Tout augmente oui...sauf nos bateaux

Bonsoir
A l heure du tout augmente je constate sur les annonces que les prix de nos navires s effondre. Sur mon excellent mais neanmoins agé F25 je dirais 50, 60% sz chute de valeur sur 5 ans...Ça calme..conscient que ce n est pas investissement a la base mais quand méme..Et le votre?

L'équipage
12 mar. 2018
12 mar. 2018

il y a un engorgement pour les ventes de bateaux d' occasion . Il est causé par le manque de places .

Pas seulement le manque de place : de plus en plus de navigateurs vendent sans racheter et beaucoup de ports autorisent la reprise de la place et pourtant les bateaux doivent être bradés le plus souvent pour être vendus ...

C'est une activité qui a trop de contraintes, en particulier financières pour les nouvelles générations.

12 mar. 2018

Finance c'est sur mais pas que ça.
Cela a déjà été abordé sur HEO.Les jeunes générations consomment la voile différemment et ne veulent pas s'embeter à acquérir un vieux bateau avec les toutes les contraintes inhérentes à la propriété.
Ils préfèrent louer un bateau plus récent que celui qu'ils auraient pu avoir ou co naviguer en croisière ou en régate.
Un coup en Bretagne,un coup à Marseille,un coup à la Rochelle et vogue....

12 mar. 2018

En discutant avec des chantiers sur le salon, ils le disaient exactement la même chose que toi. Pour eux, le vieillissement de la plaisance est un fait et une fois qu'un "vieux" vend son bateau, la place est rarement prise par un jeune. Question de finances sans doute qui fait que le bateau n'est plus une priorité.

Le mien aussi s'est effondré mais j'en suis tres heureux pour tous ceux qui veulent acheter un bateau,j'ai toujours trouvé que les bateaux d'occases etaient horriblement chers et ca a plombé une partie de ma jeunesse pour acceder a un bateau potable ,vive l'effondrement du marché et j'espere que ça va empirer % :pouce:

12 mar. 201812 mar. 2018

oui pierre 2 c'est un point de vue ! mais alors pareil pour ta maison ta voiture tes collections de vinyls ton boulot etc... toujours d'accord ?

12 mar. 2018

Et de plus, le marché de l'immobilier s'est aussi effondré après la bulle financière des années 90, complètement aberrante, ce qui a permis à des familles à revenus modestes confinés dans leur 3 pièces HLM d'acheter leur "chez soi". Toutes ces fluctuations ne sont que des rééquilibrages.L'effondrement est souvent proportionnel à l'exagération des prix.
La dégringolade des voiliers d'occasion permettra peut être de relancer auprès de la jeune génération une pratique qu'elle boude aujourd'hui car prix + contraintes + absence de confort +mise en danger est une équation bien lourde à porter si elle n'est pas motivée par la passion.
Enfin, c'est ce que je pense.

15 mar. 2018

Atlantico: La mairie de Roubaix met en vente des maisons à un euro
www.atlantico.fr[...]55.html
A qui le tour?
Philippe

Une maison c'est un bien immobilier !sinon d'accord pour tout le reste ,tout ce qui est d,occase est toujours trop cher ,ah ! Le boulot c'est pas un objet ;-)

20 mar. 2018

à Roubais les maisons coutent plus d'un euro ?????

au vu de la météo je trouve ça insensé
Dans quelle époque vivons nous

13 mar. 2018

La décote d'une voiture n'est elle pas pire que celle d'un bateau ?

13 mar. 2018

C'est une manière de restituer du pouvoir d'achat aux jeunes générations.

C'est sur Pierre que ceux qui visent un achat dans quelques années seront du bon coté.. Ce sera bien la première fois de ma vie que je serai dans la tendance favorable.. Je surveille les prix des X yacht 332, actuellement c'est dans les 60-70 k€, à suivre dans 4 ans, probablement 40-50 k€...

Moi je suis les delhers 29 , actuellement dans les 40 milles ,hors de prix pour un bateau de 20 ans ,quelques soient ses qualités :-)

18 mar. 2018

Mille fois d'accord avec toi , cela permettras aux jeunes d'y accéder plus facilement.

