Securité securité ...... des idées

Pourquoi ne pas lancer un fil concernant les idées de chacun en matière de sécurité . Tout le monde a des idées . Ca peut être du grand n'importe quoi mais il y a toujours un truc apprendre , une idée , un petit truc . Peut être meme un petit brevet a lancer . Une idée sur un nouveau matériel ......

L'équipage
14 mai 2015
14 mai 2015

la sécurité, c'est pas tant une question de matériel que de comportement des individus, ceux qui vont en mer comme en montagne ou sur la route ...

14 mai 2015

dès qu'on a une idée, on la paie chère rapidement ensuire.
donc motus et bouche cousue

15 mai 2015

Quelques grosses huiles ont décidé, pour notre sécurité, de nous alléger au maximum du coté du portefeuille.
On ne va pas leur donner des idées supplémentaires.

15 mai 2015

ras le bol de la sécurité ! le gars qui veut vraiment de la sécurité il reste chez lui à la maison. Il y a tout un tas de co.ards qui pensent à notre sécurité et aussi, et surtout à remplir leur porte feuille grâce à des lobby. La sécurité est affaire de chacun il ne faut surtout pas laisser une administration s'en emparer sous peine de faillite.

15 mai 201515 mai 2015

Bon, alors moi , pour la sécurité! :coucou:
j ai pensé ,transformer,quand nécessaire ,ma rallonge de commande de barre de mon hors bord d annexe, quand je met celui ci sur mon tableau arrière de ma barque !
en rallonge du levier de commande marche avant/marche arrière de mon in board! :whaou:
ainsi, je peux rester debout sur ma plage arrière à la commande de ma barre franche, pour la visibilité dans les manœuvres de port! :heu:
;-)
Avant , un discret coup de pied de 44, suffisait a mettre les gaz ou inverser le moteur, après mes 65 ans, une béquille de manette de gaz est préférable pour ma stabilité opérationnelle,aux commandes de ma barque !
Vous avez tout compris ? :-D :doc: :langue2:

15 mai 2015

et ben voilà
ils vont homologuer une commande barre hors bord avec arrêt automatique si on la lâche avec un nouvel harnais spécial annexe différent bien entendu en terme flottabilité et adapté aux raideurs qui caractérisent notre âge...
t'es foutu

15 mai 201515 mai 2015

bon, je vois que Polac , n as rien compris , à la subtilité de ma réflexion! :tesur:
à l occasion , je mettrai en ligne , la photo de la réalisation, de cet astucieux montage a zéro roros !
bien entendu , la tonture avant de la barque est un élément important
:whaou: :pecheur:

15 mai 2015

la réflexion de Kaj est intéressante ...."".ceux qui veulent de la sécurité restent chez eux .... et ceux qui pensent a la sécurité sont des connards .""...... :pouce: Non c 'est vrai c 'est bien ..... ; Misere ..

15 mai 201515 mai 2015

Bonsoir,
ben il n'a pas vraiment tort, Kaj, simplement, il le dit avec ses mots... Les anglais sont plutôt dans cette démarche, laisser la sécurité à la responsabilité du chef de bord. En France, on a plutôt tendance à nous infantiliser et à laisser des abrutis d'énarques aux ordres des lobbys décider de ce qui est bon pour nous... mais surtout pour eux. En fait, ils ne sont pas si cons que ça... La pompe à phynances, c'est la première chose dont ils apprennent à se servir.

15 mai 2015

je serais pluto du coté de Kaj a moderer avec ce que dit Bil ( plus poli).
en quoi la securité doit elle etre officielle, car effectivement si c'est trop public les huiles vont encore nous faire chier...comme souvent je compare la voile a la montagne et plus particulierement a l'escalade ou il n'y a qu'un but ! revenir au pied de la voie( ou ailleur) en vie, et pour cela deux paradigmes: savoir gerer ses gestes et soigner les moyens d'assurage, deuxiemement savoir renoncer en ayant preparer sa retraite avant...
en bateau on peut transposer cela bien que ce soit plus complexe: le savoir renoncer peut etre completer par le savoir resister ( sans y laisser sa santé ni son moral), savoir gerer le geste c'est principalement ne rien casser et ne pas se foutre a l'eau..
si l'on sort de ce cadre ( MOB, casse non habituelle, blessure grave, fatigue, chavirage non preparé) c'est mort....l'armement de securité porte ce nom par decision unilaterale, ce doit etre un equipement inutile.
Il faut tout remettre a zero independament des habitudes des autres et des reglement et surtout classer ces equipement en deux categories : les inutiles obligatoires et dangeureux ( la je pense a la survie et a l'eprib par ex), d'autres part ceux que l'on a choisis, eventuellement construits , testés en situation, ceux pour lesquels on a elaboré des scenari d'utilisation pour que les ennuis qu'ils doivent nous aider a surmonter, entrent dans la classe " navigation normale" et non fortune de mer.
.
contrairement a l'escalade ou les protocoles sont plutot simples et le materiel restreint ( puisque qu'on grimpe avec), l'armement du bateau releve plus de l'usine a gaz....gerer tout ce bordel est un metier et pas une activité de detente...si on aborde l'activité sous l'aspect detente uniquement un jour ou l'autre on a mal
philippe

15 mai 2015

pour simplifier a l'extreme et en guise de preliminaire:
Tout equipier doit etre capable de repecher a la voile en manoeuvrant seul l'homme tombé a l'eau.
inutile de s'entraimer a ca dans Force 10 et 10 m de houle, force 7-8 mer agitée ce sera deja pas mal

15 mai 2015

bof il me semble amha que s entrainer a récupérer un équipier suspendu a sa longe de harnais qu il aura bien sur capelé au dessus de force 5 pour sortir du cockpit ,est suffisant !
récupération rapide obligatoire , pendant qu il marsouine le long de la coque !
:coucou: :pecheur: :heu: :langue2:

15 mai 2015

port systématique du harnais à partir de la force 0 dès qu'on largue les amarres

15 mai 2015

brassiere par force 0?!!! ca ne ma parait pas realiste du tout...sans aller jusqu'a la philosophie tabarly...
deja par force 0 si on se fout l'eau c'est qu'on est bourré et de toute facon il n'y a pas de difficulté a remonter a bord ( s'il y a une jupe et si on n'est pas bourré, mort etc...

