TOUS AU BISTROT ! (Avis de tempête Force 11)

Bonjour
je regarde régulièrement les gribs sur l'Atlantique et ce n'est pas souvent que je vois une dépression comme celle qui est prévue pour la fin de semaine, avec des flèches de vent dont les barbules sont un triangle plus une barre : plus de 60 nœuds...
WOOOUUUUF
à suivre de près (mais à l'abri) - les minis, ils partent quand ?

L'équipage
22 oct. 2013
22 oct. 2013

C'est pas très prudent de faire partir les Minis avant le printemps ! L'anti-cyclone d'hiver semble bien décidé à bloquer les dépressions sur l'atlantique....
Combat titanesque en vue.

22 oct. 201316 juin 2020

et ça c'est pour chez nous... dans 8 jours

22 oct. 201322 oct. 2013

Argh ! Pas cool, moi qui comptais sur une petite nav de fin de saison la semaine prochaine :-(

Ce sera donc, bricolage a bord....

22 oct. 2013

C't'idée, aussi, d'aller habiter des latitudes extrêmes...

www.windguru.cz[...]dex.php

22 oct. 2013

il va falloir bien amarrer tout ce qui peut s'envoler aux 1000 Sabords!

22 oct. 2013

Oui, oui ça arrive !!! Et moi qui doit sortir le bateau de l'eau, je vais pouvoir inviter une équipe de Rugby pour tenir le voilier dans la cale et le mettre sur le BER !!!
Il est urgent de le sortir de l'eau !!

22 oct. 2013

Oui mais ça ne serait pas la première fois que des prévisions à 8 jours se révèlent fausses, surtout le weeck end, je ne sais pas pourquoi

24 oct. 201324 oct. 2013

Windguru ne dit pas trop de bêtises à 48/72h
Après, comme toutes les prévisions météo, c'est un peu "madame Soleil"... Ils font intervenir les probabilités dans leurs calculs!
Ça devient un peu comme les sondages d'opinion, on peut y voir ce que l'on veut y voir!... :heu:

26 oct. 2013

On n'est plus au temps où la météo se limitait aux proverbes.
Ça, c'était des probabilités.

La météo, c'est de la thermodynamique, de la mécanique des fluide, des maths, des modèles en perpétuelle amélioration et des supercalculateurs capables de gérer des milliards de données.

Les modèles sérieux (GFS et ECMWF sont les meilleurs et se valent en moyenne maintenant) sont fiables à 5 jours, et corrects pour les tendances à 7 à 8 jours. Seuls quelques gros centres météo mondiaux ont des machines assez puissantes pour les utiliser, pas windguru.

Il faut vraiment manquer de mémoire ou être de mauvaise foi pour ne pas constater les progrès faits depuis quelques années.

26 oct. 2013

Il ne faut pas confondre la météo en tant que science et les choix stratégiques et commerciaux de Météo France.

26 oct. 2013

Ouais ben ça c'est vrai en théorie parce qu'en pratique, il y a de la marge.
Je trouve au contraire bien faibles les progrès compte tenu des sommes engagées dans le développement des moyens de mesure, l'augmentation du nombre de ces données, les progrès techniques de l'informatique et l’expérience des humains qui sont derrière.
Un fait marquant de la déresponsabilisation de météo France est directement visible dans le langage utilisé :
Aujourd'hui on ne parle plus de prévision mais de tendance. ça veut tout dire.

26 oct. 2013

Ben voila, on est d'accord. Donc pour le marin lambda qui se fout de savoir ce qui tient du marché ou du technique, la météo n'a pas vraiment fait de progrès et je connais des paysans qui pourraient en remontrer aux ingés de météo france (ou autre).
Je pensais comme toi au début et puis plus d'une fois, sur des prévis que je venais de voir je tiens haut et fort que le temps ne serait pas ce que ce paysan me disais.
Ben ça m'a couté une bouteille ces conneries.

24 oct. 2013

Qui trop écoute la météo fait sa marée au bistrot (almanach du marin Breton)

26 oct. 2013

autre proverbe breton:
goeland qui se gratte le gland il fera pas beau temps
goeland qui se gratte le cul il fera pas beau non plus.....

24 oct. 2013

Cela fait plusieurs jours que je la surveille du coin de l'oeil...
Le trajet de cette énorme dépression ne semble pas encore tout à fait stabilisé, mais je vois mal comment la Bretagne pourrait ne pas faire sa connaissance dans la nuit de dimanche à lundi. Et comme par hasard, en Baie de Quiberon, ce sera à pleine mer et avec une probabilité de 35 kn de vent du Sud qui poussera bien le flot vers la terre. Heureusement que le coefficient sera très faible (31). Mais la Météo Marine, de son côté, n'a pas encore l'air de s'affoler du tout !
Puisque c'est comme ça, demain petite virée vers les îles pour profiter du petit créneau qui se présente.

24 oct. 2013

bonjour rien de bien particulier en bretagne pour la saison! un temps perturbè pour la semaine prochaine= un avis de coup de vent avec rafales à 10 et plusieurs avis de vent frais 6 à7; vagues de 7/8m à la pointe de la torche ,mais il faut dire que nous avons encore 18/19 degres ce qui est qui est peu courant à fin octobre

24 oct. 2013

www.windfinder.com[...]recast/
d'après eux, c'est plus au nord, pour l'Irlande

24 oct. 201316 juin 2020

Si on veut aller au delà du "prêt à consommer dont on ne connaît pas l'origine", voilà une méthode un peu plus longue, mais plus riche
Situation pour le lundi 28 octobre dans l'W de la France
* Regardons d'abord les prévisions pour dimanche, lundi et mardi à 0h de l'ECMWF (dont les prévisions sont les meilleures au monde, de l'avis même des américains du modèle GFS, dont on connaît bien les gribs)
www.wetterzentrale.de[...]ur.html
ligne 500hPa,SLP, images 1, 2 et 3
Dimanche 0h: Une large et profonde dépression à deux minima, l'un vers l'Islande et l'autre 1000 km au large de l'Ecosse. Un puissant anticyclone sur la côte d'Azur. Donc une forte variation (= gradient) de pression sur la France orientée SW-NE, avec des vents soutenus de secteur SW.
Lundi 0 h: le deuxième minimum dépressionnaire est à 500 km au large de la Manche, mais il se comble, passant de 970 à 990 hPa. Pourtant, comme il s'est déplacé vers le sud, les isobares sont au moins aussi écrasés sur l'W de la France, donc toujours vent fort de SW.
Mardi 0h: ce mimimum a complètement disparu, donc le gradient des isobares est devenu faible (elles sont bien écartées), le vent a bien molli, de secteur NW.
Donc lundi, le vent fort de SW en début de matinée va virer NW en soirée en mollissant rapidement et fortement.

