Trophée Jules Verne, tentative 2019/2020 Yann Guichard (Spindrift 2)

Spindrift est en standby pour un départ prochain de Brest...

le site web: www.spindrift-racing.com[...]/

interview intéressante de V&V: voilesetvoiliers.ouest-france.fr[...]2598acf

L’équipage de Spindrift 2:

  • Yann Guichard (skipper)
  • Erwan Israel (navigateur)
  • Jacques Guichard (chef de quart / barreur-régleur)
  • Jackson Bouttell (barreur / numéro un)
  • Thierry Chabagny (barreur / régleur)
  • Grégory Gendron (barreur / régleur)
  • Xavier Revil (chef de quart / barreur-régleur)
  • Corentin Horeau (barreur / numéro un)
  • François Morvan (barreur / régleur)
  • Duncan Späth (barreur / régleur)
  • Erwan Le Roux (chef de quart / barreur-régleur)
  • Benjamin Schwartz (barreur / numéro un)
L'équipage
26 nov. 2019
26 nov. 2019

Je l'ai encore vu ce weekend à la Trinité avec un foil sur le ponton.

26 nov. 2019

Belle fenêtre autour de dimanche lundi mardi qui viennent.

Si ils ne partent pas, on peut se demander si ils ont vraiment envie d'y aller ...

26 nov. 2019

Une bonne fenetre, pour eux, c'est un temps record à la longitude du cap des Antilles avec une bonne depression qui les propulsent vers l'Est.
difficile pour nous de se prononcer et pour eux d'en trouver une.
Sans cette éventualité, ils ne partent pas.

26 nov. 2019

"un temps record à la longitude du cap des Antilles avec une bonne depression qui les propulsent vers l'Est."

D'habitude tes explications sont plus claires, là j'ai rien compris ?

26 nov. 2019

"un temps record à la longitude du cap des Antilles avec arrivés au cap une bonne depression qui les propulsent vers l'Est."
plus clair là?

26 nov. 2019

"la longitude du cap des Antilles" : c'est ça que je comprends pas ?

26 nov. 2019

ah oui merde!! c'est le cap des aiguilles, bonne esperance!!

26 nov. 2019

Ah et ça doit être "latitude" également ! Fatigué sans doute😉

26 nov. 2019

Ah... alors je vais me permettre une petite mise au point géographique :

Le cap des Aiguilles est le point le plus Sud du continent africain, il marque la frontière officielle entre les deux océans Atlantique et Indien. Longitude : 20°,00 Est

le cap de Bonne-Espérance est dans l'océan Atlantique,
au Sud immédiat de Cape Town, Longitude : 18°28',33 Est

26 nov. 2019

Non non pas tout faux non plus, c’est bien la longitude. Quand il passe en dessous, direction les glissades.

30 nov. 2019

Donc, on passe le cap de Bonne Espérance en premier, à 18°28' de longitude...

... puis le cap des Aiguilles 20° (toujours de longitude)...

... et on passe "sous la longitude" alors qu'elle augmente ???

30 nov. 2019

C'est bien beau le "point négatif" anonyme, mais c'est comme pour la météo où je n'y comprends rien, j'ai besoin que l'on m'explique comment on fait pour "passer sous une longitude" et encore plus quand elle augmente.
Merci par avance.

30 nov. 2019

Sans doute à interpréter comme:
quand ils passent dessous le cap des aiguilles, pas dessous la longitude.

01 déc. 2019

Ah oui, merci. 🙄

Est-ce plus ou est-ce moins ? Et là on est plutôt Est.

Donc comme on vient de 18° Est pour aller passer la longitude de 20° Est, ça fait :
18 - 20 = -2 c'est ça ? comme c'est négatif c'est "en dessous"...

Et pour passer un cap, dessous dessus à droite ou à gauche, ça dépend beaucoup d'où il se trouve, je pense que celui là est à passer au Sud, en passant au dessus de sa latitude, pas en dessous...

26 nov. 2019

Oui enfin, ils regardent l'Atlantique sud (au moins le début) pour se prononcer, c'est sur, mais pas au delà du cap des aiguillles.

