Survie des pêcheurs français vs Brexit

Je sais, cela est un sujet éminamment polémique, hautement politique …
Mais j’avoue que je rage de voir la situation actuelle concernant les droits de pèche avec en arrière plan des luttes de dominance économique entre états.
Je rage de voir le gouvernement français envisager de financer la destruction des bateaux sans licence de pèche dans les eaux anglaises.
On détruit le bateaux ? Ca annule effectivement les dettes potentielles des armateurs.
Et après ? Les pêcheurs sont au chômage, les acteurs de la filière (ateliers, chantiers, fabricants de filets …) finiront par fermer.
Les sous-traitants de la chaine “poisson” en font les frais.
Les criées ferment par manque de matière première …
Et pour avantager qui ????
Pour ceux d’entre nous qui ont connu les ports et leur activité il y a 50 ans, les conserveries, la vie a Audierne, la criée de Concarneau … on est aujourd’hui dans une pauvreté effroyable.
N’y a t-il plus que la plaisance pour sauver l’activité du littoral ?
N’y a t-il plus de survie qu’à travers la grande pèche, avec des grosses unités atelier, le plus souvent étrangères ?
Breton de souche, d’une famille de pêcheurs et de cols bleus, amoureux de la mer et de ses gens (dans le sens humain), je trouve la situation terriblement déprimante.
Et tout cela pour des décisions prises par un seul pays, qui refuse la vision communautaire mais qui veut finalement en profiter quand même ?
Avec un gouvernement français qui finit par tergiverser, après avoir évidemment promis haut et fort défendre les intérêts de ses pècheurs, puis finir par abandonner les intérêts de SES entreprises ? Pour quel bénéfice ? En échange de quoi ?
La mer, les poissons, appartiennent a la planète, a l’humanité, pas à des zones de droit fixées arbitrairement par des politiques suite aux tractations d’après guerre.
Que faire pour sauver ce qui reste de notre petite pèche ?
Désolé de ce coup de gueule tardif, mais ca m’énerve PROFONDEMENT.

L'équipage
22 nov. 2021
22 nov. 202122 nov. 2021

Bonsoir,
ta vision est certes réelle, mais la contestation des British est simple, dans le traités signés les pêcheurs Français devaient donner la preuve de la pêche dans leurs avec leur bateau les années précédentes.
Beaucoup de ces bateaux ont moins de 12m et n'avaient par décidé d'installer l'AIS.
Dans le questionnaire envoyé par nos pêcheurs, il y a le MMSI du navire. Les Britsh ont comme tous les pays accès à l'historique de toutes les traces AIS, ils n'y ont pas trouvé nos bateaux ...L'état Français a proposé de faire la démonstration avec les données stockées par la marine au vu des echos radar et autres techniques d'identification. Les UK ont demandé d'avoir un accés à ces données pour les interpréter eux même ce qu'à refusé le gouvernement Français.
Il fallait à chaque entrée dans les eaux des Anglos Normandes se signaler par VHF dans les ports de chaque île. Les nouvelles licences imposent cette procédure.

Bilan actuel: 95 licences ont été distribuées, 75 bateaux ont été recalés car «ils n’ont exercé aucune activité de pêche dans les eaux de Jersey au cours de la période ».

Nota: L’accord post-Brexit conclu in extremis à la fin de l’année dernière entre Londres et Bruxelles prévoit que les pêcheurs européens puissent continuer à travailler dans certaines eaux britanniques à condition d’obtenir une licence, accordée s’ils peuvent prouver qu’ils y pêchaient auparavant.

23 nov. 2021

Effectivement Courtox il est nécessaire de remettre l'église au milieu du village.

23 nov. 2021

En plus, même parmi les bateaux équipés d'AIS, il y avait des petits malins qui le coupaient pour ne pas divulguer leurs coins de pêche et le regrettent maintenant...

23 nov. 2021

En Manche Ouest, il n'y a pas de petits coins de pêche, ils sont tous les uns sur les autres car la partie Jersiaises est surexploitée depuis une bonne vingtaine d'année.

23 nov. 202123 nov. 2021

Cyrion, tu as toute ma sympathie et mon soutien mais ta conception de « La mer, les poissons, appartiennent a la planète, a l’humanité, pas à des zones de droit fixées » n’est pas partagée par tout le monde.
Autrement dit si tout le monde pouvait pêcher partout ou ça lui plaît, ca serait vite la loi du plus fort, et ton horizon breton serait vite bouché par des milliers de navires usine japonais ou autre, et la mer… serait bientôt vide de poisson !
Ces règlements que tu n’aimes pas ont pour but de protéger les locaux, d’éviter des excès assurés. C’est le rôle des gouvernements de les faire appliquer dans l’intérêt des populations concernées. Et les gouvernements ne sont pas tous égaux en efficacité.
Bon courage.
Merci, Courtox pour les explications claires.

