Traitement anti bactéries préventif

Bonjour,

Le dernier post traitant du sujet datant de 2018, je relance le débat.

L’excellent grotamar n’étant plus un vente, je cherche son remplaçant. Outre le grotamar , j’ai utilisé le startron sur un précédent bateau et j’ai quand même été infecté. Je ne suis pas chaud pour les combines genre alcool à brûler.

Dis autrement quel est aujourd’hui le meilleur remplaçant du grotamar ?

L'équipage
13 mar. 2021
13 mar. 2021

de mémoire ,je mets du bardhal.
te dire si ca marche..
pour’l’instant,rien..
mais’je fais en sorte d’avoir toujours le reservoir plein.

13 mar. 2021

Tu tapes "Traitement anti bactéries préventif gazole" dans ton rechercheur, ensuite tu choisis en croisant les doigts ou en faisant une autre recherche de retour ou d'avis à long terme.
Le réservoir plein permet de limiter la condensation, si tu t'absentes longtemps, penses à boucher l'évent de réservoir si tu es en région à condensation.

14 mar. 2021

Après quelques recherches, le biocide qui semble le mieux convenir est:

Liquimoly Diesel Schutz

Je vais tester

14 mar. 2021
14 mar. 2021

Je ne sais pas ce que ça vaut en préventif, mais le curatif ne fonctionne pas.

14 mar. 2021

bonjour c'est indiscutablement un gros problème! perso je n'ai pas de solution miracle je n'ai jamais pu remplacer le grotamar la plupart des produits distribuès dans les ship ne fonctionnent pas ou mal! de plus les biocides ne sont guerre efficaces plus d'un an ,les fournisseurs de chaudieres chauffages centrales ont peut etre une solution?? le soucis aussi est la part d'additif agricole dans le gasoil actuel , qui vieillit tres mal! avant dans mon bateau ou dans mes tracteurs je laissais le gasoil des annèes et faisais des compléments de temps à autre maintenant j’essaie de mettre le minimum juste calculè approximativement pour une croisière, j'ai aussi doublè la filtration avant la pompe haute pression
il faut aussi savoir que les bioçides efficaces s'ils détruisent dans le temps bactéries et gommes laissent les squelettes de ceux çi dans les fonds= une poudre noire qui finit aussi par s'accumuler dans le réservoir! bien sure c'est moins grave qu'un amalgame de boue gelatineuse rose ou noir qui bouchera tout le circuit un jour ou l'autre !on ne le repettera jamais assez il faut régulièrement nettoyer le réservoir ,l'eau de condensation se met sous le gasoil et meme si elle ne produit pas de suite des bactéries elle ne fait pas de bien à la pompe à injection ! tant que vous naviguez par petit temps tout se passe bien mais le jour ou vous vous ferez bien branler tout le fond du reservoir va se melanger et former une belle emulsion avec le resultat connu

perso sur mon bateau j'ai un reservoir en charge(plus haut que le moteur) de 70litres avec une grande trappe de visite, j’alimente ce réservoir depuis le gros dans les fonds avec une pompe electrique automatique et un trop plein + une grosse pompe à main jappy en secours le piquage de gasoil se fait par un tuyau muni d'un filtre de pistolet à peinture ce tuyau est à 5 cms du fond des reservoirs !le reservoir en charge alimente aussi le poele dickinson depuis trente ans avec ce bateau meme dans les pires conditions jamais le moteur ne m'a lachè ce qui ne fut pas le cas sur d'autres bateaux avec des montages "simplistes" j'ai toujours remarquè que si une panne doit arriver c'est toujours au pire moment une entrèe de nuit à Zumaia par exemple par mauvais temps.........

14 mar. 2021

Tu as raison, il faut toujours avoir une caisse journalière alimentée via un filtre (surtout sur les fifties ou trawlers avec en plus une centrifugeuse)
Peu d'entre nous en ont et c'est une erreur.
J'avais monté une caisse de 50 l avec une grosse tape facile à nettoyer, son alim se faisait via un filtre décanteur en verre et elle avait une monture à niveau bien visible.
Jamais eu de soucis de gasoil, une alerte une fois prévenue par la visite horaire dans le compartiment moteur et un coup d'oeil sur un bol devenu dégueu....

14 mar. 2021

Le garage agricole près de chez moi m'a parlé du Bardahl Chameau. Je n'ai pas encore cherché. J'ai également demandé à un exploitant agricole ce qu'il utilisait : C'est maintenant le livreur de fuel qui gère l'additif à la livraison ou au chargement de son camion avant livraison.