  • Ces prévisions sont-elles fiables ? On peut y répondre en regardant les prévisions dites ensemblistes de l'ECMWF (obtenues en faisant des dizaines d'analyses avec de petits écarts dans les prévisions de départ, pour voir si les résultats sont variables ou pas) ligne SLP Ensmittel und Standardabw images 4,5 et 6 Lorsque les valeurs de pression sont stables pour de petites perturbations des données de départ, la couleur de la zone est bleue ou verte. Lorsque les valeurs de pression sont variables, les couleurs vont du jaune au brun Dimanche, dans l'W de la France, les prévisions sont stables, donc fiables. Lundi, ce n'est plus le cas: La position et la profondeur de la dépression n'est pas connue avec précision (couleur brune), dont les isobares ne peuvent être tracés avec précision. Les vents peuvent donc être plus forts ou moins forts que ne l'indique l'image 2, surtout à l'entrée de la Manche. La direction sera bonne, mais pas la force Méfiance donc. Mardi, les prévisions ne sont pas très fiables sur toute la France W. On peut voir que la saute au NW se produira, mais son horaire et la force des vents n'est pas prévisibles avec précision. Il est donc inutile d'aller chercher et de comparer les prévisions sur des sites divers... Regardez les prévisions du modèle GFS (gribs + tous les sites gratuits ) lundi à 0h (image 7 à comparer avec image 2): il y a un net écart avec le modèle ECMWF sur le resserrement des isobares à l'entrée de la Manche. LORSQUE LES PREVISIONS SONT STABLES, comment connaître la force du vent ? Les prévisions de Météo-France sur 3 jours par pas de 3 h sont bonnes (voisines de celles de l'ECMWF qui ne sont pas disponibles gratuitement) www.previmer.org[...]_france Voici les dernières fiables (par exemple dimanche à 0 h image 8), la couleur code la force Beaufort (6B en jaune, 7B en brun par exemple)

En résumé: les prévisions pour lundi ne sont pas fiables... Il faut attendre
Je sais..; C'est un peu plus long que de regarder les gribs, windfinder, windguru et autres... Mais c'est quand même plus riche, gratuit et sans pub...

24 oct. 2013

Et instructif, merci Pytheas.

24 oct. 2013

Une 3e voie (voix ?) du juste milieu peut-être, entre le minimalisme trompeur des gribs et l'étude très approfondie de François, le bon vieux bulletin de MF, par exemple pour la zone côtière atlantique, qui concerne un certain nombre d'entre nous :

marine.meteofrance.com[...]accueil

Pour lundi, ils se mouillent pas c'est sûr, l'indice de confiance est de 3/5.

Autrement dit il est urgent d'attendre !

:-p

24 oct. 2013

Bien vu, Marie-No. !!!

24 oct. 2013

Si la gestion des dépression est relativement fiable dans les modèles informatique, il en est autrement de celle des anticyclones qui sont souvent imprévisibles quand ils décident de faire de la résistance. Il semblerait que celui des Acores reprenne du poil de la bête et vienne renforcer les hautes pressions continentales. Les dépressions risquent d'être mise à mal et rester bloquées au large pour le week-end. Reste à surveiller le haro comme au bon vieux temps........

24 oct. 2013

C'est tout à fait vrai. Autant les dépressions (cyclones) sont des objets 'réels' que l'on peut modéliser, autant les anticyclones ne sont pas des objets mais de vastes zones où la pression est élevée en raison de l'arrivée d'air plus froid (donc plus lourd) sur une forte épaisseur (venant des zones polaires ou même sub-tropicales) Une petite erreur sur la température des flux (advections en terme technique) dans les modèles de prévision, et c'est une erreur importante dans l'avancée ou le recul d'un gonflement anticyclonique, où les isobares sont peu rapprochés...

25 oct. 2013

Bon, si je comprends bien, la MTO et les prévisions, c'est comme le Loto ?
N’empêche que j'ai vu pas mal de gus venir aujourd'hui, comme moi, vérifier leur amarrage, que ce soit au sec ou sur ponton, et j'ai vu fleurir pas mal de blocs de béton sur les terre-pleins ou sont les bateaux...

25 oct. 2013

:non:
Les prévisions à 48 h sont très fiables maintenant.
Tu sauras samedi matin de façon quasi certaine ce qu'il se passera lundi.
A plus long terme ? mais rien à voir avec la chance !

25 oct. 201316 juin 2020

dimanche et lundi rouges + à Quiberon :
attention aux rafales, ça va décoiffer.

25 oct. 2013

hé hé les bigoudènes ont intérêt à planquer leurs coiffes :mdr: :mdr:

25 oct. 201316 juin 2020
  • Le pire du coup de vent est prévu par MF dans la nuit du 27/28 (dimanche à lundi): Force 9, Force 10 sur le Solent en GB (52 noeuds prévus + les rafales). Mais de courte durée. image 1 et 2
  • Le fort gradient de pression est causé par un anticyclone sur la France et une petite dépression bien creuse (975 hPa) au S de l'Irlande (ECMWF déterministe le 28 à 0h UTC, image 3; la prévision ensembliste n'est dispo que plus tard en journée, le calcul est long)
  • Pourquoi cette dépression à cet endroit? Sans doute l'effet de la sortie gauche d'un jet streak (zone accélérée du jet stream): Image 4, modèle GFS, vitesse du vent à 300 hPa dimanche 27 à 0 h UTC: le jet atteint 300 km/h vers 9000 m d'altitude au SW de l'Irlande, 200 km/h à 5000 m.
25 oct. 201316 juin 2020

Les prévisions ensemblistes de l'ECMWF viennent de sortir...
La position de la petite dépression n'est pas connue avec précision (zone jaune/brune), mais l'influence de cette incertitude sur les côtes françaises n'est pas très importante (zone verte). La prévision est donc assez fiable sur nos côtes.
image: lundi 0 h UTC

25 oct. 201316 juin 2020

Voici la carte détaillée de l'UKMO pour le lundi 28 à 0 h UTC. Centre de la dépression inférieur à 976 hPa entre le sud de l'Irlande et les Scilly.

25 oct. 2013

Quand je pense qu'il va falloir se cogner le Golf lundi, du sud au nord....

Dimanche, pas de sieste....ronde de saisissage pour tous!!!!

29 oct. 2013

Allez, je me reponds à moi-même...

