Un bateau qui "se vend bien" d'occasion ?

Hello,

Je constate que de nombreux bateaux d'occasion peinent à trouver leur nouveau propriétaire ... alors que certains partent assez vite.
Pourtant ceux qui restent sur la touche ne sont pas forcément nuls, et parfois leur prix semble raisonnable.
J'imagine donc que, comme pour tout, il y a des caractéristiques "à la mode" qui "font vendre" et d'autres qui rebutent les acheteurs.
Par exemple aujourd'hui (à tort ou à raison) on aime les cockpits larges et ouverts, les culs larges et plats, les intérieurs clairs et "open space", les bateaux légers .. et l'indispensable plateforme de bain.

D'après vous, quel serait le "portrait robot" du bateau qui se vend relativement facilement d'occasion ?
Quel âge, quelle taille, quels équipements, DI/DL/bi quilles/quillard, PTE/GTE, bi ou mono safran, nombre de cabines etc ..
(le tout évidemment proposé à un prix rationnel, pas un prix "Avec le bon coin je crois au père Noël".)

(par analogie avec les voitures je dirais marque allemande < 4 ans < 70.000km, gris foncé, non fumeur, boite manuelle, clim GPS et un gros écran tactile)

L'équipage
29 sept. 2019
29 sept. 2019

Le portrait robot du bateau d'occasion qui se vend bien ? Il dépend du goût de chacun.
Par exemple, c'est celui que toi, tu achèteras.

29 sept. 2019

et bien je suis personnellement surpris par la vente (en cours) d'un voilier ( que je connais) et pour lequel je n'aurais pas donné la somme demandée.
Il y a surement eu une négociation mais......je pense plutôt à un gros coup de coeur de l'acheteur.
Donc pas à la mode ou open space ou autre critère.....

29 sept. 2019

35 pieds, chantier de renom (bien construit), pas trop vieux, bon marcheur à toutes les allures, pas trop handicapé Osiris et IRC, avec une garde robe bien fournie, et surtout bien entretenue par des professionnels. Le mien quoi !!!!! :mdr:

29 sept. 2019

"bien entretenu par des professionnels", c'est ce qui était dit dans l'annonce de mon bateau acheté il y a 6 ans...

A mon avis, ça ne veut pas dire grand chose :
Gros problèmes mécaniques dès la première saison (échangeur percé, coude colmaté, bagues de safran HS, guindeau gorgé de sel, vannes grippées, fixation du pied de table du carré rafistolé, chandeliers desserrés..)
Beaucoup de soucis qu'un entretien sérieux aurait en principe évité.
Je ne dis pas pour autant que les pros sont inefficaces, mais je constate que cette expression, souvent mise en avant dans les annonces, ne veut surtout pas dire qu'il faut acheter les yeux fermés.

Il y a des bateaux entretenus, d'autre non.
Professionnels ou pas, ça ne change rien!

11 nov. 2019

un chantier sérieux fait ce que le propriétaire lui demande au juste prix et lui signale ce qu'il y aurait à faire ,mais n'est pas bénévole .
alain

03 oct. 2019

tout dépend de ce que demande le propriétaire au professionnel .
et surtout s'il contrôle ,car certains connaissent leur métier et le pratiquent
et d'autres savent surtout faire les factures .
quand on voit cette mention on demande au vendeur qui est le professionnel
,un petit interview permet souvent d'y voir plus clair .
alain

29 sept. 2019

Le professionnel est -il décisionnaire des travaux à faire ? ou fait -il ce qu'on lui demande de faire ?

29 sept. 201929 sept. 2019

Un bateau qui se vend bien facile :
Tous ceux décriés par Heo !!!!
ok je :goodbye:

29 sept. 2019

Dommage on peut pas voter deux fois !!
C'est tellement vrai ce que tu dis ..

29 sept. 2019

Je me suis fait la même remarque que toi, notamment de voir depuis le début d'année sur leboncoin, 6/8 First 265, toujours les mêmes, qui ne se vendent pas.

Voilier pourtant de bonne réputation, très sympa à naviguer qui a beaucoup de critères qui, me semble, sont recherchés (par moi en tout cas) :

Un voilier de série avec un nom de renom qui inspire confiance. Plus moderne et confortable que les voiliers des 70/80, mais assez âgé pour avoir décoté donc abordable pour les moyennes bourses. Configuration assez sympa type fantasia, assez recherché avec cabine et WC à l’arrière et carré spacieux. Cockpit ouvert à l’arrière avec jupe. Une bonne hauteur sous barrot d'1,9. Un bon compromis entre performance et croisière.

Je dirais que la taille va vraiment dépendre du porte monnaie et du programme de chacun donc c'est très varié et il y a un marché pour tout. Tout comme le type de lest qui va dépendre du programme et de l'endroit de la navigation.

29 sept. 2019

Exactement.
Par exemple le first 31.7 qui a été un gros succès commercial (il s'en est vendu un paquet), ne semble pas si facile à "écouler" d'occasion. J'ai vu une annonce traîner un an alors que le bateau était parmi les derniers produits, bien entretenu et avec de belles voiles .. le tout à 45kEuro de mémoire ..
L'annonce a disparu avant l'été, vendu ou pas je ne sais pas.

29 sept. 2019

Un bateau qui se vend bien est un bateau au juste prix. J'ai changé de bateau cet été en moins d'une semaine.

29 sept. 2019

C'est sûr.
Le prix doit être fixé raisonnablement dès la parution de l'annonce. Rien de pire qu'une annonce qui traîne avec un prix qui baisse petit à petit .. déprimant pour le vendeur, pas rassurant pour l'acheteur, source de négociations pénibles à la vente ..

Mais certains aménagements, certaines coques, certains choix de constructions ont pris une claque, un coup de vieux. L'acheteur est influencé par les "modes" actuelles non ? Et certains trucs ont bien du être abandonnés à juste titre depuis les années 80 ..

29 sept. 2019

Exactement, le juste prix c'est pas rien car des bateaux à 40 000€ avec 20000€ de frais y'en a plein...! Un bateau en bon état de navigation général, c'est un bateau prêt à naviguer pour l'acheteur et pas un bateau prêt à être bricolé ce qui change tout pour avoir un panel d'acheteur plus conséquent sans exploser le prix par rapport aux autres.

28 oct. 2019

oui....Quentinl
c'est pratiquement le cas de notre Hanse 341
a la vente avec( factures à l appui) la liste de tous les équipements "neufs" de 2018..tout ce qui "devait etre remplacé ou ajouté" l a été....
prés de 3000 vues sur divers sites....pour 2 contacts..!!

30 sept. 2019

plus d offre que de demande ds un marché qui etait passion et qui devient loisir
les papyboomers arretent et vendent
les nouveaux arrivant louent

les rares acheteurs veulent un bateau etat neuf au prix de l occas
les vendeurs pleurent car le prix marché s effondre
seuls les bateaux de niche partent vite sans trop decotes,
ils s enchangent.entre.vrais connaisseurs

les marques : Pogo, rm, j boat, ovni et jpk

30 sept. 2019

qui se vend rapidement et sans grosse décôte ?
"les marques : Pogo, rm, j boat, ovni et jpk" oui !
et HR, Najad, Malo ... aussi !

