Trophée Jules Verne tentative de Spindrift2 2018

Yann Guichard est en attente de départ avec son équipe (actuellement pas la bonne météo), j'ouvre le sujet pour suivre cette tentative.

la cartographie :
www.spindrift-racing.com[...]fr/live

www.spindrift-racing.com[...]drift-2

www.facebook.com[...]racing/

(bel) EQUIPAGE DE SPINDRIFT 2:
Yann Guichard (skipper)
Erwan Israël (navigateur)
Jacques Guichard (chef de quart / barreur-régleur)
Christophe Espagnon (chef de quart / barreur-régleur)
Xavier Revil (chef de quart / barreur-régleur)
François Morvan (barreur-régleur)
Thierry Chabagny (barreur-régleur)
Sam Goodchild ((barreur /numéro un)
Erwan Le Roux (barreur-régleur)
Duncan Späth (barreur-régleur)
Benjamin Schwartz (barreur / numéro un)
Jackson Bouttell (barreur / numéro un)
Thierry Duprey Du Vorsent (barreur / numéro un)
Morgan Lagravière (barreur-régleur)


Jean-Yves Bernot (routeur)

L'équipage
29 nov. 2018
29 nov. 2018

Ils espéraient un départ au plus tôt après celui de la route du rhum, ce qui permettait de rêver d'un Noël à la maison.
Et bien c'est raté :-(

Lors de l'épisode de vent d'est de la semaine dernière (bien pour passer le golfe de Gascogne), le départ n'a pas été pris pour cause d'absence de bon alizé plus au Sud.
Maintenant, c'est le vent du sud qui n'est pas coopératif. :-(

Wait and See.

Pour la petite histoire, lors du retour depuis New York en octobre, au large de Terre-Neuve, entre 43 et 47 noeuds, en étant obligé de ralentir pour cause de mer de face casse bateau!

29 nov. 2018

Bel équipage peut-être, mais il ne comprend quand même pas beaucoup de filles...

29 nov. 2018

Ils n'ont pas trouvé une seule nana capable de résister pendant 40 jours aux charmes de ses 14 guerriers !

01 déc. 2018

La patronne reste à la maison, elle est pas folle : rien à démontrer.

29 nov. 2018

Un équipage de 14,
probablement 2 hors quart, et 3 quarts de 4.
c'est un choix de fonctionnement à l'opposé du détenteur actuel du record.
Sur Idec, ils étaient en mode commando à 6 seulement

29 nov. 2018

Il me semble qu'ils seront 12 à bord, et deux remplaçants

01 déc. 2018

Une webcam pour vérifier que Spindrift est toujours à la trinité :
pv.viewsurf.com[...]/

(on voit bien la nouvelle "cabane", mais dommage que la webcam ait une cassure systématique juste dessus)

11 déc. 2018

Spindrift arrivé peu avant 07:00 ce matin à Brest.

Peut-être un trou de souris pour atteindre les alizés en partant demain?

13 déc. 2018

Il va arriver (si ce n'est déjà fait) que ces records ne voudront plus dire grand chose car ces maxi bateaux voient leurs performances se niveler (en haut) par les limites technologiques, matériaux et concept en vigueur. Sauf à partir avec un bateau qui a une réelle avancée technologique ou architecturale, ça devient du pinaillage pas très intéressant, sauf pour les types qui vont partir pour aller se faire plaisir.
Encore que la notion de plaisir doit être revisitée…
Pourquoi ne pas organiser une transat avec des galères en fibre de carbone, caméras partout, sponsorisées par Red Bull... café Grand Mère...lol… et quelques autres produits revitalisants… Est ce que ça serait pire ?
Il pourrait y avoir la version "vintage" avec des répliques d'époque, les vieux gréments sont bien à la mode !
...lol… excuses pour mes divagations
Cordialement
Yves

13 déc. 2018

Matelot, tu divagues, on parle de pognonite.

13 déc. 2018

J'avais bien compris.. c'est pour ça que mes propositions galères étaient sponsorisées…
Je laisse le fil à son sujet...

13 jan. 2019

Yann Guichard et l’équipage de Spindrift sont passés en «code orange» ce dimanche en vue du Trophée Jules Verne. Cela signifie que le skipper et ses équipiers sont susceptibles de quitter Brest dans les quatre jours à venir. Un départ mardi est envisagé. Spindrift devra boucler son tour du monde en moins de 40 jours, 23 heures, 30 minutes et 30 secondes pour remporter le trophée détenu par Francis Joyon et Idec Sport depuis janvier 2017.

sport24.lefigaro.fr[...]-940526

14 jan. 2019

ça se précise pour le départ: à la barre de Spindrift, Yann Guichard et son équipage devraient s’élancer dans quelques heures à l’assaut du record autour du monde de Francis Joyon depuis Brest.