Finalement parti dimanche matin (pour pouvoir arriver à l'heure de l'autre coté...); passé SW belle-Ile le lundi à 08h00 et ouest Ouessant à 16h00.

Bonne branlée; plus que le vent (55kts au max), c'est cette foutue houle croisée SW/NW qui est terrible. NW de 7-8m +SW 3-4m; de temps en temps ça se met en phase et ça fait méchant....

A part ça, on a vu pire...

:litjournal:

29 oct. 2013

Cargo, 125m. De la gironde vers mer d'Irlande.

Cas typique des effets de notre société à "flux tendu": moi j'ai un peu de gras dans mon planning, pour pouvoir partir 24h00 avant et choisir ma route en fonction des conditions. Le porte-containeur n'a pas le choix car pas le temps; c'est "bourre dedans" et advienne que pourra.

Que voulez-vous: vous avez commandez votre I-pad/phone...faut bien qu'il arrive à l'heure....même s'il y a 45 containeurs à la flotte; les marins prennent des risques pour mieux vous servir (rire jaune...).

29 oct. 201329 oct. 2013

On aimerait en savoir un peu plus : quel bateau ? Parti d'où pour arriver où ?

www.ouest-france.fr[...]ctu.Htm :litjournal:

30 oct. 2013

Bonjour, je comprends mieux... sur ton profil, il est question d'un First 345 basé à Paimpol, d'où mon interrogation.
Merci.

30 oct. 2013

petite precision, les ipad/iphone voyagent par avions cargo (de source sure)

vu le ratio prix/poid/volume des engins çà revient moins cher que le cout de la valeur d'immobilisation que repesente les 6 semaines de bateau pour venir de chine en container

et puis je n'ose imaginer la valeur du container 40" remplis , (plusieurs millions d'euros), trop risqué !

ceci n'enlève rien au reste du texte, et c'est tout a fait valable pour d'autres produits (PC, televiseurs, freebox , jouets...)

26 oct. 2013

enfin une occasion pour certains de faire une vraie sortie aux Scilly (réservé à ceux qui ne conçoivent pas de naviguer pépère par force 4 comme les bobos avec leurs bobatos ) :heu:

26 oct. 2013

Tu ne sors ton spi que par 33 nds de vent ?
:non:

26 oct. 2013

T'es barjot? Aller se jeter dans la gueule du loup dans des vents à force 10 faut être complétement con.
J’espère que c'est de l'humour.

26 oct. 2013

Rigolarem, le coup de vent, c'est dans la nuit, donc la journée, je sortirai, c'est prévu avec ma compagne. Baie de douarnenez.
Déjà que les Optimist s'en donnaient à coeur joie il y a deux jours...
Faudrait arrêter de regarder la TéVé, les papys !

26 oct. 201316 juin 2020

La dépression qui va frapper l'W de l'Angleterre dans la nuit de dimanche à lundi est presque un cas d'école de 'bombe' météo.

Pour que naisse une belle dépression bien creuse qui va se déplacer vite, il faut
1 - un front, c'est-à-dire une zone où la variation (gradient) de température est très forte (image 1, température en °C à 850 hPa (= 1500 m d'altitude), dimanche 27 à 0h UTC, flèche blanche au SE de Terre neuve, latitude de la France), environ 10° C sur 200 km.
2 - Un segment de jet stream (= jet streak) où la vitesse du vent est très élevée au dessus de cette zone de gradient de température: image 2, le 27 à 0 h UTCvent de 300 km (couleur rose) à 300 hPa (9000 m d'altitude). Dans notre cas, c'est "l'entrée droite" du jet streak (= la variation de vitesse à l'arrière du jet) qui va donner le tourbillon d'altitude qui va créer puis amplifier la dépression "U" (visible sur l'image 3 de Météo-France, le 27 à 0 h UTC). L'écartement des fronts chaud (rouge) et froid (bleu), et la pression un peu inférieure à 1005 hPa montre que cette dépression vient juste d'apparaître.

En 24 h, cette petite dépression va s'amplifier en taille et se creuser (moins de 980 hPa) et va surtout parcourir 1000 milles !!! jusqu'au sud de l'Irlande (image 4) le 28 à 0 h UTC (environ 80 km/h, deux fois plus que la moyenne de la vitesse de déplacement d'une dépression ordinaire). (Image 6)

Le lundi 28 à 4 h du matin, le vent le plus fort prévu par MF est de 68 noeuds (125 k/m à l'heure, force 12) sans doute 160 km/h dans les rafales), vers les Scilly !!!! (image 5, zone la plus sombre = F11, 56 à 63 noeuds). Force 9 (rouge) sur les côtes de la Bretagne nord.

Le BM pour cette date Hague - Penmarc'h
"Prévisions pour la nuit du 27 au 28 et la journée du lundi 28
octobre
VENT : Sud-Ouest fraîchissant 8 à 9 la nuit, mollissant 7 à 8 lundi.
Fortes rafales.
MER: très forte, parfois grosse la nuit sur la pointe de Bretagne,
devenant forte l'après-midi. Mer croisée par houle de Nord-Ouest.
HOULE : longue d'ouest 5 à 7 m sur la pointe de Bretagne.
TEMPS : Pluie.
VISIBILITE : Moyenne sous précipitations."

26 oct. 2013

Ouais… ça va secouer… bon courage à tous ceux qui ont leur bateau à flot… et aux autres… effectivement Scilly et Cornouaille vont morfler… mais aussi tout le long de la Manche.

26 oct. 2013

Mmouais. Je suis allé cet aprèm essayer de réduire le fardage au maximum (démontage de le GV, capote, cagnards, bouée couronne), et contrôler l'amarrage sur le corps mort.
Prions pour que ça tienne! (la ligne entière est neuve de cet été). J'ai jeté un œil aux bateaux voisins, ça devrait tenir aussi. M'enfin la vedette de 8m qui tient avec juste un bout d'écoute de 8 je sais pas.
Je repasserai lundi, en attendant on va essayer de penser à autre chose.

28 oct. 2013

Bon, encore des rafales jusque 53 kn vers 11h ce matin sur mon bateau. En arrivant à Plouer, un challenger couché au bout de la cale sur la grève. J'ai donné un coup de main pour le renflouer au plein, mais il manquait pas mal d'eau par ce petit coef. J'ai vu un gars partir de la cale en annexe, disparaitre vers les ponts et revenir une heure plus tard à la barre d'un 35 pieds qu'il a réamarré à sa bouée. Un arpège est revenu aussi difficilement sur sa bouée. Ils ont eu du pot, ces 2 là de ne pas y laisser leur mat quand ils ont dérivé sous le pont!
La vedette qui tenait par un bout de 8 n'était plus là ...

