Un beau Ne Quid Nimis Jaune, croisé en Bretagne nord cet été 2021

Comme nous sommes en taverne, je partage une photo de ce beau Ne Quid Nimis, croisé plusieurs fois cet été, entre la baie de Morlaix et Bréhat, par le temps qui va bien pour être peinard sur l'eau et dans le mouillages !
Il est équipé d'une trinquette qui a dû lui servir ce jour là.

Si le propriétaire passe par là...

A noter, que deux heures après cette photo, j'en ai pris une autre. C'est aussi ça, la Bretagne nord !

L'équipage
03 sept. 2021
04 sept. 2021

Elle est belle la Bretagne Nord !!!

04 sept. 2021

Je dirais même plus, elle est belle la Bretagne. La côte de granit rose, c'est quand même un lieu exceptionnel. Comme dit le célèbre proverbe armoricain "quand tu sais naviguer en Bretagne Nord, tu sais naviguer partout dans le monde".

04 sept. 2021

La côte de garnit rose, c'est chouette, mais la mer y est quand même bien pourrie dès qu'il y a du vent.
Cet été, avec les conditions qu'on a eu, j'ai rasé les cailloux (quand d'autres s'en éloignent !) pour trouver des abris (hors marinas, bien sûr).
Qui reconnaitra cet endroit où il n'y a quasiment jamais personne ?

05 sept. 2021

L'Ile d'Er ! Mais réservée aux initiés ... 😉

05 sept. 2021

Bravo !
Petite île, précisément. Par vent d'ouest fort, l'abri est mauvais à l'île d'Er.

05 sept. 2021

Un parmi mes mouillages habituels, je n'en dirais pas plus...
Jean

05 sept. 2021

Ile d'Er (ou me trompe-je ?). On peut bien le dévoiler, l'accès y restera toujours un peu aventureux... Spot secret d'Yvon le Corre qui venait y échouer sa Girl Joyce, et qui y a consacré une grande partie de son dernier ouvrage, l'Ivresse des grêves.

... et plus à l'ouest, les paysages de septembre prennent des teintes méditerranéennes...

05 sept. 2021

Inversion de clichés ! ;-)

05 sept. 2021

Cliché, certainement... ambiance sereine, solitaire, heureuse... encore plus ! :-)

05 sept. 2021

L'approche de l'île d'Er est 10 fois plus compliquée que les 7 îles... où des plaisanciers ont touché des cailloux cet été.. Effectivement, faut peut être pas trop en parler...

05 sept. 2021

C'est la sortie par le Sud de l'île d'Er qui n'est franchement pas évidente.
Et la passe en S entre l'île d'Er et petite île, avec ses 4 nœuds de courant et ses cailloux en plein milieu, ça accélère un peu le palpitant!

Ensuite, on s'est planqué là...
La première photo, facile à reconnaître, mais désagréable au plein par mauvais temps, avec la houle d'ouest qui passe par dessus des isthmes de galets.
Alors on s'est planqué là ... (photo 2 et 3) où on était au paradis (plus de vent ni de mer). Et c'est pourtant tout près !

09 sept. 2021

Tu montre un Ned quid nimis et un idylle sur tes photos.c'est quoi la grosse différence entre les deux au comportement en mer?bien que je me doute des réponses.Mais lequel correspond idéalement le mieux à la Bretagne.

09 sept. 202109 sept. 2021

Non, le deuxième est un westerly Konsort, qui fait 8,8 m. C'est le mien.
Rien a voir avec le NQN, qui est le bateau que j'avais avant le Konsort.

Et le NQN n'a pas grand chose à voir non plus avec un Idylle 1050.

Le premier est un voilier hauturier très solide, marin, volumineux et à la forte capacité de charge.

Le deuxième est plus petit, moins volumineux, beaucoup moins lesté, et plus adapté à la croisière côtière que hauturière. En biquille, c'est précisément ce que j'aurais acheté à la place du Konsort, si j'en avais trouvé un à l'époque.

Il y a un beau NQN a vendre en Bretagne Sud en ce moment.

09 sept. 202109 sept. 2021

Celui à la Trinité paraît un peu surcoté si on compare uniquement prix avec d'autres occasions plus récentes.Je croyais un idylle mais de plus près on distingue que non.L'idylle 10.5 est moins volumineux on peut le voir sur le papier à la jauge?