75 jours de stand-by. L’attente interminable devrait prendre fin d’ici quelques heures pour Yann Guichard et toute l’équipage de Spindrift, Le maxi-trimaran, qui attend à Brest depuis plus de deux mois devrait s’élancer dans les prochaines heures à l’assaut du record établi par Francis Joyon en 2017 (40 j 23h 30 min et 30 s) à la barre d'Idec Sport. «Nous devrions passer en code vert cet après-midi. Nous envisageons un départ dans la nuit du 15 au 16 janvier», a confié le skipper joint par le Figaro à la mi-journée.

Une seule fenêtre météo exploitable depuis le 5 novembre

Cette ouverture, Yann Guichard l’espérait depuis le 5 novembre dernier mais les conditions météo n’ont jamais permis d'envisager un top départ. «L’attente a été longue mais on a vécu un hiver exceptionnel avec aucune opportunité de partir alors que d’habitude, il y en a toujours, qui sont plus ou moins bonnes d'ailleurs», explique le skipper. «Le vent n’a jamais tourné en notre faveur pour le départ. On n’a eu que du vent de sud-ouest alors qu’il nous faut du vent de secteur plus ou moins nord pour être au portant. Avec cette météo, on aurait été à l’Equateur aux alentours de sept jours alors qu’on vise plutôt cinq jours et demi. On ne pouvait pas imaginer battre le record avec des conditions de départ aussi peu à notre avantage», analyse le Parisien. Spindrift s’était donné jusqu’à la fin janvier pour s’élancer dans sa tentative, «ensuite, cela devenait compliqué dans le Sud et nous avions d’autres programmes sportifs», tranche le navigateur avant d'insister : «Là, c’est tout simplement la première fenêtre de l’hiver qui s’offre à nous.»

Un an jour pour jour après le cuisant échec à Brest

Le plus grand trimaran de course au monde (40 mètres) devrait s’élancer quasiment un an jour pour jour après la dernière tentative qui avait tourné court. Il y a douze mois, alors qu’il devait franchir la ligne de départ entre Ouessant et le Cap Lizard, le bateau avait démâté à l’approche de la Pointe Saint-Mathieu. «On a évacué cette désillusion mais nous sommes un sport mécanique et ces choses là arrivent malheureusement parfois. Mais quand on passera dans le goulet de Brest, on y pensera forcément un peu tous…», souffle le skipper qui a hâte d’en découdre : «Le bateau est bien préparé, l’équipe s’est bien entraînée, nous nous sentons prêts. On y croit même si on sait que ce record sera difficile à atteindre. On devrait au moins avoir la chance de s’y attaquer dans quelques heures.»

source: sport24.lefigaro.fr[...]-940655

14 jan. 2019
14 jan. 2019

J'aime bien le record de Francis J.

14 jan. 2019

Super équipage avec Joyon. Et super capitaine tellement éxpérimenté. Bateau optimisé au top. Le Spindrift est impressionant, yapluka..

15 jan. 2019

je pense pas qu'ils passent la ligne de départ avant mercredi midi

16 jan. 2019

le lien sur le site pour la cartographie:
www.spindrift-racing.com[...]fr/live

et la page d'accueil pour la tentative:
www.spindrift-racing.com[...]omepage

16 jan. 201916 juin 2020

11h34 ça décolle pour les images

16 jan. 2019

Bonjour à tous. En faisant tourner QtVlm, avec un départ à 12:00 TU, l'équateur serait franchit en 4 jours 13 h (8 heures de moins que le record actuel sur ce tronçon) et le Cap serait atteint en 11 Jours 19 h (2heures de moins que le record actuel Ouessant-Le Cap).
Ceci n'est évidemment pas très significatif, mais confirme que la fenêtre est correcte puisqu'elle permettrait d'attaquer l'Indien sans retard.
Le franchissement de la ligne ne devrait plus tarder...
Bons vents

16 jan. 2019

Le différentiel au Cap sera crucial, IDEC avait "allumé grave" dans l'indien.

16 jan. 2019

ils ont passés la ligne sur le coup de 13h,pas de houle ,juste du clapot avec la bascule au noroit

16 jan. 201916 jan. 2019

C'est parti :pouce:
Virement de bord à 11:53 TU, cap au 184

J'espère que l'AIS ne sera pas coupé, comme pour la tentative de record Ouest-Est sur l'Atlantique

16 jan. 201916 juin 2020

voili voila,sur zone bon départ

16 jan. 2019

Ça y est, le compteur tourne ... :bravo: ;-)

16 jan. 2019

quelqu'un sait changer les options d'affichage sur leur tracker? je ne trouve pas comment passer en milles/nœuds à la place des km...