12 mar. 2018

salut
eh oui Dream en dehors de quelques types de voiliers c'est jusqu'a 50% de dévaluation sur ces dernières années, pas bon pour le moral quand on en a un à vendre mais on ne peut pas y faire grand chose et on peut raisonnablement penser que ça va empirer, donc la question à se poser est : je l'accepte et baisse de suite mes prétentions de 40 à 50% ou je continue à payer entretien/place port/assurance/etc... et je le garde sur les bras en attendant un miracle ??? je me tâte : un Centurion 45 en bon état à 50K€ ça devrait se vendre même si ça fait mal, non ? :lavache:

Un bateau de plus de 20 ans devrait se vendre une poignée de figue !je trouve que le marché est encore trop surcoté :-)

13 mar. 2018

Affirmation gratuite et non fondée sur des critères objectifs.

13 mar. 201813 mar. 2018

étoile mise par erreur sur l'intervention de Pierre2,

12 mar. 2018

Bah les bateaux ne se renouvellent pas et coutent de plus en plus chers à l'entretien alors que la côte peine à se maintenir, donc pas de demande, donc prix en chute.

A l'inverse, je ne trouve pas de jeune occasion (bateau de moins de 5) aujourd'hui à un prix équivalent de celui que j'avais acheté il y a 6 ans avec 5 ans d'âge à l'époque.

Avant on appliquait une côte plancher sur une occasion après la 7° à 10° année mais ça ne veut rien dire.

Un bateau de plus de 40 pieds de plus de 15 ans, au vu du prévisionnel d'entretien et de remplacement (dormant, courant, moteur, électronique...) ne vaut rien.

Les croiseurs à déplacement disparaîtront avec leurs propriétaires, les rares supports qui ont de la demande aujourd'hui hors grandes unités sont petits, économiques avec un "fun factor" élevé.

15 mar. 2018

+1 Dr Feelgood pour cette analyse qui me semble très pertinente.

15 mar. 201815 mar. 2018

C'est moi qui supporte mon bateau et pas lui qui me supporte. Si nous nous mettons à ne plus supporter nos supports nous les remplacerons par des plateformes.

12 mar. 2018

C’est peut être le retour de manivelle de la politique des grands chantiers Français et des médias (spécialisés ou non)… ça pousse à la vente, ça fabrique du rêve, la voile c’est autre chose, il faut aimer…
Ce n’est pas parce que tu as tout le confort intérieur que tu peux te soustraire à un environnement. Du coup, beaucoup de déception, de port saturés, de manque de place, bref une plaisance sinistrée.
Les bateaux ne coutent plus rien mais il a été moins couteux de naviguer. Pour les petits budgets, en trois ans de port, tu consomme le prix de ton bateau !!

12 mar. 2018

Bonsoir,

comme d' habitude, j' ai une opinion bien différente de la majorité sur Héo:
pour moi qui navigue depuis plus de 35 ans avec un "petit" budget, j' ai pu m'offrir le bateau dont je rêvait il y a une trentaine d' années, un Brise de mer 31, que j' ai pu retaper et équiper quasi uniquement avec du matos d' occase, démodé mais parfaitement fonctionnel, ce qui me rend le plus heureux des plaisanciers.

Et côté place de port, je paye 422 euros à l'année pour un 9m30 en Bretagne sud, c' est pas vraiment la ruine!

Il y a une trentaine d' années, quand je préparais mes bateaux de 7m30 puis 8m50, je ne trouvais que très rarement du matos d' occase, et c' était proportionnellement beaucoup plus dure à budget équivalent.

Après, c' est sûr que mon bateau ne vaut pas le prix qu' il m'a coûté, mais je m' en fout puisque je suis heureux avec et que je n'ai nullement l'intention de le revendre!

Gorlann

13 mar. 2018

tout dépend de l endroit , il y a encore des possibilités de mouillage DDTM sans attente en Bretagne sud !consultez les bureaux DDTM

13 mar. 2018

Ben j' ai justement un ami qui vient de faire une demande pour un Sangria il y a moins de deux semaines, je vous tiendrais au courant.
Gorlann

13 mar. 2018

Mais arrêtez donc un peu avec VOS marinas où je ne mets jamais ma quille!!!

Il y a d' autres solutions sur notre littoral, le tout étant d' en accepter les contraintes.

Et je trouve que si on veut mettre son bateau dans une marina, il ne faut pas se plaindre du coup (je ne parle pas pour la Med qui n' a pas de marée).