15 mar. 2021

La meilleure solution pour être tranquille maintenant est d'avoir une trappe de visite pour vérifier si le réservoir est propre ou non en début de saison. Sur le Wauquiez de Denis avec lequel on navigue tous les ans, je fais en sorte de ne pas garder plus de 10cm de gasoil dans le réservoir en hiver. Cela permet de mieux voir les saletés lors de la visite et surtout de pouvoir, si nécessaire, les enlever facilement sans devoir vider le réservoir de 360 litres. Avec le réservoir plein, il est vraiment impossible de bien le visiter et le nettoyer. Moins il y a de gasoil, plus c'est facile de désolidariser les cloisons internes en enlevant deux boulons à mi-hauteur du réservoir ainsi que d'attraper à la main les amas noirs avec du papier absorbant puis d'essuyer toute la surface intérieure du réservoir. La trappe de visite du réservoir de 360 litres fait 40 x 25cm, ce qui permet de facilement passer tout le bras en voyant bien ce qu'on fait. La trappe est équipé d'un grand joint plat en liège qui n'a pas besoin d'être remplacé. Il ne me faut pas plus de 40 minutes pour toute l'opération avec une visseuse.

Avant de faire ces visites annuelles, on utilisait des biocides. Mais on a l'impression que cela ne règle pas le problème, bien au contraire. On se demande si les biocides ne transforment pas les bactéries en une espèce de matière morte qui se fait oublier au fond du réservoir et, lorsque le réservoir est très secoué par mauvaise mer, s'agrège en une matière caoutchouteuse noire qui bouche les tuyauteries, vannes et le décanteur comme on ne l'avait jamais vu auparavant. On ne sait pas si cette matière résulte du gasoil ou du biocide mais il est certain que si le réservoir est propre en début de saison, il y a peu de risques de tomber en panne.

Un ami qui a aussi connu des problèmes de gasoil sur son 46 pies a finalement installé cet hiver une trappe sur son réservoir. Il a réalisé lui même l'ouverture à la scie sauteuse après avoir vidé le réservoir. Il a ainsi pu enfin le nettoyer.

15 mar. 2021

L’idéal serait de trouver la fiche de sécurité du Grotamar,à ce niveau là il n’est plus question de propriété industrielle mais de sécurité, j’ai suivent ce principe un lien vers le site d’un gars qui a pas ce biais exploré les compositions de tous les additifs carburant du commerce, rien de très magique... déclinés sous leurs dénomination chimique et non commerciale, tout est là..

15 mar. 2021

bonjour il ne faut pas tout mélanger! la poudre noir au fond du reservoir n'est pas gélatineuse !comme ecrit plus haut il s’agit des squelettes des bacteries tuès par le bioçide du grotamar ! si il s’agit d'une boue noir ou rosèe gelatineuse! ce sont des bacteries encore vivantes qui ont prolifèrès dans l'eau de condensation présente sous le gasoil; beaucoup l'oubli ou n'en tienne pas compte,les biocides ont une date de péremption bien notèe sur les bidons de grotamar, malheureusement comme le grotamar est en bidon de 500ml ou 1 litre è moins d'avoir un reservoir de 1000 litres de gasoil vous en avez pour 5/10 ans si vous respectez le dosage prescrit, or personne vu le prix du produit ne balançe son vieux bidon perimè et on continu à traiter son reservoir avec un produit devenu totalement inefficace! la saison suivante on se retrouve avec les fameuses boues noires gelatineuses!perso pour la poudre noir (les squelettes) je prend une pompe à main et j'aspire dans le gasoil les petits tas, ça le fait tres bien mais il faut y aller doucement et ne pas agiter le gasoil pour que ces poudres ne s"eparpillent pas! bien entendu il faut des grandes trappes au dessus du reservoir pour bien visionner ,c'est egalement plus façile sur un reservoir à moitiè vide

15 mar. 2021

Un réservoir avec une décantation incorporée et régulièrement vidangée permet d'éliminer l'eau et les débuts de contamination avant que ça ne prolifère.

16 mar. 2021

Oui,je plussoie. C'est exactement la bidouille que j'avais réalisé sur mon ancien F35 à l'occasion du démontage du réservoir: un "fond bombé" inox (accessoire de tuyauterie industrielle), directement soudé au point le plus bas du réservoir pour constituer le décanteur, et une vanne 1/4 de tour pour la purge au cul du bol. Vidange facile et instantanée de l'eau quand on veut, sans aucune manipulation compliquée. Du coup, les filtres et préfiltres ne se salissaient quasiment plus. Il est bon de prendre le problème à la source !

15 mar. 2021

Du Grotamar 82, je peux en avoir par 10 litres, prix TTC 440€.