17 jan. 201917 jan. 2019

apparemment c'était une erreur maintenant tout est en nœuds et en milles ;)

il avancent bien pour le moment!

16 jan. 201916 juin 2020

Ils n'ont déjà plus rien à manger..!!

CONSO NOURRITURE
500Kg
SUR500KG

16 jan. 2019

Il faut échanger avec Slats.Nourriture contre cristalline. Le départ a du les creuser, surement le stress.

Ouessant/ cap Finistere en une dizaine d'heures !!!

17 jan. 2019

Vivement des satellites pour les suivre à la caméra en direct .

17 jan. 2019

@ Latortue

Ce serait sympa qu'un modo rajoute le tracking dans l'en-tête de ce fil, qu'en dis-tu ?

www.spindrift-racing.com[...]fr/live

:coucou:

17 jan. 2019

c'est fait

17 jan. 2019

Merci au modo !
;-)

17 jan. 2019

Un focus sur la bête :

www.spindrift-racing.com[...]ft-2-fr

TE 5m10 !!! faut pas faire du rase-cailloux...

Normal pour un multicoque ?

17 jan. 2019

dérives abaissées

17 jan. 2019

a comparer a un tirant d'air de l'ordre de 40 m
sur un Jules Verne si il navigue dérive en bas c'est qu'il y a une coquille sur le routage ;-)

17 jan. 201917 jan. 2019

Ils viennent d'empanner.
Oui bien compris pour les dérives, c'est du tout ou rien, elles sont remontées complètement au portant ? Un sacré fardage au dessus des flotteurs !
J'ai peut-être dit une c...... elles rentrent à l'intérieur, comment c'est foutu ?

17 jan. 2019

Bonjour

Elles ne sont pas cachées.

Le lien que tu as donné plus haut y mène.

Bien regarder le flotteur au vent.

www.spindrift-racing.com[...]indrift

17 jan. 2019

C'est la dérive sur la coque centrale qui descend profond, les foils sur flotteur sont beaucoup plus petit.

Hormis au près la dérive est rarement totalement basse sur un multi.

17 jan. 2019

Merci, vu... comme une grosse virgule !

17 jan. 2019

Tu m'as devancé, c'est ce que je viens de voir, elle est peinte en rouge en plus !

Merci.
C'est pas ma tasse de thé ces énormes machines, ce serait plutôt l'aventure humaine qui m'intéresse, mais on n'a pas beaucoup de détails, la comm semble très cadrée efficace.

On en devinait davantage dans les silences de Francis...
:-p

17 jan. 2019

Ils collent à la route d'IDEC, passage entre Madère et Canaries : pourront pas ravitailler Mark !
:-p

18 jan. 2019

Il semble qu'ils vont passer au milieu des Canaries, entre Grand Canaria et Fuerteventura... un peu osé à mon avis avec tout le trafic local, NGV etc...

:lavache:

18 jan. 201918 jan. 2019

Bonjour
Deux jours pour Ouessant-Canaries, plus vite qu'un ferry ou qu'un porte boîtes!
Comparaison n'est pas raison évidemment. .

18 jan. 2019

Vont ils passer entre les iles . Avec une mauvaise incidence (ou pas), et tout ce que cela peut impliquer comme aléas. Mieux que de risquer de perdre en force de vent à terme ?

18 jan. 201918 jan. 2019

Ce qui est curieux dans les cas de Pindrift2 et Idec sport est l'âge de ces deux bateaux. Plus de 10 ans dans les deux cas, même si ils ont été constament modifiés. Cela voudrait dire que des progrès ont été réalisés dans le design et utilisation des foils, éventuellement la voilure mais semble t-il pas tellement dans la construction des coques. Ou alternativement que la construction de tels bateaux est si chère qu'il est hors budget des sponsors d'en construire à chaque nouveau progrès technologique.

18 jan. 201918 jan. 2019

Et voilà... ils ont gagné une dizaine de milles sur IDEC en traversant le triangle Gomera-La Palma-Hierro, moins fréquenté probablement que le couloir Grand-Canaria/Tenerife.

Avec le journal de bord et l'analyse météo de Bernot :

www.spindrift-racing.com[...]book/44

19 jan. 201916 juin 2020

Faut pas les quitter des yeux !!!
Ils arrivent au Cap Vert... + 100 milles d'avance par rapport à hier, mais bon ça fait jamais que 3h et qqs !