Pour 422 euros, je n' ai pas tous les avantages des marinas:
-je ne peux pas partir quand je veux à cause de la marée
-il n' y a pas de place "attitrée", ce qui veux dire que quand je pars, je n' ai pas de garantie de retrouver la place à laquelle j' étais.
-lorsque la mairie fait un feu d'artifice (14 Juillet et fête de "La Belle Angèle") le pas de tir est à deux mètres des bateaux à quai, et c' est aux propriétaire de se démerder pour déplacer leurs bateaux (à condition qu' il y ai de la place, sympa pour ceux qui habitent à l'autre bout de la France), s' il a des dégâts, les proprios sont responsable!
-pas de surveillance (bateau "visité" deux fois en 14 mois).
Mais j' accepte sans problème toutes ces contraintes, je sais que c' est le "prix à payer".

J' ai un pote qui a acheté il y a trois ans un Sangria 10 000 euros, avec la place au ponton à Concarneau, et qui ne se plaint pas car il peut disposer de son bateau quand il veut, ce qui était primordial pour lui!

Et quand on fais un choix, il faut l'assumer et pas se plaindre.

Gorlann

12 mar. 2018

Ce que tu oubli de préciser, c'est que pour payer 422 € pour un 9m30 en Bretagne sud, il y a désormais 10 ans d'attente (mini). On ne peux pas tout ramener à un cas particulier. Pour un sangria au fin fond de la Vilaine tu es déjà à 800 € par ans, soit en trois ans, le prix du bateau.

12 mar. 2018

422 Euros tu le paieras par mois en contrat visiteur annuel n'importe où en France en attendant ta place.

13 mar. 2018

Pour 800 € je ne parle pas d'une marina... mais d'un corps mort au fin fond d'une rivière... Effectivement il y a beaucoup de mouillages moins chères, mais pas disponibles ! Ceux qui on la place là gardent, trop conscient de leur chance. J'ai consulté beaucoup de petits mouillages pas forcement des plus confortables, dés que la gestion est municipale ou associative (donc à des prix raisonnables) tu as 10 voir 20 ans d'attente !!

12 mar. 2018

C'est pas faux !

12 mar. 2018

je regarde pour un cata dans les 12 m , certain de 30 ans sont encore a 70/80 K€ , ou presque tout est a changer , bien trop cher au final après refit

14 mar. 2018

"C'est pas faux"

C'est "cottelette" que tu ne.comprends pas?....

12 mar. 2018

et j'en profite, si tu as une place à me proposer à 420 € pour mon 9.20 m... je suis preneur !! :heu:

12 mar. 2018

Les catas constituent un marché à part.
Le prix de vente des catas neufs augmente en gros de 10 % par an, les délais de livraison sont de 12 à 18 mois.
La demande a fortement évolué, en plus de la fuite des propriétaires vers la location, la demande a changé et la clientèle réclame sous l’influence de l’épouse et des enfants un confort de logement de plus en plus grand.
Et le prix des catas d’occasion s’en ressent directement. Difficile de trouver un cata d’occas de 40 pieds et plus de moins de 10 ans à moins de 200 KE.
Il faut dire que l’architecture des catas a très fortement changé au cours des 3/4 dernières années avec une luminosité et des volumes a vivre incomparables. Un 40 pieds aujourd’hui a plus de volumes qu’un cata de 43/45 pieds d’il y a 5 ans. Un Privilège ou un Catana par exemple de 45 pieds a moins de volumes qu’un Lucia 40 ou qu’un Lagoon 40.

CaptainRV

12 mar. 2018

Et vous le garez où votre cata ?

12 mar. 2018

@Capolarge. Il ne faut pas avoir une vision de la voile loisir qui date des années 70. Le cabotage côtier attire de moins en moins de monde. Ce n’est pas un jugement de valeur, c’est un constat. Changement de société, manque de temps, autres priorités, etc..
Il y a une forte demande pour d’une part des familles qui veulent avoir une ou deux années sabbatiques et partir au grand large sans compter ceux, de plus en plus nombreux, qui basent leurs bateaux aux Antilles en les laissant au sec 6 mois par an.

CaptainRV

15 mar. 2018

Rv , d ou l énorme augmentation des tarifs chantiers et mise a sec ...