15 mai 2015

Et oui ça peut arriver ! Même au port et tout habillé avec des bottes sans gilet de sauvetage tu as vite fait d'etre attiré vers le fond......faut pas rigoler avec ça !! Surtout en hiver.....ça surprend !! :reflechi:

16 mai 2015

Ils ont raison !!! De plus en montrant l'exemple ils peuvent se permettre d'exiger à leurs enfants la même chose :pouce:

18 mai 2015

Le probleme avec nos moitié d'équipage c'est l'obéissance (non Carthage là je pars d'une bonne intention :) )
Par exemple , il y a quelques jours mauvais temps , un bateau tosse sur le quai , il faut le deplacer sinon il va se massacré ... Et bien il a fallu que je fasse preuve de toute mon "autorité" ( bon d'accord vous avez vu que je n'en avais pas beaucoup envers la moitié de mon equipage !!) pour qu'elle accepte de passer un gilet de sauvetage et en plus elle ne sait toujours pas ...nager !

Ca ou par exemple : pas de bonne chaussures aux pieds (style claquettes ou chaussures sans talons), les deux pieds sur le pavois et le corps appuyé en porte à faux aux dessus des batayoles... les pieds ne demandent qu'à glisser des chaussures et le corps à finir à la patouille !
Mais après 40 ans de vie commune mon "autorité" est plus qu'émoussée...

19 mai 2015

Par ce qu'elle avait mis dans sa hâte les bottes réservées à la belle mère, celle qui viennent d'une tenue de scaphandrier ! :oups: :lavache: :jelaferme: :acheval:

19 mai 2015

Suffit d'essayer : donc un habillement d'hiver, sous vêtements, pull, jeans, veste de quart sans système de flottaison, et une paire de botte. Un plan d'eau suffisamment profond, 2metres devraient suffire, et hop on se fout à l'eau, on comprend vite le phénomène .....

16 mai 2015

Les anglais de ce point de vue sont plus stricts que nous : pour changer de place en traversant le port de plaisance de Caen ils capelaient tous leurs brassières.

18 mai 2015

J'ai failli perdre ma moitié d'équipage comme ça.

Au port, en avril, une bête manoeuvre pour amarrer le bateau par calme plat (le calme juste avant un grain orageux), mon équipière saute sur le ponton (pas encore nettoyé après l'hiver) amarre en main, elle glisse sur le bord bien glissant et plouf, sans gilet mais en bottes et ciré.

Etant à la barre, dans l'autre coin, je ne m'en suis aperçu qu'après 2 ou 3 secondes. De là où j'étais je pensais qu'elle était tombée "juste" sur le ponton. Elle s'est sentie couler tout de suite. Pour rester à la surface, elle a pu s'accrocher à une défense puis au gilet que je lui ai balancé.
Pour la récupération, elle était incapable de faire quoique ce soit tétanisée par la chute dans l'eau à 17-18 °. Après avoir amarré le bateau sur un point, j'ai été incapable de la tirer vers l'échelle arrière. Elle ne tenait pas le bout que je lui avais envoyé... et sans harnais...
J'ai crié, hurlé après deux jeunes types qui était en train de boire une bière sur le quai de ce petit port absolument désert. Quand ils ont compris la situation, il ont accouru (ils étaient à 200 m). Là, à trois, nous sommes arrivé à la hisser sur le ponton.
Cela se passait dans un petit port, sur une partie canalisée de la Meuse, sans vent, sans vagues,... ça relativise toutes les leçons qu'on entend sur le sujet. L'idée de pouvoir récupérer un équipier en équipage très réduit et peu athlétique est assez illusoire et, en ce qui me concerne, ne doit pas être considéré comme une option possible au cas où... ça ne doit simplement jamais arriver.

19 mai 2015

pourquoi les bottes attiteraient vers le fond ?

20 mai 2015

Je dois la vie à une dame passant sur le quai très tôt le matin et venue me secourir, alors que j'étais tombé à l'eau équipé de mes bottes.
J'étais enfant, et savais parfaitement nager à cet âge (environ 12 ans).
.
j'ai le souvenir gravé en mémoire : celui d'avoir coulé à pic sur plusieurs mètres, entraîné vers le bas par mes bottes... heureusement trop grandes.
En me débattant pour essayer de remonter, je les ai perdues et ai pu retrouver l'air libre.
.
Merci maman de m'avoir acheté des bottes trop grandes ! Merci madame d'avoir sauté à l'eau pour me maintenir en surface, car le quai faisait deux mètres, sans échelle.

15 mai 2015

harnais pas brassière. On attache sa ceinture de sécurité avant de tourner la clé de contact, non pas quand on sort du parking. C'est un réflexe à prendre. Une habitude.

15 mai 2015

Ho là là, en plus ça pourrait renflouer encore un peu les caisses, tu mets 2 agents au bout du port avec des jumelles et craque 90 euros d'amende par beau temps.....
Moi, en traversant l'atlantique j'avais mis un point d'honneur sur la sécurité et ça m'a bien servi, surtout en rentrant, je m'étais dit, " pas d'alcool en navigant" , résultat, la douane m'a arrêté dans le chenal du Four et comme ils n'ont pas trouvé de shnuff, ils m'ont collé 500 euros d'amende parce que je transportais 37 litres de Rhum martiniquais que j'aurais pu boire......

