Sondage, Avis aux Plaisanciers

Bonjour, actuellement étudiante en Licence Pro Nautisme, je prépare un projet tutoré concernant les services proposés aux plaisanciers dans les ports de plaisances.

Pour cela j'ai réalisé un sondage très rapide à l'intention de tout les navigateurs!

Le lien pour y accéder:

docs.google.com[...]iewform

Vos réponses mes seront toutes très enrichissantes !

En espérant votre collaboration,

Merci beaucoup et bonne journée :)

L'équipage
23 nov. 2015
23 nov. 201523 nov. 2015

J'ai répondu mais :

Les services aux plaisanciers
Le formulaire "Les services aux plaisanciers" n'accepte plus de réponses. Essayez de contacter le propriétaire du formulaire si vous pensez qu'il s'agit d'une erreur.

Heu, qu'est-ce que vous entendez par "supports informatiques touristiques"

il y a un doublon en taverne... ça disperse.

23 nov. 2015

Bonjour, "supports informatiques touristiques" peut prendre en compte: les applications, les tablettes, les sites interactifs à la disposition...
Merci

23 nov. 2015

On est bien en taverne ?
Rarement lu un questionnaire aussi médiocre, inutilisable et bidon.

23 nov. 2015

Votre commentaire, sans justification, est tout autant inutilisable.
Pouvez-vous m'expliquer ?

23 nov. 2015

Pouvez vous donc, m'expliquer, avec toute votre expérience, en quoi mon sondage est: "médiocre, inutilisable et bidon"

23 nov. 2015

25 années en études de marché m'autorise ce sévère jugement

24 nov. 2015

Pas d'accord mon cher fafa III.
Moi je trouve scandaleux dans certaines marinas Française comme aux Minimes l'absence d'accueil, l'absence d'aide à l'amarrage, de toilettes peu pratiques vieillottes et pas toujours très propres, etc.... Ces questions sont posées et moi qui ai navigué essentiellement à l'étranger j'aimerais que la qualité des services de nos marinas s'élève enfin car bien souvent ce ne sont que les prix qui suivent cette trajectoire.
Pas besoin de questionnaires à rallonge que l'on remplit par dépit et dont l'interprétation est bien souvent fantaisiste et surtout ne débouche sur rien.
Du concret et du simple voilà pour moi l'important.

23 nov. 2015

c est vrai que l'on a rarement vu un sondage en 4 questions ..... va falloir bosser l'étudiante
bon courage quand même

23 nov. 2015

"La longueur du questionnaire va influencer le nombre de personnes qui vont accepter d’y répondre"

23 nov. 2015

en plus ce sont des questions qui ne nous concerne pas forcement. ce qu'on aimerait surtout c'estun place a l'année en escale on se demerde,mais dans ce pays il sera bientot interdit de ne pas aller au port.

23 nov. 2015

Bonjour,
Je ne prétend pas vouloir régler le problème du manque de place, mais simplement récolter des informations et vos avis concernant l'état actuel des services dans les ports de plaisance.

Ho la la !
Hisse et ho n'est pas une entreprise de démolition !
J'espère (pour eux) que les mécontents n'ont jamais été prof, ils n'auraient pas tenu 8 jours !
Ce sondage pose question ( un comble pour un sondage ) mais on peut lui expliquer pourquoi. Par ex en message privé.

23 nov. 2015

Bonjour,

Merci mayko merci farfa 3, merci pour ces réponses constructives . C'est avec grand plaisir que j'ai aidé cette étudiante dans son travail.
Est-ce grâce à des réflexions comme cela que l'on pousse les futurs acteurs du métiers à s'intéresser à nos besoins ? Pas sur ?
Pas sûr que cela aide à nous faire entendre,
Pas sûr que ce sois le moyens de trouver une solutions au problèmes.
Pas sûr que la communication sois dans vos gènes Monsieur 25 d'études de marché.

Sûr d'une chose en tout cas , sur que nos réponses constructives aidera notre jeune étudiantes à réussir ces études.
Merci de vous intéresser à nous.

23 nov. 201523 nov. 2015

Professeur est un vrai métier, Hubert. Par contre, démolir c'est tellement facile...
Prenez au moins le temps de lire. C'est écrit "sondage rapide" ...

Comme disait mon prof de stats en Fac :
"les statistiques, c'est comme la mini jupe, ça donne des idées, mais ça cache l'essentiel"

23 nov. 2015

'tain c'est dingue comme il y a des puits de sciences sur ce forum...au niveau intellectuel hors du commun ! hein "simonzh" ? ça ne doit pas motiver notre jeune apprentie. Elle apprends ! Ben oui ! Messieurs les champions... ; ELLE EST ETUDIANTE !!!
Merci Hubert et Bambouquipli ! ça rassure.

23 nov. 2015

J'ai répondu.
c'est en effet un peu léger, mais je n'ai pas trouvé les questions stupides.

23 nov. 2015

C'est fait, mais il y a un service que je n'aimerais pas voir se développer, c'est les bouées payantes

23 nov. 2015

J'ai répondu. C'est un peu succinct comme déjà dit.

Pour être constructif: il aurait été bienvenu de préciser le contexte : "lors de vos escales en navigation..." On le devine mais on pourrait faire la confusion avec les places de port à l'année.

J'aurai aussi demandé de préciser le bassin de navigation et le nombre de ports fréquentés par an...

Ce qui cloche dans les questions, c'est qu'elles dépendent d'un contexte non élucidé dans le questionnaire.
Ex. J'arrive sur la côté sud d'Angleterre : "que privilégiez-vous?" le facilité d'accès bien sur !
J'arrive à Stockholm, qu'est-ce que je privilégie ? Proximité du centre touristique même si c'est cher etc. ...

L'erreur est du même type que celle -ci :
Une enquête à montré que le nombre de fous est corrélé avec le nombre de postes de radio avec un coefficient de corrélation de 0,999 (corrélation quasi parfaite)
Donc ... La radio rend fou !
Je vous laisse trouver la variable cachée cause de cette corrélation trompeuse.
(c'est facile)

24 nov. 2015

Y a jamais eu de lien de causalité dans un coefficient de corrélation, fut il de 0,99
Cordialement

tout à fait, c'est pour montrer l'usage abusif souvent fait des sondages, même si dans le casde notre étudiante, le probmème est autre, son sodage, tel qu'il est peut conduire à des interprétations erronnées.

23 nov. 2015

J'ai répondu et je trouve déjà pas mal ce questionnaire. Il permet pour ceux qui trouvent que c'est insuffisant d'ajouter un certain nombre de critères dans la dernière partie.
Ne vous en faites pas maelleblanchard, dans ce forum si vous ...osez... poser une question quelle qu'elle soit vous aurez d'entrée des grincheux qui se prennent pour des intellectuels et qui vont vous démolir sans avoir lu jusqu'au bout la question et surtout n'avoir aucune connaissance du sujet.
Mais la majorité des "héonautes " est composée de personnes très compétentes et expérimentées dans leurs domaines et chacun peut beaucoup apprendre d'elles.
Bon courage à vous .

