Stage croisiere

Bonjour à tous ,
Mon fils de 15 ans et demi fait de la voile depuis un bout de temps de la voile légère (catamaran) et il aimerait commencer à faire un peu de voile en habitable j'ai alors eu l'idée de l'inscrire à un stage croisière au glenans de niveau 2 cet été mais est-ce une bonne idée car après avoir chercher sur le forum j'ai constaté que les avis divergeaient au sujet des glénans ?

L'équipage
08 jan. 2014
08 jan. 2014

Bonne idée, selon moi.
Plutôt en Bretagne, amha.

08 jan. 2014

Les Glénans à Paimpol :pouce:

08 jan. 2014

bien sûr que c'est une bonne idée, les glénans est une école de voile et rien de plus, laisse les pisse vinaigre d'hisse et oh à leurs aigreurs, et ton fils te racontera REELLEMENT comment se passe un stage aux glénans

08 jan. 201408 jan. 2014

mais fait gaffe quand même car les moniteurs sont hautains et imbus d'eux-mêmes, cassent les bateaux des autres sans laisser d'adresse, coulent leurs propres bateaux et noient leurs stagiaires, font la fête et réveillent tout le monde tout le temps, se bourre la gueule et fument le chichon, font la traite des blanches, font passer en Angleterre des immigrés clandestins, mettent les stagiaires filles enceintes, deale de la poudre, ne se lavent pas de l'année, parlent mal, sont les plus grands sous-doués de la voile, ne savent pas ce que sont des voiles et roulent au moteur, ne savent pas ce qu'est un moteur et utilisent des voiles (un comble), ne savent pas reconnaitre un incendie à bord et le confonde avec une fumée de friteuse, font des frites à bord, ne sont pas diplômés, les diplômes sont achetés par les moniteurs fils à papa etc etc ...

mais fait hyper gaffe car ton fils risque (et c'est ça le plus grave) d'en revenir enchanté

08 jan. 2014

Je confirme la moindre virgule de tes dires mon cher hareng. Et surtout ils ont la mauvaise habitude d'attirer tous les étudiants voileux en vadrouille dans le secteur, provoquant un capharnaüm pas croyable dans les ports de l'île de Groix et de Belle-Ile.
A bon entendeur, évitez ces ports à la Toussaint et aux vacances d'Hiver si vous tenez à votre sommeil!

08 jan. 2014

Moi aussi! Je suis un étudiant voileux!

08 jan. 201408 jan. 2014

euuhhh ! c'est de l'humour Malevolence ! c'est du second degré ! pas à prendre comme vrai car ce sont des ragots de bas étage !

08 jan. 2014

ah les jeunes, quelle chienlit ! si on pouvait naître directement vieux, le monde serait parfait ! :-D

08 jan. 2014

ouf Malevolence, tu me rassures, j'ai cru que la tempête sur les glénans recommençait ...

08 jan. 2014

Quand je t'ai mis une étoile, c'est pour ton second degré, of course!

08 jan. 2014

Une étoile de plus: C'est exactement ça, ils leur inoculent le virus et après c'est incurable.

08 jan. 2014

Il est tellement plus simple de ne voir que le verre à moitié vide... Mais il y a beaucoup plus de positif que de négatif aux Glénans.

08 jan. 201408 jan. 2014

J'ai suivi et encadré des stages à l'UCPA.

Cependant, si mon fils à 15 ans me demandait à suivre un stage aux Glénans, je l'y inscrirai sans réserve (tout comme à l'UCPA).

Qu'il profite !! :topla:

08 jan. 2014

Si le chef de bord est bon, il apprendra beaucoup,
s' il est mauvais, il apprendra aussi!
Ca s' appelle l'expérience de la vie...

08 jan. 2014

Merci de vos réponses qui renforce mon choix !
autre petite question si le stage est effectue en été est-il utile d'amener un ensemble de ciré (il dispose d'un ensemble musto BR2 qu'il utilise quand il fait du dériveur ) ?