"Il commence à faire chaud dans la cabane".

Ils mangent leur pain blanc.

20 jan. 2019
20 jan. 2019

si ils continuent à ce rythme, une journée d'avance au passage de l'équateur :pouce:

20 jan. 2019

D'après le tableau de la vie à bord, ils ont pris 50 jours de "bouffe", pas beaucoup de marge... c'est qui le plus jeune ?

:mdr:

20 jan. 2019

Le plus gras plutôt ! :-D ;-)

20 jan. 2019

Le plus tendre alors...
:-p

20 jan. 2019

pas beaucoup de marge ?? trop large que je dirais

20 jan. 2019

Je le leur souhaite pas, mais s'ils restaient démâtés quelques jours loin de tout... Y a des zones où les secours mettent plusieurs jours à arriver, on l'a bien vu pour ceux de la GGR.

:heu:

20 jan. 201920 jan. 2019

Pas vraiment La Tortue... à la louche ils sont à 4° N, soit 240 milles de l'équateur, dans 10 heures ils l'auront passé et n'ont "que" 229 milles d'avance.

Pour avoir un jour d'avance il faudrait avoir un peu plus 700 milles, ce qu'ils font en une journée.

21 jan. 201921 jan. 2019

Effectivement je me suis trompé d'une heure et 13mn...
Équateur Joyon: 5j 19h 11min Spindrift2: 4j 20h 23min Ecart: 22h 47min

21 jan. 2019

Toutes mes excuses La Tortue...

Je ne suis (suivre...) la chose que de loin et ne comprends que maintenant que Joyon a été bien ralenti dans le pot au noir avant l'équateur alors que Guichard l'a passé comme une fusée.

J'avais calculé avec la distance qui les séparait au même moment, et maintenant là tout de suite à 22 h, Guichard est à 23 Nds alors que Joyon n'était qu'à 1,7... sans avoir encore passé le 0°, à 292 milles derrière.

20 jan. 2019

Il vont pouvoir renommer le trophée. Le trophée demi Jules Verne.

21 jan. 2019

A 07:57, 13 minutes de l'équateur, mais cela n'avance plus beaucoup; que 10 nds environ sur 4 heures !!! Pas de problème j'espère.
dans tous les cas, le premier record devrait tomber de près de 20 heures

21 jan. 201921 jan. 2019

Sauf erreur de ma part, le record Ouessant-Equateur, qui est détenu par Spindrift en 4 J 21h 43 mn, va être approché, peut-être battu, mais l'écart ne sera pas très spectaculaire.
C'est le temps de Francis Joyon lors de son record de 2017 (5J 18h 59 mn) pourrait être amélioré d'une vingtaine d'heures.
Je trouve un peu dommage de ne pas pouvoir connaître avec précision le positionnement (latitude, longitude) de Spindrift.
Bien que Spindrift soit toujours dans le Pot au noir, sa vitesse s'améliore (21,6 kn) et l'écart avec Idec devrait à nouveau augmenter.

21 jan. 2019

Dans la cartographie, il suffit de mettre le curseur sur le bateau et la position est affichée en petit en bas à gauche.
A l'instant (09:10:38; 00]10'71'' N 026]21'32"" O)

21 jan. 2019

Oui, bien sûr! Mais, en zoom maxi, la représentation de Spindrift sur la carte est énorme. Entre la proue et la poupe, environ 8 Milles !

21 jan. 2019

4 Jours 19h 57mn record absolu !

21 jan. 201921 jan. 2019

Le site de Spindrift vient de rectifier le temps de passage à 4jours 20h 23mn. Le record absolu Ouessant-Equateur est quand même battu de 1h 20 mn.
Avance sur Joyon: 22h 36mn

21 jan. 2019

Bravo à eux.
Mais aucune idée de la raison du ralentissement de cette nuit (10 nds environ durant 4 heures)?

21 jan. 2019

Très probablement les caprices du pot au noir ? :reflechi:

21 jan. 2019

Actuellement 26 noeuds de vitesse pour 14 noeuds de vent. délirant cette machine quand même

22 jan. 2019

il est étonnant de prudence le sorcier.
pour le moment ça semble se dérouler a merveille - je serais surpris que d'ici le cap Idec "rattrape" sa journée virtuelle de retard.

22 jan. 2019

C'est dans "l'indien" qu'IDEC peut peut-être se refaire, ils étaient à +- 800 milles par jour pendant une semaine..