26 oct. 2013

tout ça c'est une histoire de breton ;-)

plus au sud , on transpire sous le grand soleil :-p

26 oct. 2013

Ah bon? Il me semble que le temps du sud soit particulièrement bien pourri cette semaine pourtant.

26 oct. 2013

Et comment! Bien gris, bien humide, bien pourri en bordure du golfe du Lion depuis une semaine...
.
Le comble: il ne pleut même pas ! ( au moins, ça aurait arrosé les jardins...)

27 oct. 201316 juin 2020

Cela semble se confirmer pour la nuit prochaîne


27 oct. 201316 juin 2020

Bonjour
source Météo consult
nuit prochaine

verifiez vos amarres !

27 oct. 2013

La nuit dernière, sur la côte du Morbihan, rien d'exceptionnel pour la saison (si ce n'est la température encore élevée), mais rafales à 103,7 Km/h enregistrées au sémaphore du Talut à Belle Ile vers 1:00 du matin.
Actuellement, le vent moyen est établi plein ouest, entre 25 et 30 kn, rafales à 40 kn et...il pleut !
Pour la nuit prochaine, les prévisions semblent confirmer que le vent pourrait forcir jusqu'à 60/65 kn en rafale de SW, entre 3:00 et 7:00 heure locale.

27 oct. 2013

Suis à bord de mon bateau à Groix et ça commence à l'instant... Amarres et drisses vérifiées, on va voir...

27 oct. 2013

Vous êtes nombreux au ponton visiteur ? je suis passé ce matin , il n'y avait que deux bateaux me semble t il au ponton visiteur.

je redescendrai demain matin au port voir s'il y a des dégâts , et te serrer la pince si je te reconnais.

28 oct. 201328 oct. 2013

Suis au bassin à flot, pas au ponton visiteur, du coup c'était "assez" calme finalement. Les rafales m'on réveillé plusieurs fois mais sans inquiétude. Facile à repérer, il n'y a qu'un Nauticat ici. ;-)

28 oct. 2013

En vrai alors ? la nuit a dû être bien agitée...
Comment va ce matin ?

28 oct. 2013

C'est sûr que dans le bassin à flot, on est plus tranquille !
;-)

28 oct. 2013

Bien, ça souffle encore pas mal mais tout va bien. :-)

27 oct. 2013

je viens de passer sur mon bateau, à brest; ça commence à bien souffler

27 oct. 2013

Le bulletin de vigilance MF parle de phénomène un peu en avance sur les prévisions, à partir de 22h avec des rafales entre 120 et 140 km/h sur les côtes atlantiques.
Prudence...

27 oct. 2013

En Baie de Quiberon, bizarrement, le vent a baissé d'un cran depuis une heure: 25 à 30 kn de SW, rafales à 45 kn.
Précipitations en diminution aussi.
La pression baisse: 1011 hPa à 16:00 et 1008,6 à 20:00.
Mais les prévisions annoncent un renforcement du vent à partir de 21:00...

27 oct. 201327 oct. 2013

Ceci est un post "test" !
L'image date du mardi 22 octobre 2013 et présente un grib GFS du dit jour (le mardi 22) pour le lundi 28 octobre.
Un triangle et une barre, ça veut dire 60 nœuds de vent moyen.

[URL=www.hostingpics.net[...]wer.php ]

Edit :
L'image, à la résolution de mon smartphone, est à peine grande.
Mais ça va.

27 oct. 2013

Petit coefficient, 31 la nuit prochaine, mais je serais curieux de voir le Raz Blanchard au jusant! Question purement réthorique car je pense que personne n'aurait l'inconscience de s'y trouver.

27 oct. 2013

Sans y être il y a la webcam de Goury!
www.lahague-tourisme.com[...]webcams

27 oct. 2013

Vous savez ces balançoires à bascules ?
Celles que l'on trouve dans les jardins d'enfants ?
Un coup elles partent d'un côté, le coup d'après elles partent de l'autre côté...

Je vous lis depuis quelques jours.
Pendant ce temps, je fais des captures d'écran.
Et je vais vous les présenter.

Vous connaissez Weather4D ?
Le logiciel d'Olivier Bouyssou ?
Disponible sous iOS sur l'App Store (Apple) ?
Il est installé sur mon smartphone Android !
Ne le cherchez pas sur le Play Store (Google).
J'ai une version bêta.
Et avec l'autorisation d'Olivier, je vais vous montrer quelques images.
En plusieurs posts.

Ne vous formalisez pas.
Je vous l'ai dit, mon W4D est un W4D en plein développement.
Lorsque le vrai W4D sera disponible sous Android, il pourra être sensiblement différent de ce que vous pouvez voir sur les captures à suivre.
Les données elles mêmes pourront être d'une nature différente...

27 oct. 201327 oct. 2013

De la vingtaine de modèles (vent et vagues) directement disponibles depuis la bêta de W4D, j'ai choisi :
- le GFS (Global Forecast System) de la NOAA (National Oceanic ans Atmospheric Administration - USA), parce qu'il fait référence, qu'il est universellement connu, et facilement accessible,
- le GEM (Global Environmental Multiscale Model) du CMC (Canadian Meteorological Center - Canada), choisi un peu au hasard.

MARDI 22 POUR LUNDI 28

Clairement, le GFS voit du bien plus gros que le GEM.
Voyez dans la traîne.
Le GFS est à 60, alors que le GEM n'annonce que du 25/30.

[URL=www.hostingpics.net[...]wer.php ]

27 oct. 2013

JEUDI 24, VENDREDI 25, SAMEDI 26, POUR LE LUNDI 28

La balançoire à bascule encore.
C'est au tour du GFS de voir du plus gros, du plus lourd.
Trois jours durant.

Examinez les images.

[URL=www.hostingpics.net[...]wer.php ]

[URL=www.hostingpics.net[...]wer.php ]

[URL=www.hostingpics.net[...]wer.php ]

27 oct. 2013

MERCREDI 23 POUR LUNDI 28

Ben.
Vous savez.
Cette histoire de balançoire à bascule.
Cette fois (un jour plus tard), c'est le GEM qui voit du gros sur le Sud de la Cornouailles.
60 nœuds contre 30/35 au GFS.

Pytheas54, auquel on peut rendre hommage pour la qualité du propos, nous a expliqué.
La prévision n'est pas stable.
Une petite variation des données de départ produit une grande différence du résultat.

[URL=www.hostingpics.net[...]wer.php ]

27 oct. 201327 oct. 2013

DIMANCHE SOIR 27 POUR LUNDI 28 MATIN

Dernier mouvement de bascule.
À quelques heures de l'échéance, cette fois, c'est le GEM qui voit le plus gros devant.

