Tout simplement GAZ-OIL!!!

Si j'ai bien compris les moteurs diésel seront bannis d'ici quelques années. Quel avenir pour nos bateaux, et quels solutions de remplacement? Cela concerne nos voiliers, nos vedettes, nos pêche promenade etc..

L'équipage
16 nov. 2018
16 nov. 2018

pipo, on sera mort bien avant, puis sinon il seront obligés d'agrandir les ports et leurs places pour permettre de rentrer à la voile, c'est tout bénef :mdr:

16 nov. 2018

Le relou, pendant que tu as commencé à soulever ton moteur, c'est peut-être le moment de le passer par dessus bord. :mdr:

16 nov. 2018

j'en rêve.... :mdr:

16 nov. 2018

Aucun problème pour se passer du gasoil. La solution existe déjà:

Voir www.volvopenta.fr[...]ps.html

Il suffira juste d'adapter un v8 essence de 6.2l de cylindrée et 430cv.

16 nov. 2018

Prévoir quand même un réservoir plus gros ... :acheval: :acheval:

16 nov. 2018

Question pollution, le British Seagull était assez mauvais. Avec son mélange à 10 %, on le suivait à la trace.

16 nov. 2018

Sinon, avec un réservoir plus petit, il y a eu ce genre de modèle :

16 nov. 2018

Plus d'escales à Paris ?
Plus sérieusement, avant de parler de GNL A la plaisance, retenons que le GO Utilisé est quand même moins deg' que les gros sulfures du commerce.

16 nov. 2018

De toute façon, tant qu'il y aura du pétrole, il y aura du GO. La distillation du pétrole produit 45 % d'essence et 20 % de GO.

16 nov. 2018

Les pétroliers investissent de plus en plus dans le GNL, dont les coûts d'exploitations se rapprochent de ceux du pétrole, les émissions de GES en moins. On peut penser que dans pas longtemps (10 ? 15 ? 25 ans ?) les constructeurs vont développer des moteurs GNL pour nos voiliers... Peut-être même des HB ?

16 nov. 2018

Pas de problème pour les bateaux , le carburant est tout autour . :-D

16 nov. 2018

C'est le HHO. En cherchant sur gogo vous pouvez en acheter ou même en faire il y a des fora pour çà.

16 nov. 2018

Demain ? :heu:

16 nov. 201816 nov. 2018

Les modes écologiques changent très vite, il y peu de temps l'essence c'était "deg" et le gazoil propre (vignette verte de domique Voynet)
ça peut très bien changer
le gouvernement vient de remplacer les primes pour acheter une chaudière à fuel par une prime pour remplacer sa chaudière à fuel par autre chose comme le bois dixit notre premier ministre
on marche sur la tête
Sinon le chantier Wauqiuier propose des voiliers "day cruiser" avec moteur électrique + batteries

16 nov. 2018

et puis les nouvelles aide accordé pour calmer la grogne permettera d'acheter de nouvelles voitures avec un moteur DIESEL..( une sur deux acheté et un diesel)

c'est risible

16 nov. 2018

Vous inquiétez pas, dans quelques années on va nous reparler de la nocivité du benzène qui est dans l'essence...

16 nov. 2018

Déjà, semble que les moteurs à injection directe d'essence émettent presqu'autant de nanoparticules que les diesels.

21 nov. 2018

Il y a la théorie et la pratique. Étant sur Paris centre une semaine sur deux depuis 8 ans,... je DÉTESTE le diésel !!! C'est bien évident quand tu es dans la rue et qu'un p..... de diésel te balance son horreur dans la figure, tu crois mourir de suite. Alors que les même situation avec les moteurs essences ne donnent pas l'impression que l'on va crever dans l'instant.

Idem sur la route en moto, à vélo, ou en voiture décapotable : quand tu suis un diésel j'ai juste un supplice.
Alors ça c'est du vécu que nous sommes nombreux à pouvoir constater.

16 nov. 2018

Mais bon! ma question était sérieuse! mais qu'en pensez vous? Bof tout le monde s'en fout... Et bien , brulons du GO, On verra plus tard!

16 nov. 2018

c'est surtout qu'il n'y a pas d'alternative équivalente et fiable, l'écologie est discutable sur une propulsion électrique (ne parlons même pas de cout) sans parler du fait que niveau autonomie on ne sait toujours pas faire aussi bien que le GO, alors à part à se lancer dans la recherche et trouver un nouveau combustible propre et efficient, pas d'autre choix que de faire avec

16 nov. 2018

Non, juste des rallonges assez longues ;-)

17 nov. 2018

ah ! c'est ça les éoliennes ! :reflechi: :mdr:

17 nov. 2018

Au pied des éoliennes par exemple !

16 nov. 2018

ou alors il faudra mettre des bornes électriques en mer ..!!

17 nov. 2018

Ah bon c’était sérieux ?
Alors dis nous où tu as lu ou entendu que les voiliers, bateaux de pêche étaient concernés.

16 nov. 2018

le plus dingue c'est que les gros pollueurs (avions , cargos et paquebots ) qui ne peuvent fonctionner autrement qu'au petrole .... comment qu'y vont faire les petits malins qui trouvent drôle de taxer encore et toujours les petits.... Tout c'a n'est qu'hypocrisie de surface.... c'est à la mode politiquement correct d'etre conscient de la pollution mais il n'est pas question de réduire la croissance économique ni la croissance démographique .... alors !!!! tout c'a c'est du pipeau....

19 nov. 2018

Exact, mais on sait (de source sure.....!!!) depuis Tchernobyl qoe la pollution des autres s'arr^te à nos frontières

20 nov. 2018

" la pollution crée par notre beau pays (cocorico) correspond à 0,9% de la pollution mondiale"
Évidemment, on ne produit plus que des services.
Si on calcule la pollution générée par la production de ce que l'on consomme on sera certainement bien au dessus des 0,9%

16 nov. 2018

Solar impulse! Mais attention au supplément bagages.

20 nov. 2018

Un avion de tourisme DA40, bonne machine de voyage, monomoteur 4 places, moteur diesel, a été transformé électrique , financé par Siemens. Les deux places passagers sont remplacées par des batteries lithium. Il y a deux moteurs électriques alimentés par batteries et alternateur couplé à un moteur thermique. Il vient de voler: autonomie tout électrique 30mn, tout thermique 5 heures.

