Une allemande s'échoue à la Réunion

www.linfo.re[...]au-port

Faut dire que la houle est asssez forte en ce moment.

L'équipage
23 juil. 2019
23 juil. 2019

mais c'est Suzanne!

oh mince...
www.clicanoo.re[...]_584306

décidément les allemands aiment les cailloux en ce moment...
un allemand s'est échoué sur d'Entrecasteaux
sy-themroc.de[...]s-ende/

23 juil. 2019

M.... c'est bien encore une fois la terre, le danger !

Victime de la légendaire discipline allemande ? Elle n'a pas voulu entrer au port un dimanche, pensant qu'elle ne pourrait pas y faire son entrée officielle. Restée au mouillage à l'extérieur, la houle s'est levée brutalement...

Espérons que son robuste bateau va tenir le coup.

23 juil. 201923 juil. 2019

Oh merde, même les meilleurs.... :-( :-( :-(

23 juil. 2019

La meilleure !

[ Ai-je bon là, Ne mots le didacteur consciensuel ] :topla: :alavotre:

23 juil. 201923 juil. 2019

Meilleur[b][u]E[/u][/b]s :litjournal:

23 juil. 2019
23 juil. 2019

@Voulet
Merci de nous tenir au courant des suites, puisque tu es sur place ?
:topla:

23 juil. 2019

@Flora:
Oui, je vais voir ce que je peux faire.

23 juil. 2019

Merci !
Nous relayer les infos locales, je veux dire.
;-)

23 juil. 2019

@Vannina,
Sy-Themroc a passé quelques jours au mouillage en baie de Hienghène début juillet...

23 juil. 2019

Il est en effet parti de la côte Est.
j'espère que son assurance va permettre de le sortir de là.

08 août 2019

il vient de publier un nouveau billet de blog
pas évident qu'il puisse sortir le bateau de là, c'est très cher de payer un remorqueur sy-themroc.de[...]/

16 août 2019

il a réussi à mobiliser un remorqueur et à le sortir de là ! sy-themroc.de[...]/

j'ai indiqué son cas à un sympathique allemand vivant ici, j'espère qu'il pourra compter sur une certaine solidarité germanique.

23 juil. 2019

bonne chance à elle pour sortir le bateau et pas trop de dégats

24 juil. 2019

C'est pas gagné ! Mais Suzanne a dormi à bord...
Les dernières nouvelles :

www.linfo.re[...]au-port

24 juil. 2019

Pas un seul plaisancier pour écrire un texte crédible, c quoi les règles locales enfreintes ?

10 août 2019

En règle générale, si on arrive un jour férié, faute de mouillage sécure, il est toléré de s'amarrer à l'abri, pavillon Québec envoyé, mais il est interdit de mettre pied à terre... Le lendemain à la première heure, on se signale à la radio.

Si la VHF est en panne, ou si les zotorités ne répondent pas (plus fréquent qu'on ne croit !) le capitaine peut se rendre au bureau officiel le + proche, sans musarder, pour y porter les papiers du bateau et les passeports de l'équipage.

Il n'est pas dit qu'elle a enfreint les règles, juste qu'elles n'en était pas au fait.

J'interprète cette phrase, comme le dit Flora plus haut, comme : "Victime de la légendaire discipline allemande ? Elle n'a pas voulu entrer au port un dimanche, pensant qu'elle ne pourrait pas y faire son entrée officielle.".

24 juil. 2019

Je ne peux qu'être d'accord !
:-p
A sa décharge, son escale précédente (outre Nouméa), c'était la Tasmanie où ils sont très à cheval sur leurs procédures drastiques, comme dans la plupart des ex-colonies british (voir les mésaventures de Francis et Fanch en NZ...)

Elle a eu le mauvais réflexe, rester au mouillage à l'extérieur dans une zone qu'elle devait croire tranquille... on peut pas la soupçonner d'amateurisme.

11 août 2019

Bien sûr,
elle en est à son 3e TDM avec ce bateau, elle sait tout ça.

Elle était peut-être fatiguée ? Elle dit qu'elle est arrivée de nuit.

C'est le destin... tout comme Moitessier qui a mis Joshua à la côte au Mexique en décembre 82 dans un cyclone et a dû l'abandonner faute de moyens... (en principe, en décembre le risque cyclonique est proche de zéro !).

24 juil. 2019

pas de bol, la coque a pris cher...

24 juil. 2019

Une interview de Suzanne, on comprend mieux :

la1ere.francetvinfo.fr[...]32.html

24 juil. 2019

Hello,
Si j'ai bien compris le coin est connu pour ses vagues soudaines qui se lèvent très vite avec la houle, et il y a peut-être des galets aussi dans les fonds, ça c'est un piège qu'elle ne pouvait deviner,seuls les locaux connaissent ?
La coque est bien cabossée on voit bien la forme des membrures qui n'ont pas l'air d'avoir bougé.
Par contre sans assurance la facture va être lourde j'ai un peu peur...
Là ça vaudrait le coup de l'aider si besoin financièrement ?

