tout mon mouillage est par 5m de fond , comment je le récupère?

Bonjour.
Ce matin, dans la tempète, vent vers les caillous, le bout de la main de fer a pété. C'est ma faute il était fatigué. L'énergie dégagée a été telle que la chaine est sortie du barbotin, jusqu'à ce qu'il n'y ait plus rien. Je suis allé coupé au couteau le mini bout et j'ai fui en mer loin de tout.

Le bateau et moi allons bien. Là je vais au port . et je réfléchis à un moyen de récupérer mon mouillage. Des idées?

  • il est à 5m.
  • c'est de la chaine de 8.
  • au bout de la chaine il y a le bout découpé dont j'ignore la longueur. Plusieurs metres.copme c'etait mou j'ose esperer plus de 5m.
  • il y a des bouées pour bateau tout pres. Moins de 5 ou 10m. -une seule fois je suis allé à 5m il y a deux mois. J'ai touché l'ancre j'étais au bout de ma vie, j'ai cru que je ne réatteindrais jamais la surface. Merci!
L'équipage
14 sept. 2019
14 sept. 2019

Bjr, J'ai reussi en dragant avec grappin oringué, est ce possible avec gros aimant ? Surtout faire vite si fond de vase.
Bonne chance.

14 sept. 2019

Ah oui pas con j'ai deux ancres plates et 15m de petite chaine dans le coffre. Comment tu t'y es pris dans le détail? Vous etiez plusieurs?
C'est du sable.

14 sept. 2019

Ne va pas risquer ta vie pour un mouillage.

14 sept. 2019

Risquer sa vie dans 5,mètres?

DT...

15 sept. 2019

"on peut faire une syncope à 4m si on n’est pas entraîné et rester au fond"
c'est pas plus con que de finir dans un ehpad, et plus économique.
à appronfondir ... à 4m ou plus ? :acheval:

15 sept. 2019

Oui on peut faire une syncope à 4m si on n’est pas entraîné et rester au fond.

15 sept. 2019

:heu: on doit bien avoir des cas de syncope au fond ...

... de sa baignoire.

14 sept. 2019

le mieux , une annexe , un grappin et 20 de bout , tu regardes au fond avec un masque et tu dragues .
J'ai passé 2 heures avec une turlutte pour récupérer une palme qui était tombée dans des fonds de 20 m , succès .

14 sept. 2019

Ok super je vis faire comme ca! Sauf que j'ai pas de grappin, je vais voir comment je peux bidouiller l'ancre plate. J'attends que l'équipière revienne à bord la semaine prochaine et je vous tiens au courant! Ce sera plus simple, et puis si je drague sans elle, elle va mal le prendre...

14 sept. 201914 sept. 2019

Il y avait une tempête ce matin ? :tesur: où ça ?

Trouver un copain qui sait descendre à 5 mètres, sous réserve de repérer le mouillage de la surface.

Le problème du grappin, en "draguant", est que s'il joue son rôle, il va s'agripper dans le sable s'il est tiré avec 20 m de bout dans 5 m d'eau.

14 sept. 2019

Peut être dans le nord ? Ici, en Norvège, on se prend de la pluie sans discontinuer depuis 4 jours et cette nuit, on attend 40 à 60 nds. C'est en train de passer sur les Shetland en ce moment. On est à 42 milles de la côte en fond de fjord et on commence à sentir les rafales.
Si c'est dans cette région, plonger par 5 mètres n'est pas simple question température :mdr:

14 sept. 2019

Pourquoi vous ne faites pas intervenir un plongeur en bouteille ?

14 sept. 2019

:heu: n'attends pas trop... beaucoup de gens descendent à 5 mètres en apnée, et si quelqu'un voit un beau mouillage au fond, avec une belle ancre, il ne va pas le laisser sans s'inquiéter de savoir à qui il appartient.

14 sept. 2019

Hello,
Sans aller jusqu'au plongeur, tu n'as pas un pote dans le coin qui descendrait te la récupérer?
Ce ne sont que 5m, après tout...mais je comprends que ça puisse t'inquiéter.
Je me souviens avoir dû demander de l'aide à un voisin Suisse, à St Martin...pas moyen de dégager tout seul ma chaîne enroulée autour d'une vieille ancre qui faisait presque 2m de long et qui pesait le poids d'un âne mort... :tesur:

14 sept. 2019

A Mada j'ai vu quelqu'un bricoler un grappin avec quelques fers à béton soudés entre eux et récupérer son mouillage.

14 sept. 2019

Oui, bien sur, draguer avec une "chatte" :
"Terme de marine. Sorte de grappin servant à accrocher au fond de l'eau une corde tendue par l'ancre ou des cordages tombés dans une rade."
Je crois qu'une autre ancre sera trop lourde pour faire ça.

14 sept. 2019

tu n'as pas mis un flotteur lorsque tu as largué la chaine ?

14 sept. 2019

5m en apnée, ça se récupère facilement.

Attraper le bout ou la chaîne à la main et remonter, puis remonter le tout depuis le bateau ou l'annexe.
Il n'y a pas d’effort car poids raisonnable.
Ne pas remonter par l'ancre bien sur. Quoi que j'ai déjà récupéré une (petite) ancre abandonnée à cette profondeur mais bon la, avec la longueur de chaîne ça serait idiot.

Si tu ne peux pas descendre à 5m, il y a peut être un voisin qui pourrais te dépanner?

Tu est ou?

Sinon, avec la deuxième ancre ou un grappin, effectivement, mais c'est moins facile.

16 sept. 2019

Remonter avec la chaine en main......ben voyons! :pouce:

16 sept. 201916 sept. 2019

Oui pourquoi?
Déjà fait ( pas une chaîne, une ancre qui doit faire environ le meme poids que les 5m de chaîne) je ne parle pas dans le vide...

14 sept. 201914 sept. 2019

navi-discount.fr[...]fe.html
Au bout d'un bambou de trois métres, et le crochet pourra toujours servir sur ta gaffe par la suite.....

14 sept. 2019

Il faut un système à au moins 3 branches pour être sûr que 2 d'entre elles raclent le fond et puissent attraper quelque chose...

14 sept. 2019

Heu...Goj a 33 ans...!
ça me rappelle la fois ou j'ai dû plonger(encore)pour démêler mon ancre qui s'était foutu autour d'une autre chaîne, au Marin, il y 3 ans...des "djeuns" sur un cata voisin me voyant me préparer(masque + palmes)m'avaient gratifié d'un "ça va aller, monsieur???"que j'avais trouvé limite insultant...surtout qu'aucun d'eux ne s'était proposé de plonger à ma place(j'étais dans 4m)
Me voyant remonter victorieux dès le premier essai, ils avaient limite applaudi...
On vit une drôle d'époque, tout de même...ah, je précise que j'avais(tout de même, et que) 52 balais à l'époque! :lavache:

16 sept. 2019

bah, je me moque gentiment...oui, 5m ne me posent pas de problème, à partir de 8, je n'y vais pas(plus), surtout si l'eau n'est pas claire.
Maintenant, ça fait longtemps que j'aurais trouvé un voisin de mouillage pour le faire, le tout est d'oser demander à quelqu'un qui risque d'avoir le double de son âge ou presque...perso je l'aurais(et je ne suis pas le seul)bien sûr dépanné, avec peut-être une ou deux gentilles petites vannes au passage, privilège du (plus)vieux...j'ai tendance à être plutôt direct avec la jeune génération! :heu:

14 sept. 2019

Tout le monde n'a pas les mêmes limites. Certains peuvent facilement atteindre la dizaine de mètres, d'autre ont du mal à cinq mètres. Si Goj estime que 5 mètres sont trop profonds pour lui, il a totalement raison de ne pas tenter de le faire.

16 sept. 2019

On devrait éviter de se glosser avec ces plongées en apnée au delà de trois mètres....tu le fais....c'est bien......mais pourquoi railler ceux qui trouvent à raison que c'est dangereux surtout en milieu naturel ?

14 sept. 2019

il y a bien quelqu'un dans le coin qui peut faire de l'apnée à 5m de profondeur tout de m^me !!

par contre il ne faut pas essayer de remonter la chaine avec l'ancre ..

il faut plonger avec un bout amarré au bateau en surface et l'amarrer vite fait a la chaine ou a au diamant de l'ancre ..et ce bout est aussi une assurance vie tenu par l'équipier (e) à bord

14 sept. 2019

Bah, oui et non.

Goj dis que 5m c'est limite pour lui, donc plus facile de tendre le bras, d'empoigner la chaîne et de remonter. A la limite se retourner et donner une impulsion avec les pieds.
Le poid de la chaîne n'est pas si important que ça.

Sinon, attacher un bout, oui bien sur ça le fait aussi mais il faut donc rester quelques secondes de plus au fond. A 5m ça se fait facilement, mais vu la remarque de Goj il est limite à cette profondeur.

14 sept. 2019

Oui mais maintenant que tout le monde a lu un fil récent de HEO on a du mal à trouver des volontaires :langue2:

14 sept. 201914 sept. 2019

Pas besoin d'etre un champion pour descendre à 5 m surtout que l'on a juste à y rester le temps de faire un noeud de chaise au fond quelquepart.Mais comme dit avant faire vite car ce sera vite recouvert.

14 sept. 2019

Tu est ou Goj?

14 sept. 2019

En fait ça sert à rien ma question. chuis con, il n'y a pas eu de tempête ce matin vers chez nous, donc tu dois être loin... :oups:

Ça fait trois fois qu 'on lui demande ou il est ! Sinon je veux bien l'aider à 65 ans je descends façile a 5 mètres, mais la je suis à Giens ;-)

14 sept. 2019

et moi a 70 je descends à 10m sans trop de probleme

14 sept. 2019

ils font du sport

14 sept. 2019

Heeeey bah ils assurrent les ainés. Respect!

14 sept. 2019

Hey bah José je veux bien te croire... Dans les sanitaires du port tout à l'heure ça faisait 4 mois que je m'étais pas vu dans le mirroir. Tin je me suis pas reconnu o_o

14 sept. 2019

Il doit être très loin... la seule "tempête" est passée ce matin bien au Sud de l'Islande, assez loin des cailloux.

Elle est maintenant entre l'Islande et l'Ecosse, un reste de Dorian ???

14 sept. 2019

Elle commence à atteindre la côte Norvégienne et frappe en plein les Shetland

15 sept. 2019

Oui, pas de souci, bien à l'abri au fond du hardangerfjord. On y a rarement plus de 25 nds.

14 sept. 2019

Tu es bien accroché ?