23 nov. 2015

dans le mot étudiante ya le mot étudier,elle vous oblige pas a répondre et pour l'encourager vous démarrer fort,ceux qui préferent la critiquer pourrez au moins la mettre en veilleuse c'est trop facile,j'espere que vous avez une fille qui étudie aussi,et moi je vais remplir le formulaire sans votre avis

23 nov. 2015

Bon ben... le petit message très "intello" de simonzh a disparu...Dommage ! j'aurais bien aimé qu'il apporte une approche plus "intellectuelle". Ainsi que d'autre, à la très longue expérience d'étude de marché ! Ainsi faire bénéficier, avec vos capacités hors normes, le travail de notre jeune étudiante et.........combler mes lacunes.

23 nov. 2015

Mais .....le sondage n'est pas " que pensez vous de mes questions "
Y en vraiment ......Il vaut mieux ne rien répondre si ça ne vous va pas . la petite elle étudie . A quoi sert de lui faire des réflexions .......
On devrais faire un sondage " quel sujet n'est pas polémique a un moment sur H et H ." ........!!!!

23 nov. 2015

Oui. Un autre : combien de temps entre le post initial et celui de Motu qui va râler ??? :alavotre: :alavotre: :alavotre: :alavotre: :alavotre:

23 nov. 2015

Les derniers post me rassurent sur ceux qui fréquentent le forum! Il y a quelques heures, après avoir répondu au sondage pour aider notre étudiante, je me suis payé un post incendiaire contre ce troll de simonzh et ai pris plaisir à remonter les bretelles de Farfa III que je trouve bien pédant pour le coup.

Puis je n'ai pas posté pour ne pas enflammer le forum.

Je suis content que d'autres l'aient fait plus délicatement que moi!

23 nov. 2015

Une étude sur les services que proposent ou pourrait proposer les ports de plaisance est la bienvenue. Ce secteur du tourisme est engagé depuis environ une dizaine d'années dans une mutation profonde qui nous fait de plus en plus sensiblement passer du statut d'usager à celui de client. L'offre de service ira se diversifiant. Je me souviens avoir négocié avec une marina turque pour le compte de mon association un package incluant le stationnement à terre, la place de port, les mises à l'eau … le transfert à l'aéroport et des tarifs avions lowcost.
L'étude par questionnaire est une première approche qui permet de dégrossir le sujet. Des forums comme le nôtre pour qui sait les lire et les interpréter par le moyen d'analyses de contenu sont de vrais mines d'information pour sentir les attentes et les tendances. Enfin des entretiens approfondis avec des gens bien représentatifs doivent compléter l'approche. L'enjeu pour les ports est très important. Avec le renouvellement de la population des plaisanciers ils sont face à une véritable mutation.

23 nov. 201523 nov. 2015

Ayé. Fini. Suis sondé.

24 nov. 2015

et alors? c’était bon?

24 nov. 201524 nov. 2015

Ben tu sais ce que coluche disait des sondages, au final on l à tjrs dans l'...

Bon, pas bon, question de genre. Par goût, je fais plutôt partie des sondeurs que des sondés mais rien n est immuable.

23 nov. 2015

Répondu aussi, en espérant connaître le résultat....plus tard.

23 nov. 2015

Répondu aussi , il est vrai que le questionnaire est un peu small mais il vient d'une étudiante et pas d'un expert en études de marché depuis 25 ans !
Ps1: j'ai souvent côtoyer des gens de 25 ans d'expérience et certains étaient con a bouffer du foin !!!

Ps2:Maelle c'est bien d'avoir des chercheurs mais ont aimerait avoir des trouveurs parfois !
Kalinikta

24 nov. 2015

Comment faire une étude de marché utilisable ?
Bon, comme j’ai un peu de temps, je vais essayer d’approfondir mon post initial un peu « destroy ».

En introduction, disons qu’à l’époque actuelle, le fait de réaliser une étude de marché, un sondage, est très souvent une attitude alibi pour juste montrer, prouver que l’on a fait quelque chose, que l’on n’est pas resté inactif ; on a donné la parole au peuple voir au client. 99% sur 100 (il suffit de lire les informations ou regarder la télé) la dite étude démontre que ce que pensait son auteur est désormais une vérité scientifique.

Pour être utile, une étude de marché doit répondre à quelques pré-requis tout à la fois simples et difficiles à réaliser :
1- Quelle est la problématique que je me pose, son enjeu, sa description.
2- Ce que je sais déjà sur ce sujet, à quelle point en est ma réflexion ; ainsi que la description la plus précise possible de ce j’ignore et le pourquoi qui fait que le doit savoir.
3- Le final de ces deux premières étapes s’appelle l’objectif opérationnel de l’étude.
4- Comme nous ne vivons pas dans un monde idéal (avec des moyens humains financiers illimités) et pour répondre à cet objectif opérationnel, on va définir un « objectif étude » qui intégrera ces contraintes.
5- Cet « objectif étude » comprend la méthodologie, la cible (typologie, segmentation et taille des échantillons), les principales étapes du questionnaire, le type d’analyse qui sera faite avec les résultats, les délais et le support du résultat final.

Sans doute, on peut ne pas déjà connaitre tout cela quand on est étudiant, mais être en phase d’apprentissage veut aussi dire que l’on cherche à savoir; surtout si son « tutor » vous dit un peu facilement d’y aller ….

Ah oui, ce que je viens de décrire s’appelle « études marketing », Internet est une fantastique bibliothèque et taper dans Google ces deux mots permet de déjà débroussailler le terrain.

Enfin, pour finir ce post long et fastidieux sur une note humoristique, il existe pas mal de blagues sur la façon d’appréhender les résultats, ou plutôt de quasi volontairement s’aveugler ; une des plus connues consiste à demander à une étude quel est le lieu de plus dangereux en France ….

La réponse statistiquement vraie est ……….. l’hôpital ; endroit où la majorité des Français décèdent, soit 400 000 morts par an.

Ne jamais oublier de faire marcher ses neurones serait ma conclusion
:mdr:

24 nov. 2015

Vous avez peut être raison mais vous n'êtes pas obligé d'être méprisant et hautain.
Faites marcher vos propres neurones. Il est vrai que passer 25 ans à faire le même job à la longue ça ramolli!!!

DT...

