Un site à découvrir : 123Océan

www.123ocean.com[...]3ocean/

Quelques bribes que j'aime bien :

"Le 21e siècle sera océanique…

C’est une armée silencieuse qui se lève, l’armée des passionnés de la mer, prêts à tout pour la défendre, la connaître. Une armée sans frontières. L’océanisation est en route…

À bord du vaisseau spatial Terre,
il n’y a pas de passagers,
il n’y a qu’un équipage.
Buckminster Fuller"

L'équipage
01 oct. 2013
01 oct. 2013

Quelques bribes que j'aime moins :

L'Inde donne des droits aux cétacés ->
www.123ocean.com[...]etaces/

Je veux bien qu'on protège les espèces animales (et notre planète, et la mer etc...) mais ça serait bien que les humains apprennent à se respecter aussi, ou plutôt d'abord. Parce que question "servitude" y'a du progrès à faire...

01 oct. 2013

L'un n’empêche pas l'autre @numero ;-)

01 oct. 201301 oct. 2013

Je n'aime pas trop les concepts "marketing" et mouvements de mode, qu'ils soient écolo, socio, religieux, virtuel, et autres;
Une de mes "autres passions" que la voile, est le yoga, méditation, et autres; mais dès que les "centres spirituels", enseignements parfois bizaroides, "institutions monneyées", voire sectaires et autres "gurus donneurs de leçons" apparaissent et deviennent "tendance" chez beaucoup, je les fuis comme la peste; Surement parfois je n'aime pas faire comme tout le monde, ou que je pense que la "vérité" n'appartient à personne !
Donc ces concepts, même pour la mer, sont souvent des mouvements commerciaux de "masse", déguisés dernières des slogans (un peu comme facebook et compagnie !), comme le concept très hypocrite de "développement durable" (sachant qu'on ne peut bien sur pas "se developper" indéfiniement sur une planète par nature limitée en espaces et ressources)
Au passage, je trouve excessif et ridicule de parler de "personne non -humaine" pour des cétacés; pour le coup c'est totalement de l'anthropomorphisme stupide; Les cétacés ne sont ni des "betes", ni des humains, ni des "personnes", ce sont des êtres vivants, comme tous les autres, humains y compris, différents et semblables sur d'autres choses;
Et vouloir les massacrer ou les exploiter est tout aussi néfaste que vouloir les humaniser ou prétendre des choses sur eux, sans même savoir leur dires !
Comme disait Théodore monod : les animaux ne demandent pas qu'on les aime, ils exigent qu'on leur fiche la paix

Donc je me méfie toujours de ce genre de truc, grandes messes et mouvements "fashion écolo", un peu comme des "centres ou école de voile", et autres organisations qui monopolisent un domaine "libre et gratuit" à l'origine ;)

01 oct. 2013

Je suis tout a fait d'accord, je parle personnellement du Vivant. Maintenant, cela a un sens juridique et est accepté par ces mêmes juristes et si cela peut sauver des cétacés, je suis pour. Pour le coté fashion écolo, Hugo Verlomme (Mermère ; L'homme des vagues ; Voyages en cargo, etc) et moi-même (Les colibris ; Wiki-Up ; Globe2Child, etc), nous sommes des acteurs de longue date... Si aujourd'hui, nous avons souhaité créer 123ocean sous forme d'entreprise privée, c'est pour éviter de devoir faire la manche pour mener les actions qui nous tiennent à cœur. Après, le temps nous dira si nous avons eu raison ou pas... Au moins, nous aurons essayé ;-)

02 oct. 2013

Non @trebor.m en fait, c'est le contraire. Mais actuellement, nous n'avons ouvert que la porte des contributions. Ensuite, nous allons ouvrir une place de marché, càd, des espaces que nous louerons aux entreprises pour communiquer sur leurs offres tout en respectant et en valorisant les océans. Nous et la communauté, nous serons les garants de ces actions et de ce respect. C'est mon coté Open-Source et Wiki ;-). Toute entreprise déviante ou mensongère sera bannie. Cela peut être des clubs de plongée, des chantiers nautiques, des associations, etc. L'argent récolté servira en partie à rémunérer les auteurs et les contributeurs mais aussi à soutenir des actions concrètes de protection et de valorisation de l’Océan, c'est l'une des particularité de 123ocean, nous sommes entre l'association et l'entreprise. D'autre part, c'est la participation et le contenu qui font la valeur d'un site mais ces derniers sont toujours ou en tout cas la plupart du temps, bénévoles. Or, comme je navigue beaucoup et que je cherchais un moyen de remplir la caisse de bord en me faisant plaisir, je me suis dit pourquoi ne pas partager ce que je vis et me faire rétribuer un minimum pour cela... Mais si vous vous adressez à des journaux ou magazines, c'est chasse gardée ! Si tu n'es pas journaliste, c'est non ou alors, bénévolement... Donc, je me suis dit qu'il y avait quelque chose à faire. Et si je le fais pour moi, pourquoi ne pas le faire pour les autres. De même, tout le monde pourra proposer des stands à ses connaissances et touchera jusqu’à 20% de l'abonnement qu'il aura pré-vendu. Soit ce sera une remise s'il fait partie de l'entreprise, soit ce sera pour lui, pour faire ce qu'il aime faire. Car c'est un mot d'ordre dans 123ocean, fais ce que tu aimes faire. D'ailleurs, les salariés consacrent 6 mois de leur temps à 123ocean et ensuite 6 mois à faire ce qu'ils aiment faire. La seule condition est que cela soit en relation avec l’Océan et qu'ils communiquent sur 123ocean. Enfin, nous avons une volonté de synergie. Les sites comme "Hisse et Oh" qui fut souvent pour moi une mine d'information, nous ne les voyons pas comme des concurrents mais comme des partenaires. A nous de voir comment nous pouvons donner un sens à cette synergie. En espérant avoir répondu à ta question, Amicalement, Pascal Bouche