[URL=www.hostingpics.net[...]wer.php ]

Edit :
Les images sont vraiment grandes pour que la lecture soit confortable.
Mieux la prochaine fois.

27 oct. 201327 oct. 2013

Prévisions du Met Office pour Thames/Dover/Wight ...

Gale warnings - Issued: 0948 UTC Sun 27 Oct

Southwesterly storm force 10 decreasing severe gale force 9 imminent, increasing violent storm force 11 later

Shipping Forecast - Issued: 1030 UTC Sun 27 Oct

Wind: Southwest 7 to severe gale 9, becoming cyclonic severe gale 9 to violent storm 11 for a time, perhaps hurricane force 12 later.
Sea State: Rough or very rough.
Weather: Rain or squally showers.
Visibility: Moderate or poor.

27 oct. 2013

Tous les logiciels météo annoncent la même chose ou presque
W4D n'est pas meilleur que Windguru et consort
Dans une situation fortement dépressionnaire et donc bien identifiée et établie, peu de chance de se tromper pour les prévisions.

28 oct. 201316 juin 2020

23 h à la Pointe du Raz
Vent moyen (sur 10 minutes) 50,7 kn (10 B), mais à 67 m d'altitude, pas 10 m comme le veut la norme.
Rafales 64 kn
Source Météociel

Météo-France prévoit un vent moyen de 66 kn (12 B, 122 km/h) vers l'embouchure de la Severn (GB) à 5 h locale

28 oct. 201316 juin 2020

0h à la pointe du Raz
Toujours 50 N, rafales 62 N

28 oct. 2013

un peu plus au sud, rade de Lorient autour de 2300utc, sur le bateau l'anémo pour le moment dit vent moyen 7Bft (30 noeuds autour, +-2/3noeuds), rafales pointe à 40nd
.
par rapport à il y a une heure, un bon dégré Bft en plus, vues les dernières minutes je dirais "and counting"
.
.
dehors facile +1Bft

28 oct. 201316 juin 2020

C'est bien ça
Lorient (sans doute aéroport) 0h
28 kn, rafales 45 kn

28 oct. 201316 juin 2020

Rafales entre 23 h et 0 h
Source: Météociel

28 oct. 2013

Ce matin, c'est vers 4:00 que le maximum a été atteint au sémaphore du Talut à Belle Ile. Vent moyen sur une heure 43 kn. Rafales enregistrées à 61 kn.
Le vent à viré du SW à l'W vers 05:00 (arrêt des précipitations) et à 07:00 il souffle encore à 33 kn avec rafales à 49 kn.

28 oct. 2013

Je suis à Dunkerque, au Port du Grand Large, je crois que nous sommes au pire de la tempête.... pointes à 52 Nœuds....mais RAS

28 oct. 201316 juin 2020

Au fait, Philippe G, t'es rentré?
Moi je me suis contenté de doubler mes amarres.

28 oct. 2013

Je ne me sentais pas concernée par ce fil (nulle en météo, et puis... le Sud-Ouest, vous savez !), j'ai eu tort. J'ai passé la nuit au port, et ça a dansé, dans cet abri parfait qu'est la marina d'Hendaye !!!
Ca continue ce matin, un peu moins fort il me semble.

28 oct. 201328 oct. 2013

Les modèles globaux (toute la planète) comme le GFS ou le GEM (grosses images dans les posts plus haut) ne sont pas adaptés pour apprécier le vent à la côte.
Conséquemment, les stations côtières ne sont pas adaptées pour apprécier, à postériori, la validité des informations qui étaient présentées dans un grib caractérisé "grand large".

Pour juger des gribs d'hier soir, je préfère regarder les bouées mouillées au (presque) grand large.
Le plus gros que je trouve, c'est sur le LightShip 62103 Channel mouillé à mi-chemin entre Plymouth et Cherbourg.
Plein milieu de la Manche.

Ça donne :
Vent moyen de 53 nœuds à 4h00 UTC.
Rafales 74 nœuds.
Vagues 21 feets soit 6,40 mètres.
Ici en nœuds :
www.ndbc.noaa.gov[...]age.php
Là en km/h :
www.infoclimat.fr[...]ees.php

Sur SevenStones (Scyllies), 62107, c'est 36 nœuds max de vent moyen.
Sur Brittany Buoy (large de Ouessant), 62163, c'est 38.
Sur Gascogne (plein milieu), 62001, c'est 33.

28 oct. 201328 oct. 2013

Sandettie: vent moyen 62.9 nds à 7:00 GMT et 61.0 nds à 8:00 GMT
www.ndbc.noaa.gov[...]age.php

28 oct. 201316 juin 2020

La relative accalmie du vent (courbe bleue) au minimum de pression (c. verte) montre que cette bouée était proche de la trajectoire de "l'oeil" de la dépression

PS 1 inch (pouce) de mercure = 33,86 hPa. Le minimum de pression à 29,09 inches = 985 hPa...

28 oct. 2013

Oui, Numawan.
Ça c'est beaucoup plus.
Mais c'est quand même très près de côte.
C'est exactement en plein milieu du passage (Pas de calais).
Sans être spécialiste de la région, il est probable qu'un effet venturi marqué affecte ces observations.
Sans vouloir minimiser le caractère particulier de cette dépression.
En pleine Mer du Nord, sur la Station 62145 North Sea, c'est 40 nœuds maxi de vent moyen à 9h00 UTC.

28 oct. 2013

Curieusement en baie deSeine vers minuit, vent de plus de 40 nds bien établi mais orienté Sud. Le ferry n'a pas accosté à l'heure prévue et a attendu la levée du jour et le vent de SW.
[url=]

28 oct. 201316 juin 2020

"Curieusement en baie deSeine vers minuit, vent de plus de 40 nds bien établi mais orienté Sud."
Pourquoi curieusement ?

Prends une dépression de petite taille centrée comme sur cette figure, qui passe le long des côtes de la Manche. Les vents (qui tournent dans le sens inverse des aiguilles d'une montre) peuvent être sud sur la baie de Seine.
Dans cet exemple théorique, le vent mollira au fur et à mesure que la dépression se décalera vers l'E (la Baie de Seine se trouvera alors près de l'oeil de la dépression), en revenant W puis passeront de secteur nord...
On a le même phénomène, moins marqué, dans une dépression de plus grande taille: le vent commence au SW, puis vire à l'W pour finir au NW...