30 sept. 2019

Ausii idb - (mojto malango). Marée haute et les Django

30 sept. 2019

Pas toujours facile d'évaluer le juste prix, car sur un bateau l'équipement peut valoir trés cher voir quelquefois 1/3 du prix du bateau et les acheteurs n'ont pas toujours conscience de ça . Entre un bateau vendu avec un jeux de voile standard et un autre avec une garde robe régate compléte le prix ne peut pas être le même. Un jeu de voile régate sur un 35 pieds c'est 15000 euros, si vous en avez 3 ou 4.....

30 sept. 2019

25 000 euros !

30 sept. 2019

Il faut se projeter dans 10 ans pour évaluer la possibilité de revente. Les acheteurs actuels recherchent des bateaux plus grands par exemple ; je trouvais mon HR31 confortable pour partir naviguer en Galice 2 à 3 mois l'été mais beaucoup de couples que je rencontrais naviguaient sur des 40 pieds un mois par an.

30 sept. 2019

Lune de Miel est dans le vrai. Le marché rétrécie et rétrécira encore plus.
Le bateau de niche peut être recherché en tant que tel, c'est sa caractéristique, mais les acheteurs sont rares, contrepartie incontournable.
Ceux qui se vendent sans doute les mieux équipés, les plus propres, les mieux entretenus (en vrai) Ils ne se vendront pas plus cher mais partiront avant les autres.
Acheter un bateau n'a jamais été un bon placement, il me semble que ça devient encore plus vrai. Aujourd'hui, il ne faut surtout pas se retrouver dans l'obligation de vendre pour des raisons financières urgentes.
Cordialement
Yves

30 sept. 2019

"Acheter un bateau n'a jamais été un bon placement, il me semble que ça devient encore plus vrai."
Quel serait un bon placement actuellement ? je n'en connais pas

30 sept. 2019

@maximus99
Quand même, il faut bien reconnaître que même le livret A fait perdre beaucoup moins d’argent qu’un bateau ;-)

30 sept. 2019

Un appartement à Paris ?

29 oct. 2019

Tu as bien sûr compris que je répondais à maximus99:
""Acheter un bateau n'a jamais été un bon placement, il me semble que ça devient encore plus vrai."
Quel serait un bon placement actuellement ? je n'en connais pas"

22 oct. 2019

Oui mais pour naviguer çà va beaucoup moins bien !!!!!!!!

30 sept. 2019

La question est complexe.
En fait, il y a plein de questions différentes.

I)
Il y a les bateaux qui ont beaucoup d'acheteurs (typiquement, l'équivalent de l'allemande grise). Attention, le gros des acheteurs ne sont pas des connaisseurs.
Pour les bateaux, ce serait 2 types (car 2 types d'acheteurs bien différents)
a) le bateau "salon nautique", 12m, d'il y a 10ans, acheté par quelqu'un qui prépare un grand voyage, qui veut profiter du prix du marché de l'occasion, et qui ne veut pas prendre le paris d'un bateau atypique.
b) un 8 à 12m d'il y a 40ans, en plastique, qui flotte encore, qui n'est pas couvert de moisissure, qui a encore un mat, un moteur et des voiles, donné pour le prix d'une mobylette. Là on est plutôt sur le rêveur (souvent un jeune), qui veut un bateau pour un prix minimum, et qui est prêt à l'entretenir.

II)
Il y a les bateaux qui ne se décottent pas beaucoup.
Là, on est plutôt sur les bateaux de connaisseurs, spécialisés soit sur leur capacité de faire le TDM par les 3caps, soit sur leur performance, soit sur leur habitabilité.
Au contraire des premiers, ce sont des bateaux dont le prix reste très élevé.

III)
Et enfin, il y a les bateaux qui se vendent vite, sans spécialement casser le prix (mais sans le gonfler non plus)
Là, c'est plutôt le palmarès et la com' qui est faite autour du bateau qui compte.
Mais la localisation du bateau compte aussi : au bout du monde, les acheteurs se déplacent moins facilement.
En fait, si on tient compte que la localisation et le palmarès font aussi partie du prix, du coup, il n'y plus qu'une chose pour vendre vite : le prix.

30 sept. 2019

Un bateau qui se vend bien ? Facile il suffit que soit marqué dessus Halberg Rassy, Najad, Wauquiez, Nauticat...

30 sept. 2019

X Yacht ?

01 oct. 2019

Moody ?

30 sept. 2019

Les bateaux qui se revendent bien?
Déjà pas ceux que l'on trouve à chaque coin de ponton, car dans ce cas, ce sera le moins cher qui se vendra ... et ferra baisser le prix aux autres.

Ensuite, la réputation d'un chantier pour bien vieillir... mon bateau construit par Aubin, j'ai régulièrement des personnes qui me demandent si il n'est pas à vendre ... je doute que ce soit le cas pour un attalia par exemple

Pour ma part, Wauquiez, X-Yacht, Dehler d'une certaine époque, je pourrait acheter presque les yeux fermés... un jeanneau ou un bénéteau récent, ce sera expertise ET inspection attentive. Bref ceinture et bretelle... Bon, en fait je ne serait pas acheteur d'un bateau low-cost!

Ensuite, ce qui déclenche l'achat c'est à 75% madame. donc un bateau claire et propre à l'intérieur, avec un frigo un minimum pratique et bien dimensionné.
A l'extérieur, un plan de pont pas trop merdique, on oublie les 2 winchs sous dimensionné de certains chantiers.
Une garde robe de qualité est un plus, là aussi les voiles chantiers de 10 ans, c'est pour moi un gros frein! de même que du cross cut sailonet ou leesails!!!
Les options sont un plus pour accélérer la vente: Une belle helice faible trainée, une clim, un winch elec, un webasto, un frein de bome... des trucs qui une fois que l'on en a profité une saison, on a du mal a s'en passer. par contre cela ne fait pas véritablement monter la cote, sauf si raide neuf, et encore!
Un moteur récent est un plus, à l'unique condition que ce soit posé par un pro ET comme un pro... en bref, pas de bricolage, pas de cale mal ajustées sous les silentblocks... et pas de choix discutables en terme de moteurs. Une marque exotique sera moins vendeuse qu'une autre bien représentée: Yanmar/volvo/Vetus/Midif/Nanni

Après, les formes, l'architecture, les PTE/GTE etc à partir du moment ou ce ne sont pas des bateaux ratés aux qualités marines discutables, c'est selon les gouts et les couleurs ... et le bassin de nav.

Maintenant, quand on achète un bateau, si c'est en pensant à la revente, et que l'on est prêt à sélectionner son modèle uniquement sur ce critère, c'est que l'on est sans doute pas en mesure de se le payer ... et encore moins de faire son entretien rigoureusement.
Les bateaux les plus mal entretenus, sont ceux de seniors qui calculent "dans 5 ans j’arrête la voile donc je vais pas changer les voiles maintenant! Je vais pas changer les drisses! etc) ET ceux qui achètent un bateau pour dépenser le moins possible: En achetant une unité récente, ils se disent "aucun travaux".... et ne font aucun entretien! Il y a aussi le cas des copro ou rien n'est prévu!