Le site a un but informatif et partage, et qui se rémunère par les acteurs des sujets publiés, c'est le principe ?

01 oct. 201301 oct. 2013

@Wildlife : Tu confonds "croissance" et "développement", c'est pas la même chose. Le concept de D.D. est assez efficace pour évaluer ce qui est fait, c'est déjà pas mal d'avoir ce genre d'outil. C'est sa récup qui est nuisible.
Pour les cétacés "personnes animales" ou je ne sais quoi, l'important c'est qu'ils soient protégés, le reste, terminologie ou autre... on s'en tape !!
Quand aux écoles de voile (qui n'ont jamais été obligatoires ni exclusive de tout autre type d'apprentissage), c'est et ça a été bien utile à tous ceux qui habitaient loin de la mer et dont les parents n'étaient pas assez fortunés pour avoir un bateau.

Mais je n'ai pas l'intention de m'engueuler avec toi, je suis assez largement d'accord, en particulier en ce qui concerne le greenwashing :-)

02 oct. 2013

@Eric17, je rebondis sur le terme "Greenwashing" pour communiquer quelque chose qui me trotte dans la tête depuis pas mal de temps... Oui, il y a des faux écolos, des personnes qui se servent de ce retour au naturel pour faire de l'argent. Mais perso, si un groupe comme Carrefour qui a provoqué la mort du petit commerçant et par conséquent la mort du local, morts auxquelles nous avons tous participé en allant chez eux plutôt que chez notre épicier du coin, et bien, si Carrefour se met a faire du bio et acheter plus "local" parce qu'il voit que c'est une part de marché non négligeable, je me dis que ça va dans le bon sens. S'il n'y a plus de demande pour les produits OGM et autres, même MONSANTO sera obligé de faire du bio ! Elle est pas belle la vie ? Alors soyons vigilant mais apprécions aussi l’évolution de ses derniers temps. En 2003, j'ai lancé une entreprise sur la maison écologique et sur comment bâtir sain. C’était trop tôt ! Personne ne comprenait l'importance d'avoir une maison saine... Aujourd'hui qui ne sait pas que certains matériaux sont nocifs, que les antennes de téléphones sont nocives ? Donc, nous avançons dans le bon sens. Alors plutôt que de crier au Loup de façon générale, restons simplement vigilant et profitons de l'instant présent. @Eric17, je ne te réponds pas mais c’était plus pour rebondir sur ce terme qui est en fait du 100% marketing contre productif. Amicalement, Pascal

01 oct. 2013

Bonjour A toutes et tous, heureux de voir ce petit post. Je suis l'heureux co-fondateur avec Hugo Verlomme de ce site internet. Aussi, nous allons voir comment nous pourrions créer des synergies entre Hisse-et-oh et 123ocean ;-)

01 oct. 201301 oct. 2013

salut,
rien de bien important,mais la citation attribuée a Buckminster Fuller est de Marshall Mcluhan (philosophe et futuriste canadien 1911- 1980)commentant un texte de Buckminster Fuller :"operating manual for Spaceship Earth" publié en 1968.
Sinon un peu comme wildlife,parler d'individu cétacé...?
perso je soutiens plutot Sea shepherd ,mais toute action en faveur du respect des océans est à saluer; bonne chance à vous.
ps Mermere de Hugo Verlomme est vraiment une belle histoire .

02 oct. 2013

Merci @Ruzven. Pour info, nous sommes avec Sea Shepherd, nous préparons d'ailleurs une action d'envergure pour la fin d’année avec Paul Watson et l'antenne française de Sea Shepherd. Amicalement, Pascal Bouche
PS: Le roman Mermère est celui qui m'a fait connaitre Hugo Verlomme et je lui rapporterai ton retour sur son livre. Cela lui fera très plaisir.