16 nov. 2018
16 nov. 2018

Cool tous au popop sur nos voilier

:bravo: :bravo:

17 nov. 2018

Ouais mais si tu fais chauffer la chaudière pop-pop avec du gasoil… :heu:
Ou alors faut embarquer un stock de bougies chauffe-plat… :lavache:

16 nov. 2018

Au pire on mettra un gilet jaune pour rentrer dans le port :mdr: :mdr: :mdr: :mdr:

17 nov. 2018

Comme déjà dit dans un autre fil récent un aspect important du diesel à bord des bateaux c'est que les vapeurs du GO ne sont pas explosives comme les vapeurs d'essence...

17 nov. 2018

Avec leur triche les constructeurs de bagnoles n'étaient pas placés pour proposer des "Scrubbers" (Laveurs d'échappement) ils ont donc laissé le pas aux politiques.
De tous ces baratins personne n'y croit plus rien.
Un jour prochain, peut être nous proposera-t'on un GO Super premium qui refroidi la planète et qui pourquoi pas nous donnera des moteurs avec un rendement supérieur à 1? A voir sur télé gogos.

17 nov. 2018

Le propos est ciblé sur le soufre oxydé émis par tous les bateaux de transport du monde. Curieusement on ne développe pas du tout le cycle complet de ces émissions et on passe tout de suite aux poumons des terriens. On ne parle pas non plus des mêmes rejets provenant de toutes les industries terrestres vitales et on ne parle pas non plus d'une des solutions envisagées basées sur le soufre dispersé dans l'atmosphère pour la refroidir. Naturellement on ne parle pas des cendre volcaniques qui périodiquement arrêtent localement les transports aériens.

17 nov. 2018

Mangez des oignons, des œufs durs et du choux. Attendez quelques temps et quand c'est prêt, dos dans l'axe du bateau et prrrouttt, ça démarre.
:acheval: :acheval: :acheval:

17 nov. 2018

Vous êtes bien inspiré et un vrai homme politique soutenu par des écolos fanatiques et des médias aux ordres, vendra sans problème votre géniale proposition. Vous pouvez déjà commencez à magouiller pour une place du style Hulot au prochain gouvernement. Certes le prrrrouttt part sur l'arrière mais votre avenir est devant.

17 nov. 2018

En toute Modestie je m'étonne de faire du Pierre Dac malgré moi. Ah si tous les Français pouvaient en faire autant…..

17 nov. 2018

ils font comment les 99% de terriens non Français ?

il n'y a qu'en France que la pollution respecte les frontières (cf Tchernobyl)

17 nov. 2018

une des pistes intéressante pour l'avenir est là :

Nous profiterons de l'effet volume de l'industrie automobile qui aura fait sa grande révolution en 10 ans tout au plus...

17 nov. 201816 juin 2020
17 nov. 201817 nov. 2018

@J à propos de la comparaison voitures / portecontainer, on est tous d'accord qu'il faut aussi réduire la pollution due aux porte container, par contre les particules fines et autres NOX emises par les voitures posent un problème de pollution autrement plus grave car une partie importante de cette pollution est émise en ville et dans des zones densément peuplées, c'est pour ça que ça a un impact aussi grave sur la santé publique, par contre les porte_container polluent essentiellement au large, avec donc des conséquences beaucoup moins graves pour notre santé. Encore un argument fallacieux...

17 nov. 201817 nov. 2018

Il me semble d'ailleurs que certaines grandes villes portuaires ont tout simplement interdit les cargos trop gros pollueurs, et encore une fois on est bien d'accord qu'il faut aussi reduire cette pollution. Mais est ce que ce problème est représentatif de la majorité des villes et justifie la comparaison avec les voitures, qui elles polluent toutes les villes?
[EDIT] je confondais mais je n'étais pas très loin: ce n'est pas vraiment une interdiction des pollueurs, mais une très grosse amende pour l'un d'eux ( www.latribune.fr[...]30.html )

17 nov. 201817 nov. 2018

A Marseille.
En juillet 2017, puis en septembre 2017, France nature environnement (FNE) estimait le nombre de particules fines dans l'air jusqu'à 100 fois plus élevé à proximité du port qu'ailleurs dans la ville.
www.francetvinfo.fr[...]67.html

17 nov. 2018

Le problème ne se pose pas dans les zônes faiblement peuplées en pratique à la campagne où l'on respire très bien malgré les agriculteurs qui s'obstinent encore à cultiver la terre pour nourrir la population plutôt que d'importer les denrées produites à l'autre bout du monde.
Et les nouveaux architectes et urbanistes écolos nous disent maintenant que l'urbanisme à faible densité est une honte écologique absolue car il fait consomme de la terre cultivable et qu'il faut donc absolument entasser au maximum en hauteur les gens pour satisfaire aux nouvelles normes écologiques.
Il y a 50ans un architecte connu, qui ignorait qu'il était écologiste avant la lettre avait sérieusement proposé, maquettes et calculs à l'appui, de recouvrir complètement la Seine traversant Paris pour y construire des milliers d'immeubles.

17 nov. 201817 nov. 2018

@J: Je crois plus à ce type de personnes pour faire avancer les choses qu'à celles qui se donnent bien des titres.
On retient donc:
+: Ecologie, poids de la propulsion, son rendement, le bruit.
_: Autonomie. (Actuellement).
Les moteurs triphasés ne devraient pas être très chers en revanche batteries et régulateur(s) ????
Quand est il actuellement des "voiles capteurs solaires ?"

17 nov. 2018

Une voile est un propulseur solaire indirect.

17 nov. 2018

Alors la celle là ! Il fallait qu'elle tombe aujourd'hui...

Donc en quelques mots la traduction: Combustible au poisson pourri.
gcaptain.com[...]-refit/
GOGO TRADUCTION

OSLO, 16 novembre (Reuters) - L'opérateur de flotte de croisière le plus en vue de la région nordique réaménage ses navires pour les rendre moins polluants, et envisage d'utiliser un sous-produit de poisson pourri afin de les aider à propulser ses nouveaux moteurs plus maigres.

Le norvégien Hurtigruten, mieux connu pour les navires qui transportent des touristes le long des fjords et des côtes du pays et dans l'Arctique, investit 7 milliards de couronnes (826 millions de dollars) sur trois ans pour adapter sa flotte de 17 navires.

Hurtigruten: Un armateur bien couillu qui va finir par être le seul client du chantier Kleven qu'il a renfloué (disons acheté) à hauteur de 150 M USD, fallait bien finir le canote from pologne, avec quelques années de retard et des blocks ni faits ni à faire.