Pour ma part ma copro est saine de ce point de vue, car en plus de la place de port, on a un budget de maintenance/assurance de 10 000k€ / an, sur un compte à part: on ajoute 500€ chacun / mois de Janvier à décembre sauf Juillet/août (pour profiter des escales!) et le non dépensé de l'année d'avant reste sur le compte. Un budget bateau maîtrisé en toutes circonstances donc.
Les travaux sont choisis à deux.
Autant vous dire que le bateau est nickel, super bien équipé, et l'on a de quoi voir venir si problème.
Dans notre convention de copropriété, le seul moyen de récupérer le cash est la vente du bateau!

01 oct. 2019

"on a un budget de maintenance/assurance de 10 000k€ / an"
Bon dieu, ça fait un sacrés budget annuel!
Peut être que ton assurance est très chère ?
10 000 k€, ça fait quand même 10 millions d'€ par an ! :reflechi:
Avec un budget pareil, tu peux même acheter la marina !!! :-D

01 oct. 2019

Tu auras corrigé ;-)
10ke par an... ou 10 000euros

30 sept. 2019

Plutôt que de faire le portrait robot d'un bateau qui se vendrait bien, il conviendrait mieux de faire le portrait robot d'un acheteur potentiel en précisant son projet, son programme, ses moyens, nautiques et techniques et financiers

On peut ainsi découvrir que les projets sont des plus divers quand il y en a, les programmes vont de la ballade en solo, en famille, en week-end en petite croisière, en grande croisière, en tour du monde, en régate, en courses cotières, en courses au large .....etc ....etc....

En conclusion tout s'achète et tout se vend si l'acheteur trouve le bateau d'occasion qui réponde à ses objectifs...
l'approche de la mer, du bateau et de la navigation évolue et les bateaux anciens ne répondent pas nécessairement à cette évolution sans un investissement personnel de l'acquéreur.

Les habitudes de consommations orientent vers un bateau tout prêt...

30 sept. 201930 sept. 2019

Je pense que c'est une erreur d'acheter un bateau avec l'idée de la valeur à la revente sauf peut-être si on l'achète neuf. Quand on achète un bateau d'occasion, ce facteur doit être déjà compris dans le prix. Donc ce qu'on gagne à l'achat d'un bateau "exotique/à revente difficle" sera perdu à la revente. Les deux se compensent. Plus important est d'acheter en bon état et surtout le bateau qu'on a vraiment envie. Par contre si on sort un bateau de son marché naturel on peut effectivement perdre, par exemple acheter un bateau ayant eu une diffusion limitée en scandinavie et inconnu en France et le ramener en France. Il sera difficile à vendre car inconnu. par exemple j'ai vu en Suède un Contrast 36, pour le prix d'un First ou d'un Janneau, ce bateau est plus solidement construit, avec des aménagements plus chaleureux, pas plus cher et marche aussi bien (d'après le rating), mais est-ce que quelqu'un ici connait le Contrast 36 ? J'en doute.

03 oct. 201903 oct. 2019

Bonjour,
Il y a sans doute des "EnRechercheDeBateauDoccase" qui doivent lire ce post.
Alors pour info :

MarqueContrastbatar
Type de coque monocoque
Programme voile habitable de croisière
Architecte Rolf Magnusson
Année de lancement 1983
Type de gréement Sloop fractionné
Surface de la Grand-voile 25.33 m2
Surface voile d'avant 22.10 m2

Longueur hors-tout 11.00 m
Longueur à la flottaison 9.30 m
Largeur - Bau 3.30 m
Tirant d'eau maxi 1.87 m
Déplacement lège 4 979 kg
Masse du lest 2 235 kg

*Raid à la toile avec 0,45 de lest, mais pas un avion avec si peu de toile.
Bateau de prés, peut-être très bien construit, solide et confortable

03 oct. 201916 juin 2020

Bon ben les images ne s'ouvrent pô :-( mais on le sait après les avoir postées... :acheval:

03 oct. 201903 oct. 2019

@ Chaberto.
Il se passe que juste avant d'avoir acheté mon Contessa 38 S&S qui avec ses formes de pinup ne laissait absolument aucune chance à tous les autres bateaux que j'ai vu (vieux ou récents , cher ou bon marché), j'ai fait 1500 km pour aller voir qlq bateaux en scandinavie. J'ai notament vu un Contrast 36 près de la frontière entre la suéde et la norvège. vraiment pas grand chose à jeter dans ce bateau. Tout était presque parfait, du pont en teck de 2005 au moteur Yanmar 3GM, J'avais fait dévisser les dossiers des bannettes du carré pour jeter un oeuil à la fixation des tirants de cadènes à la coque. Ce genre de détails "cachés" en dit souvent long sur un constructeur. Des pièces en inox massives super intelligement fixés à une cloison en strat prévue rien que pour ça. En fait tout le bateau était super bien construit avec un soin des détails à faire voler en faillite un constructeur pour excès de coûts (ce qui est arrivé à tout ces constructeurs sauf une poignée dont HR). Il était en vente pour l'équivalent de 27K EUR. Un rapport qualité prix totalement imbattable pour cause de marché étroit coincé dans un coin perdu du nord de l'Europe ou seul un saisi total (moi) est assez fou pour ce pointer pour une visite. Des 11m d'occasion à 27K EUR en France ne seraient pour la vaste majorité pas arrivés à la cheville de ce Contrast 36.

03 oct. 201903 oct. 2019

@Pierre3
Félicitations au "Saisi total" :pouce:

Il est vrai que lorsqu'on regarde la qualité de construction de ce genre de bateaux, on est toujours convaincu par la cohérence dans l échantillonnage et la qualité des matériaux mis en œuvre, pour ces carènes si belles.
Bien que ça ne corresponde pas aux carènes que j'aime, je suis toujours bluffé par ces bateaux hors du commun qui sont incomparables aux constructions de grande série actuelles.
D'autant qu'ils étaient dans le haut du panier de leur époque...

03 oct. 2019

alors...il faut satisfaire les amateurs de fifties, de catas, de tri, de bateaux de courses, de vieux gréements, pour un programme côtier, hauturier, fluvial, avec option lunaire.

Je recherche et reviens vers vous...

03 oct. 2019

:heu: :heu:

22 oct. 2019

le notre(hanse 341)moteur trés propre/interieur nickel/nombreux equipements neufs (grement/ enrouleur/ foc/ capote portique /panneau/helice kiwi prop.)..posés en juin 2018 et réstés "quasi neufs car bateau stocké à terre...a été vu prés de 3000 fois sur plusieurs sites...pour 2 contacts au total...sans suites...

22 oct. 2019

L'ovni 395 de nos amis, un bateau d'une dizaine d'années mis en vente fin de cet été et parti en 2 semaines.

22 oct. 2019

En général les bateaux qui se vendent relativement vite, ce sont les bateaux au dessous de 50 000 euros, au delà c'est plus difficile et il faut s'armer de beaucoup patience.

22 oct. 2019

@maximus
notre hanse est à 46000...
ce qui compte tenu des remises à neuf(pour plus de 17000 e sur factures)parait tout à fait dans les clous...
tout est dans le "relativement vite"!!

22 oct. 2019

Il faut voir qu’il y a beaucoup de bateau à vendre (1 sur 4). L’offre étant importante elle a tendance à tirer les prix vers le bas. Je constate actuellement que des bateaux vendus dans la fourchette base des prix ne trouve pas preneur voir ne font pas même l’objet d’une visite. J’ai personnellement revendu 4 bateau et chaque fois la vente s’est faite en début d’année au moment où j’avais décidé de le garder.