01 oct. 2013

à 123ocean, je suis du genre à soutenir toute action qui va dans le sens du respect (de toutes les formes de vie, y compris humaines !), et il faut bien "manger" ou se financer, apres je ne sais si toutes ces ONG, ou organisations - initiatives personnelles, servent toutes la cause, mais à choisir mieux vaut qu'existent celles là, que celles de Total et autres ;-)
Je crois aussi que plutot que d'attendre toujours "des autres", ou d'organismes, qu'ils "fassent le boulot", c'est à chacun de se responsabiliser, et de changer de façon de vivre dans la limite de ses possibilités, chacun à son niveau;
Comme par exemple : éviter d'acheter de la viande de cheval, ou d'animaux maltraités, ou d'animaux tout court si possible ;) et bien d'autres choses,
sachant que les gouttes d'eau font les grandes rivières... vers la mer

02 oct. 2013

Ma famille et moi sommes végétariens et nous te suivons complètement. Nous faisons partie des Colibris de Pierre Rabhi et aujourd'hui, (dans le monde du nautisme, c'est déjà plus courant) il appartient à tout le monde d’Être un individu responsable de ses actes et de choisir sa route, surtout que celle-ci est longue... comme dirait Bernard Moitessier ;-) Amicalement, Pascal Bouche

02 oct. 2013

Merveilleux @Eric17, souhaites-tu nous faire partager, au travers d'un article, ton retour d’expérience dans le domaine ? C'est justement cela le but de 123ocean, ouvrir la concertation, analyser, étudier et faire évoluer ! J’espère que tu accepteras ! pascal(point)bouche(at)123ocean(point)com

02 oct. 2013

ok, j'ai mis mon mail dans le post précédent à la fin. Ensuite Hugo Verlomme le lira et le corrigera le cas échéant et nous te préviendrons avant de le mettre en ligne. Comme je le dis plus haut, si tu es un contributeur récurrent, tu seras rémunéré. Je suis impatient de te lire Eric ! Amicalement, Pascal

02 oct. 201302 oct. 2013

@Pascal Bouche : à ma grande honte (pas tant que ça en fait), je suis omnivore. Ça me peinerait de voir disparaitre du paysage (en dehors de quelques zoos) TOUS les animaux d'élevage. Sans compter l'intérêt agronomique de la polyculture - élevage. Et vous imaginez la Normandie avec juste des bois et du soja ?

OK, 1,5 milliards de vaches, ça fait beaucoup pour la planète, et les conditions d'élevage ultra-productivistes sont de plus en plus révoltantes. Mais là aussi, il faut se méfier des raccourcis, et analyser avec précision les + et les - (avec des méthodes comme le diagnostic de durabilité, par ex).

Par exemple, je ne suis pas tout à fait d'accord avec la page sur l'aquaculture (c'est ma spécialité), sur le site 123 : pour la truite, ce ne sont pas 5 kg de poisson "minotier" qu'il faut pour produire 1 kg (je suis d'accord, pour la daurade), mais actuellement environ 1,5 kg (grâce aux protéines végétales), alors que dans la nature (poisson de pêche & chaine alimentaire), il faut 10 kg de proies.
L'élevage de poissons végétariens (certains tilapias), ou omnivores (comme la carpe) pose d'autres problèmes, d'espace, de ressource en eau, de prédation et de rentabilité par ex...

Ce que je veux dire, c'est qu'un élevage intensif bien conçu (plutôt "semi-" que "ultra-", quand même) peut être plus respectueux de l'environnement (local et global) qu'un élevage extensif mal conçu, et bien souvent plus "durable" (on ajoute les aspects économiques et sociaux).

On s'éloigne pas mal de la protection des cétacés (qui de toutes façons, "personnes" ou pas, disparaitront, faute de nourriture, si on commence à exploiter le krill de façon incontrôlée, comme on peut le craindre), mais je voulais insister sur la complexité de tout ça, les erreurs ou amalgames répandus en toute bonne foi par certains écologistes, et sur les mensonges de certains groupes agro-alimentaires (dont la motivation N° 1 reste la rémunération des actionnaires, c'est pas 1% de bio ou d'équitable qui va changer grand'chose : c'est juste une très mince couche de peinture verte qui nous fait prendre des vessies pour des lanternes).

Bonne chance pour le site, et pour toutes vos activités !

02 oct. 201302 oct. 2013

l'aquaculture "écologiquement intensive" est un sujet sur lequel je réfléchis actuellement (comme pas mal d'autres), mais ... en fait on manque cruellement de données et d'expériences. Comme pour l'agriculture du même nom, mais en pire.

La seule pratique de ce genre est la polyculture chinoise (carpes), qui est en train, hélas, de disparaître, faute de transmission (du savoir et des entreprises) et du fait que les carpes herbivores aiment mieux les granulés à base de farines de poisson que les végétaux aquatiques (et poussent mieux). L'élevage des poisson-chats et silures aurait pu être un exemple ... avant ses dérives (ou échecs). Les systèmes aquaponiques ...?

La conchyliculture est un autre exemple, mais quand on voit les levées de bouclier contre la mise en place de filières en mer ouverte ... :-/
(Ça c'est un sujet qui concerne la plaisance ! vérifier si le sujet a été abordé ici... après recherche, il semble que non)

En gros, c'est pas gagné.

Ça serait une bonne idée de mettre ça au clair (et en résumé), il me faudra juste un peu de temps.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Décembre à Manly beach.  été australien

Souvenir d'été

  • 4.5 (14)

Décembre à Manly beach. été australien

novembre 2021