28 oct. 2013

Je suppose que le problème du ferry était l'évitage pour accoster.
Pour les étrangers à Ouistreham, le ferry arrive par le chenal, au 180. A la jonction entre le chenal et l'embouchure de l'Orne à l'est, il évite de 180° pour accoster l'étrave vers le large, au nord donc.
Il est probable que, avec ce vent, l'évitage était impossible, sans doute même avec l'assistance d'un remorqueur, ceux de Caen ne sont pas des bêtes!

28 oct. 2013

Camaret, cette nuit, a enregistré 137 km/h.
Je dormais comme un sonneur !
@jpla, tu agaces avec tes logiciels pour Aïe-bidule !
J'ai un droid, moââââ...

28 oct. 2013

Tatata, PhilG, ya rien de iBid plus haut de ma part.
Tu n'as pas bien regardé les images.
Ou pas bien lu.

29 oct. 2013

Si je peux y aller de mes petits points de vue.
Là où je voulais en venir.

Du côté des deux modèles suivis plus haut, GFS (US) et GEM (Canada) :
- ils ont joué la balançoire à bascule toute la semaine entre 40 et 60 nœuds,
- à quelques heures de l'échéance, le GEM est pile dessus, le GFS est un poil en dessous.

Alors ?
Un point à zéro pour le Canada contre les USA ?
Non.
Perso, je les donne gagnants les deux.

L'important, et à plusieurs jours de distance, c'est de disposer d'une information indiquant la présence à venir d'une saleté :
- à peu près à tel endroit,
- à peu près tel jour/telle heure,
- à plus ou moins 10 ou 20 nœuds de vent.
C'est suffisant pour comprendre qu'il ne faudra pas être dedans.
C'est suffisant pour faire une décision de route ; pour décider de se tenir à l'écart.
Et ensuite, de jour en jour, on suit.
Selon les évolutions, on ira un peu plus vers la droite, ou un peu plus vers la gauche.
À ce stade, la précision de l'intensité du phénomène ou sa localisation précise espace/temps est presque secondaire.

Il y a une semaine.
Disons que jehenne venait de quitter les Açores à bord de son bateau avec intention de rallier l'entrée de la Manche.
Il charge son grib de l'enfer avec son téléphone satellite.
Il s'inquiète un peu.
Et rapidement renonce à la Manche pour cibler la Galice.
Si au fil des jours ça descend un peu trop, il descendra sur le Portugal.
C'est tout.
C'est simple.
C'est la meilleure des sécurités.
Ce sera ça la navigation hauturière au XXIème siècle.

Au XXème siècle, il serait allé droit dedans.
Et dos rond.

29 oct. 2013

Belle étude de cas ! Nous avons dû être nombreux à suivre ce fil, très instructif.
J'aime bien la conclusion, concise et pleine d'espoir : pouvoir toujours éviter le gros mauvais temps, c'est le rêve !
:pouce:

29 oct. 2013

une étoile !

29 oct. 201329 oct. 2013

Début septembre, quand j'ai ramené mon bateau de Perros Guirec vers la Belgique, j'ai aussi pu apprécier la qualité de ces prévisions.

A partir du mardi soir, les modèles prévoyaient du SO 4-5 bft pour le départ de Perros vendredi soir, puis SO 3-4 bft samedi pendant la journée, ensuite vents trés faibles passant par l'est pendant la nuit de samedi à dimanche dans la baie de Somme, et enfin retour progressif vers du SO 4-5 bft entre Boulogne et Dunkerque le dimanche .

Et bien, c'est exactement ce qu'on a eu! Perso, je trouve cela assez impressionant.

29 oct. 2013

Je n'avais pas bien lu, mésekscuses, jpla !
:lavache:

30 oct. 201330 oct. 2013

Restons prudent. La météo n'est pas encore une science exacte.
Mais s'il est vrai que les prévisions sont devenues très fiables, il n'en demeure pas moins que 25 nds annoncé peuvent être en réalité 35...
Gardez à l'esprit qu'il y aura toujours des exceptions.
Ainsi on est pas à l'abri d'une dépression secondaire qui se creuse plus vite que prévu et que, au lieu d'avoir les 35 nds prévus, on constate 55/60 noeuds très rapidement.

30 oct. 2013

D'accord. Mais quand j'ai commencé à naviguer dans les années 80, je me demande bien comment j'aurais pu planifier 5 jours à l'avance un retour style Perros Guirec Zeebruges. Il me semble qu'à l'époque, il n'y avais quasi pas de prévisions météo à plus de 3 jours.

30 oct. 2013

Si je puis me permettre, je vais tempérer un peu l'enthousiasme de Pytheas54 envers les prévisions ensemblistes.
C'est une mesure de la stabilité du modèle de prévisions pour un état initial donné face à des perturbations de l'état initial.
Ce n'est pas un indicateur de fiabilité.
Même si souvent il y a une corrélation entre la stabilité et la fiabilité, rien ne permet de l'estimer et encore moins de la garantir, hélas, mille fois hélas.

Une prévision peut être complètement fausse, mais stable d'un point de vue ensembliste.
Actuellement, aucun modèle n'est capable d'estimer la fiabilité de ses prévisions.

Le mieux est encore et toujours de croiser les sources et de suivre les évolutions au jour le jour.

Même si le modèle ECMWF est en moyenne un peu meilleur que le modèle GFS, les deux sont de bons modèle pour les connaissances actuelles. La grande disponibilité et la totale gratuité du GFS compense la différence.

30 oct. 201330 oct. 2013

Je ne suis pas d'accord avec cette remarque
"l'ensemble peut donner un contour moyen avec une grosse variabilité, en pratique si on regarde les spaghetti on trouve deux clusters de contours bien séparés et significatifs, avec la valeur "moyenne" qui n'a plus un grand sens --> bref comme si la moyenne d'ensemble disait "ce sera gris mais avec grosse variabilité", et par contre il y avait 10 membres qui suggèrent tous "noir total" et 10 autres qui suggèrent tous "blanc neige", c'est évidemment une autre histoire)"
Je ne m'intéresse pas aux détail des clusters éventuels sous-jacents. Dans ce cas, la variabilité, qui va être très grande, va simplement m'indiquer que la solution moyenne n'est pas bonne, et que je dois attendre les prévisions suivantes. C'est pourquoi je n'ai jamais recommandé de regarder les isobares moyens des cartes ensemblistes. Ils n'ont pas de signification. Il est facile de montrer qu'ils sous-estiment largement la profondeur des dépressions... Seules les variances spatiales (les couleurs !) sont pertinentes.
PS Ces clusters de solutions sont données par le modèle GFS ensembliste
(je vais tâcher de retrouver le lien)

Il est certainement possible d'étudier la fiabilité, mais aucun outil de ce type n'est disponible.
Quand je parle de "fiabilité", c'est dans un sens particulier, voir mon message voisin: une zone limité de l'espace où les prévisions sont peu sensibles aux à l'incertitude du modèle initial...