16 mar. 2021

"Du Grotamar 82, je peux en avoir par 10 litres, prix TTC 440€."
pour traiter 10litre de Go qui ont trainer L'hiver?
perso en fin de saison je vidange dans la diesel familial....
le reste si jais un doute.....poubele

16 mar. 2021

Tu ne vois pas plus loin que le bout de ton nez... SI d'autres se manifestaient (plus positivement que toi), je pourrais en acheter un bidon pour faire un achat groupir.
Il n'y a pas que des voitures diesel et certains ont des réservoir qui me donnent le tournis quand ils annoncent leur pleins, sans compter ceux qui se chauffent au mazout et font des stocks en prévision des hausses certaines.

16 mar. 2021

j'utilise Marine 16 facile à se procurer sur les sites GB.
Arrive parmi les meilleurs dans les essais.

Utilisé par la RNLI, coast guard etc
Donc je pense que c'est une bonne reférence.
Pour l'instant pas de soucis avec mon gasoil, je vide jamais le reservoir et je fais au minimum tourner une fois par semaine le moteur et je change mes filtres une fois par an.

Bon je fanfaronne pas je suis pas a l'abri d'une contamination et d'un gros soucis...

16 mar. 2021

Je viens de regarder les prix du Marine 16 qui est hors TVA (Brexit), plus les douanes et la TVA en arrivant en France, plus les FdP, ça fait un prix au litre pas donné, plus de 100£ puisque la bouteille proposée est de 100ml.

17 mar. 2021

Le puisage du gasoil alimentant le moteur se fait en bas du réservoir.
Est-ce que un puisage en surface ne limiterait-il pas grandement le risque d'attraper les saletés du fond?
Pour cela: un tuyau souple reliant la piquage actuel en fond de réservoir à un filtre maintenu légèrement sous la surface du gasoil par un flotteur.

17 mar. 2021

@Polmar,
ton idée est très bonne, mais peut-être pas facile à réaliser en étant sûr que le dispositif n' aspire pas d' air par mer très agitée.
Gorlann

17 mar. 2021

Cela sera bon avec le réservoir presque plein et par mer peu agité. Mais cela ne suffira pas à empêcher les problèmes avec le réservoir avec 15 ou 20% de gasoil ou avec une mer très agitée

17 mar. 202117 mar. 2021

L'avantage du piquage 'au fond' c'est qu'il ne peut pas y avoir d'eau. Sauf quand le réservoir est fermé. Comme l'eau est toujours sous le GO, c'est supposé être elle qui se retrouve dans le décanteur, transparent (normalement), donc facilement visible pour savoir quand le purger.

17 mar. 2021

M!on système ne serait pas viable sur un océanis dont le réservoir est extraplat et occupe la surface sous une couchette double de cabine arrière.
Mais si le réservoir est bien profond (plus haut que large et haut, j'en connais) pourquoi pas.
Et si cela supprime les problèmes dans 80% du temps je trouve que le rapport bénéfice/risque est acceptable.

Pas d'eau au fond d'un réservoir? Alors d'où arrive celle retrouvée dans les filtres? Pour cela le piquage doit être sous l'interface entre bon et mauvais produit. Mon idée est donc d'avoir le piquage toujours au dessus de cet interface.

Je l'améliore par remue-méninges solitaire:
Un liquide de densité intermédiaire entre celle du gasoil et celle de l'eau, non miscible dans l'un et l'autre. Et le piquage flottant sur ce liquide. Plus de risque d'avaler de l'eau ou de l'air.

17 mar. 2021

Sur les cuves de compresseur, il y a une vis de purge pour évacuer l'eau de condensation. Sur le même principe il suffirait d'un point bas sur le réservoir, avec vanne, pour, de temps en temps, purger l'eau après décantation (quelques heures de mouillage ou de ponton doivent suffire), et une aspiration du GO quelques cm au dessus de la vanne de purge pour alimenter le moteur. En laissant bien sûr le décanteur entre réservoir et moteur, au cas où. Il ne doit pas condenser des litres chaque jour, même sur un gros réservoir métallique.

17 mar. 2021

C'est le système que j'ai décris un peu plus haut...mais je rajouterai que cette modif est plus facile à réaliser sur un réservoir métallique (soudure du bol décanteur), car dans le cas du plastique, ça doit être plus délicat à mettre en oeuvre. De plus, il faut avoir un peu de place de libre sous le réservoir, ce qui n'est pas le cas sur tous les bateaux. Mais je le répète, quand on peut le faire, ce système apporte vraiment un plus en termes de rétention des saletés à la source et de la facilité d'entretien du circuit.

17 mar. 2021

Je pensais à une simple vanne et décanteur courant, séparé.

