un skipper devant le tribunal de Cherbourg

Un plaisancier se retrouve devant le tribunal après avoir coupé la route à un ferry.

www.tendanceouest.com[...]rg.html

L'équipage
30 jan. 2014
30 jan. 2014

Ouais.....bourré, sniffé.....vaut mieux être en solo...loin mais loin de toute civilisation..... :non:

30 jan. 2014

Nossi, sur quel voilier naviguait il?
"En octobre 2013, ce skipper de 35 ans avait manqué de faire échouer le ferry Oscar Wilde, en rade de Cherbourg.
Un skipper de 35 ans qui a manqué de causer une catastrophe maritime était à la barre du tribunal de Cherbourg, mardi 28 janvier.

Le 19 octobre dernier, il s'apprête à rentrer dans la petite rade de Cherbourg... et du même coup, coupe la route au ferry Oscar Wilde, avec à son bord 600 passagers ! Le pilote du port, qui manoeuvre le ferry, active 5 fois la sirène pour avertir le plaisancier, et tente une liaison radio... Mais rien n'y fait, car le skipper est ivre et a consommé des stupéfiants ! Le pilote de l'Oscar Wilde parviendra à stopper les moteurs avant de battre en arrière. "A 15 minutes près, c'était soit la collision avec le voilier, soit l'échouage du ferry" explique-t-il à la barre.

Le skipper inconscient, qui a déjà 5 mentions à son casier judiciaire pour sa consommation d'alcool et de stupéfiants, écope de 60 jours d'amende à 15 euros. Chaque jour non payé se transformera en jour de prison ferme. Il devra aussi prendre à sa charge un stage de sensibilisation sur les dangers de la consommation de stupéfiants."

30 jan. 2014

Bonsoir Viking. Je ne me souviens pas de ce fait divers mais, il arrive souvent d'entendre et de voir surtout des inconscients couper la route des ferrys.

Ni alcool, ni drogue, ni tabac à bord, que du café. Il y a bien quelques bouteilles de vin réservée aux escales entre amis juste en mangeant.

30 jan. 2014

Le capitaine du ferry, s'il doit choisir entre couler un bateau avec 1 personne à bord ou risquer le sien, avec 600 personnes, sa décision ne fait aucun doute, et c'est (AMHA) bien normal!

30 jan. 2014

Aucune excuse pour le skipper.
Mais nos "élites hauts fonctionnaires formés à l'ENA" vont-ils nous pondre un permis bateau à points ? :policier:

30 jan. 2014

Papy-boom, ça tiens pas la route tes dires, comment tu sais qu'il est seul et suicidaire.

30 jan. 2014

??
moi pas comprendre!

30 jan. 2014

tu écris entre choisir de couler son boat avec 600 pax a bord ou l'autre (boat), mais comment tu sais qu'il est seul bourré suicidaire

30 jan. 2014

En effet, il n'est pas dit qu'il n'avait pas un équipage ou des passagers, ce qui serait encore plus grave!
Un navigateur "pourave"?
Aïe, pas sur la tête!

30 jan. 2014

Dans le coin de Belle ile il y a eu une autre histoire un peu semblable

Le Cross reçoit un appel d'un équipage en perdition qui demande de leur venir en aide car il était perdu ...

l'équipage avait loué le bateau avec skipper car ils étaient tous totalement novice . Seulement le skipper était completement ivre et en mer il est parti se coucher laissant les novices de debrouiller seul .Entre temps la nuit est tombé et le skipper HS ...Ils n'ont eu d'autre solution que d'appellé à l'aide ...

Seulement le skipper a été poursuivi pour mise en danger de la vie d'autri ..

30 jan. 2014

Dans une sortie comité d'entreprise le skipper loueur a eu l'étrange idée de vouloir boire sa tasse de thé tout en cheminant sur le pont: chute et plusieures côtes de cassées, skipper HS. Heureusement par le plus grand des hasards le mari d'une des participantes avait embarqué au dernier moment. Il était le seul à savoir naviguer et il ramena tout son monde à bon port.

31 jan. 2014

Ne pas confondre voile pourave et skipper , comment dire... j'ai pas de mot.

