Un peu de musique si vous le voulez bien (libretto IV)

L'équipage
11 juin 2019
11 juin 2019

N'oubliez pas Mayko :
"mayko en concert avec son groupe de metal a Martigue le 8 aout " :coucou:

:))

11 juin 201916 juin 2020

Et à propos de Metal .....

Originaire du Kinhsasa, fille d’un père musulman et d’une mère chrétienne, Faty Sy Savanet déboule à Paris à 9 ans, au début des années 90 où elle découvre le rock et le hip-hop.
Parmi ses influences, le chanteur heavy metal Ozzy Osbourne, plus connu sous l’alias bisounours
Prince des Ténèbres !

A Kinhsasa, tout le monde faisait de la musique dans sa famille.
Et elle parle le Lingala qui est une langue bantoue parlée très musicale.
De toutes ces influences et de toutes ces cultures, en 2017 elle décide d’exploser les frontières et de relancer l’afropunk en France avec son premier groupe de punk-garage Jaguar.

Avec son nouveau groupe Tshegue, elle décide de mélanger tous les styles de musique qui l’ont marquée et toutes les langues qui l’ont influencée (elle parle parfaitement le français et l’anglais) mais avec un retour aux percussions et aux rythmes de base.
Le résultat est étonnant, festif, jubilatoire.
Je n’aime ni le punk ni le metal mais j’adore Tshegue :)

When You Walk (et son côté gospel)

Tshegue

Muanapoto

21 juin 201921 juin 2019

Ozzy n'a pas fait que des conneries pour MTV (le loft d'Ozzy est un moment télévisuel proche de la pathologie psychiatrique).
Donc on comprend bien les influences de Tshegue.

Les amateurs de basses (et de jeune femme en robe de soirée en soie) apprécieront

11 juin 2019

Bon comme on n’a pas parlé d’opéra dans le dernier fil, et que je viens d’écouter ce passage de l’opéra « Ariodante » de Handel que je n’avais pas écouté depuis un certain et qui me transporte, je vous en fais profiter, non non, ne me remerciez pas ! Cet air est interprété par la mezzo-soprano suédoise Anne-Sofie von Otter superbement soutenue par un orchestre très présent dirigé par Marc Minkowski. C’est ma version préférée mais il y en a eu d’autres.
Et en prime une petite vidéo explicative et humoristique pour les ceusses qui ne connaissent pas.


21 juin 2019

J'aime Handel, mais le lyrique m'ennuie. Je trouve que c'est surjoué, alors que la musique est si belle. Il faudrait presque une version karaoké.

21 juin 2019

J'adore!

21 juin 201921 juin 2019

Puisqu'on est dans le conservatoire, voici Hugo Kant, distribué sur Bandcamp. Jeune multi-instrumentiste (ça m’épate toujours), qui manie avec talent le Daw, la flûte traversière, le piano, la guitare et la basse. Je ne serais pas étonné de leur voir jouer du oud ou du Chapman-stick.
Ses collaborations avec d'autres artistes, sont très réussies ("Clouds", avec Astrid Engberg), font penser à Wax Tailor et Charlotte Savary.

hugokant.bandcamp.com[...]of-time

Wax Tailor :

21 juin 201921 juin 2019

@Eliot
Bah...chacun son truc, mais pour ma part je considère la voix comme un instrument, d'ailleurs mes trois instruments préférés sont le piano, le violoncelle, et...la voix.Cela dit la musique vocale est souvent d'avantage appréciée avec le visuel (et le texte qui défile), puisque la plupart du temps il s'agit d'opéra, et là, la chanteuse, ou le chanteur interprète un rôle.
Après, l'art lyrique c'est varié, il y a tous les styles,toutes les tessitures, j'avais d'ailleurs mis sur le fil précédent un air de Alessandro Scarlatti interprété par le contre-ténor Italien Philippo Mineccia, et cette musique me scotche littéralement à chaque fois que je l'écoute tellement je trouve cette interprétation magique, de la broderie, de l’orfèvrerie vocale!!
Je remets le lien:

Tant que j'y suis, un truc plus rare, mais pas moins magnifique, c'est la voix de contralto, la plus grave des voix féminines. Ici le "lamento d'Ecuba" de Francesco Cavalli superbement interprété par la contralto Canadienne Nicole Lemieux:

23 juin 201916 juin 2020

Je ne sais pas encore si j’irai voir Rocket Man, le film qui retrace la vie d’Elton John.
En revanche, je reverrai avec plaisir certains films dans lesquels il fait des apparitions musicales généreuses.
Il y a de quoi faire : Le Cercle d’Or, Fandango, Breaking The Waves, Almost Famous, Tommy, American Bluff, Bridget Jones, Quatre Mariages et Un Enterrement, ….

Enfant unique, un physique ingrat, petit, rondouillard, timide, introverti, mal dans ses lattes, il vit une enfance monotone, solitaire, malheureuse et ne trouve de réconfort qu’en jouant du piano toute la journée.

A 17 ans, il annonce à ses parents qu’il veut faire carrière dans la musique.
Après une première expérience sans intérêt avec le groupe Bluesology (voir Youtube), il passe une annonce dans un magazine de musique.
Il est contacté par un mec qui vit à la campagne et qui lui propose d’écrire des paroles de chansons.
Ca matche illico.
C’est Bernie Taupin qui est toujours là 50 ans plus tard : depuis le début, et jusqu’à aujourd’hui, Bernie écrit les paroles, Elton y dépose la musique.

Compositeurs de génie dont les succès restent parfaitement gravés dans nos têtes quarante ou cinquante ans plus tard comme le sont ceux des Beatles, des Stones ...

Pianiste de formation classique, il écrit des musiques sorties d’une imagination subtile et mises en valeur par un timbre de voix capable de moduler dans la rage comme dans l’émotion.
Il ne joue pas les imposteurs.

Dans les années 70, comme Stevie Wonder, il sort tube sur tube.
A lui seul, durant cette période, il représente 3% du marché international du disque, toutes musiques confondues.

L’album le plus emblématique et le plus flamboyant de cette carrière inattendue sera Goodbye Yellow Brick Road qui a été enregistré en France en 12 jours seulement, au château d'Hérouville.

Au cours de sa toute première interview, à peine sorti de l’ombre : "J’aimerais devenir une légende de la musique, mais j’en doute : il faut être exceptionnel !".

Puis il a explosé et est devenu ce personnage excessif, délirant, extravagant, exubérant, sans complexe, no limit.
Dans les années 80, malgré le succès, il sombre et devient peu à peu une épave bouffée par la drogue et l’alcool.
Il se relèvera mais mettra du temps avant de trouver un peu de sérénité.

On m'avait proposé d'aller voir le concert qu’il a donné vendredi mais j’ai préféré décliner l’offre.
Avec l’âge, je trouve qu’il a perdu les aigus, il n’a plus ni la fluidité ni la vitalité.
Et je n’avais pas envie de m’adapter.
Il paraît que j’ai eu tort.

Tant mieux pour tout le monde et tant pis pour moi.

I’m Still Standing

Sorry Seems To Be The Hardest Word au Royal Opera House

Nikita

Candle In The Wind

Rocket Man

Crocodile Rock

Goodbye Yellow Brick Road Lyrics

Dont Let The Sun Go Down On Me

27 juin 2019

Elton John a enregistré "Rocket man" au château d'Hérouville. L'album s'appelle d'ailleurs "Honky Château" pour cette raison. Je ne sais pas si le film y fait référence.

27 juin 2019

Je l'avais vu à Nice. Ça date on va dire 84. Au palais des sports. Un grand Hall, trés haut, avec poutres arrondies en béton sous le toit un peu comme une église. A priori pourtant, peu favorable à une bonne acoustique.Trois heures de féerie de son, le gars était à fond. Moment totalement privilégié dont le souvenir reste intact.

24 juin 201924 juin 2019

Il y a trois ans, je vous avais parlé d'un merveilleux fou furieux : le multi-instrumentiste Mathias Duplessy.
www.hisse-et-oh.com[...]ez-bien

Vendredi 28 juin, il clôturera le festival de guitares de Lambesc, entre Arles et Salon, avec quelques-uns de ses musiciens du moment dont François Jouve.
C'est énergique, c'est frais, c'est joyeux, c'est plein d'inattendus et de poésie musicale.

Parmi ses joyeux délires :







Merci Eliot de m'avoir rappelé cet évènement.

www.festivalguitare-lambesc.com[...]

24 juin 2019

avec ce fantastique joueur de tabla : Prabhu Edouard (5e lien). :bravo:

25 juin 2019

je ne sais pas si quelqu'un a déjà posté cette chanson de Brassens et je la trouve très bien interprétée.

06 juil. 2019

Pas mal effectivement... bien que je préfère toujours l'original.
Le texte se prête mal à une voix féminine !

14 nov. 2019

Et celle-ci, bien réinterprétée ?

