Technique de mouillage exotique

Bonjour,
Voila ce que j'ai pu lire dans un post Hisse et ho : "le fond descend tres vite on mouille à la bahamienne",
Qu'elle est cette technique et comme se pratique t elle ?
Merci d'avance, grâce à vous je pourrai briller au bistrot du port !!!!

L'équipage
25 jan. 2016
25 jan. 201616 juin 2020

voilà, essentiellement pour endroits avec courants alternatifs :-)

25 jan. 2016

donc, concernant cette méthode, j'imagine qu'il y a des "+" et des "-" ? juste pour dire que je suis en "phase"

;-)

25 jan. 2016

Dans le cas "fond descend très vite" on peut mouiller de la même façon deux ancres en perpendiculaire à la côte (une à la limite sur la plage) de façon à avoir un angle de tire sur l'ancre "au large" plus petit.
Ne pas oublier de faire ses considérations sur ce qui peut se passer dans ce cas avec un vent traversier.

25 jan. 2016

a la bahamienne c'est une ancre + une ou deux aussieres a terre..
cette methode peut aussi etre employée si on veut se planquer dans un petit coin sans bouger ou encore pour empecher le bateau d'evitrer la ou il n'y a pas de fond...mais bien tenir compte du vent traversier....cette methode est plutot facile s'il y a un probleme de fond mais pas de vent, sauf s'il est dans l'axe d'une des lignes.
On peut envisager toutes sortes de variantes:
deux ancres deux aussieres
deux ancres une aussierse
un ancre deux aussieres
une ancres trois aussieres
.
toutes les techniques a x ancres ou aussieres qui immobilisent le bateau sont apparentées. dans le cas de roberto ce n'est plus a la bahamienne mais le principe et le meme, donc si.
.
ces techniques sont utilisées tous les jours dans des endroits comme les fiords patagonien, certaines marsas de mer rouge , ou meme dans de crique trop petites pour eviter, dans de multiples configurations selon ta topographie des lieux. on devra aussi prendre en compte dans le cas de ces ammarages complexe , le scenario de depart.
pour mettre en oeuvre rapidement ces techniques il faut avoir l'annexe prete si possible avec son moteur car une fois la premeire ancre mouiller le bateau n'est plus trop manaoeuvrant et il ne faut pas trainé pour le deuxieme pointafin de limité l'evitement.
.
lorsque l'on mouillle souvent a la bahamienne au moins une aussiere doit etre utilisable a tout moment , certain les ont sur des devidoirs . la bonne longueur est de 100 m pour avoir de la marge

25 jan. 2016

"a la bahamienne c'est une ancre + une ou deux aussieres a terre.. "
.

ben non, comme l'indiquent environ 365465 images obtenues par google avec "bahamian mooring - anchoring", dans le monde anglosaxon (qui a crée l'expression) le bahamian anchoring est celui de l'image plus bas, deux ancres dont les câblots sont reliés et un seul arrive à bord. Si certains français aux Bahamas mouillent avec les amarres à terre je ne sais pas; les mouillages "amarres à terre" sont appelés generalement "Med moor", que ce soit sur ancre ou corps mort.

Cela dérive essentiellement des courants alternatifs avec très peu de marnage typiques des lieux; la même technique où il y a plus de marnage demande (beaucoup) plus d'attention.
.
Puis bon, chacun l'appelle comme il veut :alavotre:

25 jan. 201625 jan. 2016

alors tu as raison . mais ma cofusion virns du fait que je ne mets jamais deux ancres a l'avant sans aussiere a terre car a l'evitement c'est un sacré sac a merde....ceci dit gogol dit ca. j'ai donc vecu dans l'erreur si longtemps , merci heo
.
mais dans ce cas comment appelle t on les techniques dont je parle

25 jan. 2016

à la bohémienne peut-être? :heu:

26 jan. 2016

Sais pas moi non plus : mouillage profond avec bout à terre !
A la Wallilabu ? D'un bel endroit connu à St-Vincent...
Faut lancer un concours pour lui trouver un nom ?
:reflechi:

26 jan. 2016

quand on mouille avec deux ancres en opposition dans un secteur à marées, il est prudent de finir l'un des mouillages par une aussière sinon, quand on a que de la chaîne et que le bateau aura tourné une bonne dizaine de fois, les chaînes seront si imbriquées qu'il sera impossible de les dégager. Si l'un des mouillages se termine par une amarre souple on peut la débrouiller en premier même si ça n'est pas toujours facile. J'ai longtemps pratiqué ce genre de mouillage dans le golfe du Morbihan, quand le mouillage libre n'y était pas encore interdit, et je n'ai pas toujours rigolé en voulant dégager le mouillage après une semaine de courants et de vents alternatifs.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Les enfants de la mer

Souvenir d'été

  • 4.5 (198)

Les enfants de la mer

novembre 2021