Le plus dur est pour demain matin...

14 sept. 2019

T'as encore quelques heures de "repos"! Ça grimpe l'échelle pour le moment (22:00 local), cela de être tempête très brievement dans la nuit, puis ça redescend vite. Un premier test de saison...

14 sept. 2019

Il y a eu des intempéries aussi au sud de l’Espagne avec certainement des vents très forts...

14 sept. 2019

Oui, c'est vrai, ça a un peu soufflé vers le Cap Palos...

Mais si on prend la météo on ne reste pas au vent de la côte.

14 sept. 2019

il doit être en train de plonger ou de fabriquer un grappin :alavotre:

14 sept. 2019

Salut pardon je suis à Minorque et on se prend une tramontane de ouf depuis bien trop de jours maintenant. 3 semaines depuis la corse que je vois des orages péter autour de moi tous les soirs. Cette nuit c'était sur moi. Fallait bien que ça arrive. Pourtant ça se calmait sur windy on est sur la fin d'ici lundi. Du coup je me suis relaché en me disant allez le plus hros est passé.

Ca a pas duré longtemps. 15 minutes. Bien trop long sur le moment. Heureusement j'etais pret, gortex, masque de plongée et moteur allumé. Mais le vent a fait un truc bizarre pendant 1 minutes il completement tourné et roulé ma chaine autour d'un caillou. Mon bout de main de fer abimé a pas du tout aimé se faire cisailler de la sorte à 90° dans le chaumard, ca l'a terminé en 10 secondes.

C'est la premiere fois que j'ai eu vraiment peur, et c'est completement ma faute. Pour la premiere fois, juste UNE seule fois, je me suis dit en jetant l'ancre, allez je suis entouré par les cailloux, pour cette fois seulement je privilégie le confort à la sécurité. Juste une fois. J'en avais vraiment ras le bol de cette houle de furieux depyis 10 jours tout autour de l'ile. Et bah voila. La fois qui confirmait qu'il ne faut pas faire ça. J'ai été débile de e mettre volontairement dos au cailloux. J'ai eu beaucoup de chances.

Si j'avais été en vent de terre j'aurai pu bastoner au moyeur tranquillou 10minutes puis essayer de recuperer le mouillage sans couper le bout

J'aime bien la méthode du plongeon avzc le bout amarré au bateau et qu'on passe en dessous de la chaine. C'est à ma portée je pense, il n'y a pas trop d'efforts. Je peux meme le faire en plusieurs fois. Une premiere fois passer l'extremité par dessous la chaine. Les fois suivates replonger et tirer dessus pour le remonter.

Bon je vous laisse, ce soir c'est le luxe, étant au port je vais prendre une douche!
Merci pour votre aide.

14 sept. 2019

Un mousqueton avec un bout sur la manille de l'ancre.
Clic et tu remontes vite fait.
:topla:

14 sept. 2019

Les gars vous rivalisez d'idées géniales. Je vais essayer ca en premier!
Qui dit mieux?

14 sept. 2019

Addaya, le fond est vaseux......

14 sept. 2019

Avec des palmes ça le fait ! ;-)

14 sept. 2019

Une petite technique simple pour descendre plus vite . Je vais chercher sur le bord un pavé , une fois au dessus je plonge et je passe un bout sous la chaine ou un mousqueton. Tu es dans quel mouillage sur minorque ?

14 sept. 2019

Bon, c'est le métier qui rentre, plus de peur que de mal... ;-)

Mais puisqu'il y a un câblot textile au bout de la chaîne, autant s'en servir pour remonter le tout.

Avec un gros hameçon triple un peu plombé...

14 sept. 2019

Chez Leroy Merlin une fourrure de 5,3m de long coute 4,75€. Tu mets un crochet au bout tu devrais attaper. Sinon la pêche à l'aimant est à la mode. 30€ sur eBay un aimant de 150kg d'accroche ça devrait être simple (j'hésitais à m'en acheter un pour ce genre d'eventualité)

14 sept. 2019

Il faut quand meme faire gaffe avec ces plongées.Ca depend des personnes, meme quelques metres ce n’est pas si evident.Je suis deja descendu a 4 m 50, j’ai eu des douleurs au cou ensuite.

14 sept. 2019

On comprend (enfin) pourquoi tu veux faire un sous-marin... :jelaferme:

14 sept. 2019

Ce que je ne comprends pas, c'est pourquoi la rupture de la main de fer a entraîné la perte du mouillage. La main de fer est censée servir d'amortisseur, voire de fusible, mais c'est le mouillage qui tient le bateau… Le mouillage devait tenir, puisqu'il a fallu couper l'étalingure au couteau… Quand tu dis "la chaine est sortie du barbotin, jusqu'à ce qu'il n'y ait plus rien" cela veut-il dire que tu n'avais pas amarré ta chaîne sur une bitte ou un taquet ?

14 sept. 2019

Depuis 4 mois mon bateau tient par la main de fer à un taquet. Et la chaine molle qui fait U à l'étrave dans le barbotin pour tenir au cas où la main de fer se barre. Et bien le cas où, aujourd'hui, j'ai pu voir que ça ne marchait pas!
Du coup tu proposes de trouver un bout suffisement petit pour passer dans un maillon de 8 et suffissement résistant en rupture pour tenir le mouillage au cas où? C'est ça?

Attendez vous faites tous ca?

Et j'ai coupé parce qu'avec 70m je finissais à la côte, j'étais trop proche. Sur le moment c'était le cadet de mes soucis mon mouillage. Je l'ai abandonné lâchement pour sauver mes fesses et le bateau.

17 sept. 2019

J’ai déjà abandonné mon mouillage de nuit en Tunisie côté Nord car la chaîne était coincée sur des roches plates, j’ai mis un pare battage qui flottait entre 2 eaux, quand je suis revenu 48 h après la tempête on m’avait volé mes 55 m et mon ancre. Et mon copain qui avait laissé au fond tout son mouillage a pu le récupérer c’était encore la.
Christophe

15 sept. 2019

@MicMachin et Ebraball, merci pour vos précieuses explications. Je ne visualise pas la bite d'amarrage sur le bateau. Je n'ai que des taquets. Je fais un noeud de taquet avec la chaine sur le taquet libre symétrique à celui occupé par la main de fer? :tesur:
Je pensais que le but premier de la main de fer était de ne pas faire souffrir le guindeau et endommager l'axe du barbotin terme. Le confort d'amortissement et de réduction de bruit n'étant qu'un bonus.

Après cette expérience, c'est clair, je retiens ce que vous me dites et j'assurerai la chaine.

Et cela va aussi être l'opportunité d'adopter la technique d'un skipper rencontré au mouillage, qui consiste a trouver un bout, pour la main de fer, qui rentre dans un morceau de tuyau NON COUPE dans le sens de la longueur comme j'ai d'abord essayé, en vain, car le morceau de tuyau fini toujours par ce barrer. Après en avoir perdu deux, j'avais décidé d'arréter de remplir la mer de plastique pour rien.

Ps: malheureusement même si j'avais eu l'idée du parbat, je n'aurai pas eu le temps. Car vivant exclusivement au mouillage, ils sont au fin fond de mon coffre avec la rallonge de quai. En dessous du sac du spi, les amarres, etc etc. Enfin vous connaissez le problème...

14 sept. 2019

Chez moi la chaine est amarrée sur une bite d'amarrage, la main de fer plus bout évite le bruit dans le davier et sert de fusible.

Cela m'est déjà arrivé de quitter un mouillage en catastrophe pour me réfugier au large. Avant d'abandonner le mouillage, j'avais gréé mon plus gros pare-bat (grosse boule orange). La récupération fut facile!

Dans ton cas, je descendrais en apnée avec un bout avec un mousqueton au bout. Clic sur l'ancre, tu remontes à ton aise et le tour est joué.

Et si tu n'as pas l'habitude de l'apnée, tu fais tout cela très calmement. Tu peux aider la descente avec une ceinture de plomb, déjà attachée au mousqueton. Tu descends lentement sans faire d'effort en te laissant couler. Au fond tu cliques le mousqueton sur l'ancre, et lentement tu remontes avec le bras en l'air pour pas te cogner la tête sur ton bateau. Calmement, 5 mètres c'est pas beaucoup. J'ai fait cela pour recupérer un vélo!

14 sept. 2019

J'ai l'habitude, et je pense que je ne suis pas le seul, de ne jamais laisser la chaîne dans le barbotin sans qu'elle soit amarrée à une bitte, en laissant du mou entre l'amarrage et le guindeau. Ceci pour des raisons de sécurité, tu en as malheureusement fait l'expérience, et aussi pour ménager le guindeau qui supporte très mal les coups de rappel de la chaîne. Quand à la main de fer, elle doit être fixée sur un taquet ou une bitte, c'est un amortisseur, mais il ne faut pas compter sur elle pour tenir le bateau. En cas de rupture de la main de fer, c'est la chaîne sur son taquet ou sa bitte, et pas sur le guindeau, qui va tenir le bateau. Il est inutile de passer un petit bout dans ta chaîne de 8.

14 sept. 2019

Il y avait personne dans ton mouillage capable de descendre à 5m pour t'aider à récupérer ton mouillage??

14 sept. 201914 sept. 2019

Dans le feu de l'action, quand on n'a pas beaucoup d'expérience, on ne prend pas toujours les bonnes décisions...

Pour le moment rien de grave, juste le mouillage au fond.

Mais si la chaîne faisait le tour d'un caillou, le mouillage ne dérapait pas... donc moteur en marche avant lente, pilote embrayé, et on le remonte ce qu'il faut pour ne pas aller à la côte.

Je dis cela car j'imagine qu'avant de sortir le couteau pour couper l'étalingure ton moteur était déjà en route, sinon tu y serais allé, à la côte.

15 sept. 2019

D'aussi longtemps que je me souvienne de mes navigations côtières ou hauturières sur BDA, on m'a toujours dit: "Toujours mettre le moteur en marche si utilisation du guindeau, de l'ancre, de la chaine de mouillage (à la descente ou à la montée)...quel que soit le vent, quel que soit le lieu, quel que soit la mer et quel que soit le fond."
Comme moi, le faite vous toujours?

15 sept. 2019

Faut grappiner

15 sept. 201916 juin 2020

Le champ de bataille. 4,9m.
J'ai déjà remonté mon moteur électrique d'annexe par 4,5m de fond en juin à Hyeres. Alors 4,9m sans poids à la remontée avec la technique du mousqueton ça devrai le faire. J'y retourne mardi.
Ca va Entre-côtes?

