ROUTE DU RHUM 2022 : réflexions pour l'avenir

"Il y a des trucs à repenser sur la Route du Rhum, sur certaines classes. Quand tu vois qu’il y a encore des bateaux dans le golfe de Gascogne après dix jours de course, faut pas déconner?!

J’aime bien le principe de pouvoir mêler amateurs et professionnels, mais..." Yves Le Cornec

Qu'en pensez vous ?

L'équipage
28 nov. 2018
28 nov. 2018

Qu'une vraie qualification est à envisager.

28 nov. 2018

dans les régates il y a un temps limite, c'est parfois cruel mais ce n'est pas un rallye mais une course la RDR
:reflechi:

28 nov. 2018

La vrai question est que veulent les organisateurs.

1° Une course de haut niveau,
ou
2° Un événement de grande ampleur, avec de l'effectifs, etc ..

Si 2° y a pas a grand chose a changer.

Y a t'il une qualification sur la transat des Alizées ?

28 nov. 2018

Cezembres; la sélection, pour moi, doit se faire sur les qualités à mener son bateau par tous les temps. Une qualification digne de ce nom doit permettre aux participants de se présenter au mieux de leur compétence, d'être prêt à faire LEUR ROUTE DU RHUM. La on a vu et entendu des skippers complètement à la ramasse, c'est pas normal. Un bon amateur, a l'aise sur son bateau doit pouvoir batailler. Je pense aussi qu'jne fermeture de ligne, par classe pourrait s'envisager. Ne pas avoir un mec qui termine le podium en mettant trois fois le temps du premier, comme ça failli être le cas avec Piliard en ultime!

28 nov. 201828 nov. 2018

@Senetosa, nos réponse se sont croisés. (voir 2,3 posts dessous)

je synthétise de nouveau ici.
- En tant que sportif oui tu as raison, je suis du même avis - mais ça mène a un format style JO qui n'intéresse personne

  • En tant qu'organisateur / développement / image de la voile - le monde attire le monde, et "les poireaux" n'ont pas nécessité un afflux de secours - donc no soucy. La route du Rhum comme le VG sont des événements médiatiques avant d'être des évènements sportifs.

C'est pour cela que je dis régulièrement qu'il n'y a qu'en olympisme qu'il y a vraiment du niveau,
Que je n'ai pas voulu faire de pronostic pour les classes Rhum qui a mon sens ne sont pas une course.
etc ....

en une phrase :
Sportivement oui tu as raison, mais avec une sélection correcte il resterait 20 ou 25 bons, et médiatiquement c'est la mort de l'épreuve et de la course au large a terme.

28 nov. 2018

le dernier c'est loic ledoyen et il a passé les canaries.
ceux qui sont derrière ont tous abandonné, me semble t-il.

28 nov. 2018

Être plus sélectif en étant plus strict sur la date de fermeture de la ligne d'arrivée et les possibilités d'escales.

28 nov. 2018

Dans quel but ?

Ce sujet avait déjà été abordé il y a quelques semaines.

J'avais fait un parallèle avec le marathon.

Un marathon mélange des athlètes de très haut niveau approchant les 2 heures, avec des sportifs accomplis dont l'objectif premier sera de finir, en 8, 6, 4 heures ..
Un Marathon serait limité aux cadors, faisant moins de 2 h30, est ce que cela aurait autant d'attrait ?

Globalement sur la route du rhum, il y a eu très peu d'intervention des secours - et celle qu'il y a eu on plutôt concerné des hyper bons. L'argument sécurité de fait ne tient pas pour justifier une selection plus sévère.

En revanche, il y a eu beaucoup d'abandon, ou de "course" (traversée serait peut être plus appropriée) mené en bon père de famille.
Ca peut interpeller un régatier, mais est ce génant ?

A mon sens si l'on veut du niveau, un plateau de qualité, et des selections a outrance, ça existe déjà ça s'appelle les JO.
Mais ça n'intéresse personne, et a un impact médiatique proche du néant.

La route du Rhum, un Vendée globe sont comme un marathon, un événement mélant top niveau, et amateurs éclairés.
Sportivement ça manque de rigueur mais médiatiquement ça fonctionne.

Je serais surpris que quelque chose soit modifié alors que la recette fonctionne.
Suivi média conséquent, inscrit en pagaille, pas d'accident significatif chez les "poireaux".

28 nov. 2018

Tout à fait d'accord, je ne vois vraiment pas en quoi c'est gênant qu'il y ait les deux (pros et plus ou oins amateurs).
Et la ligne de départ est assez longue.
Et puis les "connaisseurs" savent bien qu'il y a plusieurs courses, et plusieurs sont très intéressantes (encore actuellement entre Guyader et De Broc par exemple).
En quoi est ce un problème ?
Ce qu'il faudrait surtout c'est plus de participation étrangère.

28 nov. 2018

Il s'agit aujourd'hui de plusieurs courses dans la course. La flotte est hétéroclite L'attention du public se disperse. Les plus spectaculaires des compétiteurs tirent la couverture à eux au détriment de l'attention que l'on pourrait porter aux autres. Le taux d'avaries et de fortunes de mer pose la question de la sélectivité des candidatures. Le niveau de risque de ces navigations en solo est élevé ce qui peut impliquer la mobilisation de moyens de secours disproportionnés. Les performances sportives des coureurs sont difficilement lisibles car le facteur chance influence trop fortement le résultat final.
.. etc, etc
Bref, pour que cela devienne une véritable compétition sportive il y a du boulot.
Mais si les sponsors considèrent que l'impact médiatique de ce spectacle rembourse leur mise, il n'y a rien à changer.