Une petite vidéo sur la sécurite en haute mer....


pascal sur Shazzan

15 mai 2015

J'ai pas écris que ça devait être obligatoire. Le thème du fil est :
"fil concernant les idées de chacun en matière de sécurité"
Mon idée, mon choix, c'est que le harnais est A POSTE sur le dos dès le départ

15 mai 2015

Pour naviguer en sécurité, naviguez sur internet !
.
C'est au retour d'un raid plutôt musclé sur la cote Est malgache que je me suis aperçu que nous n'avions pas embarqué les gilets de sauvetage...
.
Comme c'est très mal et inconscient de notre part, désormais nous les embarquons et sommes les seuls pingouins du pays à porter cet équipement (car nous les portons dès que le temps de gâte).
.
j'y vois au moins deux avantages : en cas de chavirage et de désintégration du trimaran au large, nous mettrons plus longtemps à mourir (car personne ne viendra jamais nous chercher sur cette cote), mais nous mourrons la conscience tranquille, d'avoir utiliser cet équipement ! ;-)

15 mai 2015

N'est-il pas plus doux de mourir de froid tranquillement, tout doucement, délicatement bercé par les mouvements de la mer, plutôt que de mourir noyé parce qu'à bout de forces?

16 mai 2015

J'ai une poche sur mon gilet pour le dériveur. C'est vrai qu l'on a vite fait d'y mettre des trucs à grignoter.

15 mai 2015

Tu as raison, je n'y avais pas pensé !
Encore une bonne raison de porter ce gilet.
.
Pour être franc, nous portons ces gilets régulièrement, car ils ont une joli poche sur le devant, dans laquelle on met plein de bonbons. C'est bien plus pratique que d'aller les chercher sous les banc de cockpit, surtout quand nous sommes assis sur le flotteur au vent du trimaran !

15 mai 2015

la sécurité c'est comme pour l'air-bag sur une voiture ça en rassure certain mais ont évite de les déclencher :non:

15 mai 2015

Le port de la brassière permet de retrouver plus facilement le corps et raccourcit le deuil de la famille. Avant de penser à soi il faut penser aux autres.

15 mai 2015

t'as raison, Gradlon ; les requins nous trouverons plus facilement. La viande sera plus fraîche !

15 mai 2015

Les requins la préfère marinée.

15 mai 2015

Quand j'ai lancé ce fil je pensais que chacun allais expliquer le petit truc en plus qui le différencie des autres en matière de sécurité . Ce qui aurait pu donner des idées a chacun ............vraisemblablement !!!!...Pas grave ..... :oups:

15 mai 2015

ben ma manette de gaz! :whaou: :heu: :mdr:

16 mai 2015

j'ai donné mon avis: peut etre trop conceptuel ???

16 mai 201516 mai 2015

Tiens ici un extrait de nos choix en amont :
www.long-cours62.com[...]te.html

Sinon il y a quelques années nous avions organisé, sur le bar d'en face, plusieurs commande groupé de combinaisons de survie d'occase : donc 4 combinaisons à bord pour ...2 personnes :)

Mon "rêve", en plus de l'insubmersibilité, : une annexe rigide avec "couvercle" amovible la transformant, dès lors que l'on est en navigation, en une variante d'un Ovatek
www.ovatek.com[...]Outside

16 mai 2015

Ouais ben y a du boulot en matière de sécurité, j'en reviens pas !!

15 mai 2015

tu as pensé un truc, mais tu as écris autre chose : "Ca peut être du grand n'importe quoi"
Et moi, bêtement, j'ai lu ce qui est écrit :reflechi:

16 mai 2015

Il a deux forme de sécurité la sécurité passive, et la sécurité active.
La sécurité passive sont les saloperies qu'on vous force a acheter au cas ou vous n'auriez pas été actif en sécurité.

Pensez a la sécurité avant chaque embarquement, avant chaque manœuvre, avant chaque déplacement sur le bateau, faites une nav sérieuse, météo, carte, marée, courant, et tout ira bien.

16 mai 201516 mai 2015

"faites une nav sérieuse, météo, carte, marée, courant, et tout ira bien"
C'est un peu simpliste. Il y a toujours une part d'aléas, tels que : rencontre avec un OFNI de nuit, bout´dans l'hélice dans un chenal entre les cailloux avec courant, coup de vent imprévu, etc.
Une partie de la sécurité est d'anticiper ce type de situations et de savoir s'en démerder quand elles se produisent. C'est justement là que certaines des "saloperies" (mais pas seulement elles) peuvent se révéler utiles.

16 mai 2015

Salut Lulu2, les exemples que tu donnes rentrent dans mon conseil pensez a la securité avant chaque manoeuvre: le bout dans l'hélice, etre prèt a mouiller rapidement ou ressortir les voiles, coup de vent imprévu, rentrer de la toile rapidement, s'équiper contre le froid et l'humidité, manger chaud, s’éloigner des caillou si on ne peut accéder a un abris.
Dans les exemples que tu donnes, aucunes des salopperies ne t'aiderons...
Amicalement.

16 mai 2015

Heu !? la securité passive cela peut etre : cloisons etanches, surfaces vitrées plus epaisses , etc c'est du "passif mais je ne vois pas en quoi ce sont "des saloperies qu'on vous force à acheter" :reflechi: j'ai pas du tout comprendre :reflechi:

16 mai 2015

radeau de survie, feux a main pour le bruler...etc. Mon propos est provocateur, ce que je veux dire c'es que la sécurité a mon sens c'est ne pas se mettre en situation de se servir du matos de survie a la con, moins solide que le sevilor de ma jeunesse et fragilisé à chaque inspection hold up.
Si on mettais une bouteille de gonflage sur l'annexe qui est plus solide j'aurais plus confiance, mais bon, le business d'abord même si tu dois en crever.