15 sept. 2019

Je ne visualise pas la bite d'amarrage sur le bateau. Je n'ai que des taquets. Je fais un noeud de taquet avec la chaine sur le taquet libre symétrique à celui occupé par la main de fer?

surtout pas de nooeud sur un chaine !!!! un tour mort suffit

15 sept. 2019

Si comprendo. Gracias amigo!

15 sept. 2019

un aimant puissant cela fonctionne tres bien aussi et c est utile lorsqu'on a fait tmber ses clé

16 sept. 2019

Un aimant puissant sur un bateau ! ! !
c'est le truc que je déconseille pour peu que l'on se serve de temps en temps de son compas.
Je préfère le laisser à quai

15 sept. 2019

Plonger avec un bout de 4/5mm, le passer dans un maillon de la chaîne ou anneau de l’ancre, remonter aussitôt.

Ensuite de la surface remonter le mouillage en ayant préalablement assuré le bout des deux côtés sur le bateau.

En plus comme ca, ca fait un palan 2:1.

C’est ce que je ferais.

15 sept. 2019

Je me suis initié à la plongée pour pouvoir faire face à ce genre de situation. Je suis juste en tout premier niveau sans trop d'ambitions d'aller plus avant dans la discipline.
J'en retiens toutefois que la première règle est qu'on ne plonge pas si on ne se sent pas apte/en condition pour le faire. Chacun sa conscience, mais le fait d'encourager Goj à faire des plongées en apnée alors qu'il ne se sent pas de la faire est le conseil le plus con qu'on puisse lui donner.
La deuxième chose est qu'un plongeur ne plonge pas seul (du moins avant le niveau 3).
Enfin, même après avoir été un peu initié à la chose, je me vois très mal travailler (même 10 ou 15 secondes) à plus de 3 m en apnée. J'ai certes moins de 50 ans mais je suis de "morphologie sédentaire" donc je sais que mes limites physiques ne sont pas très élevées.
Doit-on rappeler qu'à Groix, il y a un trentenaire qui est mort comme cela cet été !
Bref, si Goj n'arrive pas à aller pêcher son mouillage depuis la surface, il sera plus sûr et plus efficace de trouver un plongeur bouteille qui règlera ça en en moins de 5 minutes. (Aux Baléares, ça doit se trouver. Y a bien un groupe de plongeurs qui passera pour une sortie)

15 sept. 2019

Si je vois l'ancre de la surface je tente le mousqueton. Plus simple la remontée. Sinon le bout en dessous de la chaine.
Je vais entrainer mon apnée pendant deux jours.
Premier essai 1m39.
Deuxième 2m23.
Allongé dans le carré lol

15 sept. 2019

le probleme de la plongée à 5m ce n'est pas dans les poumons que cela se passe mais dans la tête ..c'est le stress donc il faut l'evacuer

Pour ce faire il faut plonger avec un bout qui relie le bonhomme au bateau ..dans la tete le bonhomme n'est pas seul au milieu de nul part il est relié au monde des vivants ..

et une fois le bout amarré sur la chaine dans le fond il serre de fil d'ariane pour remonter ...et là plus de crainte tout ce passe bien

15 sept. 2019

Oui, le problème est dans la tête, mais plus précisément dans les oreilles...

Il faut savoir "compenser".

Mais je ne comprends pas tous ces conseils d'aimant, de mousqueton dans la chaîne, ou pire sur l'ancre...
... puisqu'il y a un cordage qui prolonge la chaîne, c'est quand même plus facile à remonter.

15 sept. 2019

remonter un poids non c'est difficile voir impossible dans ce cas .il faut remonté librement puis hisser le mouillage du bateau en surface c'est tout de m^me plus simple

15 sept. 2019

Il est vrai que j'arrive à descendre à 3 ou 4 mètres plusieurs fois de suite, ça c'est pour voir la situation de plus près, et ensuite décider comment faire.

Si le câblot en bout de chaîne est trop court, un cordage de 6 passé dans le dernier maillon de la chaîne est suffisant, on remonte bien sûr avec le cordage.
Il faut qu'il fasse plus de 10 mètres, et on accroche un flotteur quelconque à l'autre extrémité avant de plonger.

Tout cela de l'annexe, car arriver à mettre le voilier pile au dessus du mouillage serait un miracle.

15 sept. 2019

et il ne flotte pas ce cordage ?

15 sept. 2019

Non le mini cordage ne flotte pas et je suspecte que la partie haute de mon mouillage ne soit tomber dans la partie caillou - posidonie qu'il y avait un peu au nord de ma zone de sable. Donc je le verrai pas.
Enfin bon je vais arreter de flooder ce topic et je vous donne des news quand j'y suis.

Je préfère plonger parce que ça peut être très rapide. Alors qu'avec le grappin j'aurai un peu l'impression défaitiste d'attaquer une partie d'attrape-peluche à la fête foraine.

15 sept. 2019

je ne comprends rien à ce binz. Si le mouillage est visible de la surface, un simple grappin suffit. Pourquoi se mouiller la tête ? :pecheur:

15 sept. 2019

Sachant que je dois souffler dans mes oreilles à chaque metre parce qu'elles me font souffrir, c'est un handicap car c'est u' bras en moins pour nager qui sert à se boucher le nez. Va falloir que je trouve une pince à linge qui fasse pas trop mal pour garder l'usage de mes deux bras.

15 sept. 2019

Ben, si tu ne compenses pas, tu vas avoir très très mal aux oreilles.
Mais si tu ne souffles pas en remontant, tu vas te faire définitivement et irrémédiablement mal aux poumons (au mieux).
Et pour descendre, tu n'as pas besoin de tes bras.

15 sept. 2019

C'est en plongée bouteille qu'il faut expirer avant de remonter, pas en apnée.

15 sept. 2019

Et si le mouillage ne se voit pas de la surface, tu vas plonger combien de fois avant de tomber par hasard dessus ?

15 sept. 2019

Pour bien plonger, bien faire le canard...

ensuite ce sont les palmes qui poussent.

15 sept. 2019

En fait c'est un canard qu'il fallait envoyer chercher l'ancre !

15 sept. 2019

ou dresser un cormoran....
J'en ai vu dans le port de Vannes ramener des poissons presque plus gros qu'eux.
Faut voir avec le syndicat d'initiative

15 sept. 2019

sérieusement, avec une autre ancre.
ou un plongeur local

15 sept. 2019

Eviter absolument un excès d'hyperventilation...danger !

15 sept. 2019

conseil d'un champion du monde d'apnée rencontré récemment :
"quand tu arrives au fond, tu remontes SANS REGARDER en haut … et tu palme calmement jusqu'à ce que ta tete sorte de l'eau!"
Le simple fait de relever la tête et de voir la surface si haut là bas suffit à mettre du stress alors que remonter "en aveugle" déstresse….

15 sept. 2019

Ok alors in va suivre le conseil du champuon du monde. Merci beaucoup. Etant donné que c'est à la remontée que j'ai subit une petite panique la dernière fois.

15 sept. 2019

la pêche a l'aimant est en vogue....

15 sept. 2019

Bonjour, personne de dispo avec un bloc d'air?

15 sept. 201915 sept. 2019

Qu'est ce qu'on peux lire comme connerie sur l'apnée ... :heu:

"Hyperventilation" ... pour descendre à 5m :heu: :-D
"si tu ne souffles pas en remontant, tu vas te faire définitivement et irrémédiablement mal aux poumons (au mieux)." ... En apnée voyons! :heu: :mdr: tu respire à la pression de surface, quand tu descends, tes poumons se compriment et quand tu remontes ils reprenne juste leur volume de départ ... Aucun risque de ce coté la, que tu descende à 5 m ou à 20 m

bref ...

15 sept. 2019

:heu: et encore, si ce n'était que sur l'apnée...

16 sept. 2019

" quand tu descends, tes poumons se compriment et quand tu remontes ils reprenne juste leur volume de départ "

:tesur:

En effet, qu'est ce qu'on peut lire comme conneries sur l'apnée...
:mdr: :mdr: :mdr:

16 sept. 2019

"poumons" pas "pontons" bien sûr ! :-p

16 sept. 2019

loi de Mariotte PXV= constante

P=pression
V= volume

en surface dans les poumons vous avez P egale 1 (en gros) et V de vos poumons

vous plongez disons 5m la pression de l'eau va comprimé vos poumons (5+1 bars) mais le volume lui va diminué et la constante sera la m^me PXV= constante

en remontant le volume augmente le pression diminue

par contre le gros danger s'est la plongé en bouteille dans le fond vous respiré à 6 bars dans vos poumons ayant le m^me volume qu'en surface
et dans le fond PXV est cosntante mais c'est la constante dans le fond

donc en remontant il faut souffler pour ejecter la dilatation de l'air dans les poumons sinon ça péte …

donc ne pas confondre la plongée en apnée et en bouteille , avec la bouteille c'est plus delicat il faut un apprentissage

16 sept. 2019

autant pour moi

16 sept. 2019

Il ne fut pas souffler mais laisser l'air sortir car en légère surpression. Il ne fut surtout pas le retenir.

En soufflant on risque d'être à court d'air en cas de remontée impromptue pour cause de pépin au fond. A essayer de -30 m. La surface paraît vraiment loin avec une remontée qui va durer près de 2 minutes.

16 sept. 2019

et il est inutile de souffler on sens bien que l'air ne demande qu'a sortir donc on le laisse sortir et l'on remonte a la vitesse des bulles qui sortent de la bouche , on sens bien sa poitrine se gonffler …

c'est l'épreuve du premier ou second degré : on descends à 10 m avec les bouteilles on les enleve , on les pose sur le fond en fermant le robinet et on monte tout doucement . c'est a cette remontée qu'il ne faut surtout pas empecher l'air qui se dilate de sortir des poumons sinon on risque des déchirures d'alvéoles .. Puis arrivé en surface on se ventile un peu et plongé canard pour recupérer les bouteilles et les remettre sur le dos correctement ...

17 sept. 2019

C'était une épreuve du premier échelon, et elle se faisait sur un fond de 5 mètres, absolument pas sur un fond de 10 mètres. :non:

Elle ne présentait que très peu de risques, car arrivait après d'autres épreuves, et on l'introduisait progressivement sur de petites profondeurs.

C'était un excellent marqueur de l'aquaticité du candidat.
Je n'ai jamais entendu parler d'un accident durant cet entrainement.