23 oct. 2019

Un bateau qui se vend bien?
Je pense que déjà il faut définir la catégorie et surtout le budget. On ne parle pas de la même chose avec un budget de 10/15 K€, 30/40 K€ ou 90/100 K€.
Je parlerai de ce que je connais un peu le budget 10/15 K€, hé oui j'ai peu de moyen.
Il faut définir la navigation et donc un peu la longueur.
Pour un 9/10M les bateau qui se vendent bien sont ceux des années 85/90 bien entretenu type First 30, jouet 920, et surtout symphonie.
Il faut surtout bien définir le prix.

30 oct. 2019

aie!!!
raté, tu parles de 3 bateaux des 70's!!

24 oct. 2019

Le contexte actuel en France n'est pas propice à la vente d'un bateau.
Avec la réforme des retraites, la réforme de l'assurance chomâge,qui va permettre aux employeurs de licencier plus facilement, la CSG qui a touché plus particulièrement les retraités, tous cela cré de l'inquiétude qui se traduit par une thésorisation massive. Cette année les Français ont placé plus d'1 milliard d'euros sur des livrets d'épargne à 0,75 % d'intérêts, çà montre bien qu'il y a la peur du lendemain. Sans compter que l'Amérique va entrer en récession d'ici peu ce qui à terme nous touchera aussi . Et pour couronner le tout un risque de crash financier des banques qui se profile à l'horizon.
Alors acheter un bateau à 46000 euros voir plus sans savoir si demain on va pas perdre son emploi çà reste actuellement un risque.
Le problème avec l'achat d'un bateau non transportable c'est que les charges fixes tombent tous les ans, et un bateau çà ne se revend pas en claquant des doigts.

24 oct. 2019

"Et pour couronner le tout un risque de crash financier des banques qui se profile à l'horizon."
SAchant que la loi autorise maintenant une saisie sur compte bancaire au delà de 100000€ il vaut mieux acheter un 40' neuf que de garder ses sous à la banque!

27 oct. 2019

Tu as oublié la météorite qui risque de nous tomber dessus dans les 150.000 ans à venir...

Il y a des clients pour tous les bateaux de 1000 à 1.000.000 et heureusement. Faut juste que les vendeurs et les acheteurs s'entendent. C'est le marché.

24 oct. 2019

Désolé mais ça me fait rire cette économie de comptoir...
"Avec la réforme des retraites, la réforme de l'assurance chomâge,qui va permettre aux employeurs de licencier plus facilement,..."

Magnifique, vraiment magnifique.

Qu'est ce que vient faire l'assurance chomage et le fait de pouvoir licencier plus facilement? ça n'a rien à voir et en plus c'est faux...

la CSG a augmenté d'1.7 pts pour les retraités... c'est sur qu'avec une TELLE augmentation, ceux qui voulaient garder le bateau vont être obligés de vendre ou ne pourront pas en acheter...

Le français est le PLUS GROS épargnant au MONDE! Alors on peut se raconter des histoires et sortir des théories fumeuses. Faut arrêter de regarder les chaînes d'info en continue et se renseigner.

Et le summum, le crash financier des banques qui se profile à l'horizon. Tu sors ça de ton chapeau? Tu me donneras la date que je puisse anticiper.
Les banques et assurances en europe sont solides et ont pour obligation d'avoir tellement de liquidité de côté que même si une banque hors EU s'effondre, le système européen tiendra le choc.

Comme disait Françoise Sagan, La culture, c'est comme la confiture, moins on en a, plus on l'étale.

25 oct. 2019

"Les banques et assurances en europe sont solides et ont pour obligation d'avoir tellement de liquidité de côté que même si une banque hors EU s'effondre, le système européen tiendra le choc."

Alors là, pour un donneur de leçon d'économie, tu m'as vraiment fait rêver. :bravo:

25 oct. 2019

Et le fait que ce que tu décris soit financé à coup de dette publique et privée qui est en constante augmentation, à coup de taux bas voir negatif, de QE et d' hélicoptère money, tout ça ne t'amène pas à te poser certaines questions? Tu crois vraiment que le système financier (et social) actuel est viable à long terme? Si c'est le cas, je dirais tant mieux pour toi car on est effectivement souvent plus heureux en fermant les yeux la réalité.

26 oct. 2019

Oui je pense que le système va s'effondrer, parce que l'expansion mondiale de la dette n'est pas tenable et que le système financier actuel a beaucoup de similitudes avec une grosse pyramide de ponzy. Les banques centrales ne savent plus quoi faire pour maintenir leur système oligarchique et la pression sociale devient de plus en plus en forte, pas qu'en France, mais partout dans le monde. D'où viendra l'étincelle? Ca je crois que personne ne peut le dire, en revanche on peut imaginer qu'il suffira de pas grand chose pour entrainer un gros plongeon général. Et aujourd'hui (contrairement à 2008), les banques centrales n'ont plus aucune marge de manœuvre, puisqu'elles utilisent en temps normal et de manière continue des artifices réservés aux temps de crise.

Après la question de la peur est personnel. Personnellement, sans être vraiment enthousiaste à l'idée d'un effondrement, je n'en ai pas non plus une peur démesurée, et ça pour trois raisons principales:
1) je n'ai pas de crédit, donc je ne suis l'esclave de personne.
2) je pense savoir faire suffisamment de choses utiles pour pour pouvoir me débrouiller en toute circonstance notamment pour me loger et me nourrir
3) je pense être capable de m'adapter

25 oct. 2019

Je ne me pose pas en donneur de leçon d'économie. J'essaye juste de montrer qu'il faut arrêter de vivre dans la peur permanente et arrêter de balancer des inepties.
Si je t'ai fait rêver, tant mieux mais donne moi une seule banque française qui s'est écroulé? Allez même une banque européenne? Une seule? Y en a pas.
ça a été chaud pour certains/certaines mais personne n'a fait faillite en EU.

Qui a réellement perdu en salaire fixe en France? Personne. Quel a été le chomage suite à cette crise en France?
Ouvrez un peu les yeux, le chomage dépassait déjà les 7% et 10 ans après on est toujours à 9%. Et quand tu regardes la courbe, le chomage est principalement du à la désindustrialisation de la France et au digital qu'à la crise financière. (je parle pour la France)

Alors surfer sur des peurs, c'est sympa mais restons en aux faits.

26 oct. 2019

Qu'il faille revoir en profondeur le système je suis bien d'accord avec toi. De la à dire, le système va s'effronder...
Je te poserai une seule question: crois tu vraiment que le système s'effrondrera pour faire devenir pauvre les 1% les plus riches? (et du coup ceux qui ont mis en place et maintiennent ce système)
Tout simplement non.

Je le répète, ne me fais pas dire ce que je n'ai pas dit. Faut arrêter de surfer sur des peurs à deux euros.

La peur, c'est le meilleur moyen pour ne rien faire bouger.