Mais à mon avis ils vont tenter cette fenêtre.

27 nov. 2019

Et effectivement ils pensent à partir en fin de semaine :

voilesetvoiliers.ouest-france.fr[...]2598acf

29 nov. 2019
29 nov. 201916 juin 2020

Si un départ dimanche pour faire un chrono à l'équateur est peut etre envisageable, la situation qui les attends dans l'émisphère sud laisse peu de chance qu'ils partent.
carte ci dessous, hémisphère sud dans 7 jours.
si on met 5 jours pour l'équateur, au 7ème jour ça bloque dans le sud.
ca change vite là bas...

30 nov. 2019

En tous cas leur communication est au niveau zéro, et ils sont toujours à la Trinité :
pv.viewsurf.com[...]/

01 déc. 2019

Petite fenetre de départ pour mardi matin. pas de vent de folie mais de bons angles pour l'équateur et pour la suite un anticyclone qui peut leur permettre de pas faire trop de route pour le cap des aiguilles.. pas trop de vent mais pas trop de route à faire, ça peut peut etre se tenter...

01 déc. 2019

Mais le pot me parait plus étendu que s'il étaient parti dimanche (quand ils arriveront dessus).
Après peut-être un pu meilleur en Atlantique sud, à voir si ils y vont !!

02 déc. 201902 déc. 2019

Départ mardi matin de la Trinité pour une nouvelle tentative.
Départ sur la ligne annoncé dans la nuit, entre mardi 18:00 et mercredi 06:00.
La fenêtre pourrait permettre l'équateur en 5 jours.
A suivre...
www.spindrift-racing.com[...]drift-2

02 déc. 2019

`Spindrift 2 se prépare à une nouvelle tentative sur le Trophée Jules Verne, le record autour du monde au départ et à l’arrivée à Ouessant en laissant les trois caps (Bonne-Espérance, Leeuwin, Horn) à bâbord. Avec comme objectif le temps établi par Francis Joyon et ses hommes en 2017 : 40 jours, 23 heures, 30 minutes et 30 secondes. Sur un trimaran optimisé et avec un équipage de onze hommes, Yann Guichard s’élancera dans la nuit de mardi 3 à mercredi 4 décembre pour un nouveau défi.

Yann Guichard et ses onze hommes d’équipage se lanceront dans la nuit de mardi à mercredi 4 décembre devant le phare de Créac’h (Ouessant) pour 21 600 milles (orthodromie = route directe retenue par le WSSRC, organisme international des records à la voile) avec un record à battre : 40 jours, 23 heures, 30 minutes et 30 secondes). Un temps que le trimaran noir et or peut accrocher au vu de ses performances antérieures et surtout de ses améliorations techniques puisque désormais, Spindrift 2 est doté d’un réglage des ailerons de safrans pour mieux sustenter le multicoque à grande vitesse.

Une troisième tentative
Par deux fois, Yann Guichard et son équipage avaient tenté ce record : en 2015 (47j 10h 59’) avec Dona Bertarelli devenue ainsi la femme la plus rapide autour du monde, et en 2018 (abandon sur bris de safran après l’archipel des Kerguelen). Une nouvelle fois, l’Atlantique Nord est plutôt favorable avec un passage de l’équateur en cinq jours environ.
« Nous allons partir de La Trinité/mer mardi matin pour passer la ligne de départ du Trophée Jules Verne devant Ouessant entre 18h00 mardi et 6h00 mercredi : à affiner en fonction des évolutions météorologiques. Les conditions sont assez bonnes avec un temps à l’équateur autour de cinq jours et pour une fois, on partirait avec une brise modérée de secteur Est dans le golfe de Gascogne puis nous bénéficierons d’alizés de Nord qui se renforceront le long du Portugal. Nous aurons quelques empannages à faire jusqu’à Madère avant d’effectuer notre « aile de mouette » pour piquer vers le pot au noir. » précise Yann Guichard.
Mais si la descente s’annonce favorable, le record autour du monde se joue pour beaucoup au passage du cap de Bonne-Espérance. Spindrift 2 est déjà détenteur du meilleur temps entre Ouessant et l’équateur lors de sa deuxième tentative début 2019 (4j 20h 07’), mais c’est l’enchaînement dans l’Atlantique Sud qui va déterminer sa capacité à améliorer le temps de référence au passage du cap de Bonne-Espérance pour entrer dans l’Indien avec de l’avance : Francis Joyon avait en effet réalisé une traversée extrêmement rapide de ce deuxième océan en 2017 (5j 21h 07’). Spindrift 2 doit donc tenir une moyenne de 23 nœuds environ jusqu’à l’Afrique du Sud pour aborder le tronçon suivant avec de la marge…