22 jan. 2019

Au départ d'Idec, ils savaient que l'Atlantique nord jusqu'à l'équateur, ne serait pas leur meilleur tronçon, mais qu'une fois dans le sud ça devait se rattraper.
Il reste de la route à faire pour Spindrift, je la leur souhaite bonne.

22 jan. 2019

Avant le pot au noir: 235 M d'avance sur Idec.
24 h plus tard: 511 M d'avance... :lavache:

22 jan. 2019

le pot au noir est un passage où les bateaux ralentissent, il y a un effet élastique dur les écarts en distance. Ce sont les écarts en temps qui sont plus parlant. Et le record se joue sur la durée.
Maintenant Spindrift est devant et c'est tant mieux pour le moral à bord.

23 jan. 2019

effet élastique sur les écarts... encore un lapsus digitalis... méa flotte.

22 jan. 2019

Le concept d'élastique dur m'interpelle.

Bien que j'ai toujours ressenti qu'il manquait quelque chose entre la tige en fer blanc et le banal élastique souple, j'ai du mal à visualiser le concept. Aurais-tu découvert l'élastique qui ne vous revient pas méchamment dans la figure quand on le tend trop ? Ce serait là une véritable percée pour les voileux bricoleurs dont je fais parti.

Bonnes navs

23 jan. 201923 jan. 2019

Ils viennent de croiser Uku de la GGR... ils auraient pu le ravitailler !

Le mot du routeur... pas trop de boulot pour lui en ce moment !

"Prévisions météo de notre routeur Jean-Yves Bernot :
ALIZÉS D'ATLANTIQUE SUD, TOUJOURS
Les alizés d’Atlantique sud sont, comme leur nom l’indique, réguliers (« alizé » viendrait du vieux français « alis » : lisse, régulier). On peut même trouver qu’ils manquent d’imagination à cette saison : 15-18 kt de vent d’Est et quelques grains pour la décoration. Route plein sud, l’équipage en profite pour récupérer des manœuvres de l’Atlantique Nord.
Voilà pour l’actualité.
Les prospective est plus tendue, la faute à l’anticyclone de Sainte-Hélène qui se laisse maltraiter par un résidu de front froid austral Jeudi.
Spindrift devra se faufiler à travers des zones de vents variables faibles sans y rester engluer.
En cas de succès, rendez-vous Samedi par 40 S avec la première dépression australe : vent de W.NW 30-35 kt, albatros, mer forte.
Le sud."

23 jan. 2019

Les effets de l'anticyclone de Ste Hélène commencent à se faire sentir. Le vent des alizés s'essouffle et baisse à 11 kn.
Et Spindrift (20 kn) commence à consommer son avance de 550 M sur Idec (25 kn). La zone de transition va probablement être pénible pendant les prochains jours...

23 jan. 2019

Au delà de la zone de transition c'est surtout dans 24 à 48 heures que cela va être compliqué...la formation d'un système anticyclonique dans l'ouest va ce gérer des vents de sud-est qui restent de bien les pénaliser. A moins d'attraper la bordure sud de l'anticyclone de st Hélène mais ils me semblent un peu en retard et c'est un peu un trou de souris. Un peu surpris de la confiance du routeur car les conditions météo à venir ne sont pas optimales pour la chasse au record.

24 jan. 2019

il y a un petit trou de souris ils essaient de passer par là, pour le moment ça passe ;)

24 jan. 2019

Le trou de souris va être trop petit.... dommage, ils vont manger du pain noir pendant au moins 36 h !
Ca va couter cher sur le temps du record. Pas de chance, on choisie pas sa météo, on essaye juste de faire avec ....

25 jan. 2019

On dirait qu'IDEC va repasser en tête aujourd'hui, et comme il a le record entre la longitude des Aiguilles et NZL. ..

25 jan. 2019

Oui... bizarre la route depuis hier : encore un mauvais coup d'un anticyclone farceur !

Les communicants ne communiquent pas beaucoup...

25 jan. 2019

ils veulent battre le record en faisant le tour à l'envers? ;-)

25 jan. 2019

Ils l'ont bien caché, ils sont très forts !!! :-p ;-)

25 jan. 2019

Ce doit être un peu déprimant de faire du SW pour contourner une grosse bulle sans vent alors qu'ils doivent rêver de mettre le clignotant à gauche ! Ce contournement ajoute de la distance mais la libération semble approcher: dans 24 heures ce sera le turbo!
Tout comme Flora, je trouve qu'ils ne sont pas très bavards. Il manque un media man !

25 jan. 2019

Ils ont mis en ligne leur "journal de bord" le 2e jour et depuis, plus rien, nada !