08 jan. 2014

Oui ! Il vaut mieux l' emmener pour rien que de regretter de ne pas l' avoir pris.

08 jan. 2014

et une paire de bottes aussi, pas glop de faire de la croisière les pieds mouillés;
mais de toute façon avec l'inscription, il va recevoir tous les documents utiles pour bien préparer son stage

08 jan. 2014

Tu peux l'y envoyer les yeux fermés, il ne risque que d'adorer!

08 jan. 2014

le seul inconveniant est le prix des stages!!!ils sont sincèrement hors de prix (et là c'est pas du second degré); je me demande d'ailleurs ou passe le pognon puisque c'est une asso et que les 3/4 des mono sont bénévoles........à mon avis ça doit partir en suisse!
faut bien quelqu'un pour dire du négatif :jelaferme: :jelaferme:

10 jan. 2014

Un stage d une semaine au depart de Paimpol coûte 500€ en avril. Tu trouves ça vraiment hors de prix ?

10 jan. 2014

Je n'ai pas suivi de stage aux Glénans, mais il faut d'abord connaitre ton objectif.
Comparer ainsi, ça revient à dire que ça coûte moins chère de faire du stop que d'aller dans une auto-école.
Ça, c'est un scoop !! :heu: :mdr:

10 jan. 2014

Déjà, je n'ai jamais dit que j'étai objectif :heu:

Dans une bonne école de voile, tu seras amené à oser des manœuvres, connaitre des situations que beaucoup de skipper s'interdisent.

Entrer au port sous voile, naviguer dans le brouillard a l'estime, faire des manœuvres d'homme à la mer en solo, jouer avec les courants, et bien sure répéter les manœuvres en faisant tourner sur chaque poste les stagiaires, tout ça n'est pas comparable avec une croisière lambda.

Alors, bien sûr, tu avoir la chance de tomber sur un skipper qui maîtrise parfaitement son bateau, qui est pédagogue et qui va prendre le temps de t'expliquer les choses. Ils existent, mais en enchaîner 4 d'affiler, je suis sceptique. Sinon, c'est donc de l’observation, et là, c'est un apprentissage plus partiel.

Mais quand on a pas les moyens de faire des stages, faire du BDA, c'est une autre solution, mais ce n'est juste pas le même objectif, et, donc, pas le même coût...

10 jan. 201410 jan. 2014

"Ils font tout ça sur une seule semaine en niveau 1 aux glénans?" J'espère que non ;-) Mais certains skipper ne l'ont jamais fait de leur vie...
D'ailleurs, je ne parle pas des glénans en particulier, mais des bonnes écoles de voiles en général.

On est quand même sur une question initiale qui concerne un garçon de 15 ans. Et bien, moi, mon fils, quand il aura 15 ans, pas de souci pour qu'il parte en école de voile. En revanche, or de question, a priori, qu'il parte comme équipier avec un skipper que je ne connais pas.

J'ai bien compris ton point de vue, et je considère que l'apprentissage par la pratique offre, a priori, moins de garantie d'apprentissage que dans une bonne école de voile. C'est sûre que ma fille, a 6 ans, elle sait se déplacer en sécurité dans le bateau, barrer notre voilier, utiliser les winchs, démarrer/éteindre le moteur, faire des nœuds basiques, utiliser le compas de relèvement, elle commence même a s’intéresser à la règle CRAS et à l'identification des balises... Mais bon, elle a un super papa :mdr: :mdr:

10 jan. 2014

@adav29:
A titre de comparaison:
Stage MACIF 6jours
- BS: 620€
- HS: 750€
.
Stage GDGL 6 jours (monocoque)
- 875€
www.mcv.asso.fr[...]s-.html
www.guidesdugrandlarge.fr[...]le.html
.
On apprends peu de choses sur le BDA. Pourquoi?

copier/collé d'autre post que certains ont trouvé... trop long:

La raison est toute simple: outre la qualité d'enseignant du skipper, il s'agit là de se greffer sur une croisière dont le seul but est le plaisir de naviguer. Tu vas à tel endroit... parce que le mouillage est sympa, parce que t'y va au portant, parce qu'il y a un bon resto, parce que X ou Y (chacun y met ce qu'il veut). En échange, t'apporte ta bonne humeur, deux bras, une bonne bouteille ou le paté de ta grand-mère, et éventuellement ta participation à la caisse de bord. Mais si tu deviens trop envahissant avec tes questions, si les conditions se compliquent ou autre, on peut vite fait te demander d'arrêter de parler et de faire ce que l'on te dis (et avec raison!). De plus on ne t'expliquera pas le pourquoi, les tenants, les aboutissant, on te montera ce que l'on fait, et on te fera un peu faire.
.
Un stage de voile n'est pas une croisière. On ne va pas du point A au point B pour les raisons citées ci-dessus. On le fait parce que durant ce trajet on sera au prés dans de la mer et que c'est cela dont les stagiaires ont besoin de travailler à ce moment de leur formation. On en profiteras pour prendre et larguer des ris, on en profitera pour passer par tel ou tel endroit comme cela deux/trois personnes auront telle difficulté à passer à la nav. Cela les fera travailler la technique d'exclusion et après tel cap ils devront refaire toute la liaison paysage/carte, tout comme à chaque chgt de navigateur. De plus à midi, il faudra préparer à manger au prés, on fera donc tel plat car à la cocote et qu'il y a pas mal de préparation (apprendre à cuisiner assis par terre): deux personnes là dessus. Une fois arrivé, il faudra mouiller, on le fera peut-être trois fois, peut-être plus. Il faudra aussi qu'ils calculent à quel endroit on échoueras pas, cela fera reprendre les calculs de marée. Ils le feront individuellement et on comparera les résultats, cela pimentera un peu. Après apéro/mangé on abordera le livre deux feux et on verra sur le pont tel feux à occultation, tel isophase, tel feux à éclat. On ne fait pas encore de nav de nuit (ils ont pas encore le niveau) on aborde juste la chose.
Le lendemain on ira à B pour telles autres raison pédagogique et parce ensuite on pourra enchainer toujours dans le soucis de leur progression.
Etc, etc.
On est très loin d'une croisière lambda et tu peut étouffer ton encadrant sous tes questions: il ne te rembarrera jamais et sera souvent à même de décortiquer technique/humain/matériel et même psychologie pour t'expliquer avec des mots simples tout ce qui concerne la pratique.
.
Tout un stage de voile ne tourne qu'autour d'un seul but: te mettre en situation, jusque dans les plus délicates: les manoeuvres de port au moteur, les manoeuvres à la voile dans des mouillages, des accostage à la voile, la navigation dans du gros temps, du spi dans la brise, du pilotage dans les cailloux, de la nav avec le minimum d'instrument dans de la brume etc etc... sans oublier ce qui "va de soi" faire un programme en fonction de la météo, lire une carte isobarique, faire un avitaillement, purger un circuit GO, avoir une réflexion sur l'accidentologie, diriger un équipage, évaluer un abris, faire un atterissage sans GPS etc etc...
Toutes les situations galères/scabreuses qu'en "croisière plaisance" non seulement tu va t'évertuer à éviter au possible, mais en plus que le skipper qui va gérer cela ne se risquera certainement pas de te mettre au centre de l'action et te faire faire.
.
Sur un BDA, va donc demander au plaisancier qui t'accueille à bord d'aller faire un demi-tour au pas d'hélice entre les pannes au fond, comme ça, pour rien, juste le fun, alors que tu ne l'a jamais fait et que son bateau est flambant neuf...
Alors certes, c'est vrai, c'est un peu plus cher que la bourse des équipiers.

11 jan. 201411 jan. 2014

Là tu me mets que les arguments glanés à droite à gauche [...]

Je ne comprends pas ce que tu veux dire par là... J'ai à mon actif 316 semaines d'encadrement croisière sur 11 ans, du niveau zéro à la formation/validation de moniteur fédéraux deuxième degré. Ce ne sont pas des arguments glanés à droite à gauche mais c'est basé sur une longue expérience de la chose dans diverses écoles de croisières (Glénans compris).

d'ailleurs quand t'es passionné t'as envie de faire partager ta passion, non?