Ce qui n'était pas le cas d''autres épreuves qui étaient bien plus dangereuses (la remontée sans embout, Fenzy gonflée, par exemple, ou la remontée du syncopé, qui en a envoyé plus d'un à l'hopital, ...).

Mais le seul pépin que j'ai vu en direct lors d'un exercice est arrivé à un ami moniteur qui, après l'épreuve à -40 du matin, surveillait l'épreuve de mannequin assis dans un youyou duquel il n'a pu descendre seul : une bulle s'est coincée au niveau du genou => hélico, caisson...

16 sept. 2019

"pression relative de 0.5 b" ? ... :reflechi: par rapport à quoi ?

A 5 mètres de profondeur il y a 1,5 bar de pression.

16 sept. 2019

un plongeur autonome a 5m de profondeur subit une pression de 0.5 bars dû a la colonne d'eau PLUS 1 bar de pression atmospherique sur l'eau ..

à 10m il subira 1bar plus 1bar de pression atmospherique soit 2 bars ..

16 sept. 201916 sept. 2019

Oui, et il en serait de même pour un ballon baudruche.

16 sept. 201916 sept. 2019

"En bas, a 126 m de fond, je suis sous 13,6 bars de pression. Mes poumons sont totalement écrasés, leur volumes est de moins d'un litre. C'est infime, la taille de deux oranges! "

dixit Guillaume Nery (champion du monde d'apnée)
page 44 et 45
bien-etre.ovh[...]gie.pdf

:litjournal: les réponses a tes questions sont dans l'article ;-) Tu verras entre autre que lui arrive a inspirer 8 à 9 litres d'air avant de plonger.

16 sept. 2019

quand tu plonge en apnée ,tes poumons sont tres tres peu comprimé ,car ils sont enfermé dans tes cotes qui elles supportent la pression . les poumons se vident de l'oxygéne qui parte dans le sang dont prete de pression et donc augmentation du volume loi de Mariotte .

16 sept. 2019

RAPPEL FONDAMENTAL: L'essentiel de la respiration normale se fait par les mouvements diaphragmatiques. Les côtes interviennent en second dès l'effort. Le diaphragme subit naturellement la compression abdominale quelle qu'en soit la raison.
Inversement on peut faire respirer un patient dont le diaphragme n'est plus commandé en aspirant l'abdomen dans un poumon d'acier par exemple. La ventilation en insufflation en pression positive est le plus souvent utilisée mais sur une très longue période elle peut présenter dés inconvénients (les poumons étant très fragiles attention à ne pas forcer en bouche à bouche, surtout chez les enfants).
A noter que le diaphragme n'étant pas à rythme automatique, ne marche que parce qu'il reçoit des ordres des noyaux bulbaires. Ils sont 3 pour assurer la sécurité, sont actifs très tôt chez l'embryon, la mort naturelle du grand vieillard étant l'arrêt de ces centres (chez un sujet on peut suivre l'évolution du processus fatal car la respiration se modifie (par exemples apparition de gasps).

16 sept. 2019

Rhum aussi...
Ne serait-ce pas une ânerie de parler du "volume des poumons divisé par 13" alors qu'il s'agit de l'air qu'ils contiennent qui sera comprimé, l'organe aussi, le sera certainement, mais beaucoup moins du fait de sa consistance.

16 sept. 2019

Il suffit de mettre plus d'air dedans, ce que je fais quand je gonfle les pneus de mon vélo.
Pour la plongée, ce sont les gaz dissous qui posent problème à la remontée.

16 sept. 2019

mais pour appuyer sur les poumons il faudrait casser toutes tes cotes et là ça fait mal ...

16 sept. 2019

Encore une fois, il conviendrait de comprendre que les poumons ne contiennent pas que de l'air…
A la limite, on pourrait dire quon y trouve des centaines de milliers de petits ballons de baudruche poreux, noyés dans un liquide avec lequel ils échangent…
Le liquide, lui, est incompressible. De plus, son volume est variable et augmente si celui des ballons diminue… ça commence à s'éclaircir ou pas ?

16 sept. 2019

Un homme moyen est capable de développer un effort en appui de 30kgs (il suffit de se tester avec un pèse personne). Il est donc facile de casser quelques côtes si on force son talent d'autant que le sujet près mortem est en hypotonie relative.
Mais à ce stade le problème n'est vraiment plus la, l'important étant que le massage cardiaque soit efficace pour apporter encore un peu de sang au cerveau.
C'est un exercice très fatiguant et il vaut mieux avoir quelqu'un à côté pour prendre le relai.
En théorie avec beaucoup de chance entrepris dès l'arrêt cardiaque, efficace et maintenu jusqu'à l'arrivée du SAMU ou Pompiers le massage cardiaque peut donner 75% de chance de sauver le cerveau.
Il est impératif de NE PAS faire un massage cardiaque sur un cœur battant au risque de le passer en fibrillation ventriculaire (cœur inefficace à traiter par choc électrique).

16 sept. 2019

v'là autre chose , je n'ai pas écris que J'AI cassé une cote en reanimation mais que parfois une cote soit cassé ,nuance

16 sept. 2019

c'est un terrible celui là !!!

on parle de reanimation , des cotes cassé lors qu'une reanimation pas d'autre chose ..et j'insiste JE n'ai jamais cassé moi José une cote lors de reanimations (chose d'ailleurs que j'ai du faire deux fois dans ma longue existence) ...mais le moniteur dit bien qu'il est possible parfois de demettre ou de casser une cote , et que cela n'est pas bien grave , l'essentiel étant de sauver la personne

16 sept. 2019

Un défibrillateur défibrille ou éventuellement un choc électrique fait repartir un cœur. Encore faut-il disposer à cet instant précis de cet appareil et vraiment prêt à servir.
Ce n'est pas d'aujourd'hui qu'on croit au Père Noël. Adlaï Stevenson Le candidat démocrate malheureux contre Eisenhower est venu mourir subitement dans une rue de Londres. A l'époque les milieux bien pensant avaient trouvé tout à fait anormal que sa secrétaire accompagnatrice n'ait pas disposer à portée instantanément d'un défibrillateur.

16 sept. 2019

et bien si parfois on casse des cotes en reamination ..

16 sept. 2019

c'est ce que je fais tous les 5 ans environ ,ça ne fait pas de mal une petite piqure de rappel

16 sept. 2019

hum… encore une fois, il ne s'agit pas ici de l'application un peu simpliste de niveau CP de la pression sur un ballon de baudruche, :tesur:
mais d'un mécanisme complexe d'échanges entre l'extérieur (l'air inspiré) et l'intérieur (le sang) du coprs humain, l'ensemble étant particulièrement bien géré de façon totalement autonome…

Exemple : de façon surprenante, quand le volume du gaz contenu dans les alvéoles pulmonaires diminue par l'action de la pression, il y a augmentation du volume des liquides (le sang) dans les poumons… lesquels poumons conservent donc sensiblement le même volume.
Heureusement pour nous : nos plèvres ne résisteraient pas..

16 sept. 2019

un peu plus sérieux...

" Diminution des volumes pulmonaires (facteurs mécaniques)
Les volumes pulmonaires peuvent être modifiés par un déplacement du diaphragme et de l'abdomen lors de l'immersion. Deux facteurs sont impliqués : la pression hydrostatique sur la paroi thoracique qui s'oppose à la force des muscles inspiratoires et la redistribution du sang c'est à dire l'augmentation du volume sanguin dans le thorax.

La pression hydrostatique exercée sur le thorax est estimée à environ 20,5 cm H 2 O lorsque le sujet assis est immergé dans l'eau jusqu'au cou [34] [35] [36]. Ce phénomène est déterminant dans la diminution de la CRF et est à l'origine de la diminution de la compliance thoracique [37]. La diminution des volumes pulmonaires dépend donc de la profondeur de l'immersion. Cette réduction est identique à celle observée quand les sujets sont soumis à des pressions pulmonaires négatives [34] [38].

Gauer et coll. (1970) [39]sont les premiers à indiquer l'effet de la redistribution du sang pendant une immersion qui entraîne une augmentation relative du volume sanguin dans le thorax. Dans l'eau, la pression hydrostatique exerce un gradient de 1 cm H 2 O/cm de profondeur et déplace le sang des extrémités vers le thorax. L'immersion dans l'eau provoque une augmentation du volume sanguin intrathoracique de 20 à 40 % [40] [41]. La redistribution des volumes sanguins lors de la transition de la position debout à la position couchée sur le dos est similaire à la redistribution induite par la position assise dans l'eau [39] [42].

=> augmentation du volume sanguin intra thoracique de 20 à 40%...
on n'est donc pas dans l'application basique de Mariotte et du ballon de baudruche...

la suite est intéressante et bien documentée :
www.em-consulte.com[...]/151341

16 sept. 2019

Ce n'est pas ce que j'ai relevé comme ânerie…

16 sept. 2019

Au passage, une initiation à l'apnée coute 10e (personnellement je suis nul, j'ai reussi à descendre que à 4m après 1h d'initiation alors que certains descendent à 20m). De mémoire j'arrivais pas à retenir ma respiration plus de 45-50 sec :D

16 sept. 201916 sept. 2019

C'est pas grave. Une fois l'initiation faite pour comprendre comment ça marche il faut juste pratiquer un peu en écoutant son corps et en ne forçant pas.

J'ai pratiqué l'apnée régulièrement pendant quelques années ( il y a longtemps déjà...) avec des collègues on plongeait de Mars à octobre/novembre uniquement pour l'observation et le plaisir, pas de chasse.
En début de saison je descendais à peine à 8m puis au fur et à mesure j'aprochais les 20m sans rien faire de plus, juste avec la pratique.
Je suis un petit joueur, 18/20m c'est pas beaucoup mais chacun ces capacités, il ne faut pas forcer dans ce domaine c'est la ou on prend des risques.

Ce qui est dis plus haut est vrai, il vaux mieux plonger à 2 ou plus pour la sécurité, mais bon pour aller chercher un truc à 5m pas besoin d'être 2.

16 sept. 2019

Alors vas y racontes nous comment on risque de s'abîmer les pontons si on souffle pas à la remonté...

16 sept. 2019

C'est un bar de pression tous les 10 m de profondeur, pas tous les m.
A 5 m, la pression relative est de 0.5 b.

16 sept. 2019

Autant pour moi aussi. Vous avez raison.
A force de s'entendre rappeler qu'il faut souffler en remontant, on fini par généraliser.

16 sept. 2019

Cela ne se fait plus depuis longtemps dans les cursus de formation de la Fédé Française. Et tant mieux.