Quelques photos totalement inintéressantes sur twitter et c'est tout.
A croire qu'ils s'emmerdent pas mal ?

A l'heure de la com à tout va, c'est étonnant.

25 jan. 2019

Pas très étonnant au regard des conditions sera defavorables qui s'annoncent depuis 5 jours..... ils savaient très bien que la probabilite de passer par le trou de souris était très faible.
Depuis au moins 3 jours ils savent que ça ne passera pas. Donc moral dans les fonds avec l'avance qui va fondre comme de la neige au soleil. Je comprends qu'ils n'aient pas très envie de faire de la com. Et la dernière communication de bernot le montrait bien, D ailleurs je n'ai toujours pas compris pourquoi il n'a pas détaillé la difficulté créé par la formation de ce système anticyclonique. Il y avait matière à suspense, à conjoncture météo. Tout les ingrédients pour piquer la curiosité des suiveurs.
Pourtant c'est maintenant que ça devient intéressant....quand le record se complique.
Pour le recours autour du monde, il faut de la chance avec la météo, et cela, ça ne ne se maîtrise pas.

25 jan. 2019

A défaut de video pour nous faire vivre leur actualité, j'ai trouvé celle-ci, commentée par Dona Bertarelli. L'atlantique Sud est presque toujours compliqué...
www.spindrift-racing.com[...]/medias

25 jan. 2019

Ils n'ont pas d'impératifs de comm car pas de sponsors. Ils le communiqueront lorsqu'ils seront sur l'autoroute du sud. S'ils parviennent à suivre la grosse dépression qu'ils approchent ça peut le faire sans gros retard à Bonne-Espérance

26 jan. 2019

Ça y est, ils ont pris le train et en gardant 200 nm d’avance sur Idec.

26 jan. 2019

A mes yeux ils sont plein sud (177°) pas sur qu'ils est mis le clignotant.

26 jan. 2019

Oui, ils viennent d'empanner. Petit bord de recadrage (aile de mouette) pour s'éloigner du centre de la bulle et aller chercher un peu plus de pression ? Leur route devrait ensuite s'incurver vers le SE? Simples hypothèses très personnelles.
Et comme Idec a encore devant lui une bonne douzaine d'heures compliquées, on peut imaginer que Spindrift puisse, pendant ce temps, conforter son joli matelas d'avance (pratiquement une journée) avant l'envol d'Idec.

26 jan. 2019

ils s'en sortent bien finalement, ils l'ont trouvé le trou de souris pour passer, même si ça a impliqué quelques milles supplémentaires; demain ils devraient retrouver leur journée d'avance.

27 jan. 2019

Ce ne sont pas eux qui s'en sortent bien, c'est encore super bernot qui a joué un coup.

27 jan. 2019

Ce matin à 09:00, la carte de suivi de Spindrift était visible sur le site.
Depuis 10:00, page blanche.
www.spindrift-racing.com[...]en/live
J'espère qu'il n'y a pas de problème !

27 jan. 2019

C'est les servers de geovoile qui ont planté :

geovoile.com

27 jan. 2019

ça remarche.. 403 milles d'avance ce dimanche à 15h30 UTC (36 nœuds de moyenne, 854 milles/24 heures).

il semble bien parti pour avoir sa 1/2 journée d'avance au cap des aiguilles.

28 jan. 2019

Lundi 28, vers 09:00 TU, empannage pour faire un nouveau bord de recadrage, cap au 170°: ça tricote avec l'ortho et la pression devrait remonter...

28 jan. 201928 jan. 2019

8000 milles en 12 jours, une moyenne journalière diabolique :mdr:

29 jan. 2019

le record ça se joue avec la météo dans la remontée de l'Atlantique

29 jan. 2019

Oui, oui... C'est pour cela que quelques tentatives se terminent à l'Equateur ou un peu plus bas, mais à l'aller, non ? :litjournal: :mdr:

29 jan. 2019

6h42 d'avance au cap des aiguilles, c'est serré!

29 jan. 2019

Oui, mais beaucoup plus au sud !

29 jan. 2019

ça vaut mieux que 6h de retard, mais il y a encore de la route, l'Indien et sa réputation, le Pacifique que ça, et la remontée de l'atlantique où tout peut se perdre même avec 24 h d'avance au Horn.
Rappelez vous la remonté d'Armel et surtout celle d'Alex dans le dernier VG.

