Trou noir en Méditerranée entre Malte, Scicile et Libye

Pas de détection Ais dans cette zone pour Vesselfinder, seulement les Sats-Ais.

Article d'Il Foglio en italien en lien, avec traduction française automatisée.

translate.google.fr[...]anslate

L'équipage
25 fév. 2019
25 fév. 2019

Je dois dire que la propagande des organisations pro-immigration m’enerve autant que celle de l’extrême-droite.

"Pour Scandura , les raisons de ces "trous" sont inconnues . Mais leur conséquence est le vide total des nouvelles sur qui partira et sur qui meurt en Libye."

On fait toute une histoire de ce trous, mais aucun effort pour comprendre comment sont récoltées les informations AIS. Pas très crédible. Il n’y a probablement pas de stations relais dans ce coin.

De plus, le gros du trafic commercial en Méditerranée n’a pas de raison de s’approcher des côtes libyennes (suffit d’etudier les routes directes les plus logiques entre Gibraltar, le Canal de Suez et les principaux ports) et n’a aucune envie de se faire impliquer dans ces histoires d’immigration compliquée. Pas étonnant donc qu’il n’y ait pas beaucoup de trafic commercial dans cette zone.

Par ailleurs, est-ce que vous croyez vraiment que les boudins qui quittent les côtes libyennes pleins de bientôt naufragés sont équipés de l’AIS?

"Fondamentalement, un navire commercial se dirigeant vers la Libye pour ne pas changer sa route vers Tripoli a sauvé les migrants pour les emmener dans un port qui, selon l'ONU, n'est pas sûr. Une violation des lois internationales qui a plusieurs autres précédents - comme en témoignent les cas de l'Ace 28 et, en novembre dernier, du navire marchand Nivin -, mais cette fois-ci, c'est loin des projecteurs."

À mon sens, ce navire n’a commis aucune violation des lois internationales. Il y a obligation de sauver des gens en danger. Il n’y a pas d’obligation de transporter des naufragés récupérés vers un port européen.

"En fait, dans cette partie de la mer, les opérations de sauvetage sont maintenant déléguées à une garde-côte inefficace, la Garde libyenne, ou à des navires privés."

Pas si inefficace que ça, les gardes-côte libyens, puisque c’est eux qui font la majorité des sauvetages à présent. Mais ça, ca n’arrange pas ceux qui voudraient que les naufragés sauvés puissent rejoindre les côtes européennes.

Merci pour ta participation argumentée, Numawan.

Je n'ai pas de connaissances quant aux transmissions, sans doute y a t il les pistes que tu donnes, dans la liste des "raisons", je pense bien.

Pour ma part, je ne peux faire de comptes, je ne vois pas les arrangements de certains ou des autres, pour de savants calculs, pour trafiquer, pour vendre les frégates ou pour couler ces boat people : ce n'est pas à mon niveau, pas à ma porté. Je me perdrais en conjectures si je devais chercher par là. La macro économie et la géopolitique, je n'en ai que quelques échos dont les sources ont pas mal de probabilités d'être frelatées.

J'ai toujours rêvé de faire le tour des ports de la Med, cette zone trouble mérite qu'on actualise nos infos, qu'on échange, qu'on débatte. C'est la première raison de mon post ici.

Ensuite, comme j'ai la fraternité facile, sans doute un défaut de la grande famille qui m'a accueillit en elle, comme ce mot a une importance, fraternité, je l'honore facilement. Devant un réfugié, devant quelqu'un qui fuit son pays au risque de sa vie, je cherche à vivre ce qu'on fait les français quand les pieds noirs sont venus se réfugier, ce qu'on fait les français quand les espagnols ont fuit par "centaines de milliers", ce que les français ont fait en accueillant les italiens qui fuyaient la misère, et je pourrais remonter vers bien des exemples magnifiques.
Dans le village où je vis, plus du quart de la population vient directement de ces réfugiés cités plus haut ; ils se sont sauvés. Mes parents ont fuit les combats en leur temps, accueillis par d'autres plus chanceux, plus fortunés. L'accueille s'amplifie en s'organisant et ce n'est qu'un début, je le vis, pour des êtres humains que nous sommes et pour ceux que nous recevons.

Chacun fait comme il veut, ou comme il peut. Mais nous savons bien ici que la mer n'a pas de frontières ; ça nous attire comme un idéal. Je préfère pour ma part [s]œuvrer[/s] penser pour la libre circulation des hommes et des idées.