28 oct. 2019

Dis moi , Pinch , tu lis les journaux ? Parce que le risque de faillite de la Deutch Bank , c'est pas une invention . Pour sûr , les français sont les plus gros épargnants au monde et j'en connais pas mal qui reluque le gros lot . Aujourd'hui , les économies sont tellement interconnectées qu'un simple éternuement à Hong Kong , peut envoyer la planète finance par terre .
Désolé de ne pas te suivre sur ce terrain , mais les Français sont prudents et pas trop cons pour comprendre qu'acheter un bateau en ce moment , n'est pas dans l'air du temps .

28 oct. 2019

@pinch
vaste débat qui ne saurait etre épuisé(!)en 2/3 saillies....telles que les tiennes
aller par exemple sur le blog de michel crinetz(alternatives économiques)
qui peut se résumer=
"sur l autoroute des risques on n'a pas limité la vitesse ,on a seulement augmenté l épaisseur des pare chocs"

24 oct. 2019

Je suis assez ok avec ce billet d'humeur, sauf pour le taux d'épargne, on doit être le 6ème pays devant nous il y a les Suisses, puis la Suède, l'Allemagne. Le taux se définit par rapport au salaire moyen. Environ 9,8%.
Il est possible qu'il y ait une diminution de la croissance on est en fin de cycle mais cela n'inquiète que peu les consommateurs à l'exception d'une population champion du monde du négativisme en tout genre : les français anormalement pessimistes sur l'avenir de leur pays, on entend à longueur de temps sur les réseaux et sur les chaines en continue ce genre de bêtises "on n'aura plus de retraites" "les banques vont faire faillite" etc... le tout relayé au café du commerce c'est bien crétin et triste, mais cela finit par convaincre les naïfs qui tétanisés ans doute n'osent plus investir et laissent leur argent à la banque.

Enfin pour ce qui est de l'achat de bateaux neufs, le groupe Bénéteau exporte 77 % de sa production ce qui fait vivre des salariés en France (et ailleurs) et heureusement que ces entreprises ne sombrent pas dans le catastrophisme à la mode.
Et si les bateaux d'occasion se vendent mal c'est que les goûts ont changé vers la location pour les jeunes génération quand aux seniors aisés ils arbitrent eux aussi et préfèrent louer dans des endroits différents sur la planète et ne veulent pas assumer les couts d'entretien et les galères associées à un vieux bateau mal entretenu et le prix exorbitant des places de port conséquence de la propriété d'un bateau.
D'ailleurs on commencent à voir des gestionnaires des ports sur la côte qui proposent sérieusement des rabais et des diminutions sur le prix des places en renouvellement (exemple à Fréjus).

24 oct. 2019

dans l'absolu à part bien sur pour ceux qui en on un à vendre ou ceux qui travaillent dans ce secteur qu'est-ce qu'on en a à faire de savoir que la vente de bateaux neufs ou d'occasion s'effondre !
perso je trouve que c'est bien et économiquement c'est compensé par la vente de SUV, socialement par la vente de croisières Costa, MSC, Royal Caribbean,
écologiquement par ... merde par quoi ? faut ouvrir un autre fil ...
ah oui pour coller au sujet du fil, ben les bateaux qui "partent bien" après achat ce sont les bateaux qui sortent en mer ... et qui en reviennent :-D
Candide29 il n'y a plus de bateaux qui se revendent bien d'occasion, c'est fini depuis quelques années, tu achètes un bateau c'est comme une voiture, tu vas perdre plus ou moins de pognon, et si tu veux savoir si tu vas en perdre moins que plus, bof, c'est une science tellement inexacte que personne ne vas pouvoir réellement te répondre.

qui peux dire quel type de voilier se revendra bien dans 10 ans, on ne sait même pas si ils auront toujours des moteurs thermiques ou marcheront toujours à la voile !
en fait je pense que c'est à l'achat que tu peux faire une affaire, pas à la revente !

25 oct. 2019

Un des critères les plus importants, à mon avis, c'est la place de port, combiné au modèle de bateau et au prix bien sûr.

J'ai acheté le Baroudeur parce que je voulais ce bateau-là, mais surtout parce que je pouvais récupérer la place dans le port où il se trouvait, et dans un bassin précis relativement abrité des grands vents dominants, avec catway.
Et je l'ai revendu en 3 mois, au même prix, 3 ans après, pour les mêmes raisons !

26 oct. 2019

Quand j'ai acheté mon premier bateau je n'avais pas de place de port et heureusement que je n'ai pas attendu après ça. Je me suis débrouillé pendant trois ans, entre autres avec des contrats 'passager" de six mois, et finalement j'ai obtenu une place alors que j'étais vingtième sur la liste d'attente, les dix-neuf précédents s'étant tous désistés (sans même les menacer ;)) ...
Mon avis c'est qu'il faut choisir le bateau et ne pas tenir compte de la place, qui de toute façon est rarement transmissible à moins d'arrangement boîteux.

27 oct. 2019

Arrangements boiteux... pas dans mon coin, il faut accepter un petit risque de se voir obligé de changer de poste la première année, c'est tout. Je crois que cela dépend beaucoup de la taille du bateau : plus il est petit, plus c'est facile !

25 oct. 2019

C'est encore une histoire de verre à moitié plein ou à moitié vide, chacun l'interprète comme il veut....

25 oct. 2019

Le bateau qui se vend bien d'occasion est toujours celui que tu veux acheter, mais jamais celui que tu vends !

  • "Vous comprenez, il y a une forte demande pour ce bateau, j'ai d'autres visites demain, alors dépêchez vous !"

-"Votre bateau est trop cher, pas assez de demande. Je veux bien vous en débarrasser si vous faites un gros effort sur le prix, mais c'est bien pour rendre service !"

26 oct. 201926 oct. 2019

Hello,

A mon avis, le bateau qui se vends bien d'occasion, plus qu'un modèle ou une marque, est un bateau bien entretenu, gardé "au gout du jour" qui est prêt à naviguer (réellement) même si le nouveau propriétaire va forcement le mettre à sa main, c'est important que tout fonctionne bien et que le bateau navigue vraiment.

J'ai eu du mal à vendre mon premier bateau, pourtant un super petit voilier (Kelt 6.20) et pas cher, car je l'avais négligé (j'avais acheté le nouveau avant de vendre l'ancien...) Du coup, il se morfondait au mouillage, sans entretient depuis quelques temps. Annexe pourrie, coque sale, ect ect, Rien de très grave la coque était saine comme on dit, mais il ne donnait pas envie. Sauf pour moi car à cette époque, j'étais aveuglé par mes bons souvenirs à bord. J'ai du quasiment le donner à un jeune désargenté qui a commencé par enlever la quantité industrielle de moules accrochées à la coque... . Je ne l'ai pas regretté car il a fait un heureux et l'enjeux financier était faible (petit bateau)

Le deuxième, je l'ai très bien vendu, et assez rapidement malgré que c'était un bateau atypique pour la med. Un vieux Biloup 9m première génération, finition intérieure amateur en CP.
Mais il était dans un état irréprochable. Jeux de voiles complet et récent, capote de roof et lazy bag nickel, bon pilote, aménagements propres et fonctionnels, literie en bon état, bimini, ect, ect.
Je naviguais beaucoup en solo à l'époque et tout était fonctionnel et optimisé sur le pont. Je le laissait absolument complet y compris la vaisselle le pc embarqué, l’électronique récente et j'ai même fais des petits changements après s'être mis d'accord avec l'acheteur comme déplacer l’écran du pilote qui n'était pas au meilleur endroit, mais je m'y étais fait avec l'habitude. 2, 3 petits trucs comme ça.
J'avais aussi fais un petit site avec toute l'historique des travaux et les explications pourquoi, comment, ce qu'il faudrait encore faire.
J'y avais mis des photos détaillées, raconté les navs, avec des vidéos sous voiles, raconté la façon de mener le bateau en solo de façon transparente. Je n'avais pas fais se site en vue de la vente au début, juste pour le plaisir ...
L'acheteur n'avait plus qu'a larguer les amarres et partir en confiance. J'avais deux acheteurs potentiels pour un bateau de presque 30 ans, c'était en 2013, pas si loin. Je l'ai vendu facilement, mais j'ai eu du mal à laisser les clefs car je laissait un peux de moi avec.