29 jan. 2019

Enfin quelques commentaires sur le livre de bord:
www.spindrift-racing.com[...]book/68

30 jan. 2019

Morceau choisi :

"On a donc de bonnes conditions pour aller vite vers les Kerguelen qu’on laissera dans notre Nord puisqu’on risque de descendre jusqu’au 53-54° Sud. Mais on va aussi avoir des icebergs devant nous à partir de mercredi : il va falloir veiller au radar et aux lunettes à infra-rouges. Cela s’annonce un peu tendu… "

Bonne chance à eux !

30 jan. 2019

Je viens de faire tourner QtVlm à partir de leur position réelle. Ils sont passés devant la dépression argentine et naviguent maintenant sur la bordure Sud de l'anticyclone des Mascareignes. Au S des Kerguelen, ils vont probablement être contraints d'enchaîner une série d'empannages pour rester dans la veine de vent. Ensuite, ils devraient pouvoir rejoindre la dépression qui les attend au SW de l'Australie.
Cela pourrait donc être une traversée de l'Indien plutôt convenable !

30 jan. 2019

Ils devraient pouvoir rejoindre la dépression et se positionner devant ?
(je crois que Joyon était arrivé à faire un truc similaire dans le pacifique)
Avec QtVlm est ce possible de connaitre la vitesse des systèmes ? (vitesse du centre de la dépression).

30 jan. 2019

Yl75, je crois que F Joyon et son équipage avaient fait beaucoup mieux.

30 jan. 201930 jan. 2019

C'est à dire ?

Joyon a traversé tout l'indien en restant devant la même dépression, et ils ont fait le lien avec une autre au niveau de la NZ je crois.

En fait après :
"Après avoir dépassé la Nouvelle-Zélande et l'antiméridien, navigué bâbord amures sur 205 degrés de longitude (de 25 degré ouest à l'antiméridien) dans les mers du sud, entre quarantièmes rugissants et cinquantièmes hurlants, Francis Joyon et son équipage finissent par empanner dans la transition entre deux dépressions, et parviennent à rattraper le système météo qui les précède sur l'océan Pacifique, repartant à plus de 30 nœuds de moyenne journalière vers le cap Horn."
fr.wikipedia.org[...]s-Verne

C'est ce que doit faire Spindrift maintenant.

Et de fait SD a moins de vent que ce qu'avait Joyon : ils avaient autour de 35 nds tout au long de l'indien, alors que SD c'est plutot 25/28

30 jan. 2019

Un article intéressant sur les dépressions du Sud :
www.sail.msk.ru[...]772.pdf

En particulier la figure 3 donne les distribution de leurs durées de vie et vitesse :
iiscn.files.wordpress.com[...]ure-d_e

15m/s ça fait 29,5 nds, 18 m/s 35nds.

Joyon a vraiment eu du bol d'en chopper une rapide et surtout avec une très longue durée de vie ! (l'article donne 10 heures comme durée de vie typique, ce qui me parait très peu, il me semble qu'elles surent la plupart au moins 2 ou 3 jours)

30 jan. 2019

Pour l'instant ça se passe bien et il tienne le rythme de Joyon uniquement parce qu’en naviguant par 55°S au lieu de 50°S pour Joyon, il y a un différentiel de 11 % sur la distance parcourue. Donc au lieu de tenir un rythme de 850 miles/24h, ils n'ont besoin "que de tenir" 760 miles/24 h.... et ca change tout.
Encore faut-il que les conditions le permettent....
La clé est aussi de diminuer la distance à parcourir et Spindrift l'a bien compris ! Bien joué pour l'instant.

30 jan. 2019

Bien joué mais pas sans risque quand ils vont croiser au milieu d une mer de glaçons

31 jan. 2019

Ça tricote dur et l avance fond, comme la banquise

31 jan. 2019

Pour l'instant, malgré le raccourci, ils perdent du terrain et pas sur qu'ils réussissent le coup de F Joyon.

01 fév. 2019

les conditions météo leur sont moins favorables, ils sont toujours au dessus de 30 noeuds mais pas en VMG, ils peuvent garder espoir.

01 fév. 2019

Spindrift ne devrait pas tarder à être en retard sur le record pour la première fois depuis le départ......

01 fév. 2019

Effectivement, ils sont à moins de 30 nm ...

01 fév. 2019

ça arrive vite... le différentiel de vmg dans la zone est important car Spindrift s'écarte de la route théorique là ou Idec avait foncé quasi tout droit... Le record de l'Indien sera plus dur à battre.

01 fév. 2019

Idec a pris la tête et les quatre prochains jours il sera "à fond", à mi-parcours le suspense sera relancé.

01 fév. 201901 fév. 2019

"Idec a pris la tête"... ?