17 nov. 2018

Merde, merde et merde, c'est vraiment pas de pot sans le brexit on avait leur huile de vidange et leur matosse pour le fish & chips.

19 nov. 201819 nov. 2018

Les moteurs thermiques, pétrolés ou électriques sont tous polluants, chers, nuisibles; Les meilleures solutions sont les plus simples et évidentes , à terre comme en mer : Voile, godille pour la mer, vélo et marche à pieds pour la terre; Mais beaucoup n'aiment pas la simplicité ou ne veulent pas se resoudre à s'en contenter;
Les humains "modernes" goinffrés de technologies destructrices ont beau tortiller "du cul pour trouver une technologie "non polluantes", elles n'existent pas, sauf celles directe de la nature, ou en tous cas les plus simples et traditionnelles, de quelques millenaires : le vent, l'eau, les muscles, le pedalier et le winch à la limite!
Perso je trouve que c'est une bonne nouvelle si le prix du carburant augmente; il ne pourra que se rarefier et augmenter surement; et c'est tant mieux car ce n'est pas vivable comme energie "noire" et toxique; Plein de peuples de la nature ont vécu durant des millenaires sans toutes ces technologies industrielles et anti nature; mais l'occident a inventé des machines de mort
Si ils continuent les technologies petrolo, electrico nucleaire, batteries au lithium hyper polluant etc, ils signent l'arret de mort de la vie sur terre; c'est deja bien parti; Mais pour un pseudo confort a court terme, beaucoup d'humains sont pret a flinguer la planète à long terme;
L'espèce humaine, le pire animal que la terre ait portée

Tiens, une nouveauté : le lithium serait un hyper polluant :tesur:

Je pense que tu devrais changer de fumette...
:litjournal:

Son extraction, oui mais le lithium n'est pas un polluant. Il est sans aucun effet biologique connu, très largement présent sous ses formes combinées avec d'autres corps et, et c'est pour ça que ce qu'il dit est une ânerie, le lithium utilisé dans les batteries se prête très bien au recyclage.

Ce recyclage facile est une autre source d’approvisionnement qui, elle, n'est pas polluante.

Cet obscurantisme religieux aurait bien besoin d'un peu de lumière scientifique et il ne serait certainement pas superflu de réfléchir aux solutions au lieu de réciter des évangiles.

19 nov. 2018

Avec un tel discours, j'espère que votre bateau est en bois, et que vous l'avez construit avec des arbres que vous avez plantés vous-même, puis abattus avec une hache et débités avec une scie à main, le tout après vous être assuré que vos voisins ne manquaient de rien.
Je travaille à 25 kilomètres de mon domicile; je crains que le trajet à pied n'ampute largement mon efficacité professionnelle.
Vous allez me dire:"déménagez près de votre lieu de travail"!
Non! Parce que c'est mon épouse qui aurait alors 50 kilomètres à faire (donc 100 par jour).
Notre société s'est métamorphosée avec l'automobile, pour le meilleur et aujourd'hui pour le pire; nous nous sommes affranchis des distances, et personne n'a envie de revenir en arrière.
Pas même vous.
Qu'on reconnaisse que ce modèle économique va dans le mur, pas de problème.
Qu'on cherche des solutions sans cacher la vérité, avec joie.
Mais qu'on se réjouisse des difficultés rencontrées par les autres sous prétexte qu'on en est libéré, pas d'accord.

19 nov. 2018

mais saute de suite à pieds joints sur ton Pc ou ton smartphone pour écraser ces engins de mort, et rejoins vite le fond de ta grotte ... :jelaferme:

19 nov. 2018

@creek :" L'espèce humaine, le pire animal que la terre ait portée". Tu en fais hélas partie!... que tu le veuilles ou non!

il y a qu'a interdir de faire des enfants , et dans un siècle le problème est réglé, mais comment s'occuper pendant les longues soirées d'hiver ?

19 nov. 2018

Va falloir interdire aussi internet et partant hisse et ho fermera, c'est le troisième plus grosse consommation d'énergie au monde, et ça double tous les 4 ans... :-D :-D :-D

Une solution énergétique fiable pourrait certainement être trouvée dans l'exploitation rationnel des faignants en fluo qui, trop peu fatigués de leur inaction au travail en semaine, viennent en troupeaux encombrer nos routes secondaires le ouikaine sans acquitter la moindre taxe pour leur entretien laissant derrière eux la pollution sonore de leurs bruyants bavardages permanents.

Poser ces mêmes gugusses dans des centrales équipées de vélos générateurs disposés devant des écrans projetant les paysages de leur choix permettrait de mettre au profit de la société leur gaspillage d'énergie tout en leur permettant de rester au chaud et à l'abri des intempéries sans occasionner la moindre nuisance aux riverains.

"Ils" n'en peuvent plus de quoi?

Pour les uns c'est du fait de devoir payer les mêmes taxes que les autres.
Pour les autres, c'est de devoir assumer leur prétentions (on fait les gros bras quand il s'agit de sauvegarder la planète au détriment des autres mais si il s'agit de devoir y mettre du sien : gilet jaune).
Pour le bravache suiveur c'est parce que c'est dit à la télé.

Lorsqu'on me parle de gens excédés, j'en viens à me demander si il ne s'agirait pas plutôt de gens dépassé par le monde dans lequel ils ne sont pas capables de vivre en autonomie intellectuelle.

Sont-ils au moins conscients que les seuls qui seront gagnants dans cette histoire seront les marchands des gilets jaunes qu'ils auront périmés en les exposants aux UV?

Tant qu'on ne leur aura pas dit qu'il doivent le penser, sûrement pas. :litjournal:

Quel rapport? :tesur:

19 nov. 201819 nov. 2018

Je réitère donc ma question :
"Ils" n'en peuvent plus de quoi?
puisque les motivations qui en sont publiquement exposées dans les médias ne semblent pas te convenir.

19 nov. 201819 nov. 2018

Et donc, la réponse?
"Ils" n'en peuvent plus de quoi?

Toujours pas en mesure d'apporter une réponse?

"Ils" n'en peuvent plus de quoi? :litjournal:

Des clowns!

Il ne s'agit pas d'échanger mais d'informer.

Je pense plutôt que tu ne sais pas répondre à cette simple question :
"Ils" n'en peuvent plus de quoi?

Je suis persuadé que "eux" non plus de manière globale parce que j'ai le sentiment profond que chacun d'"eux" a son ras le bol personnel pour des raisons personnelles et que le seul point commun exploité par les agitateurs de ce truc c'est le fait que c'est un ras le bol, comme nous en avons tous pour une raison ou pour une autre.