31 jan. 2014

A Cherbourg, il naviguait sur un Mousquetaire.

31 jan. 2014

Bon il y a toujours des crétins qui s'appuient sur des règles qu'ils connaissent mal et sous prétexte qu'ils pensent qu'ils ont priorité sont capables de couper la route d'un porte-avion avec un zodiac ou un 420.
La courtoisie en mer c'est de respecter les autres et de ne pas s'arc bouter sur des règlements et lois que certains navires ne peuvent respecter en fonction de leur tirant d'eau, de leur erre ou de leur manœuvrabilité.
Maintenant s'il y a des crétins qui ont envie de se faire couper en 2 par une frégate de la Royale, un porte-conteneurs ou un ferry sous prétexte qu'ils ont priorité, leurs héritiers pourront toujours postuler pour qu'un Darwin Awards leur soit attribué!
De toute façon, il y a un principe juridique de l'abus de droit, étoffé par une jurisprudence.
Sur la route, il doit aussi y avoir des imbéciles prêts à couper la route à un TGV sous prétexte que le signal n'a pas fonctionné et que le passage à niveau était bloqué.

31 jan. 2014

Ça c'est un sport national dans la rade de Brest !
De couper la route des bateaux gris de la Royale, sous le prétexte d'être prioritaire sur un bateau à voile, dans le but unique d'emm..der tout le monde et surtout le Pilote de la MN.
Ce qu'ils ignorent,c'est que ces vaisseaux sont dans les passes pour rentrer au port et qu'il doivent suivre un alignement bien précis.
Donc, considérés dans un chenal étroit et non manœuvrant, et donc prioritaire.
De belles catastrophes sont évitées tous les ans.
Heureusement, certains de ces petits rigolos se font aligner eux aussi, mais par la vedette des Flics Mar.
Je ne suis ni pro ni anti Armée, mais faut pas déconner quand même !

01 fév. 2014

J'ai quand même un jour (1964) fait se dérouter une escadre de 5 navires de la Royale qui rentraient à Toulon : je revenais en 420 de Porquerolles vers la Tour Fondue, et j'avais une petite revanche à prendre, venant de passer 28 mois en compagnie de ces gens-là : le premier est passé devant moi, les 4 autres ont changé de cap pour passer derrière.
J'étais super content de moi! :mdr:
j'aurais pu faire encore mieux, en dessalant, ils auraient été obligés de venir à mon secours.

01 fév. 2014

Et fier de le dire, en plus !

31 jan. 2014

il me semble qu'en droit maritime la notion de navire prioritaire n'existe pas et qu'on parle uniquement de navire privilégié...
petite nuance qui fait toute la différence...

31 jan. 2014

Effectivement, le navire non privilégié ne doit pas gêner celui qui l'est. mais en cas de risque de collision imminente, malgré les 5 coups de sirène, de canon ou tout autre, le navire privilégié doit manœuvrer afin d'éviter la collision. C'est le RIPAM qui le dit clairement.
Toutefois, dans un chenal par exemple ou lorsque le navire privilégié est handicapé par son tirant d'eau, cela réduit considérablement sa marge de manœuvre.
Quant aux mariolles (je ne sais pas combien de "l" alors j'en mets deux à tout hasard!) qui cherchent à user de leur prétendu "droit de priorité" parce qu'ils sont à la voile, une petit passage devant le Tribunal Maritime les ramènerait vite à la raison!
Au Havre, par exemple, que je fréquente souvent, toute présence dans le chenal est interdite lors d'un mouvement de navire. La pilotine du port y veille et lorsqu'un navire se présente à l'entrée, on a droit aux 5 coups de sirène même si on traverse rapidement les 250m de l'entrée alors que l'arrivant est encore à un mille!

31 jan. 2014

Depuis la nuit du 4 Aout 1789 les Privileges ont été abolis ... donc la notion de priviléges est hors la loi depuis bien longtemps

josé

31 jan. 2014

"Les promesses politiques n'engagent que ceux qui les croient !"
:doc: :policier:

31 jan. 2014

Alors ecumeur c'est pas 'le ramenait à la raison' mais le 'ramener à la maison'.
Effectivement il y a des endroits ou comme à Belle-ile en été, ou des zods tournent avant les manœuvres des ferrys.