Il y a une énorme différence entre "partager sa passion" et "mettre en situation". Crois-tu qu'un CDB ailles se mettre en situation dangereuse, lui, son équipage, son bateau (pilotage/gros temps/manoeuvre de port/visibilité...) juste pour faire "partager sa passion"?
C'est pourtant ce que l'on fait en école: les stagiaires ont la barre en main (et eux seuls, le moniteur est juste là pour guider et reprendre avant l'accident si besoin) et on les met dans des situations délicates pour leur apprendre à s'en sortir seul ...
J'ai bien compris que tu ne prône pas le non-école, mais comprends également que le rôle d'un CDB sur un BDA n'est pas de mettre en situation. Après que l'on y apprenne des "trucs", certes, mais ce n'est pas de l'apprentissage, tout au plus de l'initiation, au mieux et c'est très bien, de l'expérience.

10 jan. 201410 jan. 2014

La réflexion sur la durée des stages n'est pas fausse.

Je rajouterais même en plus: samedi AM : avitaillement. Et vendredi AM : nettoyage.
Plus les contraintes de marée pour entrée sortie (Paimpol). Donc durée réelle de nav 4 jours à 4,5 jours. Dans la journée du dimanche au jeudi nuit/vendredi matin.

Il vaut très nettement mieux les stages de 15 jours intensifs ( et pas 2 stages de 7 jours consécutifs).

10 jan. 2014

Moi j ai fait une semaine en avril au départ de Paimpol :). Je comprends ce que tu dis. Mais il y a quand même derrière une bateau à acheter, entretenir et qui navigue énormément.

Donc non ça ne me paraît pas déconnant.

Après je connais pas le prix des autres écoles de croisière

10 jan. 2014

en partant sur le même type d'exemple:toutes les fringues helly hansen sont vraiment pas chères, en soldes en janvier les shorts sont à 10 euros....

déja c'est 540 euros, plus la cotisation 35 euros, plus la caisse de bord environ 15 euros, soit la semaine en avril à 675 euros, pour avril !!!!!!!!!

mais t'en connais bcp qui font ces stages en avril? surtout avec un départ de paimpol?
j'ai rien contre paimpol, au contraire j'adore ce coin et j'y vais très souvent, mais faut quand même avouer que faire de la voile en moonboots et combinaison de ski c'est pas pratique......

maintenant regarde en juin, c'est entre 540 et 640 euros, plus la caisse de bord qu'il ne faut pas oublier, plus la cotisation....! t'arrives entre 700 et 800 boules la semaine..... ben moi je trouve ça cher.

pour exactement le même prix je préfère partir en croisière sur plusieurs bda pdt 2 mois, et à mon avis j'apprendrai bcp,mais alors vraiment bcp plus pour le même prix.....
mais bon, si il n'y a que moi qui trouve qu'une semaine à 700 euros c'est cher (plus le trajet pour aller là-bas).
En plus c'est pas sept jours, mais six (départ le samedi à 14h et retour le vendredi à 17h....si je sais bien compter ça fait six jours (et trois heures pour etre precis; soit la journée de voile à plus de 100 euros chacun);

Mon avis négatif ne concerne que le prix,hormis cela je ne remets pas du tout en cause la qualité des glénans

10 jan. 2014

ah bon? le bda c'est du stop?quand tu en faisais tu restais assis sans rien faire ni demander?
et aux glénans c'est le stagiaire qui manoeuvre le bateau?
le moniteur est tellement bon qu'en six jours avec lui en niveau 1, à 6 dans le bateau, il t'auras appris autant que deux mois passé avec des skippers experimentés sur 4 bateaux différents, sur des zones de navigations différentes, et en équipage un plus réduit?
pour moi dans les deux cas que j'ai donné l'objectif est exactement le même, apprendre;
je n'ai jamais dit que ce n’était pas bien de faire les glénans, loin de moi cette idée;
je disait juste que, uniquement sur le plan financier, pour exactement le prix d'une semaine de stage je préférais faire,sur deux mois, 2 semaines de bda en croisiere multiplié par 4 skippers différents,sur 4 bateaux et 4 zones différentes et que j'apprendrai bcp plus pour le même prix. surtout que là je ne me retrouverais pas avec des équipiers de même niveau mais des experiences différentes.
dire le contraire n'est pas objectif du tout dagget