:litjournal:

26 fév. 2019

Au moins, vous avez le mérite d'être clair dans vos positions politiques: "Je préfère pour ma part œuvrer pour la libre circulation des hommes et des idées."

Je suppose que vous vous rendez bien compte que vous faites partie d’une toute petite minorité en faveur de la libre circulation totale. Il y a suffisamment de sondages sur le sujet de l’immigration pour savoir ce que veut la majorité des citoyens. Grosso modo:
- il y a une très forte majorité en faveur de la libre circulation au sein de l’UE.
- il y a une solide majorité en faveur de l’immigration légale (pour études, travail ou raisons familiales)
- il y a une majorité pour l’accueil des personnes qui ont besoin de protection internationale. (moins dans les pays de l’est de l’UE)
- il y a une très forte opposition à l’immigration sans limites.

Par ailleurs, vous savez parfaitement qu’une bonne partie de ceux qui essaient de rejoindre l’Europe ne sont PAS des réfugiés, mais des migrants économiques. Dans l’UE, il y a eu plus de 600.000 demande d’asile en 2018, dont 100.000 en France. Le taux d’acceptation de ces demandes tourne autour de 50%. Les quelques 300.000 réfugiés acceptés chaque année ne posent pas de gros problèmes à l’opinion publique. Ce qui pose problème à l’opinion publique, c’est le flux assez substantiel d’immigrés économiques irréguliers.

Faut être réaliste: les frontières sont plutôt poreuses, il y aura toujours des immigrés qui arrivent ou se trouvent irrégulièrement sur le territoire français et européen. On pourrait alors croire qu’il suffit de renvoyer les immigrés irréguliers chez eux. Sauf que les états européens ont en pratique d’énormes difficultés à les renvoyer chez eux. Il y a toute sortes de blocages domestiques et internationaux. De nombreux pays d’origine, tel le Nigeria ou l’Inde, font tout pour saboter le retour de leurs immigrés.

Pendant quasiment trois décennies, de nombreux pays européens ont résolu le problème en instaurant périodiquement des régularisations des immigrés irréguliers. Avec la montée de l’extrême-droite, cette voie s’est fermée.

Et on en arrive donc à la loi des conséquences non souhaitées. Ceux qui ont essayé d’imposer des frontières ouvertes à une opinion publique qui rejette complètement cette idée, vont obtenir exactement l’inverse. C’est ce qu’on voit en Italie en ce moment. En gros, la politique de Salvini & Co se base sur l’idée suivante: s’il n’y a pas moyen de renvoyer les immigrés irréguliers chez eux, alors il faut tout faire pour bloquer toutes les arrivées irrégulières pour pouvoir gérer l’immigration. Y compris les arrivées de ceux qui méritent de recevoir une protection internationale (et qui ont en fait le droit d’arriver de manière irrégulière).

La suite logique de ce courant de pensée, c’est l'abrogation pure et simple de la Convention de 1951 sur les réfugiés. Ce qui n’est pas souhaité par une majorité de l’opinion publique. Ce qui s’est passé dans le monde rien que ces trois dernières années (Syrie, Sud Soudan, Rohinga, Venezuela, etc) démontre amplement que le droit à une protection internationale reste un principe qui vaut la peine d'être défendu. Pour moi, ceux qui veulent des frontières ouvertes à tous vents sont de facto des complices de l’extrême-droite. C’est pourquoi ils m'énervent autant que l’extrême-droite.

26 fév. 201926 fév. 2019

Numawan : "... en faveur de la libre circulation totale." ; ici c'est vous qui interprétez. Pourquoi totale ? Associer "pensée" et "totale" est impossible, voyons. Vous n'y pensez pas !
Je ne suis pas contre les régulations, surtout si elles sont guidées par la coutume, l'usage, les règles de vie "en commun".
Je ne veux pas ouvrir un débat "pour ou contre", ce serait vain. J'aime juste que la parole circule et que cesse les oppositions caricaturales, voire puériles. Votre développement vous fait apparaître comme raisonnable. Quant à penser ce que sera la "suite logique" d'un courant de pensée, j'en suis bien éloigné, offrant toujours la voix constructive et créative à l'avenir. Je ne veux et ne peux imaginer ce que sera la suite d'un courant de pensée : je vis ici et maintenant. Avec des réfugiés qui, grâce à la mondialisation, ne peuvent plus rester à crever sous les bombes ou sous le joug d'autres mondialistes.
Les faits sont là, ouvrons les yeux. Dans tous les domaines !