28 juin 2019

Autoroute pour l'enfer : le doc passe encore en replay sur Cstar (pour ceux qui ont une box) ou sur Molotov.
Pour les fans d'ACDC, dont je fais partie, mais qui occulte un événement postérieur au docu, celui de l'éviction de Brian Jonhson par Angus Young et son remplacement par Axel Rose.
Et pourquoi ne pas avoir arrêté l'histoire ?

Elle avait si bien commencé...

28 juin 2019

J'ai jamais réussi a les voir . Un raté :tesur:
Eliot j'étais grand fan également, rien de difficile . J'aimais la connection avec Trust, qui fut mon premier concert en doublette avec Rose Tattoo, à la patinoire vert coteau à Toulon, ambiance électrique car quartier chaud à l'époque.Impréssionant..
Je pensais que Brian Jonhson était devenu sourd, et qu'il avait quitté le groupe pour cela.?

28 juin 2019

Jonhson est devenu sourd en faisant de la course automobile (!) et on peut comprendre que la scène devenait impossible. Mais Young n'a pas été très reconnaissant sur ce coup là : c'est lui qui est allé chercher Rose. Why ?!!
Pour moi, ça s'est arrêté à "Highway to hell", même si je trouve que "Back in black" est bien, mais je ne suis pas allé plus loin.

28 juin 2019

C'était bon ces groupes . Motorhead and co.les concerts c'était la folie. Ambiance merguez and compagnie. Trop bien.

28 juin 2019

Arte a diffusé un splendide documentaire sur Lemmy il y a quelques années (de son vivant). Une sorte de testament du grand échalas.
Touchant à l'extrême quand il cherche un coffret mono des Beatles chez un disquaire et son admiration pour les fab four... "Life is to short" lâche-t-il vers la fin. Un type incroyable.
à voir absolument :

01 juil. 201901 juil. 2019

Soundbreaking, la grande aventure de la musique enregistrée.

Il est possible qu'on en ait déjà parlé, je n'ai pas remonté les 400 posts du sujet :)
Passionnants (6 épisodes je crois), le tout adoubé par le grand George Martin.

Ps: on voit à plusieurs reprises Rick Rubin, producteur barbu, capable de capter tout le génie musical de John Frusciante. L'enregistrement et le mix de "Blood Sugar Sex Magik" des Red Hot est un bijou de sons (strato50s+melotron+bassines+moog+12 cordes+...). Cet enregistrement a donné naissance à un docu très discret, tourné en noir et blanc dans la villa louée à LA pour l'enregistrement. L'album deviendra culte.

Soundbreaking :

05 juil. 2019

L'été est propice aux bonnes emissions tv sur la musique. Les soirées arte sont excellentes. Ce soir sur la 2 , France 2 ;-) Dédé Manoukian le malicieux propose un bon travail sur l'ariérre plan des chansons.

05 juil. 2019

Lennon sur Arte, je n'avais pas vu je ne regarde que trés peu la tv, sinon par théme. Marre de la pub. Idem pour le net . Je passe, et si ça me saoule je rippe. C'est comme ça que je suis venu sur le fofo.Vive la zik.

06 juil. 2019

A propos de musique et de tv, tu sais certainement qu'il existe des chaînes uniquement consacrées à la musique, sur lesquelles il n'y a aucune pub, et qui coûtent un prix dérisoire.

-"Mezzo", environ 2€/mois pour les amateurs de jazz et de classique.
-"Brava", pour le classique
Et certainement plein d'autres qui concernent d'autres genres de musique.

07 juil. 2019

De circonstance :

14 juil. 201914 juil. 2019

Aussi . Merci mon Calo. Ne change rien, on a besoin de toi .


La fin importe peu, on est la. :topla:
Forza.
En version plus originale studio, toute aussi jolie et positive.
Comme la chanson.

16 juil. 201916 juil. 2019

Il est parti Johnny. Celui la si on ne l'avait pas eu il aurait fallu l'inventer.
Quand on entend certains discours, sur ceux qui se plaignent, on est fier et fort de l'avoir croisé sous les chapiteaux.
www.caramba.fr[...]600.jpg


Bon vent Monsieur.

11 août 2019

Pour ceux qui aiment le jazz, dixie ou New Orleans, Un groupe que j'ai été voir à Andernos : Tuba Skinny.

13 août 2019

Ah... il faut un lien ?


Par exemple. Ils en sont à leur 8 ou 9-ème album.

13 août 2019

Petite mais à la hauteur, oui ! Comme quoi, un burn out peut être bénéfique à quelqu'un (et surtout aux auditeurs...) :
dubluesoswing.fr[...]e-cohn/
Pour ce qui est d'Erika Lewis, chanteuse et rythmes, je crois que c'est la seule personne que j'ai vu qui s'assoit sur sa grosse caisse pour jouer. Sa voix est formidable et elle me fait penser à de vieux enregistrements de jazz et blues.

13 août 2019

J'aurais dû préciser fille, et pas sur une caisse (ou deux) de déménageur, ce qui me semble normal pour des Ibères car l’ibère est erratique...
:doc:

13 août 2019

@Yves
Merci pour ce souvenir.
Pendant l'Expo ! J'y étais, en famille... superbe.

13 août 2019

Je ne connaissais pas le groupe Tuba Skinny.
En revanche je retrouve l'excellente multi-instrumentiste américaine Shaye Cohn (cornet, piano, violon), déjà appréciée je ne sais plus ni où ni quand et qui se paie le luxe exceptionnel d'être leader du groupe.
Faut dire qu'elle est vraiment à la hauteur.

www.google.fr[...]/search

13 août 201913 août 2019

Ouais, bon, ce n'est quand même pas un exploit de s'asseoir sur une grosse caisse, si ? :)
Et puis ce n'est pas la seule même s'il s'agit ici du cajón péruvien.
En plus, je t'en file deux pour le même prix !
Une bonne occaze de retrouver feu Paco de Lucia.
Et sur ses terres, à Séville.
Quelle gueule !!!

11 août 2019

De Yves
N'oubliez pas Mayko :
"mayko en concert avec son groupe de metal a Martigue le 8 aout "
On aimerais bien avoir des nouvelles !!! :coucou: :-)

12 août 2019

Bon, comme il y a des amateurs de classique ici, on va essayer de les pervertir un peu, notamment ceux qui sont amateurs de piano.
Il y a quelques mois, ça n'avait pas trop mal marché avec BMW98. :)

D'abord, du côté de la nouvelle vague du jazz norvégien, pour commencer, avec le pianiste Espen Berg et son trio.
Ce morceau me rappelait quelque chose et j'ai mis du temps à trouver.
C'est une ami fan de Sting (je ne le suis pas) qui a découvert le pot aux roses.
Il s'agit d'une très belle reprise de Hounds of Winter.
Je trouve même la reprise plus belle que l'original notamment quant au dialogue piano/contrebasse d'une très belle finesse.

Le contrebassiste : Bárður Reinert Poulsen

12 août 201912 août 2019

Là, on va faire un peu de ménage en faisant fuir les esprits étriqués ! :)

Dans le n° 72 du mensuel Jazz News, des journalistes se sont lancés dans la folle histoire du jazz soviétique sous-titré "Espionnage, Guerre Froide et Contrebande".
Du jazz clandestin, qui se jouait sous le manteau.
Je vous présente le Ganielin Trio, enregistré en 1978, trio qui a longtemps sévi de manière clandestine.
En écoutant ce morceau, "Poco 7", on se doute qu'il va se passer quelque chose un jour, que le mur (et le reste) finira par tomber ! :)
Le jazz comme une arme secrète de persuasion massive.

Enjoy ! :)

12 août 201912 août 2019

Revenons à des choses plus orthodoxes.
Quoi que ....

Stefano Bollani.
C'est un fou furieux et je vous laisse découvrir sa bio et ses références épaisses comme un annuaire téléphonique.
fr.wikipedia.org[...]Bollani

Il pense piano, il vit piano, il s'amuse piano, il dort piano, ...
Pianiste classique de très grand talent, il touche à tous les répertoires du jazz et des musiques actuelles parfois avec humour comme ici où il s'amuse sur des variations de jazz classique avec un morceau de sa composition, Bar Biturico :

Plus sérieusement, ici en duo, avec l'accordéoniste Richard Galliano qui fut l'arrangeur et chef d'orchestre de Claude Nougaro.
Une valse comme sait les composer Galliano, Waltz for Nicky, sur laquelle les deux musiciens redoublent de virtuosité mais aussi de complicité :

Et, enfin, Tico-Tico No Fubá, un choro brésilien écrit par Zequinha de Abreu en 1917, qui a connu un succès mondial à toutes les époques tant il a été joué et repris par de nombreux musiciens et qu'il joue ici d'une manière complètement folle.
Vous connaissez forcément :

02 sept. 2019

Galliano a beau avoir des bretelles, il sait également lire une partition (dans laquelle je lui trouve un jeu un peu mécanique).
Mais c'est quand même du Bach...


