Tour du monde en cata de sport. Yvan est arrivé aux Tuamotu

Yvan est arrivé hier aux Tuamotu à 17h30 heure française, après avoir pris du plaisir à des moyennes records !

L'équipage
08 avr. 2014
10 avr. 201410 avr. 2014

Voici le lien pour le suivre (recopié depuis le précédent fil):

ledefidyvanbourgnon.com[...]s-reel/

Il est donc à mi-chemin entre les Tuamotu et Tahiti

10 avr. 2014

presque un demi tour du monde fait :pouce: :pouce:

10 avr. 2014

:pouce:

11 avr. 2014

ça y est, il est arrivé a Tahiti, accueilli par son frère...

www.eurosport.fr[...]y.shtml

11 avr. 2014

:pouce:

16 avr. 201416 juin 2020

Newsletter du Tour du monde en cata de sport : Des îles Marquises jusqu'à Tahiti et retrouvailles avec son frère Laurent Bourgnon.

22 avr. 2014

Tahiti - Raïatea, les images.

01 mai 2014

Comme quoi c'est pas toujours les plus gros, les plus solides...

Sécurité Sécurit Sécurité !
Mercredi 30 avril.
Changement de destination: Yvan fait cap vers l'île Pago-Pago, aux Samoas.
Ce matin nous avons informé Yvan via téléphone satellite que la bôme d'Ideo, le bateau plateforme-média, avait cassé. A 9h15 heure locale, le capitaine du X562 a pris la décision de se dérouter vers l'île Pago-Pago pour faire les réparations nécessaires. Nous y retrouverons Yvan dans 940 miles.
Nadia, Crew Member, on Idéo.

01 mai 2014

L'île s'appelle TUTUILA. C'est le port qui s'appelle Pago Pago... ;-)
fr.wikipedia.org[...]icaines

10 mai 201416 juin 2020

De Bora-Bora à Pago-Pago

11 mai 2014

Merci et bravo à lui !

17 mai 2014

Ca y est, Yvan a passé l'anti-méridien, il est à l'Est, de l'autre côté du cadran. Maintenant on peut dire qu'il rentre. Mais la route est encore longue.
Il est arrivé aux Iles Fidji (ile de Veti Levu) à 8h30 (heure française) hier après un run de vitesse incroyable entre les iles Samoa et les Iles Fidji.
Ses premières impressions ici:

www.facebook.com[...]ourgnon

18 mai 2014

Merci pour les liens.
C'est vrai que côté au vent, c'est un champ de mines.
Belle nav !

18 mai 2014

Belle nav! Bravo Yvan!

20 mai 2014

Départ pour les Iles Vanuatu demain mercredi vers 11h locale (1h du matin en France) pour une navigation de 600 milles. Une arrivée prévue sur l'île de Shéfa près du village de Port-Vila.

27 mai 2014

Yvan est arrivé aux Vanuatu après 600 miles en 3 jours et 6 heures..

Récit de mon étape Iles Fidji-Iles Vanuatu du 21 au 24 mai :
Une belle satisfaction depuis le départ des Sables d’Olonne, je n’ai reporté aucuns de mes départs à cause de la météo et j’arrive à suivre mon concept : tu fais avec ce que te donne la nature. A mon départ de Bora-Bora aucuns bateaux ne souhaitaient prendre la mer avec cette dépression annoncée. Je me suis imposé un rythme soutenu dans ce tour du monde, ce n’est pas pour rester au port à attendre des jours meilleurs !!! Et comme le dit si bien un dicton « Qui écoute trop la météo passe sa vie au bistrot ».
J’ai commencé par longer l’île de Veti Levu en enchaînant les virements de bords au près au beau milieu de récifs en pleine nuit. J’ai pris l’habitude de naviguer à l’estime mais aussi au bruit. Ce bruit violent des vagues qui s’éclatent sur la caille est devenu mon repère pour naviguer, il m’arrive d’arrêter le bateau juste pour écouter, surtout la nuit quand je ne vois plus rien. Très vite le vent tourna au sud-est, les alizés ont repris leurs droits pour mon plus grand bonheur mais l’humidité permanente depuis la Polynésie est vraiment usant. Ce vent fort et ce manque de soleil sont devenu mon quotidien, ça doit être la nostalgie de la Bretagne !!!
Alors que le vent était stable la première nuit, je me suis fais surprendre par une montée subite de la pression sans aucuns signes annonciateurs qui me vaudra un planté à la limite du chavirage : le bateau enfourné jusqu’à la poutre avant presque à la verticale en pleine nuit me donnera une nouvelle alerte, dorénavant je ne naviguerai plus de nuit sans prendre le 1er ris. 30, 35, 40 nœuds et c’est reparti pour du sport. La température de l’eau et de l’air a chuté avec les vents du sud (hémisphère sud) et je suis frigorifié.
La 2ème journée sera la plus noire de mon Défi pour le matériel avec un enchaînement de casse du matériel : tout d’abord la fixation de mon gouvernail tribord à céder, 4 boulons de 8mm ont cassé net, le casque de safran sera endommagé dans la bataille. Une voie d’eau apparaît ensuite dans le caisson avant de mon flotteur tribord. Puis s’en suive une légère déchirure sur le gennaker et le palan de grand-voile Harken qui émet son dernier cri de survie. Moi qui rêvait enfin d’une escale sans la caisse à outil sur le pont !!!
Les escales sont toujours très intenses. Les formalités très complexes avec le passage obligatoire à la santé, immigration, douanes, capitainerie, des tonnes de papiers puis vient la phase de bricolage, d’avitaillement et de formalités de départ.
Une arrivée sur l’île d’Efate à Port Vila aux îles Vanuatu en pleine nuit après 3 jours et demi d’une navigation rapide. Quelques jours de bricolage avant de repartir pour la dernière étape du Pacifique en direction des Papous de la Nouvelle Guinée.
Partenaire du jour : Composite Patch qui a conçu un kit de réparation unique (un tissu carbone avec la résine époxy qui imbibe le tissu avec une simple manipulation sans même se salir les mains que je vais utiliser pour réparer le casque de mon gouvernail.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Mouillage a cap Lardier dans une eau digne des plus beaux lagons

Souvenir d'été

  • 4.5 (107)

Mouillage a cap Lardier dans une eau digne des plus beaux lagons

novembre 2021