revue Bateaux

hi
quelqu'un est-il au courant?
La revue Bateaux a disparu?
gooday

L'équipage
22 juil. 2015
22 juil. 2015

Salut JR.

Pas apparament !

www.bateauxonline.fr[...]nnement

Jk

22 juil. 2015

oui jacques le site existe toujours avec en couverture le No de juin qui était sorti un 15 juin alors que les concurrents sortent un mois avant, quand à juillet...it's dead?

22 juil. 2015

Ce numéro de juin sera probablement le dernier d'une revue qui existe depuis plus de 50 ans !
La société éditrice est en liquidation :
www.societe.com[...]48.html
Et avec les difficultés actuelles de la presse nautique, j'imagine mal un repreneur.

22 juil. 201522 juil. 2015

Si la disparition de Bateaux est avérée ce sera une grande tristesse. Cette revue a eu trés longtemps une exigence de qualité notamment dans ses essais de bateaux. C'est un pan de la plaisance démocratisée qui disparait.

22 juil. 2015

grande tristesse effectivement mais le " Bateaux " de ces dernières années n'avait plus grand chose à voir avec le " Bateaux " des années de ma jeunesse ( celui qui me faisait rêver )

bof ,la revue bateaux etait bien avant !pour ce qu'elle est devenue c'est aussi bien qu'elle disparaisse ,c'est mieux quand on s'arrete au sommet de sa gloire ! :-)

c est le passage au grand format qui a tue la revue bateaux,surement grace aux conseils d un enarque ;-)

22 juil. 2015

alors que le cours de Bénéteau n'arrête pas de grimper, les vieux bateaux sont au clou et les vieilles revues meurent dans l'indifférence, ahhhh

23 juil. 2015

Les gens qui ont fait l'ENA t' emm......

23 juil. 2015

:mdr:

ben oui justement !!!!!et ils n'emmerdent pas que moi :-p

23 juil. 2015

Nous mettent dedans le plus souvent.

30 juil. 2015

Il était une fois un roi qui voulait aller à la pêche.

Il appelle son météorologue et lui demande l'évolution pour les heures suivantes.

Celui-ci le rassure en lui affirmant qu'il pouvait aller.

Le roi va tranquillement à la pêche car pas de pluie prévue.

Pour plaire à la reine il met ses plus beaux atours.

Sur le chemin, il rencontre un paysan monté sur son âne qui en voyant le roi dit :

"Seigneur mieux vaut que vous rebroussiez chemin car il va beaucoup pleuvoir dans peu de temps"

Bien sûr, le roi continue en pensant :

"Comment ce gueux peut-il mieux prévoir le temps que mon spécialiste diplômé grassement payé qui m'a indiqué le contraire

Poursuivons... Et c'est ce qu'il fait...

mais il se met bientôt à pleuvoir à torrents.

Le roi rentre trempé, la reine se moque de le voir dans un si piteux état.

Furieux, le roi revient au palais et congédie illico son météorologue, puis il convoque le paysan lui offrant le poste vacant...

Mais le paysan refuse en ces termes :

"Seigneur, je ne suis pas celui qui comprend quelque chose dans ces affaires de météo et de climat, mais je sais que si les oreilles de mon âne sont baissées cela signifie qu'il va pleuvoir "

Et le roi embauche l'âne...

C'est ainsi que commença en FRANCE la coutume de recruter des ânes pour les postes de conseillers les mieux payés.

C'est depuis ce moment, que fut décidé de créer une école : l'E.N.A. (l'Ecole Nationale des Anes) et ses diplômés, dont nous pouvons mesurer, tous les jours, les brillantes compétences...

23 juil. 2015

pour ma part c'est Autissier qui me l'a tueR !

je ne l'ai plus acheté depuis sa sortie héroïque sur la taxe de mouillage.

je dois en avoir plus de 20 ans dans mes placards

JF

23 juil. 2015

J ai le n ,1 acheté au enchère

04 août 2016

Bonjour Jean Francois

Est ce que tu en revends ou tu me laisserais jeter un coup d œil à ta collection ?

Mathieu :)

23 juil. 2015
23 juil. 2015

Pour ceux qui comme moi qui l'achetait encore épisodiquement,on va faire des économies !

23 juil. 2015

Non Tankried , pas le point qu'on utilise pour la mort des gens qu'on aime bien ... La c'est juste une revue ( donc une entreprise commerciale ) qui n'interessait plus son public , et qui donc disparait logiquement faute de lecteurs ... relativisons :mdr: :mdr: :mdr: :mdr:

23 juil. 2015

et plus d'actus sur le site de course au large depuis le 10 juillet ?

24 juil. 2015

amen+++

24 juil. 2015

La plus vieille que j'avais datait de 1969 (non monsieur pas fait exprès) j'en avait donc des centaines ...qui à la fin ont finies à la benne comme les centaines de Loisirs Nautiques, Voiles et Voiliers, Neptune, etc
La pub les a fait vivre mais, je pense , trop de pub les a tuées

24 juil. 2015

je n achète que multicoque mag , mais pareil il vire que sur des bateaux de luxe a mini 500 000 € jamais de constructeur amateur de bateau ancien faisant de sacré voyage etc ... Les articles de refit sont bidon , pareil pour le matériel ou l energie , bidon , pas d astuce de bonne affaire etc .... pub pub , décevant .....