Je relève d'ailleurs de plus en plus souvent le glissement du "ras le bol" du prix des carburants, prétexte initial et fédérateur, vers le ras le bol de la politique de Macron, beaucoup plus politique (le camelot phocéen détournerait-il l'attention de sur ses démêlés judiciaires?).

Mais si tu as des informations plus fondées, je suis gourmand d'en prendre connaissance.

Ton lien impose d'être abonné et il est donc illisible.

De quoi s'agit-il?

Peut être mais alors, si c'est ça, quelle est l'attente?

Soit.

Et quel serait, alors, le mécanisme qui permettrait à des bocages de gilets jaune d'influencer de quelque manière que ce soit le "pouvoir bien vivre"?

Je dois dire que ça m'échappe "un peu" et ce "un peu" est d'autant plus important si il prend en compte le distinguo que tu mets entre le "pouvoir bien vivre" et le "pouvoir d'achat".

En dehors de la possibilité pour le gouvernement de tenter de faire pression sur les chaines de télévision pour améliorer la qualité culturelle des programmes, je dois dire que ne vois pas bien quelle est l'attente en pratique.

Je suis personnellement retraité aussi.

Contrairement à toi, je suis toujours en activité et je paye des impôts en France.

Si tu sous-entends dans ton propos que le montant des retraites est trop faible, je ne peux que te rejoindre.
Le dispositif tel qu'il a été conçu est strictement incompatible avec les évolutions démographiques survenues depuis sa création et, par conséquent, tu ne retirera pas grand chose du pactole que tu as versé tout au long de ta vie.

Ce sont nos grands parents qui nous ont baisé.
Ils ont profité sans payer, il faut nécessairement que, à l'autre bout, il y en ait qui payent sans profiter et ceux là : c'est nous.

C'est ainsi et, comme l'argent ne pousse pas quand on l'arrose, soit tu le comprends et tu fais avec, soit tu t'énerves, tu râles, tu t'indignes et tu feras avec quand même.

Sur le plan de savoir si la vie est meilleure avec les mêmes moyens dans des pays à plus faible coût de la vie, la réponse est évidemment oui.
Par contre, ce constat devrait t'amener à réfléchir sur le fait que les Entreprises (celles qui payent les salariés) font, elles aussi le même constat.
Dans un marché ouvert, la mise en concurrence directe de salariés dont le coût du travail va du simple au double ne peut avantager que le moins cher au détriment du plus cher et c'est sans doute une partie de l'explicure de la dégradation ressentie (et pas nécessairement réelle) de la situation.

Rien dans tout ça qui puisse être affecté d'une quelconque manière par des gilets jaunes. Je ne suis même pas certain qu'ils seraient heureux d'apprendre que tu bénéficies du système sans y contribuer par ton obole.

Je ne cherche pas à te culpabiliser, quel intérêt.

Mais tu dis toi-même que tu vis aux Canaries qui, sauf erreur de ma part ne font pas partie de la France ce qui implique que tu n'es plus imposable en France et que, par conséquent, tu ne contribues plus aux finances françaises.

C'est juste un constat.
Je vois que tu as bien conscience du décalage qu'il donne à ton intervention.

Je ne cherche pas à te culpabiliser, quel intérêt.

Mais tu dis toi-même que tu vis aux Canaries qui, sauf erreur de ma part ne font pas partie de la France ce qui implique que tu n'es plus imposable en France et que, par conséquent, tu ne contribues plus aux finances françaises.

C'est juste un constat.
Je vois que tu as bien conscience du décalage qu'il donne à ton intervention.

Tu payes donc tes impôts en France quoique n'étant pas résident ?

Bien.

Mais, en revanche, tu ne participes pas à l'(emploi en France, tu ne payes pas de TVA en France, etc...

Ai-je évoqué une éventuelle illégalité de ta part?

Juste que la TVA que tu payes, tu la payes en Espagne et pas en France et que, à ce titre, elle ne profite pas à la France.

Pas plus, pas moins.

Une petite correction : il est strictement hors de question que je serve la France (la nation) de quelque façon que ce soit.
Je fais moi aussi partie de ceux qui ont honte d'être français (toujours en tant que nation).
Juste que nos motivations semblent différentes et que je me trop sens français (le pays) pour aller m'exiler à l'étranger (sauf en Bretagne).

Je ne cherche pas à te culpabiliser, quel intérêt.

Mais tu dis toi-même que tu vis aux Canaries qui, sauf erreur de ma part ne font pas partie de la France ce qui implique que tu n'es plus imposable en France et que, par conséquent, tu ne contribues plus aux finances françaises.

C'est juste un constat.
Je vois que tu as bien conscience du décalage qu'il donne à ton intervention.

20 nov. 201820 nov. 2018

Le coût du travail d'un ouvrier en CDI 35h payé au SMIC est de l'ordre de 2200 € par mois (1,148,96 net) soit 14,50 € de l'heure (base 151,67 heures par mois).

Le coût du travail du même ouvrier effectuant le même travail en Roumanie est de 4,50 € de l'heure.

Le marché est ouvert entre la France et la Roumanie.

Une petite seconde de réflexion : les emplois seront recherchés où par les industriels?

En France avec ses grèves, ses gilets jaunes, ses indignés?

Cette situation n'a que deux issues :

  • augmenter le coût du travail des Roumains mais le résultat sera d'augmenter le prix des marchandises fabriquées.

  • diminuer le coût du travail français.

Trois possibilités pour ce faire :

. Diminuer le montant des charges ce qui implique de diminuer dans les mêmes proportions les prestations accordées...

. Diminuer les salaires...

. Diminuer les avantages sociaux.

On choisi quoi?

20 nov. 201820 nov. 2018

Il profite à ton employeur et à ceux qui ont encore du travail ici.

Est-il encore français?
Son activité en France est-elle importante par rapport à son activité à l'étranger?
Si il n'a que des activités en France, son activité commerciale lui permet-elle encore d'avoir les "largesses" d'antan?

Et enfin : quelle influence peuvent avoir des gilets jaunes sur ces points?

Si ils "savent" ça, alors...

Ils oublient sans doute que la baisse de l'ISF a été initialisée par CaramelMou...

Et c'est quoi les impôts "en plus" dont tu parles?

Quand je regarde les tranches d’impôts sur le revenu et les abattements pour les petits revenus je vois une baisse, pas une hausse.

19 nov. 201819 nov. 2018

enfin il y a tout de m^me de drole de decision prise tout de m^me ..