Donc, pour vendre un bateau, garder la tête froide, ne pas se faire de fausse idée sur son état réel, être transparent et aimer réellement son bateau même si on le vends (ça se voit je pense)

AMHA.

28 oct. 2019

Il y a aussi bien des annonces qui font fuir !
Il ne faut dans ce cas pas s'étonner que le bateau ne se vende pas !

Je suis tombé aujourd'hui sur une annonce...
:lavache:
Le descriptif tenait en 3 mots, dont un avec une faute d'orthographe (le type de bateau + ses appendices).
Pas de photo.

Mais qui donc pourrait être intéressé par une annonce pareillement formulée ?

si tu aimes ton bateau et qu'il corresponde à ton programme,que tu as les moyens de l'entretenir, bref que tu n'as aucune raison de t'en séparer, tu te fiches comme de ta première chemise de sa valeur pécunière, sa vraie valeur c'est sa valeur plaisir.

28 oct. 2019

Tu peux aimer ton bateau et le vendre quand même parce que tu change de programme et donc comme tu dois en racheter un autre la valeur de revente n'est pas un détail vu que tout est question de budget. C'était mon cas.

29 oct. 201901 nov. 2019

Je suis actuellement en recherche et je constate que les vendeurs ont une conception étrange de l’entretien. Pour la plupart c’est que si ça fonctionne on touche à rien. C’est ainsi que beaucoup d’occasions sont des épaves potentielles vendues à des prix irréels tant le coût de la remise à niveau est important. Ça encombre le marché et ça fait perdre du temps. En général c’est « en fait vous voulez un bateau neuf » non juste opérationnel et fonctionnel.

29 oct. 2019

C'est pas faux.

Et quand on entretient scrupuleusement son bateau soit même les acheteurs ont du mal à croire ce qu'on dit, ils voudraient des factures, ce qui ne serait pas forcement une garantie.

A un moment donné, il faut que la confiance s'installe, c'est un mécanisme qui s'explique difficilement, ça se fait ou pas... Le site que j'avais fait avec tout l'historique des travaux par chronologie et les explications du "pourquoi j'ai fais ça et comment " aide bien.

01 nov. 2019

On entretient pas son bateau sans pièces ni consommables, on peut donc produire des factures, personnellement je garde tout et si un vendeur n'a rien dans son dossier c'est regrettable...

29 oct. 2019

Ou un bateau de "niche" !
J'ai revendu mon Filo (plan Rolland...) en UNE semaine avec 3 acheteurs sur le coup ! Le plus rapide à venir le voir l'a emporté (un coup de fil d'un autre acheteur lors de l'essai en mer !!! Ça a permis d'accélérer la vente ; le prochain bateau que je vends, je demande à un copain de m'appeler pendant l'essai, ah ah !!!)
Revendu le même prix à 2,5% près après 5 ans d'utilisation. Mais il a été entretenu, équipé, bichonné ce petit Hengest...
Mon bateau actuel prend la même direction : un SF3200 de course !!! qui se "croisiérise" tout doucement (une capote, aménagement de l'intérieur sans trop l'alourdir, caisses plastiques), il sera "commercialisé" dans quelques années en insistant sur ses qualités de croiseur "tranquille" (c'est un bateau finalement très tolérant) et très rapide (7,4 noeuds de MOYENNE cet été entre LR et les Açores ! L'aller en solo en une semaine et 1h30...).

Si j'avais un conseil sur ce fil, acheter un bateau performant actuel relativement sous-équipé, peut-être avec qq frais de remise en état (étanchéité des hublots par exemple, tous (!!!) dans mon cas...) et le monter en gamme au fur et à mesure des années. Résultat : on se fait un maxi plaisir (navigation, bricolage, entretien et quelques cadeaux de temps en temps "oh une nouvelle GV ;-)") et on récupère un capital à la revente, pour repartir sur une nouvelle aventure !)

29 oct. 2019

L'idée n'est pas mauvaise, mais avec un bateau de grande série, ce qui fait le prix, c'est l'année le plus souvent et on ne peut pas valoriser (ou très peu) les équipements.

En revanche, je partage le fait qu'entre deux identiques, le plus propre et le mieux entretenu et le plus à jour partira en premier.

11 nov. 2019

"on ne peut pas valoriser ou trés peu les équipements"?
tout depend de ce que l on entend par "equipements"....
un acheteur un minimum informé doit savoir(devrait savoir!)qu'une occasion de 12/15 ans d'age et plus nécéssite=
*changement de tout le grément dormant
*de passes coques et vannes
*du joint sail drive(si SD)
*peut etre changement de l enrouleur (ou de pieces useés et peu fiable)
certainement du foc et GV (du moins à terme proche tout depend des heures de nav)
*de placer une caisse eaux noires
de bien "revoir" le moteur..
bref
acheter à "petit prix" un 10/11m(disons autour de 30000 E ? ) c'est, la fausse bonne affaire car ,le refit ci dessus évoqué va hausser le "vrai prix"de 10à15000 E....nous voilà rendus à 40/45000 E....
eh bien ce que j'estime etre une evaluation "correcte"ne fonctionne pas pour ma vente...
3à4000 vues (sur plusieurs sites)..pour 2 contacts.....

29 oct. 2019

J'approuve totalement les remarques et démarches pertinentes de Domde, Now et Scotland !

ça résume bien la façon de vendre rapidement et au meilleur prix son bateau.

J'ajouterai que pour ma part j'ai toujours acheté des bateaux d'occasion dans la fourchette basse des prix, plutôt "en mauvais état" quant à leur présentation générale et faible niveau d'équipement, mais sains du point de vue structure.
L' objectif étant de leur redonner une seconde vie en les refitant et en les entretenant ensuite de manière scrupuleuse.

Evidement, il y a un budget à prévoir et pas mal de temps à consacrer, mais en faisant tout soi-même et en étalant les dépenses au fil des saisons, je trouve que la formule vaut le coup.
On profite ainsi d'un bateau optimisé, entretenu, et qui, le jour venu, se vend correctement.

Choisir au départ un bateau polyvalent et qui possède une bonne "cote d'amour" auprès des plaisanciers, voilà aussi des points qui me semblent essentiels pour faciliter la revente !
Eric

29 oct. 2019

Tu veux un bateau pour le revendre, achète un Etap35i.
C'est le modèle insubmersible qui attire les acheteurs d'un premier bateau qui n'ont pas encore confiance dans leur capacité à naviguer loin des côtes. Et en plus c'est un passe partout, même si les envieux disent que c'est une éponge....