17 mar. 2021

Oui, si le réservoir possède une pente prononcée suffisante, créant ainsi un point bas concentré, un simple perçage avec passe coque + vanne de purge doit pouvoir faire le job. Là où le bol rapporté est nécessaire, c'est quand le fond du réservoir est plat, cas de mon First 35 par exemple.

17 mar. 2021

Bonsoir,

le "coup" de la vanne de purge d' eau en fond de réservoir est bien, mais si par malheur il y a un truc qui se balade dans le coffre et qui ouvre la vanne, çà risque de "faire bizarre" lorsqu' on va essayer de démarrer le moteur.

Donc la solution est bien, mais doit, à mon avis, être complétée par une sécurité empêchant la vanne de s' ouvrir accidentellement.

Gorlann

17 mar. 2021

Il existe depuis quelques décennies des vannes rotatives. Me semble qu'elles existaient avant les 1/4 de tours...
Ma vanne de décantation est sous la vanne d'arrivée de gasoil, et mon réservoir est central et non rangé au milieu des cordages, pare battages ou aussières.
Bref ça tourne en rond, on s'éloigne d'un sujet intéressant, et dans pas longtemps on va découvrir qu'on peut faire tourner un filtre Raccor indépendamment du circuit d'alimentation.

17 mar. 2021

Bien vu Gorlann! C'est pour éviter ce genre de pb que j'avais évidement bien mis un bouchon fileté en sortie de vanne par précaution...

17 mar. 2021

Rien n’empêche d'ajouter un bouchon en sortie de vanne, au cas où.

17 mar. 2021

Je pense que cela fera bizarre bien avant de vouloir démarrer le moteur.
L'odeur du gasoil est tout de même prégnante. :-(

17 mar. 202117 mar. 2021

J'ai installé un tuyau qui va bien au fond, une petite pompe électrique, un filtre décanteur et retour dans le haut du réservoir. On laisse un peu tourner en rond et voilà. Mon réservoir et indémontable et pratiquement "in-trappable".
Heureusement qu'ils ont interdit le Grocanar, s'il y en avait eu qui aurait voulu en boire, c'est émouvant comme l'élite veille sur nous.

18 mar. 2021

Bonjour,

Recevant un bateau neuf, donc moteur neuf, j’ai interrogé le concessionnaire Yanmar pour le choix.

Il m’a fortement déconseillé de rajouter un biocide. C’est dur de prendre une décision : il faut choisir entre panne « bactéries » ou panne « injecteurs » (c’est du deuxième degré bien sur)

19 mar. 2021

si vous ne pouvez rajouter de décanteur sous le réservoir, mettez en // un gros filtre RACOR avec une pompe qui puise vraiment au fond, et non 2 cms au dessus.

06 avr. 2021

J'avais une certitude en curatif, j'ai la même en préventif concernant le Bardhal.
1 mois après le nettoyage de la cuve et 70 litres de Go consommés avec l'additif, j'ai retiré une cuillère à café de gelée du décanteur.

07 avr. 2021

Bonjour red sky
Je ne comprends pas le sens de ton inter : Bardahl Ok ou non ?

07 avr. 2021

Ça ne fonctionne pas chez moi; caisse nettoyée il y a 1 mois, gasoil de grande distribution, traitement curatif après nettoyage.

06 avr. 2021

On va regretter longtemps le bon vieux gasoil qui était un résidu de raffinage de l'essence ...
Il y maintenant beaucoup trop de vehicules diésel dans le monde et il faudra faire avec.
As-tu regardé si le tien se sépare nettement de l'eau si on les mélange. Nous avons constaté depuis plusieurs années qu'il était de plus en plus difficile de savoir si ce qu'on sortait de la purge du décanteur était de l'eau ou du gasoil, même en ajoutant de l'eau pour essayer de comprendre.

06 avr. 2021

je différencie bien l'eau du gasoil.
Au début à la décantation de la caisse, je pensais que les quelques gouttes étaient le biocide. Et bien non c'était bien des gouttes d'eau.
Je pense me laisser tenter par le Bact Fuel.

07 avr. 202107 avr. 2021

bonjour,
J'aurais une question par rapport à l'action de dissoudre l'eau dans le gasoil.
Est ce que cette eau dissoute dans le gasoil (et donc non stoppée par les décanteurs et filtres) ne va pas attaquer la pompe à injection lorsque le moteur est longtemps inutilisé ?

Sinon :

07 avr. 2021

Et oui, c'est un des inconvénients de certains traitements.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Encore la pluie...

Après la pluie...

  • 4.5 (113)

Encore la pluie...

mars 2021