Concernant la "transition" energetique l'on nous dit maintenant que le diesel est une horreur et qu'il faut l'abandonner ,bien . Et pour ce faire on aide (avec nos sous) a hauteur de 4000€ l'achat d'un nouveau vehicule d'occas ou neuf ….et le risible de la chose la moitié des gens vont racheter un diesel !!! ce nouveau diesel a sans doute la vertu de ne pas pollué !!!

Et chose inaccepatable (pour moi) ,l'impot public est distribué pour acquérir un bien personnel à titre privé ..j'appelle cela un detournement des fonds public .

A mon sens il aurait eté bien plus efficace et intelligent de rendre les transports en commun gratos comme l'ont fait quelques villes ...Ainsi bien moins de voitures dans les centres villes ce qui ressouds bien des problèmes et qui est a court terme plus economique pour la communauté

19 nov. 2018

Il y a déja plein de centres villes ou toute auto, hors taxis, flics est interdite !
En ville je ne prenais ni bus ni tram (trop cher 1,40euro le trajet !)
Je prenais le vélo ou marchais.

Le problème est pour ceux qui résident loin de tout.

19 nov. 2018

Tous autant que vous êtes vous portez la schcoumoune!
Pour preuve, dés que vous parlez bagnoles, un drame arrive. Et voilà que notre bagnoleur (Premier du monde) se fait enchrister par les archers japonais.

20 nov. 2018

Ce que je pense, c'est que tout ce qu'il a réussi à piquer au fisc japonais, il l'a restitué au fisc français. Nos zélites sont de vrais patriotes, Non ? :heu:

19 nov. 2018

Beaucoup d'animaux sauvages sont capables de manger jusqu'à en presque crever programmés pour survivre au jour le jour et ne pouvant savoir s'il mangerons le lendemain.
Et dans les organisations animales en groupe et particulièrement en meute le chef se goinfre en premier (et parfois la vieille matriarche est écartée et mange éventuellement le peu qui reste) .
L'homme étant aussi un animal a hérité de ce comportement surtout répandu dans la classe dirigeante. Plus on en a plus on en veut.

Le comportement que tu décris est le comportement habituel chez l'homme, effectivement.

Mais il est abusif de restreindre ce comportement à ce que tu appelles "la classe dirigeante".

L'histoire a largement démontré que cette prédominance du bénéfice des ressources chez le dominant est valable quel que soit le dominant sans aucun rapport avec une éventuelle notion de "classe".

Tout le monde a comme doctrine : plus on en a plus on en veut.

C'est juste que ceux qui sont en situation de pouvoir avoir ce qu'ils veulent ont plus et ceux qui ne peuvent pas se regroupent derrière un "tant pis" en attendant de, peut être, pouvoir avoir plus que les autres à leur tour.

19 nov. 2018

bjr , un sujet sur le GO de nos bateau qui ne peut qu'inévitablement déraper sur la politique , j'ai mis quelques étoiles a certain pour le serieux de leur réflexion
reprenons depuis le début en nous recentrant sur le Go (puisque c'est l'élément déclencheur)

- je n'ai jamais compris pourquoi le GO n'était pas au meme prix que l'essence,ni surtout pourquoi l'essence augmentait plus vite que le GO
apres recherche , j'ai pu comprendre que cela a été du en grande partie a Jacques Calvet alors PDG de peugeot ,dieseliste convaincu , qui sous l'ère Mitterrand faisait forcing aupres de ce dernier afin que son gouvernement n'augmente pas le Go ,Calvet pouvant ainsi promouvoir la vente de ses véhicule diesel ,( a la pompe , ceux qui achetais des diesel faisaient le plein pour moitié prix des autres ,) et par la meme maintenir une économie automobile et un marché du travail de ce secteur , moins impacté par le chomage naissant que d'autre branche .
et ça a marché , pendant des décennies les français attirés par la pompe aspirante du faible prix du GO , on acheter des voitures .
autres problème
de nos jours , la multiplication couplé a l'augmentation des aides sociales allouées a de plus en plus de monde pour tout et n importe quoi , nécessite un apport d'argent important , pour trouver cet argent il y a 2 solutions , sois faire comme Philippe le Bel en son temps , ,soit taxer la chose dont TOUS LE MONDE se sert et ne peux se passer , le carburant !
et c'est là que la notion écologique intervient, en effet , pour faire passer la pillule , le politique s'appuie sur la tendance écolo du moment , un courant de pensé pourrai laisser croire que la majorité des français prônent l'écologie , il n'en ai rien ,bien au contraire , Hulot l'a constater a ses dépents ...(bons nombre de ses projets pour la planete et les animaux ont été remisés en ricanant par les décideurs , j'ai mes sources ayant 2 amis a l'AN ),
c'est donc sous couvert d'écologie et de transissions énergetique , que les politiques , qui n'ont rien a foutre de la protection d l'environnement, taxent fortement les carburants , taxes qui n'iront pas aux cause invoquées , mais bien dans les caisses chargées de payer les aides sociales divers et variées , la taxe des carburants ferait mieux d'etre allouée (entre autre) au transport public afin de les rendre gratuits.
comme le dis calypso2 , on veut vous faire mettre a la casse votre diesel polluant , pour que vous en achetiez un autre au diesel soit disant non polluant !!!, il n'y a qu'un gouvernement français pour faire passer cela , et ça marchera , car le français aime la bagnole! (George Pompidou) d'autant plus que les véhicules électriques a batterie fixe tel que l'on nous les propose en françe , ne marcherons jamais faute d'autonomie , a ce propos , israéliens et pays nordiques ,bien plus concernés par la planète que nous autres français, ont ete plus malin , puisqu ils on choisit les véhicules électriques a batteries interchangeables(autonomie égale aux carburants ), projet soutenu dans ces pays par

RENAULT!!!
imaginez un instant, un gouvernement vous annonçant :
dans 2 ans il n(y aura plus d'aides sociales (rentré scolaire , allocation de Noel, aide médicale d'état , allocation 2eme , 3emem ,4eme, ect...enfants ,allocation de naissance , allocation de ..ect....) , sauf pour les cas particulier qui seront examinés a la loupe et au cas par cas , facile a faire avec l'informatique !.
et bien la je peux vous dire que ce n'est pas 250000 gilles et john(ces blocage sont ils bien ciblés ??) que vous auriez dans la rue , mais 25000000 .
donc pour ma voiture une 205 essence de 400000 kms, j'ai trouvé la parade
modifiée elle roule au bio éthanol 30 euros le plein ,pollution zéro ou presque (on se demande pourquoi politique et constructeur ne s'engouffre pas dans le bioéthanol puisque soit disant ils veulent proteger la planéte , non le pétrol c'est mieux ,a acheter a ceux a qui ont vend des armes et qui un jour peut etre nous fontrons sur la gueule !,
et pour le moteur du bateau , meme avec un litre a 5 euros , vu le peu qu'il sert sur un voilier .

