Traversée Barcelone-Mar del Plata

Autre titre: Covid, Skua 9 mètres et E.T. (maison).
Entre mars et juin 2020, un argentin à bord d'un voilier de 9m de 50 ans d'âge, a traversé l'Atlantique depuis Barcelone jusqu'en Argentine.Récit.

Son voilier? Le Skua : un Ohlsson 29 suédois du début des années 70 de 8,85 sur 2,70 m , un déplacement de 3100kg, TE de 1,60, voilure de 25 à 42m2, une vitesse comprise entre 6 et 6,5 noeuds.

L'homme? Juan Ballestero: un navigateur solitaire argentin, secouriste, surfeur, aventurier, originaire de Mar del Plata.
Il se trouve en Espagne début mars 2020, date initiale de la panique sanitaire.
Il habite sur son voilier de 9m dans le port de Barcelone.
Au son des premiers éternuements annonciateurs de tempête et pas con l'artiste, il sent le danger et se met fissa en route direction « Maison ». Grand sud.
Le 24 mars il est à Porto Santo, Madère, quand les frontières ferment... pour éviter la propagation de la grippette. (différence entre grippette et soubrette : idem mini-jupe et masque FFP2)
Par peur d’être confiné, il repart vers l’Argentine.
À bord: des cartes nautiques et une radio HF, rien d’autre, Il quitte Porto Santo fin mars. Son expérience? En 2010, il a réalisé la même traversée.
Seule escale prévue: les îles du Cap Vert, histoire de compléter sa réserve de combustible et naviguer au moteur dans les calmes équatoriaux. ... mais à l’arrivée au large des îles un bateau de la police lui interdit l’entrée en port, allant même jusqu’à éperonner son voilier pour le forcer à faire demi-tour.
Motif ? Interdiction d’entrer, risque de contagion. Tonton, pourquoi tu tousses?
En s’éloignant alors que la nuit tombe, il est suivi par un canot moteur au comportement suspect... et il vient tout juste d’apprendre que des pirates sévissent au large du Cap Vert... Finalement il s’agit d’une fausse alerte.
Plus tard il se retrouve immobile, sans un « pet » venteux, pendant 10 longues journées.
Après 48 jours de traversée, au large du Brésil, patate, la tempête, provoquant des dégâts à bord. Escale à Vitoria pour réparations de fortune, dans un pays qui à l’époque n’a pas cédé à la panique sanitaire mondiale... Obrigado présidente Bolso.
Finalement, arrivée à Mar del Plata après une traversée de 82 jours... et confinement à bord pendant plusieurs jours, mini-quarantaine, avant de pouvoir accoster... toujours cette peur de l’animal humain devant l’inconnu.
Depuis on compte 4 millions de morts pour une popu mondiale de 8 milliards (chiffres de la police)... donc 1 mort pour 2000 habitants... en 2 ans.
Une petite interpolation (sortez les Nories Tables) donne ceci : Dans mon petit village de la communauté de Valence, nous sommes 200 habitants, dont deux marins. Il faudra patienter 20 ans pour espérer le premier décès dû au ... vaccin.
Ça me laisse du temps pour m’initier à la voile.
OUFTI !
Amitiés et bon apéro.

Il aurait été possible et plus utile de lancer ce genre de fil sans allusions pouvant relancer des polémiques dont H&O ne veux plus. Dommage ce fil est donc fermé.

L'équipage
04 oct. 2021
04 oct. 2021

Voir aussi sur la toile "Weekend / Como es el barco que atraveso la pandemia": il s'agit d'un article qui lui est consacré qui contient une petite vidéo enrégistrée à bord après la tempête où il parle des dégâts subis.

04 oct. 2021

Sympa d'avoir de bonnes nouvelles de cruisers. En plus agrémentées de photos.

04 oct. 2021

En 2019 , 1 jeune Argentin aux Canaries.
Il y a 15 jours, un couple de jeunes Argentins sont a Grenada.
Ils ont finalisé la construction d'un van de stadt de 11 m acier initié par son pére.

Oh fil de l'Oh

Souvenir d'été

  • 4.5 (10)

Oh fil de l'Oh

novembre 2021