Certains diront que ça vaut le piano forte.
Moi je trouve que c'est surtout transportable.

12 août 2019

Dans un précédent libretto, on avait évoqué quelques morceaux de bravoure signés Supertramp. Celui-là (en live) est un morceau de bravoure parmi les morceaux de bravoure :

13 août 2019

Ah… Yves… je crois que ta tentative de me pervertir est vouée à l’échec car décidément la plupart des musiques que tu proposes ne me permettent pas d’atteindre l’altitude que me permet l’écoute de la musique classique (enfin pas toutes…). Je pense que c’est une question d’esthétique musicale à laquelle je suis très sensible, contrairement à toi pour qui la rythmique semble prépondérante, (ce qui ne veut pas dire qu’elle soit absente dans le classique et que j’y sois insensible).

Non pas que je rejette le jazz,le blues, la pop, le rock prog, la variété, non, il y a dans ces genres musicaux des musiques de très haut vol, jouées souvent par des musiciens géniaux, et d’ailleurs il m’arrive d’écouter, et d’apprécier, à la radio, à la tv ou grâce à héo, telle ou telle musique de jazz par exemple, seulement voilà j’écoute une fois ou deux et basta, je ne fais pas l’effort de mettre un cd dans le lecteur ou de chercher sur youtube…alors que je suis à l'affut de nouvelles merveilles que je ne connais dans le domaine du classique.
Voilà c’est comme ça on n’y peut rien.

Cela dit parmi les liens que tu as mis en ligne j’ai quand même retenu « Hounds of winter ».

Ceux qui, moins « sectaires » que moi dans ce domaine, pourront peut-être apprécier ces deux interprétations de « L’alouette » de Mikhail Glinka, transcrite pour le piano par Mili Balakirev et interprétée par Olga Scheps (sa gestuelle peut agacer, mais bon c’est la qualité du jeu qui prime) et Evgeni Kissin.


En tout cas merci à Loupeis qui est je crois à l'origine de ce fil, qui permet à chacun de partager ses passions musicales.
;-)

14 août 201914 août 2019

Merci à tous pour ce super fil, bien vivant, tranquille. Et utile pour la mémoire.On va sortir un album. ;-)

14 août 2019

Olga Scheps est intéressante comme jeu et sensibilité, il y a aussi Khatia Buniatishvili ou Hilary Hahn chez les filles.

15 août 201915 août 2019

Deux trés respectueuses interprétations du fameux Libertango de Astor Piazzola:


Chanteuse, violoniste, mais là surprise : Katica Illényi

Ça ressemble aux ondes Martenot (un Rennais) mais sans contact.
Etrange.
Une surdouée que j'adore interprete le Palladio de Karl Jenkis ce vieux rocker passé au philharmonique: Catrin Finch:


Immense! comme je vous aime les gars et les filles d'Uzeste, André Mainvielle "l'indiférence" ....Et si c'était çà...

Michel, tu resteras dans nos coeurs: Un grand classic

Et pour finir, un gros classic, l'immense Telonious Monk, Round midnight:


Au début l'intro canard me fait penser à un gars qui sort d'un club et qui a son compte, quelques mesures et on sent l'air frais de la nuit. Le Monk était aussi assez facétieux. Belle interprétation chantée par Claude Nougaro, notamment son dernier album avec Nathalie Dessay.
Cdt.

15 août 2019

Excellentes les deux frangines Buniatishvili !
Pour ceux qui voudraient découvrir l'excellentissimes Khatia, l'une des meilleures pianistes de sa génération à mon sens, voir ce documentaire qui permet de la découvrir, avec en particulier (à 13mn30) une rencontre émouvante avec le violoniste Ivry Gitlis.

15 août 2019

La petite soeur est sa productrice , elles donnent des concerts dans le Sud Ouest actuellement, la maman dessine et fabrique une partie des tenues de concert. Excellentes!

15 août 201915 août 2019

Cessons un peu d'être sérieux comme la musique peut l'être parfois...
Voici un mélange de jeunesse et de classique, d'improvisation contrôlée et de talent intéressant :

Le pire, c'est qu'elle s'amuse tant à jouer qu'à regarder l'écran.
Et là, elle mélange les genres, les auteurs et les âges, j'ai cru entendre du rag... :

15 août 2019

Y en a t'ils qui aiment le clavecin? Parce que pour info, pas besoin d'une perruque poudrée pour en jouer... ni pour écouter Jean Rondeau, l'un des meilleurs clavecinistes de la nouvelle génération.


17 août 2019

Entendu hier à la radio:

www.pianocean.org[...]/

18 août 2019

J'en profite pour un petit hommage à Che dont les échanges me manquent.

18 août 2019

J'ai bien aimé Garbarek, mais plus encore Paul Bley et son ex.....
Alors sur un thème de Carla une interprétation de Paul :

21 août 201921 août 2019

Et le bon vieux rock ? Un "classic " par leur créateur et une version des Who. Led Zep l'avait aussi repris :

22 août 201922 août 2019

Vince Taylor aussi l'avait interprétée.
Vince a été un peu méprisé, je crois à tort, par les " spécialistes " de l'époque, mais j'avoue préférer la version originale ( Bashung sans doute aussi : Remets lui Johnny Kidd )

23 août 2019

Si tu le veux bien, après Vince Taylor on va passer à Alessandro Scarlatti.
Je ne connaissais pas cette oeuvre de ce compositeur italien prolifique qui a sévi entre les 16ème et 17ème siècle.
Je viens donc de découvrir cette très très belle musique, l'oratorio "Il martirio di santa Teodosia", dont voici un extrait, le lamento.

23 août 2019

On peut aimer les deux....

28 août 201928 août 2019

J'ai écouté un truc ce matin qui, je pense, plaira à Yves notre contrebassiste héossien, et j’espère aussi à d'autres.
Il s'agit d'un nouvel album intitulé "Farangi" enregistré par un duo composé du contrebassiste Renaud Garcia-Fons et de la luthiste Claire Antonini...superbe

www.fip.fr[...]e-13854

C'est un album qui devrait rejoindre dans les meilleurs délais ma collection de quelques 1500 cd.

29 août 201929 août 2019

Comment se nomme cet un instrument de la musicienne, le teorp? C 'est ce que j'entends à 2'12. Un mélange de cordes et de caisse, Oud, ou Citare. Quel est donc cet instrument.
Vu en retard sur le deuxiéme lien . Le Théorbe.
Autant d'instrments que de musiques.
Déja que sur une seule guitare, l'exploration peut durer une vie dixit Keith Richard, les instruments alliés aux cultures, et époques, donnent un résultat sans fin à cerner. Je pense que même les grands musicologues doivent s'arracher les cheveux.

30 août 201930 août 2019

Cet instrument qu'est le théorbe,ou quelquefois archiluth ou chitarrone, instrument qui ma fascine aussi bien par sa beauté visuelle que sonore, fait partie de la famille des luths.
J'ai nommé Claire Antonini la joueuse de théorbe, la luthiste, peut-être aurais-je dû utiliser le mot théorbiste.

31 août 2019

A propos d'esthétique des instruments, j'ai reçu une fois ce monsieur qui en fait des oeuvres d'art en bois précieux :

www.guillermsculptures.com[...]lptures

(un peu HS, je viens de recevoir sa dernière lettre d'infos, je pense que ça peut intéresser les musiciens d'H&O...)

31 août 2019

Absolument magnifique !
Merci pour ce lien. :pouce:

31 août 2019

Ça rappelle les violons et mandolines de Picasso et Braque, période cubisme...

31 août 201931 août 2019

Pour ceux qui ont visionnés le dernier lien que j'ai mis en ligne, et qui ont aimés cette musique, je précise que je viens d'écouter le cd dans son intégralité et que je ne regrette vraiment pas mes 12.99€ ! Ce cd est un enchantement ! Une heure de bonheur et de voyage entre les musiques d'Orient et d'Occident.

11 nov. 2019

Qui aime Lavilliers ou Catherine Ringer ? Les deux ensemble

15 nov. 2019

Moi... elle est magnifique !

15 nov. 2019

J'ai eu peur ....On est au moins deux.

12 nov. 201912 nov. 2019

Je viens juste de toucher le ciel (faut dire que j’ai le bras long) en écoutant l’une de mes musiques préférées de Jean-Sébastien Bach, il s’agit d’un extrait de la passion selon st-Mathieu, « Erbarme dich, mein Gott » interprété par cette merveilleuse musicienne au timbre de voix magnifique qu’est la contralto Delphine Galou qui s’est spécialisé dans le répertoire baroque et qui a étudié en parallèle la philosophie, le piano et le chant, rien que ça…
Peut-être que certains d’entre vous toucheront le ciel également en l’écoutant, ha ha !

12 nov. 2019

Un beau quartet à la guitare le Los Angeles guitar quartet.
Je recommande Carmen.