23 nov. 2021

Il y a effectivement d'autre débats avec nos amis européens comme la pèche électrique ou les filets dérivants qui sans négociations serrées deviendraient vite encore plus polémiques

23 nov. 2021

Mais l’Etat n’avait pas menacé l’UK de mesures de rétorsion si les licences n’étaient pas accordées ?

23 nov. 2021

les iles anglos-normandes ont acheté de l'électricité à l'Europe, et non à la France. Ces mesures de rétorsion ont bien fait rire nos voisins, à fortiori les pros brexit.

23 nov. 2021

ça fait 20 ans qu'il y a trop de pêcheurs sur nos côtes, à fortiori depuis les grosses motorisations, les sondeurs et positionneurs précis.
Ils ont eu une bouffée d'air frais en pouvant piller les ressources anglaises, à présent retour à la case 20 ans en arrière, avec des moyens encore plus efficaces et onéreux.
Pas la peine d'avoir fait l'ENA pour comprendre qu'ils ne pourront s'en sortir sans destruction d'une partie de la flotte.
Concernant l'attribution des licences, les anglais ont été bien conciliants notamment pour ceux qui sur le premier dossier avait indiqué une antériorité de pêche aux anglos alors qu'ils pêchaient la coquille en baie de Seine ........
Si nous sommes aussi peu soutenu par l'Europe, c'est par ce qu'elle sait que la France a octroyé trop de KW qui normalement étaient calculés au tonnage débarqué, tonnage toujours sous-déclaré. Il y a 15 ans l'Europe a demandé un audit sur les contrôles en mer, le résultat a très certainement dû irrité nos voisins d'Europe du Nord .......

23 nov. 2021

C'est amusant le constat initial du premier post "tout le monde s'en fout des pêcheurs"
Alors que j'ai plutôt l'impression de l'exact inverse, en France et plus encore en Angleterre.

C'est au contraire un sujet bien facile, bien visible, bien populiste (nos petits pêcheurs, fermons vite nos frontières !!), alors que c'est un tout petit arbre qui cache la grande forêt.
Il y avait en 2019 4153 bateaux de pêche enregistré sur toute la France.
Pour la question de ces licences de pêche, on parle seulement d'une centaine de licences (sachant que les bateaux étaient loin de faire 100% de leur activité dans les eaux en question).
Alors, certes, pour chaque bateau, on a toute une filière derrière, mais ca reste une filière économique largement minoritaire.
Et comparé aux autres impacts du Brexit, c'est totalement négligeable !
Les premiers bilans du Brexit retournent que ca va leur coûter 2 fois plus cher que le COVID.
Pour ce prix, on pourrait payer une rente à vie à 1000 personnes par bateau.

23 nov. 2021

Plutôt d'accord avec toi Peuwi.

23 nov. 2021

Les licences ne sont-elles pas accordées pour trois ans seulement? Me gourre-je?

23 nov. 2021

Merci a tous de votre participation à ce fil.


Effectivement je me suis mal exprimé: donc j’ai été mal compris !

Quand je disais que les ressources naturelles appartenaient à tous je ne suggérais pas l’anarchie ni l’absence de règlementations qui par essence ont pour but de préserver les ressources naturelles.

Une règlementation de la pèche (qu’elle soit côtière ou au large) me paraît normale et nécessaire.

Mais là ou je ne suis pas d’accord c’est que les règles établies à Genève en 1958 et qui fixaient les droits des pays sur leurs zones de pèche (principe de la zone territoriale à 12 miles et les zones entre la laisse de basse mer et 6 miles … ) qui semblaient acceptés par tous et surtout à mon sens équitables (égalitaires pour tous les pays) ont évolué.



Evolué car chaque pays a commencé à tirer la couverture vers lui.


Lors de la convention de Londres on a commencé par créer des exceptions … a définir des droits en fonction des espèces, des zones , des pavillons.


A accorder des droits de pèche à d’autres pays sur certaines zones en échange d’autres zones pour d’autres espèces etc.

Ces adaptations n’étaient pas forcément mauvaises et répondaient à des spécificités locales et étaient à mon sens encore équitables, même si la convention à été plus ou moins bien appliquée.

Mais le Brexit (à la demande unilatérale des Anglais) à fait voler ces engagements et à ma connaissance sans contre-partie (mais je peux me tromper).



Le Royaume Uni veut récupérer la ZEE de manière exclusive (zone particulièrement poissonneuse) sans compensation et en faisant fi des accords passés mentionnés ci-dessus.

Or l’économie de la pèche pour différents pays (France, Belgique, Pays-Bas, Allemagne, Danemark, Norvège, Irlande) a été construite autour de ces droits et la flotte adaptée en conséquence (nombre et type de bateaux, type d’apparaux , aménagement des ports …).