30 oct. 2013

En effet, lorsque un tout petit nombre de solutions se distinguent par la multitude il peut être intéressant de les connaître pour étudier à l'avance plusieurs scénario plausibles. Les diagrammes spaghetti rendent visibles ces cas particuliers contrairement à une image colorée de dispersion.

30 oct. 2013

Roberto !
j'aime mieux quand tu expliques comment faire des noeuds dans le noir et d'une seule main !!!

30 oct. 201316 juin 2020
  • La qualité des prévisions à 5 jours de l'ECMWF est égale à la qualité des prévisions à 3 jours en 1995-7 (image 1)
  • Les prévisions de l'ECMWF au jour n sont d'aussi bonne qualité que celles du NCEP (gribs) au jour n-1. (image 2 haut). Les cartes britanniques sont un peu plus fiables que les gribs américains. Les scores de Météo-France ne sont pas publics, mais, s'appuyant sur les analyses de l'ECMWF comme point de départ, (comme les british) elles sont sans doute de même qualité que les cartes anglaises.
  • Les prévisions ensemblistes de l'ECMWF sont nettement au dessus des essais de leurs concurrents (image 2 bas) (d'où mon insistance à recommander de les utiliser: Pour les prédictions à long terme 7 à 10 jours, vous pouvez savoir si ces prévisions sont fiables ou non DANS UNE ZONE DE NAVIGATION. image 3 à 10 jours: Rien à craindre le long du Portugal, ces prévisions sont fiables (vert), mais les prévisions ne sont pas fiables en Manche (brun)
30 oct. 201330 oct. 2013

D'accord au plan technique, stabilité plutôt que fiabilité.
On sait que les petites erreurs obligatoirement présentes à l'initialisation du modèle conduisent à une détérioration des prévisions avec le temps.
Une prévision stable POUR UNE ZONE indique que les prévisions ne sont pas très sensibles aux valeurs initiales, donc aux petites erreurs qu'elles incorporent.
C'est en ce sens que je dis que la probabilité d'une prévision fiable est grande POUR CETTE ZONE.
Bien sûr, en théorie
"Une prévision peut être complètement fausse, mais stable d'un point de vue ensembliste" Mais le nombre excessivement grand de degrés de liberté du modèle rend ce cas très théorique. Et c'est aussi négliger l'expertise de l'ECMWF concernant les perturbations à introduire dans le modèle.
De plus, comparer deux ou trois sources déterministes est faire ce que font les prévisions ensemblistes, mais sur deux ou trois cas seulement, pas sur des dizaines. C'est moins puissant que de regarder directement les prévisions ensemblistes.
Et c'est l'ECMWF, et pas moi, qui souligne en permanence l'intérêt des prévisions ensemblistes pour les prévisionnistes professionnels.
Mon seul but est de pointer vers les sources les plus fiables pour les prévisions à 5 jours, et une lueur sur les évolutions ultérieures. Elles ne sont pas prémâchés, et plus difficile d'accès, c'est certain.
Au large, j'étudie les cartes britanniques (météofax ou Iridium) à 96 h (4 jours) pas les gribs.
Je n'envisage pas de compenser l'infériorité des gribs par leur plus grande facilité d'accès. A terre, j'utilise les cartes de l'ECMWF déterministes et ensemblistes, avec les cartes anglaises pour la position des fronts jusqu'à 5 jours. A court terme (3 jours et moins), les cartes de Météo-France sur Previmer.
PS de même pour mes mouillages, je contrôle les vues aériennes de Google Earth avec celles de BING, qui sont souvent plus récentes et de meilleure qualité.
Je sais Tout le monde ou presque connaît GE, et peu BING, mais est-ce une bonne raison...

30 oct. 2013

on peut peaufiner un peu plus :-)
Parmi les moyens d'évaluer un système d'ensemble, il y a les mesures genre déviation standard qui prennent en compte la variabilité dans l'output de l'ensemble, on mesure une dispersion/variabilité des différents membres de l'ensemble. On peut faire une représentation de tous les spaghetti avec moyenne d'ensemble, ou bien juste le contour moyen et une mesure de variabilité.
Ce qui n'est pas sans hic, par exemple utiliser une mesure de déviation standard pour la variabilité suppose une distribution sousjacente normale/gaussienne, ce qui peut être loin d'être le cas, exemple tout bête avec des distributions bimodales: l'ensemble peut donner un contour moyen avec une grosse variabilité, en pratique si on regarde les spaghetti on trouve deux clusters de contours bien séparés et significatifs, avec la valeur "moyenne" qui n'a plus un grand sens --> bref comme si la moyenne d'ensemble disait "ce sera gris mais avec grosse variabilité", et par contre il y avait 10 membres qui suggèrent tous "noir total" et 10 autres qui suggèrent tous "blanc neige", c'est évidemment une autre histoire).
Après, il y a des moyens pour évaluer pas seulement la stabilité mais le degré de previsibilité sur la base du comportement passé, aux NCEP US par exemple dans le RMOP (relative measure of predictability) ils utilisent le comportement de l'ensemble pour un certain nombre de grandeurs physiques en pondérant sur les 30 dernier jours, je peux chercher avec plus de précision/exactitude mais de mémoire on compare la distribution des membres de l'ensemble autour de la moyenne pour voir en quelle mesure elle se rapproche de la probabilité de vérification (à vérifier)
Ce sont des moyens bien sur imparfaits mais bon on peut commencer à évaluer pas seulement la prévisibilité, mais la probabilité de vérification aussi, mais ce n'est qu'un des instruments, plus en général en cherchant "calibrated ensemble forecasts" on trouve des documents intéressants.
.
Cela dit, bien sûr: la performance passée ne préjuge pas de la performance future :alavotre:

30 oct. 2013

"Je ne m'intéresse pas aux détail des clusters éventuels sous-jacents. Dans ce cas, la variabilité, qui va être très grande, va simplement m'indiquer que la solution moyenne n'est pas bonne, et que je dois attendre les prévisions suivantes"
.
ok je vois, mais comme cela on perd du contenu informatif; pas de tragédie bien sûr, mais surtout dans des prévisions à quelques jours, le fait de voir par exemple que les membres indiquent deux solutions très "fortes", les deux relativement loin de la moyenne, peut ne pas être dépourvu d'intérêt amha
ce cas sur la bimodalité c'est juste un exemple pour indiquer que parfois la variabilité peut mériter des investigations supplémentaires, à la maison et au chaud bien sûr :-)

30 oct. 201316 juin 2020

Bon, les spaghetti sont dispo avec le modèle GFS, pas avec ECMWF. Bon courage pour y voir quelque chose la plupart du temps...
De plus, leur 'skill' n'est pas bon (voir un de mes messages plus haut)
Un exemple à 5 jours
www.weatheronline.co.uk[...]tcharts

30 oct. 201316 juin 2020

J'ai retrouvé les clusters de GFS !
www.weatheronline.co.uk[...]tcharts

30 oct. 2013

:mdr:
.
(vu le gribouillage...)

