Un ancien vainqueur de la SYdney-Hobart à vendre

Messieurs les régatiers nostalgiques, à vos chéquiers!
www.ebay.fr[...]2393687
Gégé

L'équipage
24 jan. 2016
24 jan. 2016

Très daté quand même, en particulier l'accastillage.
Il y a du boulot pour le mettre à niveau.

24 jan. 2016

Oui,pas cher mais à priori un job énorme à faire dessus.
Pas vu les dimensions de cette machine de guerre du siècle dernier?

24 jan. 201624 jan. 2016

Quand tu vas à l'avant, pas oublier les pièges à sanglier !
:-D
jerom : 40 pieds

24 jan. 2016

Je pense qu'il s'agit d'un plan Miller mais ce n'est surement pas l'original qui s'appelait Gingko puis Guia III mais l'original a été coulé par un orque au large du Brésil en 1976 lors du Triangle Atlantique ( étape Rio/Portsmouth).

24 jan. 2016

ho fan !! Connais tu un peu les circonstances de ce naufrage ?

24 jan. 2016

Marant les 2 petits cockpit au pied de mat... Je doute un peu du côté pratique (à part ranger les drisses...)

28 jan. 2016

En course, ça permet de garder le poids de l'équipage centré, et de simplifier le gréement courant en laissant en permanence des équipiers en pied de mât.

28 jan. 2016

Oui, et du coup tu as juste à pivoter sur ton cul entre ta position de rappel et le cockpit latéral pour manœuvrer, là où sur les course-croisière on se met au rappel au niveau du rouf, et chaque manœuvre implique un déplacement du poids de l'équipage vers l'arrière

28 jan. 2016

A genoux comme sur le Gib Sea 126...
Et sa magnifique soute à voile !
:pouce:

28 jan. 2016

Sauf que là, même les winchs de génois sont situé au niveau de ces cockpits latéraux. En fait, absolument toutes les manœuvres reviennent vers ces cockpits, tu n'as que la barre dans le cockpit arrière.
Tu remarqueras que même les bouts du rail et l'écoute de GV reviennent vers l'avant (sens des coinceurs).
Donc là-dessus, tout l'équipage à l'exception du barreur et du navigateur se trouvait en avant du rail d'écoute.

www.histoiredeshalfs.com[...]eil.htm

28 jan. 2016

Sauf qu en course il n est pas rare, voire même fréquent que l équipage soit au rappel...

28 jan. 2016

Il ne s'agissait pas de centrage des poids... mais à l'époque les coinceurs n'existaient pas et chaque drisse avait son winch dédié. C'était donc plus facile pour wincher que d'être à genoux.

24 jan. 2016

Je trouve une belle fot de Guia IV .ça se ressemble bien . Avec ,l 'historique qui commence comme ça .
Guia IV doit sa construction à un incident peu commun: le bateau précédent de Giorgo Falk , distingué yachtman italien, défendait une premiére place éventuelle dans le triangle Atlantique en 1975, quand il fut attaqué par un troupeau d'orque et , après une dizaine de charges succesives , s'ouvrit en deux et coula en quelques minutes. L'équipage ,s'embarqua sur un radeau de sauvetage etc etc ..

25 jan. 201625 jan. 2016

Le Triangle Atlantique 1975/76 (St Malo Capetown-Rio-Portsmouth) j'y étais... Autant que je me souvienne, Guia III naviguait au près dans la brise entre le Cap Vert et le Brésil. Le skipper était Jérome Poncet (Damien). Ils ont entendu un choc unique très violent sous la coque. Guia était construit en bois moulé.

Immédiatement, une entrée d'eau importante s'est produite devant le mat et les équipiers de quart ont vu des orques et des dauphins à proximité. . Ils ont essayé de le colmater avec des voiles mais sans succès. Guia a coulé rapidement et les 6 équipiers ont embarqués dans le canot de survie et ont été récupérés par hasard 24 h plus tard par un cargo.

A noter que durant les mêmes années "33 Export" (en alu) a subi un choc identique juste devant la quille et l' enfoncement de sa coque était de l'ordre de 3 cm sur 40 cm2.

L'oorque attaque en venant du fond vers la surface, croyant avoir que la carène est un cachalot.

25 jan. 2016

Je pensais avoir été clair: "Ils ont entendu un choc unique très violent".
Comme cela fut aussi le cas pour 33 Export...

25 jan. 201616 juin 2020

le bateau à vendre s'appelle CEIL III ...
.
Voila son CV (peut être faux)... et la plaque constructeur (surement pas)
Races
1973 won Sydney - Hobart race.
Completed a round Britain and Ireland race.
2001 Brixham to Santander, one of only 2 boats to finish race.
Azores and back race.
One of few boats to finish the tragic Fastnet race,where several sailors and their yachts perished.
This is a tough racing yacht, designed for ocean racing.
.
... et c'est bien lui qui a gagné. Voir le classement officiel 1973.
www.rolexsydneyhobart.com[...]ndings/

25 jan. 2016

Donc, en fait, on ne sait pas si c'est une attaque d'orque... Non ?

Les orques (qui peuvent vivre jusqu'à 90 ans !) ont développé des techniques de chasse en bande très économes en énergie (il en va de leur survie) et très intelligente (quand on chasse tous les jours pendant 40 ans avec les mêmes co-équipiers (co-équipières d'ailleurs...), on a tendance eà devenir très malin !).