Cdt.

12 nov. 2019
12 nov. 2019

Je me permets de mettre ce lien, il y aura de la musique sur une œuvre de l'immense J.Ellroy. Qui sera interviewé à 20 h Ce jeudi 14 Nov.

14 nov. 2019

Pour ceux que ça intéresse James Ellroy était hier soir à l'émission "La grande librairie de France 5" qu'il est possible de revoir en replay.

14 nov. 2019

@BWV 988: Plutôt modéré dans ses propos, l'animateur était allé le voir il y a quelque temps chez lui à L.A.
Il est ce soir à 20h sur la France Inter à 20 h et sur le lien que j'ai placé il y sera le 20 Pour un "opéra littéraire big Band".

14 nov. 2019

Il y a une dominante classique sur ce fil, est-ce un signe d'appartenance sociale je ne sais pas, mais la voile n'est pas non plus un sport de prolos.

14 nov. 201914 nov. 2019

Nul besoin d'appartenir à une classe sociale "élevée" (qu'est-ce que ça veut dire d'ailleurs?) pour apprécier ce genre de musique.
Henri Krasucki l'ancien leader de la CGT était issu d'une famille très modeste, ce qui l'empêchait pas d'être un amateur d'opéra averti.

14 nov. 2019

Tout comme la joie de voir un curé au hellfest de Clisson.
Preuve que c'est la musique qui est universelle et que parfois ce sont les humains qui s'enferment.

15 nov. 201915 nov. 2019

Non, @Billet, ce n'est pas un signe d'appartenance sociale, pas plus que la pratique de la voile...
Idée reçue très fausse.

14 nov. 2019

Ce n'est pas son meilleur titre mais c'est nouveau et le clip a un rapport avec l'océan!

Jean-Louis Aubert - Bien sûr

14 nov. 2019

Effectivement c'est pas son meilleur titre (à mon gout) je préfère quand il fait du Telephone, avec les insus par exemple, c'était beau à voir et à écouter cette bande de gamins de 60 balais. Même les Stones ne donnes pas cet effet la en vieillissant.

Je regrette juste de les avoir loupé en live ...

Rafraîchissant ! 🎸

14 nov. 2019

je les ai vus à Nantes mais c'était encore mieux quand c'était Téléphone! (j'avais vu toutes les tournées)

14 nov. 2019

Oui, mais ce que j'ai trouvé rafraîchissant avec les Insus, c'est qu'on peux lire sur leur tête le bonheur d'être à nouveau en scène, on dirais des gamins de 20 ans, comme à l'époque de Telephone justement, comme si ils c'étaient quittés la veille !
Enfin, je vois ça sur les vidéos, car je n'ai pas pu aller les voir en vrai (snif) ... et je ne suis pas certain que l'occasion se représentera maintenant (re-snif)

14 nov. 2019


j aime mieux Cantat malgré tout, j ai l impression d un gâchis,

14 nov. 2019

Moi aussi j'aime bien Bertrand Cantat. C'est pas tout jeune, mais je l'écoute toujours avec plaisir.*

14 nov. 2019

Cool, cool l'ambiance:

15 nov. 201915 nov. 2019

SRV: que je trouve encore bien meilleur que J. Hendrix qui fut son idole à ses débuts.
Ce que l'on ne dit pas sur le wiki (phare des innocents) et autres:
Stevie était un Ange, plongé grave dans la dope, voir @Montreux J.F. 1983.
Les Bluesmen tels que Clapton, Freddy King, BB King etc. Aidèrent Steve à sortir de là.
Chose faite! Aout 90, Ils organisent un festival de Blues. Transport par hélicos. Celui de SRV tape le caillou dans le brouillard.
Fin... De l'épisode, fin de la vie...
Il nous reste...
www.srvofficial.com[...]videos/
Je recommande L'Excellllllent, le merveilleux Tin pan alley, nommé aussi Texas Flood éponyme de l'album plusieurs versions sur le tube dont celle-ci avec J.Copeland:

et bien sur la superbe interprétation de Little Wing (tout ça sur le tube):

.
Stevie n'était pas un tapeur de cordes:

Savoir que ce morceau comme les autres était joué sur des cordes (up to 53) pour les connaisseurs c'est-à-dire très dures.

Encore un motif pour mettre de bons hp dans le cockpit.

15 nov. 201915 nov. 2019

Ok, ok , ok Let the blues playing!
La touche, rien que la touche et parfois, la note que l'on dit bleue:


BB Ne manquait ni d'humour ni de gentillesse. Sur ce même Montreux JF, Lors de sa Master class il fit monter sur scène un jeune qui l'accompagna à l'harmonica, il lui laissa faire son solo en l'admirant.
À la question, pourquoi allez-vous chercher cet accord si aigu, 7C ?
Réponse, parce que je n'entends plus les notes plus basses.
Il lui fut reproché par des bas du front en tant que diabétique de faire de la pub pour Burger King! Il n'en fit cas, à plus de 75 Ans 200 Jours de concerts par an il avait autre chose à penser.
On n'oublie pas le célebre: "the thrill is gone"

Interprété aussi en duo avec des dizaines d'artistes dont E.Clapton.
Interprétation, bien plus dur pour un vocal que pour un guitariste.
Même Pavarotti s'était planté.
Une chose encore dans les 90's Martin Scorsese, produisit et réalisa 7 Films sur le blues, malheureusement diffusés dans les cinémas art et essai
Franchement embarquez avec ces 7 Pépites en Cd's tournés comme des reportages.
CDT.

15 nov. 2019

Quand la Tram' se lève, moi je met Motörhead et je monte le son. Mais les doux matins d'été avec un départ par force 2/3, ça sera plutôt Anton Dvorjak.
Ou les Doors.
En tout cas, il y a des musiques pour tout, non ? Et un Dirty Old Town des Pogues avec la(es) bières du soir ?

15 nov. 2019

J'lai bien connu Antonin, garçon boucher à 16 Ans et de la bitte pas possible, ben ouais la cougar qui lui file 15000 USD de l'époque (1891) pour voyage aux Us et New world symphony Em. Assez bon quand même pour être aussitôt patron de la musique à New York.
Les bouseux snobs interprétèrent ça comme l'aide au peuple indien, tu parles! Seulement la beauté des grands espaces.

15 nov. 2019

Dans la forte brise au largue :

Dans la pétole :

Au près bastonnant :

15 nov. 2019

Parmis l'un des plus important compositeur du 20ème siècle :

16 nov. 2019

Je ne connaissais que la version de Mr scruff, merci pour l'original.

16 nov. 2019

Moondog a été utilisé dans de nombreux sample. Il a beaucoup inspiré Kraftwerk ou Space... et aussi la scène Berlinoise electro rock underground début des années 80. C'est étonnant alors qu'il a plutôt travaillé sur le contrepoint et le baroque et a aussi composé une multitude de symphonie. Bref il fait partie des compositeurs qu'il vaut mieux connaître au conservatoire.
je ne connaissais pas scruff.

15 nov. 2019

Ça m'a rappelé ça:

16 nov. 2019

Bon choix ...Mademoiselle...Madame..... Messieurs...

16 nov. 2019

Une reprise de Gershwin par une groupe de rappeurs :

17 nov. 201917 nov. 2019

Retour à l'anthologie de la chanson française.
Je vous laisse (re)découvrir ce magnifique message d'espoir qui donne à tous cette merveilleuse envie d'aimer.
Une chanson construite comme un roman, un titre qui nous renseigne immédiatement (et sans ambages !) sur le contenu de l'oeuvre.

Le personnage principal ?
Une femme qui nous explique avec quelle ténacité elle a décidé d’agir afin de reprendre sa vie en main, résistant à toutes les contraintes du quotidien, notamment celles imposées par la presse magazine de l'époque.
Bouleversant !

17 nov. 2019

Ah oui absolument bouleversant ce chef d'oeuvre, j'en avais les larmes aux yeux en l'écoutant...
Tiens histoire de rigoler une petite chansonnette sans prétention..à mourir de rire...

17 nov. 2019

A la recherche d'un peu de spleen ?
Pour nos amis du sud.

17 nov. 201917 nov. 2019

60 ans plus tard, toujours autant d'actualité :

17 nov. 2019

C'était quand même un sacré trio, Ferré, Brel et Brassens (mon ordre de préférence)? La chanson française était sacrément bien représentée par ces trois là!

17 nov. 2019

@BWV 988: Surtout que c'était juste un libre parlé à la radio.
Rien n'était vraiment sûr jusqu'au dernier moment.
Le deal avait été demandé par le journaliste qui c'est fait accompagner par le photographe. Sympa peut-être mais ils ne se sont pas vus souvent dans leurs vies.

17 nov. 2019

Côte d'azur... Côte d'azur Claude.

24 mar. 2020

m.youtube.com[...]/watch
Il est parti Manu.
J'espère qu'il a pris son sax et ses congas.
A plus.