25 nov. 2015

Tu veux dire "médiocre, inutilisable et bidon."?
Ah oui, c'est bien celui qui dit qu'y est! :mdr:

Ah ben on est en taverne, hein ! :heu:

24 nov. 2015

Dans les cours de récréation de notre enfance, on disait : "c'est celui qui le dit qui l'est"
Rien de nouveau sous le soleil

24 nov. 2015

La plupart des études de marché ne servent à rien sinon à faire vivre les instituts de sondage. Si celles ci servaient cela se saurait. Sinon on aurait pas construit le Concorde, le France, les Abattoirs de la villette, la Twingo, la 607, et bon nombre de d'autres modèles, le Rafale, l'A380 etc etc....
Encore une fois j'aime ce qui est concret et débouche sur des actions.

des billes de roulement à billes n'interprètent pas les questions ...
Les sondages d'opinion sont très délicats et coûtent cher si on veut être rigoureux (ne serait-ce que pour construire le panel) et éliminer les biais.
Les sondages electoraux, souvent assez bons, sont parfois complètement dans les choux.

je crois que le prof de cette étudiante a peut-être été un peu léger s'il a valider le questionnaire, car les réponses pour une même personne peuvent différer fortement selaon la situation dans laquelle il s'imagine (voir mon intervention un peu plus haut)

Par contre j'ai essayé de contacter cette étudiante en privé, pas pour la démolir, mais plutôt l'encourager : soit elle a été écoeurée par certaines interventions sans nuance, soit l'adresse mail qu'elle a lise est fausse ... (ou les deux !)

@huma
"La partie statistique dans les sondages est aujourd'hui très bien maîtrisée. "
Tout à fait d'accord, en particulier la construction d'un échantillon représentatif.
Avec 1000 sondés, on a une bonne prévision.

Mais c'est là que l'on voit les limites du sondage mis en place par notre étudiante.

Elle est bien obligée de faire simple faute de moyens financiers, mais si ensuite elle utilise la batterie de test donnant le degré de fiabilité de son travail' elle va être déçue.

25 nov. 201525 nov. 2015

@Domde
Ca c'est autre chose ce sont des statistiques que l'on utilise pour prévoir l'avenir en partant du principe qu'elles sont reconductibles. Pour avoir pratiqué cela pendant une quarantaine d'années pour gérer des stocks, optimiser des flux logistiques de production et des supply chain de grands groupes il n'y a chez moi aucune naïveté. Même si il faut bien l'avouer parfois ces études etaient très theoriques et avaient au moins le mérite de gonfler le CA du cabinet.
Je sais aussi mais ne l'ai pas pratiqué que l'on fait appel aux stats dans la finance. Les Centraliens très bien formés sont tres recherché a la City.
Par contre les études de marché sont basées sur une anticipation de la demande innovante et ça c'est une autre paire de manche. La partie mathématique n'est pas la difficulte. Un bon Centralien n'a aucune difficulté pour concevoir les bons modèles. C'est la partie anticipation dépendante de l'humain qui pose problème car l'homme d'une manière générale sait surtout évoquer une optimisation de l'existant mais possède une faible capacité a imaginer de nouveaux concepts.
J'ai choisi des exemples de flop que tout le monde connait mais je pourrais en trouver beaucoup beaucoup ...d'autres.
C'est d'ailleurs rassurant car cela montre que l'on a encore besoin de l'homme pour entreprendre et pour créer en prenant des risques.

24 nov. 2015

Quelle méconnaissance et quelle naïveté! Les techniques statistiques sont utilisées depuis belle lurette dans l'industrie pour fiabiliser les lignes de production et/ou pour évaluer les risques en particulier dans l’aéronautique.
Ce sont des méthodes d'analyse et de prévision très rigoureuses. Bien utilisées dans le domaine commercial marketing elles sont tout aussi efficace.
Ces mêmes méthodes permettent au monde financier de s'enrichir sur les marchés même si cet usage peut paraître moralement et économiquement contestable.

25 nov. 2015

@hubert de cherbourg
La partie statistique dans les sondages est aujourd'hui très bien maîtrisée.
Ce qui pose problème ce sont les questions et l' interprétation des réponses. Donc tout ce qui touche à l'humain.
Donc lorsqu'il s'agit de déterminer des choses simples, des choix par exemple binaires, on peut avoir une bonne fiabilité mais lorsque cela se complique, là les marges d'erreur prennent de l'ampleur.
Je pense qu'un jour pas si éloigné nous ne voterons plus. Les choix seront déterminés par des sondages. Par contre il sera toujours très difficile d'imaginer par exemple les produits de demain. D'ailleurs essayez d'imaginer les outils qui nous seront familliés dans 10/15 ans ?

24 nov. 201524 nov. 2015

@ farfa III : et à toi, il manque les neurones de l'orthographe, tu confonds voir et voire ...;
quand on veut donner des leçons acérées, il faut être soit même irréprochable ...

24 nov. 2015

@ hi : et je reconnais bien là ton mauvais esprit qui privilégie la forme au fond; pas un mot de ta part, le modérator, sur la charge injuste et cruelle de farfa III à l'encontre d'une jeune étudiante s'aventurant naïvement sur ce forum; mais cela ne doit pas être dans la charte; 2 poids, 2 mesures, tu m'as déjà habitué à cela

25 nov. 2015

@ hi : et tu fais un drôle de vainqueur mais tu peux dormir tranquille, tu as la modération que tu peux

25 nov. 2015

@ hi : alors puisqu'il faut tout t'expliquer, je vais tout t'expliquer; j'ai pris le prétexte de l'orthographe pour faire une réponse de la même teneur que celle que Farfa III a faite à la jeune étudiante, c'est à dire une réponse du niveau d'une abyssale bêtise; j'estime que ce fil devrait être plus modéré et toi, la seule réponse que tu fais aux excès, c'est de venir me chatouiller ... mais tu as certainement de très bonnes raisons pour laisser partir ce fil en cacahuète

25 nov. 2015

@ hi : ça commence à la 3eme réponse :
"On est bien en taverne ? Rarement lu un questionnaire aussi médiocre, inutilisable et bidon";
et le seul grisé est du même tonneau :
"Sondages franchement ridicule! à se demander le niveau intellectuelle de cette étudiante.. Vraiment déplorable, j'espère que vous avez honte de vous";
quand à savoir si la modération doit partager ma propre vision, cela n'est pas du tout mon fantasme

25 nov. 2015

@ hi : alors tu as un métier très dur, je te plains

24 nov. 2015

En fait de leçons acérées, il vaut mieux éviter d'être tranchant, quand on écrit "soi-même" sans tiret avec un "t" qui n'a rien à faire ici...

D'où la bonne attitude consistant à ne pas relever les fautes d'orthographe (surtout mineures) sur un forum, au risque de se prendre les pieds dans le tapis...

:pecheur: :alavotre:

25 nov. 2015

C'est pas beau d'être mauvais perdant...

25 nov. 2015

Je ne vois pas trop le rapport avec la modération, mais le fait est que quand on ne sait plus quoi dire on prend n'importe qui ou n'importe quoi comme victime expiatoire. Tu t'enfonces, 44000. Alors qu'il eut été si simple d'admettre que tu t'étais pris les pieds dans le tapis que tu as toi-même mis en travers du couloir...

25 nov. 2015

Mais ce fil ne part absolument pas en cacahuète, en tout cas pas au moment de ta faute d'orthographe ! Ce n'est pas parce que des échanges un peu fermes ont lieu qu'il ne respecte ni la charte, ni les personnes. Il n'y a eu, à, ma connaissance, ni insultes, ni incitation à la haine ou à la violence, ni diffamation, et nous n'avons reçu aucune plainte... Les gens échangent, argumentent, se défendent, contestent... Bref, c'est une discussion !