16 sept. 201916 sept. 2019

1,5 bars ou 0,5 de pression relative c'est pareil
une pression relative est le différentiel par rapport à la pression atmosphérique.

en pinaillant il y aura toujours 0,5 bars relatif à 5 m (et encore la salinité, et donc la densité de l'eau joue aussi).
alors qu'en absolu au moment ou une depression très creuse est là, il pourrait , n'y avoir que 1,4 bars voir moins.

16 sept. 2019

Hum…
et quand un apnéiste descend à -120 mètres, comme certains champions, le volume de leurs poumons est divisé par 13, soit réduits environ à 0,25 litre (équivalent d'un verre) chacun ? :doc:

16 sept. 201916 sept. 2019

Mais nos poumons ne sont pas des ballons de baudruche ! un indice : ils ne sont pas remplis que d'air...

Si le volume des poumons était réduit de 5 litres à O,5 litres pour une presion de 10 bars (90 mètres).
Qu'y aurait il à la place ainsi libérée au sein de la cage thoracique ? 4,5 litres de vide ? ou bien la cage thoracique est-elle totalement enfoncée ?

16 sept. 2019

ben… il doit être le seul homme au monde à avoir des ballons de baudruche en lieu et place de poumons…
:lavache:

Au fait, à quoi servent les poumons, exactement ?

16 sept. 2019

"quand tu plonge en apnée ,tes poumons sont tres tres peu comprimé " :
=> Faudrait savoir : on m'affirme que les poumons sont au contraire très fortement comprimés, et même réduits à la taille d'une orange !:doc:

"les poumons se vident de l'oxygéne qui parte dans le sang dont prete de pression et donc augmentation du volume loi de Mariotte ."

=> Ainsi ce serait la dissolution de l'oxygène dans le sang qui serait à l'origine de la perte de pression et donc augmentation du volume
:scie: :tesur:
now a définitivement raison...

16 sept. 2019

"tes poumons sont tres tres peu comprimé ,car ils sont enfermé dans tes cotes qui elles supportent la pression"

Non, tes cotes ne vont pas supporter cette pression. Essaie par exemple d'inspirer l'air de la surface avec un tuyau d'arrosage, étant toi-même à 5 mètres de profondeur. Je te souhaite bien du plaisir :heu:

16 sept. 201916 sept. 2019

pour comprimer de l'air
il y a 2 possibilités
en mettre "plus" dans un volume donné.
ou réduire le volume du contenant.

vu qu'en apnée il n'y a pas d'apport d'air extérieur.
il va être difficile de comprimer l'air sans réduire le volume du contenant.

Ton approche est une nouvelle théorie physiquement fort intéressante - tu devrais bien y réfléchir :reflechi:
vous avez assez de lien pour vous documenter si cela vous intéresse.
:goodbye:

16 sept. 201916 sept. 2019

sur Heo ils sont plus fort que les lois de la physique, plus fort que les scientifiques qui ont étudiés le problème

pour ceux qui s'intéressent au sujet, ou veulent l'approfondir vous pouvez lire ça
bien-etre.ovh[...]gie.pdf

pour ceux qui parlent sans savoir, ou sans rapport avec le sujet, et qui reste ancré sur leurs certitudes et tourne tout en dérision je vous laisse continuer seul !
:goodbye:

16 sept. 2019

ben… c'est pourtant ce que l'on fait dans différentes méthodes de ranimation… sans casser aucune côte!

16 sept. 2019

Je ne dis pas qu'il est impossible de casser des côtes, je dis que contrairement à ce qui est affirmé ci dessus, l'on peut "appuyer sur les poumons" sans casser de côtes : la meilleure preuve étant que l'on pratique les méthodes de ranimation qui, lorsque l'on sait la pratiquer, ne casse aucune côte - mais je ne doute pas que Calypso ait une autre expérience, et qu'il casse systématiquement des côtes en "réanimation" (sic).

Il semble que le massage cardiaque externe soit aujourd'hui délaissé au profit du défibrillateur.

16 sept. 2019

ben... c'est toi qui écrit : " pour appuyer sur les poumons il faudrait casser toutes tes cotes et là ça fait mal ..."

je ne lis pas de "parfois", mais au contraire une affirmation sans aucune nuance.

16 sept. 2019

Quand tu écris : " " pour appuyer sur les poumons il faudrait casser toutes tes cotes et là ça fait mal ..."
tu voudrais exprimer quoi, exactement ?

16 sept. 2019

le defibrillateur defibrille certe mais il faut faire les compressions thoracique ensuite , c'est à dire qu'il faut intervenir soit m^me

16 sept. 2019

Ben... faut faire du recyclage !

16 sept. 201916 sept. 2019

:jelaferme: :litjournal:

16 sept. 2019

Pour ceux qui veulent VRAIMENT comprendre les mécanismes physiologiques détaillés de la plongée en apnée, au delà des explications hélas souvent très sommaires des écoles de plongée pour amateurs, ils doivent absolument lire le livre: "La Plongée en Apnée" physiologie et médecine par Jacques H. CORRIOL, MASSON éditeur 1995 (avec 14 pages de références internationales sur le sujet) , ET "Les accidents du milieu subaquatique et de la plongée libre" de JP Bonnin et collaborateurs, MASSON éditeur 1993 .
Une des limitations et des risques majeurs de la plongée profonde en apnée, par rapport aux mammifères marins capables de plonger à grande profondeur, est liée au fait justement que notre anatomie thoracique ne permet pas un collapsus pulmonaire complet. Il faut prendre en considération la compression réelle de la totalité du corps, avec des conséquences TRES importantes sur les transferts vasculaires.
(A noter que dès que le corps est complètement immergé, même à très faible profondeur, en dehors dune action réflexe bradycardique de contact (surtout au niveau de la face, sensible comme les mammifères marins, nos ancêtres, il commence à y avoir un transfert de liquide vers le cœur droit avec dilatation qui engendre immédiatement la sécrétion d'une hormone nous imposant d'uriner au bout d'une 1/2h à 1h et pendant 1h1/2, ce qui va provoquer une déshydratation relative qui nous pousse du coup à boire de l'eau pour compenser).

16 sept. 2019

alors explique stp

16 sept. 201916 sept. 2019

Now, a entièrement raison !
www.revmed.ch[...]uatique
"Selon la loi de Boyle-Mariotte, le volume d’un gaz varie, à température constante, inversement à la pression (formule mathématique : p1V1 = p2V2 = constante). Cette propriété des gaz a des conséquences différentes pour le plongeur en apnée ou équipé d’un scaphandre autonome. Lors d’une plongée en apnée à une profondeur de 10 mètres (2 bars), le volume initial des poumons est réduit de moitié, pour retrouver son volume de départ lors du retour en surface"

16 sept. 201916 sept. 2019

En apnée tu respire l'air à 1bar ( pression à la surface)
Quand tu descends la pression augmente et quand tu remonte elle reviens à 1bar donc les poumons ne risquent absolument rien de ce côté là.

Rien à voir avec la plongée bouteille ou avec le détendeur tu respire de l'air à la pression ou tu te trouve, donc à 20m tu as respiré de l'air à 3 bar et si tu remontes sans précautions d'un coup l'air passe à 1 bar et le volume augmente d'où le risque pour les poumons.

Mais on va pas faire un cours de plongée ici ça serait bien plus complexe que quelques lignes simplistes. Il y a les clubs de plongée pour ça.

Edit: merci cezembres, j'avais pas vu ton explication bien plus claire que la mienne avant de poster.

16 sept. 2019

pas mieux.
pour moi, 5m c'est très bas.

15 sept. 2019

Un kit de "pêche a l'aimant" coûte 35€, capacité 250kg, fourni avec le bout et les gants. Franchement j'hésiterais pas, et ça te rendra service le jour où tu fais tomber tes clefs (voir sur Amazon, aimant peche)

15 sept. 2019

Faut juste éviter de le ranger à côté du compas de route... ;-)

16 sept. 2019

Il est au mouillage, il va pas passer une commande sur Amazon pour récupérer son ancre quand même!

16 sept. 2019

En plein dans le mille Now. Si il y a bien un seul truc que je regrette de la vie sur terre, c'est bien de pouvoir acheter tranquille pas cher sans bouger mes fesses du canapé et recevoir chez moi.
Genre des paquets de croquettes de 18 kilos par exemple ... -___-

16 sept. 2019

PS, si tu as un haut parleur puissant a bord, démonte le et utilise l'aimant, tu le rince direct après et tu le remonte une fois séché

16 sept. 2019

tu leste ta gaffe et tu descend 2 metres de gaffe plus 1 metre de bras tu doit en être capable, tu croche la chaine et c est fini

16 sept. 2019

J'ai oublié de vous dire, pour la blague, qu'avec 70m de chaine de 8 et une ancre en moins à l'avant, et bin, mon petit bateau, c'était plus le même dans la houle!
Histoire de voir le verre à moitié plein ...

16 sept. 2019

pour récupérer un grapin parapluie est plus efficace qu'une ancre pour répupérer une chaine de mouillage allongé sur le fond

17 sept. 2019

alarame avec ton annexe

16 sept. 2019

Et comment on se débarrasse du caillou sans plonger?

"Mais le vent a fait un truc bizarre pendant 1 minutes il completement tourné et roulé ma chaine autour d'un caillou. "

16 sept. 2019

@Goj:
Jamais de noeud sur une chaine.
Juste des tours!
Les noeuds sont autobloquants et la scie est la solution pour se libérer :-(

16 sept. 2019

Peut être qu'il voulait dire ne pas faire des noeuds avec la chaine... :-p

16 sept. 2019

Ce sujet est un vrai gag...

16 sept. 2019

Il est vraiment consternant d'encourager quelqu'un qui dit lui même n'avoir pas su ou pu maitriser une plongée en apnée à remettre le couvert. Il est vrai que la vie d'un inconnu ne vaut pas grande chose et va aussi couter de plus en plus cher à la Société en avançant en âge.

16 sept. 2019

Il est vraiment consternant d'encourager quelqu'un qui dit lui même n'avoir pas su ou pu maitriser une plongée en apnée à remettre le couvert. Il est vrai que la vie d'un inconnu ne vaut pas grande chose et va aussi couter de plus en plus cher à la Société en avançant en âge.

16 sept. 201916 sept. 2019

la méthode de l'aimant te donneras le meilleur résultat.... Sans danger :-)

Commande et livraison en point relais?

Sinon comme dit au dessus, "ancre type grappin" à emprunter à un propriétaire de zodiac ou autre embarcation légère.