24 juil. 2015

Je suis assez d'accord avec toi sur la constat quant à l'évolution du contenu des revues nautiques.
Ceci étant, dans la mesure où leur budget est essentiellement bouclé via les pages publicitaires, peux-t-on leur en vouloir de mettre en avant ce qui "fait marcher le commerce" et qui génèrent des marges pour les annonceurs. Marges qui sont ensuite partiellement recyclées dans les pages publicitaires et la boucle est bouclée.
Ces revues (comme dans les autres domaines de loisirs d'ailleurs) participent à un flux économique dont le revenu de nombreuses personnes dépend.
Ce sera comme ça tant que les lecteurs ne seront pas prets à payer leur revue 15, 20 voire 25 EUR par n° en échange de 0 publicité ; mais cela c'est un modèle économique illusoire.
L'autre solution serait d'avoir un vrai gros tirage (+ de 100.000 voire 200.000 ex au minimum) pour avoir des ressources suffisantes par les seules ventes. Cela n'est possible que sur un marché large ; certainement plus large que la seule francophonie européenne.
Après il faut aborder leur contenu avec un esprit critique ; comme toujours.

24 juil. 2015

ce qui tue la presse (nautique en particulier) c'est l'information gratuite sur internet.

30 juil. 2015

Certes, l'information gratuite sur internet nuit grandement à la presse écrite, mais surtout les sites d'annonces qui représentaient un apport financier important.
Pour la presse écrite, les sources de revenus sont la vente des numéros (abonnés, revenu de fond récurrent et vente au numéro plus fluctuante), la publicité et les annonces.
Une partie du lectorat se tourne vers internet, une grande partie des annonces passe sur internet (moindre coût, meilleure visibilité), les tirages diminuant, les annonces diminuent encore plus (il suffit de comparer le volume actuel avec ce qu'il fut il y a 10 ou 20 ans), la pub diminue, c'est l'enclenchement d'un cercle vicieux. Et sans annonces et sans pub, il faudrait vendre les numéros 2 ou 3 fois plus cher, d'où érosion des lecteurs.
C'est le problème de toute la presse écrite, quotidiens compris. Où sont les tirages de plus d'un million d’exemplaires de France Soir à la belle époque?

30 juil. 2015

je n'ai pas vu celle de juillet en kiosque .
est elle parue?
Pas pour l'acheter mais pour avoir le fin mot de l'histoire

JF

30 juil. 2015

bizarre je reçois toujours leur newsletter

30 juil. 2015

bateaux c est fini ,j ai la collec complète du 1 au 685 ,un certain poids,mais en les reclassant je m aperçois que j ai perdu le 680 et 683,si qq un les a...

30 juil. 2015

Dans voile mag la pub n'a pas augmenté sa pagination, ils parlent de petits bateaux et il y a depuis quelques mois de deux à quatre pages sur la construction d'un petit voilier lili 6m en construction amateur :-)

Bateaux était un espèce de compromis voiliers/moteurs dur de définir une stratégie et un lectorat très fidèle ainsi.
Et pourtant j'ai acheté des numéros a l'unité car parfois il y avait des reportages ou articles surprenants et/ou intéressants que l'on ne trouvait pas ailleurs.

Il y a d'autres revues nautiques (surtout moteur) dont le nombre explose... Mais vendent ils des numéros ?
Et bourrés de pub :-(

Toujours dommage la fin d'une revue faite par des passionnés (ce que je crois)

30 juil. 2015

En tant qu'abonné a ce magazine, voici le mail que je viens de recevoir :

Madame, Monsieur

Bonjour. Prestataire de services pour le compte des Editions COURSE AU LARGE, c'est avec une immense tristesse, que nous vous informons que suite à une décision du Tribunal de Grande Instance de Rennes, les Editions COURSE AU LARGE ont été mises en liquidation judiciaire le 15 juillet 2015 et de ce fait ont cessé toute activité à compter de cette date. Par conséquent, les revues BATEAUX MAGAZINE et COURSE AU LARGE n'ayant pas trouvé de repreneur ont cessé de paraitre.

Nous sommes au regret de vous préciser que vous ne recevrez donc plus votre revue. De fait, aucun remboursement ou dédommagement n'est possible. Toutefois, il est évident que si un repreneur rachetait les titres ultérieurement, vous recevrez bien évidemment les numéros restant à recevoir dans le cadre de votre abonnement.

Sachez que toute l'équipe des Editions COURSE AU LARGE et nous mêmes, avons pris acte de de cette décision la mort dans l'âme... Plusieurs années d'investissement et de passion s'éteignent donc par cette décision.

Nous vous remercions de la confiance et de la fidélité que vous avez témoignées durant ces années aux Editions COURSE AU LARGE.