Je ne vois toujours pas pourquoi tu invoques la modération, ou plutôt : si, je vois très bien où tu veux en venir ; tu aimerais - comme beaucoup de personnes qui ne savent pas de quoi il s'agit - que la modération d'H&O corresponde à ta propre vision. Navré, mais c'est pas le cas. Il y a des règles de modération, et elles s'appliquent que je le veuille ou non.

25 nov. 201525 nov. 2015

Peux-tu me dire à l'aune de quel point précis de la charte ou de la législation tu juges qu'il devrait y avoir eu action de modération en plus de celle déjà effectuée ? parce que là, si on te suit, on va être à la limite de la censure si copieusement dénoncée par certains, et de plus en plus invoquée par d'autre - dont tu sembles aujourd'hui faire partie...

25 nov. 2015

Pas tout a fait d'accord, le ratio pensionnaires/morts est plus élevé à la morgue qu(à l'hopital !
:mdr: :mdr: :mdr:

Je voterais donc pour la morgue pour le lieu le plus dangereux de France !
:jelaferme: :acheval:

25 nov. 2015

Ben non, les gens sont déjà morts lorsqu'ils arrivent à la morgue.

24 nov. 2015

Bonjour,
Oui simpliste dans la mesure où cela dépend du contexte de la navigation en cours.
Mais un bon point, cela se termine par une question ouverte.
JJ

24 nov. 2015

Les questions ouvertes sont généralement inexploitables et inexploitées.

24 nov. 2015

Il existe, grosso-modo, deux types d’études quali et quanti.
En quali (pour qualitatif) la question ouverte est reine, l’exemple-type en est « dites m’en plus ? » ou « et encore ? »; l’entretien, en face face chez l’interviewé, est réalisé par des psychologues, l’analyse aussi ; avantage : on peut aller très loin dans l’analyse profonde des motivations, centres d’intérêt de l’interviewé, la richesse de l’information est stupéfiante ; inconvénient : le prix, environ 2000 € pièce, interdit d’avoir une quelque précision statistique.
Pour ce qui du quanti (pour quantitatif) les questions sont toujours fermés, généralement à choix multiples ; pour 5 000 € (voir beaucoup moins si on le fait avec Google) on peut avoir 1000 interviews au téléphone ou par Internet, et obtenir ce fameux +/- 2% d’erreur ; mais il faut savoir que pour obtenir ce prix, tout est automatisé, du recueil à l’analyse.
Et les questions ouvertes dans tout cela ? Et bien les gens veulent souvent le beurre et l’argent du beurre ; dans ce cas le prix du quanti et la richesse du quali ; si le client le demande, on rajoutera une voir (avec ou sans e, je ne sais) plusieurs questions ouvertes ; et on va lui livrer le « verbatim » qui correspond au copier coller de tous ces commentaires ; au final ce document finira sous une pile d’autres documents inutilisées.
Peut-on exploiter cette information ? Imaginons que notre étudiante obtienne 200 questionnaires avec 200 commentaires libres ; pour les analyser et les intégrer dans les résultats, il va falloir les trier, les classer et les codifier ; faire une seule fois ce travail est un vaccin à vie qui vous prémuni contre le fait de demander des questions ouvertes dans un quanti.
Les faits sont têtus.

24 nov. 201524 nov. 2015

Pour Farfa@ et quelques autres@
La question fermée ne fait pas avancer dans la connaissance d'éventuelles pistes d'évolution, sauf à poser des questions fermées sur ces possibilités d'évolution , ce qui demande alors, pour réaliser le questionnaire, d'en avoir acquis par expérience, réflexions, recherches ou rencontres une bonne connaissance.

Les questions ouvertes permettent quand on les exploite de découvrir des pistes de réflexion. Dire que les questions ouvertes sont inexploitables, c'est un comble pour un spécialiste du marketing, quant à dire qu'elles sont inexploitées, c'est une claque pour le client qui en a commandé l'étude et pour le pro des études de marché....

En ce qui concerne l'enquête en cours à laquelle j'ai répondu, j'ai précisé qu'avant de demander les plus au port d'escale, il faudrait que ces ports assurent l'essentiel: accueil sur une place confortable...

Il y a quelques années, les opérations"Bosco", les rallyes cotiers, les opérations "la découverte est aux bouts des quais, les opérations d'animations de ports étaient des plus appréciables et appréciées

24 nov. 2015

il semble que faire appel aux pros n'est plus aujourd'hui qu'une question d'argent...
le scandale du coût des sondages!!!
et par ailleurs, que les pros dans ce domaine ne sont plus ce qu'ils étaient il y a 40 ans, à savoir des bosseurs sachant répondre précisément aux attentes de leurs clients.

C'est la raison pour laquelle les enquêtes encadrées sont faites par des étudiants d'écoles supérieures dans le cadre de leur formation et d'échange avec les donneurs d'ordre, les clients et les profs... et les questions ouvertes sont souvent les plus riches d'enseignement...

Dans le cas précis, ne pas questionner préalablement les ports serait regrettable, même s'ils sont à terme destinataires des observations.

24 nov. 2015

Certainement, mais les questions fermées sont en forme d'entonnoir
jj

24 nov. 201524 nov. 2015

ma remarque incendiare, et celle d'autres n'a pas ete comprise par bambouquipli et d'autres "bisounours"..en ce qui me concerne, et mon avis compte pour une voix pas pour 0.1 ou 0, je n'aime pas les ports de plaisance ne veux pas qu'il y en ait encore et encore, je n'aime pas les structure touristiques, les croisiere a la ponant et surtout pas que l'on nous traite comme un potentiel de developpement ou de CA....
meme si le questionnaire est simplet , la n'est pas le probleme. On veut apparement former des jeunes a exploiter ce filon ou ce qui est pire leur faire croire que c'en est un...
Cette gentille etudiante croit est croira peut etre longtemps que le plaisancier a des moyens qu'il est un consommateur aisé et que la consommation est son principe de vie...la financiarisation du monde n'est pas un avenir viable a long terme, mme thatcher n'est plus il faut l'oublier
.
vous ne serez pas d'accord , eternel debat, mais il faudrait peut etre comprendre que certains aimeraient qu'on leur foute la paix. il n'y a pas que des acheteurs de benetos neuf, meme si les gouvernants aimeraient bien standardiser/formaliser cette activité comme c'est la politique universelle de ce pays depuis les années 80 ( ou avant)
.
voila au passage un joli sujet de sondage bien musclé

26 nov. 2015

Pour Mayko y'aurais fallu mettre des questions commençant par
"qu'est-ce que vous ne souhaitez pas trouver dans un port".... où vous n'irez pas :mdr: :mdr:

24 nov. 201524 nov. 2015

Un Benetos vieux a d'abord été un Benetos neuf. Y a pas moyen d'en sortir. Avant de concevoir son bateau M. Benetos s'est dit : Qu'est ce que je vais bien pouvoir leur vendre ? À partir de ce moment le ver était dans le fruit. ;-)

24 nov. 2015

ca laisse des traces un passage aux glénans

24 nov. 2015

Répondu.