16 mai 2015

je rajouterais: pour naviguer en securité naviguez seul = un seul membre d'equipage a surveiller...car honnetement avoir plus de 2 personne a bord ce me stresse, j'ai toujours peur que quelqu'un se blesse casse quelque chose se foute a l'eau....car comme on en a deja parlé l'equipier est le plus souvent un passager

16 mai 201516 mai 2015

Vaste sujet.
Sur les voiliers, pour d'évidentes raisons, les batteries sont placées le plus bas possible. En cas de voie d'eau importante, si le niveau monte, elles se retrouvent noyées, privant la VHF d'alimentation, alors que l'on se trouve dans une situation qui pourrait nécessiter son emploi si la voie d'eau ne pouvait être étalée.
J'ai réalisé un petit panneau d'alimentation secours avec un commutateur, une batterie lipo, un bouton test et un voltmètre. Cout total: 15€. Si la batterie est HS, je passe sur EMER et j'alimente ma VHF et le GPS qui sert à L'ASN avec la LIPO, qui bien sur est située en hauteur. Je donne un coup de charge à la LIPO tous les 3 mois et c'est parfait comme ça. Facile, efficace et pas cher.
Ceci dit, je suis assez d'accord avec ce que j'ai pu lire plus haut.
Ciao
Polo

17 mai 2015

Idem pour la batteries qui alimente : vhf, sondeur et gps .
C'est différents matériels sont alimentés via un abaisseur 24/12 ou si pour une raison quelconque les bateries 24 volts hs j'ai un simple rotacteur au postede barre qui nous bascule sur la petite 12volts (une 100Ah) qui se trouve dans la timonerie posée au niveau du pont, quand celle là est noyée ...y a plus grand chose à faire pour sauver le bateau...

17 mai 2015

mes batteriies ne sont pas dans les fond pour les raisons que vous evoquez mais le haut des batteries est a environ 60 cm du point bas du bateau , de quoi embarquer4-5 m3 de flotte a l'aise ( coque 13m), lors d'un cahvirage dans un ouragan pas gentil en ayant peté toutes les verrieres,( bateau de loc) les contact batterie etaient hors d'eau une fois a l'endroit.
mais le coup d'une batterie des secours est sur ma liste

19 mai 2015

Merci, mais tu nous décris l'équipement qui est la norme dans la Mar Mar

21 mai 2015

En quoi une batterie noyé ne fonctionnerait plus ?
12V vue l'impedance de l'eau de mer je ne vois aucun probleme.
Cordialement

17 mai 2015

Les suisses, il y a quelques dizaines d'années, voulant être en sécurité, on fait de leur territoire un gruyère à abris anti-atomiques...
Cette politique très couteuse n'a pas sauvé la vie d'un suisse en trente ans.
(et très heureusement, car l'attaque de l'URSS ne s'est pas produite).

Mais cela peut faire réfléchir sur la "sécurité" en général, et sur les priorités à choisir sur pour le "bien public".

Dans le cas de la plaisance à voile, c'est pareil, il vaut mieux avoir une réflexion globale sur la sécurité en fonction de son/ses bassins de navigations que de se focaliser sur les fantasmes véhiculés par les médias et forums...

17 mai 2015

Entièrement d'accord avec toi, l'on pourrait même pousser le raisonnement plus loin ne pas avoir de pompe, de brassière etc etc, mais dans ce cas il faut assumer jusqu'au bout et ne pas appuyer sur le bouton :allo maman bobo :langue2:

En sommes un peu comme Auboiroux qui avait un bateau pas très fiable, un equipement anemique, souvent les pieds dans l'eau à deux doigts de couler...mais qui est toujours rentrer revenu par ses propres moyen :langue2:

17 mai 2015

pour simplifier encore l'affaire je serais pour faire payer les sauvetage a son prix et ne pas pouvoir etre rembourser pas l'assurance, ni pour les frais ni pour la perte eventuelle..ca calmerait les ardeurs de ceux qui se sont mal preparés et aussi les pretentieux ( comme moi) qui ont oublié quelque chose

17 mai 2015

Pour la simplifier encore plus on pourrait imaginer un nouveau type de SOS : il y aurait le Mayday, le Pan Pan et le Prout Prout qui signifierait: je suis en perdition mais foutez moi la paix. ;-)

18 mai 201516 juin 2020

Je propose une amélioration facile:
.
Interdire ces feux à retournement étanches dans un seul sens, c'est à dire que, quand il y a de l'eau dedans, elle ne peut plus sortir. :oups:

18 mai 2015

La c'est vraiment de la M ...les miens 5 mois dehors et plein d'eau !!!
Quelle mdr c'est comme le feux de la perche IOR le joint torique ne resiste pas à une saison de soleil ...

18 mai 2015

Bon, alors , pour faire plaisir au capitaine de Taragonne ( lire a ce sujet l histoire de JP55, j ai passé aujourd’hui mon permis côtier ! :mdr:
de pluche , cela ne peut faire de mal, pour un rappel des panneaux et autres feux de nuit!
c est bon pour la Sécurité !!!!!!!!!!!!
il ne disent pas le nombre de fautes , s il on le décroche ,mais comme j ai été appelé dans les derniers, vu la place du R dans l appel par ordre alphabétique au début du concours et ma sortie en premier , je pense que le nombre de fautes devait être minime , voir inexistant !
Du coup , j indique a Carthage , que je n ai pas eu le temps de papoter, avec les ceusses qui l on eu!
38 roros en candidat libre !
:topla: :coucou: :pecheur:

18 mai 2015

Quand on lit et voit que 6 internautes aiment cette conception : "ras le bol de la sécurité ! (...) La sécurité est affaire de chacun il ne faut surtout pas laisser une administration s'en emparer sous peine de faillite" :

- On se dit que la sécurité et la prévention est une pédagogie de chaque instant
- On est curieux de voir la réaction des bénévoles de la SNSM qui risquent parfois leur vie pour sauver des irresponsables qui s'assoient sur les règles élémentaires de la sécurité
- Et enfin on se dit que l'univers n'est peut-être pas infini... mais autre chose si !

Atterrant de lire ça... Heureusement qu'il existe des règles homogènes pour assurer et obliger à la sécurité. On peut critiquer l'opportunité de certaines réformes, mais concevoir la sécurité comme seulement une affaire personnelle... c'est oublier qu'on navigue sur un plan d'eau partagé.