Une chose est sure, si tu n'es pas à l'aise avec l'apnée, c'est proscrit.

16 sept. 2019

Remonter une chaine de 8 dans 5m d'eau équivaut à peu près à remonter à pic un peu plus de 10 mètres de chaine, soit 15 kg (1,45 kg au mètre ISO4565).
Sans plonger, avec une turlutte (de pêche, s'entend) plombée, et un fil de pêche, à l'aide d'un masque et d'un tuba, on peut depuis la surface espérer accrocher la chaine par n'importe lequel de ses maillons. Il reste ensuite à conserver le fil de pêche, remonter sur le bateau et remonter à l'aide du fil le maillon qui a été accroché. Ensuite, il suffit de se débrouiller avec les mains ou directement au guindeau pour récupérer le mouillage. Les conditions nécessaires sont une eau claire (à 5m, c'est souvent le cas) et pas trop agitée, parfois une bonne dose de patience.
Je suis arrivé par ce procédé à remonter divers objets bien plus profonds (serviettes de bain, sandales type méduses, masque de plongée,...) parfois par nécessité, parfois pour le fun.

16 sept. 201916 sept. 2019

bonjour,

pour accrocher le bout, tu peux aussi essayer avec un sandow à crochets, fixé au bout d'un bout lesté cela forme une sorte de grappin souple.
Depuis une annexe ou en nageant au dessus de la zone , sans plonger pour autant, tu peux tenter d'attraper l'extrémité proche de la chaine (voire la chaine elle même si le sandow est solide) et la remonter jusqu'à toi, ensuite tu hisses depuis ton bateau.
Ado, c'est comme ça que je me faisais un peu d'argent de poche dans le port des embiez en récupérant tout ce que les gens perdaient à l'eau

Maintenant, si on ne voit pas le mouillage, il semble prudent de confier cette plongée à quelqu'un qui en a l'expérience (apnée ou bouteilles)

Bon courage à toi, et puis, comme tu l'as dit plus haut, l'essentiel c'est d'avoir sauvé ton bateau et ta vie

16 sept. 201916 sept. 2019

essaye ça!
ça fonctionne bien.
Grappin Crochet Griffe Multifonction KZKR en Acier Inoxydable pour l'Extérieur Escalade Crochet de Gravité Multifonctionnel Grappin Gravity Crochet

16 sept. 2019

Pour revenir à l'apnée, il ne faut pas oublier la mobilité du diaphragme qui permet de bien diminuer le volume à la disposition des poumons qui vont se comprimer.

16 sept. 2019

si Goj n'arrive pas a récupéré son ancre et chaine apres toutes ces "conseils" c'est désespérer de tout :pouce:

16 sept. 2019

Il en a commandé une neuve sur Amazon.

16 sept. 2019

j'allais même dire que depuis le temps que ce fil dure, il aurait déjà du la récupérer 10 fois....
En tout cas, nous allons être incollables sur les secrets de l'apnée :
www.hisse-et-oh.com[...]n-ancre

16 sept. 2019

Sinon, elle est où cette ancre......... ;-D

16 sept. 2019

ça! je le dirai quand je l'aurai récupéré!

16 sept. 2019

C'est un sujet qui aura fait couler beaucoup d'ancre.... :mdr:

16 sept. 2019

Enfin "d'encre" :acheval:

16 sept. 2019

Bon pour vous dire que j'ai regardé plusieurs vidéos sur youtube, ils donnent pleins de super conseils comme le fait de s'échauffer par série de 30 secondes avant. Je pensais que ça essoufflait...

Surtout ils conseillent tous de ne JAMAIS plonger seul. Alors je vais sur les lieux demain mais j'attendrai après-demain le retour de l'équipière sur le bateau. Je m'attacherai un bout à la cheville pour qu'elle puisse me remonter au cas où

16 sept. 2019

Bah...si tu as une équipière, envoie la à ta place...ça règlera le problème! :mdr:

16 sept. 2019

Soyez raisonnable et lucide. La plongée apnée (et bouteille) s'apprend en milieu encadré et se pratique avec sa tête en connaissant ses possibilités réelles et non rêvées
S'attacher un filin quelconque à une cheville est une idée potentiellement très dangereuse, car à chaque instant on risque de s'en mêler. Toute gêne peut immédiatement poser de sérieux problèmes et en tout cas, en apnée provoque une nette augmentation de consommation d'O2. En plongée on doit d'ailleurs avoir systématiquement sur soi un couteau pour se dégager d'un cordage ou autre qui peut vous bloquer. Cela fait parti de l'équipement de base.
La personne surveillant un apnéiste doit avoir un niveau supérieur au plongeur pour pouvoir intervenir efficacement et avoir des notions de sauvetage et ranimation car remonter ET sortir PUIS faire ce qu'il faut immédiatement demande VRAIMENT un très bon entrainement. Vous n'avez pas le droit moral de faire prendre des risques inutiles pour un bout de ferraille !!!!!

16 sept. 2019

Jamais plonger seul, c'est la sagesse meme. Ca ne te sauvera pas la vie au fond, mais ca te sauvera peut etre si tu es pas bien du tout en revenant à la surface...
Sinon, si tu as vraiment du mal à descendre, hésite pas à y aller lesté : tu récuperes deux bons gros galets, ca t'aidera à descendre sans cramer trop d'air, et tu les laisses au fond.
Perso le tenterais le coup du mousqueton : c'est rapide et fiable, normalement en une plongée tu auras fait le boulot.

16 sept. 2019

Un bon entrainement en baignoire...

16 sept. 2019

Prend une paire de palme !!! Car si tu es pas habitué je doute que tu y arrives !!! Car 5 m cela paraît peu !!! Mais cela paraît compliqué pour certains !!

16 sept. 2019

une paire de palme , un masque et un gros parpaing !! et ça descends tout seul

16 sept. 2019

Pour ma part, je déconseille fortement d'apprendre à descendre à 5 mètres avec un objectif aussi important que celui de récupérer son mouillage.
L'apprentissage de l'apnée devrait se faire dans des conditions sans objectif important provoquant stress et obligation de réussite.
Et certainement pas avec un parpaing pour t'aider à descendre !

Contrairement à ce que certains sur-marins affirment ici, c'est dangereux, et le risque est loin d'être nul. (Ton idée de bout aux chevilles ne permettra à ton équipière que de rendre le corps à la famille...)

D'autant que faire un noeud ou crocher un mousqueton dans ces conditions n'est pas aisé;
quant à l'idée de remonter ensuite les 8 kg de ferraille et les maintenir en surface à la force de tes palmes le temps nécessaire de les ramener au bateau, c'est totalement farfelu : essaie donc de rester debout en surface avec simplement les bras levés au dessus de la tête...
Je ne dis pas que c'est impossible, mais je ne suis pas certain que tu y parviennes... en tout cas, fais cet exercice avant de tenter...

La solution qu'il te reste consiste donc soit à utiliser un stratagème (grappin, aimant, turlutte, etc...), soit à utiliser les compétences d'un quidam : un plongeur te fera ça aisément contre une bouteille et une poignée de mains.

16 sept. 201916 sept. 2019

les 8 kg de ferraille correspondent aux 5/6 mètres de chaine de 8 mm que certain sur-marin propose de remonter à la palme...
il ne suffit de prétendre avoir une cervelle : faut s'en servir de temps à autre : 8 kg pour tout un mouillage ?

16 sept. 2019

Oui je vais trouver un bon gros truc pour descendre tout seul.
Bah pourquoi pas mon autre ancre, tiens pendant que j'y pense :reflechi:

16 sept. 2019

@Ppf Tu penses réellement que Goj va remonter l'ancre dans la main ? un voileux ça a une cervelle quand même ! :-(

16 sept. 2019

Rahan le faisait avec un gros cailloux, ça pollue moins...

16 sept. 2019

Goj; si tu ne le sent pas, n'y vas pas!
Si tu y vas il faut y aller tranquillement, sans forcer. Si tu n'y arrives pas c'est pas grave...
L'apprentissage de l'apnee à de particulier de n'a pas laisser de deuxième chance en cas de problème.

16 sept. 2019

Salut Senetosa si si ça va le faire, je le sens bien ^^

16 sept. 2019

:mdr: c'est quand même marrant ces forums...

Un gus arrive en disant qu'il ne connait rien à la voile, qu'il va acheter un bateau de 7 mètres pour faire le tour du Monde, et tout le monde lui dit :
"vas-y mon gars, n'hésite pas, fonce, et ... :blabla: "

Et là on fait toute une histoire pour descendre à 5 m de profondeur, ce qui fait 3 fois la hauteur d'un adulte moyen...

Et puis lisez les conseils qui sont donnés avant de dire que c'est lourd à remonter à la main...

16 sept. 2019

oui, ce fil est incroyable... :tesur:

16 sept. 2019

Incroyable et consternant...

16 sept. 201916 sept. 2019

La différence c'est que le gus qui ne sait pas naviguer, il n'arrivera pas à sortir du port et a tout le temps pour apprendre, alors que le gus qui ne sait pas plonger a moins d'une minute et peut y laisser sa peau, même à 5 m.

16 sept. 2019

Après, le principe d'un forum, c'est d'échanger, non? Quelque soit le sujet, tant que tout le monde est courtois....

16 sept. 2019

Soyons rassuré.
Il dit "Surtout ils conseillent tous de ne JAMAIS plonger seul. Alors je vais sur les lieux demain mais j'attendrai après-demain le retour de l'équipière sur le bateau. Je m'attacherai un bout à la cheville pour qu'elle puisse me remonter au cas où"
Au moins le corps ne flottera pas sur les flots pendant des jours...

16 sept. 2019

Goj, sérieusement tu as quoi sur ton canot pour confectionner un grappin ? Des fourchettes ? Un vieux parapluie ? Des baleines de soutien gorge... ? Y a bien un truc à bord qui peut ressembler à ça. Ou tout simplement un deuxième mouillage avec une ancre plate ?
Quand je pense à tout ce que j'ai remonté sans jamais le vouloir ! :pecheur:

16 sept. 201916 sept. 2019

Bon alors t'en es ou Goj tu l'as récupéré ta pioche? :mdr:

16 sept. 201916 sept. 2019

Avec une gaffe de 2m et + ça fait plus grand chose si on y ajoute un crochet au besoin (genre crochet pour mouillage) mais le plus simple c est encore d aller chercher la bête dans le bain pour la crocheter ou avec un bout; c est pas les solutions qui manquent.