26 fév. 2019

Pour moi le problème est ailleurs, on aura beau dire migrants économique, bla bla bla, venir avec de belles idées démago disant qu'il faut développer le tiers monde pour "qu'ils" restent chez eux, c'est impossible. Essayer de développer un pays du Sahel ou ne poussent que des cailloux et des buissons, même avec de la bonne volonté, oublie.
Quand j'étais à l'armée, j'ai eu l'occasion de bouger pas mal et voir le "pas beau, et j'ai adopté une phrase d'un ami, vieil adjudant para:
"Tant que 75%de la planète devra se torcher avec la main gauche pour que le reste puisse péter dans la soie, on a pas le cul sorti des ronces"

26 fév. 201916 juin 2020

Bonjour,
techniquement pour qu'un bateau avec son AIS de classe B soit visible sur internet, il faut des stations terrestres.
Seuls les grands navires de plus de 200 tx sont obligés d'être en classe A , ils sont visibles par les stations terrestres et par les satellites. Les SAT AIS ne sont pas anonymes, il faut juste payer dans les 12€/mois pour voir les détails
Les bateaux des ONG coupent l'èmission AIS pour ne pas être repérées (comme les navires militaires)

Une station terrestre "voit" un AIS de class B à environ 10 Nautiques, les class B à 100 Nautiques, quelque fois mieux quelque fois moins.
Un petit zodiac avec une antenne à 2m de haut, est vu dans les 5 Nautiques en général. (S'il a un émetteur class B à bord)

Je vous donne le lien de la seule station (Misurata - Station #1276) de Marine Traffic, active dans ce lieu et une copie d'écran de toutes les stations terrestres de la zone. Depuis un an elle n'a capté aucune station de classe B, les classes A sont vues à 80 Nautiques en général.

En vert elles fonctionnent, en rouge elles sont à l'arrêt, sinon elles ont des performances dégradées.

www.marinetraffic.com[...]ns/1276

Pour le plaisir, voici un cargo visible par Satellites au milieu de l'Atlantique

26 fév. 201926 fév. 2019

Merci beaucoup, Courtox56, pour ces explications détaillées et les liens.
Cependant, dans le deuxième paragraphe, je ne comprends pas : "...Une station terrestre "voit" un AIS de class B à environ 10 Nautiques, les class B à 100 Nautiques.."
Précisez svp ?

26 fév. 201916 juin 2020

J'oubliais, il existe aussi des stations en Rooming, elle capte en AIS sur l'eau et diffusent vers internet (en 3G , par satellites etc ...) ce qu'elles peuvent voir.

Par exemple, les plateformes de forage en Mer du Nord, ou les Ferry qui vont en Islande, une plateforme au large de l'Irlande et un bateau "étrange" dans l'ouest du Golfe de Gascogne.
Aucun rooming en Méditerranée

Admirez dans cette copie d'écran la densité des stations terrestre en Hollande et Angleterre. Du côté Français c'est le désert habituel, avec une densité classique dans notre pays centralisé de stations autour de PARIS.

Nota: ce sont tous des bénévoles, pas de rétribution ni salaire.

26 fév. 2019

C'est certainement pas la meilleure zone de navigation, si besoin de la traverser ,une bonne veille devrait suffire, on le faisait avant que les systèmes AIS existent. Pour le reste on s'en fout, se qui s'y passe ne nous concernent en rien et n'a pas à être traité ici.
Comme disent les jeunes ",chacuns sa merde "
Maintenant merci de signaler que cette zone n'est pas où difficilement couverte.

26 fév. 2019

Je demande la fermerture de ce sujet .
Quand je lis que les pieds- noirs ont bien été acceuillis ....
et les harkis aussi , surement. ?
c'est tellement facile et valorisant de beler sa bonté sans se preoccuper des consequences à long terme .
ce forum est un forum technique et voileux , pas de politique

Il n'y a pas de mal, ni de politique, à parler d'une expérience vécue quant à l'accueil de gens en souffrance. Il ne s'agit pas de bêler quoi que ce soit. C'est ici la taverne et non pas le forum technique, vous n'êtes ni obligé de lire ni de pousser des cris d'orfraies. Pour les parties techniques, il n'en manque pas sur le forum, consultez les et laisser discuter ceux qui ne s'écharpent pas pour des opinions différente.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Baie de la madeleine - été 2013

Souvenir d'été

  • 4.5 (108)

Baie de la madeleine - été 2013

novembre 2021