18 mai 201518 mai 2015

Heuuu ....
- Règle de sécurité n°1 : Interdire les bobards des vendeurs des campings car flottants qui vous font croire que la mer c'est comme circuler sur un parking de supermarché le dimanche après-midi
- Règle de sécurité n°2 : ne pas acheter de campings car flottants (c'est à dire la grande majorité des voiliers actuels de grande série)
.....
Je pense que ça réglerait déjà pas mal de problème.
.
Sinon pour reprendre la question initiale, je n'ai pas de truc ou astuce particulière. Juste une phrase que je me ferai bien tatouer : " Il faut douter de ses certitudes et être sûr de ses doutes".

Concevoir la sécurité comme une affaire personnelle c'est aussi concevoir que c'est à chacun d'assumer ses décisions et ses choix.

Le corollaire c'est admettre que chacun est capable de décider seul ce qui ne concerne que lui et donc aussi d'admettre que les recours aux judicaillons pour un oui ou pour un non est inutile.

Je conçois que c'est là que le bât vous blesse.

J'aimerais que ce respect d'autrui que vous brandissez comme un reproche dans votre post s'applique aussi aux sans-couilles qui sous prétexte de "sécurité pour la sauvegarde des vizumènes" imposent aux autres des absurdités couteuses, dangereuses et inefficaces.

En un mot comme en cent : messieurs les "travailleurs de la Loi", occupez-vous de vos fesses et foutez-nous un peu la paix.

Vous ne servez à rien d'autre, sur l'eau, qu'à résoudre les problèmes que vous avez vous-même créés. :goodbye: :litjournal:

Certes, mais pour contourner la malice que je soupçonne dans ta réponse, ces experts là, dont je ne fais pas partie, ne sont pas désignés à l'aune de leurs compétences mais à celle de leurs relations, ce qui nous fait, du coup, revenir à notre cercle d'auto nécessité. :langue2:

Heureusement, il subsiste par ailleurs des experts qui ne travaillent que grâce à leurs compétences pour apporter la contradiction aux premiers. :-D

18 mai 201518 mai 2015

Pourquoi "lanceur d'alerte"?
Pourquoi "contre expert"?

Il y a simplement des experts judiciaires, nommés par les Présidents des Cours d'Appel, et des experts "tout court" que leurs Clients emploient, le cas échéant, si ils sont compétents pour remettre les experts judiciaires dans le droit chemin si, par extraordinaire, incompétence, inattention voire compromis (sion?) leurs observations s'écartent de ce qu'elles devraient être.

Strictement rien à voir avec les fouteux d'merde lanceurs d'alertes, juste des tuteurs :litjournal:

18 mai 2015

ben, il faut bien des juges ou des assureurs , pour nommer des experts ! :jelaferme:

:whaou: :acheval: :pecheur: :langue2:

18 mai 2015

putaing
des contre experts lanceurs d alertes ! :pouce:

19 mai 2015

:oups: :-(
sorry :tesur:

23 mai 2015

Dommage que l'on peut pas mettre plus d'étoiles.
Merci!

23 mai 2015

:lavache: :lavache: :lavache:
Vas dire aux Anglais qu'ils sont atterrants.

18 mai 201518 mai 2015
  • Supprimer le canot de survie pour les voiliers habitables.

Car il cause autant de décès qu'il ne "sauve" des vies humaines.
En 18 années,
-29,2%des canots de survie se sont avérés défectueux ou inutilisables
-25,0%des utilisations d'un canot se sont avérées non judicieuses ou erronées
-16,7%des utilisations d'un canot étaient dangereuses ou injustifiées

Certains canots de survie se sont déchirés une fois mis à l’eau (B.Stamm, Tobago 35, Folie Douce), ne se sont pas gonflés (Hanse 37) ou se sont avérés inutilisables.

Cinq utilisations de canot ont réellement permis de sauver leurs utilisateurs ( Océanis 39, Mélody, voilier acier, Rush, Class 40)

Trop nombreux sont les canots utilisés à tort, (Kelt 7.5, Attalia, Folie Douce…), ce qui, pour certains, a été la cause de drames. (Impensable, Banjer 37)

  • En compensation, rendre les balises satellites individuelles obligatoires et encourager le port de combinaisons de survies

  • Obligation de porter un gilet de sauvetage aporès le coucher de soleil sur les pontons ou pour embarquer sur une annexe.

Peut être aussi accepter l'idée que, à dater de sa naissance, la seule certitude que l'on puisse avoir c'est qu'on devra mourir et que toute tentative pour éviter cette échéance sera nécessairement vouée à un échec plus ou moins rapide.

Sur ces bases, ceux qui pensent que vivre c'est rester en vie resteront à terre calfeutrés devant leur télé et ceux qui pensent que vivre c'est être vivant, prendront le risque de faire. :litjournal:

18 mai 201518 mai 2015

L'optimiste comme le pessimiste finissent par mourir . Mais ils ont tous les deux profité de la vie d'une manière complètement différente !

(Paulo Coelho)

Camarade choisi ton camps !

(Colucci Michel Gérard Joseph )

:whaou:

19 mai 2015

on peut aussi dire que compte tenu que 40% des accidents de la route sont dû à l'alcool et donc 60% concerne des personnes non alcolisé il est donc preferable de boire un petit coup avant de prendre le volant ...

là aussi une fois de plus ce n'est pas le canot qui est en cause mais l'erreur du skipper ..

on nous impose du materiel mais personne ou presque ne sait l'utilisé ,. Qui a essayé un jour de monté dans une survie ???? qui a declanché une fusée , qui a utilisé un extincteur ??? etc

La securité n'est qu'une question de formation et je regrete mais on ne l'impose pas ou ne la conseil pas assez .

un exemple donné par les formateurs secu : de nombreuses personnes ont reçu leurs fusées parachutes en pleine tete car on ne sait pas que souvent elles se declanchent quelques secondes apres l'avoir actionné ?? ..çà s'apprends ou, comment ? apres l'avoir reçu dans la tronche ...