De l’enchaînement Nord-Sud
« Le pot au noir semble toujours plutôt favorable à l’Est comme lors de la Transat Jacques Vabre et Brest Atlantiques. Ce qui est bénéfique pour entrer dans l’hémisphère Sud : nous espérons passer le cap de Bonne-Espérance en moins de treize jours, ce qui nous permettrait d’être en avance sur le temps de Francis Joyon et ses hommes. Tout cela est un peu loin, mais d’ores et déjà, on voit que l’Atlantique Sud n’est pas fermé et que nous pourrions accrocher une dépression au large du Brésil pour arriver sur l’Afrique du Sud assez rapidement. » indique le skipper du trimaran noir et or.
Spindrift 2 est donc paré à cette nouvelle tentative avec un équipage qui reste réduit à douze hommes, dont deux nouveaux équipiers à bord : Grégory Gendron et Corentin Horeau. Les deux hommes connaissent déjà le bateau et sont très bien intégrés au groupe.
« Nous allons partir avec des conditions plus agréables que d’habitude, et dès le lendemain du départ, il fera nettement moins froid… C’est normalement une route assez classique mais plutôt rapide, jusqu’à l’équateur au moins ! » conclut Yann Guichard.`

Ils oublient la fois où ils ont pété le mat en sortant du goulet ;) , quatrième tentative, donc ...
En espérant que ce soit la bonne !

02 déc. 2019

Je serais curieux d assister à une confrontation gitana 17 / spindrift 2 !
Je ne sais lequel des deux a le meilleur potentiel vitesse ...
Curieux que la classe ultime ait cloisonné la longueur à 32 m , excluant ainsi spindrift.

03 déc. 2019

Que veux tu dire ?
C'est comme si la classe mini acceptait entre 5 et 8 m ?
Ou la classe40 entre 11 et 14 m ?

Une classe ne sert-elle pas à comparer ce qui est facile à comparer ? Sinon il y a les jauges (+- usines à gaz).

03 déc. 2019

Spindrift a quitté son mouillage à la Trinité en fin de matinée et fait route vers la pointe bretonne.

03 déc. 2019

Non 6,50 c est 6,50 , idem pour la classe 40 ;
Quitte a faire une classe "ultime " , il eut été intéréssant je trouve de faire du no limit en terme de taille , incluant donc Spindrift .
32 mètres , on est déjà dans du hors norme en terme de taille , budget , logistique , vitesse , etc ... donc à ce niveau là autant ouvrir la jauge et laisser ainsi libre cours à l innovation , aux vitesses maxs and co .

03 déc. 2019

OK, donc dans le genre "Club Med" il y a 43,5 ans..

Dans le genre que tu sembles souhaiter il reste le trophée "Jules Verne", on vient avec ce qu'on veux/peut.

Mais le but affiché de la classe ultime32/23 c'est un comparatif simple, pour le public, dans le cadre de régates océaniques organisées.

03 déc. 2019

le but d'une classe est aussi d'assurer aux investisseurs/coureurs un peu de pérénnité dans leurs projets.
si l'arrivée d'un bateau rend obsolète l'ensemble de la classe ça posera problème on peut bien le comprendre.
la limitation des foils ou du scow en imoca en est l'exemple.

03 déc. 2019

N'y a-t-il pas un suivi comparé à la route de Francis Joyon ?