C'est vrai qu'on aimerait connaitre le ou les projets liés à ce sondage.

Pas de quoi justifier des posts agressifs toutefois.

24 nov. 201524 nov. 2015

@FarfaIII, Ben, tu vois ! Gentiment on peut donner son avis et la critique peut être constructive. Je sais pas ce qu'on peut en tirer, car moi, j'ai rien compris de ce que tu as écrit. Trop compliqué pour "un bisounours"... :lavache:
J'ai mieux compris le sondage, très simple, de notre jeune étudiante maelle. Vu l'ambiance, j'espère qu'elle a pas laissé tomber.:aurevoirdame:

24 nov. 2015

Mery14

Normal d'avoir rien compris! Peut être dans 25 ans?

DT...

24 nov. 2015

Dans 25 ans, j'en aurais.........87....Là, je pense que je ne comprendrais plus !!! :pouce:

24 nov. 2015

faudra lui envoyer (étudiante) une boite de chocolats pour les fetes de la part des grignoux

24 nov. 2015

Il manque une question essentielle sur ce sondage !
 

Pensez-vous qu’ils y a assez de vieux ronchons autres que vous sur votre ponton ? 
 
Oui réponse A  
Non réponse B 
Ils nous faudrait plus réponse C 
Ne se prononce pas de peur d’être reconnue réponse D

 
Plusieurs réponses sont possibles !

:mdr: :-D

24 nov. 2015

je rajoute une option E : jeune ronchon (et qu'est-ce que ce sera quand il sera vieux !)

24 nov. 2015
24 nov. 201524 nov. 2015

On ne peut pas faire d' études d'opinions sérieuse si l'on ne considère pas que la France est peuplée de gaulois.

24 nov. 2015

euh et de bretons....

24 nov. 2015

Si le georeferencement est bien fait dans les BD dont on vient de parler la différence est subtile !

25 nov. 2015

j'ai repondu : ç'est etonnant le "niveau" du questionnaire en vue d'une Licence (bac+3)

25 nov. 2015

Le niveau ? Sur quels critères jugez-vous cela ? J aimerai bien savoir.

25 nov. 2015

Sur ce fil, certaines remarques sont au niveau de la mer. :jelaferme:

25 nov. 201525 nov. 2015

Je dirais même plus, dans les abysses insondables de la bêtise voir de la méchanceté.
Certains posts sont a désespérer de c.......
Ma pauvre Maelle, ne tiens pas compte des réponses des abrutis, hélas il y en a partout même chez les gens qui vont sur l'eau !

25 nov. 2015

au moins là tu as bien dit une verité ...

c'est incroyable il suffit que l'un d'entre nous ne soit pas d'accord avec le troupeau pour qu'il soit traité de tous les noms d'oiseaux ...!!

quelle tolerence

certains trouvent ce sondage bien fait , d'autres ne le trouvent pas
terrible ( moi-même) et alors ! les opinions de uns valent bien ceux des autres

25 nov. 2015

bonjour a toutes et a tous, j'ai répondu a ce sondage , il faut bien aider les jeunes et les encourager , perso je le trouve pas si mal, en 4 questions on ne peut pas faire le tour de tous les problèmes, mais il faut bien un commencement a tout.
je ne regrette qu'une chose c'est de ne pas avoir 40 ans de moins car avec toutes ces nouvelles technologies les jeunes on accès a un savoir immense que nous ne disposions pas a notre époque , les livres existent depuis longtemps mais je trouve pour mon compte qu'il est plus facile de lire des info sur internet et de digérer cette foules d'info.
pour finir courage a Maelle, la vie est un long fleuve pas toujours tranquille quand je lit les commentaires de certains ,le tout c'est de faire ce que l'on a envie, la vie est bien trop courte pour ne pas en profiter

bonne chance a toi pour tes études et comme dit l'autre

BON VENT . EN VOUS SOUHAITANT !!!! cordialement

jean-françois

:bravo: :pouce:

25 nov. 201525 nov. 2015

Bon courage dans votre étude et ne tenez pas compte des propos déplacés voire méprisants. Vous avez le mérite de poser un sujet d'étude, peut-être imparfait, mais qui expose une trame. Poursuivez, adaptez... Bonne chance.

25 nov. 201525 nov. 2015

Et côté mépris, Légisplaisance sait de quoi il parle; il a eu l'occasion de le tester sur H&O ;-)
Il est la preuve qu'il faut de la persévérance.
Bref, revenez-nous avec les résultats et 4 jolis camenberts colorés!

25 nov. 2015

On peut savoir la raison de ce mépris immuable d'attribuer "machin" ou "truc" au lieu du nom de l'association ?

25 nov. 2015

Oui arrêter ce dénigrement qui frôle parfois la diffamation.

25 nov. 2015

C'est le jour des gosses; normalement pas de castagnes dans la cour de récré?

25 nov. 2015

En forme le Némo!

25 nov. 2015

Vous parlez de quelles approximations ?

25 nov. 201525 nov. 2015

D'un autre côté, ils sont homogènes chez légismachin :

www.hisse-et-oh.com[...]au-neuf

Il pourrait te répondre quand je propose une réponse j'affiche mes prix :litjournal:

Un problème de mémorisation, d'une part, un problème de considération, d'autre part.

Autre chose? :litjournal:

Il ne me semble pas avoir a quelque moment que ce soit exprimé quoique ce soit à votre encontre sans joindre simultanément la justification de mon affirmation.

Je ne vois pas sur quoi s'appuie votre affirmation.

Pour ce qui est de ma difficulté à vous porter de l'estime, j'en suis désolé mais je ne crois pas que vous estimer soit une obligation que j'aurais transgressé. Surtout, corrigez-moi si je me trompe. :litjournal:

Normalement non, mais bon : un plus petit que soi, pourquoi se priver. :litjournal:

25 nov. 2015

Légitruc me fait plus rire que légimachin !

:mdr: :mdr: :mdr:

Lorsqu'un légibidule vient vendre sa salade (professionnelle) sur un forum, afin de vendre son association et les "services" de ses associés, dont le site est bourré d'aproximmations, il ne faut pas s'étonner d'être peu apprécié par les habitués d'un forum...
Et surtout lorsqu'on fait "sa" promotion avec de grosses bottes bruyantes !
:lavache:

25 nov. 2015

Je participe rarement à ce genre de discussion. Mais j'ai ma fille qui de temps en temps doit faire le même genre d'exercice... donc j'essaye d'être objectif.
J'ai voulu répondre mais je me suis abstenu car effectivement le sondage me semble un peu simpliste.
Je m'explique.
J'ai un bateau, petit, qui n'engendre pas du tout les mêmes contraintes que celle générées par un plus gros.
Du coup mes réponses viendraient "noyer" les autres. Et le sondeur ne pourrait pas en tirer une quelconque conclusion.
Si le sondage commençait pas une sorte de classification du sondé, cela pourrait avoir un sens.
Et là je ne prends l'exemple que de la taille du bateau.
QQ plus haut a aussi relevé que ses besoins dépendaient du type de nav ou du lieu d'où il arrivait. Pourquoi pas. Et du coup le sondage devrait pouvoir prendre en compte ces particularités.