Un bateau s’amortit en quelques dizaines d’années, comme une criée ou des aménagements portuaires: il faut donc disposer d’une vision long terme.

Si soudainement on change les règles des ressources en amont (zones de pèches, accès aux ressources de gaz, de pétrole, de minerais …) c’est toute l’économie sous-jacente qui peut s’écrouler: dans l’histoire cela a fini dans certains cas par dégénérer en conflits armés.



Je sais bien évidemment que l’on peut couper son AIS pour ne pas être traqué (par ex pour ne pas dévoiler ses zones de pèche) , pour contourner les règlementations sur la pèche (voir conflits avec les Espagnols dans le Golfe de Gascogne, sur les zones de pèche en Atlantique Nord et mer du Nord etc).


Mais si on veut trouver des raisons pour dénoncer des accords que l’on a signé de longue date, on pourra toujours en trouver (ceux qui ont divorcé ont une petite idée de la question ;-) ).



Ma question de base était: que fait-on de nos pêcheurs ? de notre pèche et ses activités annexes qui ne cessent de se réduire que ce soit sur nos côtes Nord, Ouest ou côté Méditerranée ?


Quelles portes de sortie à moyen et long terme ? 

Ne doit-on plus manger que du poisson importé ? 

Pourquoi la France (son gouvernement) a-t-il adopté une défense « molle » face aux exigences anglaises ?

Pourquoi faire supporter au budget Européen le financement de la destruction des bateaux « sans licence » alors qu’à mon sens cela devrait être à la charge de ceux qui ont rompu les accords ?

Je ne suis pas anglophobe, bien au contraire, j’y ai vécu quelques années. 

Mais je ne supporte pas les décisions du type « je fais comme ça m’arrange, tant pis pour les autres, je me suis engagé mais ça compte plus …».


Pour répondre à red Sky, je n’ai pas l’impression que le nombre de bateaux de pèche augmente dans les ports (!) qu’il y a plus de grosses unités … 

J’ai 70 ans, j’ai connu les ports bretons depuis mon enfance, j’ai passé du temps dans les criées, j’ai vécu la fermeture des sociétés de transformation, je navigue pas mal sur la côte atlantique et je n’ai sincèrement pas l’impression qu’il y aie encore beaucoup (trop ?) de pêcheurs .



Les statistiques sont sans appel: 8771 navires en 1990 > 4153 en 2019 > 3020 en 2021 ….

Juste une chute de 66% en 10 ans, est-ce anecdotique ? 



Alors oui, je suis d’accord avec Peuwi sur le côté « anecdotique » de quelques pêcheurs et de la valeur économique de la filière comparé au coût global pour l’ UK , mais les pêcheurs et armateurs concernés ne doivent pas trouver cela anecdotique.




Bon, j'ai fini de m'énerver pour la journée :-)))))))

23 nov. 2021

Je suis issu du milieu de la pêche, j'ai une vision très nette de l'évolution du matériel et de la pression de pêche.
Mon oncle a commencé la pêche à la voile avec des casiers en osiers et des filets en coton, il ne sortait qu'aux meilleurs mois de l'année. Mon père dans les années 80 a changé le moteur de son chalutier pour mettre un beaucoup plus puissant, un 63 cvs, c'est la moitié des petits caseyeurs actuels.
Quant à l'électronique c'était au mieux un Decca qui ne passait pas partout, sinon une position par relèvement au radar. Je vous laisse imaginer l'état du chalut lorsqu'il y avait un écart de quelques dizaines mètres.
Actuellement tous les bateaux ont à minima une position au mètre près, un sondeur qui permet de voir des poissons de la taille d'un maquereau, des moteurs sur-dimensionnés lorsqu'ils ne sont pas en plus débridés. Alors oui si la flotte n'a pas augmenté, elle est beaucoup plus sur l'eau et considérablement plus efficace.

23 nov. 2021

Effectivement j'allais faire une remarque dans ce sens. Il est impossible de faire des comparaison correctes en contant le nombre de bateaux. Il faudrait sans doute plus comparer les tonnes de poissons arrivées en criée par marins pécheurs sur l'eau en rapport avec le ressource existante. Mais je doute qu ces statistiques soient disponibles.
Quoiqu'il en soit mathématiquement quand un patron double s capacité de pêche, il condamne un petit collègue à sortir du métier. C'est aussi ne réalité

23 nov. 202123 nov. 2021

Bon , je remercie Ciryon pour le post de ce sujet sensible , qui va bien au delà du pb de la pêche , d’un côté de la Manche on fait bloc pour défendre les intérêts de ses concitoyens ( quitte à mentir effrontément et revenir sur une parole donnée ) et de l’autre ,le notre , que chacun se Dé….
Je ne suis pas touché , j’ai mon chèque en fin de mois, comme un con de … ( dans une chanson deJ Dutronc ). c’est anecdotique , jusqu’au jour’où la boite ,celle où l’on bosse se délocalise ( là c’est le port) ferme et que la région se retrouve sous perfusion RSA … oui , en fin de compte juste une question de mentalité ….
( les «ferus » d’histoire pourront mettre en parallèle l’embarquement des soldats anglais à Dunkerque …( cet excellent film , « W E a Zuydcoote »)… english only !