18 mar. 2018

pour un cata ça doit faire mal le tarif ...

18 mar. 2018

@catana40: pour confirmer: pour un 38 pieds mono, 460€ mensuels en stockage a sec pendant la période cyclonique a Carenantilles Le Marin en 2016; 505€ mensuels en 2017; 620€ en 2018. 378€ Mensuels dans le sud de l’arc antillais avec l’effet de change favorable en plus.

13 mar. 2018

Y'a que des vieux (comme moi) ici ou quoi.
Quelle défaitisme! "Après moi pas de salut"
Certains jeunes ont autant de pouvoir d'achat que nous à leur ages.
Perso je ne sillonnais pas le monde en avion à 20 ans.
C'est seulement le mode de vie qui a changé.
Des passionnés qui veulent se passer un WE plié à fond de cale, y'en a encore et y'en aura toujours.

Seulement les bateaux ont terriblement évolués et c'est sur qu'un vaillant sangria ne fait plus la maille.

En tout cas la baisse du marché n'est pas trop efficace sur les transportables car ils gardent une cote elevee,c'est peut etre du a l'absence de la necessité d'une place de port :-)

13 mar. 2018

la baisse des prix de l'occase, c'est bien parce que l'offre est pléthorique par rapport à la demande
alors soit la demane est peut-être moins forte qu'à une époque, entre chômage / précarité / problèmes de place au port / loisirs différents..
mais il y a aussi que les bateaux vivent et vivent longtemps, surtout ceux en plastique, or on continue d'en produire des neufs en assez grande quantité, car comme dit catahorus l'architecture change, la construction fait des progrès, les façons de naviguer se renouvellent et des plaisanciers veulent renouveler leur bateau quand ils en ont les moyens.
Il y a un phénomène d'accumulation compte tenu du prix de la déconstruction presque tout le monde veut vendre son bateau même s'il a 30, 40 ou 50 et beaucoup de retard d'entretien.
Il faudrait faire une prime à la casse :)
ou acheter moins de bateaux neufs

13 mar. 2018

D'autant que, désormais, il faille prendre en considération le coût de la déconstruction des BPHU... à charge du dernier propriétaire connu ?
Et ça vient en plus du coût de possession, mais met (enfin) une fin à ce coût récurent.

mon bateau ne vaut qu'une poignée de cerise, je m'en fiche car je n'ai aucune intention de le vendre , quand je serais vermoulu j'en ferais cadeau à un jeune qui continuera de le bichonner et fera de belles croisières à son bord, j'espère tout de même que ce jeune n'est pas encore né aujourd'hui

13 mar. 2018

Mais non ! Tout n'augmente pas ! Vous êtes mauvaises langues. Ma retraite elle; diminue ! Alors vous voyez ?

13 mar. 201813 mar. 2018

bonjour à tous;beaucoup de constatations et d'evidences tout à fait realistes ont deja ete faites! il est vrai que le monde de la plaisançe change partout en europe! administateur longtemps d'une des plus grandes marinas d'europe et maintenant au conseil d'une marina de bretagne sud je ne suis pas trop optimiste on peut en effet se poser beaucoup de questions tellement il y a de categories d'utilisateurs en pleine mutation = les locaux qui vivent pres de la mer et qui ont toujours eu des bateaux ceux la sont souvent des passionnès et pres à faire des sacrifices financiers mais sont obligès de revoirs leurs pretentions vu le prix de la maintenançe d'un voilier! on reste sur l'eau mais on se tourne vers un semi rigide que l'on rentre le soir à la maison, et il y a ceux qui decident de partir un an ou deux; on achete un bateau de voyage(cette categorie de voiliers ne subit de decote trop violente) et puis il y a la majoritè des plaisanciers des grandes vacances ceux la de plus en plus sont realistes et comptent =temps d'utilisation, prix de la marina,assurance, entretien," plaisir" au mois de juillet et aout dans les marinas saturèes et ou l'on vous massacre avec des prix à la journèe ou à la semaine, liste d'attente, tarifs en constante augmentation=manutentions,carenage location de berre ,plaçe à l'annèe si vous en trouvez une (4 pour cent de plus cette annèe la plaçe chez nous.....) obligation d'etre surrequipè pour aller à 60 nautiques,revision des survies à des tarifs dements etc etc faut vraiment etre mordu! alors quand les enfants sont aux etudes que tout augmente sauf la baguette on prefere aller à l'essentiel! prendre 8 jours à la montagne et louer un bateau une dizaine de jours ou on est sure d'avoir du soleil! reste les bateaux à moteurs ..... les gros si l'on est tres riche pas de probleme! mais un paquet de vedettes à vendre et invendables ,reste les petits peche promenade qui font encore le bonheur de beaucoup de chantiers, mais avec la rarefaction du poisson et la reglementation,????????? et les retaitès de plus en plus mis à contributions et qui se souviennent encore d'une epoque plus faste mais cette clientele ne sera pas remplaçèe. le legislateur peut en effet se poser des questions ! faire des nouvelles marinas ou agrandir celles existantes???? mais dans 5/10 ans y aura t 'il autant de demandes???? c'est un peu le diable qui se mord la queue en attendant on essaie de vendre du reve de plus en plus hors de prix