24 juil. 2019

Aucun contact perso pour ma part.
Peut-être les BANIK qui l'ont rencontrée aux Açores.
?
Mais elle a son réseau d'amis... et un mari !

Etonnant qu'on n'en parle pas du tout sur le FB de la Longue Route !

25 juil. 2019

J'ai contacté les BANIK, JB m'a répondu, il n'était pas au courant. Il essaie de se mettre en relation avec elle et me dira.

Ils sont très occupés par leur nouvelle activité (stages détox-jeûne-massages, voir sur leur site)
Le prochain stage a lieu en septembre, c'est dans le Tarn.

www.banik.org[...]er4.htm

26 juil. 2019

Opération de renflouement en ce moment !
Croisons les doigts pour Suzanne.

www.linfo.re[...]ce-soir

27 juil. 2019

Super ! du travail de chaudronnerie en prévision... à moins qu'elle le laisse comme ça si ça craint pas ? C'est elle qui a fait et soudé la coque, elle est capable d'en juger, probablement.

27 juil. 2019

JB/Banik vient de m'écrire qu'il y a une video sur le FB d'une certaine Evelyne Kuttler de La Réunion, sur le grutage, etc... mais comme ce n'est pas public, je ne peux pas la lire ?

:coucou:

27 juil. 2019

Bon, .elle est remise a l'eau..c'est bon,
Grosse erreur de nav, on ne se mouille pas la...
Port des galets, , plage de la follette, tout est dit
On reste au large, ou on rentre, mais on ne mouille pas la ,meme fatiguee...
Dans la baie de st paul, eventuellement , si on aime se faire rouler..
Point barre.
C'est la reunion !!
Kenavo

08 août 201908 août 2019

Elle vient d'envoyer des nouvelles pas réjouissantes (via Banik) ! Voici la traduction rapide en ligne.

"Voici une mise à jour du chantier naval :
Depuis le moment où Nehaj s'est écrasé sur les rochers lors de cet affreux échouage à la Réunion, ma vie tranquille à bord a complètement changé. Je suis au milieu d'un tourbillon d'activités, essayant de m'organiser et d'avancer pas à pas.

Je sais très bien que le résultat aurait pu être bien pire, néanmoins, Nehaj est gravement blessé. Dix des cadres pleins (profilés en T de 50x50x5 mm) sur une longueur de quatre mètres ont été enfoncés jusqu'à 25 cm du côté bâbord et la déformation de la structure interne en aluminium est importante. Le côté tribord qui faisait face à la mer est beaucoup mieux car il n'a " seulement " subi le contre-courant des vagues et a heurté les rochers " doucement " lorsque Nehaj s'est incliné vers la mer, avant que le surf à la hawaïenne ne le fasse à nouveau basculer sur le côté terre. Il lui a fallu 40 minutes pour atteindre la plage dans un intervalle de 15 secondes, alors elle est tombée plus de 150 fois des deux côtés ! Suivi de 10 heures à être toujours plus poussé vers le haut de la plage, se balançant toujours vers le côté de l'océan dans les grosses vagues.

J'ai vidé tout l'espace de rangement du côté bâbord, j'ai enlevé la plupart des meubles comprimés et détruits et je coupe l'isolant épais pour avoir accès aux limons pliés. La peau en alliage est profondément incurvée entre les cadres. Tous les planchers sont coincés et la cabine est en désordre. C'est tout simplement incroyable que Nehaj n'ait pas eu de fuite et n'ait pas perdu son mât.

Au moment de l'échouement, une seule des neuf écoutilles n'était pas fermée hermétiquement, car la nuit était chaude. Le premier brise-roches qui a roulé complètement sur le bateau a fait claquer la grande écoutille principale de 50x50 cm dans la cabine principale et l'a jetée sur le pont arrière, tandis qu'une chute d'eau salée s'engouffrait. J'ai tout de suite su que Nehaj allait couler si ça continue ! Alors, dans un véritable acte suicidaire, j'ai rampé sur le pont tout en m'accrochant à ma chère vie dans les vagues de surf incroyables et j'ai renversé l'écoutille. Heureusement, les charnières n'ont pas été endommagées et à l'intérieur, j'ai verrouillé cette écoutille ainsi que la solide porte de descente. Je savais que je serais en sécurité dans ma solide boîte métallique, tant que la coque ne se briserait pas.

À la suite de ces deux ou trois vagues, il y avait 200 litres d'eau de mer à l'intérieur, ce qui a créé un désordre dans mon équipement, mes boîtes de conserve et mes pièces de rechange que je suis en train de nettoyer. Plus tard, j'ai trouvé plusieurs " cailloux " pesant jusqu'à 2 kg et mesurant 15 cm de diamètre dans la cabine. C'est maintenant une expérience surréaliste de rincer la coque avec de l'eau douce à l'aide d'un boyau d'arrosage sur un bateau qui n'avait jamais eu auparavant une goutte d'eau salée à l'intérieur......

