SVP... cherche héonaute parlant Néerlandais !!!

Hola,

J'ai quelques difficultés pour communiquer avec des "cousins" navigateurs hollandais. Les systèmes de traductions automatiques ont quelques lacunes et la communication est compliquée.
Pour être complet j'explique que je suis sur la piste d'une/plusieurs vedette(s) "dite hollandaise". Là bas, le choix est vaste et les prix sympas. Mais voila ... il faut enclencher la discussion, la soutenir et ce n'est pas simple !!
J'ai essayé avec le basque et gascon, je dirais que j'ai eu un soupçon de succès d'estime, mais sans trop de succès réel:o))
J'en ai même entendu un, au fond du bar qui criait... OH!!! non!!! ils reviennent !!! pas ça !!! Pas eux !!! (il se souviennent encore de Charles Quint et du Traité d'Utrech... :o))

Alors si un héonaute, un peu disponible, et bien sûr bien disposé, et comble du bonheur, qui pratiquerait la langue de ce plat pays, pouvait me contacter, je lui expliquerai mon souci et mon idée pour amorcer ce premier contact et sans doute pourrait-il faire l'interprète pour nouer le lien... aprés, c'est comme pour tout, quand la fiche mâle est bien dans la fiche femelle ça va nettement mieux ! Une fois la com établie, on s'en sortira toujours avec un peu d'anglais matîné à la sauce Manech des Aldudes :o))

Donc, si un ami, connu ou inconnu, parmis les héonautes, qui soit néerlandophone, passe par ici, qu'il n'hésite pas à me contacter par les "messages privés"... ma reconnaissance lui est déjà acquise. :o)))
Ce besoin d'intermediaire va se manifester courant de cette semaine si tout roule, cela devrait durer 5 à 6 jours, tout au plus, à raison d'un ou deux appels jours au maxi.
Il est bien entendu que les frais de téléphone seront pour ma pomme et pourront au choix, être versé (littéralement) en liquide, ou en gourmandises locales.
Si ce communicant de "haut vol" existe, je suis sûr que oui !! j'attends de ses news en MP. Merci d'avance à ce bel inconnu (ou belle inconnue). Ca élimine un paquet d'héonautes non !!! Inconnus il y en a pas mal, mais des beaux ... euuuuhhhhhhhh !!! ......rireeeeeeeeeees
Ma demande est sérieuse, et aprés ces quelques conversations j'espère partir au pays des flahutes, er redescendre par les "eaux intérieures", avec peut être un nouveau canot, mais différence j'aurai mis mon pavillon à l'horizontale :o))
Donc pour me contacter : pseudo PATXI64 et en privé !!
Merci d'avance et bon vent à tous !!

L'équipage
06 sept. 2015
06 sept. 2015

On trouve la-bas sur le marché de l'occasion des prix souvent raisonnables et des bateaux parfaitement entretenus. Mais,
même avec un belge parlant parfaitement la langue, je n'ai pas réussi à obtenir un petit euro de réduction. Beaucoup parle français mais ils font semblant de ne pas comprendre. ils sont redoutables. Jadis Le drapeau couché était imposé par les vainqueurs au vaincus, pas sûr qu'ils le méritent aujourd'hui.

07 sept. 2015

Pour y vivre une bonne partie de mon temps, il faut reconnaître que les néerlandais parlent très peu le français. Par contre, à pue près tout ceux qui ont une scolarité complète parlent parfaitement l'anglais (une grosse partie de l'enseignement universitaire se fait en anglais là-bas).
Pour ce qui est de négocier les prix, c'est possible dans certains coins mais c'est vraiment très dur. Par contre, si il y a une certaine rigueur dans les prix, on la retrouve aussi dans au niveau des engagements prix (délais, garantie, ...).
Pour les latins que nous sommes c'est assez différent comme mode de fonctionnement. Pour ceux d'entre-nous qui sont "très latins" c'est même incompréhensible.

07 sept. 201507 sept. 2015

La première boîte à s'être lancée dans l'aventure de la traduction, c'était TAO informatique. (Traduction Assistée par Ordinateur).
C'était au début des années 80 à Toulouse.

C'est d'une extrême complexité : polysémie, homonymie, ambiguïté sémantique, métaphore, expressions figées, portée des conjonctions, structure syntaxique ....

Faut faire des phrases très simples, très courtes, comme si tu parlais à un très jeune enfant.
Pas plus d'une idée par phrase, un seul COD et, surtout, la moindre faute d'orthographe en français peut être fatale.

07 sept. 2015

Le lendemain du jour de l'achat du bateau, le Brooker me demandait de payer les frais de stationnement du bateau ! j'ai réussi a obtenir une semaine "offerte" mais c'est vraiment pas dans leurs habitudes.

07 sept. 2015

Hola Brufan !!

Outre le fait que depuis Jeanne d'Arc et le dernier tournoi des V nations je suis fâché avec les anglais et l'anglais, je ne me sens pas pour tenir une conversation ni même écrire une "longue" phrase !
Dans ma démarche, surtout via le net, il n'est pas question de négocier le prix, mais simplement d'avoir des infos précises sur les bateaux !
Google traduction ne doit pas être performant, ou il y a un "truc", mais je ne reçois aucune réponse, sauf une, de la part d'un vendeur allemand et francophone.
Hasta luego (latin du sud) :o))

07 sept. 201507 sept. 2015

Exemple :
La viande est bonne mais l'alcool est fort.
The meat is good but spirit is strong.
La viande est bonne, mais l'esprit est fort.

:mdr:

06 sept. 2015

En effet, il ne faut pas mélanger les cultures. Si du côté latin il est de bon ton de discuter un prix parce que le prix est de toute façon trop élevé afin de permettre ce jeux, du côté germain il n'en est pas de même.