Maelle (j'imagine) la bonne question aurait pu être:
- je dois faire un sondage sur les prestations offertes dans les ports... quelles questions dois-je poser? dois je tenir compte de la taille des bateaux? du type de nav... etc etc...
et une fois les retours, imaginer la forme du sondage qui prennent en compte les spécificités liées au nautisme, et puis poser les questions ad'hoc.
Reformulez votre sondage, non?

25 nov. 2015

peu importe la forme du sondage,les ralleurs sont aux aguets parés a bondir

25 nov. 201525 nov. 2015

La politesse des rois n'est-elle pas d'être râleur? :heu: :-p

25 nov. 2015

Pour compléter nos souhaits de prestations attendues dans les ports et en lien avec 2 fils qui ont agité H&O - enfin bon, je leur donne peut être trop d'importance - j'aurai apprécié la question sur la mixité des douches et sur la température de l'eau desdites douches ;-)

Comme nous fûmes nombreux à l'époque à s'épancher sur ces sujets cruciaux, je pense que ces questions auraient boosté le taux de participation de ce sondage!

25 nov. 201525 nov. 2015

voili une question qu'elle est bonne : ON VEUT DES DOUCHES MIXTES :cheri:
et pour etre serieux un seul point important pour moi = recyclage/dechets.
je ne veux ni eau ni electricité, comme ca y'aura moins de monde et ce sera moins cher :jelaferme:

25 nov. 2015

a la journée j'ai pas les moyens :mdr:

25 nov. 2015

ah ben non, si y a moins de monde alors c'est plus cher à l'unité. Y a pas que les consommables - eau, électricité - qui coûtent chers.
Tiens, à ce propos, ça coûte combien une marie-salope à la journée?

25 nov. 2015

Si tu veux qu'elle fignole le boulot, faut au moins compter la demi-journée

25 nov. 201525 nov. 2015

Sondage trop court pour être intéressant. Il manque, au minimum:

-protection contre les coups de vents est, ouest, nord, sud
-pontons
-carburant
-electricité
-eau
-recyclage (verre,poubelle, eaux noires)
-chantier naval
-grûtage
-stockage a sec
-voilerie
-fournitures (accastillage, pêche...)
-commerce alimentaire
-wi-fi
- bars proches :alavotre:

J'ajouterais qu'une revue de voile récente a fait un comparatif des ports avec tableaux des tarifs, acces, proximité commerces, et différents paramètres. Ce comparatif avait été fait par mail + téléphone, donc non vérifié in situ

25 nov. 201525 nov. 2015

L'application See for you pourrait être un complément dans les comparatifs pour l'appréciation des ports/zones de mouillages. Les plaisanciers sont invités à évaluer les services (ou à observer leur absence..) quand ils sont dans tel ou tel endroit.

25 nov. 2015

Puisque notre jeune étudiante en est à ses débuts dans les sondages d'opinion, j'aimerais lui faire cette recommandation: Une bonne étude est une étude qui dit à son commanditaire ce qu'il a envie d'entendre. Plus que la rigueur méthodologique, ce qui compte c'est la présentation des résultats. Il faut que le client puisse dire : cela confirme bien ce que je pensais. Muni de cette règle d'or, je suis persuadé qu'elle entamera une brillante carrière.

25 nov. 2015

coucou à vous on a répondu, bon vent à l'étudiante

26 nov. 2015

j’espère que vous avez eu autant de réponses que de posts sur le fil :litjournal: :lavache:

26 nov. 2015

Bonjour, pour ceux qui trouvent que c'est du léger, il suffit de remplir le commentaire, en ce qui me concerne je l'ai rempli, si ça peut aider, c'est toujours ça.

26 nov. 2015

OK répondu...
J'ai pas coché tout ce qui pouvait augmenter le coût des places d'escale :mdr: :non:

27 nov. 2015

Bonjour
j'ai une entreprise depuis 40 ans , vois du monde et les problèmes concrets.
quand j'entends ou vois passer des loustics comme fafa 3 qui font des études de marché ( au frais des autres évidement ) je sors mon bazoo.. non pas en ce moment . disons mon gourdin pour leur taper sur la tête . idem pour les étudiants en "" action force de vente ""
. < tu achètes ou je te tape dessus >

Action force de vente !!!!!!!!!! mais quel conn..d pardon technocrate ( pléonasme ) a pu inventer un métier comme ça.
Ceux qui travaillent avec LEUR pognon savent de quoi je parle. pas les rigolos ( banques par exemple ) qui travaillent avec le pognon des autres.
ceci dit le sondage sujet du post auquel j'ai répondu , ne me parait pas idiot.
si ça aide les capitaineries par exemple à évoluer. ou les mairies à prendre en compte les besoins des plaisanciers.
j'en doute mais .....
on a jamais vu un élu s'occuper des problèmes de la population .
ça se saurait

ouf ça fait du bien , une petit gueulante de temps en temps

Bon week end . hors de l'eau . - 4 ce matin

JF

27 nov. 2015

"on a jamais vu un élu s'occuper des problèmes de la population "
???
Je ne comprends pas cette afirmation.

Les élus que je connais s'occupent des besoins de la population de leur commune, et plutôt bien, avec les moyens dont ils disposent.

27 nov. 2015

"on a jamais vu un élu s'occuper des problèmes de la population "
Ben si; dans les petites aglos, les petites communes, les villages, le maire et ses élus y passent leur temps.

27 nov. 2015

Ha... les sénateurs, les "prédateurs " !

27 nov. 2015

Exact . j'aurais du préciser les grands élus ( grandes villes , députés parachutés, sénateurs .... SENATEUR !!!!!!!!!!!! ça vous fait quoi dans la bouche quand vous prononcez SENATEEEEUUUUUUR ?
moi je me passe du pyralvex.

désolé pour les élus des petites communes , je reconnais leurs actionS et leur courage.

JF

27 nov. 201527 nov. 2015

Une étude de marché gratuite. Je ne vous donne que la conclusion :
Nous sommes devant une mutation qui verra se réduire le nombre de propriétaires de voiliers de croisière et ceci va s'accélérer dans les cinq ans qui viennent. Les voiliers seront utilisés de manière partagée grâce au développement de sites internet spécialisés. Les ports de plaisance seront mis en concurrence sur la qualité et le prix des services qu'ils proposent. Le voyage au long cours avec un esprit de découverte restera marginal. On tend vers une égalisation mondiale des prestations offertes à la plaisance (marinas et mouillages organisés payants).

27 nov. 2015

sauf que cette année dans presque tous les ports en Manche Atlantique les listes d'attente se sont légèrement allongé contrairement aux années passées .

peut etre a mettre en parallele avec la reprise de l'immobilier

27 nov. 2015

mes sources : les gestionnaires des ports ..

la matiere est la m^me aujoud'hui qud'hier

les listes s'étaient tassé les années passés , cette année elles ont légèrement allongé

pourquoi ?