30 oct. 2013

... et à l'écoute sur VHF16!
Je me souviens d'un BMS à proximoité de Gravelines et en route vers Dunkerque ou Nieuwpoort. BMS "d'application immédiate" pour un front orageux arrivant de la baie de Somme. Une heure plus tard, violente pluie et très fortes rafales alors que je naviguais au moteur et sans vent depuis Boulogne.
Rien de tel n'avait été annoncé aux bulletins matinaux.

30 oct. 2013

Vous sortez quand du bistrot? y a plus de soleil.

30 oct. 201316 juin 2020

j'écris ici pour la pj
.
un autre cas de variabilité intéressante, supposons une carte 500hPa à X jours qui montre l'ensemble moyen avec un thalweg avec ces variabilités (zones + plus de stdev, zones - moins de stdev), désolé pour le dessin presque illisible.

Les membres de l'ensemble pourront être en gros dispersés en combinaisons variées entre les le lignes -.-.-.- (reduction d'amplitude) et les lignes - - - - - (creusement), relativement stables aux extrèmes.
Qu'est-ce qu'on peut supposer ?
Que l'ensemble indique que le thalweg est prévu en gros là en longitude, mais que encore il y a de l'incertitude sur son amplitude.
.
Viceversa, si la zone ++ était plus allongée en latitude, on pourrait supposer que à la limite au lieu d'un thalweg il pourrait y avoir une dorsale
.
Ou encore si les zones d'incertitudes étaient sur les cotés, avec moins de déviation au centre, l'ensemble montrerait une possible différent déplacement latéral de l'axe du thalweg pour une même écheance..
.
A parité générale d'incertitude, si on est à l'est, dans le premier cas l'ensemble indique qu'on a pas beaucoup à s'attendre comme amélioration, dans le deuxième c'est un peu coup de poker (si l'axe du thalweg passe à priori mieux, s'il ne passe pas pas terrible), dans le troisième il vaut mieux rester prêts à partir en trombe car si au bout de X/2 jours on voit l'axe du thalweg passer à notre est c'est une bonne indication.
.
.
Bon encore une fois c'est juste un exemple, le sujet peut être autant complexe que fascinant, mais vraiment je trouve cette approche de la prévision d'une grande richesse, on peut rêver que avec l'augmentation des capacités de calcul il y aura de plus en plus d'indices probabilistiques disponibles, pour les prévisionnistes à terre et indirectement pour ceux qui sont en mer :-)

30 oct. 201330 oct. 2013

Pour les spaghettis.
Pour ne pas avoir trop de difficulté à les lire, il est possible de choisir ceux à l'échéance zéro (init time).

[URL=www.hostingpics.net[...]wer.php ]

Je plaisante.

30 oct. 2013

Peut-être pas tant que cela. Cela indique l'ordre de grandeur de l'influence des petites perturbations injectées dans le modèle au temps zéro

31 oct. 2013

Pour l'ECMWF, il y a une page dans le guide de l'utilisateur (page 26) des produits météo (de toute façon, une bonne lecture ;-) ) Pas vraiment simple à comprendre...
www.ecmwf.int[...]ide.pdf

30 oct. 201330 oct. 2013

Petites variations injectées, oui, la plupart du temps.
Mais aussi des un peu grandes comme ici :

[URL=www.hostingpics.net[...]wer.php ]

Sais-tu qui (un météo) ou quoi (une machine) a l'initiative pour introduire de telles circonvolutions initiales ?
Et quel est le critère ?

31 oct. 2013

pour les US (mais je pense le discours puisse être generalisé, finalement on retrouve un peu ce qui est dit dans le manuel ECMWF), quatre méthodes, enfin, 3+1
1. modification des conditions initiales à modèle inchangé, parmi les milliards et milliards de possibilités de données qui représentent les conditions initiales, le modèle essaye de trouver les perturbations qui reflètent davantage la possible variabilité réelle et auxquelles le modèle soit particulièrement sensible, afin d'avoir le plus possible de membres différents. Si dans un certain point j'ai deux cent relevés de pression qui m'indiquent la même valeur, cela n'a pas beaucoup de sens de le perturber, par exemple si dans un autre point les données sont plus incertaines (par exemple différence entre les relevés locaux et l'analyse T0 du modèle), alors là on va perturber. C'est intéressant car cela marche à l'envers de ce qu'on pourrait imaginer en premier abord: on n'essaye plus de "deviner" quelle est la situation initiale correcte mais au contraire où on voit que il y a des possibles différences là on essaye de les amplifier pour tendre à une distribution de resultats possibles, ce qui est la définition même de ensemble.
2. modifications dans la structure du modèle, on perturbe par exemple l'équation de modification d'une grandeur, ou bien on utilise d'autres modèles pour effectuer certains calculs,
3. pour les modèles "emboîtés", genre modèles LAM haute résolution, on perturbe les conditions du contour, ou bien on perturbe une condition de limite comme la temperature de surface de la mer;
4. des mélanges de tout cela

.
J'avais un papier un peu daté qui donnait une idée de ce que signifiait en pratique la masse de calculs à effectuer en s'amusant à augmenter le nombre de perturbations, ils indiquaient que ça pouvait aller très vite de rendre tous les ensembles presque inutiles car le temps de calcul nécessaire pouvait vite excéder l'horizon de prévision.. d'où l'intérêt de développer des méthodes pour trouver des perturbations particulièrement significatives
:-)

31 oct. 2013

En stand by pour une traversée de l'atlantique, Mad Pell Zo rompt son amarrage sur coffre à Brignogan et part à la dérive dans le coup de vent de dimanche à lundi.
Il est retrouvé quasi intact, au large de Bréhat, par un avion des Douanes ...!
Slalom entre les cailloux incroyable !

www.ouest-france.fr[...]ctu.Htm

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

la Bisquine La Cancalaise, en 2008

Souvenir d'été

  • 4.5 (197)

la Bisquine La Cancalaise, en 2008

novembre 2021