24 mar. 2020

Le rire de Manu nous restera.

24 mar. 2020

Jean Louis et quelques autres jouent à la maison, si vous avez des liens et que ça vous dit on peut les compiler ici.

www.google.com[...]4417602

24 mar. 2020

MANU - Le grand jazzman s'en est allé! Paix à son âme…

24 mar. 2020
24 mar. 2020

Yves, pas de blabla téle musi -covid ici. No télémusicreality.
Vu comme ça tourne bla bla bla dans le media $. ya du taf. Et on a de l'avance.
On t'attend. On a lancé d'la ziq ou bien.

25 mar. 2020

Il est où Yves ? Un grand contributeur d’Heo ! 👍alors ?☹️

25 mar. 2020

Peut-être une explication à son départ.
www.hisse-et-oh.com[...]ouverte

25 mar. 202025 mar. 2020

You're kidding ?

26 mar. 2020

Pour ceux qui aiment Vivaldi, mais aussi les autres, quelque chose d'un peu moins connu que les quatre saisons, mais que j'adore, c'est un concerto pour basson, de mémoire je crois qu'il en a composé une trentaine, mais je ne les connais pas tous.

27 mar. 2020

Encore un très bon morceau de ce compositeur de génie, la "griffe" Vivaldi est bien reconnaissable!
Merci BWV.

27 mar. 2020

Et pour rester dans l'école italienne (Modene), mais dans l'univers actuel du rockprog, un titre du dernier album de Barock Project pour lequel j'ai un faible pour les parties de piano. (notamment à partir de la 7ème mn)

27 mar. 2020

Ah, là, je crois que musicalement, je suis né un peu trop tard pour apprécier, malgré que j'ai beaucoup apprécié certains liens que tu as mis sur l'autre fil; je les ai d'ailleurs mis dans mes favoris et je les écoute régulièrement, mais je t'avoue que ce titre de Barock project ne m'a pas fait vibrer.
J'aurais dû naître entre le 16ème siècle et mourir au milieu du 18ème ,en gros à la mort de Bach, et renaître un petit peu après le début du 19ème. Ah mais non, j'y pense on aurait pas pu discuter de musique sur H&O, haha.

Allez tiens un petit peu de musique vocale du 17ème, en l'occurence Alessandro Sacarlatti "Mentre ia godo in dolce oblio" avec en prime les paroles traduites de l'italien:
"Pendant que je goûte
un doux oubli
le lent murmure de la brise
s'amuse autour de mon coeur
chuchotant sur le rivage
doucement passe l'onde
tandis que je repose parmi
les fleurs"

C'est joli joli non?

Trêve de discours, en avant la musique:

27 mar. 2020

BWV, je pense que ton oreille n'est pas suffisamment entrainée à l'écoute du rock en général, qui plus est si le "son" s'avère un peu rugueux ou fougueux !
Mais ce n'est pas une critique, c'est normal, on ne peut pas tout apprécier non plus.
Chaque individu possède sa propre perception de la musique en fonction de nombreux paramètres, dont notamment sa culture musicale générale forgée au fil du temps, et sa réceptivité à certaines sonorités, rythmes, mélodies, tempos, complexité de l'écriture... Je pense que c'est très bien ainsi, la diversité étant assurée.

Moi même, comme je l'ai déjà dit sur l'autre fil chansons, il ne fallait surtout pas me parler métal il y a encore peu, et à présent, après de nombreuses tentatives et persévérance, j'ai réussi à y trouver un petit pourcentage de morceaux qui ne me laissent pas indifférent. Comme quoi...
En ce qui concerne le classique par exemple (que j'écoute régulièrement), je n'apprécie pas toujours les parties chantées, préférant de loin les morceaux purement instrumentaux. Généralement, je ne coure pas après l'opéra (et encore moins l'opérette !).
Je ne parlerai même pas des musiques actuelles formatées qui envahissent notre quotidien, où que l'on se tourne...

Toujours est-il que nos différents échanges sur ce forum restent bien souvent instructifs et passionnants, et ça, c'est l'essentiel!

Du côté de Yves, quoi de neuf à l'horizon? Hâte d'échanger à nouveau avec lui aussi !

27 mar. 2020

On pourrait rallumer les briquets, je veux dire les télephones pour voir s'il revient.
m.youtube.com[...]/watch

28 mar. 202028 mar. 2020

Ah la musique cap'tain eric,on pourrait en discuter pendant des heures!

C’est marrant, mais comme tu m’as dit que mes oreilles n’étaient pas suffisamment entraînées à l’écoute du rock, je me suis dit : damned il a peut-être raison. J’ai donc réécouté plusieurs fois ce titre de Barock Project, et si effectivement il y a de très beaux passages, il y en a d’autres que j’assimile plus à du bruit qu’à de la musique, ce qui d’ailleurs est souvent le cas par exemple du Métal, même si ici ou là je peux quand même apprécier certains morceaux, mais voilà comme tu le dis très justement, on ne peut pas tout apprécier, tout comme toi tu n’apprécies que moyennement l’opéra contrairement à moi (enfin pas tous, parce là aussi c’est un univers très vaste). Je te rejoins par contre pour ce qui est de l’opérette qui n’est vraiment pas mon truc.

Concernant les parties chantées dans le monde du classique, hors opéra, je ne fais personnellement pas la différence entre voix (je parle du chant lyrique) et instruments, pour la même raison que je considère la voix comme un instrument à part entière. Le grand contre-ténor britannique Alfred Deller (disparu en 1979) se considérait d'ailleurs, et était considéré par ses pairs instrumentistes, comme un musicien à part entière , dont l’instrument dialoguait avec les autres.

Tu as raison quand tu dis que nos perceptions sont très dépendantes de notre culture musicale forgée au fil du temps,mais continue à mettre des liens qui concernent ton univers musical, car malgré que ce ne soit pas le mien j’y trouve quand même quelques pépites que j'écoute régulièrement, comme par exemple certains titres de Procol Harum entre autres.

Comme j'ai évoqué Alfred Deller, je mets quand même deux liens, l'un qui concerne"Music for a while" titre hyper connu de Purcell et un autre sur de la musique de Haendel.

Super ces échanges très enrichissants, surtout en ce moment...mais bon Yves, reviens!


28 mar. 2020

J'aurai plutôt un faible pour le premier morceau (Purcell), franchement agréable à écouter!
J'aime moins le chant sur le deuxième et un peu moins la musique aussi.
Mais dans tous les cas, qu'on apprécie ou pas ce style, il faut reconnaitre que c'est d'un haut niveau artistique.

Dans mes propos au niveau de la perception de la musique que chacun se forge, j'ai oublié également un paramètre qui me parait essentiel: l'état d'esprit qu'on peut avoir à l'instant "t" ou l'on écoute (ou découvre) un morceau. On peut le trouver sublime un jour, et tout à fait anecdotique ou détestable quelques temps après. Bien que j'ai souvent constaté ce phénomène, je ne me l'explique toujours pas vraiment...
Mais une chose est certaine, il est très rare d'apprécier à sa juste valeur une musique un peu "hors normes" dès la première écoute, j'en ai fait à chaque fois l'expérience (je ne parle pas des "tubes" de 3 mn qui eux, par définition, se consomment et se digèrent souvent très rapidement)

Allez, pour le fun, un autre extrait du concert danois de Procol-Harum (où le fantôme de Jean Seb. veille au grain!) et aussi du live "In the flesh" de Roger Water.

05 avr. 2020

Retrouvée tout à fait par hasard, la version originale du titre "Fire" de Procol Harum ci-dessus.
Bien sûr, il n'y a pas les arrangements, les coeurs ni l'orchestre symphonique, et de plus, la prise de son est très moyenne... mais l'esprit du morceau est bien là, et on sent les musiciens bien appliqués comme de bons petits écoliers !
C'est marrant de revoir aussi tous ces visages avec presque 50 ans de moins.

05 avr. 2020

Eh oui, Procol Harum a toujours été dans mon cœur. J'avais été les voir à la Salle Pleyel, majestueux...

29 mar. 2020

Après avoir visionné et écouté ces trois titres, je me suis fait une réflexion, c’est que je n’avais jamais pensé au rôle de l’imaginaire dans la perception positive ou négative que l’on peut avoir de telle ou telle musique. Je m’explique:

Si j’écoute par exemple « Music for a while » de Purcell interprétée par Alfred Deller, je n’ai pas besoin de l’image pour apprécier pleinement, mais l’image ne me gênerait pas non plus, en bref je l’apprécierais tout autant calé dans mon fauteuil à la maison, qu’en regardant une vidéo de l’interprète, ou dans une salle de concert, tout simplement parce que pour ce genre de musique l’image peut être remplacée sans problème par l’imaginaire associé à l’ouie.

C’est également le cas à un degré moindre pour le titre de Procol Harum de cap’tain eric (que je range dans mes favoris).