a quand le moteur de bateau au bioéthanol ?

pour conclure , vous m'excuserez d'etre sortit des clous du nautismes , mais en ce jour couleur crise de foie,
j'ai le mal de mer et faut que je vomisse mon fiel .

cdlt

19 nov. 2018

Parlons en du bioéthanol, encore une fausse bonne idée destinée à satisfaire les gros agriculteurs de la FNSEA, extraits d'un rapport sur le sujet :
nconvénient des biocarburants n°1 : la déforestation

"Produire et utiliser plus de biocarburants n’a, à première vue, que des avantages. Le biocarburant permet d’émettre moins de CO2 dans l’atmosphère et donc de limiter le réchauffement planétaire. Il offre du travail dans les zones rurales.

Mais bien vite, les biocarburants dits de première génération sont apparus comme une vraie fausse bonne idée. Pourquoi ? Tout simplement parce que la production massive de biodiesel ou d’éthanol a de sérieux inconvénients : déforestation accélérée, bilan énergétique décevant, renchérissement des denrées alimentaires dans le monde, dégradation des conditions de travail de nombreux producteurs agricoles.

Pour ceux qui croient tenir LA solution au réchauffement climatique et qui poussent la production industrielle des biocarburants, la remise en question doit se faire … et vite !

Il faut bien trouver des surfaces pour cultiver. Or les cultures les plus efficaces pour les biocarburants sont des cultures tropicales. Le Brésil produit ainsi 6.000 litres d’éthanol avec un hectare contre 1.200 litres pour 2 fois plus cher en Angleterre par exemple. Les surfaces occupées par la canne à sucre plantée pour le biocarburant empiètent souvent sur des pâturages ou sur la forêt amazonienne ou vers le cerrado qui, sur un quart des surfaces, représente les meilleurs sols brésiliens.

Un dossier paru dans Courrier International explique : « il est évident que le Brésil devra utiliser ses immenses étendues de forêt pour répondre à la nouvelle donne énergétique ; il est tout aussi évident que la destruction de la forêt entraînera un désastre écologique qui affectera l’ensemble de l’humanité. »

La FAO – l’organisation mondiale des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture – publie des chiffres qui montrent clairement qu’il est illusoire de penser que l’extension des cultures destinées aux biocarburants ne va pas empiéter sur les surfaces agricoles disponibles par habitant :

1,36 hectare par personne dans le Nord
0,67 ha par personne dans le Sud
0,67 ha en Chine
0,18 ha en Inde

La culture du soja, du maïs, érode les sols, pollue les nappes phréatiques, nécessite de grandes quantités de pesticides, d’engrais, de carburant pour la plantation, la récolte et le séchage.

L’Agence européenne de l’environnement estime que la France la surface agricole nécessaire pour les agrocarburants était de 0,5 million d’hectares en 2010 et atteindrait 1 million d’hectares en 2020.
Inconvénient n°2 des biocarburants : l’inflation des prix et la pénurie alimentaires

L’inflation des prix sur toute la chaîne de production et de vente du maïs. En effet, le maïs sert à de nombreux usages : nourriture pour animaux, édulcorant alimentaire, etc. Plus généralement, le blé qui sert pour l’éthanol ou le colza et le soja qui servent pour le biodiesel, sont tous affectés par une hausse mondiale des prix, parallèlement à une diminution historique des stocks.

Un peu partout dans le monde, ce sont les consommateurs qui en ressentent déjà les effets négatifs et certains gouvernements commencent déjà à essayer de freiner l’essor des biocarburants, et Chine et en Inde notamment. La pénurie alimentaire est un risque en conséquence directe de la pression sur les surfaces agricoles et les prix.
Le manioc sert aussi à fabriquer du biocarburant

Le manioc sert aussi à fabriquer du biocarburant

Des experts annoncent des hausses de prix énormes sur toutes les denrées alimentaires de base dans le monde entier ; par exemple +41 % pour le maïs d’ici à 2020 ; +76 % pour les oléagineux (colza, soja, tournesol) ;+30 % pour le blé ; +135 % pour le manioc qui est pourtant un aliment crucial dans les pays les plus pauvres d’Afrique subsaharienne, d’Amérique latine ou d’Asie.

Si les prix alimentaires restent connectés à ceux du pétrole, ce sont 1,2 milliard de personnes qui risquent de ne pas manger à leur faim d’ici 2025.

La Banque mondiale a calculé que la consommation calorique des populations les plus pauvres diminue de 0,5 % à chaque fois que le prix des principaux produits alimentaires augmente de 1 %. Quand une denrée alimentaire augmente, on la remplace pour une autre, moins chère, mais moins riche, moins nourrissante.
Inconvénient n°3 : faible rendement énergétique et impact écologique douteux

Voici, les principaux rendements énergétiques des carburants, selon le laboratoire des énergies renouvelables du gouvernement américain, soit le rapport entre l’énergie fournie par un carburant et celle nécessaire à sa production :

Essence = 0,81. Il faut plus d’énergie pour la produire qu’elle n’en fournit.

Diesel à base de pétrole = 0,83 – idem.

Ethanol à base de maïs = 1,25 à 1,35.

Biodiesel de soja = 1,93 à 3,21

Ethanol de cellulose = de 5 à 6 !

Le bilan écologique très douteux des agrocarburants

Si on prend en compte d’autres critères comme les émissions de gaz à effet de serre par kilomètre parcouru, on voit que les gains apportés par les biocarburants sont assez médiocres et parfois plus que mitigés. Par exemple, rouler en biodiesel émet plus d’oxyde d’azote que rouler à l’essence. Avec un bilan écologique modeste, l’éthanol, fabriqué à partir de maïs ou de soja, dont la production est gourmande en énergie et très polluante, n’est vraiment pas la panacée.
Zoom : l’éthanol pollue nos poumons !

Une récente étude de Stanford University montre par ailleurs que l’éthanol – fabriqué avec du maïs, de canne ou de betterave – est mauvais pour les poumons.

