Rya Day skipper, day charter possible avec ?

Hello,
Après avoir contacté deux ou trois organisations qui proposent de passer le Day skipper Rya, je n'ai pas de réponse finale très claire sur ce que ce diplôme ou examen permet de faire avec, à part bien sûr de s'améliorer dans nos compétences pour naviguer ou pour louer soi-même un voilier de façon assez autonome.
J'aimerais savoir entre autres si l'obtention du day skipper permet oui ou non de faire du day charter en freelance, donc etre rémunéré, avec son propre voilier, en proposant des balades à la journée à des particulier par exemple ? si possible de façon légale donc , peut-être avec l'obtention du "commercial endorsment" , ou pas.
Sinon peut-être que Yachtmaster coastal , qui paraît plus complet comme examen,

permet de le faire, si le premier ne le peut pas ?
Etant donné que le passage de ces examens , en anglais en plus , coûtent assez cher , je me demandais si ça vaut le cout de les passer dans ce but de day charter ,pour être un plus légal (meme si je sais que certains font ca au black...!) ., ou si ce n'est pas du tout adapté à ca
Merci d'avance s'il y a des réponses

L'équipage
06 juin 2019

J'ai passé le Day Skipper et le Coastal Skipper certificat (mais pas en Yachtmaster).
De ce que j'ai compris avec le Day Skipper tu peux déjà travailler légalement comme second pour un Yachtmaster et être rémunéré.
Pour le Yachtmaster Coastal, il semble que ce soit surtout destiné aux plaisanciers de loisir qui ne peuvent arriver à engranger suffisamment de miles et d'expérience pour avoir le YM Offshore, qui lui est le véritable diplôme pour faire du charter. Les candidats au YM Coastal le font dans le but de s'améliorer mais pas forcément de travailler avec.
Les principales agence de Skipper utilisent à 100 % des OffShore et Ocean YM pour être le Skipper, et les autres certificats du RYA sont pour les Chefs de Quart ou Crew members.
Mais il est clair que si tu as déjà les compétences et l'expérience, il y a bien des agences de location (par ex en Grèce) qui font appel à des skippers qui n'ont pas validés officiellement le diplôme, donc ils sont probablement rémunéré au black ou par bidouillage administratif, surtout qu'il y a toujours la question des assurances.

Pour info le module théorique du YM peut être passé online sur le site de Navathome, pour un coût plus raisonnable.
Voilà les infos dont je dispose, c'est difficile d'avoir des retours impartiaux et honnêtes car les écoles RYA ont naturellement tendance à enjoliver la situation (business oblige). Sur le site il y a quelques yachtmaster comme Roberto et parmi les les régatiers, ils pourront en dire plus.

genasail.blogspot.com[...]te.html

07 juin 2019

Merci pour ta réponse et infos.
En effet c'est pas très clair . J'avais eu une réponse d'un formateur d'un centre Rya n en France, qui disait que le day skipper permet de faire du day charter remunéré jusqu'à 5 milles des cotes à la journée en UK (Angleterre), mais pas en France . Il ne m'a pas répondu clairement s'il était aussi possible de faire ça à l'étranger, en voyage par exemple avec son propre bateau. En tout cas si on veut être légal, il peut toujours y avoir des limitations et retour de manivelle finalement . Etre trop honnête n'est toujours rentable ;). Comme le post du proprio non pro, proposant une "participation aux frais de bord" ou un peu plus ...!

07 juin 2019

La réponse courte c'est non.

Le day skipper te permet d'être skipper locataire, mais pas skipper pro.

Pour faire du charter, le diplôme minimum est un YM Offshore Endorsed limité à 200 milles des côtes.

Même en deckhand/second/cuisinier, il te faut par ailleurs un diplôme STCW (first aid, incendie, etc...)

La limitation de distance des côtes et jour/nuit dépend avant-tout du coding du bateau GB

Tu ne peux pas bosser sous pavillon FR avec un YM

Les gens a qui tu as parlé t'enfument pour vendre du stage, fuis...

Les gens que tu vois bricoler en faisant du cherter déguisé, auront un gros problème le jour où... Ca n'a aucun intérêt.

si tu veux rentabiliser ton bateau, loue-le en bareboat ou à quai avec la couverture ad-hoc, c'est moins riqué.

