que ce n'est qu'un permis de manœuvrer dans le port et commencer à mettre le nez dehors pour apprendre réellement.

26 nov. 2008

Les fondamentaux acquis il y a 10 ans

sans suivi par de la pratique régulière, tu peux les oublier. A l'apprentissage, on n'a pas encore les bons réflexes puisque on est en train de les apprendre justement. Et pour acquérir des automatismes, il faut continuer à naviguer sur tous types de bateaux et sur toutes mers pour diversifier ses expériences.

Tristan a raison de vouloir réviser en étant "encadré", on peut apprendre sur le tas, mais c'est pas mal non plus d'avoir un pédagogue qui te "range" bien dans la tête ce que tu penses avoir oublié. On te met en situation sans te faire flipper de rater une manoeuvre.
Je n'ai fait qu'une fois l'expérience d'un stage à la Macif, sur un Dufour de Brest à St-Malo, une semaine, 6 stagiaires et notre mono qui était d'une patience infinie avec tous. C'était très instructif et on a bien rigolé en plus.

Maintenant, Tristan, suivre les conseils de Hoaler et d'Ecumeur, 100% d'ac.
Va naviguer en hiver, c'est à ce moment qu'il y a les plus belles lumières, en plus de la météo pas toujours fastoche mais qui te remettra vite en condition. Et si le temps est trop crade pour sortir, tu peux aussi apprendre plein de trucs à bricoler sur un voilier. Ton approche est très chouette, tu trouveras facilement des proprios partageurs et/ou transmetteurs de savoirs.

Bonne recherche d'embarquement quel que soit le stage ou avec les bourses d'équipiers.

26 nov. 2008

pas tout a fait d'accord

je ne partage pas entierement ton avis lorsque tu dis "qu'un permis est inefficace".

Avec la pratique il faut bien aussi un peu de therorie .Apprendre tranquillement autour d'une table la regle des 1/12 emme comment lire une carte ou positionner sa regle Cras et que sais-je encore ...facilitera bougrement la pratique de toute ses theories lorsque l'on est malade ou mais par beau temps.

Biensur le terme "permis" fait fremir j'aurais du dire "formation" un permis permet simplement de faire le point sur ses connaissances .

Prenons un incident :un équipier rate une marche ce casse un bras , a un maux de téte ou s'est fait une grosse coupure: Que fait le Skipper? s'il faut qu'il attente d'avoir ces cas de figure lors d'un stage de voile ,je croie qu'il peut attendre longtemps et pourtant ça peut arriver.

La theorie ne peut faire de mal.Et ma fois l'hiver lorsque l'on n'a rien à faire ...

Tiens Metéo-France fait de la formation de base à La Rochelle et ont m^me un stage sur la meteo sur le Golfe de gascogne , ça ne devrait pas faire de mal.

josé

26 nov. 2008

C'est fou ce qu'en France, le permis hauturier est décrié !

J'avoue ne pas le connaître, car j'ai passé le permis Suisse.
Un paquet de théorie plus un permis voile en eaux intérieures plus mille Mille en mer dans des condition strictes plus un cours de samaritain plus un examen de la vue, c'est ce qu'on vous demande pour obtenir la licence.

J'ai adoré cette formation et peux maintenant naviguer sans avoir l'air trop débutant. Je suis sûr qu'en France on doit pouvoir vivre la même aventure.

26 nov. 2008

de toute façon

ca sait pas faire de tord

26 nov. 2008

Permis ? J'y avais pas pensé

Je n'avais pas envisagé la chose sous l'angle du permis. En fait, quand je me rappelle des stages Glénans, la part théorique en était une composante permanente. Tout était bon pour s'y coller, calculs de marée, météo, etc... En faisant des exercices et en lisant à la maison, ça permettait de s'entretenir. J'imagine qu'il en est de même à la Macif. En réfléchissant, je ne sais d'ailleurs pas pourquoi je focalise sur eux, puisque s'il est chiant de se taper sept heures de route aller et autant retour deux week-ends par mois, c'est parfaitement possible une fois de temps à autre pour un stage plus long ailleurs qu'à la Rochelle.