16 sept. 2019

Va pas prendre des risques inconsidérés en descendant a 5 m

vu le succès incroyable de ce fil passionnant, et le trafic qu'il génère Heo via sa boutique va te faire un tarif défiant toute concurrence pour un mouillage neuf.

De plus tu ouvres une cagnotte, si chaque intervenant te passe quelques €, tu auras un mouillage neuf à l'oeuil en l'échange de quelques bons mots ..
Elle est pas belle la vie en 2019.

16 sept. 2019

ça je lui avait déjà dit en mp.
je crois qu'il va plonger quand même

16 sept. 201916 sept. 2019

ah merde !!
NON GOJ fait pas ça !!
tes poumons vont exploser, le sang va sortir par tes oreilles !
et si tu meurs étouffé tu vas finir en enfer.
Et oui en enfer, car comme chacun sait le point commun entre l'enfer et l'étouffement c'est que satan l'habite

16 sept. 2019

Toi t'as un problème avec 2019 mdrrrr

16 sept. 2019

Oui mais faut remonter... bon je sors :)

16 sept. 2019

exact @cezembres
Si cela se trouve, c'est un fil ouvert par les gestionnaires du site, rien que pour générer du trafic.....
parce qu'en fait il n'y a que 2 solutions :
- soit tu plonges ou tu fais plonger
- soit tu dragues
tout le reste n'est que littérature. (abondante, j'en conviens)

16 sept. 2019

tu oublis la 3 eme solution qui consiste a se procurer un autre mouillage et la les variantes sont multiples.

  • tu commandes sur Heo, c'est comme casto y 'a tout cequ'ifot
  • il y en a plein qui trainent dans les bailles a mouillage de bateau qui ne sortent jamais
  • tu décroches discrètement un bateau en mouillage forain et t'accroche a sa place etc .. etc ...
16 sept. 2019

Spade d'accord, Britany m'suffit, fob rocna ou pas

16 sept. 2019

et encore, pour ne pas envenimer, je ne dirai rien des bateaux en contreplaqué qui sont faibles du bordé.
genre : "quoi, il n'est pas frais mon poisson?"

16 sept. 2019

pas bête, ça....
c'est sur, j'en ferai rien avant

16 sept. 2019

Bah oui y a bien un enurgumène qui passe son temps a dire que le poids ne compte pas - il parait qu'il est convaincu que la taille aussi ne compte pas

16 sept. 2019

là tu remets sur le feu le choix de l'ancre :acheval:

16 sept. 2019

quitte à laisser le mouillage par 5 mètres de fond, on te laisse le choix de la pioche.

16 sept. 2019

Sinon Patxaran, vu que tu ne recevra ta caisse en plastique qu'en 2021, tu pourrais acheter dès maintenant un mouillage et le prêter a GOJ en attendant, tu ferais ainsi ta BA de l'année.

16 sept. 2019

voilà l'idée du siècle, une ancre en contreplaqué

16 sept. 2019

Lol oui j'ai envie de plonger maintenant :) ca va vous inquietez pas ça va bien se passer. J'ai eu l'idee de plonger avec mon fait-tout sur la tête accroché au menton aussi comme ça ça me fera plus d'air.

16 sept. 2019

AH NON !!!
pas le fait-tout !!

je vois déjà les gros titre d'heo demain, j'ai perdu mon fait-tout dans 5 m de fond comment le repêcher !

16 sept. 2019

c'est un sujet qui fout la pression quand même :mdr:

16 sept. 2019

On touche le fond surtout

16 sept. 2019

la question de fond est surtout de savoir si une telle ancre va pouvoir servir de refuge à des mollusques quelconques. :bravo:

16 sept. 2019

ça dépend ...
si mémé avait la vaisselle au dessus, avec un liquide vaisselle non 110% bio, toute vie va disparaitre pour 5 décennies,
alors que si pépé a fait popo, alors là ...c'est le cycle de la vie qui démarre.

16 sept. 201916 sept. 2019

Je m'étonne que personne n'ait encore proposé l'échelle double
Tu prends une échelle double de 6 m.
tu la gueuse pour qu'elle aille au fond et soit en appuis sur le bordé de ton bateau.

Tu n'as plus qu'a descendre et remonter l'échelle !
et comme en plus tes poumons ne s'écrasent pas, car tenu par tes côtes incassables, tu prends un tuyau et tu respires dedans (moi j'ai tout lu et suis vachement culture de la science batipholique maintenant)!

conseil pour le tuyau, évite de démonter celui des WC, ou celui d'échappement, prend plutôt un tuyau d'eau.

16 sept. 2019

On a même largement dépassé le fond :doc: et il y en a qui continue à creuser pour aller encore plus bas.

Laissons les s'enterrer ! :acheval:

16 sept. 2019

pardon maitresse je le ferait plus, d'accord je vous donne mon carnet de liaison et 1 heure de colle.

16 sept. 2019

Goj,
pas de souci à mon avis pour aller clipper un mousqueton à 5m et remonter.
Evite de t’attacher la cheville, c’est pas bon du tout ça. Pas d’effort au fond. Souffle profondément et prend une inspiration normale avant de plonger.
Pour passer les oreilles, un truc tout simple : fais quelques vasalva en surface, la tête hors de l’eau. Puis tout de suite quand tu plonges, dès les premiers mètres. Souvent on commence à compenser un peu tard, et ça passe plus.
Tu nous dira le résultat.

16 sept. 2019

Salut Pipsekidion. On a du mal m'expliquer Vasalva. Je croyais que ca consistait justement à se boucher le nez et souffler jusqu'au fond chaque fois que ça comprime. C'est pas ça?

17 sept. 2019

ça veut dire en français "arrête de mettre les doigts dans ton nez"

17 sept. 2019

VaLsalva, le pauvre :jelaferme:

16 sept. 2019

Excuse nous Phil, la vie d'une ancre est en jeu ! On n'est pas là pour rigoler sur ce sujet. Il serait insupportable que cette ancre et sa chaîne, qui n'ont - on est d'accord - absolument rien demandées, ne puissent rejoindre la baille dans laquelle elles sommeillent toutes deux. Goj se prépare philosophiquement pour tenter l'exploit à la lecture des posts des multiples contributeurs. En ce moment il retient sa respiration en attendant le retour de son équipière.

16 sept. 2019

au fait c'était quoi comme modèle d'ancre ?

16 sept. 2019

Pfft laisse ça au fond c'est démodé

17 sept. 2019

pas bon la chaine en or, ça fait de l'électrolyse sur les barbotins.

entre une ancre démodée et une chaine toxique,
tu devrais nous remercier de ne pas t'aider a récupérer ça !

17 sept. 2019

tu sais ce qu'il te reste a faire ?

17 sept. 2019

la chaine et le barbotin, c'est comme le yng et le yang, la verge et le con, ça ne doit pas être séparé.

Soit tu barbotes pour que la chaine rejoigne le barbotin, soit le le barbotin barbote pour aller rejoindre la chaine.

16 sept. 2019

Si à 50a tu n'as pas une delta 16kg en or massif, tu as raté ta vie....

16 sept. 2019

C'est une delta 16kg en or massif avec une jonction coudée 14 carats

16 sept. 2019

Une Delta. Si tu l'avais dit dès le départ on n'en serait pas là !!! :star2:

Une Delta je rêve :doc:

17 sept. 2019

L'ancre je m'en fout, c'est surtout la chaine en or qui donne un petit coté rappeur US à mon bateau.

17 sept. 2019

T'as rien compris. Le barbotin aussi est en or.
Hey, pas con...

17 sept. 2019

Barboter! Je sais.

16 sept. 2019

je sens qu'il va s’entraîner à l'apnée avec son équipière.....

16 sept. 2019

vu l'heure il peut commencer par l'apnée du sommeil

16 sept. 2019

@Goj,

quand je lis la dernière phrase de ton profil
"Ca ne me gène pas de passer pour un benêt, du moment qu'à la fin j'ai compris."

puis ce fil.

je me dit que tu es un sacré visionnaire !

17 sept. 2019

Ah oui tu as vu? Pour rien au monde je ne la retirerai cette phrase, je me suis déjà pris plusieurs jetées de tomates grace a elle :)

16 sept. 2019

Normal, il voit à 5 mètres une ancre dans la nuit. :lavache:

17 sept. 2019

personne n'a pensé à lui dire d'y aller avec son gilet autogonflant.
arrivé a 5 mètres, avant d'attaquer l'interminable remontée, 5 mètres ... tu tires sur la chevillette et hop (ou pas).

17 sept. 2019

Goj, y'a un fil qui propose d'envoyer des filles de j... faire du lounge côte pour ramasser des ancre Delta. -> Voilà la solution.

17 sept. 2019

il s'agit pas de les envoyer en l'air mais au fond !

17 sept. 2019

Ancre volante, je ne connaissais pas.
Le mieux est une ancre flottante = zéro problème.

Quand même, quelle idée de mouiller dans un coin où y'a même pas de marée ! :reflechi:

Pourrait-on trouver une fille qui fait tout ?

17 sept. 2019

bah bien sur ! 5 m !

vas y a marée basse, tu te mouilleras a peine aux genoux.

17 sept. 2019

Goj
Amène ton fil en taverne, on va s'en occuper de ton ancre ! :alavotre: :topla:

17 sept. 2019

Ah c'est pas moi qui dit... Mais quand j'aurai rêcupéré mon ancre je la preterai à Heo pour mettre le fil à la cape!

17 sept. 2019

A la cape avec une ancre. Tu navigues sur la banquise ?

17 sept. 2019

c'est pas une ancre c'est une delta dorée

17 sept. 2019

:-D :-D :-D remarque j'en serai pas là. A aller récuperer, une tite rando et on en parle plus!
Merdouille ils disent pas "à la cape" quand le sujet plonge avec une ancre à coté?

17 sept. 2019

On ne sait pas avec le brizchose, nous on ne participent jamais a des sujet sur les ancres, encore moins si ils plongent.

17 sept. 2019

Tiens, :-( j'avais vu ce fil cadenassé ce matin, ce qui n'était pas très étonnant vu l'intelligence de certaines contributions récentes...

Bon alors, ce mouillage, toujours au fond ou il est remonté ?

17 sept. 2019

Et voilà, le cap des 100 réponses est passé ! Que de baratin et de digressions pour pas grand chose, tout ça pour une ancre en ferraille.
Pourquoi ne pas avoir utilisé une ancre flottante, aucun problème pour la récupérer, mais certainement que là, tu aurais eu un bout dans l'hélice, et les conseilleurs (les mêmes) se seraient fendu qui d'un coupe orin de telle marque, qui d'une manœuvre particulière qui fonctionne à tous les coups.