23 nov. 2021

Ce qui est triste, c’est que ce sont surtout les petites unités qui n’obtiennent pas de licence. Petites unités qui font vivre davantage de pêcheurs que les grosses.

23 nov. 2021

Il y a 2 choses à prendre en compte :
- l'attitude (diplomatique) de l'état français vis à vis du royaume uni
- les aides que peut fournir l'état français vis à vis des victimes de cette situation

L'élément déclencheur, c'est le deuxième point, le fait de vouloir aider les pêcheurs, pourtant, au fond, c'est plutôt une bonne chose (et puis ca permet de le financer avec les fonds de l'europe). Après, c'est vrai que le simple fait de proposer des aides à ses citoyens a aussi implicitement un effet diplomatique.

Maintenant, sur l'attitude de l'état français :
- oui, il n'est pas allé jusqu'à déclarer la guerre au UK, pas même une forme de guerre économique. Ils sont restés dans une mécanique d'élévation des sanctions bien gentille, sachant qu'en face, ils ont trouvé plus con que nous. (ce qui est vrai : le parti au pouvoir au UK est franchement populiste, n'en a rien à carrer des effets néfaste sur son propre pays, tant qu'il peut continuer à apparaitre auprès de la population comme un gros bourrin bien débile qui a le dernier mot).
Néanmoins, ils sont quand même assez loin, ils ont durci les sanctions et réduit les complaisances et l'ont prouvé, et ont même déplacé un bâtiment de guerre pour montrer que eux aussi ils peuvent faire.

Après, encore une fois, il faut relativiser : diplomatiquement, ces centaines de licences de pêche ne sont pas non plus l'enjeu du siecle.
Le coup des sous-marins (avec le concours implicite du UK) est laaaaaaargement pire en terme de retombés économiques.

Maintenant, je suis en phase sur le fait que la France a une envergure et une stratégie diplomatique pour le moins timorée :
- on fait toujours parti de l'otan, contre toute logique
- on continue à commercer très largement en dollars (du coup, l'euro, c'est quoi, du PQ ?)
- on a laisser pendant des dizaines d'année le UK nous chier dans les bottes a se prendre à leur petit jeu de séduction pour nous faire planter au dernier moment. (on dirait un grand couillon qui court après une blonde)
- et plus globalement, on ferme notre gueule quand les autres pays européens se foutent ouvertement de notre gueule (typiquement, la Belgique qui va s'acheter des F35, alors que tout le monde sait que c'est une absurdité... Que la fédération Suisse joue aux cons, ils font ce qu'ils veulent, ils ne sont pas dans l'Europe, mais la Belgique !! Mais non, l'état ferme sa gueule, bien complaisant)

Alors, pour le coup, non, j'ai plutôt l'impression que pour les pêcheurs, l'état français a plutôt eu une réponse inhabituellement courageuse.

23 nov. 202123 nov. 2021

Peuwi, il ne faut pas stigmatiser l'état français sur sa diplomatie "molle".
Comme tu le fais remarquer plus bas dans ton post, on n'est pas seuls sur l'échiquier en face de l'UK (et des USA), il y a tout le reste de l'Europe (et au delà).
Je trouve qu'au contraire, face à des pays "du nord" plus atlantistes, la France la joue assez finement aujourd'hui, et il me semble qu'elle est plus audible qu'à un moment.

L'UK nous a chié dans les bottes à tous (les européens) depuis... le début en fait, quasiment. Le problème n'est pas français, il est européen.
Et quand ce sont les européens qui ne se serrent pas les coudes, et bien... il faut voir quels sont les enjeux pour les autres et tout ce qui est mis dans la balance, avec quelles contreparties (en bien ou en mal).
Pour le cas des F35 par exemple : les Belges ont pris du F35 parce que c'était le seul avion moderne à être tamponné "bombe atomique USA", condition imposée par les mêmes USA (je ne sais plus pour quelle raison liée à l'OTAN, avec pénalités à la clé). Que ces fieffés d'américains ont abandonné (le type de bombe, vieille) le mois suivant la signature du contrat. C'est ce qui faisait dire à Dassault qu'ils ne pouvaient pas concourir à armes égales (!) sur ce marché, et avaient fait une proposition hors appel d'offres.
Pour les Suisses dans le même type de dossier, il y a l'agrément des banques suisses aux USA dans la balance (dossier sensible, la Suisse pouvant être, selon l'humeur du moment, considéré comme un pays "gris" pour ce qui concerne l'évasion fiscale).

On joue sur un échiquier où tous les acteurs n'ont pas le même poids...