Certes, l’éthanol est un biocarburant qui dégage moins de gaz à effet de serre et moins de benzène que l’essence, mais il produit beaucoup plus d’un composé organique volatil (COV), qui est une des causes du smog et de la formation d’ozone : l’acétaldéhyde.

Si toutes les voitures utilisaient du super éthanol E85 d’ici à 2020 aux Etats-Unis, la surmortalité engendrée serait de 4 %, due à la recrudescence des problèmes respiratoires liées à la pollution atmosphérique."

Réjouissant… L'enfer est pavé de bonnes intentions.

19 nov. 2018

Autant que je me souviennes, dans les années 70, les raffineries de pétrole produisaient principalement de l'essence. Le gazole et le fuel étaient des sous-produits en excès par rapport à la consommation nationale. Du coup, nous vendions cette surproduction aux pays voisins. La loi de l'offre et de la demande faisait que le gazole etait moins cher que l'essence et on nous a incité à acheter des voitures diesel.
Maintenant, c'est l'inverse : nous consommons toute la production de gazole et nos produisons de l'essence en excés. Et nous vendons l'excédent d'essence à d'autres pays. Donc le prix du gazole rejoint celui de l'essence et le dépassera peut-être. Et on nous dit d'abandonner le diesel.

Le pseudo avantage financier du Diésel par rapport à l'essence pour les gros rouleurs n'était que le résultat du déséquilibre fiscal instauré par le "nuisible de j'arnaque" entre gazole et essence pour préserver, à l'époque, le marché du transport routier.

Une fois que cette injustice fiscale, qui n'a plus aucune raison d'être, est supprimée, le gazole, plus cher au volume à produire que l'essence, se retrouvera plus cher à la pompe.

Dans cette situation, il n'y a plus aucun avantage à utiliser un carburant plus cher, sur des voitures plus chères, à l'entretien plus cher.

20 nov. 201820 nov. 2018

Diésel moderne :

AD Blue : ce n'est pas encore distribué par la sécu.
Éventuellement sérine pour certaines marques.
Plus d'huile, filtres plus gros et plus de filtres.
Difficulté de chauffage des habitacles demandant le rajout de chauffages additionnels sur les hauts de gamme.

Pour le reste, c'est sensiblement identique à un équivalent essence.

Je ne lis pas ta contestation du " carburant plus cher", "voitures plus chères".

C'est un oubli, un malaise passager ou serait-ce que tu ne le contestes pas?
:cheri:

L'ADBlue étant de l'urée et de l'eau j'attends avec impatience les crises de goutte automobiles.

21 nov. 2018

Oui. Et si on oublie de faire le plein D'AD blue la voiture s’arrête... :lavache:
J'ai un Tiguan... :oups:

20 nov. 2018

Et à l'époque les moteurs diesels n'avait pas les mêmes performances que les moteurs essences. Plus lourds, moins de reprise, fumant noir... le coût de leur entretien était supérieur, mais leur longévité aussi.
Il fallait être gros rouleur pour amortir l'achat d'un véhicule à moteur diesel.
Et c'est encore vrai maintenant, sauf pour la performance et les reprises.

19 nov. 2018

Giscard d'Estaing, à la fin de son mandat complètement coupé des réalités (cf chasses en Afrique, maitresses connues, etc..) a voulu restreindre nettement l'accès au tiers payant juste les mois précédents le duel présidentiel. Quand on a eu à appliquer cette décision politiquement absurde on a su immédiatement qu'il ne serait pas réélu.
Et il parait que ces grands hommes sont entourés de conseillers compétents sans doute grassement payés !!!!!

19 nov. 2018

La rationnalité supposée des dirigeants politiques n'est que de l'idéologie déguisée. On avance vers plus de rationnalité qu'en zigzags en alternant les idéologies au pouvoir.

19 nov. 2018

Moteur à eau de mer ? J'ai vu qu'une forme de cela existait. hydogéne? Pas de sources media à donner, des fois qu'elle ne soit pas parfaite. :-)

19 nov. 2018

et pour faciliter la transition énergétique et eviter la voiture le gouvernement a supprimé au debut de cette année l'aide à l'achat des velo electrique ….et il augmente maintenant l'aide pour la bagnole :reflechi:

19 nov. 2018

Les progrès techniques dans l'automobile et le renouvellement du parc français font que la consommation de carburants en France diminue. => moins de taxes à rentrer dans les caisses de l'État, désespérément vides => il faut augmenter les taxes pour compenser. Comme l'écologie est à la mode, il suffit de prétendre que c'est pour la transition énergétique pour que cela soit avalé.
Il semble que nos dirigeants se sont pris les pieds dans le tapis, cette fois.

19 nov. 2018

c'est bien le probleme de fond ;la dette augmente un peu plus chaque matin on est presque à 100% du PIB

20 nov. 2018

Arguer que ces augmentations sont pour la transition écologique est une mascarade destinée à détourner l'électeur du vote écolo aux prochaines élections (ce sera les européennes)
C'est très finement joué de la part de ce gouvernement dont on voit bien que l'écologie il s'en tape... Juste un peu de peinture verte et des grands cris à l'international. Hulot a démissionné car il n'en pouvait plus de servir de faire valoir, quand à De Rugy... il suffit d'écouter ses dernières déclarations pour voir l'opportunisme de ce monsieur.

21 nov. 2018

Quand je regarde les résultats des élections et que je me demande quelles motivations/réflexions ont amenés nos concitoyens à mettre leurs bulletins dans l'urne, je me dis que oui beaucoup de français gobent n'importe quoi.

20 nov. 2018

Duduche, tu crois vraiment que beaucoup de français gobent cette fumisterie?

Gorlann

20 nov. 2018

Et puis en plus, avec la limitation à 80 km/h, les français consomment moins de carburant, donc moins de taxes à rentrer, mais chuuuut, faut pas le dire!!!!

Gorlann

20 nov. 2018

Euh, ça c'est pas certain:
Aussi bien sur mon auto que sur la moto, à 80 km/h je ne tiens plus la 6éme.
Je suis donc obligé de tomber un rapport, et de faire tourner mon moteur plus vite qu'en 6éme à 90. Donc je consomme plus.
De là à imaginer que c'est voulu pour faire rentrer plus de tipp...

19 nov. 2018

de toutes les façon en passant du diesel à l essence la consommation augmente de 20% au moins , les taxes augmentent donc de 20%.

Une des absurdité du dispositif de commercialisation des carburants, spécifique à la distribution des carburants, consiste à vendre au volume des produits dont l'efficacité comme les coûts de production dépendent de la masse.