07 juin 2019

"Les gens a qui tu as parlé t'enfument pour vendre du stage, fuis... "

En effet c'etait aussi mon impression dans sa réponse à mes questions là-dessus . Globalement avant tout commercial , y compris dans sa présentation du day skipper; sans chercher à cité personne, je comprends ses interets ;)

Et en effet certainement que la location à nuit/journée genre hebergement à quai, comme un Airbnb flottant comporte moins de risques, comme font certains pour la location de chambre , d'appartement , de roulotte et autres yourtes par exemple . Même s'il y a aussi quelques possibles risques administratifs, fiscaux etc.
Sinon le cobaturage avec participation aux frais est peut être une option plus raisonnable et adaptée surtout pour un bateau de taille modeste, mais avec ses limites aussi . A chacun de faire selon ses choix et risques

07 juin 2019

« Tu ne peux pas bosser sous pavillon FR avec un YM « 
Normalement oui
Mais a priori il existerait quand meme une solution (a verifier) : l armateur/proprietaire du bateau Francais demande une derogation aux aff mar pour engager un YM

Par contre toutes ces considérations et restrictions n'enlèvent rien à la très bonne qualité de l'enseignement RYA.
Perso ayant testé les Glénans et le RYA, pour moi il n'y a pas photo, les instructeurs et le système anglais est de loin très supérieurs à ce que j'ai vu par ailleurs en stage de voile, et c'est très bien adapté pour la formation des plaisanciers.

07 juin 2019

Supérieur certainement, mais étant donné la différence de tarif, il vaut mieux.

07 juin 2019

Salut Creek,

Quand j'ai fais le Day skipper au UK il y a pas mal de temps, on m'a expliqué que celui-ci pouvait etre "commercially endorsed" pour etre utilisé de facon pro dans la mesure ou tu respectes les restrictions associées : navigation de jour, en eaux familieres a moins de 5 miles (ou a peu prés) d'un abris.
Ca c'est la théorie, dans la pratique personne ne t'embauchera et si tu possedes ton bateau, personne ne t'assurera en pro avec cette qualification. De plus cela n'était valable qu'au UK et depuis la RYA a durci les conditions d'exercice en pro donc ca a peut etre changé. Il faut dire que le DS c'est 5 jours de formation pratique et ce n'est pas un examen mais une attestation de formation...

La seule vrai qualification RYA pour exercice pro c'est le YM off shore ou Ocean, le coastal marche beaucoup moins bien meme s'il a éte pensé pour etre une qualificiation pro pour la navigation de plaisance cotiere, donc plus accessible en terme d'examen. Mais vu la pléthore de YM offshore disponibles, la aussi impossible de trouver du boulot et peu d'asssurances vont suivre, c'est un peu les assureurs qui dictent les minimas requis...

Un example, il y a 3 ans traversee "océanique" Portugal - Canary avec une ecole de voile anglaise. Chef de bord skipper pro YM ocean, first mate meme formation + 6 passagers payants dont moi. On est bien restés a la mer non stop pendant 8 jours mais jamais a plus de 50 miles des cotes. Le skipper était sufisament qualifié, le bateau en code 0 pour la haute mer, mais l'assureur n'assurait plus au dela des 50 miles pour des raisons a lui... Pour l'anecdote c'était un first 40.7 du nom de cheeky Raffiki. Pour ceux qui connaissent, l'assureur n'avait peut etre pas tort finalement...

Par contre entre le YM offshore et le DS, il y a un gouffre de compétences, d'experience, de pré-requis, et de cout ! Mais c'est une formation assez solide. Je ne me prononcerais pas sur les équivalences YM et la possibilité de travailler ailleurs qu'au UK avec ca, les forums regorgent de discussions enflammée ssur le sujet.

JL

07 juin 201916 juin 2020

"Mais c'est une formation assez solide" tu a parfaitement raison, et c'est même toute la filière de formation qui est solide. Les 1ers niveaux "Start Yachting" et "Competent crew" sont bien pensés aussi, et l'évaluation est beaucoup moins aléatoire (ou plus sérieuse ?) qu'avec les niveaux FFV..

07 juin 2019

Pour moins cher les formations Yachtmaster sont en Turquie

07 juin 2019

Dans ma situation, en France je n'aurai même pas le droit de skipper de manière professionnelle mon propre voilier avec les brevets que je détient actuellement:
Brevet d'officier de marine marchande tonnage illimité
Yachmaster offshore
monitorat féderal ffv habitable
Alors juste avec un yachmaster, n'y comptez surtout pas..

15 juin 2019

Le monitorat fédéral ne te permet-il pas d'exercer une activité rémunérée pendant les vacances scolaires ?

10 mar. 2021

bonjour,

meme situation: brevet officier MARMAR C1NM, mon propre voilier et la volonté de ne pas finir ma vie pro derriere mon bureau mais sur le pont, en faisant du charter: il faut un C200 pour un pavillon Français, mais encore? pour un 49 pieds (14,98m...) un NUC?
Quelle equivalence pour le C200 avec mon (vieux) diplome d'officier marmar ?
et cote statut de l'entreprise, SARL, EURL...autre? je ne veux pas gagner des fortunes, mais etre en regle et cotiser...