23 nov. 2021

Sujet polémique qui garde de la hauteur de vue. C'est assez rare pour être signalé. Merci à tous

23 nov. 2021

J'aimerais quand même bien voir Airbus rapatrier les chaines de production actuellement en UK.

23 nov. 2021

Et que leurs compagnies n’achètent que du Boing...

24 nov. 2021

Pour l'instant, c'est loin d'être le cas.

24 nov. 2021

Ce que voulait dire sylvz1, c'est que si tu rapatrie la production anglaise d'Airbus en europe continentale, tu te prives presqu'à coup sûr des compagnies british (et leurs satellites) qui iront exclusivement chez Boeing.
Je crois que dans ce genre de comportement, les anglais sont pires que les américains (ce qui n'est pas peu dire).

24 nov. 202124 nov. 2021

N'oublieriez vous pas un peu... que les british dès le début ont été dans le consortium Airbus Industrie avec France et Allemagne 🤨

24 nov. 202124 nov. 2021

Ce n'est pas exact. Et surtout pas dans les débuts. C'est British Aerospace qui a souhaité faire partie du GIE, pas le gouvernement anglais et encore moins British Airways qui disait pis que pendre des produits Airbus. Jusqu'à ce qu'ils se trouvent à reprendre British Caledonian et ses A320 qui ont très largement séduit. Ensuite, Rolls Royce, qui regardait tout ce qui était européen avec la nausée s'est dit qu'il y avait peut-être du pognon à gagner si les Airbus venaient à avoir du succès. Ils se sont alors associé à Pratt et Whitney (USA) pour faire les moteurs V2500 destinés justement aux avions de la famille A320 et par la suite les gros moteurs pour les A330, A380 et A350. Rien que des ratés si vous voulez mon avis, sauf le V2500 grâce aux ricains.

24 nov. 202124 nov. 2021

Les gouvernements français, allemand, espagnol et britannique ratifient cet accord le 27 octobre 1978 et BAe rejoint officiellement le GIE le 1er janvier 1979 pour participer au développement et à la construction de l'A310.

25 nov. 2021

En cas de conflit, il faudrait alors se passer des turboréacteurs Trent de Rolls-Royce qui équipent des Airbus A330, A340, A350 et A380

25 nov. 2021

Oui et non : les fournisseurs de moteurs sont en contrat avec les compagnies aériennes pour les appareils déjà en service. Je vois mal RR se mettre à dos ses propres clients.
Pour les appareils neufs, l'A330 peut être motorisé autrement, les A340 et A380 sont arrêtés, reste le A350 qui pour le moment ne peut être motorisé que par RR.

26 nov. 2021

Tout à fait. Ce sont en effet les compagnies aériennes qui achètent les moteurs. Airbus ou Boeing ne font que les monter.
D'autre part, personne ne dit qu'il ne faut pas acheter Rolls mais de rapatrier les usines Airbus qui fabriquent principalement les ailes. Ces pièces appartiennent 100% à Airbus, rien à voir avec Rolls Royce.

26 nov. 2021

Je pensais à de petites rétorsions concernant les délais de maintenance par exemple, les délais de livraisons de pièces , etc..

26 nov. 2021

En cas de conflit politique, les affaires continuent. « Business as usual »

23 nov. 2021

Bonsoir,
juste pour montrer nos voisins British sous leur visage réel:

Un peu plus de deux mois après l’annonce de l’alliance AUKUS ayant entrainé l’abandon du programme des sous-marins avec la France, l’Australie a officiellement signé hier un accord avec les Etats-Unis et le Royaume-Uni pour permettre l’échange d’informations sensibles concernant la propulsion nucléaire. Un accord qui doit permettre, selon le ministre australien de la Défense, Peter Dutton, d’aider Canberra à mener à bien l’étude de 18 mois annoncée en septembre en vue de préparer l’acquisition de sous-marins nucléaires d’attaque.

Pour être simple, les Anglais vont former les Australiens pendant 18 mois au pilotage des sous marins nucléaires (+ bombe) puis en naviguant avec eux.
Beau contrat de formation/ccopération.

Les rois du business/fric ces Anglais.

24 nov. 2021

Ces gens là ont inventé le "boycott", alors qu'est-ce qu'on attend, chacun à notre niveau ??
Acheter c'est voter...

24 nov. 2021

Le boycott comme son contraire (qui serait l'achat solidaire), sont des outils puissants qui malheureusement n'ont jamais été vraiment utilisés par les citoyens électeurs. C'est bien dommage, car c'est très probablement autant voir plus efficace qu'aller occuper des ronds points, ou bloquer des accès d'usines. Donc, ce serait une bonne idée qu'en solidarité avec les pêcheurs Français, les consommateurs veillent à ne consommer aucun poisson provenant de la pêche anglaise.
Il serait même possible d'étendre le boycott à d'autres productions made in UK, selon une liste à établir.