13 mar. 2018

Si le rêve était bon marché, ça serait plus du rêve. Ça deviendrait une réalité pour la grande majorité. Pouah! Quelle horreur! Et pourquoi pas la démocratisation de la voile pendant qu on y est!!??

13 mar. 2018

Je trouve qu'actuellement les prix demandés remontent par rapport à 2017

13 mar. 201813 mar. 2018

heureusement qu'il reste des solutions pour couvrir ses frais :
location au black, charter déguisé, chambre d'étudiant à la mauvais saison, transport de marchandises illicites, location de cabine à l'heure literie et savonnettes fournis, apéro ponton rénuméré, transport d'urnes funéraires en mer, airboatn'bed, blablaboat, velib', etc ... moins on a de tunes plus on a d'idées, c'est un des nombreux points positifs de la "crise" :pouce:
je ne me tâte plus, mon bateau n'est plus à vendre !

13 mar. 2018

Tu oublies...remorquage d'un voilier qui va être coulé pour éviter de payer la déconstruction... :heu: :-( :whaou: :jelaferme:

13 mar. 2018

et le plus profitable, faire passer le channel aux équipiers clandestins....ça paye tous les frais et plus encore....pourvu qu'ils ne cassent pas le marché.

13 mar. 2018

Les bateaux ont une durée de vie longue. Plus de 30 ans s'ils sont bien entretenus. Pour une valeur d'usage équivalente, un Sun Odyssey de 12m neuf vaut environ 200.000€. Un Sun Legend de taille équivalente de 30 ans en vaut environ 40.000€. Pour qui veut naviguer sans immobiliser un capital conséquent qui se dévaluera vite le choix du Sun Legend s'impose.

13 mar. 2018

Perso je pense comme d'autres que le prix des vieux bateaux va continuer de baisser.
Et j'ai l'impression que le défi pour certains proprios ne sera plus de vendre meme très peu cher leur bateau mais bien de pouvoir le donner et donc de n'avoir pas à assumer le cout d'une déconstruction.

13 mar. 2018

allez bon je vais etre un peu optimiste et positif en faisant tout soi meme et en naviguant hors saison on arrive à limiter les frais et puis il y a les achats sur internet ou on arrive à avoir des prix vraiment interressants ex achats groupès heo ou svb vraiment plaçè pour les antifoulings et toujours pres à faire un effort si la commande est relativement importante de plus question livraison cette annèe ils se surpassent commande passèe lundi sera livrèe en bretagne demain mercredi !ceci dit pour une grosse ancre roccna mon ship local apres negoçiation etait le moins cher de tous et comme il dit des fois faut peut etre gagner moins que rien gagner du tout !

13 mar. 2018

Est-ce que je me trompe en ayant l'impression que les bateaux neufs ont baissé en prix avec l'industrialisation, exemple les Bavaria.
Si cela est vrai, cela impacte négativement la valeur des voiliers d'occasion.

13 mar. 2018

Je soulignerais plutôt que le chantier BAVARIA reste plutôt stable dans ses tarifs d'une année sur l'autre,un des seuls peut-être, par rapport à la concurrence qui elle les augmente deux à trois fois par an !!!