28 nov. 201828 nov. 2018

"Le niveau de risque de ces navigations en solo est élevé ce qui peut impliquer la mobilisation de moyens de secours disproportionnés. "

OK c'est bien de l'écrire - mais concrètement à la fin d'une des plus dures route du Rhum faisont le bilan.

Quel ont été les moyens de secours disproportionnés ?

28 nov. 2018

Il y a eu plus d’avaries graves chez les navigateurs chevronnés qui naviguent sur des bateaux limite. Les amateurs ne semble pas avoir déclenché des secours disproportionnés.

28 nov. 2018

Gradlon, que de généralités. La course est comme cela, sinon faut un départ en juillet, avec escale pour le repos du guerrier.
L'assureur principal de la route du Rhum(voir les articles sur la casse du banquier et non pas LE casse!!!), annonce environ 20 a 30 %. On est dans les clous?
La difficulté, c'est la météo et c'est valable pour toute activité en extérieure.
Quand aux cadors qui tirent la couverture, il suffit de voir les fils sur le site.
Et Vik'35, fait comme les médias grands publics, les gars sont encore en course, que déjà faut analyser!!!
Et si on posé la question aux intéressés(ées). Plutôt que de juger, ou alors je propose une route des critiqueurs de la route du Rhum, juste pour voir in situ (pour faire italien..euh latin?).

28 nov. 201828 nov. 2018

@ skipper .... Tu as tout à fait raison. Tes réflexions sont d'une insondable profondeur. La route du rhum est tellement parfaite qu'il faut qu'elle reste comme elle est. Je suggère de fermer ce fil au plus vite car tous ceux qui y interviennent perde leur temps. Moi le premier.

28 nov. 201828 nov. 2018

ET je vais plus loin,

pour connaitre quelques un des "poireaux" de fond de classement.

Croyez vous que si ça ne s'appelait pas "Route du Rhum", ils auraient trouvé le budget pour se faire leur "kif"

et pour connaitre aussi quelques un des sportifs de haut niveau en tête de classement, croyez vous que si il y avait seulement 8 bateaux sur un VG, ou 25 sur un Rhum ils trouveraient les mêmes budgets ?

Du haut niveau pas de soucis ça existe, qu'un sponsor passe 25 M€ a Cammas pour la coupe, (budget d'une toute petite équipe de L1 en foot) -
ou quelques dizaines de millier d'Euro a un gars qui fait de l'olympisme.
mais non ça n'intéresse pas - c'est pas vendeur en France - c'est dommage ça me déplait mais c'est ainsi.

Objectivement c'est plus facile de trouver 100 k€ pour faire de la figuration sur le Rhum, que des perfs en Olympisme.

Le RHum oui -je vous le dit la recette est bonne - mais ce n'est pas du sport (que du).

28 nov. 2018

Parmi les gars encore en course il y a un "protégé" de Viking 35 qui courre en Rhum mono sur un 50 pieds que j'ai connu plus rapide que les Class40.
Bon le début de course a été difficile pour tout le monde.

28 nov. 2018

La suite des propos d' Yves Le Cornec: "J’aime bien le principe de pouvoir mêler amateurs et professionnels, mais il faudrait réfléchir à ce décalage. Je regarde certaines trajectoires et je n’aimerais pas être à la place de la direction de course.

Ce n’est pas à moi de faire des réglementations et je dis ça à titre personnel, et même si je trouve toujours intéressant d’avoir des amateurs éclairés, qui vont se faire un kif et réaliser leur rêve.

Il va falloir trouver d’autres façons de voir les choses, peut-être d’avoir fait auparavant une transat en solitaire. Là, n’importe qui a un bateau peut partir. La qualif, tu peux la faire au mois d’août quand il n’y a pas de vent, et 1 000 milles ça ne veut rien dire. Il faut remonter un peu les critères de mon avis."

"Les Class 40, c’est du lourd?! Les mecs, ils font un Figaro de quinze jours sur l’Atlantique?! C’est une magnifique classe dans laquelle il y a de super-régatiers… même s’il y en a d'autres qui sont à la traîne aussi. Là aussi, il y a peut-être une petite sélection à faire car il y en qui tournent encore dans le golfe de Gascogne. "

28 nov. 2018

Si réaliser son rêve, c'est faire une transat aller-retour, pas besoin d'une course. cela peut se faire seul.(il n'y a plus personne dans le golfe de Gascogne).

28 nov. 201828 nov. 2018

Oui mais

"Croyez vous que si ça ne s'appelait pas "Route du Rhum", ils auraient trouvé le budget pour se faire leur "kif" "

Et pour reprendre l'exemple du marathon.

chaque année des milliers de gars viennent des 4 coins de la planète pour aller cracher leur tripes, essayer de finir le Marathon de New york.

Ils auraient aussi put faire 42 km en bas de chez eux.
Mais non ils veulent faire New York.

Le Rhum c'est pareil.
pouvoir dire J'AI FAIT LA ROUTE DU RHUM est un objectif pour certains.
Il faut l'accepter.

28 nov. 2018

Ouf, j'ai fait une transat et jamais la Rte du Rhum.
Mais j'ai travaillé dans la rue de la Soif !!!

28 nov. 2018

La bonne question est, quelle est la meilleure formule pour faire du fric.
Donc rien a voir avec la compétitivité.
Je ferais sans doute la prochaine, j'ai déjà réservé mon hôtel à l'aber Vrac'h.

28 nov. 2018

BOB sort de ce corps

:jelaferme: :acheval:

28 nov. 2018

c'est de circonstances, le père de Bob l'éponge est décédé hier…
:acheval:

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (30)

novembre 2021