28 nov. 2015

non j'ai simplement un contact avec le president de la federation des ports

28 nov. 2015

il ne me semble pas avoir ecrit "federation française" mais federation des ports , donc je precise , mon contact est la fede des ports Bretons qui ne fait plus parti de la fedé nationale .

et pour ton histoire de mandat c'est encore une de tes c... habituelle

le type est retraité et se consacre donc a cette tache bénévolement tout simplement.

28 nov. 201528 nov. 2015

polemique ,polemique sans cesse et constamment , ras la casseguette

27 nov. 2015

Quelles sont tes sources ? Étant donné que les listes d'attente sont une matière molle, ça doit pas être facile de mesurer une légère élongation !

27 nov. 201527 nov. 2015

Les ventes baissent et moins de places se libèrent.
Les listes se vident moins par des affectations de places et donc, à nombre de nouveau demandeur égal, la liste s'allonge :litjournal:

"dans presque tous les ports en Manche Atlantique"

"mes sources : les gestionnaires des ports .."
:reflechi:
Tu les as donc tous contactés ?!?
:bravo: Chapeau ! c'était un sacré boulot... :mdr:

28 nov. 201528 nov. 2015

Sauf erreur de ma part il me semble que la fédération française des ports de plaisance ne fédère plus l'ensemble des ports de la façade atlantique.
Par ailleurs que les responsables de ces fédérations donnent des raisons d'espérer à leurs mandants n'est pas véritablement une surprise.
Personnellement je verrais la réduction des listes d'attente comme un indicateur positif de développement du marché.
On a vraiment du côté des ports des neurones dont la polarité est inversée.

28 nov. 201528 nov. 2015

Un président de fédération est élu, il a donc des mandants. La Bretagne n'est pas toute la façade Atlantique. Arrêtes de dire systématiquement des c..... Tu relaies l'intox habituelle des ports sur le thème de la pénurie. ça dure depuis 20 ou 30 ans.

Calypso2, toujours pour être précis :
ce n'est pas la "fédération des ports breton" qui soit dit au passage n'existe pas, mais l'Association des Ports de Plaisance de Bretagne.
www.portsdebretagne.fr[...]/
A utiliser "fédération" sans aucune précision, tu induits forcement un renvoi vers la Fédération Française de Ports de Plaisance.
:jelaferme:

Calypso2, donc de tes sources qui étaient les gestionnaires de ports en Manche et Atlantique, on passe à une seule personne.
Comme quoi, d'être précis... :jelaferme:

Si pour toi, la précision et l'exactitude, c'est devenu de la polémique... :jelaferme:

27 nov. 201527 nov. 2015

@ Gradlon : "Les voiliers seront utilisés de manière partagée grâce au développement de sites internet spécialisés". Je suppose que tu exprimes là une tendance, et non une généralité.
C'est bien là le pb des études marketing : elles réduisent les "consommateurs" à un modèle dominant, voire unique, en négligeant tout ce qui s'écarte un tant soit peu du modèle principal. La conséquence est l'uniformisation des produits (bateaux blancs, par exemple), puis une propension à l'uniformisation des comportements.
Pour en revenir au premier point, je crois que les bateaux de propriétaire ont encore un bel avenir devant eux. Les voiliers ne servent pas qu'à naviguer. Pour certains, ils contribuent au statut social. Pour d'autres, ils servent de résidence secondaire en bord de mer, ils sont un support de convivialité, ils servent à alimenter des rêves, etc.

27 nov. 2015

@lulu2
Effectivement j'exprime une tendance qui se fonde sur le développement du site Vogavecmoi et des nombreux sites de locations de bateaux de propriétaires. En réalité la séparation propriétaire/non propriétaire s'atténue par l'usage et les frais partagés. Le cadre légal de ces nouvelles pratiques est un peu à la traîne. Je pense aussi que l'on va aller dans les ports vers la disparition progressive un homme/une place/un bateau.

27 nov. 2015

Faudra que de l'eau coule longtemps sous les ponts, pour prendre un autre secteur économique à quand par exemple un voiture partagée entre plusieurs utilisateurs, faudrait en parler au 32 millions de propriétaires en france attachés à leur véhicule dont le nombre continue à croître malgré la crise, les taxes et les contraintes croissantes de type réglementaires et les coûts d'usage en augmentation , c'est pas les quelques milliers d'autolib et les utilisateurs marginaux du covoiturage (bablacar qq dizaines de millions d'€ de CA une petite PME) qui vont changer la donne, peut être dans quelques dizaines d'années si on est optimiste. Pour les bateaux il en est de même, le parc de propriétaires de voiliers ne diminue pas bien au contraire, il continue régulièrement a augmenter chaque année malgré la crise et la raréfaction des places de port. (source INSEE).
Enfin, les études marketing faites par des gens compétents permettent de suivre les tendances des marché et de les anticiper, elles ont largement fait leurs preuves dans les grandes entreprises dans tous les pays du monde. Mais y en a toujours pour croire au doigt mouillé, à l'arbre qui cache la forêt et aux les avis des je sais tout recueillis au café du commerce, heureusement ça va pas plus loin.

27 nov. 2015

Il y a des ruptures dans les évolutions tendancielles que les études de marché ne savent pas prévoir. Certains grands secteurs économiques s'en souviennent douloureusement. L'horlogerie française a disparu, Kodak est mort avec la photo chimique etc... La liste d'attente qui s'allonge en donnant aux ports des raisons d'espérer prête à sourire. Demain les ports seront gérés en flux tendu et leurs gestionnaires devront changer de métier. Qu'ils regardent l'avenir dans un rétroviseur ne change rien à l'affaire.

27 nov. 2015

les deux exemples que tu cites correspondent à l'apparition de nvelles technologies. Concernant les ports, la nvelle techno c'est internet?
Et je veux bien un cours sur la gestion en flux tendu adapté aux ports.
Aujourd'hui tu peux pas faire plus tendu : à peine une place libérée, aussitôt occupée ;-)

27 nov. 2015

La gestion de flux existe déjà mais le concept n'est pas encore arrivé en France. Je te fais un copié/colle de ce que j'ai écris sur ce sujet en 2013 sur un autre site mais je crois que je suis allé un peu vite dans mes considérations sur la France :
"Les gestionnaires de ports de plaisance français ne le savent pas encore : ils vont changer de métier. Il leur serait pourtant facile de s’en rendre compte, car il suffit de quitter les côtes françaises pour aller voir les toutes nouvelles marinas du monde.
• Il y a toujours de la place (même en méditerranée). Les bateaux sont mis à flot au moment où ils naviguent, car la marina dispose d’autant de places à flot que sur terre-plein et des moyens de manutention et de calage sur bers qui limitent les coûts de main d’œuvre. Les bateaux ventouses n’existent plus, car les navigateurs n’ont plus peur de perdre leur place.
• Dans ces nouvelles marinas, le personnel est accueillant parce qu’il a le sentiment qu’il s’adresse à des clients. Le terme « usager » a d’ailleurs disparu du vocabulaire en France dans les années 2015, mais bien plus tôt en Turquie et en Espagne, par exemple. Pour les gens du port cela a été une vraie révolution culturelle, mais ils considèrent qu’elle leur a fait du bien.
De gestionnaires de parkings, ils sont devenus des gestionnaires de flux de bateaux. D’un seul coup, sans ajouter une place de ponton, ils ont accru la capacité des ports d’un bon tiers. Ça tombe bien parce que plus personne, aujourd’hui, n’accepte de maculer le littoral de parkings à bateau ."