01 nov. 2019

Bonjour
Apres le retour du Crouesty le 31/10, je note que les voiliers sans cabine arrière, peu équipés n'intéressent pas grand monde.
Yves

01 nov. 2019

Celui-là il va bien se vendre vous croyez ?
www.leboncoin.fr[...]69.htm/

22 nov. 2019

Une super affaire...
Tout est neuf,mais de 2012...
Un vrai bonimenteur de foire!

05 nov. 2019

Normalement il devrait se vendre très rapidement 6000 euros c'est le prix du port sur 2 ans. Quant à la perte à la revente elle sera minime.

11 nov. 2019

le texte de l'annonce est affligeant.

"Antifooling fait en 2011"
"survie pas revisée parce que j'ai pas confiance dans les survies."

Je me mefierais terriblement si j'envisageais d'acheter ce bateau.

11 nov. 2019

longueur 3,60 m; c'est super.

11 nov. 2019

Ah quand même...je l'avais postée car c'est exactement ce que je pense, la seule chose inconnue est de savoir si la vaseline est fournie, pour le reste hum...

11 nov. 2019

ce genre de manip ,je l'ai pratiqué plusieurs années professionellement .
en fin ce saison ,j'achetais au plus bas des voiliers et petites vedettes sains mais négligés
que je rentrais au chantier pour les remettre en état et les revendre au printemps .
ça fonctionnait bien dans les années 80/90 l'inflation annuelle aidait beaucoup ,
cela donnait du travail pour l'hiver à mon personnel ,comme nous avions un grand hangar
on travaillait confortablement ,
je ne gagnais pas des grosses sommes ,mais cela permettait de garder mon personnel et surtout de le payer en hiver .
mais ce n'était pas le jakpot à tous les coups ,on en a bradés quelques uns ..
alain

11 nov. 2019

Perso je suis acheteur en ce moment et les annonces sont moyennes.
Équipement désuet
Pas de factures, même si c'est le proprio qui fait le travail ca me pose pas de soucis mais on présente des factures d'achat de pièces
Moteur neuf d'il y a 20ans,....

En fait tout ce vend peu importe l'état, c'est "juste" une question de prix.

11 nov. 2019

déjà si tu renseignais ton profil ,on saurais ou tu te trouves ,
et ce que tu désires ,on a tous à coté de nos voiliers d'autres à vendre que l'on connais plus ou moins ,si ça rentre dans tes critères cela permettrai déjà de t'éviter des km pour visiter des poubelles .
alain

11 nov. 2019

Je n'ai pas fait de demande de recherche sur le forum pour la simple et bonne raison que lorsque tu annonces un budget et on te montre une annonce avec X euros de plus ou X mètres de plus ou moins.

Donc oui je suis acheteur mais pas de n'importe quoi à n'importe quel prix comme expliqué au dessus:
- moteur neuf du siècle dernier
- les voiles neuves d'il y a 15 ans
- Vannes et passe coques fait la dernière fois qu'il a été sorti de l'eau....c'était quand déjà....?
- le gréement d'origine mais il va bien.....jusqu'à ce qu'il aille plus bien
- ohhh ca marche bien comme ça, j'ai pas eu le temps, ca a cassé hier...

Donc effectivement sans vouloir un voilier/bateau/...neuf, on attend quelque chose d'opérationnel, de fonctionnel et au juste prix. Une cote argus s'entend pour un bien opérationnel et fonctionnel en rapport avec son age et non pas pour un bien rincé n'ayant fait preuve d'aucun entretien. Si la cote est de 8000e, et que tout est à remplacer, le bateau ne vaut pas 8000. Qui serait pret à prendre une voiture à l'argus avec un moteur rincé tournant sur 3 cylindres, la carrosserie cabossée,...? Personne.

Mon avis qui n'engage que moi.

11 nov. 2019

C’est pas faux à condition de ne pas vouloir un bateau récent au prix d’un de 30 ans
Dernièrement j’ai eu un acheteur pour mon voilier ( 10m de 2011 ) qui me proposait 21400€ prix de l’argus du bateau....

11 nov. 2019

seter
je n'arrive pas a t'envoyer un MP...??
contacte moi par sms ouappel
0681991525

11 nov. 2019

donc je ne comprends pas ton intervention ,à part dénigrer sur le forum ,il n'y a rien de constructif concernant ta recherche .
généralement quand on y vient c'est pour avoir un conseil ou des renseignements .
ce que tu dis tout le monde le sait ,cela n'apporte rien .
alain

11 nov. 2019

Qu'est-ce que ça peut te faire ?
On est en taverne, Seter peut bien raconter ce qu'il veut !

11 nov. 2019

bah non, on ne raconte pas n'importe quoi ...

11 nov. 201911 nov. 2019

C'est bien connu : c'est celui que l'on aurait voulu avoir quand on met le sien en vente.

17 nov. 2019

Attalia 32 très bien entretenu, habitable,bon marcheur, robuste facile à entretenir car tout démontable,de belles croisières en famille très confortable au mouillage,prix état et options environ 17/30000€

17 nov. 2019

L'Attalia ? oh non plutôt dans les 10-15K

17 nov. 2019

Avec une paire de rames à ce prix-là j'espère ?

17 nov. 2019

Non c'est les prix, il suffit de regarder les annonces, bateau affiché à moins de 20K par un broker, tu enlèves la comm du broker et une négo minimale tu es dans ma fourchette, pourquoi tu en as un à vendre ?

18 nov. 2019

Non j'espère ne pas être obligé de vendre le mien un jour pour des raisons personnelles, cela arrive bien trop souvent malheureusement,mais équipé hauturier+annexe+nombreuses options et en très bon état,entretenu avec amour,voir photos sur heo-club attalia et travaux,un bateau de cette taille et de construction sérieuse, architecte de grande réputation ,dans les très bonnes années 80/90 et éprouvé, pour moi c'est le bon prix,cela reste bien sûr mon avis personnel qui n'est peut être pas objectif,mais j'ai fait pas mal de route avec et bien heureux de l'avgoir,il passe partout

18 nov. 2019

Pas très objectif effectivement...

18 nov. 201918 nov. 2019

Exemple :
Un 10,80 m en bon état, acheté il y a 10 ans 47 000 €
Ré-équipement important (hors entretien courant) de matos neuf et optimisation : montant dépensé en 10 ans env. 57 000 €.

Vous le mettriez en ventre à combien?

18 nov. 2019

Je trouve la façon d'exposer la chose assez étrange.
Tu donnes le prix d'achat, qui ne veut pas dire grand chose. Tu as très bien pu acheter le bateau plus cher que ce qu'il ne valait, le marché a pu se casser la gueule, ect. On ne base pas un prix de vente en fonction de son prix d'achat. Et ça beaucoup de vendeurs ont du mal à le comprendre, c'est pour ça qu'on voit des bateaux rester des années en vente.

A la place, si j'étais acheteur, j'aurais préférer savoir de quel bateau on parle et surtout son année de construction.

18 nov. 2019

Je ne me base pas selon tes arguments. J'expose un cas qui n'est certainement pas une nouveauté.
C'est juste un sondage par rapport à une situation réelle.
GibSea 105 plus de 1983, voila pour le bateau, mais ce n'est pas obligatoirement déterminant.
Il faut partir de l'hypothèse que c'est un un standard de bonne construction de 1re catégorie.