18 mai 2015

Salut Viking37

Je suis d'accord avec toi concernant les radeaux de survie, en plus sur un bateau insubmersible c'est d'autant plus idiot. Par contre les gilets de sauvetages, franchement sur les pontons je trouve ça vraiment con.

Aux Antilles rares sont ceux qui les portent même en navigation!!! En plus maintenant ce sont pratiquement tous des gonflables surtout pour le confort, et combien aussi ne se gonflent pas non plus! ! !.

Je pense que c'est à chacun de mettre ses règles sur sa canote, mais faut arrêter de dire ce gros mot qui nous arrache les oreilles "OBIGATOIRE", demain on va nous dire quelles godasses, quel slip anti dérapant, quel chapeau ou lunettes de vue et j'en passe .....
Et c'est vrai comme le dit Némo, t'es programmé à ta naissance pour ta mort, alors c'est bon, cool

Pascal sur Shazzan :reflechi: :reflechi: :reflechi:

19 mai 201519 mai 2015

une seule solution qui existe depuis la nuit des temps et dans tous les domaines et dont tout en decoule :

-la FORMATION

sans formation il n'y a pas de vrai securité .

Et pour parler du materiel de secu que l'on nous impose ( les enarques imbeciles) celui-ci serait tout natuellement à bord suite à la prise de conscience de son utilité ,.Mais serait adapté au besoin et un peu moins generaliste car imposé pour compenser le manque de "savoir" .

donc permis obligatoire :

à la Semaine du golfe ,j'ai failli me faire rentré dedans et en plus je me suis fait engueulé par un voileux qui était persuadé d'avoir la priorité "tribord" alors que j'étais à la cape avec la boule dans la mature ...

19 mai 201519 mai 2015

Effectivement, c'est bien la démonstration que le permis est utile :

Tu indiques que ton navire était à la cape.
Il n'était donc ni à l'ancre, ni amarré à terre, ni échoué.

A la cape, ton navire fait route : règle 3 paragraphe i du RIPAM : " l'expression "faisant route" s'applique à tout navire qui n'est ni à l'ancre, ni amarré à terre ni échoué.".

1°) la boule est destinée à avertir que tu es au mouillage. La porter en faisant route est abusif.

2°) ton navire faisant route, il est soumis de plein Droit aux obligations de la règle 12 chapitre a donnant, dans le cas que tu évoques un privilège au navire tribord amure puisque je comprends que tu faisais route à la cape bâbord amure.

Ta victime devait, lui, connaitre le RIPAM...

Quand passes-tu ton permis? :litjournal:

Trilalèèèère... :mdr:

Remarque, le post était trop beau pour le rater...

Priorité/privilège :
Bravo : tu as remarqué toi-même que tu avais commis cette erreur. C'est toi et personne d'autre qui parlais de priorité au lieu de privilège.

Sur le plan du règlement, ce n'est pas sur le fond que nous avons raison, mais "tout court".
Un texte est un texte et celui-ci a, en plus, le mérite d'être sans aucune équivoque.

Sinon, pour ce qui est des manœuvres, peut être devrais-tu, en même temps que ton permis, passer quelques heures dans une école de voile. Ca te permettrait d'apprendre qu'il ne faut qu'une poignée de secondes pour quitter une cape et être manœuvrant.

J'espère qu'il ne s'agissait pas d'une cape sèche parce que là, pour le coup, ce serait une réelle imprudence de ta part.
:litjournal:

19 mai 2015

Mdr tu tape plus vite que moi Nemo !!
Juste avec mes deux index je fais pas le poids !!:)

19 mai 201519 mai 2015

vous avez raison sur le fond mais pas dans la pratique
car tout de m^me lorsque je voie un bateau à la cape et en plus avec une boule , je me pose quelques questions avant de lui imposé une priorité qu'il aura bien du mal à assumer avec la barre et le foc à contre ....

ne parle -t-on pas de privilége et non de priorité

20 mai 2015

polemique ,polemique rien de plus comme d'hab...

19 mai 2015

A la cape la boule dans la mature !? tu parle de permis ? :)
Un navire à la cape n'est pas considéré à l'ancre mais "en route"
Tu aurais peut etre du mettre éventuellement une paire de boules "pas maitre de sa manœuvre"

20 mai 2015

@ long cours
mettre sa paire de boules dans la mature?.....ça doit faire mal....

22 mai 2015

exact...quoique on peut faire les deux....
et ceci m'y fait penser=je ne sais pas ou sur le clavier se situe le ^ à "poser" bien en place au dessus du a....

23 mai 2015

@toualenver
^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^aa^^aĨ¨^^^^â
ââa^^aâââââ
trouvé,merci^^aâaâââaâa^^
il me faut d'abord un appui sur^et tout de suite après un appui sur a

Bof, il vaut parfois mieux l'expérience des matures : c'est dans les vieux pots etc.

Blague à part, je pense que, compte tenu du sujet, c'est de la mâture qu'il s'agit. :mdr:

22 mai 201522 mai 2015

normalement, même sous windaube, la touche juste à droite du P, tu appuie sur cette touche puis sur a et ça fait: â

[edit] quoique, j'ai un doute, je sais pas avec le truc micromou si il faut pas appuyer ensuite sur espace pour que ça t'affiche le truc, y'a un moment que j 'ai pas utilisé ce machin [/edit]

23 mai 2015

  ââ arrête de te pâmer on va finir par croire que tu as suivi mon conseil ...:)

20 mai 2015

"Mettre les boules dans la mature".

Ah ! Les "fist" de chez Bénéteau ! :star2:

19 mai 2015

Allez en supposant que c'est un cousin d'Amérique qui fasse le chèque ci dessous en vrac certaines choses que j'aimerais ajouter à bord :
-moto pompe diesel faisant office de pompe de cale ou de pompe incendie
www.seimi.com[...]uct.php

Et puisque c'est le cousin qui paye soyons fous :

19 mai 201516 juin 2020

P'tit joueur !
Pour la survie, tu pourrais passer à la gamme supérieure.