09 sept. 2021

Le NQN fait 30 cm de plus en longueur et en largeur de coque que l'Idylle.
2.200 kg de lest plomb contre 1.500 kg fonte.
Le deuxième n'a pas eu le droit à la première catégorie à l'époque de sa sortie.

Mon NQN accusait 6,5 Tonnes au peson tout nu (réservoirs et coffres vides) et plus de 8 tonnes en charge.
L'Idylle doit faire environ 2 tonnes de moins en charge, avec nettement moins de capacité d'emport. (j'avais 250 L de gazole et 550 L d'eau).
LE NQN a aussi pour lui son important retour de galebord, dont on parle dans un autre fil. Toutes les masses (eau, gazole, vivres) sont stockées sous les planchers. A pleine charge, le bateau est particulièrement raide à la toile.

Concernant le prix demandé par celui de Bretagne Sud, faut voir le bateau et son équipement, mais je ne suis pas choqué. J'ai vendu le mien beaucoup plus cher !
C'est un bateau bien né, solide et ... rare. Marché de niche donc et un acheteur qui veut voyager loin avec un bateau de 10 mètres pourra être intéressé par ce bateau plutôt que par de la grande série.

Photo et profil du bateau enfoncé à pleine charge.

09 sept. 2021

C'est un peu la réponse que j'attendais merci.

29 déc. 2022

J'arrive un peu tard , mais si vous regardez vos anciens sujets, Bonjour et Bonne Année.
Ce n'était pas pour vous dire ça, mais pour répondre à la question que vous posiez : Quel est ce bateau sur la photo. Je pense, je crois, j'en suis quasiment certain que c'est un Trismus

30 déc. 2022

Eh oui trismus 37

29 déc. 2022

Ce biquille me rappelle quelque chose...

;-)

Ce ne serait pas un de ces biquilles qui adorent exploser l'annexe remontée sous le bateau à marée montante ?

;-)

29 déc. 2022

Qu'est ce que tu racontes, Arzak ?!

Mais non, c'est le mien et cet incident ne m'est jamais arrivé. Il faut évidemment ne jamais laisser l'annexe le long du bordé amarrée trop long à marée basse. L'amarrer derrière et court est la précaution élémentaire.

Et c'est bien un Trismus 37 polyester qui est devant moi, à Buguélès. Ce bateau est résident depuis très longtemps dans ce mouillage, tout proche du Scorpion 9 acier de Guirec Soudée.

ce trismus semble échoué sans béquilles ?
en cas de fort vent, il tient toujours debout ?

29 déc. 2022

La largeur de la semelle, sous la quille longue des Trismus 32/33/37, est assez impressionnante et permet à ces voiliers de se poser sans béquille.

29 déc. 2022

Bon, entretemps pas mal de réponses autant hors-sujet que ma réponse !

;-)

@ VL35, j'ai du confondre avec un une autre histoire, que j'ai du lire sur "vos histoires de mer" en tous cas une histoire d'annexe coincée sous un biquille, bref désolé pour une fois que tu'es pas pourvoyeur d'une histoire de mer !

Je me suis trompé, honte à moi pour ma petite mémoire !

30 déc. 2022

L'annexe s'est "coincée" une fois sous le bordé. Je l'ai peut être effectivement écrit quelque part, mais pas de quoi en faire une histoire !
Je l'ai poussée du pied pour la désengager, ce qui se serait probablement fait seul à la montante.
Mais cet incident m'a rappelé qu'on ne laisse pas une annexe sous un bateau qui pose à marée basse, qu'il soit biquille ou n'importe quoi d'autre.

J'ai bien raconté une histoire d'annexe que nous avons retrouvée pleine d'eau sous la coque, mais elle avait été lacérée à coups de couteau par des branleurs à marée basse au milieu de la nuit, alors que nous dormions.

Bon weekend.

la mienne une fois était passée sous le safran.
je m'en était aperçu assez tôt pour pouvoir la retirer, non sans difficultés.

30 déc. 2022

Au même endroit

Cabo Finisterra Galicia

Phare du monde

  • 4.5 (172)

Cabo Finisterra Galicia

décembre 2022