10 jan. 201410 jan. 2014

dagget, dire que tu n'est pas objectif est déjà une preuve d'objectivité ;-)

L'ideal est bien entendu l'un et l'autre; je n'ai jamais dit qu'il n'y avait pas d’intérêt à faire ces stages, au contraire! j'en ai fait aussi et c'est vrai que j'ai appris des choses;

tu dis :"Entrer au port sous voile, naviguer dans le brouillard a l'estime, faire des manœuvres d'homme à la mer en solo, jouer avec les courants, et bien sure répéter les manœuvres en faisant tourner sur chaque poste les stagiaires, tout ça n'est pas comparable avec une croisière lambda."
vu que tu es très objectif: Ils font tout ça sur une seule semaine en niveau 1 aux glénans? ;-)

Je suis parti dans l'optique, dès le début de mes messages que à prix identique, et sans être radin ni fauché, j'apprenais plus de trucs avec le bda puisque 8 fois plus de temps de navigation, que je trouvais le prix très élevé.

C'etait juste ma réflexion et en aucun cas une tribune contre les glénans

PS: aux scilly en juin dernier j'ai vu un bateau des glénans s'arrimer à une bouée de mouillage; ben devines quoi? ils n'avaient même pas doublés l'amarre, tout le temps qu'ils etaient là....quand on connait l'etat rugueux de l'anneau et le clapot prononçé ça fait pas top; c'est juste pour dire que même aux glénans on peut oublier d'apprendre des trucs importants....) :heu: :heu:

11 jan. 2014

là tu me mets que les arguments glanés à droite à gauche et qui vont dans ton seul sens; moi je suis désolé mais le bda que j'ai fais sur plusieurs jours avec différents skippers ne s'est jamais passé comme ça; ils ont tjrs été très content de m'apprendre plein de choses! d'ailleurs quand t'es passionné t'as envie de faire partager ta passion, non?
et les stages de voile que j'ai fait c’était pas forcement bisounours land non plus.....
et encore une fois je n'ai pas dit qu'il ne fallait pas faire de stages..... :heu:

11 jan. 2014

"naviguer dans le brouillard à l'estime"
Encore faut-il appeler ça de la navigation...

"manœuvres d'homme à la mer en solo"
En double plutôt, non? Et pas vraiment différent de en équipage, à ceci prêt qu'il est plus pratique de ne garder que le GV...

10 jan. 2014

Complètement d'accord, la première fois une semaine pour voir si on aime, éventuellement, mais les programmes de 15 jours sont bien plus intéressant !

10 jan. 2014

Je pense que les encadrants de juniors sont payés (chichement).

11 jan. 201411 jan. 2014

@Iff:
Tout depends de l'ecole dont tu parle. Si c'est un cadre associatif, il s'agit souvent de moniteurs fédéraux qui sont bénévolles, mais sous la supervision d'un pro, voir d'un semi-pro lui même sous la surveillance (obligatoire) d'un pro.
Si tu parles d'une école sous statut d'entreprise, il s'agit obligatoirement d'un Pro.

11 jan. 2014

il me semble que non, mais qu'en échange ils sont nourri logé blanchi et ont leurs formations du niveau supp offerte

08 jan. 2014

Oui, ça c'est l'autre risque, celui-là te concernant toi, ou plutôt ton portefeuille, c'est qu'il veuille y retourner...