Au nord, en général le prix est 'juste' et est celui à payer. Discuter un prix peut même être mal vu.

On peut aussi arriver à l'exercice inverse. Chez les angles et les saxons, quand on vend une maison, le prix proposé est un minimum, et les acheteurs doivent surenchérir. Celui qui devient l'acheteur est celui qui a donné le meilleur prix.

Pour en revenir à la Hollande, en général, le prix proposé est le prix à payer et l'acheteur sera le plus rapide à avancer l'oseille.

07 sept. 2015

Hola Micmarin !

Je re-dis ce que je viens de dire à Bufran.
Il n'est pas question de "marchander", mais simplement avoir des infos.
Je confirme ce que tu dis en ce qui concerne les enchères. Plusieurs sites d'annonces que j'ai visité pratiquent ce système. Le prix annoncé, d'aprés ce que j'ai compris, est le prix plancher !
Bon vent à toi !

07 sept. 2015

Le prix annoncé, d'après ce que j'ai compris, est le prix plancher !
.
Ben, pas toujours... c'est bien là que cela se complique. Certains sont ouverts à la discussion ; d'autre radicalement fermés par principe.
Aux Pays-Bas et dans les autres régions de culture "rigoriste", effectivement un sou est un sou. Chez certains cela implique que leur proposer d'acheter en-dessous du prix affiché est uen forme de manque de respect par rapport à la valeur des choses et au travail fourni. (Pour donner une idée, le tarif horaire d'un chantier plaisance approche les 70 EUR/h sans que cela n'étonne personne).
Mais il ne faut pas perdre de vue que nos amis hollandais sont aussi d'excellents commerçants chez eux et à l'international (historiquement, c'est chez eux qu'a été fondée la première société du monde). Dans cette acception, le commerce implique de faire circuler l'argent et donc de faire affaire.
Dès lors, il n'est pas impossible de négocier ; parfois même dans des proportions importantes mais cela ne se fait pas aussi spontanément que dans un souk. De prime abord, on va d'abord te répondre que le prix est le prix et qu'un rabais est impossible... mais parfois, on te rappellera le lendemain pour faire une contre-offre. D'un autre côté, il y a des bateaux à vendre qui sont sur leurs bers depuis 3,4 5 ans et qui sont toujours affiché au même prix.
Même en les fréquentant depuis 25 ans, je n'ai toujours pas complètement saisi leur mode de fonctionnement.

06 sept. 2015

Et en plus ils parlent tous anglais

06 sept. 2015

Un basque qui deal avec un hollandais, j'ai hâte d'avoir le résultat des courses !
Patxi, si tu pouvais nous enregistrer les négos en caméra cachée .... :reflechi:

07 sept. 2015

Hola Yves !!

Je ne crois que Mr BELIVEAUGARAY existe par chez nous :o))
Dans l'état actuel de mes relations avec les gens du "nord", c'est plutôt "histoires sans paroles" ... pour le moment !
Bon vent à toi !

07 sept. 2015

Si tu le désires

Tu fais tes mails en français
Tu me les envoies sur mon mail perso
Je te les remballe en batave ou en anglais

et vv

je ne paye pas le tel vers les pays bas après 17h00
je pourrais aussi essayer de tel pour toi si tu me dis ce que tu veux

mon mail perso tu me le demandes en Mp et on discute en mail

camille

Si tu me payes une semaine de vacances dans le sud, je veux bien aussi venir chez toi ;-)

07 sept. 2015

Hola Camilleb0461 !

Merci de ta proposition.
Je vais tenter la manip proposée "ici bas" par Yves : d'abord traduire en anglais, puis en néerlandais.
C'est vrai que j'ai fait plusieurs traductions néerlandais -> français via gogole, ... ça ressemble un peu au chinois de basse Manchourie :o))
Heureusement que je sais qu'il s'agit de bateau, donc je comprends le sens général des données de l'annonce, mais il y a des trucs qui m'échappent.

Si tu viens chez moi alors que je veux aller dans le nord, on pourra se donner rendez-vous du côté de Poitiers :o))

Je vais accepter ta proposition, et je vais t'envoyer en MP le "mail type" que je tente d'adresser aux annonceurs.

Aprés, si j'obtiens des réponses, alors là oui, le coup de fil sera nécessaire, puisque j'envisage de monter, avant fin septembre, vers la "froidure" pour tenter de visiter des bateaux.
Donc il faudra bien convenir d'un jour, d'une heure et d'un lieu.
Mais d'abord, voyons si il y aura des réponses !!

Ezkerrik azko eta agur arte !!

07 sept. 2015

:pouce:

07 sept. 2015

Vue la complexité du français et du néerlandais eu égard à l'anglais,
pour utiliser au mieux un traducteur en ligne, traduire d'abord le français en anglais, contrôler le résultat puis le traduire en néerlandais.

07 sept. 2015

Basque : nire itsasontzian alkohola isurtzen askatasunez
traduit en Néerlandais : alcohol stroomt vrij in mijn boot
traduit en anglais : alcohol flows freely in my boat
Traduit en Français : l'alcool coule à flot dans mon bateau
_
Vive GOOGLE ! ils ont réalisé de sacré progrès............

08 sept. 2015

zure itsasontziak oso atsegin egon behar du

:alavotre:

Attention : dans tous les cas chacun échange dans sa propre langue.

Les traductions des uns et des autres ne sont que des outils qui ne servent qu'à faciliter le dialogue.

Dans toutes les communications, il est impératif d'écrire ce que l'on veut écrire dans sa propre langue, puis de rajouter la traduction identifiée comme telle.

Le seul texte de référence est donc le texte écrit dans sa propre langue.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (103)

novembre 2021