24 nov. 2021

Le boycott individuel est possible, et chacun peut avoir le bon sens de l'appliquer ou non.
(personnellement, les anglo-normandes ne verront pas le bout de mon étrave)

Par contre, l'appel au boycott est interdit (alors, c'est compliqué : c'est interdit en France, mais si la justice francaise nous condamne, elle se fait elle-même condamner par l'europe qui elle l'autorise)

24 nov. 2021

@"Le boycott individuel est possible, et chacun peut avoir le bon sens de l'appliquer ou non."
Oui mais le boycott ne peut avoir une vraie efficacité que s'il est massif, ce qui suppose pour cela un appel au boycott, qui lui est illégal.

24 nov. 2021

A propos du boycott, lire cet article:
www.liberation.fr[...]089367/

24 nov. 202124 nov. 2021

J'ignorais cette limite juridique qui a un coté assez pervers du point de vue démocratique.
Car les acteurs économiques immoraux ne sont plus réellement sanctionnables par la justice du peuple.

Ce serait bien un sujet à rediscuter pour les campagnes politiques à venir.
Possible qu'une information de prise de connaissance des acteurs concernés par n'importe quel sujet, sans appel de boycott, soit suffisante pour générer la dynamique de répercussion des consommateurs.
Genre, nous informons que les bâtonnets de poissons panés marque truc ou distribués par les magasins machins, sont 100 % issu de la pêche UK.

24 nov. 2021

@"J'ignorais cette limite juridique qui a un coté assez pervers du point de vue démocratique.
Car les acteurs économiques immoraux ne sont plus réellement sanctionnables par la justice du peuple."

Je suis tout à fait d'accord avec ton point de vue, d'autant que nos "partenaires" économiques n'ont pas ce frein juridique.
De toute façon on a toujours eu du mal avec le monde Anglo-saxon (l'Anglosphère), la dernière affaire des sous-marins en est l'illustration.

24 nov. 2021

Merci pour ces précisions, très interressantes
Je pense à Paul Watson qui se bouge avec sea sheppherd pour faire respecter les limitations de chasse à la baleine, alors que tous les pays industrialisés ont des flottes militaires pléthoriques..!
Je pense aux français qui font l'effort d'acheter français quand leur propre gouvernement laisse partir des pépites (Alsthom, Latécoère, ...)
Faut-il baisser les bras ? Faut-il laisser faire le marché ?
Perso, comme en écologie, je fais des petites choses à mon petit niveau ; et tant pis si ça ne sert à rien, si parfois on est découragé : vaut toujours mieux résister que subir.
Amen

24 nov. 2021

L'appel au boycott est en effet délicat du pont de vue légal. Mais dire "je n'achèterai jamais de produits fabriqués au Royaume Uni" n'est pas un appel au boycott. C'est juste un avis personnel qu'on a le droit de communiquer.
Le "Buy American Act" n'est rien d'autre, en fait. Il ne dit pas qu'il faut renoncer aux produits faits par des salauds, mais qu'il vaut mieux acheter des produits nationaux. Je suis fan du concept.

24 nov. 202124 nov. 2021

L'appel au boycott est légal en Europe. L'article de BWV988 date de 2014. Depuis l'Europe a statué et l'interdiction des autorités françaises est illégale.

25 nov. 2021

100% d'accord ....comme d'hab les anglais se foutent de nous !!
Et merde pour la r.... d'angleterre qui nous a déclarer la guerre

25 nov. 2021

Trop fort ces anglais !! même au foot
Tirez les premiers Messieux les anglais !! ils ont compris !!

25 nov. 202125 nov. 2021

Les glaouches nous jalousent parce que le magnifique hymne national qui est le leur est d’origine française.
En effet le fondement de notre roi soleil, Louis XIV, était atteint d’une fistule anale et a dû subir une opération, qui à l’époque, présentait un risque considérable, mais le roi s’en est sorti, et pour fêler l’évènement, les élèves d’un pensionnat de jeune fille ont composé un cantique « Que Dieu sauve le Roi » qui a été arrangé par Jean-Baptiste Lully, un compositeur français, et aussi plus ou moins modifié par Haendel , un compositeur allemand.
Eh oui ne riez pas, l’hymne national britannique a bien une origine française, par le biais du trou du cul de Louis XIV.

25 nov. 2021

Tout à fait exacte, enfin, telle qu’elle a été rapportée, l’histoire de la fistule de Louis XIV, et Lully aurait bien composé l’hymne « Seigneur, Sauve le roi », sur des paroles d’une religieuse, pour être chanté par les orphelines de St Cyr pour fêter la guérison du roi, et qui fut à l’origine du « God save the king ». Grande influence française, à l’époque.