Nous espèrons votre compréhension et vous souhaitons de continuer à vivre votre passion de la mer...

Très sincèrement,
Toute l'équipe de CRM-ART.

31 juil. 2015

C'est triste, même si je ne la lisais plus depuis un bon moment, je garde d'excellents souvenirs d'une époque où je dévorais littéralement cette revue. J'ai encore chez moi pas mal d'anciens numéros que je feuillette de temps en temps...j'adorais les "spécial salon" qui offraient un répertoire très complet de tout ce qui se faisait. On doit être très nombreux à se remémorer ces bons souvenirs...

31 juil. 2015

Voiles et Voiliers n'est pas en meilleur état!
La presse a un vrai problème, il ne peuvent pas suivre les réseaux sociaux.
Lesdits réseaux offre la possibilité d'énormes diffusions pour des infos souvent rédigées par des amateurs éclairés non rémunérés. Sailing Anarchy tourne autour de 200 000 lecteurs uniques par mois avec des pics à 500 lors de grands évènements, avec une équipe de deux ou trois personnes plus des pigistes sur certains évènements. Ils sont odieux, vulgaires, partisans mais tellement culottés! Il n'y a aucun autre moyen d'obtenir ce résultat qu'internet.
Quels sont les chiffres de H&O? Ce serait intéressant d'en discuter.
Mais internet a aussi ses problèmes, disparition des blogs, réduction des temps d'attention, diffusion de n'importe quoi.
Je n'aime pas les critique sur la pub, elle est nécessaire et utile, il faut mieux lutter pour sa qualité plutôt que sur son utilité...

31 juil. 2015

Mais pourquoi être triste, ainsi va la vie, en perpétuelle évolution, d'ailleurs ne somme nous pas les premiers à dire que la voile intéresse de moins en moins, du coup cela semble logique que le nombre de lecteurs diminue.
Ensuite soit on travaille avec la pub et on fait du gratuit, ou alors on oublie la pub (en fait qu'elle reste discrète) et on fabrique de la qualité.
En tout état de cause, t'imposer (te vendre) un contenu sans que tu puisse choisir c'est plus dans les moeurs.
Donne moi le sommaire de ton magazine et j'achète à petit prix ce que je désire. Seul internet peut t'offrir ce service.
Je me souvient d'il y a quelques temps d'un post ou l'on avait eu un journaliste qui répondait (a l'époque de V&V) il n'écoutait même pas ce qu'on lui disait.
Maintenant la cabane est sur le chien......ben faut reconstruire, évidemment avec son temps.
Le papier, c'est le lecteur qui imprime s'il le désire, il imprime quoi ? ce qui lui plait, quaand ça lui plait et si c'est bien écrit, il y consacre maximum le prix d'un paquet de cigarette par mois, et pour ce prix il doit avoir 2 heures de bonne lecture.
Vive le supermarché drive pour avoir le temps de lire le magazine "tonchoi".
Mais malheureusement cela ne va pas faire augmenter le nombre d'utilisateurs de voilier, et là aussi les pros ont intérêt a se magner le train des idées avant de se casser la gueule.....

31 juil. 2015

La pub, n'est pas que néfaste, et si cela est chiant de payer pour 10 feuilles de papiers "inutile" on trouve sur ces même pages LE produit miracle de l'année, si il faut ça pour que les revues puissent continuer à sortir,à condition que les articles soit à la hauteur des 6neuros, ça ne géne pas.

31 juil. 2015

Bonjour
un journaliste nautique m a precise qu il pouvait plus critiquer ouvertement une production sinon l annonceur sanctionnait (boycot), ce qui explique que les articles sont devenus creux.
yves

31 juil. 201531 juil. 2015

et bien voilà une bonne réponse pour la chute.......la prochaine en date Canal +.Et j'irais même plus loin (du précédent président).
La fameuse langue de bois finie par plomber.

31 juil. 2015

meme avec internet; une bonne revue lue tranquillement dans un coin, quoi de meilleur???
mais quel que soit le domaine, la derive va vers des trucs impayables ..... pour npus

a quand une espece de "autp plus" du bateau????

01 août 2015

Décidément, Loisirs Nautiques il y a quelques années, Bateaux aujourd'hui, qui sera le prochain sur la liste ???

Je suis d'accord avec nombre d'entre vous, les revues nautiques étaient plus intéressantes autrefois, et les bancs d'essai plus objectif : par exemple, les essais de l'Estuaire et du Diable dans Bateaux ne donnaient vraiment avis d'acheter ...

Il me semble que Bateaux, à ses débuts, était intellectuellement très proche des Glénans et de JJ Herbulot, alors que Neptune Nautisme était plus orienté vers la course-croisière, sous l'influence d'A. Gliksman.

J'ajoute que je suis parfois déçu de ce qu'on peut trouver sur Internet, du moins en France, mais j'ai trouvé beaucoup de bonnes idées sur les sites américains.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Ecosse, convoyage en 2007

Souvenir d'été

  • 4.5 (166)

Ecosse, convoyage en 2007

novembre 2021