A contrario pour le lien mis en ligne par Loupeis, j’ai besoin du secours de la vue pour apprécier ; en effet la première fois j’ai écouté et visionné cette vidéo que j’ai appréciée, moyennement parce que ce n’est pas vraiment mon truc, mais j’ai apprécié quand même. J’ai réécouté une seconde fois sans l’image, et d’un seul coup, plus rien, cette musique ne me « parlait » plus.

Il m’est d’ailleurs arrivé, rarement je dois dire, de constater l’inverse dans le domaine du classique, à savoir de préférer écouter sans regarder, parce qu’en regardant il y a une part du mystère qui s’évanouit.

En conclusion je crois que pour certaines personnes et pour certaines musiques, l’ouie ne suffit pas, il faut lui associer la vue parce que l’imaginaire n’est pas sollicité.

29 mar. 2020

Entièrement d'accord, et un bel exemple de ce que tu démontre porte un nom: le clip vidéo !

29 mar. 2020

Pour les amateurs de musique (et les autres pour francetv) voici quelques liens (pas encore tous testés):
www.digitalconcerthall.com[...]en/home

www.metopera.org[...]demand/
www.france.tv[...]ulture/

29 mar. 2020

Ne pas confondre clip, mini film scénarisé, et video d'une prise ou re pour les shaka, d'un morceau . En temps réel, même si édulcoré en lumiére, répété pour cela et, parfois mastérisé avant production définitive.
Un clip c'est ça.
m.youtube.com[...]/watch

29 mar. 2020

Le titre la plus "voile" de Coverdale

29 mar. 2020

In between, pour faire branché ça donne ça. Pas besoin de noeuds pour la zik, ça le fait ou pas.
m.youtube.com[...]/watch

01 avr. 2020

Rock symphonique américain, tout le monde connait plus ou moins leur(unique) tube mondial "Dust in the wind". Voici Kansas sous une autre facette, avec 2 titres mélodiques aux arrangements aériens...
ce qui est normal pour un album ayant pour thème la vie et le destin des pilotes durant la seconde guerre mondiale!

01 avr. 2020

Les liens ne semblent pas fonctionner, je les remets...


03 avr. 202004 avr. 2020

Une chanson douce, une voix suave et grave.
Coupez les infos, arrêtez de lire les conneries sur le fil du virus, éteignez la lumière, montez le son, avec un bon casque à cette heure si vous n'êtes pas seuls, fermez les yeux... ça y est vous avez oublié, l'espace d'un morceau la sombre actualité. C'est l'effet que m'a fait cette chanson à l'instant...
(C'est une reprise que je trouve bien meilleure que l'original)

04 avr. 2020

Ton lien ne fonctionne pas. Indique nous au moins le nom de l'artiste et le titre de la chanson.

04 avr. 202004 avr. 2020

Ah zut...

C'est Roni Alter - I Follow Rivers (Lykke Li cover)

J'ai écouté ça hier soir avant d'aller me coucher quand tout était calme... du coup j'ai trianer sur youtube à écouter de la musique jusqu'a 3h du mat ... un vrai bonheur.

je remets le liens, vers youtube :
https://www.youtube.com/watch?v=SPGGdijkArc&list=RDSPGGdijkArc&start_radio=1

et le liens vidéo au cas ou ça marche mieux?

04 avr. 202004 avr. 2020

Très sympa!
Cette chanteuse me fait penser à Agnès Obel dont voici deux de ses plus beaux titres.


04 avr. 2020

Effectivement voix sympa.

04 avr. 2020

Pour ceux qui aiment la musique de Chopin, voici une intégrale de toutes les nocturnes de celui-ci. Il y en a vingt et une, donc une chaque soir avant de vous endormir (pas besoin d'ordonnance), c'est l'assurance d'un sommeil de qualité, et ça vous permettra d'oublier un peu ce putain de virus...Je précise que ces nocturnes sont interprétées par Claudio Arrau (pianiste Chilien disparu en 1991), l'un des plus grands pianistes du 20ème siècle, et certainement le meilleur interprète de la musique de Chopin.

04 avr. 2020

Merci, j'aime beaucoup le piano, pas que classique, d'autant que je ne suis pas connaisseur en classique. Mais j'aime bien écouter quand même ça fait partie de la découverte.
Quand il y a du talent, le piano, c'est vraiment beau et même envoûtant je trouve.

J'en ai écouté juste un petit échantillon, c'est très beau, je vais le réserver pour le soir, pour respecter la prescription, en espérant tout de même que ça ne durera pas encore 21 jours, mais rien n'empêchera de continuer après le confinement, il ne faut pas interrompre un traitement ... 😉

04 avr. 202004 avr. 2020

T'en fais pas, y a pas besoin d'être connaisseur pour apprécier, faut juste se laisser emporter c'est tout. Le fait d'être connaisseur permet juste de mieux discerner des nuances et/ou des qualités d’interprétations par exemple, c'est tout.
😊

04 avr. 2020

Voici une dose pour ce soir, camarades ...

05 avr. 202005 avr. 2020

Pour moi qui ne suis pas spécialement fan de jazz, ou plus exactement pas connaisseur, je dois dire que j'ai vraiment beaucoup, beaucoup, apprécié ces deux morceaux. Vraiment super!
Ne connaissant pas Anne Ducros, je suis donc allé voir sa bio, et j'ai découvert qu'elle était à l'origine une chanteuse lyrique spécialisée dans la musique baroque (Rameau, Couperin,Bach) qui s'est reconvertie dans le jazz dans les années 80. J'ai donc cherché sur youtube certaines de ses anciennes interprétations baroques, mais je n'ai pas trouvé, c'est sans doute trop ancien; dommage j'aurais bien aimé l'entendre dans cet exercice assez différent.

04 avr. 2020

Belles découvertes de tous ces artistes, avec une préférence personnellement pour Agnes Obel.
Allez, vu qu'on est bien parti sur les voix féminines, une artiste dans la lignée d'une Kate Bush ou Tori Amos, auteur/compositeur/interprète:

06 avr. 2020

Histoire de changer d’époque et de genre, je vous propose une des musiques les plus chargées d’émotion de l’histoire de la musique, c’est le Stabat Mater qui évoque la souffrance de Marie au pied de la croix à la mort de son fils. Je précise qu’il n’est point besoin d’être croyant pour apprécier (perso je suis athée), et d’ailleurs il suffit de remplacer Marie par n’importe quelle mère qui vient de perdre son fils…oui je sais, c’est pas gai, mais la musique est un art capable de véhiculer toutes les émotions humaines, de la joie à la tristesse.

Ce poème latin du 13ème siècle, qui décrit la souffrance de Marie, a été mis en musique par une kyrielle de compositeurs (plusieurs dizaines, dont certains contemporains) , mais de mon point de vue les deux plus beaux Stabat-Mater sont ceux de Pergolesi , le plus connu, et aussi celui de Vivaldi.

Voici deux extraits de ces deux compositeurs, le Stabat Mater Dolorosa. Je sais pas vous ,mais moi cette musique me fait dresser les poils.


11 avr. 2020

Momento magico...

17 avr. 202017 avr. 2020

Christophe avait un bateau.
Equipé de son petit mini studio. Il y venait tous les été retrouver ses copains et amis, en toute discrétion, et y puiser l'inspiration au bord de la grande bleue, prés de Grimaud.
Repose en paix mec.

m.youtube.com[...]/watch
Un bonus
m.youtube.com[...]/watch

17 avr. 2020

m.youtube.com[...]/watch
La marque des grands est aussi la reconnaissance des générations qui suivent. Les reprises et les duo en sont les curseurs.

18 avr. 2020

Même si Christophe et sa musique n'est pas habituellement ma tasse de thé, je dois dire que la musique de ce lien ne m'a pas laissé indifférent, c'est excellent!

18 avr. 2020

Même ressenti pour moi ! Christophe est un représentant de que j'appellerai la variété "haut de gamme", comme beaucoup d'artistes et de chansons des années 60/7O.

18 avr. 202018 avr. 2020

Lee Konitz, légendaire saxophoniste de jazz, est mort à 92 ans, victime du coronavirus

Un enregistrement avec son "maître" Lennie Tristano

18 avr. 2020

Yves? Quelqu un a des nouvelles?

19 avr. 202019 avr. 2020

Hello,

On va mettre un peut de rythme si vous le voulez bien (même si il y en avait déjà , c'est une expression).

Je crois que j'avais déjà mis ces liens, mais c'était il y a longtemps il y a prescription ...

L'excellent Jorg Hegemann (Regardez bien le contraste entre le pianiste et le reste de la salle ...)

à 4 mains hallucinant ...

une autre avec Stephanie Trick...

20 avr. 2020

Jouer dans le vent...par Mister Mat (MAthieu est son prénom, tout le monde l'appelle mat) il fait maintenant une carrière solo. Avant il était le magicien d'un petit groupe Montain Man

Il est plus connu pour cette interprétation dans les festivals de Jazz

Quand je l'écoute tout s'arrête, il me captive, alors en concert Wahou!!, il a la scène dans la peau et embarque toute la salle.