Mort aux Gottons sur le forum! Marrant cette ambiance de guerre de Cent ans qui perdure… On se demande quand même si le Britton est vraiment l’ennemi… si on ne se trompe pas de cible (une fois de plus), parce que on ouvrant un peu les yeux, n’est-ce pas, on croirait voir d’autres ennemis bien plus redoutables, non?
Just a thought.

25 nov. 2021

Ce sont des propos .. débridé.

25 nov. 2021

Bien …vu Ric !

26 nov. 2021

Ric56 : “Ce sont des propos .. débridé.”

Non, je ne pense pas. Le “propos” est une simple question, et exprimée avec la plus grande réserve, avec une retenue quasi diplomatique.

Par contre, voir un problème, refuser de le pendre en considération et l’occulter, nier la réalité et l’évidence et mettre la tête dans le sable, tu trouves ça comment? Politiquement correct, peut être?

26 nov. 2021

@cap rac, la godille n'a pas rame pour comprendre, mais bon, c'est parceque on sait lire qu'on comprend.

25 nov. 202125 nov. 2021

@CapRac
Bof, c’est pas nouveau ça remonte à loin ; ce ne sont pas nos ennemis mais ce ne sont pas non plus nos amis, pas plus que ne le sont l’ensemble du monde Anglo-saxon.
Allez tiens pour le fun, deux petites phrases de Churchill à notre égard et à celui de de Gaulle .
Churchill écrit à sa mère qui veut l’envoyer en France pour améliorer ses notes en français :
« Je vous prie et vous supplie de ne pas m’expédier dans une famille française infâme, ignoble, moisie, infecte et bestiale. »
Deux autres à propos de de Gaulle :
« Que voulez-vous, tout le monde ne peut pas se déguiser en soldat inconnu ! »
« Oh, ne parlons pas de celui-là. Nous l’appelons Jeanne d’Arc et nous cherchons des évêques pour le brûler ».

Tout ça bien sûr à prendre au second degré, mais quand même…je crois que globalement on est plus proche des allemands ou des russes que des anglo-saxons, c’est du moins ce que je ressens personnellement.

25 nov. 2021

On est plutôt latin que germain, faut arrêter plutôt les chinoiseies

25 nov. 2021

Oui c'est vrai qu'on est plutôt latin.

26 nov. 2021

BWV988 : “ Bof, c’est pas nouveau ça remonte à loin”

C’est vrai, ça remonte probablement a Guillaume le Conquérant!.. Hastings, ca a du être difficile à avaler ou à oublier. Bon, maintenant, depuis l’Entente Cordiale, les choses se sont quand même bien arrangées, et même en appréciant comme toi l’humour grinçant de Churchill, je ne me contenterais quand même pas de ces seules phrases pour définir les relations Franco-British.

Maintenant, il faut reconnaître qu’ils sont parfois agaçants, on n’est pas toujours à l’aise avec eux. Il existe toujours une sorte de méfiance réciproque, due probablement à qqs entourloupes passées, qui crée une ambiance tendue et contribue à des incompréhensions. Dommage.

Je dirais comme toi, ni ami, ni ennemi, mais allié certainement, au moins quand c’est nécessaire.

26 nov. 202126 nov. 2021

là je crois qu'on est d'accord. Je crois que c'est de Gaulle qui avait déclaré (je cite de mémoire):
"Les nations n'ont pas d'amis, elles n'ont que des intérêts"
Après on peut se sentir plus ou moins proche culturellement de telle ou telle nation, indépendamment même des régimes politiques. Perso par exemple je me sens beaucoup plus proche de la Russie que des USA.

26 nov. 202126 nov. 2021

BVW988 : “ "Les nations n'ont pas d'amis, elles n'ont que des intérêts"

Oui, définitivement, le Général a bien dit quelque chose comme ça…. mais, God dammit, y’a un rosbif qui l’aurait dit avant lui!

miscellanees.me[...]terets/

26 nov. 2021

BWV988 : “Perso par exemple je me sens beaucoup plus proche de la Russie que des USA.”

Ah, ah, ah! oui, j’avais cru comprendre cela!
Pas de problème pour moi, je comprends tout à fait, et je côtoie souvent des Russes ici en Floride. Le courant passe plutôt bien, effectivement.
D’un autre côté, les USA et la Russie ont pas mal de points communs (c’est vrai que voir Poutin se balader avec son Club Harley ou chanter Blueberry Hill, ca donne quand même des indications… culturelles!), mais plus sérieusement, pour le futur, certains pensent que c’est la Russie qui sauvera la civilisation européenne. Pourquoi pas?

25 nov. 2021

C'eût pu être "god save the ass hole" 🙄

25 nov. 2021

C'est le fondement du pb

25 nov. 2021

C’est pas nouveau le péril jaune ! Déjà dans «  les Barbouzes en 64 »…. Quelques scènes croquignolesques ! Faut dire qu’on avait des « tontons » ( Ventura and Co) qui savaient régler les pb vite fait bien fait 😜🙉

25 nov. 2021
25 nov. 2021

Pour faire bouger les lignes ( de pêche) , c’est toujours la base qui doit se mouiller !! Sinon calme plat!