01 fév. 2014

Le ferry en question assure une liaison avec l'Irlande, et, je ne sais pas exactement pour quelle raison, il fait toujours appel aux services de la station de pilotage. Donc, au moment de l'incident, c'est un des pilotes de Cherbourg qui était à la barre. De plus, la pilotine se trouvait tout près et elle est donc venue bord à bord avec le voilier pour l'identifier et sans doute aussi pour lui passer un premier savon. Lorsque celui-ci est arrivé à son ponton, il était attendu... La suite est dans le journal. C'est vraiment le ferry avec lequel on ne joue pas ! (Mais on ne doit pas jouer avec les autres non plus, hein ?) :policier: :goodbye:

01 fév. 2014

Tu as raison p70, c'est ça l'explication... D'autre part j'aurais du écrire "au moment de l'incident, il y avait un pilote de la station de Cherbourg à la passerelle..."
Bonne journée

01 fév. 2014

Bonjour. @ Lofaba, tous les ferrys en ont l'obligation a l'arrivée comme au départ.
C'est pour çà que l'on croise fréquemment la pilotine dans les rades et selon l'heure, on peu savoir qui arrive et faire en sorte de laisser le passage libre quitte à tirer un bord de plus.

01 fév. 2014

Pour les commandants de ferry ,il y a une qualification qu'ils possèdent ou pas et qui est une licence de capitaine pilote.
A Cherbourg seuls ,les commandants de la Brittany faisant régulièrement la ligne ont cette qualif.
D'autre part le pilote ,je le rappelle n'est pas à la barre.
Le pilote est là en tant que conseil et seul le commandant est responsable de son navire.

il y quelques années une vedette d'une douzaine de mètres a été éperonnée par un ferry qui l' a rattrapée en entrant jute au fort de l'ouest.
Visibilité médiocre, les gars de la vedette ne regardaient que devant eux et je pense que ceux du ferry devaient ne regarder que derrière au cas où un voilier les auraient rattrapés ...

31 jan. 2014

Avec ton velo, un camion te coupe la route par la gauche , tu prends ta priorité ou tu t'arretes ?
Pour le plus faible il n'y a jamais de difference entre une priorité et un privilege. Pour le plus fort la difference relève de la bienseance.
i
Comme disait La Fontaine :" La raison du plus fort l'emporte toujours."

31 jan. 2014

Si tu es sur un vélib' tu prends la priorité.

31 jan. 2014

si on meme plus tirer des bords devant les ferrys en fumant des petards ou est le plaisir

31 jan. 2014

Le plaisir, ce sont des représentants des forces de l'ordre sur un zod qui surfent sur la vague d'un ferry dans le chenal de Le Havre!
Enfin c'est l'impression qu'ils donnaient en les voyant passer.

31 jan. 2014

Un ferry ça va, trois ferries bonjour les dégâts ! :acheval: :acheval: :acheval:

01 fév. 2014

ca me fait penser au celebre cocktail anglais a la mode a zeebrugge il y'a quelques années un quart ferry trois quarts d eau

01 fév. 2014

Pas drole du tout!!! il y a quand même eu beaucoup de victimes.......un peu de respect.

:non:

02 fév. 2014

j'en connais beaucoup, et j'en suis, qui préfèrent s'effacer pour passer derrière un gros.
Ca m'a permis de vivre 70 ans et sans doute encore autant... Heu ?

02 fév. 201402 fév. 2014

il est en général préférable de passer derrière, mais parfois le cargo fait un imperceptible écart pour passer derrière et ce n'est pas le moment de changer de route !
L'AIS est vraiment précieux dans ces cas là : il m'est arrivé plusieurs fois de me préparer à virer et un coup d'œil juste avant de virer me montre un cargo en tain de changer légèrement de route pour passer derrière.
En général ils font cette manœuvre quand leur antenne AIS est à environ deux milles (l'étrave peut être nettement plus pré !)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

🎶Always the Sun 🎶

Après la pluie...

  • 4.5 (166)

🎶Always the Sun 🎶

mars 2021