19 mai 2015

Heu je préfère avoir le choix sur la manière de m'envoyer en l'air :lavache: :jelaferme:

20 mai 2015

Ils appellent ça une survie à juste titre ! ! !

19 mai 2015

:tesur: :lavache: :mdr:

19 mai 2015

Moto pompe ont en trouve sur le net moins chères : 2000 €
Fogmaker : 3000€
Ovatek : 10000€
Turtlepac (pour notre bateau) : 8000€
Portes etanches (600$ piéce l'entrèe de gamme classique) : 2000€
Plexi plus epais 25 mm au lieu de 16 mm : 2000€

Allez à la louche : 27000€ soit 8,3 années d'assurance tout risque

En chinant du materiel de recyclage (style reservoir carburant militaire en lieu et place des Turtlepac, porte de demolition ont doit pouvoir arriver à quelque chose payable par un cousin de France :)

19 mai 2015

Si tu clic sur le lien de Seimi (mis au dessus ) tu as une moto pompe diesel 49m"/h pour ...4200€...ht !!
D'où ma reflexion concernant des moins chères à performances similaires

19 mai 2015

moto pompe a 2000e c'est du 100000l /h celles la :whaou:

19 mai 2015

Au-delà du prix, tout cela a un poids certain ; sans compter la place que ça prend.
C'est donc plus le truc des aventuriers des mers du sud qui se foutent des aspects "glisse & fun" de la voile. C'est un choix respectable cependant mais pour la minorité de plaisanciers adeptent des mauvais coins.

19 mai 2015

une moto pompe correcte coute dans les 250€
mes hublots de 40x20 font 20mm
pour l'année prochaine je mets la cloison etanche dont tu parles qui existe soit dis en passant sur certains Amel

Quand je rentre ou sort du port au moteur, je laisse la fermeture du Lamy bag ouverte, juste une sangle pour éviter que la grand voile se débine.
En cas de souci moteur on peut rehisser plus vite.

19 mai 2015

ha , pourquoi y'a des mecs qui rentrent au port sans pouvoir renvoyer la GV et sans avoir preparé l'ancre, ?? faut les renvoyer au glenans alors
:oups:

19 mai 201519 mai 2015

Généralement, pour l'utilisation du moteur sur un bateau que je connais (par exemple le "mien"), je n'aurai pas à douter de son bon fonctionnement. Vous oubliez qu'il y a des milliers de bateaux à moteur (si si) qui n'utilisent que ce moyen de propulsion mécanique sans encombre.
Pour parler des endroits que je connais, je me vois mal prendre un ponton à Granville ou dans un petit port de Zélande avec un 10m sous voiles avec le vent tournant qu'on y rencontre. Dans la "rade" du Frioul ou à Cherbourg, s'est autrement plus facilement envisageable. Donc donner des solutions toute faites sans considération de l'environnement, c'est du pipeau de "marins hauturiers".

PS: le "sac pour fainéant", ça sert surtout à avoir un mauvais réglage et des bruits de claquements en plus au vent arrière, avoir les lattes de GV qui s'y prennent dedans quand tu hisses avec du vent et c'est un truc de plus à entretenir. :-p

19 mai 2015

"y'a des mecs qui rentrent au port sans pouvoir renvoyer la GV ?..."
Ben oui. Je suis un de ces mecs.
Pas question pour moi de rehisser dans un chenal étroit en cas de panne moteur. En revanche, j'ai l'ancre prête, l'aviron de godille à portée de la main et, en cas de doute sur le moteur, l'annexe amarrée à couple avec le HB (ça m'a déjà servi pour rentrer dans l'arrière port de Concarneau).
.
Je n'imagine pas que le père Cariou sur l'Hermione soit prêt à larguer misaine et huniers dans un chenal d'entrée. Pourtant, il a des pbs de moteur, semble-t-il. ;-)

19 mai 2015

:oups: pardon un conseil de pretentieux velu , faut pas le faire c'est aps dans face book

19 mai 2015

Pourquoi ne pas dérouler un peu de génois plutôt que de re-hisser la GV? A l'école navale c'est ce qu'on apprenait. Car dans un port où le vent peut venir de direction bizarres (tourbillons derrière un immeuble ou un quai par exemple), sous foc mêmes en cas de risée inattendue de l'arrière on pourra tout choquer et ralentir, sous GV on ne pourra rien faire on sera poussé sur un éventuel obstacle.

Alors Glénans ou école navale?

19 mai 2015

Gv ou foc tu choisis ce que tu veux, moi je choisis Gv + trinquette auto vireuse, mais si le moteur cale faut pas trainer..les velus vont se remuer le cul...sales cons pretentieux y vont pas encore se planter sur ce coup la.....compassion pour les autres

20 mai 2015

rentrer au port
ranger tout ce qui "traine" qui est inutile et génant pour les manœuvres(bouteille(s)/seau/serviettes/bouquins..
mettre, si ce n'était pas le cas, des chaussures..
préparer amarres et défenses
vérifier qu'aucun bout ou écoute ne traine à l'eau,puis démarrer le moteur,le garder en route au point mort ou en marche lente selon....
affaler voilure en conservant la possibilité d'en renvoyer rapidement..
cet ensemble de disposition me semble correct et réaliste...
quant à positionner son axe à couple hors bord en place..?ok sur des gros bateaux ou l 'axe est sur portique déjà gonfléé...les autres...?
autre "problème":les ports négociables à la voile(quand c'est autorisé!certes si panne on peut passer outre..)ne sont pas légion...la plupart sont très encombrés rendant meme l accés à certains postes "délicat"meme au moteur avec du vent fort...
les "quais ou pontons d'acceuil" sont souvent minimalistes ou déjà encombrés...idem pour les quais à carburant...bref..c'est pas gagné..
il m'est arrivé de devoir rentrer à la voile(sur Aquila donc un bateau à taille humaine..)par 20 n de vent....heureusement c'était Antibes avec son quai de chantier coté tribord...et encore ce quai n'était pas trop encombré...sinon inutile de jouer les puristes :si panne de moteur( déceléé avant d'etre quasiment dans le port!)appeler en VHF ne me parait ni scandaleux,ni preuve d'incompétence

20 mai 2015

A voir ton acharnement à venir polluer tous les post (même ceux qui parlent par exemple des entrées de port à la voile !!