21 avr. 2020

@ Courtox, Excellent !
Mais faut pas me faire des coups comme ça, je suis encore parti pour une partie de la nuit, alors que j'ai du boulot demain... plus de mon age ces conneries la... 😉 Merci ! 😁

20 avr. 202020 avr. 2020

Zut Doublon, du coup je vous passe un Montain Man.

Musique à fond dans le cockpit sous spi asymétrique en dévalant les vagues sous le soleil. En alternance avec la Chevauchée des Walkyries de Wagner

21 avr. 202021 avr. 2020

Quand des chanteuses de métal du groupe Epica chantent le "Stabat Mater Dolorosa" de Pergolesi dont j'ai mis plus haut le lien; c'est excellent même si je trouve que l'intensité dramatique est quand même mieux rendu par Andréas Scholl et Barbara Bonney (voir plus haut).
Un autre lien concernant Epica et sa chanteuse Simone Simons,plus dans son registre habituel, c'est "Martyr of the free Word" que j'aime beaucoup


21 avr. 2020

Très belles prestations vocales dans le premier titre, j'apprécie énormément!
Je connaissais un peu Floor Jansen, qui a souvent collaborée avec de nombreuses formations que j'écoute.
La voici dans un live d'Ayreon, avec 2 comparses (c'est la brune à gauche!).
Ce concert, qui reflète parfaitement l'univers science fiction cher au groupe, rassemble la crème de la scène métal (chanteurs, chanteuses et musiciens) et reprend les meilleurs titres d'Ayreon pour son 20ème anniversaire.

Egalement dans le registre des voix féminines "prog métal" que j'affectionne, Patti Russo (qui a travaillée entre autres avec Meat Loaf), et Lana Lane :

21 avr. 202021 avr. 2020

@capt'tain eric
Comme le métal n’est pas mon genre musical de prédilection, je t’avoue que je ne connaissais pas ce groupe Epica, ainsi que ces deux chanteuses, et c’est en recherchant quels compositeurs contemporains s’étaient inspirés de ce fameux poème en latin du 13ème siècle, que je suis tombé sur cette interprétation du stabat mater de Pergolesi par ces deux chanteuses de métal que j’ai trouvée très sympa.

Je ne sais pas si tu as écouté l’interprétation du contre-ténor Andrés Scholl et de la soprano Barbara Bonney dont j’ai mis le lien plus haut. Si tu ne l’as pas fait je te suggère de l’écouter, et donne moi ton avis, car je trouve intéressant de confronter les perceptions. Je ne sais pas ce que tu en penses, mais objectivement elle me semble quand même bien supérieure, ce qui est normal puisque d’un côté tu as deux artistes lyriques parfaitement à l’aise dans leur registre, et de l’autre deux chanteuses extrêmement talentueuses, mais à qui, me semble-t’il , il manque un petit quelque chose pour transmettre l’intensité dramatique de cette musique ; rien d’étonnant à cela puisque qu’ elles s’expriment dans un genre musical qui n’est pas le leur.

A part ça j’ai beaucoup aimé ton premier lien « Valley of the Queens », un petit peu moins les deux autres.

21 avr. 2020

BWV, ta démarche est tout à fait louable, ça m'arrive aussi très souvent de chercher des versions différentes d'un morceau que j'apprécie!
A vrai dire, je me doutai bien un peu que tu avais trouvé cette version en fouinant ça et là plutôt qu'en étant initialement fan du groupe...
Pour info, n'étant pas non plus un fin connaisseur de métal, j'ignorais tout autant que toi l'existence d'Epica, qui semble néanmoins avoir un potentiel intéressant dans le style.
Mais comme je l'avais déjà souligné, le "vrai métal" pur et dur ne m'attire pas forcément. Je lui préfère sa ramification "prog", car beaucoup plus orientée vers une écriture et une esthétique proche de la musique classique, sans pour autant lui retirer son caractère fougueux.
On pourrait peut-être considérer que certains morceaux de Wagner ou Beethoven ont influencé les groupes de métal-prog actuels?

Pour en revenir au comparatif des 2 versions de Pergolesi, je dois dire que j'aime autant l'une que l'autre ! Elles ont juste chacune leur style, forcément un peu plus profond pour Scholl/Bonney . Par rapport à ma propre expérience, je m'aperçois qu'on préfère toujours les "premières versions" de ce que l'on écoute, les autres faisant bien souvent figure de pâles copies... ou tout au moins sont perçues comme un cran en dessous.

Et pour rester un peu dans le lyrique, mais façon rock-progressif, une découverte avec ce morceau de Pendragon, un des groupes des années 90 qui a su relancer le mouvement initié dans les seventies:

03 mai 2020

Idir est mort hier 2 mai. Moi il m'a accompagné pendant plus de 40 ans avec ses chansons.

03 mai 2020

C'est très joli, et de surcroît j'aime beaucoup la peinture d'introduction qui est magnifique.

03 mai 2020

Merci Penndu pour ce partage. Très jolie chanson, qui a le mérite aussi de raviver un peu ce fil que je croyais contaminé par l'actualité !

Farid Aït Siameur, d'origine Kabyle également, vit en pays Bigouden depuis plusieurs années, sa terre d'adoption.
Il chante (entre autres) dans tous les opus du trop méconnu groupe breton "Seven Reizh", un mélange d'influences diverses, rock prog, celtiques, musiques du monde...

Un extrait du (très) recommandable dernier album du groupe, "la barque ailée" qui retrace l'histoire d'un de pionniers de l'aviation, Jean Marie Lebris, breton lui aussi.

03 mai 2020

Je découvre, c'est excellent...

08 mai 2020

Un autre extrait, les images de mer sont superbes et collent bien avec la musique.
On respire l'air du large qui nous manque !

08 mai 2020

Superbe! Je ne connaissais pas mais j'adore, et puisqu'on est en Bretagne, voici le thème de la symphonie Iroise (c'est chez moi), oeuvre composée par Didier Squiban, un local, qu'il interprète ici au piano.

08 mai 2020

Content que ça te plaise.

Je trouve dommage que Claude Mignon (le créateur et tête pensante de Seven Reizh) soit aussi peu reconnu dans son travail et qu'il reste, comme tant d'autres artistes, définitivement à l'écart d'un minimum de médiatisation et de reconnaissance. Ne comptons pas trop sur nos ondes ou petits écrans pour promouvoir autre chose que du commercial à paillettes, c'est ainsi.

J'imagine que la presqu'ile de Crozon où il demeure, doit être une véritable source d'inspiration pour ses compositions, sa musique en est pour le moins le reflet.
Et à chaque fois que je l'écoute, ça me donne encore plus envie de remettre ma quille dans ces parages cet été, j'ai vraiment hâte !

Merci, pour l'extrait de "Molène" que je connaissais car j'ai l'album à la maison.

03 mai 2020

Avec mon copain kabyle on a toujours trouvé des consonances et même des affinités certaines entre la Bretagne et la Kabylie .
Dans les "Mémoire d'un bas breton " Deguignet qui avait fait la guerre vers 1860 en Kabylie parlait de cette proximité.

08 mai 2020

Pour ceux qui ne connaissent pas, je vous propose de découvrir ce groupe portugais MADREDEUS avec un titre de l'album "movimemto", une musique lancinante empreinte d'une profonde nostalgie que j'aime beaucoup. J'ai pris ce titre au hasard car il n'y a quasiment rien à jeter dans cet album.

15 mai 2020

Beethoven en version latinisée

15 mai 2020

La 5e de Beethov' en version cubaine

15 mai 202015 mai 2020

Grrr...Beethoven doit se retourner dans sa tombe.😮

15 mai 2020

Mais non, il doit enfin y danser 👻

15 mai 2020

Et ça...sympa non ?

15 mai 202015 mai 2020

Peut-être après tout, qu'il danse le grand Ludwig...haha. Mais, bon perso j'aime pas trop, je trouve en effet que ces œuvres se prêtent mal à la musique latino, mais ce n'est qu'une appréciation toute personnelle, et je ne considère pas cette adaptation comme un massacre musical.
A propos d'adaptation d’œuvres classiques à d'autres genres musicaux, c'est vrai que certaines sont très réussies, mais d'autres sont par contre de vrais massacres. Un petit exemple de massacre parfaitement réussi, c'est le prélude n°4 de Chopin véritablement massacré par Jimmy Page.
L'original interprété par deux artistes différents, et ensuite la version abominable de Jimmy Page qui aurait mieux fait de s'abstenir.



29 mai 2020

Merci pour ça,
Et d'accord sur le massacre.

Avec mes salutations d'un autre amateur des variations...