14 mar. 2018

Une petite question : si l'achat du neuf est à proscrire et que l'occasion est la meilleure voire la seule solution, il y a un moment où se posera le problème de remplacement du parc existant, non ?

14 mar. 2018

Bah.... offre et demande que tout cela. Il faut savoir anticiper au mieux les evolutions de la seconde, pour moins subir la premiere.

14 mar. 2018

Salut tout le monde, même si je n'ai pas l'intention de me séparer de mon Sun Liberty, je regarde de temps en temps les annonces. Il y a 5 ans j'en avais vu deux en Espagne à 25000€ (là j'avais les boules ayant acheté le mien 45000€ en 2010) aujourd'hui il y a en 3 en France 47000, 42000 et 35000.
Conclusion je vais encore attendre, cela remonte !!!!! Bien sur ce sont les prix des annonces et je crains fort de les revoir dans 10 ans.
Gilles

15 mar. 2018

Bonjour à tous,
Je trouve dommage qu'il n'y ait pas de dates sur les annonces des sites de vente.
A l'inverse, Certains brocker ne retire pas l'annonce alors que le bateau est vendu?
Pour étoffer leurs site ou pour attirer le chaland ?
AMHA, il est illusoire de vouloir récupérer toutes les dépenses liées au refît d'un bateau.
Je parle de la main-d'oeuvre et du matériel.
J'ai acheté mon Sun Rise, 20 k€ il y a quatre ans, dépensé environ 8k€ de refît, si j'en tirais aujourd'hui autant qu'à l'achat, je serais bien content !

15 mar. 2018

Tous les marchhes ne sont pas touches de la meme facon, en particulier les cata et certaines marques de cata

15 mar. 2018

Ce qu’on peut constater, c’est que plus ton bateau est petit, plus il décote… les voiliers de luxe ont encore de beau jours devant eux, mais ce qu’on appelle luxe, monte en gamme d’année en année.
La plaisance est un peu le miroir de la société.

16 mar. 2018

Pas d'accord: je connais des petits bateaux qui ne décotent pas, dont le mien que je viens de vendre. Il n'y a effectivement pas un marché du bateau d'occasion, mais plusieurs marchés: les multis, le bateau de voyage, le monocoque léger, le transportable etc. Chaque marché à ses spécificités et se comporte de manière différente.

16 mar. 2018

bonjour à tous ;il faut relativiser sur la decote des voiliers ! ce qui est tres touchè ce sont surtout les voiliers de grandes series francais de moins de 10 ans qui sont tres nombreux, se demodent assez vite n'ont pas toujours (justifièe ou pas) une terrible reputation de fiabilitè et de finition dans le temps pour ceux qui naviguent vraiment au large pendant longtemps!ils ont ete elaborrès apres une etude et un carnet de charge bien precis! on est plus à l'epoque du ="trop fort n'a jamais manquè"et dans l'ensemble ces bateaux repondent à ce que une majoritè d'utilisateurs attendent! neufs ce n'est certainement pas un placement extraordinaire! l'acheteur eventuel aura une pletorre d'occasions! quand vous devez sortir 80/150000 pour un voilier qu'on trouve à tous les coins de rue vous devenez sourcilleux et pas facile à convaincre! apres si vous voulez imperativement un voilier de niche bien precis RM par exemple le choix n'est pas vaste idem pour les bateaux de voyage, s'ils sont au prix de la cote et en parfait etat il ne restent pas longtemps sur le marchè exemple ovni, maracuja et autres garçia, apres il y a aussi les series reputèes= x yachts, halberg, malo,contest etc( en series croisieres hauturieres! en course c'est la cata= trop vite demodès en performances) ces voiliers en parfait etat vous les paierez tres chere! dans les valeurs sures anciennes ex melody, romanèe ,amel en tres bon etat ce n'est pas bradè exemple un tres beau melody depuis dix ans c'est toujours entre 25/30000 idem pour le romanèe malgrè son probleme d'electrolyse d'enveloppe de lest pour; les catas je ne connais pas le marchè c'est peut etre different

18 mar. 2018

captainwat a raison les bateaux bien construit de chantiers renommés
tiennent bien la côte, d'autant que les propriétaires ne sont pas pressés de les vendre.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Ecosse, convoyage en 2007

Souvenir d'été

  • 4.5 (13)

Ecosse, convoyage en 2007

novembre 2021