J'en arrive à me demander si tu orthographie correctement Robinson...

19 mai 2015

Bon comme baleinière il y aurait bien celle là si ils la faisaient en un peu plus courte :

www.wodnehobby.eu[...]ory.php

:)

20 mai 2015

a longcours...tu as raison, et je le dis sans ironie aucune, je me suis trompé de fil...cliqué sur le mauvais lien.
.
le post en question est en "gris", j'ai demandé moi meme l' effacement de mon intervention sur ce fil.
je ne pensais pas qu'il apparaissait encore.

20 mai 2015

Ok la je comprends mieux
Par ce que tu" t'acharne" sur un post consacré à la famille ayant abandonnée son cata , je pourrais, à la rigueur, comprendre (à la rigueur car en fait tes interventions aussi "polluent" un fil de "compassion").
Mais voir, comme ici, surgir une intervention je ne comprenais pas le but .
Donc pour ma part "incident" (c'est un bien grand mot :) ) est clos.

21 mai 201516 juin 2020

Ca y est j'ai trouvé mon ax/survie (et en plus le système de propultion est fourni avec :lavache: :jelaferme:)

www.dejcomp.send.pl[...]l2.html

21 mai 2015

vous venez de me faire penser que je n'ai pas de godille..va falloir que je remedie a cà.....

22 mai 2015

Le problème va être de trouver un aviron de godille adapté à la taille de ton bateau.

22 mai 2015

Désolé de ne pas avoir tout lu.
La godille me fait penser à "safran de secours".
je me vois mal faire avancer dans des conditions de vent et de mer musclées un bateau de 14 tonnes à la godille, mais je me vois bien le barrer, si l'outil est solide et assez long.
.
Combien d'entre nous sont-ils partis au large en ayant étudié le problème de la perte de gouverne ?
.
méa-culpa... j'ai fait 8.000 miles au large avec mon précédent bateau en imaginant que je pourrais bricoler un appareil à gouverner avec un plancher de couchette et le tangon.
Mais je n'ai jamais préparé le plancher désigné, alors que c'était facile à faire avant le départ. Beaucoup plus compliqué dans l'urgence en mer...

22 mai 201522 mai 2015

un safran de secours bricolé sur un gros bateau (>9-10m) c'est impossiblesauf pour ceux qui on un safran sur le tableau arriere..il faut y penser avant pour que ce soit fonctionnel, par contre il faut que la barre franche de secours soit reellement operationnelle ce qui je pense, n'est pas toujours le cas.
.
comme je viens d'installer mon regul vos remarque me font penser qu'il est possible de me bricoler unsafran de secours ( un vrai) en le fixe a la place du regul = une nouvelle amelioration au pogramme

23 mai 2015

Dommage que Tabarly n'ait pas été au courant quand ils ont perdu le safran de Pen-Duick II et en ont bricolé un...
C'est vrai qu'il n'avait pas de balise pour appeler au secours....

22 mai 2015

Dans mes délires les plus fous j'avais envisagé de fixer un Pacific Plus sur le tableau de notre bateau ....à moteur cela avait bien fait rire sur H&O :)
Mais en cas de loi de Murphy ...plus de moteur et plus de barre (ou même simplement plus d'énergie pour la pompe hydraulique ou de la part de nos petits bras musclés)
avec nos 45m2 de voile et un conservateur d'allure l'on devrait bien finir par arriver quelque part sans s'être "extenués" à la barre (bon par exténuer j'entends être assis dans un fauteuil et barrer avec (comme !? )un pieds . :heu:

22 mai 2015

Le régulateur à safran auxiliaire est certainement une bonne solution, mais son prix est dissuasif, et j'ai toujours trouvé la mécanique complexe très exposée à l'arrière.

22 mai 2015

Il y a 2 ou 3 ans un est passé sur LBC à environ 1200€ (c'est pas donner mais bon ) et un autre il y a quelques semaines aussi sur LBC il en avait été question ici , j'ai contacté le gars mais sans réponse ...
Ou alors comme Marin Marie un gouvernail principal au moteur et sous pilote électrique et un gouvernail sur le tableau pour son conservateur d'allure ...

24 mai 201516 juin 2020

Parmi les "trucs" pour la sécurité vu sur un (très gros) garde cote Norvegien : des projecteurs encastrés dans une excroissance dans l'etrave au niveau du pont .
Cela permet de bien eclairer devant soi sans etre ebloui par les "retours" parasites.
Si j'avais vu cette solution avant de contruire Hoa je l'aurais sans doute retenue , bon il me reste toujours la solution de Dashew mais elle est moins "elegante" :) mais un peu moins exposé

24 mai 2015

Ph Poupon à cela également sur "Fleur Australe" .

24 mai 201516 juin 2020

La photo:

24 mai 2015

Dans le même esprit un projecteur en tête de mât qui éclairerait vers l'avant de l'étrave permettrait de voir un peu les fonds, par exemple lorsque l'on prends un mouillage de nuit et que l'on préfèrerait mouillé sur une "tâche" de sable .
Je ne sais pas si un projecteur "là haut" supporterait le traitement ?!)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

punaise..!! c’est pas bien grand.. ilot de punaise au sud de Union island 🏝

Souvenir d'été

  • 4.5 (15)

punaise..!! c’est pas bien grand.. ilot de punaise au sud de Union island 🏝

novembre 2021