Je ne trouve rien dans le site : www.spindrift-racing.com[...]nitemer

04 déc. 2019

Merci Stereden 😉

04 déc. 2019

Deadline:
13 janvier 2020 avant 20h 27' 25" TU

04 déc. 2019

c'est pas gagné leur histoire! pas des conditions de record pour l'équateur et ce qui suit semble bien compliqué aussi.

04 déc. 2019

Il va prendre le DST??

04 déc. 2019

Il est dedans...

04 déc. 2019

Les bateaux suisses ont le droit de faire ça ? Ou bug de l'affichage de la carto ?

04 déc. 201904 déc. 2019

Il n'y a pas d'interdiction a prendre un DST (TSS) si tu le prends dans le sens de circulation.
En course ils les évitent parce que ..... le règlement de la course les prévoient comme une zone d'exclusion !

Ici ce n'est pas une course mais un record, avec d'autres règles.

04 déc. 201904 déc. 2019

Le Jules Verne c'est pas une course c'est un record, il y a une ligne de départ, trois caps à laisser à bâbord et une ligne d'arrivée, les DST, les glaces et compagnie c'est libre...

04 déc. 201904 déc. 2019

Bon, j'aurais appris un truc... :-)

Faudra le dire aussi aux journalistes de Ouest-France qui annoncent que spindidrift2 s'apprête à contourner la DST. ( Y a 2 h).

04 déc. 201904 déc. 2019

Ça n'empêche pas les DSTs d'exister.

On a juste pris l'habitude ces dernières années que lors des régates les ICs stipulent aux concurrents qu'il est interdit de naviguer dans ces zones entre autre... Et si on contourne généraéement un DST c'est bien parce qu'il est dangereux de s'y aventurer et qu'on est pas sensé le traverser autrement que perpendiculairement...

04 déc. 2019

L'extrémité Ouest de la DST est à 40 milles de la côte... "l'intérieur" (à l'Est) est à une vingtaine de milles, la DST fait donc une vingtaine de milles de large (23 dans le virage).

Spindrift est passé à 80 milles au large, donc bien loin de la DST.

04 déc. 2019

De toutes façons, ils viennent de l'effacer de leur carto. Comme ça plus de problème.

Mais à 17h, ils étaient "virtuellement" en plein dedans.

04 déc. 2019

Ah bon, c'est sur la carto que la DST était sur la route de Spindrift ?

Et maintenant, où vont-ils ? www.spindrift-racing.com[...]fr/live
cap au 115 et VMG de 0,8 Nds ???

04 déc. 2019

À Porto on dirait...

04 déc. 2019

damned déjà! ils sont pas en réussite! bon une avarie pas trop grave si proche du départ leur permet peut être de faire une autre tentative.

04 déc. 2019

Mais il manque un peu de focus ou "commitment" aussi je trouve, une avarie de safran, enfin un "problème" alors qu'ils venaient de le réparer, le fait qu'ils aient plusieurs programmes en même temps se paie ...

04 déc. 2019

Et problème sur les deux(je suppose ceux des flotteurs changés récemment) safrans :
twitter.com[...]9059328

04 déc. 201904 déc. 2019

-11,9 kn
ts, C'est un gros problème de safrans : Ils ne sont plus navigants mais dérivants.
Quel poissard ce Yann ! Et le savon que Dona va leur passer !

04 déc. 2019

A 14 noeuds ils sont tout à fait naviguants, ils ont juste abandonné leur tentative, c'est tout

04 déc. 201904 déc. 2019

C'est pas 14 mais -12 selon leur carto. Ils reculent. Ou ont fait demi-tour vers le large s'ils sont navigant.

04 déc. 2019

Ils vont à Porto où quelque chose comme ça, ILS ONT ABANDONNE, et ils sont à 14 noeuds pas à -12 !!

04 déc. 201916 juin 2020

Les voici sur "VesselFinder" .
Ils sont devant l'embouchure du rio Minho et remontent en tirant un bord vers le NW.