MErci de vos retours d'experience !

07 juin 2019

Merci pour les retours d'experiences et avis. Je lache l'affaire pour l'instant a ce niveau ;) . J'en resterais a un financement plus personnel et "terre a terre", mais en effet ce genre de formations semblent serieuses, ne serait ce que pour parfaire ses competences en voile croisiere. Seuls inconvenients, c' est en anglais, meme si je suis habitué a le parler a l etranger, donc pas ideal pour une formation "claire" en français. Et assez cher en effet. De ce point de vue, sans objectif pro, les formations de la Macif ou free sailing, pour ne citer que celles là, restent plus simples et abordables a mon avis

07 juin 2019

Et ne faut il pas que le navire soit aux normes NUC ?
Navire à utilisation collective.

10 juin 201910 juin 2019

Re,
Pour ajouter sur le sujet,
Un exemple de reponse que j'ai eu d'une ecole brittanique Rya.
Bref, on voit qu'ils semblent dire que ça pourrait être possible avec le day skipper, mais ils conseillent vivement le yacht master offshore . Donc pas très clair quand même , même si dans la liste des certifications qui peuvent permettre le commercial endorsement, donc pour etre pro rémunéré dans sa categorie (day charter dans ce cas), il y a aussi le day skipper et même des certifications inférieures . Mais ils précisent qu'il y d'autres conditions à remplir ,plus d'expérience en navigation ,contrôle médical, securities practice, etc, etre accepté par une assurance, et apparemment le voilier doit être sous pavillon anglais .
En tout cas d'après ce qu'ils disent . Plutot incertain donc

""Hello,
The Day Skipper can be commercially endorsed. You would need you to check your insurance company requirements, as to whether it is a sufficient level.

I would, however, recommend having the experience of at least Yachtmaster Offshore with a commercial endorsement.

www.rya.org.uk[...]ts.aspx

""

Cette réponse confirme l'autre info que j'avais reçu de mon centre RYA.
Il ont accueilli en formation des équipiers d'équipage de Mod70 (Dongfeng je crois) parce que l'assurance a imposé la présence de Yachtmaster durant la navigation. C'était une des suites de crash sur le recif du volvo team :
www.adonnante.com[...]xperts/

Bien sur ces équipiers savent très bien mener un bateau pour que ce "ça trace", mais il y avait aussi bien besoin de rappeler les basiques du RIPAM, des calculs de marée, etc...
Pour info, à ma connaissance , il y a 3 centres RYA en Bretagne dont celui du Crouesty qui a beaucoup communiqué via les forum, et deux autres beaucoup plus discrets (dont un que j'ai choisi). L'instructeur était assez net sur le sujet, pour le loisir, et si l'on souhaite skipper son bateau, c'est Coastal Skipper puis surtout le maximum possible d'expérience sur le temps libre. Si c'est pour travailler c'est YM Offshore plus une forte expérience à temps complet et durant toute l'année. Il y a bien une quantification distincte des miles (800 en coastal et 2500 en offshore), mais au fond c'est pas universel, pour certains il faudra peut-être moins , et pour d'autres (dont moi-même) beaucoup plus pour être confiant.
www.yachtingmonthly.com[...]m-32552 .
Pour les ICC , Day Skipper et Competent crew, je n'ai vu leurs nécessite que pour la location dans certains pays (Suède par ex) ou les agence demandent un ICC + un CC en équipier.
Sur le fond, ils n'ont pas tort, mais en France c'est un sujet "sulfureux" , c'est d'autant plus curieux que ce sont justement les professionnels du nautisme y compris de la location qui seraient demandeurs de clarifier les niveaux des clients.. Mais comme tu as du remarqué, après ça part vite en vrille, car déjà il y aura inévitablement un coût supplémentaire (au minimum les frais de l'examen), puis il y a aussi la crainte du coté "obligatoire" et la restriction de liberté comme si une formation ne pouvait pas exister si elle est facultative...

sailchecker.com[...]-yacht/

Bref pour l'instant la situation est ainsi : besoin de rien pour la plaisance et pour bosser sous pavillon autre que Français YM + les compléments commerciaux et sécurité. Pour la course et la régate, c'est d'abord validation par historique ou parcours de qualification et selon le positionnement des assureurs.
Possible que la position des assureurs évolue pour la plaisance avec une tarification incitative surtout pour les nouveaux assurés ...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

punaise..!! c’est pas bien grand.. ilot de punaise au sud de Union island 🏝

Souvenir d'été

  • 4.5 (86)

punaise..!! c’est pas bien grand.. ilot de punaise au sud de Union island 🏝

novembre 2021