18 nov. 2019

Les reponses vont m'interesser
Si on parle bien du Gig sea 105+ c'est donc un voilier de minimum 35 ans qui a couté sur 10 ans 104.000 € hors entretien
je suis curieux de voir les réponses

18 nov. 2019

Moi aussi

18 nov. 2019

Je pense que malheureusement pour toi, il a été acheté un peu avant que le marché occasion se pète la gueule.
En dehors du côté émotionnel, et en sachant comment tu l'as entretenu, pour une vente qui ne traine pas trop, je pense qu'une mise de départ autour de 35.000-40.000E me semblerait cohérente mais même à ce tarif là, il risque de mettre du temps à partir.
En tous cas, personnellement, pour un bateau de grande série de cet âge, même très bien équipé, je ne serais pas prêt à mettre plus de 35.000E.

18 nov. 201918 nov. 2019

Ok Tristan, pas très généreux, c'est sans doute ton influence type "banquier suisse" qui ressort. MDR

18 nov. 2019

Pas impossible :D

18 nov. 2019

Hélas, je crois bien que Tristant est dans le vrai.
On trouve des bateaux plus récents dans ces prix la et malheureusement, on ne récupère pas (ou plutôt peu) le prix des équipements, même récents.
Par contre entre deux bateaux environ du même age au même prix, les équipements récents permettent de le vendre plus facilement qu'un autre moins bien équipé.

18 nov. 2019

Pour avoir une comparaison avec le voilier d’Aliguen quel valeur donnez vous à mon Bavaria 32 payé 100.000€ ( neuf ) à l‘été 2011 pour lequel hors entretien j’ai dépensé 4 à 5000 € en améliorations diverses
Donc je suis au même budget que lui ( 104k€ ) en un peu plus de 8ans ( au lieu de 10 ans )

Quel est le prix auquel je dois vendre mon bateau d’après vous ?

19 nov. 2019

Pour moi (acheter récent), ce qui compte dans le prix qu'on veut bien mettre, c'est l'année et le niveau d'entretien.

Les "accessoires" ne sont pas valorisés / valorisables.

Je m'explique :
Une "Grand-voile" neuve n'est pas valorisable. Elle est nécessaire à la bonne marche du bateau. En revanche, une GV usée contribue à déprécier ou négocier le prix.
Un équipement type Watt & Sea lui peut être valorisé tout autant qu'il peut être démonté et donc vendu à part par le vendeur, et donc être retiré de la négociation.

19 nov. 2019

55k€ à 80k€ la fourchette est large mais ça me conforte dans mon prix de vente
Reste à trouver un acheteur et c’est pas gagné 😂

19 nov. 2019

On parle de 35 k€ ???

Rien, dans l'équipement ne peut justifier 35 k€ d'écart entre deux "machins en plastiques" de moins de 10m identiques (même année)...

19 nov. 2019

80k€, c'est au Royaume-Uni, avec le taux de change et la livre qui ne vaut plus grand chose. Faut pas rêver, tu as personne qui t'achètera un 32pieds de grande série d'occase en France à 80k€ !

Ça sert à rien de se persuader que ton prix est le bon et de se dire qu'il faut juste trouver un acheteur (en gros c'est la faute des acheteurs si ton bateau ne se vend pas...) Non, le marché à toujours raison, et le bon prix c'est celui où tu vends ton bateau. Et dans ton cas, ne rêve pas: Tu ne vendras pas au dessus de 55k€!

19 nov. 2019

La question c'est pas "à quel prix je dois vendre mon bateau", mais plutôt "à quel prix je peux vendre mon bateau"

Je dirais affiché entre 55 et 65k€ pour une vente après négo entre 45 et 60k€

19 nov. 2019

C'est bien le sens de mon interrogation

19 nov. 201919 nov. 2019

Je suis toujours étonné des prix annoncés pour des bateaux de plus de 30 ans.
Je suis d’accord pour un prix autour de 45 à 50 K€ pour un Bavaria 32 assez récent, mais pour un Gibsea 105, certes excellent bateau, mais de plus de trente ans.
même en très bon état j’aimerais connaître le prix réel des transactions.
Seulement 10 à 15000€ de moins pour 20 ans de plus, je n’hésiterai pas.
L’argent investi au fil des ans n’a rien à voir dans le prix de revente, je sais très bien que ce que je mets régulièrement dans mon bateau ne l’empêche pas de se dévaluer inexorablement au fil des ans.

19 nov. 2019

Outre le modèle, l'âge, l'état, l'équipement, l'entretien, etc., il y a aussi un aspect "coup de cœur" dans l'achat d'un voilier, qui n'est par définition pas rationnel, mais qui pourra faire pencher la balance.

19 nov. 2019

Je ne miserais pas trop sur l'effet coup de coeur pour la vente d'un bateau de grande série qui peut se trouver lui ou ses concurrents en plusieurs centaines d'exemplaires sur le marché.

La vente se fera sur le meilleur raport (état + équipement)/ prix. Le prix restant souvent pour l'acheteur le critère n°1 (à tord, car on sous estime toujours le coût dune remise en état ou à niveau, mais c'est ainsi...)

20 nov. 2019

On parle beaucoup de l'acheteur potentiel qui fait loi, en supposant que le vendeur n'a que la possibilité de se soumettre. Mais comme dit le proverbe chinois le boeuf laboure lentement mais la terre n'est pas pressée. Tout çà pour dire que si on ne vend pas immédiatement, on passera encore de bons moments sur son bateau, pendant ce temps là, l'acheteur de bateaux bradés continuera à arpenter les pontons. Et le jour où il aura trouvé la supposé bonne affaire, il risquera déchanter quand il verra toutes les réparations à faire.

20 nov. 2019

Pour se donner une idée sur le gibsea 105, il y a une annonce. Un également de 1983, affichée 40k€.

22 nov. 2019

il y a un GibSea 105 à Prévéza très équipé portique panneaux solaire régulateur d'allure haut de gamme, sécurité complète, mis à l'eau seulement 2 à 3 mois par an vers 17000€ ! Cadeau...

22 nov. 2019

Il veut surtout s'en débarrasser.

20 nov. 2019

Ça reste cher, par exemple, je connais en ce moment un gibsea 414 plus de 1996, bien entretenu, bien équipé, mis a prix avant négo à 49000€.

22 nov. 2019

Et les frais fixes de port + les variables!.......
Attention aux dépenses à venir.

20 nov. 2019

L’acheteur d’un bateau de 10m ne va pas acheter un plus de 12m .
Le coût d’utilisation est très différent même si c’est moins cher au départ

20 nov. 2019

Maximus 99👍

22 nov. 2019

ARNO 33

désolé mais le symphonie s'est arrêté en 1984 ainsi que le jouet 920. Seul le first 30 s'est arrêté juste près 1981. dons ces trois bateaux voir les deux premiers sont bien de 1980/1990. Aie !!!! Pas de veine.
Il faut se renseigner avant de vouloir moucher un collègue.
Bref je ne t'en veux pas et suis prêt à t'accueillir pour un pur malt sur mon bateau 70's, 80's ou 90's à camaret.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...

  • 4.5 (15)

mars 2021