04 déc. 2019

The trimaran is currently returning to la Trinité-sur-Mer in Brittany, France. More information will be provided as it becomes available.

05 déc. 2019

C'est la poisse . Ils n'ont que des emm.. sur ce bateau. Quelques chose est à revoir.

05 déc. 201905 déc. 2019

Le bateau était bon à la base. C'est gestion du projet qui est à revoir. S'il étaient sortis plus souvent et plus longtemps s'entraîner et fiabiliser le bateau ils n'auraient pas eu ces deux problèmes de safran durant la période propice aux tentatives cette année. Heureusement pour Guichard que Dons est amoureuse car un vrai sponsor l'aurait déjà lâché depuis longtemps un projet aussi mal mené...

05 déc. 2019

D'accord. En reférence a ce qu'il s'est passé sur Edmond de R., bien que dur pour Seb, qui a porté le projet, et a qui revient une grande part des fruits récoltés et peut être a venir, grace au nouveau duo excellent; en terme de management à leur place je me poserai quelques questions.Et y porterai une solution radicale.

05 déc. 2019

Seb Josse a porté en partie le projet, mais Gitana comme BPop sont organisées comme de vrais écuries, le skipper est là pour piloter, il amène ses envies et son expérience mais mais sa place est convoitée et si ça ne marche pas... On change... Voir partir Bidegorry et Josse après leurs échecs n'a étonné personne même si ils sont d'excellents marins et deux personnages que j'apprécie.

05 déc. 201905 déc. 2019

D'accord aussi.Même si je pense que Spind.racing est surement bien organisée.
Toujours est il que de mats qui tombent, probablement sans faute du team, en safran qui se font la male et echecs plus autres détails, a un moment on se tourne forcement vers l'humain pour rechercher l'origine d'une guigne récurrente. Et souvent plus rapidement.

05 déc. 2019

je suis assez d'accord avec toi 20er mais avec beaucoup plus les ultimes n'ont pas fait beaucoup mieux. les safrans en T, nécessairent au vol, posent tout de meme problème. on parle de fiabilité, on pourrait aussi poser le problème en terme de sécurité.
Que peut il se passer à 45nds si une gouverne de foil sur le safran en T, qui gère le longitudinal, flanche? un piqué? à cette vitesse, faut pas y penser quand tu navigues dessus...
pas un foiler n'a fini une course entier.

05 déc. 2019

Dernières précisions de Yann Guichard sur les causes de l'abandon:
www.spindrift-racing.com[...]ook/109

Un proto hors normes, cela reste compliqué à mettre au point.

05 déc. 201905 déc. 2019

Mais quelle idée d'avoir embarqué 30 Kg de pâté de 🐰🐰🐰🐰🐰 ! ! !

(Et je ne suis pas superstitieux, ça porte malheur. )

05 déc. 2019

Donc pas d'avarie
ca fait quand même pas tres serieux de se rendre compte, un fois partis, que le bateau n'est plus manœuvrable a partir de 35kts...
z'auraient pu tester avant

05 déc. 2019

Une « grosse perte de contrôle » récupérée par l’action de deux marins sur la barre !

article de V&V: voilesetvoiliers.ouest-france.fr[...]905c411

05 déc. 2019

Dernière minute: le bateau a été racheté et va maintenant s’appeler Chat Noir
Désolé, c’était mon humour noir du jour...

08 déc. 201908 déc. 2019

Quelqu'un comprends ce que dit Guichard dans cette video ? :

Le safran décrochait à haute vitesse ?
Mais lui mettre 10° d'angle est le meilleur moyen de le garder en décrochage, non ?

08 déc. 2019

Le safran de la coque centrale a 10° de différence avec ceux des coques non ?

08 déc. 2019

Je pense pas non, pourquoi ? et 10° d'angle c'est déjà énorme pour un safran à haute vitesse.

08 déc. 2019

le pourquoi de son abandon

09 déc. 2019

Certes, mais ça n'était pas la question...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie en Patagonie

Après la pluie...

  • 4.5 (99)

Après la pluie en Patagonie

mars 2021