25 nov. 2021

Faites comme moi, arrêtez de manger du poisson...

26 nov. 2021

L'Angleterre c'était bien quand le roi était français. Après, ça n'a plus valu tripette. Mais ils ont gardé les inscriptions françaises sur les blasons. "Dieu et mon droit" ainsi que "Honni soit qui mal y pense". Qu'est-ce qu'on attend pour leur faire payer des droits d'auteurs?

26 nov. 2021

Pourtant ça volerait bas là!

26 nov. 2021

La France a obtenu depuis le 1er janvier près de 1 000 licences (960 fin octobre) et le conflit porte sur une centaine de dossiers incomplets : il faut relativiser un peu...

Ici la France réclame des passe-droits pour des dossiers incomplets du fait de la non-fourniture des preuves de pêche antérieures (AIS des bateaux coupés ou absents notamment, donc pas d'archives des traces). Il a été d'ailleurs prouvé que certains demandeurs n'avaient jamais pêché dans les eaux anglaises, mais réclamaient une licence pour augmenter la valeur vénale de leur bateau à la revente...

La France est très mal vue en Europe pour avoir laissé les pêcheurs faire n'importe quoi (nombre de bateaux, puissance des moteurs installés), en violation des textes européens acceptés par la France. Il n'est pas certain qu'on ait beaucoup de soutien d'autres pays et le plan de désarmement de bateaux qui a fuité correspond en fait à une mise ne conformité avec les règlements, qu'il faudra faire un jour ou l'autre.

Bref, on est mal barrés et si les Anglais vont devant la Cour de Justice, ils gagneront, car ils ont respecté les accords !

26 nov. 202126 nov. 2021

Avant il y avait une entente réciproque entre les pêcheurs Anglais et Français...mais ensuite la politique a pris les rênes et tout est parti en vrille.
Certains ont des dossiers bizarre, changement de bateau , construction de 2 bateaux identiques ...bref on est pas clair non plus. La mer est un "faux" espace de liberté d'entreprise. Un jour il faudra rentrer dans les clous.

En tout cas en ce moment les Anglos, c'est l'endroit de pêche au monde où il n'y a pas beaucoup de bateaux à la pêche ...avec l'AIS allumé.

26 nov. 2021

Les Anglais grâce a l'Irlande ne quite pas l'Europe.Mais pour le reste ils ont retrouve leur souveraineté.
Bref ils nous ont bien rouler.
Riens ne nous empêche de n'acheter que du poisson pêcher par les bateaux français. Boycoter de la marchandise venant de l'extérieur ont risque pas de sanctions comme les anglais ne risque pas de sanctions en ne délivrant pas de licence.
Apres cette bataille va permettre de préserver la biodiversité,

26 nov. 2021

"Les Anglais grâce a l'Irlande ne quite pas l'Europe."
Pas clair : L'Eire ou l'Ulster ?

26 nov. 2021

Hé bé...Je ne comprenais pas trop pourquoi ils sont foutu le camp de l'Europe mais la je commence à saisir. Sous certains aspects on croireait entendre un discours de place de village à l'époque de Jeanne d'Arc. She transformed me into a frog !!!....Well, I feel much better now....:-)

26 nov. 2021

A propos de boycotte, aucun d’entre vous n'ira faire un tour aux anglo-normande évidemment, ni en Angleterre...

26 nov. 2021

Surtout que la frontière pour la Grande Bretagne semble se situer à Calais , et non à Douvres…

26 nov. 2021

Oui, mais en vertu des accords du Touquet, la frontière vers la France se trouve à Douvres.

26 nov. 202126 nov. 2021

Pour les pêcheurs français aussi????? Il m’avait semblé que ………… Non !!!

26 nov. 2021

"la frontière vers la France se trouve à Douvres" euuhh, c'est pour retenir les clandestins se trouvant en Angleterre qui voudraient se rendre en France ?

27 nov. 2021

Café noir 👍. Comme nos amis anglais ont participés à la construction du «  Concorde «  ils en appliquent la technologie pour toute sorte de chose ,on se retrouve donc avec une frontière «à géométrie variable » , ils ont du nez 😂!

27 nov. 2021

Les accords du touquet pourraient etre dénoncés ( préavis de 2 ans ) article 25

30 nov. 2021

Mais pourquoi diable les clandestins ne veulent pas rester en France....Faut pas déconner Boris!

30 nov. 2021

N'oublions pas que les anglais sont toujours fairplay..... Quand ils gagnent!

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Loch Nevis juillet 2017

Souvenir d'été

  • 4.5 (42)

Loch Nevis juillet 2017

novembre 2021