08 jan. 2014

15 ans, les glenans, meme si il te ne le dit pas, longtemps il te remercieras

09 jan. 2014

Merci pour toutes ces infos ;)

09 jan. 2014

Je passe tous les ans à Concarneau au ponton visiteur avec les bateaux des Glénans .Dans l'ensemble ils sont toujours simpa et courtois et les premiers a proposer un coup de main pour l'accostage.
Encore cette année j'ai un mécanicien ( glénans ) qui m'a rendu service en toute simplicité.
La seule chose qui s'est un peu perdu depuis quelques années c'est qu'ils ne pensent pas toujours a écarter les drisses du mât.
Il faut reconnaitre qu'ils ne sont pas les seuls.
Ma " povre dame " les vieilles habitudes se perdent!!!!C'est dommage.

10 jan. 2014

Mon fils a fait des stages avec la Macif, stages jeunes je pense que cela a été un très bon plan car il navigue depuis plus de 15 ans avec mon bateau an tant que chef de bord et jamais aucun problème
Navigation sérieuse avec respect de toutes les consignes de sécurité

10 jan. 201410 jan. 2014

Je ne sais pas pour les juniors, mais, à la Macif, les adultes attaquent sur gros croiseurs, d'où lacunes, amha...

10 jan. 2014

ils pretent des cirés aussi au cas ou (enfin ils louent, mais bon, une misére) pas les bottes

12 jan. 2014

les glénans : environ 100 euros la journée
la macif : environ 120 euros la journée

La grosse différence ce sont les moniteurs qui sont tous BE à la macif et rémunérés.

Aux Glénans , tout le monde participent à la caisse de bord y compris le moniteur.
dans celle ci , le prix des places de port et carburant est compris

A la macif , les moniteurs ne payent pas la caisse de bord par contre seule la nourriture est décomptée de celle ci .tout le reste est compris dans le stage .

grosse différence entre entre école et bda :

école : le but est complètement pédagogique
bda : acquérir de l'expérience quand on a pas les moyens de louer ou d'acheter .

Etant AMV , je n'aborde pas du tout de la même façon un stage et une croisière ou régate avec équipiers sur mon bateau.

pour le premier , ma satisfaction est complète lorsque je peux valider un niveau ce qui veut dire que j'ai réussi ma mission.Celle ci est conduite sous la responsabilité d'un Pro qui sera toujours un référant sur lequel on peut compter ( pédagogiquement )

Pour le deuxième , ma satisfaction est tout simplement d'avoir passé un super moment entre passionnés et qu'éventuellement chacun a progressé dans différents domaines.(y compris moi d'ailler ...)

13 jan. 201413 jan. 2014

Bonsoir

Souvenir d'un stage initiation aux Glénans ( à
Coz Castel, près de Paimpol, sur la rivière du Trieuc)

donc pour rejoindre la station, faut tirer des bords (et pas qu'un peu)... pas le choix : le glénans 5.7 n'a pas de moteur...

au fil des heures, on prend un peu plus d'assurance et on allonge les bords pour se rapprocher de plus en plus de la rive ( ce sera toujours çà d'économiser à tirer sur les bouts et à perdre quelques précieux mètres lors du virement)

et ce qui devait arriver arriva...

la rive approche...paré à virer?... on vire!

mais le barreur pousse trop doucement la barre

le bateau retombe sous le vent...
plus assez d'erre ni de place pour refaire un virement de bord..la rive est toute proche...çà sent le roussi! je crois bien qu'on va casser le bateau et se retrouver les pieds dans l'eau..

Pourtant, dans la seconde et avant que quiconque ait compris quoique ce soit, le mono saisi la barre et on se retrouve avec la rive derrière nous, qui s'éloigne...

Merveilleux! Comment est-ce possible?

On aura droit après à un débriefing sur les vertus du virement lof pour lof pour se sortir de certaines situations scabreuses...

L'image de la manoeuvre m'ait resté...cela fait déjà 20 ans pourtant...

Inutile de préciser que les plaisanciers qui à l'époque remontaient le Trieuc allaient tout droit au moteur et ne "s'amusaient" pas à taquiner les rives

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

La relève (Jumeaux).

Souvenir d'été

  • 4.5 (161)

La relève (Jumeaux).

novembre 2021