Je suis donc surpris de cette attaque un peu saugrenue...

Pour info : www.maxisciences.com[...]22.html

25 jan. 201625 jan. 2016

Pour info, en faisant des recherches sur ce voilier (GUIA III), je suis tombé la dessus : sacalava.skyrock.com[...]ES.html

25 jan. 2016

oui du boulot les photos ont l'air de dater de 2008 !!!! Celles de l'intérieur donnent tout de suite l'envie de l'acheter.
Gilles

25 jan. 2016

Superbe unité !
Si la coque en bois moulé est saine, ça peut devenir un superbe course croisière, car les aménagements sont très corrects.

25 jan. 2016

Et pis le flush-deck, c'est bien pratique pour faire la bronzette sur un matelas; je prends. Au fait, la £ est à combien de roros en ce moment?

25 jan. 2016

et pis, tu oublies les deux petites piscines en pieds de mat !
idéal pour les enfants !
(mais les tiens sont grands, donc je ne vois pas l'intérêt)

25 jan. 201625 jan. 2016

www.histoiredeshalfs.com[...]eil.htm
Ce qui est marrant c'est de voir que le 1er en temps réel est un Ferrociment! Mais qui fini 39 éme en temps compensé.

25 jan. 2016

Merci pour ces documents...
Avez-vous remarqué quelque chose d'assez unique et étonnant sur la première photo ???
.
regardez le plan de profil, puis observez attentivement les dessous du bateau...
.
j'ai ma petite idée sur les raisons de cette transformation.

25 jan. 2016

C'est effectivement étonnant .
Une question de jauge? Mais je ne devine pas pourquoi.

25 jan. 2016

je pencherais plutôt pour un problème de traînée moindre juste derrière la quille et de perturbation des lignes d'eau devant le safran dans la configuration du plan.

25 jan. 2016

C'est indiqué dans le texte : L'aileron est de très faible surface (réduction du TE pour la jauge), et il y une nervure sur toute la moitié arrière qui contribue au plan anti-dérive (et pas taxée dans la jauge). un moyen malin de baisser le rating :-)

26 jan. 201616 juin 2020

Non-non, ce n'est pas ce qu'il fallait identifier sur la photo !!
regarde attentivement juste derrière la quille sur la première photo.
Tu peux même grossir la photo... comme ceci (si elle passe)

26 jan. 2016

Le moteur n'est peut être pas à l'envers. Il existe des inverseurs avec renvoi d'angle.
Ce qui est très étonnant, c'est l'arbre d'hélice vers l'avant !
.
je ne suis sûr de rien... j'ai donné mon sentiment trois messages au dessus.

26 jan. 2016

Moteur à l'envers ? Pour quelle raison d'après toi ?

26 jan. 2016

OK, merci, effectivement, vu l'usage de l'engin, ton sentiment semble tout à fait logique. Je n'avais même pas imaginé qu'il puisse y avoir un renvoi d'angle ; me coucherai un peu moins bête ce soir :-)

25 jan. 201616 juin 2020

Les photos de Guia IV . Dont j'ai tiré le texte plus haut . Livre 'Les nouveaux pur sang '1977 Illustrations Beken of cowes
Textes d 'Alain Gliksmann

Sur le IV la baignoire devient centrale en arriére du mat .

26 jan. 2016

Jamais vu un tel montage de propulsion .Félicitations pour cette bonne observation .Super intéressant .

26 jan. 2016

C'est quand même très étonnant.
Je serais curieux de connaître la logique !
:reflechi:

26 jan. 2016

OK, J'étais hors sujet.
Ce qui est surprend c'est que le petit plan dans la revue Neptune Nautisme présente une installation de la propulsion plus traditionnel...
C'est peut être pour renvoyer l'hélice plus près de la quille, là où l'eau est plus perturbée pour avoir moins de traînée ???

27 jan. 2016

Y'avait pas des hélices "bec de canard", à l'époque ?
:reflechi:

27 jan. 2016

Exactement, j'ai navigué sur un 3/4 tonner des années 80 "Kelt Braz", le système était encore plus chiadé: la ligne d'arbre sortait horizontalement de la quille, au tiers supérieur, par l'intermédiaire de renvois à l'intérieur de celle-ci avec un moteur au milieu du bateau. Conséquences: Renault couach faiblard, pertes de rendement dues aux renvois, hélice bec de canard= désastreux au moteur

27 jan. 2016

En fait, Kelt Braz était un plan Berret . L'arrière avait effectivement été modifié l'année suivant son lancement juste en ouvrant l'arrière pour obtenir un cockpit ouvert et ainsi gagner du poids et en coupant une vingtaine de cm de jupe Modifs faciles à réaliser le bateau ayant été magnifiquement construit en bois moulé sur structure aluminium par le chantier Hervé

27 jan. 2016

Yes, but :
Make: Built by Douglas Brooker
Year: [b]1973[/b]
;-)

27 jan. 2016

Kelt Braz... (3/4 Finot) Du moment qu'il arrivait à faire 5 nds en eau plate et sans vent.... "La Railleuse du Crouesty" qui était issu du même plan avait un montage classique. Par contre, ses formes arrières ont été totalement modifiées il y a une vingtaine d'années.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Litiri

Souvenir d'été

  • 4.5 (60)

Litiri

novembre 2021