Idec n'est pas en course, la position donnée est celle qu'il avait il y a 2 ans après le même temps de navigation que Spindrift qui s'écarte de la route...???

01 fév. 2019

Il me semblait évident que tout le monde considérait cette tentative de record comme une course virtuelle et néanmoins réelle. ..
Désolé de t'avoir perturbé ainsi.

01 fév. 2019

Alors dans la réalité, Francis est peut-être bien comme nous, calé dans un fauteuil devant son ordi à regarder si Yann ... en tous cas "il ne sera pas à fond (Francis) les 4 prochains jours", c'est déjà fait.

Désolé que tes évidences ne soient pas les miennes, ni même celles des autres, à lire quelques interventions "tout le monde" parle de Sprindrift au présent et de Idec (ou Francis) au passé...

01 fév. 2019

Merci encore une fois pour la valeur ajoutée de ton intervention. T as pas eu besoin de gogol ou de wiki cette fois?

01 fév. 2019

Et merci également pour la tienne, d'intervention, a-t'elle seulement une valeur ?

01 fév. 2019

Mais oui Yantho, on avait compris. De toute façon être un peu devant ou derrière F Joyon/virtuel, n'est pas très grave. Bon être devant c'est mieux. Mais attendons l'Atlantique Sud!!

01 fév. 2019

Problème sur safran TB. En discussion pour la suite....

01 fév. 201901 fév. 2019

Vitesse 15 kn depuis 16:00 TU et pas d'empannage...

01 fév. 2019

Arghhhh.... pourvu que l avarie soit légère

01 fév. 201916 juin 2020

Pas facile d’accès le safran.....

01 fév. 2019

C'est le safran tribord qui a un problème, pas le bâbord de ta photo :pecheur: Le tribord doit être encore plus difficile d'accès, ile est dans l'eau... :scie:

01 fév. 2019

Ben, qu'est-ce que tu nous fait la ,

01 fév. 2019

Ah ahah...
Il navigue justement bâbord amures.

01 fév. 2019

bon ben voilà : direct en Australie, fin de la tentative...

01 fév. 2019

Il va le garder son record le pere Francis, ce safran paraît incroyablement frele ?

01 fév. 2019
01 fév. 201901 fév. 2019

Ah ben zut alors, voilà la triste réalité qui bat le virtuel... :mdr:

C'est ballot, Francis va continuer tout seul !

01 fév. 2019

Et pour lui (en tout cette équipe) c'est peut-être (hélas) la dernière fois..
Sur les Ultime32/23 les safrans sont relevables et peut-être plus accessibles pour réparer.

01 fév. 2019

C'est quand tout ce qui peut casser a cassé qu'un bateau gagne !
C'est à peu près ce qu'a dit Joyon à l'arrivé de le route du rhum.
Navré pour Guichard et son équipe.

02 fév. 2019

Je ne comprends pas trop , aller chercher SE Aussie , alors que Perth est plus proche avec son port Fremantle, avec la possibilité de mettre à terre dans un grand espace défendu. De plus une logistique facile bien que Perth soit éloignée il y a un trafic intense avec les avions pour les miniers, pétroliers avec leur matériel. En plus il y a des chantiers de réparations.
Pour info c'est là que Sea SHEPHERD Répare ses misères.

02 fév. 2019

" Nous nous dirigeons vers la côte sud-ouest de l'Australie que nous devrions atteindre d'ici 4 jours." précise Yann Guichard."

02 fév. 2019

Il était clairement indiqué la cote SE en quatre jours mais il semble désormais que ce soit le Sw au plus près donc en beaucoup moins de temps.

02 fév. 2019

vraiment pas de réussite pour cette équipe depuis trois ans... dans très peu de temps on risque de voir d'autres candidats les skippers d'ultimes semblent vouloir naviguer en équipage pour fiabiliser leurs machines avant de partir en solo.

02 fév. 2019

GP3, l'ancien bateau de F Joyon, a cassé combien de fois? et pas un safran!!! Aujourd'hui, il gagne tout.

06 fév. 2019

Spindrift est arrivé hier soir à Fremantle.

06 fév. 2019

Port super sympa, ville historique.

07 fév. 2019

Et une petite video sympathique en prime:

07 fév. 2019

Retour par cargo!! Il me semble que dans ce style de course, la Longue Route et la GGR, quand il y a abandon, ils reviennent à la voile. Les seuls retour par cargo étant quand bateau coulé.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

parapluie de Cherbourg aux Hébrides

Après la pluie...

  • 4.5 (1)

parapluie de Cherbourg aux Hébrides

mars 2021