28 mai 202028 mai 2020

ça plane dur par ici ... 👍

Bon, moi, je m'excuse, mais j'ai pô vot' culture musicale (mais j’apprends avec ce fil ou je reviens de temps en temps) , je me "contente" de grand classiques (pas dans le sens musique classique) populaires !

MONSIEUR Joe ! (11 min de grand spectacle)

Et en regardant ces vidéos, je me dis que c'est quand même grandiose tout ce monde réunis les uns sur les autres à écouter un grand artiste ... pourvu qu'on retrouve ces moments la dans la "vie d'après" et pas dans trop longtemps si possible...

03 nov. 2020

En ces temps troublés, je ne résiste pas au plaisir de de vous faire écouter cette magnifique soprano égyptiennes, Fatma Saïd dont j'ai découvert récemment l'existence, et dont certains voient en elle une nouvelle Maria Callas. Elle vient de sortir son premier album intitulé "El Nour" dont voici un extrait en arabe.
Etudes musicales en Allamagne et aussi à la Scala de Milan...bref, une future (déjà) grande!

03 nov. 2020

Salut BWV.
Alors, on relance ce fil qu'on pourrait titrer "confinement II , la suite" ?
En tous cas ça démarre fort, avec toujours des artistes aussi inconnus que phénoménaux !
Encore une fois merci pour ce partage qui correspond tout à fait à l'idée que je me fais de la "musique".

03 nov. 202003 nov. 2020

Ah non ce n'est pas un fil de confinés. Au contraire, un fil d'ouverture un peu de memoire, un truc normal. J'y aurais bien ajouté quelques caricatures, mais ce n'est pas le but ici.
m.youtube.com[...]/watch
La fille cache sa main par politesse à cause du doigt d'honneur.

06 nov. 2020

1975, un titre sorti de nulle part fait naître une folle rumeur dans le monde de la musique pop...Les Beatles se sont reformés !
Et bien non, ce n'était qu'un nouveau groupe canadien inconnu nommé "Klaatu", dont voici le titre en question:

45 ans ont passés, et je suis en train de découvrir avec bonheur leur(courte) discographie.
Leur album concept "Hope" mélange très habilement les styles, allant des Beatles (St Pepper's) en passant par Bowie (Space Oddity), les Moody Blues, ELO ou Queen, plus une touche psychédélique propre à cette époque.
De larges compos de musique classique (lorgnant entre autre vers Beethoven, Brahms...) ne font que renforcer mon sentiment d'un grand album dans l'histoire du rock, malheureusement totalement méconnu.

07 nov. 202007 nov. 2020

Bon apparemment ce fil ne passionne pas les foules, et pour changer on va parler un petit peu du rap, un genre musical que je n’apprécie pas plus que ça et que j’écoute d’une oreille distraite, en me disant parfois que tel ou tel morceau est sympa, mais sans plus. Or il se trouve que j’ai écouté dernièrement à l’occasion d’une émission de tv un rappeur, et aussi romancier (prix Goncourt des lycéens), j’ai nommé Gaël Faye, et là j’ai été conquis. Du coup j’ai acheté son dernier album (c’est bien le premier cd de rap que j’achète, comme quoi tout arrive) intitulé « lundi méchant » qui est le titre principal mis en avant pour la promo du cd, morceau sympa mais qui n’est pas mon préféré car à l’écoute j’ai découvert deux autres pépites, à savoir « seuls et vaincus » sur un texte de Christiane Taubira dont je mets le lien, et aussi « Zanzibar », morceau magnifique mais je n’ai pas trouvé de lien sur youtube.
Pour la petite histoire cet artiste est un émigré Rwandais qui a mal tourné, puisque qu’il est devenu conseiller pour un fond d’investissement à la city de Londres, mais bon il a viré de bord, donc on lui pardonne, haha😁.

07 nov. 2020

Du rap "haut de gamme" effectivement, comme on en entend rarement sur les ondes.

Le nantais Alan Simon (Excalibur, Anne de Bretagne, Tristan et Iseult...) avec un morceau instrumental extrait de son album "Gaïa" en 2003, où il réunissait une pléiade d'artistes.
Une mélodie que je trouve poignante, dans la lignée d'un certain Vangélis, magnifiée par la diva des Balkans, Brankika Vasic.

Avant de sombrer définitivement dans l'oubli, c'est vrai que ça serait sympa que ce fil reprenne vie.
A vous de jouer!

07 nov. 2020

Merci, c'est magnifique! Une très belles découverte!
Bon y a pas d'autres mélomanes sur ce forum?

07 nov. 2020

merci à BMV 988 pour cette découverte de l'interprétation de Chopin par Kathia Buniatishvili : pas de fioriture, aucun excès, aucune simagrée, un jeu très doux, très calme, quasiment silencieux parfois. Et pourtant une émotionvraiment vive, d'autant plus vive qu'elle est contenue, vécue et non jouée.

Pour enchainer sur le rap, je vous rassure, c'est pas du "haut de gamme" mais c'est les restes d'une époque où le rap français ne se prenait pas (encore) au sérieux, et donc était beaucoup plus jovial et bon enfant. Je vous ai repĉhé, du fond de ma mémoire d'ado prépubaire, un rap de marin (ou presque). Une quasi-improvisation (les paroles étaient écrites pendant l'émission) par le grand Gérard Baste (un des meneurs du groupe Svinkels, connus pour leur penchant pour la vinasse célébré dans l'album "tapis rouge" notamment).

11 nov. 2020

L'irlandais Neil Hannon, tête pensante du groupe des années 90 "The Divine Comedy", me fait toujours autant vibrer avec sa voix chaude et sa musique aux arrangements puissants et sophistiqués.

12 nov. 202012 nov. 2020

Bon Cap'tain eric, je crois qu'on tourne un peu en rond parce que si l'on regarde bien, nous ne sommes que quelques uns à participer et à partager nos goûts musicaux en participant à cette discussion sur la musique, d'autant que certains des animateurs du début comme Yves et lebrisac ont quittés ce forum. Pourtant j'en ai repéré quelques autres qui semble s'intéresser à la musique, mais il ne s'exprime pas.

tdm2023- content que cette interprétation de Chopin par khatia, notre très talentueuse pianiste géorgienne (naturalisée française) t'ai plu, c'est l'une de mes musiciennes préférée

12 nov. 2020

Oui BWV, je crains fort que ce fil finisse par disparaitre aussi, et c'est certainement regrettable. Mais il faut être réalistes, on ne pourra pas le faire vivre si nous ne sommes qu'une minorité à l'animer.
En remettant les choses à leur place, nous sommes avant tout sur un forum de navigation....ce qui n'empêche pas bien sûr de concilier les 2 passions quand même ! (j'écoute énormément de musique quand je navigue...)

Un grand merci en tous cas à Yves d'avoir initié ces différents "libretto", ce qui a permis à pas mal d'intervenants de découvrir, ou faire découvrir, des artistes et des styles qui s'écartent un peu des sentiers battus.
A titre personnel, cela aura été agréable et très enrichissant.

13 nov. 202013 nov. 2020

Pour info, et si il y en a que ça intéresse, ARTE concert retransmet ce soir un concert en hommage aux victimes de novembre 2015.
Il s'agit d'un poème symphonique commandé par la mère d'une des victimes du Bataclan auprès du compositeur franco-libanais Bechara El-Khoury.

Je précise que je n'ai aucune idée de ce que sera cette musique, si ce n'est que selon le souhait de cette personne qui a perdu son fils, cette œuvre devrait être un pont entre la musique classique et la musique contemporaine.

"La musique commence ou s'arrête le pouvoir des mots"

www.arte.tv[...]e-2015/

13 nov. 2020

Une présentation de cette œuvre sur ce lien...

www.franceinter.fr[...]q-apres

06 fév. 2021

L'hiver a ceci de particulier à mon niveau: je peux disposer de suffisamment de temps libre derrière mon ordi pour pouvoir dénicher sur you-tube de nouvelles pépites musicales, la belle saison étant consacrée plutôt à d'autres activités que je vous laisse imaginer !
Je viens donc de découvrir l'album "Invicta" de The Enid, qui, dans le meilleur des cas, sera peut-être popularisé comme "classique" dans un siècle ou deux quand nos descendants le découvriront ? (l'histoire parfois se répète...)
Un disque éclectique, avec suivant les titres, des passages lyriques, des influences à la Gershwin, Vangelis, Carl Orff, des ambiances "West Side Story", baroques, ou avant-gardistes... Un chanteur avec des possibilités étonnantes et diverses, à découvrir.

Après une brève intro instrumentale, l'album s'ouvre avec le titre "One and the many". Vivement l'été, qu'on puisse écouter ça dans un mouillage tranquille sous une belle voûte étoilée !

07 fév. 2021

Il Volo ils se sont mis à ‘la vela’… le bonheur
Et Capri ! il y a pire comme décor !
Quel est ce ketch ?

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

un soleil gros comme ça

Après la pluie...

  • 4.5 (48)

un soleil gros comme ça

mars 2021