J'essaie toujours de savoir si la coque est moins résistante. La Hollande est au repos pendant les vacances d'été, il n'y a donc pratiquement pas de communication avec le concepteur et avec le constructeur de Nehaj. L'expertise locale dans la construction de bateaux est très limitée et à peu près tout le monde m'avertit qu'il n'y a pas de soudage à faire ici du tout !

Il y a la possibilité de naviguer vers l'Afrique du Sud dans l'état de Nehaj en ce moment, mais j'aurai besoin de conseils plus spécialisés. Cape Town devrait être en mesure d'effectuer les réparations structurelles, tandis que nous porterons tous les deux des cicatrices profondes pour toujours.

Mes genoux blessés vont bien, je suis sur le point d'enlever les points de suture du traitement d'urgence et je peux marcher beaucoup mieux maintenant. Les bleus et les bosses à la tête ont disparu. La lente gîte de Nehaj prendra beaucoup plus de temps, mais il y a de l'espoir de la garder en vie. Outre la coque, la liste des réparations est également longue.

Céder n'est pas une option ! Le soutien des marins locaux me réchauffe le cœur et ça me fait du bien de savoir que vos pensées sont avec nous."

Traduit avec

08 août 2019

Les cadres pleins sont les varangues ?

08 août 201908 août 2019

D'après la description, ce serait plutôt les lisses ?
Je vais voir comment elle l'appelle en Anglais... "frames"

Les varangues en Anglais, ça se dit floors ou ribs (imagé), d'après le net.

09 août 201916 juin 2020

Ce serait interessant d'avoir des photos des deformations.
Si ca peut lui remonter le moral, l'alu se repare tres bien, en temoigne les photos de la grosse reparation que nous avons faite il y a quelques annees.

avant / apres:

10 août 2019

@sharkif: oui, sur le plan de la pure chaudronnerie, l’alu se répare très bien. MAIS ce qui pose problème, c’est quand les tôles à changer sont proches des aménagements intérieurs en bois, qu’il faut donc avant toute soudure démonter sous peine de les cramer. Dans ton cas, visiblement, c’était le fond de coque qui était concerné et donc des planchers facilement amovibles. Quand c’est un bordé, c’est une autre histoire. Il faut démonter, souder, remonter. Et quand on est sur de l’orme ajusté pil poil, comme sur les Ovnis par exemple, c’est a un ebeniste pro qu’il faut faire appel. Et le devis explose. Merci pour ces photos.

09 août 2019

Voir le FB d'Evelyne Cuttler, peut-être, moi je n'y ai pas accès.

12 août 2019

ça me rappel les débuts de skol.... même histoire :

jurancon-skol.typepad.fr[...]e-skol/

13 août 2019

Je viens de lire et relire les aventures de "Skol"...
Que de poésie dans ce travail, quel boulot et quelle aventure.
J'me suis bien marré en me reconnaissant parfois dans les pochettes de vis avec les étiquettes.

13 août 2019

:heu: Et à part ça, ce fil étant pour elle, avez-vous des nouvelles de Suzanne et de son bateau ?

17 août 2019

Non, aucune nouvelle ces dix derniers jours.
Je sais qu'elle préfère rester discrète en général.

17 août 2019

elle a raison car ici on va lui prendre sa vie en main ...

17 août 2019

C'est rassurant de savoir qu'elle ne compte pas sur un forum pour réparer sa coque :jelaferme:

17 août 2019

A mon avis, elle n'en connaît même pas l'existence... elle est allemande et aussi anglophone, mais pas francophone.

Les seules nouvelles que j'ai eues, en dehors des media réunionnais, c'était par BANIK qui l'a rencontrée aux Açores.

17 août 2019

J'ai écrit "un forum".
Les forums anglophones ne manquent pas.

17 août 2019

elle n'a pas l'air non plus de s'intéresser aux forums anglophones mais peu importe, du moment que cela demeure dans le respect de sa vie personnelle, ce qui est le cas jusqu'ici, on peut s'intéresser à son voyage et le commenter sans attendre de retours de sa part, et rester juste curieux de savoir comment elle s'est tirée de ce mauvais pas.

16 sept. 2019

Les travaux progressent bien à bord de Nehaj.
Des nouvelles fraîches par JB BANIK : bateau encore au sec, Suzanne supporte mal la chaleur tropicale. Elle est souvent invitée à des balades pour lui changer les idées, mais elle aime bien faire l'ermite.
Elle espère pouvoir repartir à la bonne saison, en novembre.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bol d'Or 2016

Après la pluie...

  • 4.5 (132)

Bol d'Or 2016

mars 2021