La différence de consommation entre gazole et essence est très directement liée à la différence de densité entre les deux carburants.

La logique rationnelle voudrait qu'on commercialise les carburants comme toutes les autres formes d'énergie à la masse (comme pour le gaz en citernes) ou au kW comme pour le gaze en réseau et l'électricité.

Dans ce cas, le gazole, plus cher au litre à produire, se retrouverait à sa juste valeur et l'essence aussi.

Les gilets seraient rouge vif... :mdr:

@ Darwin, sans aucune malice de ma part :

J'ai déjà remarqué que j'éprouvais quelques difficultés pour comprendre tes interventions.

Lorsqu'elles ne me sont pas adressées, cet inconvénient est sans grande importance mais là, je dois dire que je suis un peu embêté.

Utilises-tu un traducteur automatique?

Aurais-tu autour de toi un ami francophone qui pourrait expliciter ton propos?

Ou pourrais-tu reformuler ton propos pour que je puisse comprendre le rapport entre ce que tu dis et ce à quoi tu parais répondre?

Merci par avance.

19 nov. 2018

Ne rigole pas....sur beaucoup de gilets rouge vif, c'est floqué Browning.... :heu:
Vaut mieux qu'ils restent en jaune....

20 nov. 201820 nov. 2018

@Nemo Dictateur consensuel
HOULALA! Et voilà que H&O nous produit des Petroleum engineers, que dis-je des Docteurs! juste pour infos toutes les norme de carburants et autres huiles de combustibles suivent les normes de l'API (American Petroleum Institute).
On parle de degrés API.
Je n'ai pas les moyens de discuter avec vous sur le sujet étant "Upstream" et non pas "Downstream" travaillant plus avec L'IWCF (International Well Control Forum).
Donc, voici le lien qui va vous permettre de leur apprendre leur boulot.
www.api.org[...]egories

SVP Tenez nous au courant, pour nos prochains pleins!

NB/ Upstream: Tous métiers et spécialités avant la duse de chargement ou duse de production.
Downstream : Tous métiers et spécialité après la duse de chargement.

20 nov. 201820 nov. 2018

Les japonais qui savent filtrer les nanos presidents qui dirigent les nanos groupes automobiles savent aussi filtrer les nanos particules des voitures diesel qui sortent de ces groupes. Du coup, suivant en cela le raisonnement très construit de Vent debout, ils réintroduisent les voitures diesel dans les centres villes car ils les jugent moins polluantes que les voitures essence.
Mais à terme ils ont néanmoins décidé d'interdire toutes les voitures thermiques
Je crois que la pauvre écologie mise à toutes les sauces à des fins mercantiles va finir par perdre ce qui lui reste d'âme.

21 nov. 2018

Puisqu’on est en taverne et à généraliser le problème de la pollution, voici mon grain de sel :
L’approche scientifique (Systémique) nous démontre que tout système a besoin d’énergie pour se constituer, se maintenir, s’adapter. La société humaine d’un pays peut être considérée comme un système. Les sociétés de type occidental ne se sont spectaculairement développées que grâce à une consommation de plus en plus importante d’énergie. Elles sont droguées à l’énergie. Par ailleurs la seconde loi de la thermodynamique pose que si l’énergie ne se perd pas (première loi) elle se dégrade. Voilà notre pollution. Il faut dès lors considérer l’environnement du système qui y exporte inévitablement le désordre (l’entropie) corrélatif de l’ordre (néguentropie) qu’il crée, maintient, adapte ; y compris l’énergie dégradée (pollution) (« Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme »). On peut se risquer à conclure que sauf une considérable régression des sociétés humaines de type occidental par réduction drastique de l’énergie (quelles que soit ses sources) qu’elles dépensent, le désordre exporté vers leur environnement (planète Terre) ne diminuera pas. Si au contraire cette régression a lieu, il est évident dans l’état actuel de la démographie mondiale que devront se produire d’énormes holocaustes d’individus humains qu’il sera désormais impossible de nourrir, habiller, chauffer, abriter, etc… « C’est vous qui voyez…»

21 nov. 2018

"...c'est un choix à faire..."
Je crains qu'il soit déjà trop tard...

21 nov. 2018

Tu vois la mondialisation du modèle yéménite actuel ?

21 nov. 2018

A noter que les deux Guerres Mondiales n'ont pas réussi à faire diminuer sensiblement la population ce qu'ont fait ou peuvent encore faire de grandes épidémies avec une très remarquable efficacité et en relativement peu de temps.
Pour l'instant on a pas encore tester une III° Guerre mondiale tout nucléaire qui selon Einstein règlerait pour longtemps le problème de surpopulation (moins une lors de l'affaire de Cuba).
Mais il ne faut pas désespérer de l'Homme:
Je viens de lire dans S&V que l'intelligence artificielle permet enfin de réaliser des armes sophistiquées décidant seules de détruire l'adversaire, et ce à très grande échelle. A noter que cette intelligence indépendante appliquée semble de nature AGRESSIVE !
Le commerce des ventes d'abris clé en main va recommencer. Les filtres d'air permettrons aux survivants écologistes de continuer à respirer de l'air pur !

21 nov. 2018

La diminution du nombre mondial des naissances est (aurait été?) la seule variable contrôlable par les humains. On ne l'évoque même pas et toutes sortes d'obscurantismes l'empêchent... Allons avec fatalisme dans le mur...

21 nov. 2018

ça va virer au point godwin... comme l'eugénisme des alpages (heu d'Auvergne Rhone Alpes)

21 nov. 2018

Bien sûr que si elle est évoquée, elle est en marche et elle va de pair avec l'éducation, celle des hommes ET celle des femmes. Partout ou le niveau d'instruction s'élève on observe une baisse de la natalité. Mais bon y a du boulot...

21 nov. 2018

Energie libre avec le "moteur à aimant permanent".
Forcément, vous connaissez tous ! En fait je sais que "non" !
Découverte récente pour moi je vous rassure. C'est fascinant. Je rêve d'un petit quadricycle pour aller au boulot, et d'une alimentation de ma maison en circuit parallèle 12 v (comme sur nos bateaux), juste pour se marrer et faire un gros pied de nez à nos fournisseurs d'énergie.
Est-ce que je rêve ?
Pas si sûr :


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

punaise..!! c’est pas bien grand.. ilot de punaise au sud de Union island 🏝

Souvenir d'été

  • 4.5 (4)

punaise..!! c’est pas bien grand.. ilot de punaise au sud de Union island 🏝

novembre 2021