Je suis complètement d'accord avec Perrette sur la perte des fondamentaux et l'approche. Chacun sa façon de faire, j'ai toujours trouvé en ce qui me concerne que de bons stages - c'est valable dans beaucoup de domaines - permettaient de bien se caler et d'aller à l'essentiel sans perte de temps. Quand je m'imagine sur un voilier, il me semble vraiment avoir beaucoup perdu de ce que j'avais appris. Après, comme le disent Perrette et les autres, adhérer à un club (vous en connaissez de bons du côté de la Rochelle ?) se faire un réseau de copains, aller le plus possible sur l'eau sur des machines différentes et dans des endroits différents.

En passant, ce forum semble vraiment avoir un bon esprit. Il en est plein d'autres où il y en a déjà trois qui se seraient méchamment foutu sur la gueule :-)

Jimmy

28 nov. 2008

Autre bonne piste

Merci. Comme certainement pas mal de néophytes, j'ai tendance à privilégier les valeurs sûres et consacrées, avec des programmes bien structurés, Glénans, Macif... pour une solide formation de base là où il doit y avoir de bonnes associations moins connues à découvrir pour le même programme. Vu de loin, un des intérêts d'une telle assoce serait de jumeler formation et adhésion à un club pour les week-ends, l'apprentissage de la maintenance et de l'entretien, etc...

Je vais aller voir leur site. Si je peux passer au Salon, j'irai faire un tour et en parler avec eux.

Jimmy

28 nov. 2008

Y aura à boire ? :-)

Un autre avantage de GCI, c'est qu'on peut se faire des petits programmes de WE.

Je n'ai que de très bon souvenirs des stages et moniteurs des Glénans. D'autres aussi très bons des assoces où je suis trop rapidement passé, mais là, si l'ambiance était absolument super, je m'y serais un peu moins fié pour une vraie formation. C'était davantage sur le tas, pratique, il aurait fallu un peu plus de temps. C'est bien aussi, ça a plein d'avantages, c'est plus décontracté, mais quand tu es un peu pris par le temps, tu as un peu plus envie de trucs bien cadrés, quitte à te les repasser et ranger plus tard dans ta tête si c'est un peu chargé au départ. C'est pour ça que dans mon idée au départ, je pensais école reconnue + club sympa à côté. Un club comme le GCI combinerait les deux.

Suis allé voir leur site, ça semble vraiment bien.

Jimmy

26 nov. 2008

Les permis,

c'est déjà apprendre et connaitre le minimum indispensable : balisage, règlementation pour le côtier, bases de la navigation, tracer une route, savoir se situer dans l'espace, calcul de marée etc, pour le hauturier. Le CRR permet de maitriser un minimum de procédures radio indispensable.
Après, c'est comme le vélo, ce que tu as appris, ça reviens toujours. Mais la connaissance de la mer est un apprentissage qui ne fini jamais. A chacun de l'aborder avec ses propres possibilités, son tempérament. C'est une affaire entre la mer et soi, et entre soi et soi. A chaque fois, "faut aller voir", en étant conscient de jusqu'où peut-on aller.
Ceci dit, personne ne t'apprendra jamais rien : c'est toi qui apprends. Enfin, amha :-)

28 nov. 2008

Une bonne assoc

Va voir du côté du GCI :
www.gci-cvesq.com[...]/ ,
bateaux à Cherbourg, St Malo, La Rochelle, Antibes.
Assoc agréée FFV, tu pourras aussi participer à l'entretien des bateaux pour le jour où tu en auras un. Tous des bénévoles, ambiance familiale et sympa.
Ils seront au Salon.

RV

28 nov. 2008

Jamais essayé CGI

mais j'en ai souvent entendu le plus grand bien, par le biais d'une autre assos/club de voile de Paris.

Effectivement on a tendance à focaliser sur des écoles reconnues comme les Glénan, l'UCPA etc... Parfois ces écoles se reposent sur leurs lauriers et il arrive qu'on soit déçu. On peut tomber sur un stage avec un mono jemenfoutiste comme sur de bons pédagogues. J'ai fait 3 stages avec l'UCPA, 2 en plongée sous-marine et 1 en planche à voile, globalement j'en étais contente. D'autres stagiaires moins, ça dépendait du mono qu'ils avaient.

Je pense que l'avantage de CGI c'est effectivement de pouvoir participer à l'entretien des voiliers.

Et si tu passes au Nautic de Paris, vient donc faire un coucou au stand de Heo... c'est que je fais la retape moi !

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

 Ty arc en ciel au pays du Ty punch

Après la pluie...

  • 4.5 (82)

Ty arc en ciel au pays du Ty punch

mars 2021