Comment faire long avec 5 mètres de fond !

17 sept. 201916 juin 2020

Tatata taaaaaaa! :pouce:
Le mousqueton, les amis. Le mousqueton!
Le gardien des bouées m'a aidé, on l'a fait depuis son zodiak.

En fait j'étais pas enroulé autour d'un caillou mais autour d'une bouée. :tesur:
Mon mouillage l'a coulée, entre deux eaux, à 2 ou 3 mètres max. Mon mouillage haut, juste en dessous de la bouée.

Alors naturellement, on a d'abord essayé la technique du bout en dessous de la chaine, vu que c'était moins loin. Ça n'a pas marché. Bouée trop large et tour mort de chaine tendu comme un string.

Après on a sorti le mousqueton pour aller frapper la chaine un peu plus loin. Là c'est lui qui a plongé, il a fait ça facile. Ça n'a pas marché le mousqueton était trop gros pour l'interieur du maillon et trop petit pour le maillon en entier. Ça a sauté.

Il a plongé une deuxième fois. Là il s'est carrément mis debout sur le fond , la chaine sous les pieds, pour tirer sur le bout forcer sur la chaine et clipser le mousqueton.Chaine coincée dans le mousqueton mais mousqueto' pas refermé en entier. On a retiré, ça a re-sauté.

Alors on est allé à l'ancre, là je lui ai demandé si je pouvais essayer. Je lui ai dit que je ne savais pas si je pouvais le faire. ll m'a dit ok vas-y je regarde.

J'ai plongé les 5m eeeeet clic le mousqueton!

L'apnée a été bizaremment moins difficile que dans mon souvenir. Sùrement le fait de m'être renseigné sur ce fil et ailleurs sur internet pour faire les choses correctement et sans paniquer. Decompresser avant de mettre la tête dans l'eau, ne pas utiliser les bras, valsalva, ne pas regarder ennhaut en remontant, ne pas faire de gestes couteux en énergie une fois à la surface. Et par dessus tout ne pas le faire seul. Là avec lui je me sentais safe. Il m'a dit que pour mes oreilles j'aurai peut être pu remonter moins vite. Il m'en restait encore un peu, j'aurai pu le faire mais j'ai su contenir 100% de ma panique encore. Je voulais pas trainer quoi.

Trop bien, c'est une super journée. Le gardien vient manger demain soir au bateau.

Merci beaucoup pour toutes les idées et les recommendations, même ceux qui me conseillaient de ne pas le faire pour mon bien.

Une leçon à 100 euros le port. Quand même.

Dernier conseil à appliquer à partir d'aujourd'hui, promis: le tour mort de la chaine au taquet! Même avec une main de fer.

Ah zut, en écrivant ces mots je me rends compte que j'ai pas récupéré la mains de fer... :oups:
Attendez j'y retourne !!

17 sept. 201917 sept. 2019

Félicitations!
L'apnée, c'est 99% dans la tête, et le fait d'être surveillé t'a permis de réussir sans souci, et sans danger.

On ne fait jamais de tour mort avec la chaine : si pareille mésaventure t'arrivait de nouveau avec la chaîne tendue à mort, elle resterait complètement bloquée avec impossibilité de la défaire à la main... Si tu cherches la sécurité, mets 2 bouts au lieu d'un seul.

Pour la même raison, je n'utilise plus de main de fer : un noeud de bosse va tout aussi bien, est gratuit, ne se défait que lorsque je le lui demande uniquement, et en cas de pépin un simple couteau en vient à bout. Et, pour ma part, je trouve ça plus élégant...

.. et on ne compense pas les oreilles avant de mettre la tête sous l'eau, c'est totalement inutile, et sollicite les tympans pour rien.

17 sept. 201917 sept. 2019

Je répète : on ne fait jamais de tour mort ni de noeud avec une chaîne : si elle venait à se souquer fort, les maillons se bloquent et il devient impossible de larguer le tout...

Moi, je reprends la chaine avec un noeud de bosse et ramène le bout au maître bau. Le noeud ne pisse pas, il est parfaitement sûr (bien plus qu'une main de fer qui peut se déformer sous l'effort et être difficile à larguer), il est aisé à faire et à défaire.

Si tu as un doute sur ton bout, peur qu'il ne pète, tu en prends un autre.
Et, mieux, tu en mets un sur chaque bord... avec le noeud de bosse c'est possible, et gratuit.

Ma chaîne est assurée par un bloque-chaîne.

17 sept. 201917 sept. 2019

Au maître bau, oui, quand je mouille en tout chaîne, afin de rendre la ligne élastique, et donc absorber les chocs dus à la houle ou aux surventes. J'ai vu le bout s'allonger de près d'un mètre.

Et quand cela monte trop fort, je laisse le noeud de bosse descendre dans l'eau, et ramène le bout à l'arrière. Cela me fait alors un mouillage mixte avec une quinzaine de mètres de câblot, le tout sans augmenter le rayon d'évitage... Son élasticité absorbe l'énergie développée dans les chocs, et protège donc la tenue de l'ancre. Technique efficace en cas de vent fort. En cas de vent faible, l'élasticité de la chaîne est suffisante. Mais mon bout reste toujours à poste.

Bien protéger les endroits de ragage, car le bout travaille énormément.

www.svb-marine.fr[...]ne.html

17 sept. 2019

Salut Persil. Merci.
En essayant de ne pas attendre 200 posts. Si ton noeud de bosse pète, certains ici dise d'assurer avec un tour mort de chaine autour du taquet. Toi tu dis non. Qu'est ce que je fais?
Assures tu ta chaine?

17 sept. 2019

Au maitre bau ?! :tesur: pourquoi, pour augmenter l'elasticité?
C'est quoi ton bloc chaine?
J'ai compris l'histoire des maillons qui se bloquent ok, d'accord avec toi.

17 sept. 2019

super ,super :pouce: :pouce:

tout est dans la tête pas dans les poumons

18 sept. 2019

Et pourtant…le mental est TRES important pour la pratique de l’apnée, et j’ai eu l’occasion de le constater.
J’ai eu l’occasion de participer à un stage d’apnée animé par le regretté Loïc Leferme (un apnéliste de haut niveau, malheureusement disparu lors d’une plongée), il s’agissait d’une plongée à l’aide d’une gueuse à une profondeur de 20 mètres. A l’époque je pratiquais couramment et modestement la chasse sous-marine (uniquement pour me nourrir sans esprit de compétition) à des profondeurs allant de 5 à 10 m qui étaient ma zone de confort, j’avais en effet beaucoup de mal à aller au-delà. Autant dire que les 20 mètres n’étaient pas évident pour moi…et les premières tentatives avec la gueuse se sont révélées laborieuse, en fait mes oreilles ne « passaient » pas, mais c’était plutôt dans la tête que ça n’allait pas... Je me souviens des mots de Loïc qui me répétait sans arrêt, « relâche toi, tu verras tu vas y arriver relâche toi , relâche toi….j’ai fini par atteindre un tel niveau de relâchement que j’ai fini par atteindre les 20 mètres comme dans un rêve, j’ai un souvenir ému de cette descente , j’ai encore dans les oreilles le bruit du frein (un bloqueur à came de voilier), et surtout cette remontée tranquille, sans bouger , les bras en croix en regardant le fond, un immense bonheur ! C’est là que j’ai compris qu’effectivement l’apnée c’est SURTOUT DU MENTAL, et je me souviens de la joie de Loïc qui avait réussi à amener en sécurité une espèce d’éléphant à une profondeur qui était à priori hors de sa portée.

17 sept. 2019

Bravo !!
Mais au fait, et la bouée, l'as-tu récupéré ?
;-)

17 sept. 2019

Voila, c'était pas bien compliqué.
Bon, tu sauras pour la prochaine fois ... Ah non il n'y aura pas de prochaine fois avec la chaîne, bon ça sera pour autre chose, c'est utile de savoir plonger un peu autour du bateau...

Bravo!

17 sept. 2019

" Quand problème tu auras
Toujours Totor tu écoutera
Et tu verras, tu verras...
Ton problème se resoudra "

www.hisse-et-oh.com[...]ecupere

:-D :-D :-D

17 sept. 2019

Sauf que Goj n'a pas fait comme il avait dit :
www.hisse-et-oh.com[...]ecupere
Il aime bien compliquer les choses, j'avais déjà remarqué :mdr:

17 sept. 2019

Et tu as toujours 2 fois trop de chaîne ?

17 sept. 2019

Lol c'est tout à fait exact ! Pour ma défense j'avais une bouée à 2m sous l'eau qui me tendait les bras ma chaine au cou. J'ai pas pu résister. Je suis si faible :heu:

17 sept. 2019

Si Senor Jean, le compte est bon, toujours 70m, pas encore acheté le cablot et jeté les 30 derniers metres :) mais j'ai pas oublié c'est au programme!

17 sept. 2019

BRAVO GOJ !! :bravo: :bravo: :bravo:

17 sept. 2019

C'est Totor
Le meillor...

Sauf qu'il a fallu plusieurs coups pour y arriver...

Et que logiquement on remonte un mouillage par le bout de la chaîne, pas par l'ancre.

Bref, mais pour penser que sa chaîne fait le tour d'un caillou au fond alors qu'elle est enroulée autour d'une bouée, c'est que l'on a pas bien regardé où l'on a posé sa pioche.

17 sept. 2019

Goj est le super héros de hisse et oh ! :bravo: :bravo: :bravo:

17 sept. 2019

En synthèse (pas eu le temps de lire) il aurait réussi le bougre.

18 sept. 2019

Bravo pour ce dépassement c’est pas évident de se lancer quand on ne pratique pas.
Tout comme ceux qui préconisent le port du gilet (que je porte rarement) ou celui du harnais (encore moins), je pense qu’un minimum de pratique de l’apnée est une bonne sécurité pour qui va sur l’eau.
J’ai dans mon vide poche, coté table à carte, un masque et un tuba… et dans la coffre arrière une paire de palmes d’apnée. Ca m’a sauvé le coup et parfois celui de voisin bien des fois.
L’apnée n’est pas une pratique élitiste, elle ne nécessite pas une grosse condition physique, juste de prendre le temps de se pencher sur cette discipline, les précautions à prendre, la préparation et de prendre conscience nos propres ressources.
J’encourage tout les navigateurs à faire un petit essai dans le club du coin, c’est que du bonheur !!

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bien fini ?

Après la pluie...

  • 4.5 (71)

Bien fini ?

mars 2021