27 nov. 2015

L'horlogerie française existe toujours à Besançon, elle travaille en sous traitance pour les firmes suisses principalement, grâce aux aux entreprises qui ont des employés très qualifiés dans leur domaine.

Kodak était leader en photo numérique pendant quelques années mais trop gros, trop arrogants et surs d'eux ils ont raté le coche de la photo numérique professionnelle et photo amateur par des politiques commerciales aberrantes, et Polaroid (même profil) a suivi le même chemin pour le même résultat.

D'autres poids lourd comme Fuji, a su tirer son épingle du jeu habilement. L'arrivée de la photo numérique n'explique pas tout.
La politique commerciale et l'écoute des clients compte aussi, lorsque l'on vends des produits ou services !

27 nov. 201527 nov. 2015

Kodak a quand même, je crois, été parmi les premiers constructeurs à proposer un appareil numérique grand public. Mais ils n'y ont pas cru...

[edit] non, c'est le contraire : ils ont été les dernier à proposer un APN grand public. Par contre, c'est un ingénieur de Kodak qui a construit le premier APN : www.slate.fr[...]-sasson

27 nov. 2015

Kodak n'a jamais été leader en photo numérique, à Sevran il y avait une tireuse numérique Fuji pour traiter le tirage des diapos amateur sur papier.
Et quand plus d'une centaine de labos argentiques professionnels en France ont fermé suite à l'arrivée du numérique, personne n'en a parlé; j'en étais, donc je connais un peu la question.

28 nov. 201528 nov. 2015

l'APS était un appareil argentique avec une pellicule sur le bord de laquelle une piste enregistrait les données de la prise de vue.
Un échec total, nous l'appelions "Aborted Photo System" :mdr:
La photo numérique a été développée (si on peut dire ) pour l'expédition sur la Lune, un dos spécial adapté sur un Hasselblad.

27 nov. 2015

Y en a aussi que steve job a ete touche par le st esprit quand il a lance l'iphone alors que des centaines d'etudes confidentielles ont ete faites.

27 nov. 2015

Concernant les ports, c'est très bien de partager les frais d'une croisière, mais il faut bien un bateau, et donc un ou deux propriétaires par bateau qui emmènera
des Vogue-avec-moitistes !?

Les ports ne se gèreront pas tous seuls avec une application iphone :mdr: Alors ils faudra bien des gestionnaires et une équipe sur place, non ?

Ce qui m'étonne, c'est que cette étudiante fait un sondage...

Qui devrait être annuel dans chaque port, afin d'étudier la satisfaction-clients de l'année, les points a corriger et/ou a améliorer etc... et ceci pour l'ensemble des utilisateurs du port, qu'ils soient professionnels, plaisanciers, pêcheurs, snsm, y compris les plaisanciers qui viennent au ponton visiteur

Là ont pourrait dire que le port se soucie un minimum de ses "administrés"
:pouce:

27 nov. 2015

customer=client
Questionnaire reçu par mail, je suis passé à Falmouth cette année.

28 nov. 2015

attention tu commences à radoter ce n'est pas bon du tout

que de conneries

27 nov. 2015

"Customer Survey 2015"
C'est le titre du questionnaire de Falmouth.
Customer ça se traduit comment en français ?

27 nov. 2015

"customer=client" C'est bien ce qu'il me semblait. Maintenant essayons de trouver un port français qui distribue un questionnaire client (pas un questionnaire usager, les mots ont du sens). Cela n'existe pas. Ils regardent leur liste d'attente en se disant "C'est la vie de château, pourvu que ça dure" C'est pathétique.
Imaginez qu'un gestionnaire américain réponde à un "client" : Cher Monsieur pouvez vous repasser dans 12 ans !!!!! C'est tout simplement pas possible.

27 nov. 201527 nov. 2015

"L'horlogerie française existe toujours à Besançon"
Combien d'emploi avant et combien aujourd'hui.
Qui se souvient de JAZ ?
Bien sûr il faudra encore des gestionnaires de port mais le contenu du job ne sera plus le même.
Quant au terme "administrés" je crois hélas qu'ils devront l'oublier.

28 nov. 2015

Certaines marques et entreprises, comme certaines espèces d’animaux, disparaissent chaque année. C’est la loi de l’évolution. Les mots ayant du sens, ainsi que le fait remarquer Gradlon, le terme « usager » désigne l’utilisateur d’un service public. Quant au statut de « client », valorisé par les théories marketing du siècle précédent, il n’est pas nécessairement plus enviable : quelques démêlées à l’occasion avec un centre d’appels privé devraient rapidement vous en convaincre. Et de nombreux ports français sont exploités par des compagnies privées dont la culture du profit n’a rien à envier au laxisme supposé de la gestion publique.

28 nov. 2015

Tout cela est d'une impitoyable évidence, Monsieur Prudhomme.

28 nov. 201528 nov. 2015

Le passage que vous annoncez du statut d'usager à celui de client n'est donc pas un progrès... Dont acte (je n'ai nul besoin de vous affubler d'un surnom ironique, ayant, quant à moi, été formé à la gestion des conflits inter-personnels...).

28 nov. 2015

Ca, c'est génial, "la gestion des conflits inter-personnels"... Si c'était en entreprise, ça montre que le monde du privé n'à rien à envier à celui du public, en matière de "langages"...

"gestion des conflits inter-personnels"... En gros, ça veut dire "apprendre à s'engueuler" ?

28 nov. 201528 nov. 2015

@aytas Vous devriez passer en deuxième année : gestion des conflits intra-personnels. C'est mon avis et je le partage.

29 nov. 201529 nov. 2015

Ton ça, ton moi et ton surmoi vont retrouver la paix. Tes manœuvres vont y gagner. C'est mieux que de prendre la position de Bouddha avant de virer de bord.

29 nov. 2015

Je m'inscris à "gestion des conflits intra-personnels", pour moi qui navigue en solo, ça pourra m'apporter beaucoup.

28 nov. 201528 nov. 2015

Et en plus il en rajoute ! Vous ne voulez tout de même pas que je vous recommande une saine lecture ?

28 nov. 2015

Pardon Monsieur.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Ouff! bientôt rentré à Bonifacio......

Souvenir d'été

  • 4.5 (195)

Ouff! bientôt rentré à Bonifacio......

novembre 2021